IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Emploi Discussion :

France : le poste administrateur système DevOps officiellement créé


Sujet :

Emploi

  1. #1
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Bruno
    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    mai 2019
    Messages
    566
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Autre

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mai 2019
    Messages : 566
    Points : 8 930
    Points
    8 930
    Par défaut France : le poste administrateur système DevOps officiellement créé
    France : le poste administrateur système DevOps officiellement créé,
    et classé au niveau 6 du cadre national des certifications professionnelles

    Élisabeth Borne, ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion, a publié le 27 octobre un arrêté portant création du titre professionnel d'administrateur système DevOps. Nouvellement ajouté au Journal officiel, le titre d'administrateur système DevOps est régi par plusieurs points. Une liste de compétences à acquérir, des activités spécifiques et des secteurs d'activité auxquels le DevOps peut être rattaché précisent la description du poste.

    Enregistré dans le répertoire national des certifications professionnelles pour une durée de cinq ans à compter du 1er décembre 2021, ce titre est classé au niveau 6 du cadre national des certifications professionnelles (l’équivalent d’une licence) et dans le domaine d'activité 326 (code NSF) correspondant au domaine de l’informatique, du traitement de l'information et des réseaux de transmission. Ce titre professionnel est constitué des trois blocs de compétences, à savoir : automatiser le déploiement des infrastructures sur un cloud privé, public ou hybride, déployer en continu une application, superviser les services déployés et traiter les alertes remontées. Ils sont sanctionnés par des certificats de compétences professionnelles (CCP).

    Nom : devops.png
Affichages : 50303
Taille : 30,8 Ko

    L'administrateur système DevOps, lorsqu'il travaille chez un éditeur de logiciel ou dans une DSI en relation avec les équipes de développeurs, l'administrateur système DevOps déploie en continu les applications. Il supervise les services déployés et traite les alertes remontées. Afin d'automatiser le déploiement des infrastructures sur le cloud, l'administrateur système DevOps automatise la création de serveurs à l'aide de scripts, il les configure et les connecte entre eux, puis il utilise une plateforme pour configurer le déploiement et contrôler celui-ci.

    Lorsqu'il est chargé de déployer une application en continu, en relations avec les équipes de développeurs, il prépare des environnements de tests et de pré-production. Il prépare les différents serveurs de données et le stockage associé, ainsi que les containers destinés à recevoir l'application. Ensuite, il migre les données et déploie l'application dans l'environnement de pré-production. Il échange en permanence avec l'équipe des développeurs pour corriger les dysfonctionnements découverts lors des différentes phases de tests.

    L'administrateur système DevOps en tant que concept

    Malgré la popularité de DevOps, il n'existait toujours pas de définition commune du terme. Généralement, DevOps est décrit comme une approche moderne du développement logiciel où les spécialistes du développement et des opérations sont réunis en une seule grande équipe. Pour être plus précis, l'approche DevOps implique que les spécialistes du développement, de l'assurance qualité (QA), de la conception, de l'analyse, des opérations et autres soient réunis dans un seul environnement de travail où ils collaborent en permanence tout au long du cycle de développement, de test et de diffusion et travaillent à l'aide d'outils unifiés. Tous les membres de l'équipe DevOps partagent la responsabilité de tous les processus du cycle de vie d'un logiciel, de la collecte des spécifications des besoins à la mise en production de l'application, en passant par le contrôle de ses performances et de sa fiabilité.

    Afin d'accélérer le développement de logiciels en France, et d'accroître la qualité des applications, le ministère du travail, de l'emploi et de l'insertion a décidé de passer à l'administrateur système DevOps. Il s'est éloigné d'une division claire des tâches, où les développeurs, les ingénieurs de test et les administrateurs système n'étaient responsables que de leur partie du travail, avec juste une idée générale des responsabilités des autres membres de l'équipe.

    En raison du passage à l'administrateur système DevOps, le processus de travail des développeurs et de l'équipe d'exploitation devient interdépendant et fonctionne plus efficacement : l'équipe d'exploitation aide l'équipe de développement à gérer et à maintenir des systèmes d'information à grande échelle (par exemple, des entrepôts de données, des systèmes de planification d'entreprise), et l'équipe de développement, à son tour, aide l'équipe d'exploitation à configurer l'infrastructure informatique, ainsi qu'à mettre en œuvre des mises à jour logicielles pour améliorer sa sécurité, sa fiabilité et ses performances. Ainsi, le temps nécessaire au cycle de développement diminue.

    L’administrateur système DevOps en tant que profession

    Lorsque le ministère du travail, de l'emploi et de l'insertion décide de passer à l'administrateur système DevOps, le besoin se fait sentir de former les spécialistes du département informatique à la maîtrise de certaines pratiques et à l'utilisation de nouveaux outils. Dans ce cas, les développeurs ou les administrateurs système doivent assumer de nouvelles responsabilités professionnelles. Ainsi, un département informatique a besoin d'un spécialiste possédant une combinaison de compétences en administration système et en programmation, c'est-à-dire un administrateur système DevOps. Selon Neuvoo, le salaire moyen des administrateurs système DevOps aux États-Unis est deux fois plus élevé que celui d'un administrateur système. La raison en est très simple : un ingénieur l'administrateur système DevOps compétent peut augmenter considérablement l'efficacité du développement et de l'exploitation des logiciels.

    Après avoir obtenu les spécifications des besoins logiciels, un ingénieur l'administrateur système DevOps commence à mettre en place l'infrastructure informatique nécessaire au développement. Lorsque l'infrastructure informatique est prête et fournie aux développeurs, testeurs et autres spécialistes impliqués dans le cycle de développement, l'administrateur système DevOps s'assure que les environnements de développement et de test sont alignés sur l'environnement de production. Ce qu'il fait exactement un administrateur système DevOps est de "l'automatisation".

    • gérer les serveurs physiques et virtuels et leurs configurations ;
    • surveiller l'état de l'infrastructure informatique et le comportement de l'application ;
    • l'automatisation de la livraison des logiciels de l'environnement de test à la production.

    Pour automatiser le déploiement de logiciels sur les serveurs, l'administrateur système DevOps utilisent des outils d'intégration tels que Jenkins, TeamCity, GoCD ou Bamboo.

    Avant l'avènement du concept d’administrateur système DevOps, les administrateurs système devaient paramétrer et configurer chaque serveur manuellement. Aujourd'hui, grâce à la mise en œuvre de l'approche infrastructure as code (IaC), un administrateur système DevOps peut facilement gérer l'ensemble de l'infrastructure informatique. Tous les scripts de paramétrage des serveurs, ainsi que le code écrit par les développeurs, sont stockés dans des systèmes de contrôle de version. Le fonctionnement des serveurs peut être coordonné à distance avec des outils tels que Puppet, Ansible ou Kubernetes.

    Ce qu'il faut savoir pour devenir un administrateur système DevOps

    Pour commencer une carrière d'administrateur système DevOps, l’apprenant doit compléter une formation sanctionnée par des certificats de compétences professionnelles (CCP). Voici, ci-dessous, les capacités attestées et descriptif des composantes de la certification :

    Nom : devOps EnginerB.png
Affichages : 4315
Taille : 112,4 Ko

    Automatiser le déploiement d'une infrastructure dans le cloud
    • sécuriser l'infrastructure ;
    • gérer le stockage des données ;
    • préparer un environnement de test ;
    • déployer en continu une application ;
    • automatiser le déploiement d'une infrastructure ;
    • mettre l'infrastructure en production dans le cloud ;
    • automatiser la création de serveurs à l'aide de scripts.

    Gérer des containers

    • superviser les services déployés ;
    • exploiter une solution de supervision ;
    • définir et mettre en place des statistiques de services ;
    • automatiser la mise en production d'une application avec une plateforme.

    Compétences attendues d’un administrateur système DevOps

    Administration de Linux et/ou de Windows

    L'administration du système d'exploitation Linux et/ou Windows fait partie des principales compétences que les employeurs attendent de leurs administrateur système DevOps potentiels.

    Compétences en programmation

    Un administrateur système DevOps doit connaître les langages de programmation utilisés pour l'automatisation des configurations, par exemple Bash, PowerShell, Python ou Ruby. Pour être plus qualifié, il est possible d’apprendre sur DVP l'un des langages de programmation à usage général, par exemple Go (également connu sous le nom de Golang). Ce faisceau de connaissances peut s’appliquer au traitement des données par script, à la création d'opérateurs Kubernetes, à AWS Lambdas, etc.

    Compétences en gestion du cloud

    Microsoft Azure fait partie des plateformes de cloud les plus populaires. Un administrateur système DevOps travaille généralement avec des services cloud tels que Amazon Web Services (AWS), Google Cloud Platform (GCP), ou Microsoft Azure. Une formation spécialisée peut permettre de mieux comprendre les outils du cloud computing.

    Expérience pratique des conteneurs et de l'orchestration

    Les conteneurs permettent de déployer des applications indépendamment du système d'exploitation hôte. Par rapport aux machines virtuelles (VM) utilisées à l'époque pré-DevOps, les conteneurs sont plus légers et plus rapides à lancer. Docker représente la plateforme la plus connue qui permet de travailler avec des conteneurs. Les développeurs et les administrateurs système DevOps peuvent utiliser les conteneurs Docker simultanément. Pendant qu'un développeur écrit du code, un administrateur système DevOps crée des fichiers de configuration. Des outils d'orchestration, tels que Kubernetes, sont utilisés pour lancer et gérer les conteneurs.

    L'administrateur système DevOps supervise les infrastructures et applications qu'il a déployées, pour ce faire, il définit les indicateurs à surveiller et installe et configure une solution de supervision. Lorsqu'il constate une anomalie ou qu'une alerte est remontée, il corrige ou fait corriger le problème. Il utilise une démarche logique pour diagnostiquer la cause d'un dysfonctionnement et y remédier, il effectue une veille active pour maintenir à jour ses compétences.

    Cet emploi nécessite la maîtrise de nombreux outils et langages ainsi que la compréhension de concepts abstraits. L'administrateur système DevOps est en contact avec les équipes de développeurs, son responsable technique, les équipes réseau et sécurité, les fournisseurs des solutions d'hébergement, les communautés professionnelles des outils qu'il utilise. Voici, ci-dessous, les secteurs d'activités et types d'emploi accessibles par le détenteur du titre d'administrateur système DevOps :

    • ingénieur Cloud ;
    • SysOPS DEVOPS ;
    • éditeur de logiciel ;
    • ingénieur DEVOPS ;
    • développeur Cloud ;
    • ingénieur système DEVOPS ;
    • une entreprise de services du numérique (ESN) ;
    • une ESN spécialisée qui offre des prestations d'hébergement Cloud (Cloud Provider) ;
    • la DSI d'une entreprise qui possède un service dédié aux développements informatiques.


    Source : Legifrance

    Et vous ?

    Quelle appréciation faites vous de la création du titre professionnel d'administrateur système ?

    Que deviendra selon vous le professionnel d'administrateur système ? Voué à disparaître ?

    Quel autre du titre professionnel souhaiteriez-vous voir créer ? Lequel souhaiteriez vous voir disparaître ?

    Le salaire moyen des administrateurs système DevOps aux États-Unis serait deux fois plus élevé que celui d'un administrateur système, cela devrait-il être le cas en France ?

    Voir aussi :

    L'attrait des développeurs pour les conteneurs et Kubernetes est principalement motivé par l'évolution de leur carrière, selon une étude de Red Hat

    L'ANSSI publie une enquête sur les métiers de la cybersécurité, et lance un observatoire des métiers

    Sondage : Compétence ? Intelligence interpersonnelle ? Laquelle de ces qualités facilite le plus l'intégration en entreprise en tant que travailleur de la filière informatique ?

    Si le secteur de la technologie est de plus en plus inclusif, 74 % des femmes affirment toujours avoir eu une expérience négative au travail en raison de leur sexe, selon un rapport de NTT Data UK
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Expert éminent sénior
    Avatar de Glutinus
    Homme Profil pro
    Freelance EURL / Business Intelligence ETL
    Inscrit en
    avril 2005
    Messages
    5 593
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Freelance EURL / Business Intelligence ETL
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : avril 2005
    Messages : 5 593
    Points : 26 462
    Points
    26 462
    Billets dans le blog
    3
    Par défaut
    Hallucinant !!


    Mais que fait ces incompétents et feignants de la commission d'enrichissement de la langue française ? Laisser passer ce Opsssssss qui n'a pas lieu d'être ?

    On devrait appeler cela le DevAdm, ou je ne sais, pour confirmer l'unicité de notre belle langue
    - So.... what exactly is preventing us from doing this?
    - Geometry.
    - Just ignore it !!
    ****
    "The longer he lived, the more he realized that nothing was simple and little was true" A clash of Kings, George R. R. Martin.
    ***
    Quand arrivera l'apocalypse, il restera deux types d'entreprise : les pompes funèbres et les cabinets d'audit. - zecreator, 21/05/2019

  3. #3
    Membre éclairé
    Avatar de clavier12AZQSWX
    Homme Profil pro
    Technicien maintenance
    Inscrit en
    avril 2009
    Messages
    1 072
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 45
    Localisation : France, Somme (Picardie)

    Informations professionnelles :
    Activité : Technicien maintenance

    Informations forums :
    Inscription : avril 2009
    Messages : 1 072
    Points : 712
    Points
    712
    Par défaut
    l'administrateur système DevOps automatise la création de serveurs à l'aide de scripts

    c'est une erreur ou réellement une activité ?

    des serveurs peuvent (virtuel je suppose) être crées sans personne physique devant l'écran qui surveille...?
    Quelle activité ou spécification métier ou cas d'école demande cela ?

    J'arrive à imaginer qu'on puisse programmer la création de compte, de tâche (ticket) de création de serveur, mais pas la création automatique et différée.

    merci de vos retours, réponses, aides...

  4. #4
    Membre éprouvé
    Avatar de Garvelienn
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    septembre 2016
    Messages
    243
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Oise (Picardie)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2016
    Messages : 243
    Points : 991
    Points
    991
    Par défaut
    Ce cas arrive assez souvent.

    Par exemple, la nuit, le besoin pourrait être de redéployer automatiquement toute une infra (VM, conteneur, baremetal) à la volée pour des tests.

    Cela permet de s'assurer que les tests sont effectués tout le temps dans les mêmes conditions.
    «Le management, tel qu’on l’apprend dans les écoles et tel qu’on l’applique ensuite, sous prétexte de «motivation du personnel», organise exactement le contraire, à savoir la démotivation organisée.» - Bernard Stiegler

  5. #5
    Futur Membre du Club
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    novembre 2021
    Messages
    1
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Tarn (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2021
    Messages : 1
    Points : 5
    Points
    5
    Par défaut
    des serveurs peuvent (virtuel je suppose) être crées sans personne physique devant l'écran qui surveille...?
    Quelle activité ou spécification métier ou cas d'école demande cela ?
    C'est effectivement le quotidien des Devops d'instancier des serveurs à la volées, notamment pour des raisons de coûts. Pour l'exemple, AWS facture ses serveurs à l'heures d'utilisation. Afin de réduire les coûts, on peut par exemple décider d'éteindre les serveurs la nuit. On peut aussi décider qu'en fonction de la charge on ait 1,2,3, etc.. serveurs de lancés.

    Un autre cas d'école pourrait être la duplication : on peut très bien avoir un infra "générique" afin de faire tourner une appli. Disons qu'un client veut cette même infra mais que pour lui. Dans ce cas, on duplique l'infra complète afin de répondre à la demande.

  6. #6
    Membre éclairé
    Avatar de clavier12AZQSWX
    Homme Profil pro
    Technicien maintenance
    Inscrit en
    avril 2009
    Messages
    1 072
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 45
    Localisation : France, Somme (Picardie)

    Informations professionnelles :
    Activité : Technicien maintenance

    Informations forums :
    Inscription : avril 2009
    Messages : 1 072
    Points : 712
    Points
    712
    Par défaut
    ok j'ai compris.

    j'ai confondu la création du script qui créer un serveur (ça oui, ok, c'est clair que c'est courant)
    avec
    l'automatisation programmée du lancement de ces scripts.

  7. #7
    Membre expert
    Profil pro
    engeneer
    Inscrit en
    juin 2007
    Messages
    1 010
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : engeneer

    Informations forums :
    Inscription : juin 2007
    Messages : 1 010
    Points : 3 123
    Points
    3 123
    Par défaut
    Citation Envoyé par Lithium733 Voir le message
    C'est effectivement le quotidien des Devops d'instancier des serveurs à la volées, notamment pour des raisons de coûts. Pour l'exemple, AWS facture ses serveurs à l'heures d'utilisation. Afin de réduire les coûts, on peut par exemple décider d'éteindre les serveurs la nuit. On peut aussi décider qu'en fonction de la charge on ait 1,2,3, etc.. serveurs de lancés.

    Un autre cas d'école pourrait être la duplication : on peut très bien avoir un infra "générique" afin de faire tourner une appli. Disons qu'un client veut cette même infra mais que pour lui. Dans ce cas, on duplique l'infra complète afin de répondre à la demande.
    Il y a la confusion entre devops et l'admin système sur le cloud là. Selon Crosoft : https://azure.microsoft.com/fr-fr/ov...hat-is-devops/

    Pour moi un DevOps, c'est plus une sorte de mindset où on supprime les vieilles barrières permettant de livrer vite et efficacement. Genre avant, le dev devait se faire chier à attendre que l'admin système lui monte son serveur de prod et qu'il lui déploie son site.

  8. #8
    Membre du Club
    Profil pro
    Inscrit en
    octobre 2008
    Messages
    33
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2008
    Messages : 33
    Points : 58
    Points
    58
    Par défaut
    Ni l'une ni l'autre.

    Ils ont simplement oublié d'insérer l'alinéa : " L'administrateur système DevOps installe et configure le pare-feu Open Office. "

    Le Journal Officiel de la République Française devrait s'intituler, à plus juste titre, Crétinisier de la République Française.

    Une (nouvelle) belle preuve de l'incompétence notoire, que le monde entier nous envie, des juristes français. Surtout lorsqu'ils se sont auto-proclamés excellentissimes.

  9. #9
    Expert éminent sénior
    Avatar de Glutinus
    Homme Profil pro
    Freelance EURL / Business Intelligence ETL
    Inscrit en
    avril 2005
    Messages
    5 593
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Freelance EURL / Business Intelligence ETL
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : avril 2005
    Messages : 5 593
    Points : 26 462
    Points
    26 462
    Billets dans le blog
    3
    Par défaut
    Citation Envoyé par Bruno PICART Voir le message
    Ils ont simplement oublié d'insérer l'alinéa : " L'administrateur système DevOps installe et configure le pare-feu Open Office. "
    OMG elle est vintage celle-là, d'un coup je me revoie en 2009 à discuter Dexter et Big Bang Theory avec mes collègues pendant qu'on faisait des démos de l'iPhone 2
    - So.... what exactly is preventing us from doing this?
    - Geometry.
    - Just ignore it !!
    ****
    "The longer he lived, the more he realized that nothing was simple and little was true" A clash of Kings, George R. R. Martin.
    ***
    Quand arrivera l'apocalypse, il restera deux types d'entreprise : les pompes funèbres et les cabinets d'audit. - zecreator, 21/05/2019

  10. #10
    Membre à l'essai
    Homme Profil pro
    Administrateur système
    Inscrit en
    décembre 2009
    Messages
    2
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 41
    Localisation : France, Gironde (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur système
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2009
    Messages : 2
    Points : 10
    Points
    10
    Par défaut et devsecops c'est reconnu ? :-) gitops, mlops. Patience... Élisabeth Borne penseras peut être à vous aussi!
    Bonjour,

    Encore une fois on ferait mieux de se poser des questions sur ce que consomme cette crétinisation à seul but de faire surconsommer. Ou bien d'accepter dès à présent qu'un jour ou l'autre la prise va être bel et bien être débranchée. Le soucis du virtuel et des ressource plus ou moins compétentes en forte croissance, c'est que l'énergie consommée dans les data center devient astronomique. Plus rapide que nos évolutions en terme de hardware ou je devrais dire nos achats en Chine et aux USA de matériel. Nous en sommes dépendants. Et d'un point de vue climatique le fait de rajouter des CI/CD (les fameuses aide à l'équipe de développement du pseudo métier devops hérité d'une mouvance mal comprise dans notre pays) on va vite se retrouver dans le collimateur des secteurs à abattre. Donc si on veut assister le déploiement des logiciels en France au lieu de promettre des doubles salaires (carotte) avec une appellation qui n'apportera pas de miracles. On ferait mieux de se remettre sérieusement en question et de revoir le vrai sens de l'administrateur système dans son évolution avec le temps et non pas seulement répéter une règle que j'imagine construite comme celle actuelle du devops à une époque plus lointaine ~30 ans. Et de répéter nos erreurs. Sans compter que ces mouvements nous n'en sommes pas les initiateurs. Est ce qu'ils répondent vraiment à nos besoins ?

    Former à l'automatisation, accéder aux logiciels open-sources pour ceux qui sont encore coincés par obligation managériale, prendre conscience de la consommation (de la gestion des coûts du SI d'un point de vue énergétique NON NEGLIGEABLE comme on nous le laisse entendre et encadré de lois par l'état dont je suppose que ça devrait être le but) Savoir différencier les intérêts de foncer sur du cloud (et dans la même lignée kubernetes) ou de savoir déjà bien exploité une plateforme logicielle on-premise. Je ne suis pour aucune plateforme en particulier, seulement chaque outil correspond à une situation. Et même dans les entreprises qui peuvent se le permettre l'hybride devrait avoir du sens.

    Peut être que mettre aussi un peu de lumière sur un parcours et donc me définir de vrais besoins avec de vraies responsabilités et surtout une vraie évolutivité au fur et à mesure de l'apprentissage de jalons serait à envisager. A contrario de l'arrêter à une fonction encore en silos dédiée à du management bien vertical. Quelque chose que nous connaissons que trop bien et qui à prouvé ses limites dans l'informatique. Cela permettrait de mieux appréhender la motivation plutôt encore une fois que l'approche tant connue : "si je met un titre différent j'ai un plus gros chèque et donc je serais peut être plus heureux que mon voisin dans une société de consommation au bord du gouffre".

    Encore une fois on n'est dans un scénario ou la quantité compte plus que la qualité et la vérité c'est que nos ressources ne sont pas illimités. Donc du devops ça veut dire automatiser et automatiser en virtuel ça veut dire ouvrir en grand un robinet. Et la suite on commence à la comprendre c'est juste encore l'intensité qui n'est pas très clair ou plutôt rendue sombre par justement certains intéressés je présume.

    Donc l'informatique étant à base constituée de personnes qui sont dans la réflexion (ingénieur et techniciens à minima) il serait bien de ne pas juste suivre une carotte :-) enfin c'est mon avis.

    Moi pour ma part je préfère engager un bon admin sys qui se pose sur une problématique qu'un devops en mousse (en plus maintenant titré étatiquement) qui vient de découvrir linux et qui est déjà parti dans l'espace avec des techs open sources comme tooling en abondance.

    A bon entendeur, bonne chance pour l'avenir.

  11. #11
    Expert éminent sénior
    Avatar de Mat.M
    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    novembre 2006
    Messages
    7 676
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2006
    Messages : 7 676
    Points : 18 120
    Points
    18 120
    Par défaut
    Citation Envoyé par subkryl Voir le message
    Encore une fois on ferait mieux de se poser des questions sur ce que consomme cette crétinisation à seul but de faire surconsommer..
    ça c'est un truc que je n'ai cessé d'écrire sur ce forum
    par exemple vous mettez vos données sur le Cloud eh bien faut payer tout de même pour un abonnement..
    Citation Envoyé par Glutinus Voir le message
    On devrait appeler cela le DevAdm, ou je ne sais, pour confirmer l'unicité de notre belle langue
    euh pour l'unicité de la langue c'est discutable..la langue française est faite de mots d'origine italienne,arabe...
    mais on dérive totalement du sujet principal.

  12. #12
    Membre expert
    Profil pro
    HFT/Quant
    Inscrit en
    juillet 2006
    Messages
    986
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Royaume-Uni

    Informations professionnelles :
    Activité : HFT/Quant

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2006
    Messages : 986
    Points : 3 828
    Points
    3 828
    Par défaut
    Incroyable. Le metier que j’exerçais depuis dix ans n'existait pas en fait.
    Et personne ne m'a prevenu, alors que c'etait clairement marque dans ma signature et ma carte de visite

  13. #13
    Membre actif
    Homme Profil pro
    jardinier
    Inscrit en
    avril 2018
    Messages
    154
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Gironde (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : jardinier

    Informations forums :
    Inscription : avril 2018
    Messages : 154
    Points : 283
    Points
    283
    Par défaut quand j'entends le mot culture
    Donc l'informatique étant à base constituée de personnes qui sont dans la réflexion (ingénieur et techniciens à minima) il serait bien de ne pas juste suivre une carotte :-) enfin c'est mon avis. (subkryl)
    Pour moi ceux là qui n'ont pas compris qu'on ne leur demandait pas de réfléchir ne sont pas dans la réflexion : je n'aime pas ces faux semblant de privilèges hermétiques qui virent à l'hérméneutique dés qu'il faut agir. Je prend pour exemple le poste de conseiller numérique qui n'avait pas d'équivalence en terme d'emploi et qui offre un terrain d'expérimentation inédit pour les employeurs principalement issus des collectivités et qui se heurte à l'idéalisme productiviste voir humaniste des services informatiques et des gestionnaires.

  14. #14
    Expert éminent sénior
    Avatar de Glutinus
    Homme Profil pro
    Freelance EURL / Business Intelligence ETL
    Inscrit en
    avril 2005
    Messages
    5 593
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Freelance EURL / Business Intelligence ETL
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : avril 2005
    Messages : 5 593
    Points : 26 462
    Points
    26 462
    Billets dans le blog
    3
    Par défaut
    Citation Envoyé par yento Voir le message
    Incroyable. Le metier que j’exerçais depuis dix ans n'existait pas en fait.
    Et personne ne m'a prevenu, alors que c'etait clairement marque dans ma signature et ma carte de visite
    Rectification : le nom n'existait pas. Dans des structures modestes (ou pas...) le touche-à-tout est valorisé - avec des bonnes tapes dans le dos. Dans les grosses structures, on préfère la segmentation - avec des rémunérations de spécialistes. Mais on s'aperçoit dorénavant que trop de cloisons cassent la cohérence. "C'est pas mon périmètre".

    Je valorise beaucoup le métier d'Assistant à Maîtrise d'Ouvrage ; cela dit, comme personne n'aime se faire traiter d'Assistant, le métier en vient à mourir. Du coup il manque un rôle clé.
    - So.... what exactly is preventing us from doing this?
    - Geometry.
    - Just ignore it !!
    ****
    "The longer he lived, the more he realized that nothing was simple and little was true" A clash of Kings, George R. R. Martin.
    ***
    Quand arrivera l'apocalypse, il restera deux types d'entreprise : les pompes funèbres et les cabinets d'audit. - zecreator, 21/05/2019

  15. #15
    Membre expert
    Profil pro
    engeneer
    Inscrit en
    juin 2007
    Messages
    1 010
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : engeneer

    Informations forums :
    Inscription : juin 2007
    Messages : 1 010
    Points : 3 123
    Points
    3 123
    Par défaut
    Citation Envoyé par Glutinus Voir le message
    Rectification : le nom n'existait pas. Dans des structures modestes (ou pas...) le touche-à-tout est valorisé - avec des bonnes tapes dans le dos. Dans les grosses structures, on préfère la segmentation - avec des rémunérations de spécialistes. Mais on s'aperçoit dorénavant que trop de cloisons cassent la cohérence. "C'est pas mon périmètre".

    Je valorise beaucoup le métier d'Assistant à Maîtrise d'Ouvrage ; cela dit, comme personne n'aime se faire traiter d'Assistant, le métier en vient à mourir. Du coup il manque un rôle clé.
    Avec l'avènement de Scrum, on parle plutôt de Product Owner ou plutôt Proxy Product Owner maintenant, même si ce rôle n'existe pas dans le Scrum guide.

Discussions similaires

  1. [Professionnalisation/Alternance] Administrateur systèmes et réseau, Ile de France
    Par manry dans le forum Demandes
    Réponses: 0
    Dernier message: 07/04/2014, 18h44
  2. Administrateur système-réseau : on y fait quoi?
    Par Nasky dans le forum Emploi
    Réponses: 12
    Dernier message: 19/04/2006, 09h59
  3. Réponses: 5
    Dernier message: 05/07/2005, 20h05

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo