IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #221
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Dirigeant
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    2 741
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Dirigeant
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 2 741
    Points : 59 211
    Points
    59 211
    Par défaut La plupart des projets commerciaux du métavers pourraient être abandonnés d'ici 2025
    La plupart des projets commerciaux du métavers pourraient être abandonnés d'ici 2025
    selon l'analyste en chef du cabinet d'études de marché Canalys

    Alors que le battage médiatique autour du métavers bat son plein, Canalys pense que la plupart des projets commerciaux du métavers échoueront dans les années à venir malgré des investissements de plusieurs milliards de dollars. Lors du Channels Forum de la société à Barcelone la semaine dernière, Matthew Ball, analyste en chef chez Canalys, a laissé entendre que le métavers était plus proche d'un gouffre financier que de la prochaine frontière numérique. Mark Zuckerberg, PDG de Meta, a prévenu plus tôt cette année que le métavers de l'entreprise engloutirait d'importantes sommes d'argent à court terme.

    Le métavers est un terme emprunté à la science-fiction, qui fait référence à une version future de l'Internet (ou des plateformes de médias sociaux) accessible par le biais de technologies immersives telles que la réalité virtuelle et la réalité augmentée. Même si l'idée n'est pas nouvelle et que des plateformes se rapprochant d'une telle description existent depuis quelques années maintenant, elle n'a jamais suscité autant d'enthousiasme qu'aujourd'hui, après que Facebook a remis le concept sur le devant de la scène en octobre 2021. L'entreprise a changé de nom pour devenir Meta et la foi de Mark Zuckerberg dans le métavers reste inébranlable.

    Cependant, tout le monde ne partage pas sa conviction que cette vision de réalité virtuelle/mixte est l'avenir de la façon dont nous travaillons et jouons en ligne. L'un d'entre eux est l'analyste en chef de Canalys. Il prédit que la plupart des projets commerciaux dans le métavers auront cessé d'exister d'ici 2025. Lors du Channels Forum de la société à Barcelone, Matthew Ball, analyste en chef de la société, a posé la question suivante : « le métavers est-il la prochaine frontière numérique ou un gouffre financier exagéré ? ». Ball est sceptique quant au succès du métavers et prend pour exemple les pertes financières colossales de Meta en un an.

    Nom : piptl.png
Affichages : 1495
Taille : 780,6 Ko

    « Des dizaines de milliards de dollars ont déjà été investis dans le métavers, mais les coûts et les retards des propres projets de Meta sont une sorte de "baromètre" pour le marché respectif », a-t-il noté. Ball se veut réaliste et a déclaré que le monde entre dans une ère économique difficile et que plusieurs entreprises doivent faire face à des problèmes de la vie réelle au lieu de pouvoir investir dans la réalité virtuelle. Il estime que des millions de personnes ont déjà du mal à couvrir les dépenses quotidiennes comme le loyer, la nourriture et les services publics, de sorte qu'investir dans des objets virtuels ne sera probablement pas une tentation.

    « Nous traversons une crise du coût de la vie, les gens ont du mal dans le monde réel et encore plus dans le monde virtuel à pouvoir investir dans des biens immobiliers, des objets et autres NFT », a-t-il déclaré. Ball a admis que le jeu est un domaine où le métavers pourrait trouver du succès, tout comme le "divertissement pour adultes", mais que le secteur commercial sera en difficulté. « Je suis amené à croire qu'il y a un public cible pour les divertissements pour adultes, peut-être, mais pour ce qui est du secteur commercial ? Non, pas du tout », a-t-il déclaré. Bell est allé à l'opposé de toutes les prédictions qui ont été faites jusque-là.

    Microsoft, Meta, Google, Nvidia, Apple, Autodesk et d'autres entreprises technologiques injectent des fonds dans le métavers. Selon les consultants de McKinsey, 177 milliards de dollars ont été investis dans le métavers depuis 2021. Ils pensent que le marché pourrait valoir jusqu'à 5 000 milliards de dollars d'ici 2030. Les analystes de Citi sont plus optimistes et prévoient que l'économie des métavers vaudra entre 8 000 et 13 000 milliards de dollars la même année. Gartner estime que d'ici 2026, un quart de la population mondiale passera au moins une heure par jour dans le métavers à faire des achats, à travailler, à socialiser ou à apprendre.

    Gartner ajoute que 30 % des entreprises auront des produits ou des services prêts pour le monde numérique. Marty Resnick, vice-président de l'équipe Innovation technologique de Gartner, a déclaré : « les entreprises auront la possibilité d'étendre et d'améliorer leurs modèles commerciaux de manière inédite en passant d'une activité numérique à une activité du métavers ». Il a toutefois averti qu'"il est encore trop tôt pour savoir quels investissements seront viables à long terme, mais les responsables de produits devraient prendre le temps d'apprendre, d'explorer et de se préparer à un métavers afin de se positionner de manière compétitive".

    D'un autre côté, Reality Labs, la division chargée du matériel et des aspirations de Meta sur le métavers, a perdu environ 16 milliards de dollars depuis le début de l'année dernière et procède à des coupes budgétaires en conséquence, notamment pour la montre intelligente à double caméra. Zuckerberg a déclaré aux actionnaires en mai que "la création du métavers entraînera de grosses pertes d'argent pendant trois à cinq ans". Le PDG de Meta a expliqué que certains produits ne devraient pas être prêts avant 10 ans. Les déclarations de Zuckerberg laissent penser qu'il pourrait s'agir plusieurs dizaines de milliards de dollars de pertes.

    Néanmoins, il reste convaincu que le métavers rapportera des centaines de milliards, voire des trillions, de dollars au fil du temps. Et ce, malgré le scepticisme partagé par la moitié des adolescents et certains employés de Meta. En outre, selon une enquête de NordVPN, 87 % des utilisateurs potentiels pensent que le métavers va sérieusement compromettre leur vie privée. Le sondage a également révélé que plus de la moitié des Américains (55 %) ne savent même pas ce qu'est le métavers en premier lieu. Seuls 14 % d'entre eux en savent suffisamment pour expliquer à quelqu'un d'autre ce qu'est le métavers.

    Au début du mois, Meta a dévoilé le Meta Quest Pro, un casque autonome de 1 500 dollars conçu pour travailler dans le métavers. La société a également augmenté le prix de base du Meta Quest 2 à 400 dollars. Le Meta Quest 3 devrait arriver à un prix inférieur l'année prochaine, mais Meta doit encore relever le défi d'intéresser les gens au métavers. Cela dit, des rapports indiquent que Horizon Worlds, l'application phare de Meta pour les métavers, serait trop boguée et que même les employés de la société l'utiliseraient à peine. La plateforme aurait trop de problèmes de qualité et les avatars font régulièrement l'objet de critiques.

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Que pensez-vous des prévisions de Matthew Ball ?
    Que pensez-vous des prévisions de Gartner, McKinsey et Citi ?
    Selon vous, quelles sont les prévisions les plus réalistes sur le métavers ?

    Voir aussi

    Le métavers de Zuckerberg va enregistrer des pertes financières "significatives" à court terme, alors que Meta a déjà dépensé 10 milliards de dollars dans le métavers en 2021

    87 % des utilisateurs pensent que le métavers va sérieusement compromettre leur vie privée. Néanmoins 74 % envisagent de l'utiliser une fois qu'il sera à leur disposition, selon NordVPN

    La vision de Meta pour le métavers est une "vieille idée" qui n'a "jamais fonctionné", d'après Phil Libin, le PDG d'une entreprise technologique

    Le métavers de Mark Zuckerberg est « triste et vide », selon des documents internes. La plupart des visiteurs d'Horizon Worlds ne reviennent généralement pas après le premier mois
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #222
    Membre régulier Avatar de dragonofmercy
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    mars 2019
    Messages
    16
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : mars 2019
    Messages : 16
    Points : 85
    Points
    85
    Par défaut
    Cela dit, des rapports indiquent que Horizon Worlds, l'application phare de Meta pour les métavers, serait trop boguée et que même les employés de la société l'utiliseraient à peine
    En même temps quand sur le meta quest 2, tu n'as même pas d'options pour régler l'heure, ça ne m'étonne même pas !

  3. #223
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Dirigeant
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    2 741
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Dirigeant
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 2 741
    Points : 59 211
    Points
    59 211
    Par défaut Un actionnaire de Meta demande à l'entreprise de cesser de consacrer autant d'argent au métavers
    Un actionnaire de Meta demande à l'entreprise de réduire ses effectifs et de cesser de consacrer autant d'argent au métavers
    il veut que Meta se concentre sur l'IA plutôt que sur le métavers

    Certains actionnaires de Meta commenceraient à être exaspérés par les dépenses "incontrôlées" de Meta dans le métavers. Altimeter Capital Management, un fonds spéculatif qui détient une participation de 0,1 % dans Meta, a envoyé une lettre ouverte critique au PDG Mark Zuckerberg pour dénoncer l'expérience "terrifiante" de la société avec le métavers. La lettre demande à Meta de rationaliser ses activités en supprimant 20 % de ses effectifs et en réduisant de 5 milliards de dollars les dépenses d'investissement annuelles et les investissements dans le métavers. Il suggère à Meta de consacrer ses efforts à la recherche et au développement de l'IA plutôt au métavers.

    Meta semble avoir perdu la confiance de certains investisseurs en augmentant ses dépenses et en s'orientant vers le métavers. L'entreprise de Mark Zuckerberg a radicalement changé de vision en octobre de l'année dernière pour concentrer ses principaux efforts sur le développement d'un métavers. Meta considère le métavers comme la prochaine frontière numérique, expliquant qu'il s'agit du futur des interactions humaines sur les plateformes de médias sociaux qui s'appuiera sur la réalité virtuelle et la réalité augmentée. L'entreprise a dépensé des milliards et embauché des milliers d'employés dans le monde entier pour construire le métavers.

    Cela dit, tout le monde n'est pas aussi emballé que Zuckerberg et l'actionnaire Altimeter Capital Management veut se montrer prudent sur la question. Dans une lettre virulente adressée à Zuckerberg, l'actionnaire a exhorté Meta à "se mettre en forme et à se concentrer". Il a déclaré que le flux de trésorerie disponible annuel pouvait être doublé pour atteindre 40 milliards de dollars. Pour cela, Meta doit réduire ses effectifs d'au moins 20 %, diminuer ses investissements d'au moins 5 milliards de dollars à 25 milliards de dollars par an et limiter ses investissements annuels dans le métavers à 5 milliards de dollars au lieu des 10 milliards de dollars actuels.

    Nom : uji.png
Affichages : 1733
Taille : 260,9 Ko

    Brad Gerstner, fondateur et PDG d'Altimeter, a rédigé la lettre au nom de sa société - qui détient une participation de 0,1 % dans Meta - et ne se prive pas de critiquer l'empire de Zuckerberg à la suite de ses piètres performances cette année. « Au cours des 18 derniers mois, l'action Meta a perdu 55 %. Votre ratio cours/bénéfices [price-to-earnings ratio] a chuté de 23x à 12x et se négocie maintenant à moins de la moitié du ratio moyen de vos pairs. Cette baisse du cours de l'action reflète la perte de confiance dans l'entreprise, et pas seulement la mauvaise humeur du marché », a écrit Gerstner dans la lettre adressée à Zuckerberg.

    Une grande partie de ce qu'Altimeter reproche à Meta revient à un gonflement normal de l'entreprise. « Comme beaucoup d'autres entreprises dans un monde à taux zéro - Meta a dérivé dans le pays de l'excès - trop de gens, trop d'idées, trop peu d'urgences », a déclaré Altimeter. Selon l'investisseur, au cours des quatre dernières années, le nombre d'employés de Meta a été multiplié par plus de trois, passant de 25 000 à 85 000. La suppression de 20 % du personnel ne ramènerait Meta qu'à des niveaux d'effectifs de mi-2021, une mesure qui, selon Altimeter, n'affecterait probablement pas les revenus de l'entreprise.

    Au contraire, Altimeter suggère qu'elle pourrait même aider Meta à "fonctionner encore mieux et plus efficacement sans les couches et la léthargie qui accompagnent ce taux extrême d'expansion des employés". En juin, l'entreprise de médias sociaux a réduit d'au moins 30 % ses projets d'embauche d'ingénieurs, Zuckerberg ayant averti les employés de se préparer à un ralentissement économique. Il a demandé aux employés qui ne se sentaient pas à leur place au sein de Meta de demander à partir d'eux-mêmes. Il a déclaré lors d'un entretien avec les employés qu'il y a "un tas de gens dans l'entreprise qui ne devraient pas être là".

    « Je pense que certains d'entre vous peuvent décider que cet endroit n'est pas pour eux, et cette autosélection me convient. De manière réaliste, il y a probablement un tas de personnes dans l'entreprise qui ne devraient pas être là. Il y a de réelles préoccupations quant au fait que notre productivité dans son ensemble n'est pas là où elle devrait être pour le nombre de personnes que nous avons. Nous devons créer une culture plus axée sur la mission, plus axée sur nos produits et plus axée sur le client », a-t-il déclaré. Cela intervient à un moment où la plupart des entreprises du secteur de la technologie resserrent leur porte-monnaie.

    Zuckerberg a déclaré qu'il était de plus en plus difficile de faire participer tous les employés à une réunion, car ils prenaient parfois du temps dans la journée pour des travaux personnels. Il a déclaré que ces choses ne devraient pas se répéter à l'avenir. En ce qui concerne les dépenses en matière d'investissement, Altimeter fait une déclaration surprenante : "si l'on exclut les investissements dans le métavers, Meta dépense toujours plus en dépenses d'investissement qu'Apple, Tesla, Twitter, Snap et Uber réunis", une grande partie de la croissance ayant apparemment eu lieu au cours des trois dernières années.

    Altimeter suggère que ces dépenses annuelles devraient être réduites de 5 milliards de dollars et maintenues ainsi jusqu'à ce que les revenus rebondissent. Encore une fois, cela n'inclut pas les investissements de Meta dans le métavers, qui semblent être le principal point de friction pour Altimeter. Ainsi, le fonds spéculatif a déclaré que l'investissement de 10 milliards de dollars de Meta dans sa filiale Reality Labs l'année dernière, en plus des déclarations de Zuckerberg selon lesquelles il faudrait une décennie pour que le métavers soit rentable, est absurde. Reality Labs n'a cessé d'enregistrer des pertes vertigineuses.

    Le métavers de Meta est censé être un ensemble de mondes de réalité virtuelle en 3D interconnectés, accessibles par le biais des casques de réalité virtuelle, dans lesquels les gens sont censés interagir, jouer, travailler, regarder des publicités et dépenser. Jusqu'à présent, cette expérience ressemble beaucoup plus à une déception déconcertante, et relève un peu plus que du marketing. Cette situation survient alors que, entre autres facteurs, Apple entrave la publicité ciblée de Facebook avec la protection du suivi sous iOS, et va de l'avant avec son propre réseau publicitaire Apple. Pendant ce temps, Facebook est également fortement concurrencé par TikTok.

    Reality Labs aurait perdu 5,8 milliards de dollars au cours des six premiers mois de l'année. Gerstner a écrit dans sa lettre : « un investissement estimé à plus de 100 milliards de dollars dans un avenir inconnu est gigantesque et terrifiant, même selon les normes de la Silicon Valley ». Altimeter a également exhorté Meta à adopter "des objectifs et des mesures de réussite plus discrets" pour le métavers, ce qui, selon lui, contribuerait grandement à satisfaire les investisseurs. Meta a refusé de commenter la lettre de Gerstner. L'entreprise doit publier ses résultats du troisième trimestre mercredi, et les analystes s'attendent à une nouvelle déception.

    Ainsi, l'on ignore si les suggestions d'Altimeter seront mises en œuvre. Pour sa part, Altimeter a déclaré qu'il avait toujours confiance dans l'équipe de Meta et pense que le réseau social - qui est utilisé par 1,6 milliard de personnes par jour et génère environ 40 milliards de dollars de bénéfices par an - devrait se pencher davantage sur l'IA, qui, selon Altimeter, représente "l'avenir". Selon Gerstner, ce plan en trois points, en revanche, n'est qu'une suggestion. « Nous voulions simplement nous engager davantage et continuer à partager nos réflexions en tant qu'actionnaires intéressés ».

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Que pensez-vous des commentaires de Brad Gerstner ?
    Pensez-vous que Meta devrait se concentrer sur l'IA plutôt que sur le métavers ?

    Voir aussi

    La plupart des projets commerciaux du métavers pourraient être abandonnés d'ici 2025, selon l'analyste en chef du cabinet d'études de marché Canalys

    Le métavers de Zuckerberg va enregistrer des pertes financières "significatives" à court terme, alors que Meta a déjà dépensé 10 milliards de dollars dans le métavers en 2021

    « Trop d'employés, mais peu de travail » : Sundar Pichai et Mark Zuckerberg tirent la sonnette d'alarme, les deux PDG suggèrent que les résultats obtenus ne sont pas à la hauteur de leurs effectifs

    Mark Zuckerberg estime qu'il faudra encore quelques années pour que le Métavers soit pleinement opérationnel, et évoque plusieurs autres défis à relever pour les dix prochaines années
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  4. #224
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    septembre 2019
    Messages
    146
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Morbihan (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2019
    Messages : 146
    Points : 730
    Points
    730
    Par défaut
    Si Zuckerberg veut que son machinvers cartonne, il suffit d'y mettre du porno. C'est ce qui attire les gens en général

  5. #225
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    octobre 2017
    Messages
    1 327
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2017
    Messages : 1 327
    Points : 4 588
    Points
    4 588
    Par défaut
    Depuis quand un propriétaire de 0,1% des actions d'une entreprise est en mesure d'orienter sa stratégie ?

    Le mec voulait faire parler de lui et cela a réussi... Bravo!

    Dommage... J'ai déjà oublié l'identité de cet obscure propriétaire de 0,1% des actions de Meta

  6. #226
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Madmac
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    juin 2004
    Messages
    1 493
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Alimentation

    Informations forums :
    Inscription : juin 2004
    Messages : 1 493
    Points : 1 295
    Points
    1 295
    Billets dans le blog
    7
    Par défaut
    Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
    Depuis quand un propriétaire de 0,1% des actions d'une entreprise est en mesure d'orienter sa stratégie ?

    Le mec voulait faire parler de lui et cela a réussi... Bravo!

    Dommage... J'ai déjà oublié l'identité de cet obscure propriétaire de 0,1% des actions de Meta
    Pourtant, le type a une opinion qui se défend. Je suis sûr que beaucoup de gens serait prêt à payer pour une compagne ou compagnon virtuel. Le sexe a très souvent le moteur de développement technologique. Il y a qu'à penser au vidéo-caméra et à aux vidéocassettes.

    Je ne crois pas qu'une véritable Cortana soit impossible à réaliser avec les connaissances actuelles.

  7. #227
    Chroniqueuse Actualités

    Femme Profil pro
    Rédacteur Web
    Inscrit en
    mars 2020
    Messages
    562
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur Web

    Informations forums :
    Inscription : mars 2020
    Messages : 562
    Points : 10 136
    Points
    10 136
    Par défaut Zuckerberg est à fond dans le métavers malgré les bénéfices de Meta qui chutent de plus de 50 %.
    Zuckerberg est à fond dans le métavers malgré les bénéfices de Meta qui chutent de plus de 50 % en raison des défis à relever,
    Zuckerberg dit aux investisseurs et aux employés de lui faire confiance

    Il y a un an, Mark Zuckerberg a changé le nom de Facebook en Meta et a déclaré qu'il allait tout miser sur le monde numérique immersif du "métavers". Depuis lors, Meta a investi des milliards de dollars dans cette technologie émergente et s'est restructurée autour d'elle, au moment même où l'économie mondiale ralentissait, où l'inflation montait en flèche et où les investisseurs commençaient à prêter davantage attention aux coûts. Cette combinaison n'a été rien moins que désastreuse. Cette année, les bénéfices de Meta ont été durement touchés par ses dépenses dans le métavers et le ralentissement de sa croissance dans les réseaux sociaux et la publicité numérique. En juillet, la société de la Silicon Valley a enregistré sa première baisse de chiffre d'affaires en tant que société publique. Son action a plongé de plus de 60 % cette année.

    Nom : Screenshot_2022-10-27 meta results Q3 2022 zuckerberg – Recherche Google.png
Affichages : 5574
Taille : 91,6 Ko

    Meta, qui tente de s'orienter vers ce que l'on appelle le métavers, a affiché des ventes en baisse. Hier, l’entreprise a poursuivi cette trajectoire et a indiqué que le déclin ne s'arrêterait pas de sitôt. Meta a déclaré qu'elle allait «procéder à des changements significatifs dans tous les domaines afin de fonctionner plus efficacement », notamment en réduisant certaines équipes et en ne recrutant que dans les domaines les plus prioritaires. Vers la fin de la conférence téléphonique sur les bénéfices de Meta hier, discutant des résultats de la société pour le troisième trimestre 2022, le PDG Mark Zuckerberg a pris un moment pour s'adresser aux investisseurs sceptiques du metaverse : « Écoutez, je comprends que beaucoup de gens puissent être en désaccord avec cet investissement, mais d'après ce que je peux dire, je pense que cela va être une chose très importante. Les gens regarderont en arrière dans une décennie et parleront de l'importance du travail effectué ici », a-t-il déclaré.

    Le problème, c'est qu'une décennie, c'est très loin. Et comme l'a constaté M. Zuckerberg lors de la conférence téléphonique sur les résultats, il perd rapidement ses fidèles partisans. « Je pense que ce qui résume le sentiment des investisseurs en ce moment, c'est qu'il y a trop de paris expérimentaux par rapport aux paris éprouvés », a déclaré un analyste de Wall Street lors de la conférence téléphonique.

    Les chiffres sont stupéfiants

    La société a annoncé une baisse de 4 % de son chiffre d'affaires au troisième trimestre, qui est passé de 29 milliards de dollars l'année précédente à 27,7 milliards de dollars. Le bénéfice net s'est élevé à 4,4 milliards de dollars, soit une baisse de 52 % par rapport à l'année précédente. Les dépenses ont augmenté de 19 %.

    Les investissements de la société dans les métavers sont restés en difficulté. Meta a déclaré que sa division Reality Labs, responsable des efforts en matière de réalité virtuelle et de réalité augmentée qui sont au cœur du métavers, avait perdu 3,7 milliards de dollars, contre 2,6 milliards de dollars l'année précédente. Elle a déclaré que les pertes d'exploitation de la division augmenteraient « de manière significative » l'année prochaine.

    Pour le trimestre en cours, Meta prévoit un chiffre d'affaires de 30 à 32,5 milliards de dollars, soit une baisse par rapport à l'année précédente. Les actions de la société ont chuté de plus de 19 % après la clôture du marché.

    Les résultats accentuent ce qui a été l'une des années les plus tumultueuses pour Zuckerberg et son entreprise depuis que Facebook s'est transformé en une entreprise orientée vers le mobile il y a dix ans. Au cours des derniers mois, Meta a gelé la plupart des embauches, réduit les budgets et commencé à identifier les employés peu performants, laissant entrevoir la possibilité de licenciements. En juin, Zuckerberg a déclaré lors d'un appel aux employés « qu'il y a probablement un tas de personnes dans l'entreprise qui ne devraient pas être là ». Fin septembre, Meta comptait 87 314 employés, soit 28 % de plus qu'il y a un an.

    Mark Zuckerberg a eu du mal à faire adhérer même ses propres employés à sa vision du métavers. La nouvelle orientation de l'entreprise a été source de confusion, selon les employés, avec des désaccords entre les dirigeants, des changements fréquents de stratégie et un jeu de réalité virtuelle phare peu utilisé, Horizon Worlds.

    Zuckerberg s'est montré déterminé lors d'une conférence téléphonique avec des analystes mercredi. Il a déclaré que les gens « regarderont en arrière dans des décennies » et « parleront de l'importance du travail qui a été fait ici » concernant le métavers, la réalité virtuelle et la réalité augmentée. « Écoutez, je comprends que beaucoup de gens puissent être en désaccord avec cet investissement. Mais d'après ce que je peux dire, je pense que cela va être une chose très importante et je pense que ce serait une erreur pour nous de ne pas nous concentrer sur l'un de ces domaines, qui, je pense, vont être fondamentalement importants pour l'avenir », a-t-il dit.

    Des difficultés qui reflètent un environnement difficile qui a touché d'autres sociétés de médias sociaux

    Les difficultés financières de Meta se distinguent par sa taille et sa position d'entreprise technologique de premier plan dans le monde. Ses difficultés reflètent également un environnement difficile qui a englouti d'autres sociétés de médias sociaux. La publicité numérique a souffert de la crise économique mondiale, les marques réévaluant leurs budgets. Les entreprises continuent également à faire face aux changements apportés par Apple en matière de protection de la vie privée, qui rendent plus difficile le ciblage de la publicité numérique.

    La semaine dernière, Snap, le fabricant de Snapchat, a annoncé la plus faible croissance trimestrielle de son histoire, et son action a chuté de plus de 75 % cette année. Twitter est dans ce qui pourrait être les derniers moments d'une acquisition par Elon Musk, l'homme le plus riche du monde, qui est susceptible de changer radicalement l'entreprise alors qu'elle devient privée.

    Meta doit faire face à d'autres défis, notamment un examen réglementaire rigoureux. Ce mois-ci, la société a annoncé qu'elle allait vendre Giphy, un dépôt en ligne de clips animés connus sous le nom de GIF, après que les régulateurs antitrust britanniques ont déclaré que l'opération de 315 millions de dollars de Meta pour la société avait réduit la concurrence dans les médias sociaux et la publicité numérique. L'acquisition par Meta de Within, le fabricant d'une application de fitness en réalité virtuelle, a également été stoppée par la Federal Trade Commission pour des raisons antitrust.

    Mike Proulx, directeur de recherche chez Forrester, a déclaré qu'il n'était pas certain que l'investissement de Meta dans le métavers soit rentable étant donné le faible nombre d'utilisateurs, alors même que la société perd de jeunes utilisateurs au profit de rivaux comme TikTok. « Cela justifie vraiment une conversation sur ce qui est l'activité principale de Meta à l'heure actuelle », a-t-il déclaré.

    Malgré ces difficultés, Meta a augmenté le nombre de ses utilisateurs. Le nombre de personnes qui utilisent quotidiennement ses applications telles que Facebook, Instagram, WhatsApp ou Messenger est passé à 2,93 milliards d'utilisateurs au cours du trimestre, soit une hausse de 4 % par rapport à l'année précédente.

    Lors de la conférence téléphonique sur les résultats d’hier, Zuckerberg a fait l'éloge de la croissance du nombre d'utilisateurs de Facebook et de WhatsApp et a évoqué le fait que les gens passaient plus de temps sur les Reels d'Instagram. Mais il a passé une grande partie de l'appel à se concentrer sur sa vision du métavers. « Il n'est pas clair que si nous ne faisions pas avancer les choses, quelqu'un d'autre le ferait », a-t-il déclaré.

    Source : Meta

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Voir aussi :

    Meta dissout l'équipe responsable de la découverte de « dommages potentiels pour la société » dans ses propres produits, tout en assurant que les efforts se poursuivront

    Horizon, la plateforme de réalité virtuelle sociale de Meta, atteint 300 000 utilisateurs, c'est une multiplication par 10 en trois mois environ ; mais cette croissance peut-elle se poursuivre

    Meta annonce une perte de 2,8 milliards de dollars au deuxième trimestre pour sa division métavers, l'entreprise va augmenter le prix des casques VR Meta Quest 2 de 100 $

    Meta prévoit de publier pour la première fois les résultats de Reality Labs, son unité de matériel de réalité virtuelle et augmentée et s'attend à une baisse de 10 milliards de dollars des bénéfices
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  8. #228
    Membre éclairé Avatar de AndMax
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    mai 2017
    Messages
    215
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Moselle (Lorraine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : mai 2017
    Messages : 215
    Points : 893
    Points
    893
    Par défaut
    "conférence téléphonique" ???

    Donc même Zuckerberg ne se connecte pas sur ce très moche Horizon Worlds pour tenir une conférence... J'en conclus que lui-même n'y croit plus.

  9. #229
    Membre émérite
    Homme Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    août 2003
    Messages
    912
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France, Charente Maritime (Poitou Charente)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur

    Informations forums :
    Inscription : août 2003
    Messages : 912
    Points : 2 729
    Points
    2 729
    Par défaut
    Il y a eu des projets où les gens ont été visionnaires mais là je ne partage pas du tout son point de vue. Vue l'inconfort de l'équipement et le fait d'être devant un écran en permanence, je pense que le métavers restera un flop.

    Il existe des visites virtuelles de musée ou similaire et je ne suis pas certains de l'engouement dessus.

    Il ferait mieux d'investir dans la réalité augmentée

  10. #230
    Expert éminent Avatar de kain_tn
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    mars 2005
    Messages
    1 377
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations forums :
    Inscription : mars 2005
    Messages : 1 377
    Points : 6 127
    Points
    6 127
    Par défaut
    Citation Envoyé par Nancy Rey Voir le message
    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Que le fait que Zuckerberg y croit ou pas importe peu: en tant que dirigeant d'entreprise, il va dire aux actionnaires que c'est le futur et qu'il y croit à fond, et non pas "Non mais en fait c'est tout pourri".
    Copier c'est copier; voler c'est vendre un CD une vingtaine d'euros!


    Code C : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    7
    #include <stdio.h>
     
    int main(int argc, char **argv) {
     
        printf("So long, and thanks for the fish, Dennis...\n");
        return 0;
    }

  11. #231
    Membre du Club
    Homme Profil pro
    Développeur web amateur.
    Inscrit en
    juillet 2019
    Messages
    13
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Congo-Kinshasa

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur web amateur.

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2019
    Messages : 13
    Points : 66
    Points
    66
    Par défaut
    Citation Envoyé par kain_tn Voir le message
    Que le fait que Zuckerberg y croit ou pas importe peu: en tant que dirigeant d'entreprise, il va dire aux actionnaires que c'est le futur et qu'il y croit à fond, et non pas "Non mais en fait c'est tout pourri".
    Il y croit vraiment, vu que c'est lui qui porte se projet et non les actionnaires. Si il était sur d'aller droit dans le mur il aurait fait marche arrière vu que personne ne lui demandé d'investir tant dans le metaverse. Mais je pense qu'il échoué, le metaverse doit s'installer de manière progressif, investir tous sur ça maintenant ne sers à rien.

  12. #232
    Expert éminent Avatar de marsupial
    Homme Profil pro
    Retraité
    Inscrit en
    mars 2014
    Messages
    1 519
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Autre

    Informations professionnelles :
    Activité : Retraité

    Informations forums :
    Inscription : mars 2014
    Messages : 1 519
    Points : 6 060
    Points
    6 060
    Par défaut
    A 10 milliards $ d'investissement par an et un projet sur 10 ans avant d'être rentable, on peut d'ores et déjà dire que Meta est trop engagé pour se retirer. Cela va être un gouffre financier qui, avec la récession qui vient, va engloutir tous les bénéfices de l'entreprise et même faire des pertes. Le pari pharaonique qui va tuer Facebook ? Je le souhaite tellement la société est toxique. Déjà 60% de perte de valorisation boursière depuis le début de l'année et une chute de 20% dans les échanges avant l'ouverture du marché.
    Repeat after me
    Le monsieur lutte pour la défense des libertés individuelles et collectives

    Repeat after me...

  13. #233
    Membre éprouvé
    Inscrit en
    mai 2006
    Messages
    284
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : mai 2006
    Messages : 284
    Points : 1 190
    Points
    1 190
    Par défaut
    Citation Envoyé par marsupial Voir le message
    A 10 milliards $ d'investissement par an et un projet sur 10 ans avant d'être rentable, on peut d'ores et déjà dire que Meta est trop engagé pour se retirer.
    Sauf que c'est des principaux biais dont il faut se méfier en matière d'investissement.
    C'est comme quand tu vas voir un film (à notre échelle) et que tu te rends compte qu'il ne te plait pas au bout de 15 min.
    Tu te forces à rester 2h pour t'ennuyer en te disant que tu n'as pas perdu le prix de ta place de cinéma, mais en plus tu as perdu 1h45.
    Dans le cas d'une investissement c'est pire parce qu'en plus de perdre du temps il vont devoir perdre encore plus d'argent pour alimenter le projet. (ou si toi tu prenais une glace à l'époque ou l'ouvreuse en apportait encore à l'entracte quand ça existait encore)

  14. #234
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    ingénieur qualité
    Inscrit en
    mars 2015
    Messages
    487
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : ingénieur qualité
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : mars 2015
    Messages : 487
    Points : 1 671
    Points
    1 671
    Par défaut
    Citation Envoyé par marsupial Voir le message
    A 10 milliards $ d'investissement par an et un projet sur 10 ans avant d'être rentable, on peut d'ores et déjà dire que Meta est trop engagé pour se retirer.
    Je ne suis ni une expert en gestion de projet ni en gestion d'entreprise mais je me souviens d'un message dans ces deux modules :
    1. Il n'est jamais trop tard pour arrêter de jeter de l'argent par les fenêtres
    2. plus le débit est important plus il est urgent de la faire tôt.
    Sinon tu vas droit au naufrage.

    malgré les bénéfices de Meta qui chutent de plus de 50 % en raison des défis à relever,
    Zuckerberg dit aux investisseurs et aux employés de lui faire confiance
    Deux genres de personnes font cette demande: les visionnaires et le fous

    Il était dans la première à l'époque, je penses qu'il est maintenant dans la deuxième.
    Je penses qu'il a l'attitude d'un gourou de secte qui demande à ses disciples de se sacrifier avec lui pour atteindre un monde illusoire.

    Ça m'est arrivé une fois au boulot de demander au gens de prendre un gros risque. J'ai répondu à l'appel d'un gars qui m'a dit en gros que j'ai le choix entre réussir ou la reconversion forcée.
    Zucky a le bénéfice du pouvoir, je ne sais pas quel sera le déclencheur de la fin de celui-ci.

  15. #235
    Membre chevronné

    Profil pro
    Chef de Projet / Développeur
    Inscrit en
    juin 2002
    Messages
    567
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chef de Projet / Développeur
    Secteur : Santé

    Informations forums :
    Inscription : juin 2002
    Messages : 567
    Points : 1 830
    Points
    1 830
    Par défaut
    Citation Envoyé par smarties Voir le message
    Il y a eu des projets où les gens ont été visionnaires mais là je ne partage pas du tout son point de vue. Vue l'inconfort de l'équipement et le fait d'être devant un écran en permanence, je pense que le métavers restera un flop.
    Même si j'adore jouer en réalité virtuelle (après avoir jouer à une course de voiture en RV, on ne peut plus revenir en arrière), je partage ton point de vue quand au métaver et la RV généralisée.

    En même temps, je me garderait bien d'insulter l'avenir.

    J'ai commencé l'informatique sur des processeurs 8/16 bits et des modems à 14400 bauds.
    Internet n'existait pas auprès du grand public. Les plus branchés allaient sur des BBS.
    Jamais j'aurais pensé avoir un jour dans la main un appareil si petit et capable de faire des truc comme Google Maps ou le mode conversation de Google Traduction (entre autres) ou du streaming en HD.

    Alors à quoi ressembleront les lunettes de RV demain ?
    Je pense que Zuck va se casser la figure, mais j'éviterais de le dire trop fort.
    --
    vanquish

  16. #236
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    octobre 2002
    Messages
    54
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2002
    Messages : 54
    Points : 149
    Points
    149
    Par défaut
    Depuis un an, le pseudo fact-checker en chef de Facebook a perdu 80 milliards de $$, ça pique quand même un peu

  17. #237
    Membre extrêmement actif
    Femme Profil pro
    Webmarketer
    Inscrit en
    janvier 2021
    Messages
    396
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France, Seine et Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Webmarketer

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2021
    Messages : 396
    Points : 731
    Points
    731
    Par défaut
    On ne peut reprocher à un aveugle incrédule de voir flou... Désolée mais c'est tout ce qui me vient en tête quand je pense à zuck

  18. #238
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2022
    Messages
    454
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 42
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : août 2022
    Messages : 454
    Points : 219
    Points
    219
    Par défaut
    C'est dommage car perso je trouve le méta verse génial, mais pas tel qu'il a été pensé actuellement.

    Cependant, il n'a pas su faire les bons choix technologiques et investir ses milliards sur le fait, uniquement dans un premier temps, de faire évoluer les casques afin d'en faire une puce qu'on branche ou connecte au cerveau.

    C'est l'idée même d'un casque et d'écran qu'on met à 2cm des yeux qu'il faut mettre à la poubelle.
    Une fois ça opérationnel, à sa place j'aurais investi ces milliards dans l'AR et non pas dans la VR.

  19. #239
    Chroniqueuse Actualités

    Femme Profil pro
    Rédacteur Web
    Inscrit en
    mars 2020
    Messages
    562
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur Web

    Informations forums :
    Inscription : mars 2020
    Messages : 562
    Points : 10 136
    Points
    10 136
    Par défaut Meta ne figure plus dans le Top 20 des valeurs boursières américaines.
    Meta ne figure plus dans le Top 20 des valeurs boursières américaines,
    après la publication des résultats pour le 3e trimestre 2022 des géants de la Tech

    Le déclin de Facebook a fait perdre à sa société mère Meta sa place parmi les 20 premières entreprises américaines classées selon leur capitalisation boursière. Bien que Facebook ait été l'une des cinq sociétés américaines les plus rentables à la mi-2021, sa société mère Meta ne figure plus dans ce classement. Seize mois après que Facebook a franchi le cap des 1 000 milliards de dollars de capitalisation boursière, rejoignant ainsi un club exclusif composé d'Apple, Microsoft, Alphabet et Amazon, sa société mère Meta vaut moins que Home Depot et à peine plus que Pfizer et Coca-Cola.

    Nom : Screenshot_2022-10-28 Top 10 des plus grandes entreprises technologiques en 2022.png
Affichages : 9166
Taille : 226,3 Ko

    Les géants de la Tech ont tous publié cette semaine leur résultat pour le compte du 3e trimestre 2022 et Meta est sorti du Top 20 des valeurs boursières américaines. Les bénéfices de Meta au troisième trimestre 2022 ont chuté de 52 % par rapport à l’an dernier à la même période. Et pour la deuxième fois depuis son introduction en bourse, Meta voit son chiffre d’affaires baisser : 27,7 milliards de dollars en repli de 4 % par rapport à Q3 2021. Les bénéfices se réduisent à 4,4 milliards de dollars.

    Loin de l'époque Big Tech de Facebook, Meta ne figure plus parmi les 20 entreprises américaines les plus rentables après la chute de 23 % de son action jeudi. La société a perdu 70 % de sa valeur cette année et 74 % depuis le sommet atteint par l'action en septembre 2021, ce qui représente une perte totale de plus de 730 milliards de dollars en capitalisation boursière.

    La valeur de Meta divisée par trois en un an

    La maison mère de Facebook a annoncé qu'elle s'attendait à dégager un chiffre d'affaires situé entre 30 et 32,5 milliards de dollars au dernier trimestre, un chiffre là encore en dessous de ce que prévoyaient les analystes de Wall Street. Depuis septembre 2021, la valorisation de Meta, qui s'élevait alors à plus de 1 000 milliards de dollars, a désormais été divisée par trois et pourrait encore se réduire si les mauvais résultats continuent de s'accumuler.

    L'effondrement stupéfiant du cours de l'action Meta rappelle l'époque de l'effondrement des dot-com, mais il est bien plus important en ce qui concrne la valeur effacée d'une seule entreprise. La chute a commencé à la fin de l'année dernière, alors que les signes d'une économie en berne commençaient à apparaître, et s'est accélérée au début de l'année 2022 après que l'entreprise a déclaré que la modification d'iOS par Apple concernant la protection de la vie privée entraînerait une perte de revenus de 10 milliards de dollars cette année.

    Meta est impacté par la baisse des revenus publicitaires. Mais le plus gros problème de Meta reste ses gigantesques investissements sur le Métavers. Ses dépenses ont augmenté de 19 %. Le groupe continue de parier son avenir sur le métavers. Les difficultés de Meta proviennent par exemple de sa tentative de réinventer son modèle d'affaires pour être moins dépendant de la publicité, qui lui rapporte de moins en moins de recettes. Pour cela, l'entreprise a misé sur le métavers, dans lequel elle engloutit des sommes faramineuses (pas moins de 21 milliards de dollars en deux ans). Pourtant, des voix sceptiques se font de plus en plus entendre alors que la réalité virtuelle a bien du mal à se démocratiser, et suscitant la méfiance des investisseurs qui doutent quant aux capacités d'un tel investissement à générer de l'argent à court terme.

    « Je sais que de nombreuses personnes désapprouvent cet investissement. Cependant, je pense que ce serait une erreur pour nous de ne pas nous focaliser sur ce domaine, qui sera à mon avis d'une importance fondamentale dans l'avenir » , a concédé Mark Zuckerberg lors de l’échange avec des analystes financiers mercredi.

    Meta confronté à des difficultés de divers ordres

    Le fondateur et PDG Mark Zuckerberg n'a pas été en mesure d'arrêter l'hémorragie et semble seulement aggraver la situation. Un Zuckerberg quelque peu perplexe a reconnu lors de la téléconférence de mercredi « qu'il y a beaucoup de choses qui se passent en ce moment dans l'entreprise et dans le monde ».

    En plus des difficultés macroéconomiques, Meta est confronté à une confluence de défis, y compris la concurrence croissante pour sa plateforme Instagram de la part de rivaux tels que l'application de vidéo de courte durée TikTok et les difficultés à cibler et à mesurer la publicité en raison des changements de la politique de confidentialité d'Apple. « Il y a des problèmes macroéconomiques, il y a beaucoup de concurrence, il y a des défis publicitaires en particulier venant d'Apple, et puis il y a certaines des choses à plus long terme que nous prenons en charge parce que nous pensons qu'elles vont fournir de meilleurs retours sur le temps », a déclaré Zuckerberg.

    Mark Zuckerberg a averti que l'entreprise était confrontée à des « défis à court terme en matière de revenus », mais a déclaré que « les fondamentaux sont là pour un retour à une croissance plus forte des revenus ». Il a réitéré ses principaux paris, notamment le développement d'un format vidéo court pour rivaliser avec TikTok, la messagerie professionnelle et le métavers. Il a tenté de rassurer les investisseurs sur le fait que les investissements dans ces domaines seraient payants à long terme. « J'apprécie la patience et je pense que ceux qui sont patients et investissent avec nous finiront par être récompensés », a-t-il déclaré, arguant que l'entreprise faisait un « travail de premier plan » sur le métavers qui serait « d'une importance historique ».

    Les résultats décevants de Meta sont intervenus dans le cadre d'un mouvement de vente plus large des actions de Big Tech. Les actions d'Alphabet, la société mère de Google, ont chuté de plus de 9 % mercredi après avoir signalé un ralentissement sévère et inattendu de son activité principale de recherche d'annonces, tandis que l'action de Snap a plongé la semaine dernière après avoir affiché son rythme de croissance le plus lent depuis son entrée en bourse en 2017.

    C’est la fin de l’abondance pour les GAFAM aussi. Si la crise causée par le Covid a plutôt gonflé leur dynamique, les tensions géopolitiques actuelles, des taux d’échange défavorables et la crise économique désormais bien installée ont en revanche fini par les atteindre. Tous avaient déjà annoncé cet été une mise en pause des embauches et tous ont plus ou moins commencé des vagues réduites de licenciements pour mieux se focaliser sur les projets les plus prometteurs et porteurs. Mais ce sont surtout les perspectives du prochain trimestre qui affolent quelque peu les marchés financiers.

    Après les annonces des résultats cette semaine, Meta est sorti du Top 20 des valeurs boursières américaines. Le titre de l’entreprise a perdu plus de 60 % de sa valeur et retrouve son niveau de 2015 ! Des résultats qui démontrent, finalement, qu’aussi numériques soient-ils, aussi virtuels et versés dans le métavers soient-ils, les GAFAM non plus ne peuvent échapper aux difficultés du monde réel.

    Source : companiesmarketcap

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Voir aussi :

    La société mère de Facebook, Meta, ne figure plus dans le Top 10 des entreprises les plus valorisées. Meta a perdu 513 milliards de dollars de capitalisation boursière en quelques mois

    Zuckerberg est à fond dans le métavers malgré les bénéfices de Meta qui chutent de plus de 50 % en raison des défis à relever. Zuckerberg dit aux investisseurs et aux employés de lui faire confiance

    Facebook change de nom et s'appelle désormais Méta. Zuckerberg espère qu'un milliard de personnes seront dans le métavers d'ici dix ans

    Zuckerberg explique au personnel de Facebook qu'ils seront désormais connus sous le nom de "metamates" et annonce de nouvelles valeurs pour l'entreprise
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  20. #240
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Webmarketer
    Inscrit en
    août 2021
    Messages
    83
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 35
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Webmarketer

    Informations forums :
    Inscription : août 2021
    Messages : 83
    Points : 197
    Points
    197
    Par défaut
    Mais instagram et'watsap sont toujours aussi populaires.

Discussions similaires

  1. [VBA] Changer le nom d'un formulaire
    Par lbourlet dans le forum Access
    Réponses: 2
    Dernier message: 05/11/2004, 12h54
  2. Changer le nom du proprietaire de la table
    Par ykane dans le forum MS SQL Server
    Réponses: 2
    Dernier message: 27/07/2004, 17h18
  3. TREEVIEW : Editer (changer le nom) d'un Noeud
    Par cyberlewis dans le forum Composants VCL
    Réponses: 2
    Dernier message: 07/07/2004, 16h00
  4. [Repertoire] Changer le nom d'un repertoire ...
    Par Frederic dans le forum Langage
    Réponses: 2
    Dernier message: 01/11/2002, 13h39
  5. Réponses: 2
    Dernier message: 26/06/2002, 14h16

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo