IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Droit Discussion :

Europol a reçu l'ordre de supprimer 4 pétaoctets de données personnelles collectées illégalement


Sujet :

Droit

  1. #1
    Communiqués de presse

    Femme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    mai 2018
    Messages
    1 050
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Âge : 31
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : mai 2018
    Messages : 1 050
    Points : 46 772
    Points
    46 772
    Par défaut Europol a reçu l'ordre de supprimer 4 pétaoctets de données personnelles collectées illégalement
    Le Contrôleur européen de la protection des données (CEPD) a ordonné à Europol de supprimer 4 pétaoctets de données personnelles sur des criminels et des citoyens innocents, collectées illégalement

    Le Contrôleur européen de la protection des données (CEPD) a ordonné à Europol de supprimer d'énormes quantités de données personnelles concernant des centaines de milliers de personnes. L'agence de police de l'Union européenne s'est avérée avoir collecté illégalement des milliards de données sur des criminels, des terroristes présumés et des citoyens innocents.

    Les experts de la protection de la vie privée ont surnommé cette colossale réserve d'informations "big data ark", qui comprend des données recueillies par le piratage de services cryptés et des saisies de type NSA. Le stock de données a été collecté sur une période de six ans, et la décision du CEPD signifie qu'Europol doit supprimer les données qui ont été stockées pendant plus de six mois. L'agence a également un an pour déterminer quelles données restantes elle peut légalement continuer à détenir.

    Europol a été accusé de s'engager dans la surveillance de masse, et a été comparé à la NSA avec son approche sans discernement de la collecte de données. Outre la collecte et le stockage de données provenant de rapports de criminalité, une grande partie des informations est également le fruit du piratage, et une partie d'entre elles concerne des demandeurs d'asile innocents de tout crime.

    Europol a suggéré que le CEPD a mal interprété et appliqué les lois européennes : "Le règlement Europol n'a pas été conçu par le législateur comme une exigence impossible à satisfaire par le responsable du traitement des données [c'est-à-dire Europol] dans la pratique".

    The Guardian a vu des documents internes relatifs à Europol et affirme :

    "Parmi les quadrillions d'octets détenus figurent des données sensibles sur au moins un quart de million de personnes, actuelles ou anciennes, soupçonnées de terrorisme ou de grande criminalité, ainsi que sur une multitude d'autres personnes avec lesquelles elles sont entrées en contact. Ces données ont été accumulées par les autorités de police nationales au cours des six dernières années, dans une série de décharges de données provenant d'un nombre inconnu d'enquêtes criminelles."

    Nom : euro.jpg
Affichages : 820
Taille : 17,8 Ko

    Mais si cette décision a été saluée par les défenseurs de la vie privée, tout comme les tactiques employées par la NSA, la collecte de données par Europol a ses défenseurs, dont Ylva Johansson. Le commissaire européen chargé des affaires intérieures déclare :

    "Les services répressifs ont besoin des outils, des ressources et du temps nécessaires pour analyser les données qui leur sont légalement transmises. En Europe, Europol est la plateforme qui soutient les autorités de police nationales dans cette tâche herculéenne."

    Europol ayant mis en place des outils de collecte de données basés sur l'apprentissage automatique et l'IA, il semble difficile d'imaginer comment ce génie particulier pourrait être remis dans la bouteille. Et comme le montre la nature secrète des activités de la NSA, il est peu probable que d'autres abus de pouvoir soient révélés bien plus tard - et à un moment où l'action est inefficace.

    Source : Le Contrôleur européen de la protection des données (CEPD)

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ?
    Pensez-vous que les données sur les criminels doivent être supprimées au sein de cette institution ?

    Voir aussi :

    Les données personnelles d'environ 1,4 million de personnes, qui ont effectué un test de dépistage de la Covid-19 en Ile-de-France mi-2020, ont été dérobées, « à la suite d'une attaque informatique »

    Mozilla assure que ses utilisateurs du monde entier vont bénéficier du droit de supprimer leurs données de ses serveurs, conformément à la California Consumer Privacy Act

    Des données appartenant à 11 millions d'utilisateurs français volées à la plateforme marketing Apollo ont été mises en vente, les fichiers comprennent des noms et des adresses
    Publication de communiqués de presse en informatique. Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Consultant en Business Intelligence
    Inscrit en
    décembre 2021
    Messages
    66
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant en Business Intelligence

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2021
    Messages : 66
    Points : 105
    Points
    105
    Par défaut
    Bonsoir,

    Qu'en pensez-vous ?
    Avec le RGPD l'UE qui conserve des données de manière gargantuesque à bon dos

    Pensez-vous que les données sur les criminels doivent être supprimées au sein de cette institution ?
    Ce qui concerne des profils de criminels (donc de délinquants), c'est plus discutable ... Ne pas laisser entrer n'importe qui en Europe par exemple ... C'est le cas en Australie par exemple , qui fait un certain "fichage" du profil d'individu. Parfois si le pédigré est trop problématique , qu'on ne montre pas patte blanche ... C'est refus d'entrée .

    Par contre la conservation de data sur des citoyens qui n'ont rien à se reprocher, la c'est bien plus problématique.

Discussions similaires

  1. Réponses: 7
    Dernier message: 17/12/2021, 12h22
  2. Réponses: 4
    Dernier message: 30/11/2016, 17h42
  3. Supprimer une Base de Données depuis ASP .NET
    Par moumoune65 dans le forum MS SQL Server
    Réponses: 2
    Dernier message: 10/08/2006, 11h22
  4. Réponses: 11
    Dernier message: 27/05/2006, 01h07
  5. Supprimer une base de données
    Par atos dans le forum Administration
    Réponses: 11
    Dernier message: 20/07/2004, 17h17

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo