IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    6 469
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 6 469
    Points : 155 331
    Points
    155 331
    Par défaut Apple confirme que l'iPhone 13 ne va plus désactiver Face ID après une réparation d'écran par un tiers
    iFixit confirme que l'iPhone 13 désactive Face ID après une réparation d'écran par un tiers,
    le droit à la réparation devient une urgence selon l'atelier

    Lorsque la gamme iPhone 13 a été lancée pour la première fois en septembre, les démontages ont rapidement révélé un changement majeur dans le processus de réparation : si vous faites passer l'écran de l'iPhone 13 par un atelier tiers de réparation, Face ID cessera de fonctionner. iFixit a publié les résultats d'un examen plus approfondi de ce changement, le qualifiant de « jour sombre pour les réparateurs, à la fois bricoleurs et professionnels ».

    iFixit indique que ce changement signifie désormais que vous aurez besoin d'un microscope pour effectuer « l'une des réparations de téléphone les plus courantes » qui pouvaient autrefois être effectuées « avec des outils à main ». Les ateliers de réparation indépendants tiers pourraient être contraints de fermer, ce qui signifie qu'ils seront « forcés de choisir entre dépenser des milliers de dollars pour de nouveaux équipements ou perdre une source majeure de revenus ».

    Une autre option serait de rejoindre l'armée des Independent Repair Program d'Apple, ce qui, selon iFixit, n'est « pas une option pour les ateliers qui accordent de l'importance à la confidentialité de leurs clients ».

    « Apple réduit la possibilité de travailler sur des réparations d'iPhone hors de son contrôle depuis des années. Avec les nouveaux changements apportés à l'iPhone 13, ils visent peut-être à bouleverser complètement le marché. »

    « Le nouvel iPhone 13 désactive complètement sa fonctionnalité phare Face ID lorsque vous remplacez son écran. Nous l'avons confirmé à plusieurs reprises dans notre laboratoire, en testant avec de nombreux téléphones différents sur iOS 15 et 15.1, et nos résultats ont été répliqués par de nombreux professionnels de la réparation. »

    « C'est un jour sombre pour les réparateurs, qu'ils soient bricoleurs ou professionnels. L'une des réparations de téléphone les plus courantes qui pouvaient autrefois être effectuées avec des outils à main nécessite désormais un microscope. Cela signifie que vous ne pourrez pas réparer vous-même l'écran de votre iPhone sans sacrifier les fonctionnalités principales. Cela a également d'énormes implications pour l'industrie de la réparation professionnelle, pour laquelle Apple est la marque dominante à entretenir. Les petits magasins pourraient être fermés, obligés de choisir entre dépenser des milliers de dollars pour de nouveaux équipements ou perdre une source majeure de revenus. »

    « Pour les magasins qui veulent survivre, leurs seules options seront de rejoindre le réseau IRP onéreux d'Apple - ce qui n'est pas une option pour les magasins qui apprécient la confidentialité de leurs clients - ou de travailler au-delà des verrous de l'iPhone avec des outils de microsoudage et une formation. Ce verrouillage sans précédent est unique à Apple. C'est totalement nouveau dans l'iPhone 13, et difficile à comprendre comme mesure de sécurité, étant donné que l'illuminateur Face ID est entièrement séparé de l'écran. Il s'agit probablement de l'argument le plus solide à ce jour en faveur des lois sur le droit de réparer. Et tout cela à cause d'une puce de la taille d'un Tic-Tac, nichée au fond d'un écran. »

    « L'iPhone 13 est couplé à son écran à l'aide de ce petit microcontrôleur, dans un état que les techniciens de réparation appellent souvent "sérialisation". Apple n'a pas fourni aux propriétaires ou aux magasins indépendants un moyen de coupler un nouvel écran. Les techniciens autorisés ayant accès au logiciel propriétaire, Apple Services Toolkit 2, peuvent faire fonctionner de nouveaux écrans en enregistrant la réparation sur les serveurs cloud d'Apple et en synchronisant les numéros de série du téléphone et de l'écran. Cela donne à Apple la possibilité d'approuver ou de refuser chaque réparation individuelle. »

    « Les ateliers de réparation les plus sophistiqués ont trouvé une solution de contournement, mais ce n'est pas un hack rapide et intelligent - il s'agit de déplacer physiquement une puce soudée de l'écran d'origine vers l'écran de remplacement. Nous entrerons plus en détail sur ce processus ci-dessous, mais il est important de noter à quel point cela est sans précédent. Le remplacement de l'écran est incroyablement courant. Des dizaines de milliers d'ateliers de réparation à travers le monde soutiennent leurs communautés en remplaçant les écrans pour les clients à des prix compétitifs. Et Apple a, d'un seul coup, apparemment décidé de couper l'herbe sous les pieds de l'industrie ».


    Ce qu'il faut faire pour pouvoir participer au programme de réparations indépendantes d'Apple

    Pour adhérer au programme, le contrat stipule que les ateliers de réparation indépendants doivent accepter des audits et inspections inopinés par Apple, qui visent, au moins en partie, à rechercher et à identifier l'utilisation de pièces de rechange « interdites », et Apple se réserve le droit d'imposer des amendes au cas où il en découvrirait. Si les ateliers quittent le programme, Apple se réserve le droit de continuer à inspecter les ateliers de réparation sur une période de cinq ans. Apple exige également que les ateliers de réparation du programme partagent des informations sur leurs clients à sa demande, notamment les noms, numéros de téléphone et adresses personnelles.

    Selon plusieurs personnes connaissant le programme, les entreprises reçoivent ce contrat après avoir signé un accord de confidentialité avec Apple.

    Le contrat indique clairement qu'Apple ne veut pas que les ateliers de réparation indépendants soient confondus avec les fournisseurs de services agréés Apple, les entreprises qui ont reçu la certification d'Apple et sont autorisées à effectuer un nombre limité de réparations avec accès aux pièces et outils de diagnostic Apple. Bien que les entreprises qui souhaitent rejoindre le programme PRI doivent également être « certifiées Apple », elles sont tenues d'afficher un « avis écrit bien visible », à la fois sur leur vitrine et sur leur site Web, informant les clients qu'elles ne sont pas « certifiées Apple ». En outre, les ateliers participants au PRI doivent obtenir une « reconnaissance écrite expresse » des clients montrant qu'ils comprennent qu'ils ne reçoivent pas de réparations d'un fournisseur de services agréé. Ce qui, comme le souligne Nathan Proctor, un défenseur du droit à la réparation auprès de l'US Public Research Interest Group, « revient à aller à un atelier de réparation normal, sauf que celui-ci fait de la publicité contre [lui-même] à chaque instant possible ».

    Le contrat stipule également que les entreprises de réparation doivent obtenir le consentement écrit de leurs clients reconnaissant qu’Apple ne garantira pas la réparation. Dans une autre section, Apple désavoue également les garanties « sauf indication contraire dans le manuel du réparateur indépendant », un document séparé présentant plus en détail les écrous et boulons du programme. Dans une copie de ce manuel, Apple indique qu'il autorisera les entreprises à retourner des pièces dans les 90 jours si ces pièces sont défectueuses lors de la « première utilisation ».

    Une stratégie pour étouffer les ateliers indépendants de réparation ?

    Justin Drake Carroll, PDG et fondateur de Fruit Fixed, une chaîne de réparation régionale en Virginie, a déclaré que les remplacements d'écrans représentaient environ 35 % des revenus. « À un moment donné, c'était 60 pour cent, il y a quelques années. Nous avons travaillé très dur pour faire baisser ce chiffre, de sorte qu'une source de revenus n'était pas une partie si importante de ce que nous faisons. De toute évidence, cela reste une partie extrêmement importante de notre modèle commercial. »

    « Ce truc d'échange IC [chip], c'est un désastre, et nous devons absolument le combattre, à 100 % », a déclaré Justin Ashford, consultant en atelier de réparation et instructeur de réparation YouTube populaire. « Mais la définition de notre industrie de ce qu'est la réparation de base doit changer… c'est la nouvelle base. À l'avenir, le premier outil dont vous avez besoin est un microscope ».

    Nom : face.png
Affichages : 1563
Taille : 687,4 Ko

    iFixit l'a testé sur iOS 15.1, la dernière version officielle du logiciel iPhone. Le remplacement de l'écran d'un iPhone 13 par le même écran à partir d'un tout nouvel iPhone identique donne cette erreur : « Impossible d'activer Face ID sur cet iPhone ».

    Apple n'a rien dit publiquement à ce sujet. Dusten Mahathy, un technicien de réparation expérimenté, a déclaré qu'un de ses amis faisant partie du programme de réparation indépendant d'Apple avait été informé par le support Apple que le problème serait résolu dans une mise à jour iOS. Pourtant, le seul changement constaté par iFixit est que sur iOS 15.0, la fonction Face ID ne fonctionnait pas sans toutefois prévenir l'utilisateur, tandis que dans la dernière version, elle affiche le message d'erreur explicite. iFixit a contacté Apple à ce sujet pour recueillir des commentaires, mais l'entreprise n'a pas donné de réponse.

    « Il est difficile de croire, après des années de problèmes de blocage des réparations avec Touch ID, les batteries et les appareils photo, que le dernier verrouillage des pièces iPhone d'Apple soit accidentel. D'après nos ingénieurs, il devrait être plus facile que jamais de maintenir Face ID sur l'iPhone 13 après un échange d'écran, car son scanner est totalement séparé de l'écran. Techniquement, oui : l'échec de Face ID pourrait être un bogue matériel très spécifique pour l'un des composants les plus couramment remplacés, un qui a en quelque sorte réussi les tests, n'a pas été corrigé dans une mise à jour logicielle majeure, et se trouve juste à verrouiller le genre de réparation indépendante dont l'entreprise ne profite pas. »

    « Il est plus probable, cependant, qu'il s'agisse d'une stratégie et non d'un oubli. Cette situation rend AppleCare presque indispensable pour les iPhone plus récents, à moins que vous ne sachiez que votre atelier de réparation local est prêt à relever le défi. Ou vous prévoyez simplement de ne jamais laisser tomber votre téléphone ».

    « Cette industrie [de réparations de iPhone] a été bâtie sur des écrans d'iPhone, mais ce ne sera plus très long », a déclaré Ashford, l'instructeur de réparation. « Ce genre de chose nous envahit depuis un moment. Quiconque prend la réparation au sérieux sait ce qu'il doit faire maintenant ».

    Même lorsqu'un magasin dispose de l'équipement et de l'expérience nécessaires pour dessouder une puce BGA et la déplacer vers un nouvel écran, il est désavantagé par rapport au réseau de réparations et au plan de protection d'Apple, AppleCare. Un technicien Apple agréé peut faire en sorte qu'un iPhone 13 accepte un nouvel écran en quelques clics dans son logiciel secret, sans chauffage, dessoudage ou ressoudage requis. Les techniciens d'Apple peuvent également faire fonctionner True Tone, ce que les techniciens de réparation indépendants n'ont pas encore réalisé avec des programmeurs tiers sur les nouveaux modèles d'iPhone 12 et 13.

    Autrement dit, pour ceux qui peuvent accéder au réseau d'Apple, remplacer un écran sur l'iPhone 13 n'est pas différent d'avant. Pour les commerces indépendants, tout est différent.

    « C'est une décision intentionnelle pour contrecarrer la capacité d'un client à réparer », a déclaré Carroll, de la chaîne Fruit Fixed. « Honnêtement, si chaque réparation d'écran impliquait autant de travail, je raccrocherais et nous ne serions pas en mesure d'aider les milliers de personnes que nous aidons chaque mois ».

    Pour iFixit, le droit à la réparation devient désormais une urgence : « En verrouillant la réparation la plus courante pour leurs appareils, Apple a franchi le Rubicon. Si nous voulons que des ateliers de réparation existent dans nos communautés locales, nous n'avons pas d'autre choix que d'adopter une législation sur le droit de réparer pour les protéger de ce comportement prédateur et monopolistique ».

    Source : iFixit

    Voir aussi :

    27 lois sur le "droit de réparation" ont été proposées cette année, mais des géants comme Apple ont fait en sorte qu'aucune ne soit adoptée jusqu'à présent
    Avec son programme de réparations indépendantes, Apple se réserve le droit de faire un audit des ateliers de réparation et demander le nom et l'adresse des clients
    Apple a activé un verrouillage logiciel des batteries de l'iPhone pour décourager les réparations par des tiers, selon un rapport
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    retraité
    Inscrit en
    septembre 2014
    Messages
    281
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : retraité

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2014
    Messages : 281
    Points : 659
    Points
    659
    Par défaut
    Mon prochain smartphone ne sera pas chez Apple, c'est certain, surtout quand on voit le plongeon vertigineux vers la médiocrité et le manque fiabilité des divers éléments vendus à prix d'or.

  3. #3
    Responsable Systèmes


    Homme Profil pro
    Technicien maintenance
    Inscrit en
    août 2011
    Messages
    14 883
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Technicien maintenance
    Secteur : High Tech - Matériel informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2011
    Messages : 14 883
    Points : 34 637
    Points
    34 637
    Par défaut
    Pour adhérer au programme, le contrat stipule que les ateliers de réparation indépendants doivent accepter des audits et inspections inopinés par Apple, qui visent, au moins en partie, à rechercher et à identifier l'utilisation de pièces de rechange « interdites », et Apple se réserve le droit d'imposer des amendes au cas où il en découvrirait. Si les ateliers quittent le programme, Apple se réserve le droit de continuer à inspecter les ateliers de réparation sur une période de cinq ans. Apple exige également que les ateliers de réparation du programme partagent des informations sur leurs clients à sa demande, notamment les noms, numéros de téléphone et adresses personnelles.
    Et tout ça en demandant au client de signer une décharge comme quoi Apple ne couvrira pas la réparation.
    Ca me fait penser aux pratiques illégales de la grande distribution envers leurs fournisseurs.

    Les ateliers de réparation les plus sophistiqués ont trouvé une solution de contournement, mais ce n'est pas un hack rapide et intelligent - il s'agit de déplacer physiquement une puce soudée de l'écran d'origine vers l'écran de remplacement.
    Ca complique la réparation, demande plus de temps, donc moins de rentabilité.
    Un meilleur hack serait d'avoir un accès non autorisé par Apple au "Apple Services Toolkit 2", mais qui serait illégal et à mon avis facilement blocable , sauf à avoit un téléphone jailbreaké.

    Une stratégie pour étouffer les ateliers indépendants de réparation ?
    C'est même pire, ils s’achètent une image de fausse éthique en essayant d'éviter les poursuites.
    Ma page sur developpez.com : http://chrtophe.developpez.com/ (avec mes articles)
    Mon article sur le P2V, mon article sur le cloud
    Consultez nos FAQ : Windows, Linux, Virtualisation

  4. #4
    Membre émérite

    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    octobre 2013
    Messages
    928
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2013
    Messages : 928
    Points : 2 305
    Points
    2 305
    Par défaut
    Plus ça va moins les I-phone sont solides.

    Mon premier i-phone, un 5, j'ai posé une petit altère sur l'écran.
    C'est la batterie qui a tout pris , elle gonflait et soulevait l'écran.
    J'ai fait changé la batterie par un réparateur indépendant,et il marchait très bien

    Le suivant je l'ai gardé presque 6 ans.
    Il est tombé plusieurs fois, le bouton était enfoncé.
    A la fin des applications plantaient lors de leur lancement surtout Hubert:d.
    Alors j'ai décidé de changer

    Le dernier un 2020 se après trois mois je l'ai fais tombé sur mon gros orteil.
    Le bouton était fèlé, et j'ai eut un gros bleu
    Je l'ai fait réparé par un réparateur indépendant mais je n'ai plus de touch id, depuis.
    Je dois utiliser le code et la synthèse vocale, voice over, dit les chiffres quand je les tape.

    Mais a moins que les synthèses vocale se soient amélioré sur Android je ne peux pas changer.

    Sinon il y a un moyen de migrer son répertoire et ses données d'applications vers Android ?
    Consultez mes articles sur l'accessibilité numérique :

    Comment rendre son application SWING accessible aux non voyants
    Créer des applications web accessibles à tous

    YES WE CAN BLANCHE !!!

    Rappelez-vous que Google est le plus grand aveugle d'Internet...
    Plus c'est accessible pour nous, plus c'est accessible pour lui,
    et meilleur sera votre score de référencement !

  5. #5
    Responsable Systèmes


    Homme Profil pro
    Technicien maintenance
    Inscrit en
    août 2011
    Messages
    14 883
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Technicien maintenance
    Secteur : High Tech - Matériel informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2011
    Messages : 14 883
    Points : 34 637
    Points
    34 637
    Par défaut
    Sinon il y a un moyen de migrer son répertoire et ses données d'applications vers Android ?
    Qu'as tu besoin de migrer ? Si c'est les contacts et l'agenda pas de prob. Pour le reste c'est au cas par cas. Il existe des applis de migration mais je sais pas ce qu'elles valent.
    Ma page sur developpez.com : http://chrtophe.developpez.com/ (avec mes articles)
    Mon article sur le P2V, mon article sur le cloud
    Consultez nos FAQ : Windows, Linux, Virtualisation

  6. #6
    Membre émérite

    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    octobre 2013
    Messages
    928
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2013
    Messages : 928
    Points : 2 305
    Points
    2 305
    Par défaut
    Citation Envoyé par chrtophe Voir le message
    Qu'as tu besoin de migrer ? Si c'est les contacts et l'agenda pas de prob. Pour le reste c'est au cas par cas. Il existe des applis de migration mais je sais pas ce qu'elles valent.
    Les répertoire et les contacts sont les choses plus importantes à migrer pour moi.

    Pour ce q'y est des données d'applications elles sont souvent liées à un compte, Skype, uber,...
    Je pense que s'y on se reconnecte on les retrouve
    Consultez mes articles sur l'accessibilité numérique :

    Comment rendre son application SWING accessible aux non voyants
    Créer des applications web accessibles à tous

    YES WE CAN BLANCHE !!!

    Rappelez-vous que Google est le plus grand aveugle d'Internet...
    Plus c'est accessible pour nous, plus c'est accessible pour lui,
    et meilleur sera votre score de référencement !

  7. #7
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    6 469
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 6 469
    Points : 155 331
    Points
    155 331
    Par défaut Apple confirme que l'iPhone 13 ne va plus désactiver Face ID après une réparation d'écran par un tiers
    Apple confirme que l'iPhone 13 ne va plus désactiver Face ID après une réparation d'écran par un tiers dans une prochaine mise à jour d'iOS,
    un « exploit tactique pour le marché de la réparation » selon iFixit

    Comme iFixit l'a indiqué, si vous faites passer l'écran de l'iPhone 13 par un atelier tiers de réparation, Face ID cessera de fonctionner. iFixit a publié les résultats d'un examen plus approfondi de ce changement, le qualifiant de « jour sombre pour les réparateurs, à la fois bricoleurs et professionnels ». Suite au tollé que cela a provoqué, Apple a déclaré qu'il cesserait de rendre la vie difficile à quiconque remplace un écran d'iPhone 13 cassé par un écran tiers et souhaite conserver la prise en charge de Face ID.

    Lorsque la gamme iPhone 13 a été lancée pour la première fois en septembre, les démontages ont rapidement révélé un changement majeur dans le processus de réparation : si vous faites passer l'écran de l'iPhone 13 par un atelier tiers de réparation, Face ID cessera de fonctionner. iFixit a publié les résultats d'un examen plus approfondi de ce changement, le qualifiant de « jour sombre pour les réparateurs, à la fois bricoleurs et professionnels ».

    iFixit indique que ce changement signifie désormais que vous aurez besoin d'un microscope pour effectuer « l'une des réparations de téléphone les plus courantes » qui pouvaient autrefois être effectuées « avec des outils à main ». Les ateliers de réparation indépendants tiers pourraient être contraints de fermer, ce qui signifie qu'ils seront « forcés de choisir entre dépenser des milliers de dollars pour de nouveaux équipements ou perdre une source majeure de revenus ».

    Une autre option serait de rejoindre l'armée des Independent Repair Program d'Apple, ce qui, selon iFixit, n'est « pas une option pour les ateliers qui accordent de l'importance à la confidentialité de leurs clients ».

    « Apple réduit la possibilité de travailler sur des réparations d'iPhone hors de son contrôle depuis des années. Avec les nouveaux changements apportés à l'iPhone 13, ils visent peut-être à bouleverser complètement le marché. »

    « Le nouvel iPhone 13 désactive complètement sa fonctionnalité phare Face ID lorsque vous remplacez son écran. Nous l'avons confirmé à plusieurs reprises dans notre laboratoire, en testant avec de nombreux téléphones différents sur iOS 15 et 15.1, et nos résultats ont été répliqués par de nombreux professionnels de la réparation. »

    « C'est un jour sombre pour les réparateurs, qu'ils soient bricoleurs ou professionnels. L'une des réparations de téléphone les plus courantes qui pouvaient autrefois être effectuées avec des outils à main nécessite désormais un microscope. Cela signifie que vous ne pourrez pas réparer vous-même l'écran de votre iPhone sans sacrifier les fonctionnalités principales. Cela a également d'énormes implications pour l'industrie de la réparation professionnelle, pour laquelle Apple est la marque dominante à entretenir. Les petits magasins pourraient être fermés, obligés de choisir entre dépenser des milliers de dollars pour de nouveaux équipements ou perdre une source majeure de revenus. »

    « Pour les magasins qui veulent survivre, leurs seules options seront de rejoindre le réseau IRP onéreux d'Apple - ce qui n'est pas une option pour les magasins qui apprécient la confidentialité de leurs clients - ou de travailler au-delà des verrous de l'iPhone avec des outils de microsoudage et une formation. Ce verrouillage sans précédent est unique à Apple. C'est totalement nouveau dans l'iPhone 13, et difficile à comprendre comme mesure de sécurité, étant donné que l'illuminateur Face ID est entièrement séparé de l'écran. Il s'agit probablement de l'argument le plus solide à ce jour en faveur des lois sur le droit de réparer. Et tout cela à cause d'une puce de la taille d'un Tic-Tac, nichée au fond d'un écran. »

    « L'iPhone 13 est couplé à son écran à l'aide de ce petit microcontrôleur, dans un état que les techniciens de réparation appellent souvent "sérialisation". Apple n'a pas fourni aux propriétaires ou aux magasins indépendants un moyen de coupler un nouvel écran. Les techniciens autorisés ayant accès au logiciel propriétaire, Apple Services Toolkit 2, peuvent faire fonctionner de nouveaux écrans en enregistrant la réparation sur les serveurs cloud d'Apple et en synchronisant les numéros de série du téléphone et de l'écran. Cela donne à Apple la possibilité d'approuver ou de refuser chaque réparation individuelle. »

    « Les ateliers de réparation les plus sophistiqués ont trouvé une solution de contournement, mais ce n'est pas un hack rapide et intelligent - il s'agit de déplacer physiquement une puce soudée de l'écran d'origine vers l'écran de remplacement. Nous entrerons plus en détail sur ce processus ci-dessous, mais il est important de noter à quel point cela est sans précédent. Le remplacement de l'écran est incroyablement courant. Des dizaines de milliers d'ateliers de réparation à travers le monde soutiennent leurs communautés en remplaçant les écrans pour les clients à des prix compétitifs. Et Apple a, d'un seul coup, apparemment décidé de couper l'herbe sous les pieds de l'industrie ».

    Le rapport d'iFixit a provoqué un tollé et attiré l'attention sur cette activité d'Apple. Aussi, Apple a déclaré qu'il remédierait à cette situation dans une mise à jour iOS à un moment donné, permettant aux écrans de remplacement de garder Face ID activé sans aucun transfert de puce. « Une solution sera disponible dans une prochaine mise à jour logicielle », a déclaré un porte-parole d'Apple.

    Nom : face.png
Affichages : 981
Taille : 687,4 Ko

    La réaction d'iFixit et d'iCorrect

    Dans un billet, Kevin Purdy d'iFixit a déclaré :

    « Nous ne saurons probablement jamais si Apple allait adopter ce correctif ou essayer une nouvelle position pour dominer le marché de la réparation.

    Apple n'a pas dit quand la mise à jour du logiciel arrivera. La société a également refusé d'expliquer pourquoi Face ID a été désactivé après le remplacement de l'écran, alors que l'illuminateur d'inondation Face ID est entièrement séparé de l'écran de l'iPhone 13. Cela reste une coïncidence étonnante que les bogues affectant la réparation en dehors de la compétence d'Apple (Touch ID et appareils photo, pour n'en nommer que deux) sont souvent les plus graves et les plus lents à être résolus.

    C'est une bonne chose si l'attention des médias et le recul du public ont vraiment forcé la main d'Apple. Le fait que les nouveaux Pixel 6 et 6 Pro de Google permettent à quiconque, client ou atelier de réparation, de recalibrer le scanner d'empreintes digitales sur leur écran après l'avoir remplacé a peut-être contribué à cela. Il est difficile d'affirmer que seuls les techniciens sous licence Apple pourraient remplacer en toute sécurité un outil de connexion lorsque Google permet à quiconque de le faire dans un navigateur. »


    « C'est un exploit tactique pour le marché de la réparation, mais c'est un combat sans fin jusqu'à ce que le champ de bataille change. Apple - et les nombreuses entreprises qu'il inspire - progressera à nouveau avec plus de verrouillages de pièces, plus de réductions de fonctionnalités, plus de raisons pour lesquelles seuls leurs centres de réparation rentables peuvent faire ce travail. Les ateliers de réparation envisagent toujours un avenir qui implique plus de microsoudure, plus de temps et peut-être des marges bénéficiaires plus serrées, car ils sont en concurrence avec une entreprise qui peut réparer ses propres blocs de micrologiciels à partir du cloud.

    C'est le genre de chose qui nous pousse à nous battre pour le droit à la réparation, dans la presse et partout où nous le pouvons ».

    Ricky Panesar, de iCorrect, a fait la déclaration suivante :

    « Lorsque ce problème de Face ID sur l'iPhone 13 a été signalé, nous pensions qu'il ne s'agissait que d'un aperçu de l'avenir de la technologie d'écran de l'iPhone. Nous pensons toujours que les futures générations d'iPhone introduiront une biométrie sous l'écran dans Touch ID. L'écran devrait ainsi obtenir les informations biométriques par l'utilisation de puces électroniques.

    La technologie d'écran actuelle utilisée par Apple est "empruntée" à Samsung qui utilise déjà des scanners d'empreintes digitales sous l'écran. Il ne serait pas difficile de l'introduire en termes d'écran OLED lui-même, mais Apple utilise une architecture microélectronique différente de celle de Samsung dans ses écrans d'iPhone.

    L'introduction par Apple de la technologie ROM (mémoire en lecture seule) dans leurs circuits intégrés n'a été rien de moins que du génie. Jusqu'à présent, elle a mis en échec et mat les fabricants chinois de pièces détachées. Le seul problème avec cette technologie est qu'elle endommage également l'utilisation de pièces d'origine à moins qu'une pièce n'ait été spécifiquement calibrée par Apple ou un centre agréé Apple.

    La décision d'Apple de publier une mise à jour logicielle (nous pensons à iOS 15.2, à venir) est un énorme soupir de soulagement pour de nombreuses entreprises de réparation du secteur, qui n'auraient pas été en mesure d'effectuer la réparation de microsoudure nécessaire sur la puce de l'écran pour garder la fonctionnalité Face ID. De plus, cela s'adresse davantage aux consommateurs qui n'ont désormais plus à faire le choix de faire effectuer une réparation en dehors du réseau Apple entraînant la perte de la reconnaissance faciale. En tant que consommateur, vous possédez votre iPhone, vous payez le prix fort pour celui-ci et devriez avoir le droit de le faire réparer en dehors du réseau Apple sans perte de fonctionnalité. La perte de fonctionnalité tout simplement inutile.

    Mais saviez-vous qu'Apple l'avait déjà fait par le passé ? Et s'en est sorti ! Ils ont supprimé la fonctionnalité de santé de la batterie pour l'iPhone XR (ainsi que sur des iPhone plus récents) si vous faites réparer la batterie de votre iPhone en dehors du réseau Apple. Nous pensions à l'origine que c'était pour lutter contre les batteries de mauvaise qualité fabriquées en Chine, mais si vous échangez deux batteries d'origine de deux iPhones, vous perdez toujours des fonctionnalités. La restauration de l'iPhone n'aide pas car le logiciel d'Apple ne calibre pas votre iPhone avec le nouveau numéro de série de la nouvelle batterie d'origine.

    Apple a la possibilité de confirmer les numéros de série d'origine via une restauration logicielle et devrait donc être en mesure de confirmer le numéro de série de la batterie d'origine remplacée ou de la pièce d'origine remplacée. Tant qu'il est confirmé comme original (provenant d'un autre iPhone), vous ne devriez perdre aucune fonctionnalité. La perte de fonctionnalité n'est pas quelque chose qui devrait être la norme.

    Pour rendre les choses encore plus confuses lors de l'utilisation de pièces d'origine, Apple a une notification qui apparaît sur l'écran d'accueil qui indique que l'iPhone est incapable de vérifier si la batterie, l'écran ou l'appareil photo (depuis l'iPhone 12) est authentique, même si la pièce est prise directement sur un iPhone et montée directement dans un autre iPhone. C'est ainsi qu'Apple utilise la technologie ROM contre ses propres consommateurs ».

    Sources : iFixit, iCorrect

    Voir aussi :

    27 lois sur le "droit de réparation" ont été proposées cette année, mais des géants comme Apple ont fait en sorte qu'aucune ne soit adoptée jusqu'à présent
    Avec son programme de réparations indépendantes, Apple se réserve le droit de faire un audit des ateliers de réparation et demander le nom et l'adresse des clients
    Apple a activé un verrouillage logiciel des batteries de l'iPhone pour décourager les réparations par des tiers, selon un rapport
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 27/09/2021, 10h59
  2. Que faire après une proposition de poste par mail
    Par shadow1617 dans le forum Entretien
    Réponses: 12
    Dernier message: 16/10/2017, 17h47
  3. Apple reconnaît que son iPhone chauffe trop
    Par Emmanuel Chambon dans le forum Mobiles
    Réponses: 13
    Dernier message: 15/11/2009, 13h16
  4. Avec votre expérience que pensez vous de Lua face à Python?
    Par zuzuu dans le forum Général Python
    Réponses: 1
    Dernier message: 17/02/2008, 14h08
  5. Comment désactiver un logiciel après une période ?
    Par developper2006 dans le forum Outils
    Réponses: 4
    Dernier message: 16/12/2007, 22h23

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo