55 % des organisations considèrent les logiciels malveillants et les ransomwares comme une menace "extrême", et 75 % pensent qu'ils vont prendre de l'ampleur au cours de l'année 2022

C'est l'une des conclusions du rapport 2021 sur les logiciels malveillants et les ransomwares de Bitglass (qui a récemment été racheté par Forcepoint).

Fruit d'une collaboration avec Cybersecurity Insiders, le rapport est basé sur une enquête menée auprès de centaines de professionnels de la cybersécurité dans différents secteurs d'activité afin de mieux comprendre comment le problème croissant des malwares et des ransomwares a changé la façon dont ils protègent leur organisation.

"Avec les attaques de malware et de ransomware très médiatisées qui ont fait les gros titres récemment, les organisations ont élevé ce problème au rang de priorité absolue", explique Holder Schulze, fondateur de Cybersecurity Insiders. "Cependant, nos recherches montrent que les équipes informatiques et de sécurité sont confrontées à une bataille difficile, car elles continuent de se battre pour savoir comment gérer efficacement la menace imminente des ransomwares."

Nom : bitglass.png
Affichages : 452
Taille : 4,5 Ko

Plus de la moitié des personnes interrogées pensent qu'une attaque par malware ou ransomware est très (31 %) à extrêmement (23 %) probable. Les équipes informatiques et de sécurité sont pragmatiques en matière de ransomware et réalisent qu'elles sont susceptibles d'être la cible d'une attaque.

Le rapport montre également que les cybercriminels continuent d'utiliser les techniques classiques d'ingénierie sociale, notamment les courriels de phishing (61 %), les pièces jointes aux courriels (47 %) et les sites Web malveillants ou compromis (39 %), pour introduire leurs ransomwares dans les entreprises. Cela souligne l'importance pour les entreprises de maintenir une cyber-hygiène adéquate pour leurs employés, en particulier à l'heure du travail à distance. Il est intéressant de noter que 49 % des personnes interrogées déclarent que le principal obstacle à l'amélioration de la défense contre les logiciels malveillants et les ransomwares dans leur entreprise est la sophistication croissante des attaques.

Source : Bitglass

Et vous ?

Trouvez-vous ce rapport pertinent ou pas ?
Au sein de votre entreprise, quelles sont les menaces jugées extrêmes ?

Voir aussi :

La France, 4ème pays le plus touché au monde en 2021 - le ransomware sera-t-il le virus le plus menaçant en 2022 ? Une étude de Mailinblack

Tendances cybersécurité : 2022 devrait voir un renforcement des législations et des normes de sécurité, mais aussi une inquiétante montée en puissance des ransomwares et des risques technologiques

Les attaques par ransomware ont augmenté de 250 % au cours du premier semestre de 2021, les utilisateurs seront confrontés à une attaque toutes les 11 secondes au cours du second semestre

95 000 cyberattaques ont été recensées cette année, une augmentation de 45 398 par rapport à 2020, les grandes entreprises étant les plus ciblées, selon Orange Cyberdefense