95 % des décideurs d'entreprise déclarent que la mise en place de stratégies pour optimiser la gestion de la donnée est essentielle pour améliorer les performances de leur société, selon une étude de Cloudera

Cloudera, le spécialiste du data cloud pour les entreprises, a annoncé les résultats d'une étude mondiale conduite en association avec le cabinet d'études de marché technologique Vanson Bourne. Le rapport examine la corrélation entre la maturité de la stratégie de gestion des données des entreprises (définie comme une stratégie holistique, intégrée, à l'échelle de l'entreprise, dans tous les secteurs d'activité) et leurs performances. Il explore également l'impact que la pandémie actuelle de COVID-19 et ses incertitudes ont eu sur les entreprises.

L'étude a révélé que les entreprises ayant des stratégies matures, en place depuis au moins douze mois, concernant leur data enregistrent une croissance de leurs bénéfices supérieure à 4%, selon les décideurs interrogés.

Une majorité (98 %) d’entre eux a déclaré que la façon dont les données sont traitées et gérées a eu un impact positif sur les performances de leur entreprise, et près des deux tiers (60 %) ont fait état de niveaux de résilience plus élevés grâce à cette stratégie. Les cadres dirigeants et les décideurs IT partagent des points de vue similaires, reconnaissant les données comme une ressource commerciale stratégique, mais ces groupes ont des opinions différentes sur les processus opérationnels et la mise en œuvre.

"La mise en place de stratégies de données d'entreprise matures, optimisées pour les environnements hybrides et multi-clouds, génère de meilleurs résultats commerciaux", a déclaré Romain Picard, VP EMEA chez Cloudera. "Les entreprises considèrent les données comme un atout essentiel, non seulement pour apporter du sens aux changements et bouleversements constants d'aujourd'hui, mais aussi pour les aider à se préparer à l'avenir."

Les défis du cycle de vie des données freinent l'innovation

La visibilité reste un problème clé pour les organisations, 84 % d'entre elles estimant qu'une gouvernance et une conformité sécurisées et centralisées sur l'ensemble du cycle de vie sont indispensables pour traiter et gérer les données. Seuls 12 % des décideurs IT interrogés déclarent que leur organisation interagit avec toutes les étapes du processus de cycle de vie des données - ce qui est extrêmement utile pour aider les organisations à réaliser une stratégie de données d'entreprise. Sans un contrôle et une visibilité complets sur chaque aspect des données, les organisations ne disposent pas des capacités clés nécessaires pour stimuler l'innovation.

L’efficacité en question

Les entreprises reconnaissent la valeur des stratégies de données d'entreprise mais peinent à les rendre efficaces. Les organisations qui utilisent des stratégies de données d'entreprise depuis plus d'un an les considèrent comme très efficaces (59 %) et constatent une plus forte croissance de leurs bénéfices. Une large majorité des décideurs IT (87 %) dont les organisations ont mis en place une stratégie de données d'entreprise conviennent que celle-ci est essentielle à la résilience de leur entreprise. Les cadres dirigeants interrogés font état d'une perte annuelle moyenne de 679 685 $ (soit 598 935 €) en raison des opportunités manquées relatives aux données. Le secteur global des télécommunications enregistrant la perte annuelle moyenne la plus élevée, soit 6 617 348 $ (soit 5 824 325 €).

Nom : téléchargement (1).png
Affichages : 50051
Taille : 2,6 Ko

L'avenir est hybride

Le rapport révèle un passage anticipé au cloud hybride dans les dix-huit prochains mois. Avec 54,5 % des cadres dirigeants et décideurs IT indiquant que leurs collaborateurs continueront à travailler à distance au cours de l'année prochaine, les organisations investissent dans l'infrastructure pour prendre en charge les environnements de travail hybrides. Une majorité (79 %) des décideurs IT cherchent à héberger leurs données et leurs analyses de performance sur des architectures hybrides. Parmi les options de cloud, le multi-cloud est apparu comme le favori, avec 35 % des décideurs IT indiquant leur préférence pour les architectures multi-cloud dans les dix-huit mois à venir. Avec le cloud de données hybride, les organisations peuvent accéder aux données et les analyser rapidement et facilement afin de prendre des décisions plus intelligentes basées sur les données pour répondre efficacement aux exigences du climat commercial hyper concurrentiel actuel.

L'accès et la gestion des données provenant de sources et de sites multiples donneront aux organisations le contrôle et la flexibilité nécessaires à un personnel hybride, tout en leur permettant de poursuivre leurs activités habituelles. Près de 9 décideurs IT sur 10 (89 %) estiment qu'il est ou qu'il serait utile de donner un sens à toutes les données dans les architectures hybrides, multi-cloud et sur site. Ce résultat reflète les sentiments d'une majorité de cadres dirigeants (81 %), qui estime que la gestion des données avec une certaine capacité cloud est une priorité pour leur organisation. Une majorité similaire (85 %) pense que les organisations qui mettent en œuvre une architecture hybride dans le cadre de leur stratégie de données obtiendront un avantage concurrentiel.

Au-delà des profits, les données sont le moteur de la réussite

L'utilisation des données et des analyses peut apporter plus de bénéfices que la simple augmentation des marges de profits ou l'obtention d'un avantage concurrentiel. La plupart des organisations reconnaissent le lien fondamental entre les initiatives de diversité, d'équité et d'inclusion (DEI) et le succès organisationnel. Cette étude a révélé qu'une collecte de données et des analyses pertinentes contribuent à la réussite des initiatives DEI. Presque tous les décideurs IT (96 %) et les cadres dirigeants (86 %) considèrent que les données et les analyses sont importantes pour assurer le succès et l'efficacité des initiatives DEI. 90 % des décideurs IT et des cadres dirigeants conviennent notamment que les initiatives DEI contribuent au succès de l'organisation. Les organisations ayant mis en place des stratégies de données d'entreprise efficaces sont davantage en mesure d'utiliser les données et les analyses pour comparer et évaluer les programmes de diversité des employés. Une plus grande visibilité de la diversité au sein des organisations permet une meilleure prise de décision, une plus grande innovation et un engagement accru sur le lieu de travail.

Méthodologie

Vanson Bourne a mené cette étude en ligne et par téléphone entre juillet et septembre 2021, auprès de 3 150 répondants occupant des postes de niveau C, de cadres supérieurs ou de cadres intermédiaires dans de grandes organisations (définies comme comptant 1 000 employés ou plus) des secteurs public et privé. Les répondants provenaient des quinze marchés suivants : Australie, Chine, France, Allemagne, Inde, Indonésie, Italie, Japon, Singapour, Afrique du Sud, Corée du Sud, Espagne, EAU, Royaume-Uni et Etats-Unis. Tous les entretiens ont été menés selon un processus rigoureux de sélection à plusieurs niveaux afin de s'assurer que seuls les candidats adéquats avaient la possibilité de participer.

En outre, Vanson Bourne a utilisé une série de questions et de scores pour compiler un "Enterprise Data Cloud Maturity Model" afin d'évaluer la maturité des répondants en ce qui concerne leurs capacités actuelles et leur traitement des données et des analyses. Sur la base des résultats obtenus, l'organisation du répondant a été classée dans les catégories suivantes : Digital Leader, Digital Adopter, Digital Evaluator ou Digital Laggard. Les questions contribuant à ce modèle sont centrées sur l'utilisation actuelle des données et des analyses, les parties qui défendent l'utilisation des données et des analyses, la mesure dans laquelle les données sont utilisées dans les processus, la présence de stratégies de données d'entreprise et la mesure dans laquelle les capacités relatives à un Enterprise Data Cloud ont été réalisées.

A propos de Cloudera

Cloudera a été fondée en 2008 par une équipe de profils innovateurs, issus des plus grandes entreprises de la Silicon Valley, notamment Google, Yahoo!, Oracle et Facebook. En 2011, 24 ingénieurs issus des équipes initiales de Hadoop et Yahoo! se sont associés pour imaginer Hortonworks. Les deux sociétés, qui ont uni leurs forces en janvier 2019, ont été fondées avec l'idée que l'open source, les standards ouverts et les marchés ouverts étaient ce qu'il y avait de mieux. Aujourd'hui, Cloudera propose un Enterprise Data Cloud pour tout types de données, où qu'elles soient, de l'edge à l'intelligence artificielle.

Source : Cloudera

Et vous ?

Trouvez-vous cette étude de Cloudera pertinente ?
Qu'en est-il au sein de votre entreprise ? la mise en place d'une stratégie de données a-t-elle permis à votre organisation d'améliorer sa performance ?
Quel est votre avis sur les architectures hybrides ?

Voir aussi :

95 % des entreprises ont une stratégie en matière de données, mais seules 29 % d'entre elles affirment que cette stratégie est claire et largement comprise, selon une étude de Mango Solutions

Les dépenses mondiales en matière de big data et d'analyse d'entreprise atteindront 274 milliards de dollars en 2022, soit une hausse de 27 % en un an, d'après Statista et IDC

Il existe une grande lacune dans la chaîne d'approvisionnement des données, la demande augmente, tout comme les exigences en matière de confidentialité et de sécurité, selon Immuta

Une stratégie de données efficace confère aux entreprises un avantage concurrentiel, selon DataStax, seules 38 % des entreprises utilisent efficacement les données pour créer de la valeur