NETSCOUT et AWS s’associent pour aider ENGIE IT à migrer ses services vers le cloud, la visibilité de bout en bout et à l’échelle favorise une transformation numérique sans friction

NETSCOUT SYSTEMS, l’un des principaux fournisseurs de solutions de cybersécurité, de service assurance et d’analyse opérationnelle, annonce sa collaboration avec Amazon Web Services, dans le but d’aider ENGIE IT à migrer sans friction ses workloads et ses services vers le cloud, l’accompagnant ainsi dans son parcours de transformation numérique. ENGIE IT est la filiale IT du fournisseur mondial d’énergie à faible teneur en carbone, ENGIE.

Anthony Schmitt, responsable du réseau chez ENGIE IT, confie : « Nous avons fait appel à Amazon pour migrer nos workloads et nous apporter la flexibilité et l’agilité dont nous avons besoin ; tandis que NETSCOUT nous garantit la possibilité de maintenir les niveaux de service les plus élevés. Dans la mesure où NETSCOUT a conçu une solution destinée à surveiller les workloads des entreprises et des fournisseurs de services qui exploitent les technologies de base d’AWS, nous étions convaincus que notre migration satisferait à nos normes exigeantes en matière de performance et de sécurité des services. Nous avons également été impressionnés par les vitesses de traitement du trafic, atteignant plusieurs gigaoctets, obtenues grâce au système NETSCOUT VSTREAM ».

La migration des workloads et des données vers un environnement cloud nécessite une surveillance continue avant, pendant et après le processus de migration. Les solutions de NETSCOUT sont donc interopérables avec diverses technologies de base AWS, notamment Amazon Traffic Mirroring, VPC Ingress Routing, AWS Gateway Load Balancer (GWLB) et AWS Security Hub. NETSCOUT et AWS ont uni leurs efforts pour optimiser et automatiser la visibilité de bout en bout sur AWS, afin de faciliter la migration des workloads d’ENGIE IT.

Anoop Bisht, chef d’équipe IT chez Amazon Web Services, explique : « Nous collaborons avec des entreprises comme ENGIE IT pour migrer des applications, des sites Web, des bases de données tout entières et du stockage vers AWS, afin d’améliorer la productivité et de gagner en agilité et en résilience opérationnelles. En nous associant à NETSCOUT, la combinaison de nos capacités organisationnelles, opérationnelles et techniques, aide nos clients à tirer des avantages commerciaux plus rapidement ».

Le Gateway Load Balancer (GWLB) d’AWS, dévoilé récemment, permet en effet à NETSCOUT d’offrir une meilleure visibilité de bout en bout à ses clients en déployant des dispositifs performants en matière d’inspection approfondie des paquets, de gestion des performances des applications et de sécurité, avec une disponibilité et une évolutivité élevées.

Nom : engie.jpg
Affichages : 182
Taille : 5,7 Ko

Les entreprises clientes utilisent les solutions virtuelles NETSCOUT déployées derrière le GWLB pour bénéficier d’une visibilité accrue, d’un triage des services, d’une analyse du réseau, d’une identification des services et d’une protection contre les attaques de la couche application ciblant des destinations telles que les serveurs Web. En outre, le GWLB étend la visibilité de NETSCOUT sur AWS en ajoutant de nouveaux points de surveillance de l’acquisition de paquets pour le trafic Nord/Sud (N/S) à la périphérie du réseau AWS, vers/depuis le centre de données sur site, ainsi que dans le trafic inter-VPC Est/Ouest (E/W).

Michael Szabados, Chief Operating Officer chez NETSCOUT, explique : « Nos solutions de service assurance et de sécurité fonctionnent sans friction sur AWS, afin de fournir aux clients la visibilité, les renseignements exploitables et la confiance dont ils ont besoin pour migrer leurs workloads et leurs données vers un environnement cloud. Nous avons obtenu les statuts de compétence AWS “Network” et “Migration”, qui attestent de notre expertise pour accompagner les clients dans la migration des workloads vers AWS en toute sécurité ».

À propos de NETSCOUT

NETSCOUT SYSTEMS aide à protéger les services opérationnels numériques contre les perturbations de la sécurité, de la disponibilité et des performances.

Source : Netscout

Et vous ?

Que pensez-vous de ce partenariat ?

Voir aussi :

Ransomware : augmentation des techniques de triple extorsion qui combine le chiffrement de fichiers, le vol de données et les attaques DDoS, par Philippe Alcoy, spécialiste sécurité chez NETSCOUT

Les secteurs essentiels de la pandémie victimes d'attaques DDoS sans précédent, 10 millions d'attaques enregistrées, soit une augmentation de 22 % dans leur fréquence, d'après un rapport de Netscout

Le cap des 10 millions d'attaques DDoS franchi en 2020, soit près de 1,6 million d'attaques de plus qu'en 2019, par Richard Hummel, ASERT Threat Research Manager, chez NETSCOUT