DuckDuckGo propose l'App Tracking Protection sur Android, un système visant à réduire le ciblage publicitaire,
qui s'inspire d'un framework éponyme disponible sur iOS 14.5

Durant la conférence WWDC 2020 tenue le mois de juin de l’année dernière, Apple a annoncé que les développeurs iOS seront désormais tenus de fournir des informations sur la façon dont leurs applications collectent les données des utilisateurs et devront aussi demander explicitement leur autorisation avant de les suivre à travers les applications et les sites web appartenant à d'autres sociétés.

En avril 2021, la société a indiqué qu'elle commencerait à appliquer les nouvelles règles de notification de confidentialité qui vont permettre de réduire le ciblage publicitaire des entreprises.

« Assurez-vous que vos applications sont prêtes pour iOS 14.5, iPadOS 14.5 et tvOS 14.5. Avec la prochaine version publique, toutes les apps doivent utiliser le framework AppTrackingTransparency pour demander à l'utilisateur l'autorisation de le suivre ou d'accéder à l'identifiant publicitaire de son appareil. Si vous ne recevez pas l'autorisation de l'utilisateur d'activer le suivi, la valeur de l'identifiant publicitaire de l'appareil sera égale à zéro et vous ne pourrez pas le suivre », a déclaré Apple sur son site web.

Avec ces nouvelles règles, l’entreprise entend faire de sa plateforme le système d’exploitation le plus fiable sur le marché pour ses utilisateurs. « Les applications sur l'App Store sont tenues à un niveau élevé de confidentialité, de sécurité et de contenu, car rien n'est plus important que de maintenir la confiance des utilisateurs. Plus tard dans l'année, vous, les développeurs, devrez fournir des informations sur certaines des pratiques de collecte de données de votre application sur votre page produit. Et avec iOS 14.5, iPadOS 14.5 et tvOS 14.5, vous devrez demander aux utilisateurs la permission de les suivre à travers des applications ainsi que des sites web appartenant à d'autres sociétés », pouvait-on lire sur le site web d’Apple.

Depuis, les propriétaires d'iPhone et d'iPad peuvent désormais empêcher les applications de suivre leur comportement et d'utiliser leurs données pour des publicités personnalisées. Avec le lancement des nouveaux contrôles de confidentialité, près de 10 milliards de dollars ont été effacés des revenus de Snap, Facebook, Twitter et YouTube.

DuckDuckGo se lance dans la course

Cette fois-ci, un outil similaire arrive sur le système d'exploitation Android de Google, mais pas de Google lui-même. La société de technologie axée sur la confidentialité DuckDuckGo, qui a commencé sa vie en tant que moteur de recherche privé, ajoute la possibilité de bloquer les traceurs cachés à son application Android. La fonctionnalité, baptisée « Protection contre le suivi des applications pour Android », est déployée en version bêta à partir et vise à imiter les commandes iOS d'Apple. « L'idée est que nous empêchions cette collecte de données de se produire à partir des applications que les traceurs ne possèdent pas », explique Peter Dolanjski, directeur de produit chez DuckDuckGo. « Vous devriez voir beaucoup moins de publicités effrayantes qui vous suivent en ligne. »

La grande majorité des applications ont des traceurs tiers cachés dans leur code. Ces traceurs surveillent votre comportement sur différentes applications et aident à créer des profils à votre sujet qui peuvent inclure ce que vous achetez, des données démographiques et d'autres informations pouvant être utilisées pour vous proposer des publicités personnalisées. DuckDuckGo dit que son analyse des applications Android gratuites populaires montre que plus de 96 % d'entre elles contiennent des traceurs. Le blocage de ces traceurs signifie que Facebook et Google, dont les traceurs sont parmi les plus importants, ne peuvent pas récolter de données, pas plus que les dizaines de réseaux publicitaires dont vous n'avez jamais entendu parler.

Du point de vue de l'utilisateur, le blocage des traceurs avec l'outil de DuckDuckGo est simple. App Tracking Protection apparaît comme une option dans le menu des paramètres de son application Android. Pour l'instant, vous verrez l'option de vous inscrire sur une liste d'attente pour y accéder. Mais une fois activée, la fonctionnalité affiche le nombre total de traceurs bloqués au cours de la semaine et donne des détails de ce qui a été bloqué récemment dans chaque application.

La version bêta de App Tracking Protection pour Android est limitée. Elle ne bloque pas les traceurs dans toutes les applications, et les navigateurs ne sont pas inclus, car ils peuvent considérer les sites web visités comme des traceurs eux-mêmes. De plus, DuckDuckGo dit avoir découvert que certaines applications nécessitent un suivi pour fonctionner ; pour cette raison, il donne un laissez-passer aux jeux mobiles. Bien que l'outil bloque les traceurs Facebook dans d'autres applications, il ne prend pas en charge le blocage des traceurs dans l'application Facebook elle-même. Dans les paramètres de DuckDuckGo, vous pouvez ajouter à la liste blanche toutes les autres applications qui ne fonctionnent pas correctement avec la protection contre le suivi des applications activée.

Nom : resume.jpg
Affichages : 3160
Taille : 55,8 Ko

Les annonceurs se sont précipités sur Android après la décision d'Apple sur iOS 14.5

L'introduction d'App Tracking Protection pour Android intervient à un moment où la fonctionnalité du même nom sur iOS a poussé les annonceurs vers Android, tout en bénéficiant également à Apple. « ATT a considérablement changé la façon dont les annonceurs peuvent cibler les publicités sur certaines plateformes », déclare Andy Taylor, vice-président de la recherche chez Tinuiti, société de marketing à la performance. Les propres données publicitaires de l'entreprise montrent que la publicité Facebook sur Android a augmenté de 86 % en septembre, tandis que la croissance d'iOS était à la traîne à 12 %. Dans le même temps, l'activité publicitaire d'Apple a triplé sa part de marché, selon une analyse du Financial Times. Environ 54 % des personnes ont choisi de ne pas être suivies à l'aide d'ATT, selon les données de la société d'analyse de marketing mobile AppsFlyer.

Il est peu probable que le système de DuckDuckGo ait un impact proche de cette échelle. Contrairement à Apple, l'entreprise ne possède pas l'infrastructure (les téléphones que les gens utilisent ou les systèmes d'exploitation sous-jacents) pour appliquer des changements en gros. Chaque fois qu'une application veut vous suivre, iOS vous pose une question : voulez-vous que cette application vous trace ? Lorsque vous vous désabonnez, votre appareil transmet l'IDFA envoyé aux annonceurs sous la forme d'une série de zéros, ce qui les empêche essentiellement de vous suivre. DuckDuckGo n'a pas ce luxe ; son application de navigateur de confidentialité est installée sur votre téléphone comme n'importe quelle autre du Google Play Store.

Pour que la protection contre le suivi des applications fonctionne, DuckDuckGo exécute le même ensemble d'autorisations de périphérique qu'un réseau privé virtuel (VPN). Dolanjski dit que même si les téléphones Android afficheront l'application DuckDuckGo en tant que VPN, cela ne fonctionne pas de cette manière : aucune donnée n'est transférée depuis votre téléphone et le réseau fonctionne localement. Essentiellement, le système empêche les applications de se connecter aux serveurs utilisés pour le suivi (lorsque certains traceurs ne peuvent pas communiquer avec leurs serveurs, ils feront des tentatives répétées pour le faire, dit Dolanjski, ce qui peut faire augmenter le nombre de traceurs dans l'application. Il ajoute que la société n'a vu aucun impact sur la durée de vie de la batterie).

Google lui-même a progressivement ajouté plus de contrôles de confidentialité dans Android, y compris certains qui s'appliquent aux applications. La société permet aux utilisateurs de réinitialiser leurs identifiants publicitaires et de se retirer des publicités personnalisées. Après le lancement d'iOS 14.5, Google a déclaré que les propriétaires d'Android qui refusaient la publicité personnalisée verraient leurs identifiants uniques réduits à une série de zéros, comme c'est le cas pour les propriétaires d'iPhone qui désactivent le suivi. Le changement est déjà en cours sur les téléphones utilisant Android 12 et sera rendu plus largement disponible sur d'autres appareils Android au début de l'année prochaine.

Mais pour de nombreuses personnes, les changements Android prévus peuvent ne pas suffire. Ils ne vont pas aussi loin que les modifications d'Apple. Dolanjski de DuckDuckGo soutient qu'il y a très peu de transparence autour des traceurs actuellement utilisés dans les applications dont les mobinautes se servent chaque jour. Pour lui, bloquer les traceurs sur Android est la prochaine étape pour donner aux gens plus de contrôle sur la façon dont les entreprises gèrent leurs données. « Cela va considérablement réduire la quantité d'informations que ces sociétés tierces obtiennent sur vous », dit-il.

L'annonce de DuckDuckGo

« Vous avez probablement entendu parler d'entreprises qui vous traquent dans les coulisses sur des applications pour smartphones qu'elles ne possèdent pas (comme Google qui se cache dans l'application Nike). Ces traceurs d'applications cachées sont super effrayants car ils peuvent suivre tout ce que vous faites dans une application et peuvent également continuer à vous suivre même lorsque vous n'utilisez pas l'application. Beaucoup de ces traceurs sont conçus pour enregistrer votre activité en temps réel : où vous êtes, ce que vous faites, où vous avez été et même combien d'heures vous dormez la nuit.

Dans toutes vos applications, vos données personnelles sont envoyées à des dizaines de sociétés tierces, des milliers de fois par semaine. Ces données permettent aux réseaux de suivi comme Facebook et Google de créer des profils numériques encore plus détaillés sur vous. Avec ces profils, les réseaux de suivi peuvent manipuler ce que vous voyez en ligne, vous cibler avec des publicités en fonction de votre comportement et même vendre vos données à d'autres sociétés telles que des courtiers en données, des annonceurs et des gouvernements.

Plus de 96 % des applications Android gratuites populaires que nous avons testées (basées sur les classements AndroidRank.org) contenaient des traceurs tiers cachés. Parmi ceux-ci, 87 % ont envoyé des données à Google et 68 % ont envoyé des données à Facebook. Un rapport d'AppCensus a trouvé des résultats similaires ».

Nom : tracage.jpg
Affichages : 1059
Taille : 73,8 Ko

« Récemment, Apple a introduit la transparence du suivi des applications, une fonctionnalité pour iPhones et iPads qui demande aux utilisateurs de chaque application s'ils souhaitent ou non autoriser le suivi des applications tierces, la grande majorité des personnes se désinscrivant. Cependant, la plupart des utilisateurs de smartphones dans le monde utilisent Android, où aucune fonctionnalité similaire n'existe. En fait, les annonceurs dépensent désormais plus d'argent sur Android, apparemment parce qu'il est désormais plus facile de vous suivre là-bas. C'est pourquoi nous sommes ravis d'annoncer la version bêta de la protection contre le suivi des applications pour Android ! »

Protection contre le suivi de l'application DuckDuckGo pour Android

« App Tracking Protection pour Android est gratuit et bloque les traceurs qu'il identifie dans d'autres applications de sociétés tierces (ceux différents de la société propriétaire de chaque application). Il est maintenant intégré à l'application Android DuckDuckGo ».



Comment ça marche ?

« Après avoir activé la protection contre le suivi des applications, l'application DuckDuckGo détectera lorsque vos applications Android sont sur le point d'envoyer des données à des sociétés de suivi tierces trouvées dans notre ensemble de données de suivi des applications et bloquera ces demandes. Vous pouvez profiter de vos applications comme vous le feriez normalement et App Tracking Protection s'exécutera en arrière-plan et continuera à bloquer les traceurs détectés dans vos applications, même pendant votre sommeil. Nous travaillons continuellement pour identifier et protéger contre les nouveaux trackers, afin que vous puissiez être tranquille en sachant que vous obtenez la protection la plus à jour.

App Tracking Protection n'est pas un réseau privé virtuel (VPN), bien que votre appareil le reconnaisse comme tel. En effet, la protection contre le suivi des applications utilise une "connexion VPN" locale, ce qui signifie qu'elle opère sa magie directement sur votre smartphone. Cependant, la protection contre le suivi des applications est différente des VPN car elle n'achemine jamais les données des applications via un serveur externe.

Directement à partir de l'application DuckDuckGo, vous pouvez voir une vue en temps réel des traceurs bloquant la protection contre le suivi des applications ainsi que les réseaux de suivi auxquels ils ont essayé d'envoyer des données. Si vous avez activé les notifications, vous recevrez également des résumés automatiques ».

Source : DuckDuckGo

Et vous ?

Que pensez-vous de l'App Tracking Transparency d'Apple sur iOS ?
Participer au ciblage publicitaire devrait-il se faire en opt-in (le mobinaute exprime son consentement en cochant sur une case) ou en opt-out (le mobinaute exprime son refus en cochant sur une case) ?
Que pensez-vous de l'initiative de DuckDuckGo pour apporter un système similaire à Android ?
Seriez-vous disposer à payer pour profiter d'une application qui vous est proposée gratuitement afin de ne pas avoir affaire aux publicités ?
Si une application propose une version premium sans publicités et une version gratuite avec publicité (à l'instar de Crunchyroll), ce type de système ne lui serait-il pas préjudiciable ? Dans quelle mesure ?

Voir aussi :

96 % des utilisateurs d'iPhone ont refusé le suivi des applications depuis le lancement d'iOS 14.5, ce qui montre que la grande majorité des gens veulent préserver leur vie privée
Facebook alerte les utilisateurs professionnels de sa plateforme au sujet des fonctionnalités de confidentialité d'iOS 14 qui auront un impact sur le marketing