IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Actualités Discussion :

Google n'a pas approuvé l'application Android de Truth Social

  1. #101
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    novembre 2021
    Messages
    623
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Drôme (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2021
    Messages : 623
    Points : 1 645
    Points
    1 645
    Par défaut
    Citation Envoyé par escartefigue Voir le message
    C'est impressionnant cette qualité qui est la votre de savoir, avant même la justice américaine, qui des témoins disent la vérité et qui disent des mensonges.
    C'est un art divinatoire rare, vous devriez ouvrir une échoppe de voyance.
    À moins que votre jugement soit altéré parce que c'est Donald Trump qui est en cause, mais non, ce n'est pas possible, votre impartialité au sujet des démocrates et des républicains est légendaire.
    C'est tout à fait vrai que madmac prend systématiquement le parti des républicains, mais j'ai comme l’impression que pour vous, c'est l'exact opposé, vu votre déni des atteintes aux libertés fondamentales commises durant la pandémie ...

  2. #102
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Madmac
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    juin 2004
    Messages
    1 493
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Alimentation

    Informations forums :
    Inscription : juin 2004
    Messages : 1 493
    Points : 1 306
    Points
    1 306
    Billets dans le blog
    7
    Par défaut
    Citation Envoyé par OrthodoxWindows Voir le message
    C'est bien connu, les Trolls sont toujours ceux du camp d'en face .
    Dans le cas présent, c'est le cas.

    Et comme je les mentionné plus haut les Démocrates ne sont même pas foutus des faire des mensonges qui tiennent la route. Si vous avez suivi cette affaire, vous avez entendu des références sur la Limo, baptisé par les services secrets: "the Beast". Et dans son temoignage, elle a mentionné clairement le nom "the Beast".


    Voici la bête:

    Supposément, il aurait tenté de saisir le volant ....

    Maintenant, pour les gens qui sont encore sceptiques, vous pouvez voir que cette journée-la, il était dans un SUV blindé et non dans la limousine. https://www.bitchute.com/video/8STFOBKJXZi2/

  3. #103
    Modérateur
    Avatar de escartefigue
    Homme Profil pro
    bourreau
    Inscrit en
    mars 2010
    Messages
    8 964
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Loir et Cher (Centre)

    Informations professionnelles :
    Activité : bourreau
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : mars 2010
    Messages : 8 964
    Points : 33 511
    Points
    33 511
    Billets dans le blog
    3
    Par défaut
    Citation Envoyé par OrthodoxWindows Voir le message
    C'est tout à fait vrai que madmac prend systématiquement le parti des républicains, mais j'ai comme l’impression que pour vous, c'est l'exact opposé, vu votre déni des atteintes aux libertés fondamentales commises durant la pandémie ...
    Dans quel(s) pays ?

    Dans la plupart des démocraties, quelles que soient leur coloration politique, les gouvernements en place ont suivi les recommandations des médecins et des chercheurs.
    Je n'y vois rien à redire.

    Quelles seraient d'après vous les libertés fondamentales qui auraient été supprimées et qui n'auraient pas du l'être ?

  4. #104
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    ingénieur qualité
    Inscrit en
    mars 2015
    Messages
    452
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : ingénieur qualité
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : mars 2015
    Messages : 452
    Points : 1 562
    Points
    1 562
    Par défaut
    Citation Envoyé par Madmac Voir le message
    limousine limousine limousine
    Citation Envoyé par totozor Voir le message
    Elle ne parle pas que de l'incident dans le limousine:
    Cette jeune femme, qui travaillait à quelques pas seulement du Bureau ovale, a aussi livré des détails troublants sur ce que l’exécutif américain savait des violences qui se préparaient en amont du «6 janvier». Dont une conversation qu’elle aurait eue avec le chef de cabinet de Donald Trump, Mark Meadows, quatre jours avant l’attaque du Congrès américain. «Ça pourrait devenir vraiment très grave le 6 janvier», aurait-il alors affirmé.
    [...]
    «J’en ai rien à foutre qu’ils soient armés, ils ne sont pas là pour me faire du mal», aurait répondu le président quelques minutes avant de les inviter à «marcher vers le Capitole», a déclaré Cassidy Hutchinson, qui a pris ses distances avec la nébuleuse Trump au point de changer récemment d’avocat, devant la commission d’enquête parlementaire.
    [...]
    Ces neuf élus -- sept démocrates et deux républicains rejetés par leur parti -- accusent Donald Trump et son entourage d’être au cœur d’une «tentative de coup d’État». Vidéos et témoignages à l’appui, ils ont détaillé tout au long du mois de juin les pressions exercées de toutes parts par le milliardaire pour se maintenir au pouvoir, jusqu’à l’assaut du Capitole par ses partisans.
    Pour être complètement honnête certaines choses me font douter de la véracité de l'ensemble des déclarations mais une partie me met la puce à l'oreille malgré tout.
    Boh dites donc elle ne parle pas que de limousine.
    Boh dites donc 9 autres personnes l'accusent aussi de ça.
    Tout ceci n'est bien sûr par des preuves irréfutable mais ça reste un faisceau de preuve qui mérite qu'on s'y penche.

  5. #105
    Modérateur
    Avatar de escartefigue
    Homme Profil pro
    bourreau
    Inscrit en
    mars 2010
    Messages
    8 964
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Loir et Cher (Centre)

    Informations professionnelles :
    Activité : bourreau
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : mars 2010
    Messages : 8 964
    Points : 33 511
    Points
    33 511
    Billets dans le blog
    3
    Par défaut
    Citation Envoyé par Madmac Voir le message
    Tu peux croire ce que tu veux, mais je fais plus confiance à mes yeux qu'aux journalistes.
    Sauf quand il s'agit des sources préférées des néo fascistes telles que bitchute ou des journalistes pro trump tels que ceux de CNN

    Citation Envoyé par Madmac Voir le message
    Maintenant, pour les gens qui sont encore sceptiques, vous pouvez voir que cette journée-la, il était dans un SUV blindé et non dans la limousine. https://www.bitchute.com/video/8STFOBKJXZi2/
    Un peu de lecture par exemple ICI

  6. #106
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Madmac
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    juin 2004
    Messages
    1 493
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Alimentation

    Informations forums :
    Inscription : juin 2004
    Messages : 1 493
    Points : 1 306
    Points
    1 306
    Billets dans le blog
    7
    Par défaut
    Citation Envoyé par escartefigue Voir le message
    Dans quel(s) pays ?

    Dans la plupart des démocraties, quelles que soient leur coloration politique, les gouvernements en place ont suivi les recommandations des médecins et des chercheurs.
    Je n'y vois rien à redire.

    Quelles seraient d'après vous les libertés fondamentales qui auraient été supprimées et qui n'auraient pas du l'être ?
    Au Canada, la liberté de libre circulation. Les non-vaccinés ne peuvent toujours pas voyager en avion d'une province à l'autre. Mais peuvent le faire en voiture ou en bus. Notre gouvernement persécute ouvertement les gens qui ont défier sa politique.

    Une obligation de prendre un vaccin expérimental est fondamentalement immoral. Surtout quand l'inventeur du vaccin vous annonce que la version commerciale est dangereuse. Et que le fabricant exige l'assurance qui ne puisse être poursuivi.

  7. #107
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Madmac
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    juin 2004
    Messages
    1 493
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Alimentation

    Informations forums :
    Inscription : juin 2004
    Messages : 1 493
    Points : 1 306
    Points
    1 306
    Billets dans le blog
    7
    Par défaut
    Citation Envoyé par escartefigue Voir le message
    Sauf quand il s'agit des sources préférées des néo fascistes telles que bitchute ou des journalistes pro trump tels que ceux de CNN
    Cela reste valable, puisque que le comité a décidé de ne pas recommencer de poursuite criminelle. Les Démocrates ont encore pondu un pétard mouillé qui n'a pas affecté la popularité de Trump comme ils l'espéraient.

    C'est quand même étonnant, tu ne crois pas? À l'exception des moments où il dort, chie et pisse. Il est toujours en compagnie d'agent secret. Ses téléphones sont sous écoute permanente. Et malgré tout, ils n'ont pu démontrer qu'il avait incité la population à faire une insurrection. En plus, parler d'un coup d'État quand les gens sont uniquement furieux contre le vice-président, ce n'est rien d'autre que de la démagogie. Est-ce que Trump était furieux contre sont Vice-Président cela ne fait aucun doute, comme la majorité des Républicains. En général, un vice-président américain est aussi utile qu'un pneu de secours, mais la constitution lui attribue un pouvoir unique: La capacité de s'assurer de l'intégrité des élections. Et le type s'est dégonflé par peur.

    Pendant longtemps les journalistes poussaient le slogan: N'oubliez pas le 6 Janvier. Maintenant leur slogan est embarrassant car les Américains se rappellent que le prix de l'essence était environ à $2.60 alors qu'il est maintenant 5.90. Et ils collent ceci sur les citernes.



    Citation Envoyé par escartefigue Voir le message
    des journalistes pro trump tels que ceux de CNN


    Tu es vraiment très mal informé. CNN est souvent qualifié d'être le "Clinton News Network". Tu confond CNN avec FOX. Et si tu fais des recherches sur le journaliste, tu verras que ce n'est pas du tout un fan de Trump.

    https://www.google.com/search?q=cnn+...&bih=818&dpr=1

  8. #108
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Madmac
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    juin 2004
    Messages
    1 493
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Alimentation

    Informations forums :
    Inscription : juin 2004
    Messages : 1 493
    Points : 1 306
    Points
    1 306
    Billets dans le blog
    7
    Par défaut
    Citation Envoyé par totozor Voir le message
    Boh dites donc elle ne parle pas que de limousine.
    Dans le témoignage recueilli SOUS SERMENT par les agents, elle a mentionné à plusieurs reprises "LA Bête". Elle risque maintenant la prison.

    Citation Envoyé par totozor Voir le message
    Boh dites donc 9 autres personnes l'accusent aussi de ça.
    Surprise, ils l'ont également accusé d'avoir une collusion avec les Russies... Ils sont très atteints du Syndrome de dérangement de Trump. Il faut dire que les tweetes de Trump n'ont pas été tendre avec eux. Et politiquement, leur carrière sont dans le fond du gouffre.

    Citation Envoyé par totozor Voir le message
    Tout ceci n'est bien sûr par des preuves irréfutables, mais ça reste un faisceau de preuve qui mérite qu'on s'y penche.
    Non, absolument rien qui peut-être considéré comme des preuves. En droit, son témoignage est considéré comme des oui-dires. Si elle avait été présente dans la limousine, cela aurait été différent. Mais ici ce n'est pas le cas. Et comme les gens qui auraient supposément fait ses commentaires, conteste sa version des faits.

    Et finalement, après avoir fait leur cirque médiatique, le comité ne demande pas d'enquête criminelle. Il espérait provoquer un mouvement anti-Trump. Mais les sondages vont dans la direction opposée.

  9. #109
    Modérateur
    Avatar de escartefigue
    Homme Profil pro
    bourreau
    Inscrit en
    mars 2010
    Messages
    8 964
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Loir et Cher (Centre)

    Informations professionnelles :
    Activité : bourreau
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : mars 2010
    Messages : 8 964
    Points : 33 511
    Points
    33 511
    Billets dans le blog
    3
    Par défaut
    Citation Envoyé par Madmac Voir le message
    Une obligation de prendre un vaccin expérimental est fondamentalement immoral. Surtout quand l'inventeur du vaccin vous annonce que la version commerciale est dangereuse. Et que le fabricant exige l'assurance qui ne puisse être poursuivi.
    Ces propos sont des MENSONGES et vous le savez car ils ont été démontés à de nombreuses reprises ici même et sont débunkés sur une foultitude de sites
    Vous vous complaisez dans la désinformation, c'est maladif et déséspérant

  10. #110
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    ingénieur qualité
    Inscrit en
    mars 2015
    Messages
    452
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : ingénieur qualité
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : mars 2015
    Messages : 452
    Points : 1 562
    Points
    1 562
    Par défaut
    Citation Envoyé par Madmac Voir le message
    Non, absolument rien qui peut-être considéré comme des preuves. En droit, son témoignage est considéré comme des oui-dires. Si elle avait été présente dans la limousine, cela aurait été différent. Mais ici ce n'est pas le cas. Et comme les gens qui auraient supposément fait ses commentaires, conteste sa version des faits.
    On remet une pièce et on recommence :
    Citation Envoyé par totozor
    Elle ne parle pas que de l'incident dans le limousine:
    Cette jeune femme, qui travaillait à quelques pas seulement du Bureau ovale, a aussi livré des détails troublants sur ce que l’exécutif américain savait des violences qui se préparaient en amont du «6 janvier». Dont une conversation qu’elle aurait eue avec le chef de cabinet de Donald Trump, Mark Meadows, quatre jours avant l’attaque du Congrès américain. «Ça pourrait devenir vraiment très grave le 6 janvier», aurait-il alors affirmé.
    [...]
    «J’en ai rien à foutre qu’ils soient armés, ils ne sont pas là pour me faire du mal», aurait répondu le président quelques minutes avant de les inviter à «marcher vers le Capitole», a déclaré Cassidy Hutchinson, qui a pris ses distances avec la nébuleuse Trump au point de changer récemment d’avocat, devant la commission d’enquête parlementaire.
    Ces évènements semblent s'être déroulés à la maison blanche et au meeting.

    Challenge : J'ai fait l'effort de ne pas mentionner la limousine, peux tu répondre en faisant de même?

  11. #111
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    7 284
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 7 284
    Points : 175 102
    Points
    175 102
    Par défaut Truth Social cache les messages des utilisateurs et prétend être le champion de la liberté d'expression
    Truth Social, la prétendue plateforme de médias sociaux de liberté d'expression de Trump, cache les messages des utilisateurs
    et pourrait créer une « chambre d'écho organisée », selon un groupe de recherche

    La société de médias sociaux de l'ancien président Donald Trump, TRUTH Social, s'est présentée comme un « havre de liberté d'expression » qui chérit la « liberté d'expression ». Mais depuis ses débuts mouvementés lors de son lancement partiel en février, ses modérateurs ont supprimé ou limité la visibilité des publications des utilisateurs, souvent sans explication, selon une nouvelle enquête de l'organisation à but non lucratif de défense des consommateurs de gauche Public Citizen.

    Les messages supprimés ou limités comprenaient du contenu sur l'enquête de la US House du 6 janvier 2021, des attaques contre le Capitole ainsi que des messages sur l'avortement. Il a également bloqué le contenu des conservateurs, indique le rapport.

    L'auteur du rapport, Cheyenne Hunt-Majer, a déclaré qu'elle avait commencé à expérimenter des publications sur TRUTH Social après avoir entendu que des personnes se faisaient expulser de la plateforme pour avoir exprimé des sentiments anti-Trump ou progressistes.

    « Il est devenu évident pour moi dans les 15 premières minutes que les choses étaient bloquées », a déclaré Hunt-Majer, chercheuse en responsabilité Big Tech chez Public Citizen qui étudie la modération de contenu dans les entreprises de médias sociaux.

    Dans le cadre de l'expérience, Hunt-Majer a écrit « l'avortement, c'est la santé » dans une publication et a rapidement découvert qu'il faisait l'objet d'un shadow banning (qui pourrait être traduit par bannissement furtif (ce qui signifie qu'après sa publication, elle ne pouvait le trouver nulle part sur le site Web. Elle n'a reçu aucun avis indiquant que le message était caché ni pourquoi). Le shadow banning est le blocage total ou partiel d'une communauté en ligne d'un utilisateur, ou du contenu qu'il produit, de telle sorte que celui-ci n'en ait pas conscience. Cela se fait en rendant les contributions de l'utilisateur invisibles ou moins visibles auprès des autres membres du service concerné, tout en les gardant généralement visibles par lui même, espérant ainsi que l'absence de réactions va finir par lasser l'utilisateur et amener ce dernier à adapter ses publications, réduire ces dernières, voire carrément quitter la communauté concernée.

    Hunt-Majer a publié un TikTok sur l'expérience – qui est devenue virale – et le message sur l'avortement est apparu cinq jours plus tard. Elle a ensuite approché son employeur pour rédiger un rapport officiel sur TRUTH Social, dont les conclusions ont été publiées mardi.

    L'enquête qu'elle a menée a révélé que TRUTH Social avait fait un shadow banning d'une publication où elle avait comparé la réglementation sur les armes à feu à l'avortement et au contrôle des naissances, tout comme une publication où elle avait écrit sur la travailleuse électorale géorgienne Wandrea "Shaye" Moss, qui a témoigné lors d'une audience du comité de la Chambre le 6 janvier.

    Le contenu bloqué ne se limitait pas aux positions politiques démocrates, selon le rapport Public Citizen. Par exemple, un article sur Blake Shelton en faveur de la possession d'armes à feu a été « banni furtivement », ont découvert les utilisateurs. Le site n'autoriserait pas non plus un lien vers un article sur Breitbart, un site d'extrême droite.

    Après que les utilisateurs se sont plaints de ne pas pouvoir publier une citation critiquant le soutien américain à l'Ukraine, Hunt-Majer a également tenté de publier la citation, mais sans succès.

    TRUTH Social n'a pas immédiatement répondu à une liste de questions des médias sur la façon dont il modère le contenu. La politique de son site Web qualifie le « shadow banning » de « pratique trompeuse et manipulatrice » et promet que l'entreprise « ne bannit pas et ne bannira jamais ses utilisateurs ».

    Le site Web de la société indique également qu'elle doit s'engager dans une certaine modération pour « empêcher les contenus illégaux et autres contenus interdits », et le fait en partie grâce à l'intelligence artificielle. Les modérateurs humains examinent ensuite les éléments qui ont été signalés ou supprimés, et les utilisateurs peuvent être bannis pour menace de violence, publication de pornographie ou violation des droits de propriété intellectuelle.

    La société reconnaît que le processus « n'est pas à l'épreuve des erreurs » et qu'elle identifie et corrige toute erreur dans la suppression des publications.

    Mais Hunt-Majer a déclaré que les politiques se heurtaient à la pratique de l'entreprise.

    « Ils prennent une position publique sur la censure et le shadow banning, et puis il y a une réalité de ce qui se passe sur la plateforme, qui ne correspond pas », a déclaré Hunt-Majer. Elle n'a pas été en mesure de joindre des représentants de TRUTH Social, a-t-elle dit, mais a émis l'hypothèse que tous les shadow banning n'étaient pas néfastes, certaines étaient dues à l'incompétence.

    « En vous servant de la plateforme, en essayant simplement de vous connecter, vous pouvez dire qu'elle est minée par une poignée de personnes qui ne sont pas capables de créer un site de médias sociaux », a-t-elle déclaré. « Ce n'est pas convivial ».

    Nom : truth.png
Affichages : 1813
Taille : 208,8 Ko

    TRUTH Social lancé cette année

    Quelques alternatives conservatrices aux médias sociaux ont émergé depuis que Twitter et Facebook ont chassé Trump de leurs plateformes, affirmant qu'il avait incité à la violence le 6 janvier.

    Cette année, Trump a largement utilisé TRUTH Social pour dénoncer le comité du 6 janvier de la Chambre, pour approuver les républicains lors des primaires de 2022 et pour se moquer du président Joe Biden.

    Il compte 3,4 millions d'abonnés, une fraction des 88,7 millions qu'il avait lorsqu'il était sur Twitter.

    Mais ses commentaires sur TRUTH Social ont probablement une portée beaucoup plus large, car les journalistes et les républicains partagent souvent les captures d'écran de ses commentaires sur Twitter. Trump, qui laisse entendre régulièrement qu'il se présentera à nouveau à la Maison-Blanche en 2024, a déclaré qu'il ne reviendrait pas sur Twitter même s'il y était autorisé.

    Les entreprises de médias sociaux disent souvent qu'elles veulent maintenir un dialogue ouvert sur leurs sites Web, mais se heurtent rapidement à la réalité de ce que cela signifie, a déclaré Hunt-Majer : « Les gens ne veulent pas être sur une plateforme où les discours de haine sévissent et où vous êtes bombardé d'images explicites ou de beaucoup de violence », a-t-elle déclaré.

    TRUTH Social a des interdictions telles que du « contenu offensant ou sexuel », qui inclut le langage. Il interdit également les représentations de « violence, de menaces de violence ou d'activités criminelles » et les discours « faux, inexacts ou trompeurs ».

    Les entreprises de médias sociaux ont subi des réactions négatives à cause de la censure

    Les républicains se plaignent souvent que Twitter les bloque ou les suspend plus fréquemment que les démocrates et accusent les employés de Twitter d'avoir un parti pris anti-conservateur. Les employés de Twitter ont massivement fait des dons aux démocrates plutôt qu'aux républicains, selon les données compilées par l'organisation de recherche non partisane OpenSecrets.

    Twitter a également censuré les reportages du New York Post sur les e-mails de l'ordinateur portable du fils de Biden, Hunter Biden, avant les élections de 2020. Les alliés de Biden ont qualifié les e-mails sur l'ordinateur portable de « désinformation russe », mais le New York Times et le Washington Post ont depuis confirmé que les e-mails étaient authentiques.

    Les démocrates ont également leurs griefs contre les géants des médias sociaux, les poussant à être plus stricts dans la répression des mensonges, des discours de haine et du langage qui incite à la violence.

    Hunt-Majer a déclaré qu'elle contestait également la façon dont des plateformes telles que Twitter et Facebook modèrent le contenu, affirmant qu'elles ont des dispositions sur le discours de haine et l'incitation à la violence, mais appliquent leurs règles de manière incohérente.

    Ces plateformes, cependant, alertent un utilisateur lorsque son message est supprimé, lui indique pourquoi, et fournissent un processus d'appel, a déclaré Hunt-Majer. La position de Public Citizen dans le rapport est que la modération de contenu doit être transparente, cohérente et comporter certaines nuances.

    La préoccupation de Hunt-Majer est que les utilisateurs de TRUTH Social penseront qu'ils sont dans un forum qui accueille diverses perspectives dans un forum ouvert, mais seront plutôt dans une « chambre d'écho » qui incitera à la violence.

    « C'est une recette pour le radicalisme et l'extrémisme », a-t-elle déclaré.

    Un réseau social qui peine à décoller et qui est accusé de bannir des membres, bien qu'il se réclamait champion de la liberté d'expression

    L'application Truth Social qui ressemble énormément à Twitter, s'est trouvée pendant un certain temps en tête des téléchargements de l'App Store. Mais le magasin d'applications en ligne d'Apple, a eu un certain nombre de problèmes techniques l'ont rendue inaccessible pour beaucoup d'internautes. Plusieurs raisons expliquent cela : en plus de n'être disponible qu'aux États-Unis, Truth Social ne fonctionne que sur iOS, le système d'exploitation des smartphones d'Apple. Elle n'est pas non plus opérationnelle sur navigateur web, ce qui pourrait pourtant permettre aux utilisateurs de smartphones Android de s'y rendre. « Cela a été un désastre », a déclaré Joshua Tucker, directeur du Center for Social Media and Politics de NYU.

    En outre, lors de son lancement, l'application avait rencontré un certain nombre de soucis techniques. En a résulté une longue liste d'attente pour s'y inscrire. Cette dernière ne semble aujourd'hui pas avoir évolué, comptant au moins un million et demi de personnes.

    Alors que YouTube, TikTok, Instagram et Facebook font partie des 10 applications les plus téléchargées, selon Similar Web, Truth Social se situe en dehors du top 100. Les utilisateurs qui trouvent leur chemin peuvent trouver l'application un peu vide, car de nombreuses grandes voix de la droite américaine sont restées à l'écart jusqu'à présent. Une autre étude a révélé que les téléchargements avaient chuté de 95 %. Et beaucoup se sentent frustrés. « Je me suis inscrit à Truth Social il y a quelques semaines et toujours sur une liste d'attente », a déclaré mardi un utilisateur de Twitter. « Le temps que je ne sois plus sur la liste d'attente et que je passe à Truth Social réellement, Trump sera à nouveau président », a plaisanté un autre.

    La raison pour laquelle l'application a rencontré tant de problèmes a déconcerté les experts. Certains ont pointé du doigt le partenariat de Truth Social avec Rumble, une plateforme de partage de vidéos qui ressemble un peu à YouTube. Populaire auprès des conservateurs et de l'extrême droite, Rumble était censé fournir une « épine dorsale critique » pour l'infrastructure du site.

    Mais si Truth Social a des problèmes de serveur, pourquoi a-t-il fallu si longtemps pour les résoudre ? « Cela devrait prendre quelques jours pour réparer, pas six semaines », a déclaré une source républicaine proche de Donald Trump : « Il y aura toujours des ratés au début, mais à ce stade, j'aurais pensé que cela aurait été résolu. Personne ne semble comprendre pourquoi ».

    En dehors de ces problèmes techniques, le réseau social de Donald Trump, Truth Social, prétend être un espace de liberté d'expression, loin de toute discrimination politique. Et pourtant, certains de ses utilisateurs se sont plaints, sur Twitter, d'avoir été bannis pour avoir parlé des audiences du Congrès sur les émeutes du Capitole. Sur le réseau social qui a banni Donald Trump en 2021, suite à ses déclarations sur le prétendu vol de l'élection présidentielle américaine, l'ironie est donc immense.

    Nom : un.png
Affichages : 1815
Taille : 35,3 Ko

    « Mon compte Truth Social vient d'être suspendu de façon permanente pour avoir parlé des audiences de la commission du 6 janvier », a publié Travis Allen, un analyste en sécurité de l' information, sur son compte Twitter.

    « J'ai été suspendu de Truth Social pour avoir posté sur l'audience du 6 janvier hier soir. Donald Trump a peur de la liberté d'expression », a écrit un utilisateur sur Twitter, « Je viens de publier mon premier message sur Truth Social et ils l'ont supprimé. De vrais champions de la liberté d'expression là-bas », a publié un autre.

    La discussion s'est enflammée sur Twitter avec des utilisateurs qui se donnent désormais le défi de s'inscrire sur le réseau social de Donald Trump pour voir combien de temps leur compte résistera avant d'être fermé. « Regardez ce que je viens de poster sur Truth Social... en attendant qu'ils me bannissent ».

    Sources : Public Citizen, TRUTH Social

    Et vous ?

    Quelle lecture en faites-vous ?
    Liberté d'expression, comment s'illustre au mieux ce concept selon vous sur les médias sociaux ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  12. #112
    Membre actif
    Homme Profil pro
    Consultant informatique
    Inscrit en
    février 2014
    Messages
    46
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 28
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant informatique

    Informations forums :
    Inscription : février 2014
    Messages : 46
    Points : 220
    Points
    220
    Par défaut
    Cela fait déjà un moment qu'on a compris que les grands défenseurs de la liberté d'expression ont surtout envie de pouvoir dire ce qu'ils veulent sans que personne ne puissent les contredires.

    C'est comme Elon Musk, je n'y crois pas un instant a son histoire.

  13. #113
    Rédacteur/Modérateur

    Avatar de yahiko
    Homme Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    juillet 2013
    Messages
    1 380
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Alpes Maritimes (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2013
    Messages : 1 380
    Points : 8 642
    Points
    8 642
    Billets dans le blog
    43
    Par défaut
    Malgré toutes les critiques qu'on a pu adresser aux réseaux sociaux mainstream comme Facebook et Twitter, qui auraient censuré à tort le gourou Trump suite à l'assaut du 6 janvier contre la démocratie, en suspendant son compte pour une durée indéterminée, je les avais personnellement trouvé très cléments jusqu'alors.

    Trump toujours borderline voire excessif dans ses propos, niant comme un malfrat le résultat d'élections à l'échelle d'un pays-continent, il avait réussi auprès de certains, y compris chez nous, à se faire passer pour la victime.

    Si ça n'avait tenu qu'à moi, son compte aurait dû être suspendu bien avant l'assaut du Capitole.

    La liberté d'expression, ça ne veut pas dire le grand n'importe quoi. Et ce nouveau réseau social qui se veut le parangon de celle-ci commence à le découvrir, assez naïvement au mieux, avec malhonnêteté au pire.
    Quand Truth, si les faits sont bien avérés, censure des utilisateurs d'un certain bord politique, ça me fait doucement rigoler, alors que Twitter et Facebook sont nettement plus neutres politiquement (ce qui n'enlèvent rien à leurs autres défauts), n'en déplaise à l'alt-right et à la complosphère.

    Mais le plus triste dans l'histoire, c'est de constater l'influence toujours importante de cet accident industriel de la démocratie.
    Tutoriels et FAQ TypeScript

  14. #114
    Membre chevronné
    Profil pro
    Inscrit en
    juin 2009
    Messages
    685
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juin 2009
    Messages : 685
    Points : 2 248
    Points
    2 248
    Par défaut
    Mais le plus triste dans l'histoire, c'est de constater l'influence toujours importante de cet accident industriel de la démocratie.
    D'une certaine façon, dans l'histoire, on a su faire des régimes totalitaires qui "marchent bien" pendant un temps, par contre la démocratie, on a pas encore réussi à faire mieux que de la faire avec une bequille.

  15. #115
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Madmac
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    juin 2004
    Messages
    1 493
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Alimentation

    Informations forums :
    Inscription : juin 2004
    Messages : 1 493
    Points : 1 306
    Points
    1 306
    Billets dans le blog
    7
    Par défaut
    Faire du contrôle d'accès (gatekeeping) n'est pas synonyme de censure. Il est parfaitement légitime de bloquer certains types d'individus. Comme par exemple les types qui sont obsédé par leur pronoms, les idiots avec des cheveux bleus qui voient des racistes et des sexistes partout.

    Je ne vois pas en quoi nous sommes gagnants à tolérer des gens qui sont incapable de débattre autrement qu'avec des insultes.

  16. #116
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Madmac
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    juin 2004
    Messages
    1 493
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Alimentation

    Informations forums :
    Inscription : juin 2004
    Messages : 1 493
    Points : 1 306
    Points
    1 306
    Billets dans le blog
    7
    Par défaut
    Citation Envoyé par yahiko Voir le message
    Malgré toutes les critiques qu'on a pu adresser aux réseaux sociaux mainstream comme Facebook et Twitter, qui auraient censuré à tort le gourou Trump suite à l'assaut du 6 janvier contre la démocratie, en suspendant son compte pour une durée indéterminée, je les avais personnellement trouvé très cléments jusqu'alors.
    C'est curieux que tu pense encore qu'il y a eu un assaut alors que clairement la majorité des américains pensent le contraire après après ce simulacre de procès. Vos journalistes sont des merdes intégrales, mais je me souviens d'une vidéo où les Gilets Jaunes tentaient de rentrer à l'Élisée en servant d'un tracteur avec une pelle mécanique comme bélier et personne n'a crié à l'insurrection. Pourtant c'était véritablement plus violent.

    Pendant les événements du 6 Janvier, personne n'était armé, la porte de la clôture était débarré. Et des agents du FBI ont été identifiés parmi les gens incitant les gens à entrer.

  17. #117
    Membre averti
    Homme Profil pro
    OoW
    Inscrit en
    juin 2019
    Messages
    107
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 52
    Localisation : Ukraine

    Informations professionnelles :
    Activité : OoW

    Informations forums :
    Inscription : juin 2019
    Messages : 107
    Points : 366
    Points
    366
    Par défaut
    \ô/
    Citation Envoyé par Madmac
    Je ne vois pas en quoi nous sommes gagnants à tolérer des gens qui sont incapable de débattre autrement qu'avec des insultes.
    Citation Envoyé par Madmac
    Vos journalistes sont des merdes intégrales,
    ... visiblement tu parles en connaissance de cause !

    Citation Envoyé par Madmac
    Pendant les événements du 6 Janvier, personne n'était armé,
    effectivement cela se saurait si certains américains étaient armés !

  18. #118
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Madmac
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    juin 2004
    Messages
    1 493
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Alimentation

    Informations forums :
    Inscription : juin 2004
    Messages : 1 493
    Points : 1 306
    Points
    1 306
    Billets dans le blog
    7
    Par défaut
    Citation Envoyé par Dave Hiock Voir le message
    \ô/


    ... visiblement tu parles en connaissance de cause !
    Évidemment je fréquente régulièrement FdeSouche depuis prêt de 10 ans. Et je puis en plus, ces journalistes nous garantissait une victoire du L'Ukraine sur la Russie, alors en terme de crédibilité

    Citation Envoyé par Dave Hiock Voir le message
    \ô/
    effectivement cela se saurait si certains américains étaient armés !
    Parce que tu crois sérieusement que les gens qui sont rentré, nous pas été arrêté sur place et n'ont pas subit de fouille?

  19. #119
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Webmaster
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    1 057
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Webmaster
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 1 057
    Points : 25 939
    Points
    25 939
    Par défaut L'application Truth Social de Trump n'est pas approuvée sur Google Play Store
    L'application Truth Social de Trump n'est pas approuvée sur Google Play Store,
    le réseau social est également à court d’argent et a du mal à trouver de nouveaux utilisateurs

    Depuis le mois de février dernier, l’application Truth Social fondée par Donald Trump, à la suite de son éviction des grands réseaux tels que Facebook, Twitter et YouTube, est disponible sur iOS. Alors que l’on s’attendait à voir une version Android débarquée sur le magasin d’applications du petit bonhomme vert, ce ne fut pas le cas. Le problème serait-il du côté de Truth Social qui peine à sortir une application Android ou plutôt de Google qui refuse d’approuver l’application du nouveau réseau ? Selon les informations qui auraient été transmises à Axios par Google, le problème serait au niveau de Truth Social.

    Depuis plusieurs jours, on en sait un peu plus sur les raisons de l’absence de Truth Social sur le Play Store. La semaine dernière, Devin Nunes, le PDG de Truth Social a déclaré lors d’une interview que la disponibilité du nouveau réseau social sur le Play Store dépendait de Google. « Nous attendons qu’ils nous approuvent. Je ne sais pas ce qui prend autant de temps. Ils peuvent l’approuver et demain il démarrera pour toutes les personnes qui ont maintenant précommandé. Et je dois dire que nous sommes disponibles en précommande sur Google Play Store. Mais ce serait bien s’ils nous approuvaient. Et comme vous le savez, nous avons construit cela à partir de zéro brique par brique afin que nous ne puissions pas être rejetés. Mais les entreprises avec lesquelles nous devons travailler sont Apple et Google. Tout le monde regarde parce qu’ils ont le monopole sur ces marchés. Google a le monopole avec son Play Store et Apple évidemment avec son iPhone. Nous avons eu beaucoup de succès avec Apple. Avec Google, on attend simplement », a déclaré Devin Nunes.


    À première vue, le problème serait du côté de Google qui semble ne pas vouloir approuver l’application de Truth Social. Aussi pour clarifier les choses, Axios rapporte qu’un représentant de Google l’a contactée avec la déclaration suivante : « Le 19 août, nous avons informé Truth Social de plusieurs violations des politiques standards dans leur soumission d’application actuelle et avons réitéré que le fait d’avoir des systèmes efficaces pour modérer le contenu généré par l’utilisateur est une condition de nos conditions d’utilisation pour toute application qui veut démarrer sur Google Play ». Et d’ajouter que « la semaine dernière, Truth Social a répondu en reconnaissant nos remarques et en disant qu’ils travaillaient à résoudre ces problèmes ». À en juger par cette déclaration, le problème résiderait donc dans l’incapacité de Truth Social à modérer suffisamment et efficacement les contenus sur sa plateforme. L’entreprise serait-elle donc en train de forcer la validation de son application ? Selon certaines indiscrétions, les préoccupations de Google concernent des contenus tels que des menaces physiques et des incitations à la violence. Nous soulignons que pour ce qui concerne la modération Truth l’applique sur sa plateforme. Mais, selon certains utilisateurs et même Hunt-Majer, chercheuse en responsabilité Big Tech chez Public Citizen, cette modération reste ciblée, car après avoir a écrit « l’avortement, c’est la santé », la chercheuse a rapidement découvert que sa publication faisait l’objet d’un shadow banning (qui pourrait être traduit par bannissement furtif, ce qui signifie qu’après sa publication, elle ne pouvait le trouver nulle part sur le site Web). En outre, un article sur Blake Shelton en faveur de la possession d’armes à feu a été « banni furtivement », ont découvert les utilisateurs. Le site n’autoriserait pas non plus un lien vers un article sur Breitbart, un site d’extrême droite.

    Face à la réaction de Google, TMTG (une société américaine de médias et de technologie fondée en janvier 2021 par Trump) a réagi en déclarant hier qu’elle « a continuellement travaillé de bonne foi avec Google pour s’assurer que l’application Android Truth Social est conforme aux politiques de Google sans compromettre notre promesse d’être un refuge pour la liberté d’expression. Comme nos utilisateurs le savent, Truth Social crée un environnement dynamique et familial qui travaille rapidement pour supprimer le contenu qui enfreint ses conditions d’utilisation — qui, selon des observateurs indépendants, sont parmi les plus robustes de l’industrie ». L’entreprise en a profité pour rappeler un vieux tweet datant de 4 ans d’Eric Michael Swalwell, un avocat et homme politique américain membre du Congrès de Californie depuis 2013, qui fait l’apologie de la guerre, mais n’a pas été supprimé de Twitter et n’a pas non plus entraîné l’éviction de Tweeter du Play Store. Le tweet dit ceci : « Et ce serait une courte guerre, mon ami. Le gouvernement a des armes nucléaires. Trop d’entre eux. Mais ils sont légitimes. Je suis sûr que si nous parlions, nous pourrions trouver un terrain d’entente pour protéger nos familles et nos communautés ».

    Truth social n’est pas le seul média social à avoir buté sur les règles strictes de Google en matière de modération. L’année dernière, Google a retiré le réseau social Parler de son magasin d’applications à cause de l’absence de modération face aux messages incitant à la violence et autres messages de même genre. Le réseau social Gab a également été supprimé du Play Store en 2017 pour les mêmes raisons. Nous précisons que Truth Social a des bannières de « contenu sensible » qui sont affichées avant certains messages indiquant « Ce contenu peut ne pas convenir à tous les publics », mais le contenu susceptible de heurter la sensibilité des utilisateurs n’est pas retiré. Étant donné que Truth Social n’est pas disponible sur les systèmes d’exploitation Android, environ 44 % des utilisateurs américains de smartphones ne peuvent pas le télécharger. Et même sur iOS, la liste d’attente est encore longue pour pouvoir s’inscrire, car l’entreprise fait face à de sérieux problèmes techniques. Actuellement, Trump compte plus de 3 millions de fans sur Truth Social qui ressemble fortement à Twitter. Quand on sait que l’ancien président enregistrait 88 millions de followers sur Twitter, on peut se représenter de manière approximative le nombre important de followers qui n’ont toujours pas la possibilité de suivre leur leader. Une solution pour remédier à ce problème d’indisponibilité de l’application sur Android serait de concevoir une version Web de l’application, mais le réseau social semble ne pas être intéressé par cette solution pour l’instant.

    En plus d’être indisponible sur le Play Store, Truth Social doit faire face à d’autres problèmes

    En plus de ce problème avec Google, Truth Social est également empêtré dans des difficultés judiciaires et financières. En effet, le réseau social serait à court d’argent et doit plus de 1,6 million de dollars à l’un de ses fournisseurs de technologie. Et plus tôt cette semaine, il a été rapporté que le réseau social avait cessé de payer RightForge, une société d’infrastructure Internet. En principe, la fusion du réseau social avec Digital World Acquisition Corp. (DWAC), une société d’acquisition à vocation spéciale (SPAC est une société cotée en bourse créée dans le but d’acquérir ou de fusionner avec une société existante) devait permettre à Truth Social de souffler financièrement, avec la capitalisation boursière de DWAC évaluée à 3 milliards de dollars. Mais ce projet est encore au point mort, car deux régulateurs financiers ont ouvert des enquêtes sur cette fusion qui devait permettre d’échanger publiquement des actions de la nouvelle société sans la diligence d’une introduction en bourse.

    En décembre, DWAC et TMTG ont annoncé des accords pour lever 1 milliard de dollars auprès d’un groupe d’investisseurs. Mais ces fonds ne seront pas disponibles avant la clôture de la fusion. Les documents déposés auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC) montrent déjà que DWAC enregistrait une perte nette de 6,2 millions à la date du 30 juin de cette année. Dans le même document, on peut lire que la société demande à avoir plus de fonds pour pouvoir continuer à fonctionner et boucler la fusion au plus tard le 8 septembre de cette année constituant la date limite de la fusion ou jusqu’au 8 mars 2023 si une prolongation de temps lui est accordée. Le cours de l’action de DWAC a perdu près de 75 % de sa valeur depuis son pic de mars.

    Source : Axios, TMTG

    Et vous ?

    Comment jugez-vous les arguments de Google face à la demande d’approbation de Truth ? Est-ce un acharnement ciblé de Google contre Truth Social ? Ou une volonté de Google à emmener Truth Social à se conformer à ses règles sur son Play Store ?

    Dans quelques années, comment entrevoyez-vous Truth Social ? Un grand réseau social aussi fort que Facebook et Twitter ? Ou un projet qui ne décollera pas ?

    Selon vous Truth Social pourrait-il favoriser la liberté d’expression sur la toile ? Ou plutôt l’anarchie ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  20. #120
    Modérateur
    Avatar de escartefigue
    Homme Profil pro
    bourreau
    Inscrit en
    mars 2010
    Messages
    8 964
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Loir et Cher (Centre)

    Informations professionnelles :
    Activité : bourreau
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : mars 2010
    Messages : 8 964
    Points : 33 511
    Points
    33 511
    Billets dans le blog
    3
    Par défaut
    Citation Envoyé par Olivier Famien Voir le message
    L’entreprise en a profité pour rappeler un vieux tweet datant de 4 ans d’Eric Michael Swalwell, un avocat et homme politique américain membre du Congrès de Californie depuis 2013, qui fait l’apologie de la guerre, mais n’a pas été supprimé de Twitter et n’a pas non plus entraîné l’éviction de Tweeter du Play Store
    Argument de peu de poids, c'est comme si un voleur attrapé par la police se disait victime d'une injustice sous prétexte que d'autres voleurs ne s'étaient pas fait prendre


    Citation Envoyé par Olivier Famien Voir le message
    Selon vous Truth Social pourrait-il favoriser la liberté d’expression sur la toile ? Ou plutôt l’anarchie ?
    Ni l'un ni l'autre, seulement à l'abrutissement d'un public captif qui n'en avait déjà pas besoin.

Discussions similaires

  1. Réponses: 4
    Dernier message: 12/03/2021, 18h08
  2. Réponses: 2
    Dernier message: 24/10/2020, 03h43
  3. Réponses: 30
    Dernier message: 02/07/2020, 04h05
  4. Réponses: 0
    Dernier message: 02/05/2017, 12h59
  5. Réponses: 0
    Dernier message: 06/02/2017, 18h44

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo