IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Windows 11 Discussion :

Microsoft mettra fin à ses applications Android sur le sous-système Windows 11 le 5 mars 2025


Sujet :

Windows 11

  1. #1
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Bruno
    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    Mai 2019
    Messages
    1 838
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : Mai 2019
    Messages : 1 838
    Points : 36 228
    Points
    36 228
    Par défaut Microsoft mettra fin à ses applications Android sur le sous-système Windows 11 le 5 mars 2025
    Microsoft permet désormais d'essayer les applications Android sur Windows 11
    la version Preview du sous-système pour Android donne accès aux applications d'Amazon Store

    Aidan Marcuss Vice-président d'entreprise en charge de Windows et Giorgio Sardo Directeur général en charge de Microsoft Store ont annoncé le 20 octobre l'introduction des applications Android dans la boutique Microsoft Store. « Aujourd'hui, nous annonçons la version Preview de notre expérience d'applications Android dans le programme Windows Insider. Nous sommes fiers de proposer cette expérience avec nos partenaires Amazon et Intel aux utilisateurs du canal bêta aux États-Unis sur les appareils éligibles fonctionnant sur des plateformes Intel, AMD et Qualcomm », déclare Microsoft.

    Microsoft permet désormais d'essayer des applications Android sur Windows 11. Une version Preview du sous-système Windows pour Android a été mise à la disposition des bêta-testeurs de Windows 11, donnant accès aux applications de l'Appstore d'Amazon. Les applications peuvent être chargées par l'intermédiaire du Microsoft Store, qui répertorie une variété d'applications qui pointent ensuite vers Amazon AppStore pour être chargées et installées. Les applications Android peuvent s'exécuter côte à côte avec d'autres applications Windows, et elles sont également intégrées dans les vues Alt + Tab et Task, et il est possible de les épingler au menu Démarrer ou à la barre des tâches.

    Nom : AndWindB.png
Affichages : 2048
Taille : 142,8 Ko

    « Vous pouvez voir les notifications des applications Android dans le centre d'action ou partager votre presse-papiers entre une application Windows et une application Android », explique l'équipe d'Android sur Windows 11. Nous avons construit l'expérience en tenant compte de l'accessibilité ; de nombreux paramètres d'accessibilité de Windows s'appliquent aux apps Android et nous travaillons avec Amazon pour apporter d'autres améliorations. » Les applications Android fonctionnant sous Windows 11 ne ressembleront pas aux applications Windows natives, mais elles pourront s'intégrer au reste du système d'exploitation, notamment en accédant au centre d'action pour les notifications et au Presse-papiers. Microsoft indique également que « de nombreux paramètres d'accessibilité de Windows s'appliquent aux applications Android », mais ne précise pas lesquels.

    Pour permettre ce type d'expériences, Microsoft introduit un nouveau composant pour Windows 11 appelé Windows Subsystem for Android, qui alimente l'Amazon Appstore et son catalogue. Le sous-système Windows pour Android comprend le noyau Linux et le système d'exploitation Android basé sur la version 11 du projet Android Open Source (AOSP). A mesure que Microsoft continuera à prendre en charge davantage d'API, de capacités et de scénarios. Le sous-système s'exécute dans une machine virtuelle Hyper-V, comme le sous-système Windows pour Linux. Il comprend comment mapper le runtime et les API des applications dans l'environnement AOSP à la couche graphique de Windows, aux tampons de mémoire, aux modes d'entrée, aux périphériques physiques et virtuels et aux capteurs.

    Le sous-système Windows pour Android est disponible sur l'ensemble des types des processeurs Windows (AMD, Intel et Qualcomm). Microsoft s’est associé à Intel pour tirer parti de la technologie Intel Bridge afin de permettre aux applications réservées à ARM de fonctionner sur les appareils AMD et Intel, ce qui permet aux clients d'obtenir le plus grand nombre d'applications sur le plus grand nombre d'appareils. Afin de fournir une expérience client performante et sécurisée pour le programme Windows Insider, le sous-système exige que les machines Windows 11 répondent à des exigences minimales.

    La configuration officielle requise pour l'exécution des applications Android est légèrement supérieure à celle, déjà restrictive, requise pour l'exécution de Windows 11. Pour commencer, le PC aura besoin de 8 Go de RAM au lieu des 4 Go de base et d'un SSD au lieu d'un disque dur rotatif. Un processeur est également requis : un processeur Intel Core i3 de 8e génération ou plus récent, un processeur AMD Ryzen série 3000 ou plus récent, ou les puces Qualcomm Snapdragon qui équipent la petite poignée d'appareils Windows ARM. Cela semble exclure les puces Ryzen série 2000 et certaines puces Celeron et Pentium plus lentes, bien qu'il ne soit pas clair comment ou si Microsoft appliquera ces exigences supplémentaires. Voici, ci-dessous, quelques exemples de ce qui est possible :

    • jeux mobiles : jouez à certains des jeux mobiles les plus populaires comme Lords Mobile, June's Journey, Coin Master, et bien d'autres ;
    • lecture : profitez de la lecture de votre livre préféré avec Kindle, ou d'une série de bandes dessinées numériques avec Comics sur votre tablette Windows et faites glisser les pages du bout du doigt ;
    • contenu pour enfants : enseignez à votre enfant les mathématiques, la lecture et l'écriture avec la Khan Academy Kids primée, ou construisez de nouveaux espaces numériques avec Lego Duplo World.

    Quelques avis d’internautes

    Les avis restent partagés sur la question de la nécessité du nouveau composant Windows Subsystem for Android. Pour certains analystes, cela ressemblerait à ce qu'IBM avait tenté avec OS/2. En effet, IBM avait créé une couche de compatibilité avec Windows. Cela signifiait que les développeurs voyaient qu'ils pouvaient écrire leurs programmes une fois pour toutes pour Windows et que les utilisateurs d'OS/2 pourraient utiliser ces programmes. L'inverse ne serait pas vrai. Il y avait donc peu d'incitation à créer des applications natives pour OS/2. Selon un internaute, le meilleur argument de vente de Microsoft était sa compatibilité avec les applications MS-DOS et Windows. Cependant, cela signifiait que peu de développeurs prenaient le temps d'écrire des applications natives à OS/2. Alors une question était soulevée : pourquoi utiliser OS/2 ?

    Les applications Android, même si elles fonctionnent « bien » sous Windows, ne seront pas aussi bien adaptées à l'interface utilisateur Windows que les applications destinées à Windows estime mdasen, utilisateur de Windows. Pour ce dernier, il ne s'agit pas d'un cas où Microsoft dit « vous pouvez maintenant développer pour Windows en utilisant les API Android ». Il s'agit plutôt de dire « vous pouvez maintenant exécuter des applications Android avec leur UX de téléphone (comme soumis à un magasin d'applications de téléphone) sur Windows ».

    « Je pense que c'est vraiment peu probable. Le jeu sur PC est un marché de plus en plus important pour Windows dans l'espace grand public. Comme de plus en plus d'utilisateurs occasionnels abandonnent les PC conventionnels pour des tablettes et des smartphones de plus en plus performants, les jeux sur PC ne font que prendre une part encore plus importante du gâteau », déclare un analyste. « Le jour où Microsoft annonce que la prochaine version de Windows sera totalement incompatible avec les bibliothèques existantes des joueurs est le jour où Windows cesse d'être pertinent pour ce marché. Tout à coup, Wine et Proton sur Linux passera du statut de "plutôt bon’’ à celui de meilleure option », ajoute-t-il.

    Source : Microsoft

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Selon vous, est-ce une bonne décision pour Microsoft ?

    Voir aussi :

    Windows 11 : le sous-système Windows pour Linux (WSL) apporte de nombreuses améliorations, comme la prise en charge des graphiques et de l'audio dans les applications WSL

    Microsoft présente accidentellement le nouveau Bloc-notes pour Windows 11, l'application n'est pas réinventée dans un style plus avancé comme Notepad++ ou Emacs

    Windows 11 : Microsoft propose le sous-système Windows pour Linux en tant qu'application dans le Microsoft Store, pour apporter des mises à jour indépendamment du système d'exploitation

    Windows 11 : Microsoft amorce le déploiement de son OS. Les appareils Windows 10 récents sont éligibles. Comment effectuer la mise à jour
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Nouveau membre du Club
    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    Janvier 2017
    Messages
    12
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Algérie

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET

    Informations forums :
    Inscription : Janvier 2017
    Messages : 12
    Points : 30
    Points
    30
    Par défaut
    Mais non. Microsoft veut être sur le coup en ce qui concerne une potentielle évolution du marché: la possibilité d'utiliser les applications sur tous les formats.

    La logithèque ARM est une réalité. Si Linux avait su évoluer pour intégrer d'emblée la compatibilité Androïd, le rapport de force ne serait évidemment pas le même.

    Il y a potentiellement un marché pour une architecture ARM de bureau (à la Apple) qui permettrait l'utilisation de softs divers et variés sur une seule et même plateforme. Quoi qu'il en soit, on peut penser que le cloisonnement actuel est voué à disparaître.
    Microsoft semble prendre les devants...

  3. #3
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    Mars 2013
    Messages
    8 420
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2013
    Messages : 8 420
    Points : 197 151
    Points
    197 151
    Par défaut Microsoft mettra fin à ses applications Android sur le sous-système Windows 11 le 5 mars 2025
    Windows 11 : Microsoft mettra fin au support des applications Android via le Windows Subsystem for Android le 5 mars 2025.
    Après 3 ans sans accès officiel au Play Store de Google, l'expérience était toujours médiocre

    Microsoft a annoncé qu’il mettait fin au support des applications Android sur Windows 11, une fonctionnalité qui permettait d’installer et d’exécuter des applications Android sur le système d’exploitation de Microsoft. Cette fonctionnalité, appelée Windows Subsystem for Android (WSA), sera dépréciée le 5 mars 2025, selon la documentation officielle de Microsoft. En somme, vous avez un an pour profiter de WSA avant de devoir chercher une alternative.

    Après avoir abandonné son propre système d'exploitation mobile, Microsoft s'est progressivement rapproché d'Android et d'iOS en ajoutant la prise en charge des logiciels de Google et d'Apple dans des applications telles que Your Phone.

    Microsoft avait présenté WSA comme l’une des principales nouveautés de Windows 11, lors de son lancement en octobre 2021. La société avait alors vanté les avantages de pouvoir utiliser des applications Android sur un grand écran, avec un clavier et une souris, ou encore de pouvoir synchroniser ses données entre son smartphone et son PC. Le fabriquant de Windows avait toutefois précisé qu'il n'était pas possible de récupérer ses favoris via Google Play, car il n'est pas pris en charge. Au lieu de cela, Microsoft a opté pour l'Appstore d'Amazon.

    « Nous sommes également ravis d'annoncer que nous apportons pour la première fois des applications Android à Windows. Plus tard cette année, les gens pourront découvrir des applications Android dans le Microsoft Store et les télécharger via l'Amazon Appstore – imaginez enregistrer et publier une vidéo de TikTok ou utiliser Khan Academy Kids pour un apprentissage virtuel directement depuis votre PC. Nous aurons plus à partager sur cette expérience dans les mois à venir. Nous attendons avec impatience ce partenariat avec Amazon et Intel utilisant leur technologie Intel Bridge ».

    Microsoft a présenté des applications comme TikTok fonctionnant sous Windows 11. Le Windows Store que Microsoft a montré répertorie Ring, Yahoo, Uber et d'autres :


    Il a fallu attendre le 20 octobre 2021 pour l'introduction des applications Android dans la boutique Microsoft Store. « Aujourd'hui, nous annonçons la version Preview de notre expérience d'applications Android dans le programme Windows Insider. Nous sommes fiers de proposer cette expérience avec nos partenaires Amazon et Intel aux utilisateurs du canal bêta aux États-Unis sur les appareils éligibles fonctionnant sur des plateformes Intel, AMD et Qualcomm », ont déclaré Aidan Marcuss, Vice-président d'entreprise en charge de Windows et Giorgio Sardo Directeur général en charge de Microsoft Store.

    WSA, un flop qui oblige Microsoft à revoir sa stratégie

    WSA était donc basé sur une collaboration entre Microsoft et Amazon, qui fournissait son Appstore comme source d’applications Android pour Windows 11. Les utilisateurs pouvaient ainsi accéder à des milliers d’applications et de jeux Android depuis leur PC Windows, en utilisant un émulateur intégré au système. Toutefois, cette expérience était limitée par le fait que les applications Google, telles que Gmail, Maps ou YouTube, n’étaient pas disponibles, car elles nécessitaient les services Google Play, qui n’étaient pas pris en charge par WSA.

    Mais après trois ans d’essai, la fonctionnalité n’a pas réussi à séduire les utilisateurs ni les développeurs, qui ont préféré se tourner vers d’autres solutions pour accéder aux applications Android sur Windows.

    Parmi ces solutions, on peut citer Google Play Games, une application qui permet de jouer à des jeux Android sur PC, en utilisant le cloud gaming. Il existe également des logiciels tiers, comme BlueStacks, qui utilisent la virtualisation pour faire tourner Android sur Windows, et qui offrent un accès complet au Google Play Store et à ses applications.

    Amazon et Microsoft indiquent la marche à suivre pour les développeurs et les utilisateurs

    Microsoft assure que les utilisateurs de WSA pourront continuer à utiliser les applications Android de l’Appstore d’Amazon jusqu’à la date de fin de support, et qu’ils bénéficieront d’un support technique jusqu’à cette échéance. Après le 5 mars 2025, en revanche, les applications et les jeux Android ne seront plus accessibles sur Windows 11, et ne seront plus recherchables sur le Microsoft Store

    Microsoft met fin à la prise en charge du sous-système Windows pour Android™️ (WSA). Par conséquent, l'Amazon Appstore sur Windows et toutes les applications et jeux dépendant de WSA ne seront plus pris en charge à partir du 5 mars 2025. D'ici là, le support technique restera disponible pour les clients.

    Les clients qui ont installé les applications Amazon Appstore ou Android avant le 5 mars 2024 continueront d'avoir accès à ces applications jusqu'à la date de dépréciation du 5 mars 2025. Veuillez contacter notre équipe d'assistance pour d'autres questions à l'adresse support.microsoft. com. Nous sommes reconnaissants du soutien de notre communauté de développeurs et restons déterminés à écouter les commentaires à mesure que nous faisons évoluer les expériences.
    Nom : microsoft.png
Affichages : 12757
Taille : 20,1 Ko

    Si vous utilisez actuellement des applications Android sur l'Amazon Appstore, vous continuerez à y avoir accès après la date limite de support, mais vous ne pourrez plus en télécharger de nouvelles une fois que Microsoft aura mis fin à la vie de son sous-système Android l'année prochaine. À partir du 6 mars (aujourd'hui), les utilisateurs de Windows 11 ne pourront plus rechercher Amazon Appstore ou les applications Android associées depuis le Microsoft Store.

    C’est une décision surprenante après que Microsoft ait continuellement mis à jour son sous-système Windows pour Android au cours des dernières années. Amazon affirme qu'il offrira « une expérience de fin de support fluide aux développeurs et aux clients d'Amazon Appstore sur Windows 11 » aux côtés de Microsoft :

    Étant donné que Microsoft met fin au support du sous-système Windows pour Android (WSA), Amazon Appstore sur Windows 11 ne sera plus pris en charge après le 5 mars 2025. Amazon et Microsoft s'associent pour créer une expérience de fin de support fluide pour les développeurs et les clients d'Amazon. Appstore sur Windows 11. Les développeurs ne pourront plus soumettre de nouvelles applications nettes ciblant Windows 11 après le 5 mars 2024, mais les développeurs disposant d'une application existante peuvent continuer à soumettre des mises à jour d'applications jusqu'à ce qu'Amazon Appstore sur Windows 11 soit complètement interrompu.

    À partir du 6 mars 2024, les clients Windows 11 ne pourront plus rechercher Amazon Appstore ou les applications associées dans le Microsoft Store. Les clients peuvent continuer à utiliser les applications Amazon Appstore qu'ils ont précédemment installées et pourront toujours recevoir des mises à jour d'applications.
    Nom : amazon.png
Affichages : 985
Taille : 251,3 Ko

    Conclusion

    Les applications Android sur Windows 11 semblaient à l’origine être la réponse de Microsoft aux progrès d’Apple avec ses puces M1 et l’exécution d’applications iOS sur macOS. Bien qu'il existait déjà de nombreux équivalents Web aux applications mobiles, ils étaient souvent ternes, et certaines applications comme Snapchat, Ring, Venmo, Roomba et la majorité des applications domotiques n'étaient pas disponibles sur le Web.

    Microsoft s'est associé à Amazon, mais sans accès officiel au Play Store de Google, l'expérience était toujours médiocre si vous souhaitiez simplement télécharger facilement des applications Android populaires sur Windows. C’est probablement en grande partie la raison pour laquelle Microsoft a choisi de simplement supprimer ses applications Android sur Windows 11.

    Cette décision de Microsoft marque la fin d’une tentative de rapprochement entre Windows et Android, deux systèmes d’exploitation qui dominent respectivement le marché des PC et des smartphones. Elle montre également les difficultés de Microsoft à s’imposer dans le domaine des applications mobiles, après l’échec de son propre système d’exploitation Windows Phone, abandonné en 2017.

    Sources : Microsoft, Amazon

    Et vous ?

    Que pensez-vous de la décision de Microsoft de mettre fin au support du système d’exploitation Android sur Windows 11 ?
    Quelles sont les conséquences de cette décision pour les utilisateurs, les développeurs et les concurrents de Microsoft ?
    Quelles sont les alternatives pour accéder aux applications Android sur Windows 11 ? Les avez-vous essayées ? Quels sont leurs avantages et leurs inconvénients ?
    Pensez-vous que Microsoft a raison de se concentrer sur son propre écosystème d’applications, ou qu’il devrait s’ouvrir davantage à d’autres systèmes d’exploitation ?
    Quel est l’avenir de la collaboration entre Microsoft et Amazon dans le domaine des applications mobiles ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

Discussions similaires

  1. Réponses: 13
    Dernier message: 15/12/2016, 15h26
  2. Réponses: 6
    Dernier message: 30/03/2015, 16h10
  3. tester une application android sur zte startrail
    Par zozor241 dans le forum Android
    Réponses: 1
    Dernier message: 02/11/2012, 12h28
  4. Réponses: 6
    Dernier message: 07/06/2011, 21h22

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo