IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Windows Discussion :

Windows App SDK 1.2 apporte aux développeurs la possibilité de créer leurs widgets pour Windows 11


Sujet :

Windows

  1. #1
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Bruno
    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    mai 2019
    Messages
    1 123
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mai 2019
    Messages : 1 123
    Points : 22 726
    Points
    22 726
    Par défaut Windows App SDK 1.2 apporte aux développeurs la possibilité de créer leurs widgets pour Windows 11
    Microsoft publie Windows App SDK 1.0, la première version complète du « Project Reunion »,
    les développeurs tentent de s'y retrouver

    Microsoft a publié le Windows App SDK 1.0 au début le mois dernier, la première version complète du "Project Reunion", mais une certaine confusion règne quant à sa nature et à son utilité pour les développeurs. Le lancement du Windows App SDK a été associé à l'arrivée de .NET 6, une version à long terme de la plateforme d'application de Microsoft, mais il ne s'agit pas exclusivement d'une API .NET.

    Le Windows App SDK fournit des extensions pour Visual Studio 2019 et Visual Studio 2022. Ces extensions comprennent des modèles de projet configurés pour utiliser les composants Windows App SDK dans les nouveaux projets. Les bibliothèques Windows App SDK sont également disponibles via un package NuGet que vous pouvez installer dans des projets existants.

    Caractéristiques du Windows App SDK

    Voici, ci-dessous, les fonctionnalités de développement qui sont fournies par les versions actuelles du Windows App SDK.

    Nom : SDK1BB.png
Affichages : 42685
Taille : 83,1 Ko

    • WinUI 3 : le premier cadre d'interface utilisateur (IU) native pour les applications de bureau Windows, y compris les applications gérées qui utilisent C# et .NET et les applications natives qui utilisent C++ avec l'API Win32. WinUI 3 offre des expériences cohérentes, intuitives et accessibles en utilisant les derniers modèles d'interface utilisateur (IU) ;
    • Rendu de texte avec DWriteCore : rendu de texte à l'aide d'un système de mise en page indépendant du périphérique, rendu de texte Microsoft ClearType sous-pixel de haute qualité, texte accéléré par le matériel, texte multiformat, prise en charge de nombreuses langues, et bien plus encore ;
    • Gérez les ressources avec MRT Core : gérez les ressources de l'application telles que les chaînes et les images dans plusieurs langues, échelles et variantes de contraste, indépendamment de la logique de votre application ;
    • Cycle de vie de l'application : instanciation des applications Contrôlez si plusieurs instances du processus de votre application peuvent s'exécuter en même temps ;
    • Cycle de vie de l'application : activation riche Traitez les informations sur les différents types d'activation de votre application ;
    • Cycle de vie des applications : gestion de l'énergie Obtenez une visibilité sur la façon dont votre application affecte l'état de l'alimentation de l'appareil, et permettez à l'application de prendre des décisions intelligentes sur l'utilisation des ressources ;
    • Gestion des fenêtres de l'application : créez et gérez les fenêtres associées à votre application ;
    • Notifications push : envoyez des notifications riches à votre application en utilisant les identités d'enregistrement d'applications Azure ;
    • Déploiement : déployez le runtime Windows App SDK avec votre application déballée et emballée.

    D'autres fonctionnalités en cours pour le deuxième trimestre 2022 sont la prise en charge de l'élévation (exécution en tant qu'administrateur local) et les notifications de toast. Microsoft explique que les développeurs peuvent migrer progressivement vers le Windows App SDK. « Vous commencerez à utiliser ces API en ajoutant une référence au paquet Windows App SDK NuGet, puis en ajoutant des utilisations des API dans le code de votre application. Utilisez autant ou aussi peu de Windows App SDK que nécessaire pour votre application », a déclaré l'équipe.

    Avantages du Windows App SDK pour les développeurs Windows

    Le Windows App SDK fournit un vaste ensemble d'API Windows dont les implémentations sont découplées du système d'exploitation et mises à la disposition des développeurs via des packages NuGet. Le Windows App SDK n'est pas destiné à remplacer le Windows SDK. Le SDK Windows continuera à fonctionner tel quel, et de nombreux composants fondamentaux de Windows continueront à évoluer via les API fournies par les versions du système d'exploitation et du SDK Windows. Les développeurs sont encouragés à adopter le SDK Windows App à leur propre rythme.

    Surface d'API unifiée pour toutes les plateformes d'applications de bureau

    Les développeurs qui souhaitent créer des applications Windows de bureau doivent choisir entre plusieurs plateformes et Framework. Bien que chaque plateforme fournisse de nombreuses fonctionnalités et API pouvant être utilisées par des applications créées à l'aide d'autres plateformes, certaines fonctionnalités et API ne peuvent être utilisées que par des plateformes spécifiques.

    Le Windows App SDK unifie l'accès aux API Windows pour les applications de bureau Windows 11 et Windows 10. Quel que soit le modèle d'application que vous choisit, il donne accès au même ensemble d'API Windows qui sont disponible dans le Windows App SDK. Microsoft prévoit de réaliser d'autres investissements dans le Windows App SDK afin de supprimer davantage de distinctions entre les différents modèles d'applications. Le Windows App SDK comprendra à la fois des API WinRT et des API C natives.

    Une expérience cohérente entre les différentes versions de Windows

    Comme les API Windows continuent d'évoluer avec les nouvelles versions du système d'exploitation, les développeurs doivent utiliser des techniques telles que le code adaptatif de version pour tenir compte de toutes les différences entre les versions afin d'atteindre le public de leur application. Cela peut ajouter de la complexité au code et à l'expérience de développement.

    Les API du SDK Windows App fonctionneront sur Windows 11 et jusqu'à Windows 10, version 1809. Cela signifie que tant que los clients sont sur Windows 10, version 1809, ou toute version ultérieure de Windows, il est possible d’utiliser les nouvelles API et fonctionnalités de Windows App SDK dès leur sortie, et sans avoir à écrire du code adaptatif de version.

    Les nouvelles API et fonctionnalités de Windows sont généralement liées aux versions du système d'exploitation qui sont publiées une ou deux fois par an. Le SDK Windows App fournira des mises à jour plus rapidement, ce qui permettra d'accéder plus tôt et plus rapidement aux innovations de la plateforme de développement Windows, dès leur création.

    Canaux de diffusion du Windows App SDK

    • Stable : ce canal est destiné à être utilisé par les applications dans les environnements de production. Il ne comprend que des API stables. Par défaut, la documentation du SDK Windows App se concentre sur le canal Stable ;
    • Preview : ce canal fournit un aperçu de la prochaine version stable. Il peut y avoir des changements d'API entre une version donnée du canal Preview et la prochaine version stable. Pour obtenir de la documentation sur l'utilisation de la version Preview, consultez les directives Preview et Experimental ;
    • Experimental : ce canal comprend des fonctionnalités expérimentales qui en sont aux premiers stades de développement. Les fonctionnalités expérimentales peuvent être supprimées de la prochaine version, ou ne jamais être publiées.


    Pour éclairer la lanterne de ses utilisateurs, Microsoft aurait animé une session Ask me anything avec l'équipe App SDK sur Reddit. Pourquoi une interface utilisateur de style UWP est-elle lente ? « Les performances seront un domaine sur lequel nous nous concentrerons en 2022, a déclaré l'équipe, bien que la plupart des éléments de l'interface utilisateur soient déjà rendus assez rapidement. »

    Un autre développeur a cependant fait remarquer que « UWP XAML est en fait très rapide, mais il semble que les performances aient été complètement jetées par les fenêtres avec WinUI 3, lorsqu'il a été arraché du compositeur du système d'exploitation » : faisant référence à la façon dont WinUI 3 a été découplé du système d'exploitation.

    Source : Microsoft

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Voir aussi :

    .NET 6 apporterait jusqu'à 40 % de gain de vitesse par rapport .NET 5, les tests de mise en cache et de boucles serrées serraient jusqu'à 30 % plus rapide

    Microsoft a discrètement sorti une version test de machine virtuelle Windows 11 Entreprise pour les développeurs, préparée en fonction de VMWare, Hyper-V, VirtualBox et Parallels

    Microsoft annonce .NET 6, version la plus rapide à ce jour avec prise en charge des puces Apple Silicon, des containers Windows isolés des processus et une amélioration des E/S de fichiers

    Microsoft améliore l'expérience .NET Hot Reload sur Visual Studio 2022, la version de son éditeur qui va bénéficier de l'expérience complète
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Candidat au Club
    Profil pro
    Inscrit en
    avril 2007
    Messages
    2
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : avril 2007
    Messages : 2
    Points : 3
    Points
    3
    Par défaut
    Il est où le tableau ?

  3. #3
    Membre du Club
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    25
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 25
    Points : 49
    Points
    49
    Par défaut Ne quittez pas...
    Restez en ligne... dans quelques instants, nous vous présenterons le moteur .NET version 83 !

  4. #4
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    7 289
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 7 289
    Points : 175 163
    Points
    175 163
    Par défaut Windows App SDK 1.2 apporte aux développeurs la possibilité de créer leurs widgets pour Windows 11
    Windows App SDK 1.2 est disponible et apporte aux développeurs la possibilité de créer leurs widgets pour Windows 11,
    la prise en charge Arm64, ainsi que le support du HDR

    Microsoft annonce la sortie de Windows App SDK version 1.2 (WinApp SDK) qui prend désormais en charge la création de widgets pour Windows 11, des contrôles WinUI plus modernes et diverses améliorations de la fiabilité, de la stabilité et des performances. Vous aurez besoin de Visual Studio 2022, .NET 6+ et WinRT.Runtime.dll à partir de la version 2.0 pour créer applications utilisant WinAppSDK 1.2. La dernière version stable de Windows App SDK est livrée avec un ensemble de nouvelles fonctionnalités. Par exemple, le SDK Windows App SDK 1.2 est livré avec de nouveaux contrôles modernes de lecture InfoBadge et multimédia de WinUI 3, et WinUI 3 a été mis à jour avec les derniers contrôles, styles et comportements. Il existe également de nouveaux appels vocaux et vidéo via l'offre Azure Communication Services qui alimente les appels dans Microsoft Teams.

    Citation Envoyé par Microsoft
    Nous sommes ravis d'annoncer que Windows App SDK 1.2 est maintenant disponible ! Avec WinAppSDK 1.2, vous pouvez désormais créer des widgets pour le tableau de widgets Windows 11, utiliser les commandes WinUI les plus modernes, y compris la lecture multimédia et InfoBadge, et prendre en charge les graphiques HDR via les API DisplayInformation, entre autres fonctionnalités supplémentaires. Nous avons également effectué plusieurs mises à jour pour améliorer la fiabilité, la stabilité et les performances de la plate-forme afin de vous aider à créer des applications robustes et puissantes pour Windows.

    Windows App SDK fournit un ensemble unifié d'API et d'outils pour vous aider à créer de belles et puissantes applications de bureau Windows. Ces API et outils peuvent être utilisés de manière cohérente par n'importe quelle application C++ Win32 ou C# .NET sur un large éventail de versions cibles du système d'exploitation Windows. WinAppSDK reste à jour avec des versions fréquentes et indépendantes du système d'exploitation et prend en charge les dernières innovations en matière de développement d'applications Windows, notamment .NET et Visual Studio.
    La possibilité pour les développeurs de créer leurs propres widgets Windows 11 fait la une du nouveau Windows App SDK 1.2, un kit anciennement appelé « Project Reunion » qui consolide les outils de développement de l'entreprise pour Windows.

    Windows App SDK fournit un ensemble unifié de bibliothèques, de frameworks, de composants et d'outils que les développeurs peuvent utiliser pour créer de manière cohérente n'importe quelle application de bureau sur des versions de système d'exploitation allant de Windows 11 à Windows 10 version 1809. Il a été conçu pour atténuer la complexité du développement d'applications Windows causée par l'émergence de deux schémas d'API d'application Windows distincts, un pour les anciennes API Win32 et un pour la plate-forme Windows universelle (UWP) plus moderne.

    Comme indiqué, les développeurs peuvent désormais l'utiliser pour créer leurs propres widgets Windows 11, ces petites boîtes de contenu texte/graphique qui fournissent aux utilisateurs des informations générées par les applications installées, telles que les actualités, la météo, le trafic, les textes, etc. Avant cela, ils étaient interdits aux développeurs Windows.

    Des widgets pour applications tierces

    Les développeurs tiers (c'est-à-dire non Microsoft) peuvent désormais créer des widgets pour les applications Win32 packagées et les tester localement dans Widgets dans le programme Windows Insider. Cette fonctionnalité arrivera aux utilisateurs grand public de Windows 11 à un moment donné dans le futur.

    Et Microsoft d'expliquer :

    Avec le lancement de Windows 11, nous avons introduit le tableau des widgets avec du contenu organisé par Windows. Les widgets offrent une vue d'ensemble des informations importantes avec un accès tactile depuis la barre des tâches ou via un balayage depuis le côté gauche d'un écran tactile et affichent les applications actuellement installées sur l'appareil. Maintenant, avec le lancement de Windows App SDK 1.2, nous sommes ravis de rendre cette fonctionnalité disponible pour les développeurs tiers afin de créer des widgets pour leurs applications Win32 packagées et de les tester localement sur le tableau des widgets Windows 11 via notre programme Windows Insider. En créant des widgets pour vos applications, vos clients peuvent facilement et en toute transparence rester à jour avec les informations qui les intéressent.

    Nom : microsoft.png
Affichages : 779
Taille : 456,2 Ko

    Dernières commandes WinUI, y compris la lecture multimédia

    La mise à jour prend également en charge les derniers contrôles WinUI. WinUI 3 est la dernière itération de la couche d'interface utilisateur native qui a évolué en un framework d'expérience utilisateur complet tirant parti de Fluent Design pour une expérience de contrôle/style cohérente. Ces nouveaux contrôles incluent la lecture de médias audio/vidéo, a déclaré Microsoft, qui a également noté que les derniers contrôles, styles et comportements de WinUI 2.8 sont désormais dans la v3.

    Citation Envoyé par Microsoft
    Les applications WinUI 3 peuvent lire de l'audio et de la vidéo avec les commandes de lecture multimédia MediaPlayerElement et MediaTransportControls. WinUI 3 a été mis à jour avec les derniers contrôles, styles et comportements de WinUI 2.8. Ces mises à jour incluent l'ajout du*contrôle*InfoBadge*, des améliorations de l'accessibilité et du mode de contraste élevé, ainsi que des corrections de bogues dans les contrôles.
    Nom : controle.png
Affichages : 770
Taille : 396,0 Ko

    Appels vocaux et vidéo dans les applications WinUI 3 via Azure Communication Services (ACS)

    Vous pouvez désormais ajouter des fonctionnalités d'appels vocaux et vidéo à vos applications WinUI 3 qui s'exécutent sous Windows, permettant ainsi des expériences de communication riches pour les ordinateurs de bureau. Les services de communication Azure utilisent la même infrastructure, les mêmes services et technologies qui alimentent les expériences d'appel Microsoft Teams.

    Afficher les informations

    Les applications de bureau Windows peuvent désormais prendre en charge la plage dynamique élevée (HDR) et la gestion automatique des couleurs (ACM) via la classe DisplayInformation dans WinAppSDK. Cette API est plus facile à utiliser que jamais pour les applications Win32, et les développeurs d'applications peuvent désormais utiliser une API pour cibler Windows version 1809 et versions ultérieures. La classe DisplayInformation vous permet de surveiller les informations relatives à l'affichage pour une vue d'application. Cela inclut les événements permettant aux clients de surveiller les changements dans la vue de l'application affectant le ou les affichages sur lesquels la vue réside, ainsi que les changements dans les affichages qui peuvent affecter la vue de l'application.

    Prise en charge de Visual Studio Arm64

    Dès Project Reunion (maintenant WinAppSDK) 0.5, les applications développées avec WinAppSDK pouvaient fonctionner sur Arm64. À partir de Visual Studio 17.3 Preview 2, vous pourrez développer nativement des applications avec WinAppSDK sur des appareils Arm64. Pour mémoire, Visual Studio 2022*17.4 est la première version en disponibilité générale de Visual Studio qui prend en charge de manière native la création et le débogage d'applications Arm64 sur des processeurs basés sur Arm. Cette version est lancée avec les charges de travail suivantes activées :
    • Développement desktop .NET
    • Développement NET et web
    • Développement desktop avec C++
    • Développement UWP (Universal Windows Platform)
    • Développement d'extensions Visual Studio
    • Développement de jeux en C++
    • Développement js

    Cette version inclut des performances natives pour le SDK Windows (Win UI 2 et UWP) ainsi qu'une prise en charge native du SDK Win App (Win UI 3) !

    L'industrie s'est orientée vers les processeurs ARM, tout comme .NET. L'un des principaux avantages des processeurs ARM est l'efficacité énergétique. Cela permet d'obtenir les meilleures performances avec la plus faible consommation d'énergie. Autrement dit, vous pouvez faire plus avec moins. Dans .NET 5, Microsoft a décrit les initiatives qu'il a prises en matière de performances pour ARM64. Aujourd'hui, deux versions plus tard, l'entreprise partage le chemin parcouru. Son objectif permanent est d'atteindre la parité de performances entre x64 et ARM64 afin d'aider les clients à transférer leurs applications .NET vers ARM.

    Découpage pour les applications .NET

    Vous pouvez maintenant publier vos applications .NET WinAppSDK découpées. Avec CsWinRT 2.0, les projections C#/WinRT distribuées dans le WinAppSDK sont ajustables. La publication de votre application découpée peut réduire l'empreinte disque de votre application en supprimant tout code inutilisé des fichiers binaires ajustables. Votre application peut également voir une amélioration des performances de démarrage. Avec une application Hello World de base, Microsoft affirme avoir constaté une amélioration de l'empreinte disque d'environ 80*% et une amélioration des performances de démarrage d'environ 7*% lors de la publication. Avec la galerie WinUI, Microsoft a constaté une amélioration de l'empreinte disque d'environ 45 %.

    Taux de rafraîchissement dynamique

    Introduit dans Windows 11, le taux de rafraîchissement dynamique (DRR) permet aux appareils de basculer de manière transparente entre un taux de rafraîchissement inférieur et un taux de rafraîchissement supérieur en fonction de ce que les utilisateurs font sur leur PC. Cela permet d'équilibrer les performances et la consommation d'énergie. Dans le cadre de WinUI 3 dans Windows App SDK 1.2, Microsoft.UI.Composition prendra désormais en charge le taux de rafraîchissement dynamique sur les appareils qui acceptent la fonctionnalité. Notamment, grâce à la prise en charge de la DRR, les appareils exécutant Windows 22H2 auront automatiquement un défilement et des interactions plus fluides dans votre application sans aucune autre modification.

    AppNotificationBuilder

    Dans Windows App SDK 1.1, Microsoft a introduit la possibilité de créer et d'envoyer des notifications à partir de votre application ou d'un service cloud. Les notifications d'application peuvent être utilisées pour informer l'utilisateur de l'état de l'application ou des changements d'état, ou pour inviter l'utilisateur à agir avec une interface utilisateur attrayante et riche.

    Avec WinAppSDK 1.2, Microsoft introduit AppNotificationBuilder, une alternative à la charge utile XML pour simplifier la création et la définition de ces notifications. Pour commencer à utiliser AppNotificationBuilder pour créer des notifications d'application, il est conseillé de consulter la spécification AppNotificationBuilder sur GitHub. Il faut également consulter Quickstart*: Notifications d'application dans le SDK d'applications Windows*pour disposer d'un exemple de création d'une application Windows de bureau qui envoie et reçoit des notifications d'applications locales.

    Mises à jour supplémentaires

    Outre la nouvelle fonctionnalité introduite dans WinAppSDK 1.2, il existe également plusieurs améliorations en termes de performances, de fiabilité et d'expérience de développement. Il convient de noter que le binaire WinAppSDK 1.2 sur x64 est 11 % plus petit que WinAppSDK 1.1.5.

    Parlant des expériences à venir, Microsoft indique : « Nous travaillons avec plusieurs partenaires de développement internes et externes à Microsoft qui migrent leurs expériences vers WinUI 3 et Windows App SDK. Restez à l'écoute sur nos réseaux sociaux pour plus d'informations sur ces partenariats ».

    Source : Microsoft

    Et vous ?

    Que pensez-vous de Windows App SDK version 1.2 ?
    Quelles sont les nouveautés ou améliorations qui vous intéressent le plus ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

Discussions similaires

  1. Microsoft publie un nouveau SDK de Kinect pour Windows
    Par Amine Horseman dans le forum Actualités
    Réponses: 3
    Dernier message: 27/10/2014, 02h21
  2. Microsoft publie Windows Server 2012 R2 Essentials
    Par Cedric Chevalier dans le forum Windows
    Réponses: 0
    Dernier message: 04/07/2013, 18h52
  3. Microsoft publie le Live SDK pour Windows 8
    Par Hinault Romaric dans le forum Windows
    Réponses: 0
    Dernier message: 15/03/2012, 13h28
  4. Microsoft dévoile Windows Phone 7.1 et sort un nouveau SDK
    Par Gordon Fowler dans le forum Windows Phone
    Réponses: 75
    Dernier message: 30/09/2011, 15h54
  5. Réponses: 0
    Dernier message: 31/01/2011, 12h34

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo