IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    7 154
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 7 154
    Points : 172 373
    Points
    172 373
    Par défaut Facebook va investir au moins 10 milliards de dollars cette année dans sa division consacrée au métavers
    Facebook annonce qu'il va embaucher 10 000 personnes en Europe pour l'aider à construire un « métavers »,
    qui imitera l'expérience d'interagir en personne grâce à des technos comme l'AR et la VR

    Facebook a annoncé lundi qu'il embaucherait 10 000 personnes en Europe pour l'aider à construire un « métavers ».

    Le directeur général Mark Zuckerberg parle de métavers depuis juillet et le mot à la mode, inventé pour la première fois dans un roman dystopique trois décennies plus tôt, a été référencé par d'autres entreprises technologiques telles que Microsoft.

    En utilisant des technologies telles que la réalité virtuelle et augmentée, Facebook prévoit de créer un plus grand sentiment de « présence virtuelle », qui imitera l'expérience d'interagir en personne. « La qualité essentielle du métavers sera la présence - le sentiment de vraiment être là avec les gens », expliquait Mark Zuckerberg en juillet sur son profil Facebook.

    La pandémie de coronavirus a déplacé une grande partie des réunions de bureau en ligne, entraînant la montée en puissance des applications de conférence telles que Zoom, et les grandes entreprises technologiques cherchent à capitaliser sur ce changement.

    Les cadres de Facebook martèlent que Facebook ne cherche pas, avec le « métavers », à construire un nouvel univers fermé, à l'image de son réseau social « aucune entreprise ne possédera ni n'exploitera le métavers ». « Comme Internet, sa caractéristique principale sera son ouverture et son interopérabilité. Pour lui donner vie, la collaboration et la coopération seront nécessaires entre les entreprises, les développeurs, les créateurs et les décideurs politiques », affirment-ils.

    Facebook, qui a massivement investi dans la réalité virtuelle (VR) et la réalité augmentée (AR), notamment en rachetant des sociétés comme Oculus, entend connecter ses près de trois milliards d'utilisateurs grâce à plusieurs appareils et applications.

    Zuckerberg pense que le métavers serait accessible sur VR, AR, PC, appareils mobiles et consoles de jeux.

    Il a déjà engagé 50 millions de dollars pour créer le métavers et tester une nouvelle application de travail à distance où les utilisateurs de casques Oculus Quest 2 pourraient tenir des réunions en tant que versions d'avatar d'eux-mêmes.

    Bien que Facebook n'a pas précisé pour quels postes il embaucherait et où ils seraient basés, l'entreprise a été confrontée à des enquêtes antitrust dans la région et est souvent critiquée pour la sécurité en ligne et les discours de haine qui ont des échos sur sa plateforme.

    Nom : facebook logo.png
Affichages : 1569
Taille : 5,7 Ko

    Le communiqué de Facebook

    « Facebook est au début d'un voyage pour aider à construire la prochaine plateforme informatique. En collaboration avec d'autres, nous développons ce que l'on appelle souvent le métavers - une nouvelle phase d'expériences virtuelles interconnectées utilisant des technologies telles que la réalité virtuelle et augmentée. En son cœur se trouve l'idée qu'en créant un plus grand sentiment de 'présence virtuelle', l'interaction en ligne peut devenir beaucoup plus proche de l'expérience d'interagir en personne. Le métavers a le potentiel d'aider à débloquer l'accès à de nouvelles opportunités créatives, sociales et économiques. Et les Européens le façonneront dès le départ. »

    « Aucune entreprise ne possédera et n'exploitera le métavers. Comme Internet, sa caractéristique principale sera son ouverture et son interopérabilité. Pour donner vie à cela, il faudra une collaboration et une coopération entre les entreprises, les développeurs, les créateurs et les décideurs politiques. Pour Facebook, cela nécessitera également un investissement continu dans les produits et les talents technologiques, ainsi qu'une croissance dans l'ensemble de l'entreprise. »

    « Nous annonçons donc aujourd'hui un plan de création de 10 000 nouveaux emplois hautement qualifiés au sein de l'Union européenne (UE) au cours des cinq prochaines années. Cet investissement est un vote de confiance dans la force de l'industrie technologique européenne et le potentiel des talents technologiques européens. »

    « L'Europe est extrêmement importante pour Facebook. Des milliers d'employés dans l'UE aux millions d'entreprises utilisant nos applications et outils chaque jour, l'Europe est une grande partie de notre succès, car Facebook est investi dans le succès des entreprises européennes et de l'économie au sens large. »

    « C'est une période passionnante pour la technologie européenne. L'UE présente un certain nombre d'avantages qui en font un endroit idéal pour les entreprises technologiques : un vaste marché de consommation, des universités de premier ordre et, surtout, des talents de premier ordre. Les entreprises européennes sont à la pointe de plusieurs domaines, qu'il s'agisse de la biotechnologie allemande qui aide à développer le tout premier vaccin à ARNm ou de la coalition de néo-banques européennes menant l'avenir de la finance. L'Espagne enregistre des niveaux record d'investissements dans des startups qui résolvent tout, de la livraison d'épicerie en ligne à la neuroélectronique, tandis que la Suède est en passe de devenir la première société sans numéraires au monde d'ici 2023. »

    « Nous pensons depuis longtemps que le talent européen est un leader mondial, c'est pourquoi nous y avons investi si massivement au fil des ans - du financement de subventions à l'Université technique de Munich à l'ouverture de notre premier grand laboratoire de recherche européen en IA et programme d'accélérateur FAIR en France et Facebook Reality Labs à Cork. »

    « Au-delà des talents technologiques émergents, l'UE a également un rôle important à jouer dans l'élaboration des nouvelles règles d'Internet. Les décideurs politiques européens ouvrent la voie en aidant à intégrer les valeurs européennes telles que la liberté d'expression, la vie privée, la transparence et les droits des individus dans le fonctionnement quotidien d'Internet. Facebook partage ces valeurs et nous avons pris des mesures considérables au fil des ans pour les faire respecter. Nous espérons voir l'achèvement du marché unique numérique pour soutenir les avantages existants de l'Europe, ainsi que la stabilité des flux de données internationaux, qui sont essentiels à une économie numérique florissante. »

    « Alors que nous commençons à donner vie au métavers, le besoin d'ingénieurs hautement spécialisés est l'une des priorités les plus urgentes de Facebook. Nous sommes impatients de travailler avec les gouvernements de toute l'UE pour trouver les bonnes personnes et les bons marchés pour faire avancer ce projet, dans le cadre d'une prochaine campagne de recrutement dans la région. Et comme Facebook continue de se développer en Europe, nous espérons investir davantage dans son talent et continuer à innover en Europe, pour l'Europe et le monde ».

    Métavers, qu'est-ce que c'est ?

    Le concept de métavers devient rapidement un mot à la mode dans le domaine de la technologie et des affaires. Mais qu'est-ce que ça veut dire ?

    Métavers est un terme large. Il fait généralement référence à des environnements de monde virtuel partagés auxquels les gens peuvent accéder via Internet. Le terme peut désigner des espaces numériques rendus plus vivants par l'utilisation de la réalité virtuelle (VR) ou de la réalité augmentée (AR). Certaines personnes utilisent également le mot métavers pour décrire les mondes de jeu, dans lesquels les utilisateurs ont un personnage qui peut se promener et interagir avec d'autres joueurs.

    Il existe également un type spécifique de métavers qui utilise la technologie blockchain. Dans ceux-ci, les utilisateurs peuvent acheter des terrains virtuels et d'autres actifs numériques à l'aide de cryptomonnaies.

    De nombreux livres et films de science-fiction se déroulent dans des métavers à part entière (des mondes numériques alternatifs qui ne se distinguent pas du monde physique réel). Mais cela reste de la fiction. Actuellement, la plupart des espaces virtuels ressemblent plus à l'intérieur d'un jeu vidéo qu'à la vraie vie.

    Les fans du métavers y voient la prochaine étape du développement d'Internet.

    À l'heure actuelle, les gens interagissent entre eux en ligne en se rendant sur des sites Web tels que des plateformes de médias sociaux ou en utilisant des applications de messagerie. L'idée du métavers est qu'il créera de nouveaux espaces en ligne dans lesquels les interactions des personnes peuvent être plus multidimensionnelles, où les utilisateurs peuvent s'immerger dans le contenu numérique plutôt que de simplement le visualiser.

    L’intérêt accru pour le métavers peut être vu comme le résultat de la pandémie de COVID-19. Alors que de plus en plus de personnes ont commencé à travailler et à aller à l'école à distance, il y a eu une demande croissante de moyens de rendre l'interaction en ligne plus réaliste.

    L'idée du métavers suscite beaucoup d'intérêt de la part des investisseurs et des entreprises qui souhaitent faire partie de la prochaine grande innovation.

    Le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, a déclaré en juillet que l'entreprise essaierait de passer d'une entreprise de médias sociaux à une entreprise métavers au cours des cinq prochaines années environ. En août, Facebook a lancé le test bêta de l'application Horizon Workrooms que Facebook considère comme une première étape vers la construction de son métavers.

    Le terme est populaire dans la Silicon Valley, Microsoft ayant également mentionné la convergence des mondes numérique et physique.

    Lors de son combat contre Apple, Epic n'a pas hésité à indiquer que se décrire comme un métavers en évolution avec Fortnite : « Fortnite est plus qu'un simple jeu. C'est une communauté intensément sociale dont la valeur pour ses utilisateurs dépend en grande partie de la capacité à se connecter avec d'autres utilisateurs. Epic a construit une communauté sur laquelle les gens comptent. En supprimant Fortnite de l'App Store, Apple a séparé des millions d'utilisateurs de leurs amis et de leur famille dans la communauté Fortnite, qui dépend entièrement de la connectivité(...). La suppression de Fortnite d'iOS entrave également considérablement une initiative Epic majeure - faire de Fortnite un ‘métavers’ à part entière, un espace virtuel interactif persistant et polyvalent. Un dommage comme celui-ci à l'application phare d'Epic ne peut pas être calculé en dommages-intérêts ».

    Les musiciens peuvent faire des concerts virtuels sur cette plateforme. Par exemple, en septembre, des millions de personnes ont regardé la chanteuse Ariana Grande se produire virtuellement à Fortnite, a déclaré Epic Games.

    Source : Facebook

    Et vous ?

    Que pensez-vous du métavers ? La prochaine évolution technologique ou simplement un mot tendance ?
    Seriez-vous tenté de faire partie de l'aventure ?
    Le fait que le projet soit piloté par Facebook vous perturbe-t-il ?
    Si oui, comment auriez-vous imaginé ce genre de projet être abordé ?
    Facebook évoque un espace ouvert comme Internet. Imaginez-vous un métavers inclusif (par exemple où on peut jouer à Fortnite en étant dans le métavers Facebook) ? Cela a-t-il un sens où il serait plus logique d'accéder directement à chaque métavers comme on le fait pour les sites web sur Internet ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre chevronné Avatar de Astraya
    Homme Profil pro
    Consommateur de café
    Inscrit en
    mai 2007
    Messages
    1 033
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Consommateur de café
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mai 2007
    Messages : 1 033
    Points : 2 173
    Points
    2 173
    Par défaut
    Je vais faire mon boomer réactionnaire.
    Si on a besoin de sortir et voir des gens on met ses chaussures, pas son casque VR.
    Et comme par hasard, 10000 postes en Europe au moment on ils sont dans le viseur de celle-ci... Un bon moyen de pression de leur part...
    Homer J. Simpson


  3. #3
    Invité
    Invité(e)
    Par défaut
    Encore un projet hors sol.

    Après Elon et sa volonté d'aller sur Mars, Jeff et Richard de faire du tourisme spatial et maintenant Marc veut créer son Tron/Ready Player One...

    Si on était encore indécis sur le fait que les USA puissent sauver la planète comme aiment le rappeler tous leurs blockbosters, et bien maintenant nous sommes fixés.

    Soit dans les années à venir on est vraiment dans la mouise soit ils sont complètement fous.

    Je n'exclue pas la deuxième option.

  4. #4
    Membre actif
    Homme Profil pro
    Data
    Inscrit en
    octobre 2021
    Messages
    54
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Data

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2021
    Messages : 54
    Points : 242
    Points
    242
    Par défaut
    Les cadres de Facebook martèlent que Facebook ne cherche pas, avec le « métavers », à construire un nouvel univers fermé, à l'image de son réseau social « aucune entreprise ne possédera ni n'exploitera le métavers ». « Comme Internet, sa caractéristique principale sera son ouverture et son interopérabilité. Pour lui donner vie, la collaboration et la coopération seront nécessaires entre les entreprises, les développeurs, les créateurs et les décideurs politiques », affirment-ils.
    De la part d'une entreprise régulièrement pointée du doigts pour sa totale indifférence vis à vis des données personnelles, si ce n'est leur exploitation à des fins lucratives, dont une de ces applications phare (whatsapp) est justement bien reconnue pour sa non interopérabilité et dont il commence à être reconnu qu'une autre de ces applications phare (instagram) est un danger pour la santé mentale des ados, ça laisse songeur...

    Un tel revirement, si j'étais actionnaire de facebook, je commencerais à avoir peur !

    Sinon, où en est Facebook de sa monnaie, le Libra ?

  5. #5
    Membre actif Avatar de fmartini
    Homme Profil pro
    Ingénieur en Cybersécurité
    Inscrit en
    mai 2013
    Messages
    59
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur en Cybersécurité
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : mai 2013
    Messages : 59
    Points : 292
    Points
    292
    Par défaut
    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    Que pensez-vous du métavers ? La prochaine évolution technologique ou simplement un mot tendance ?
    Une évolution oui et non;
    • oui car démocratisant encore un peu plus la VR
    • non car il me semble que Linden Lab s'était déjà essayé au métavers avec son SecondLife. Et plus largement, tout les environnement multijoueurs sont une sorte de métavers (exemple : Star Citizen).




    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    Seriez-vous tenté de faire partie de l'aventure ?
    Le fait que le projet soit piloté par Facebook vous perturbe-t-il ?
    Alors je vais faire une pierre deux coup. Oui pour faire partie d'une aventure métavers. Et un grand non si c'est Facebook qui pilote. Pourquoi ?
    Facebook a la facheuse tendance à pourrir tout ce qu'il touche (cf: OcculusRift), grapillant toujours un peu plus la vie privée de ses utilisateurs.
    Mais tout n'est pas sombre. En effet, je pense que les métavers seront une réelle avancée dans la médecine psychiatrique pour ne citer que ça.

    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    Si oui, comment auriez-vous imaginé ce genre de projet être abordé ?
    via des studio indé par exemple. C'est un projet ultra coûteux, mais quand on vois combien de dollars à bénéficier le projet Star Citizen, je pense que rien n'est impossible.

    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    Facebook évoque un espace ouvert comme Internet. Imaginez-vous un métavers inclusif (par exemple où on peut jouer à Fortnite en étant dans le métavers Facebook) ? Cela a-t-il un sens où il serait plus logique d'accéder directement à chaque métavers comme on le fait pour les sites web sur Internet ?[
    Evidemment, Facebook veut réinventer Internet en se présentant comme LE Proxy mondial. Ayant toute les connexions et leurs délicieuses informations personnelles à portées de clavier. Finalement, c'est pas ce qu'ils font déjà avec Facebook ? Plateforme de jeux Web, plateforme d'achat revente, plateforme de rencontre, plateforme d'entreprise, plateforme de donation, etc ...

  6. #6
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    8 788
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 8 788
    Points : 17 094
    Points
    17 094
    Par défaut
    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    Que pensez-vous du métavers ? La prochaine évolution technologique ou simplement un mot tendance ?
    L'important c'est que Facebook embauche des gens pendant un moment, que ça ne fonctionne ou pas ça ne change rien
    Si ils ont envie de développer Second Life qu'ils y aillent

    Citation Envoyé par ChemOuRoussOuJadot Voir le message
    Après Elon et sa volonté d'aller sur Mars
    Oui ben ça va :
    Elon Musk prédit des morts dans sa conquête de Mars
    La conquête de Mars passera forcément par des désillusions et des pertes. C'est ce qu'a clairement annoncé Elon Musk, dans une interview accordée à Peter Diamandis, le fondateur et président de la Fondation X Prize pour la découverte scientifique et relayée par Deadline et CNN. Le patron de SpaceX, qui espère envoyer des personnes sur Mars d'ici 2026, reconnaît que ce voyage spatial ne sera pas sans risque. "Vous pourriez mourir, ce sera inconfortable et vous n'aurez probablement pas de la bonne nourriture", a ainsi avancé Elon Musk, ajoutant que ce sera un "voyage difficile et dangereux où vous ne pourrez peut-être pas revenir vivant".
    Si ça se trouve ça va être 4 scientifiques en 2050 qui ne rentreront jamais sur terre.
    Mais ça fait avancer le voyage spatiale, en plus les gens seront intéressés donc les états et les entreprises vont investir dans l'espace et peut-être qu'un jour il y a aura des vaisseaux qui mineront des astéroïdes.
    Keith Flint 1969 - 2019

  7. #7
    Membre extrêmement actif Avatar de darklinux
    Homme Profil pro
    Chef de projet en SSII
    Inscrit en
    novembre 2005
    Messages
    559
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 45
    Localisation : France, Seine et Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chef de projet en SSII
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2005
    Messages : 559
    Points : 980
    Points
    980
    Par défaut
    Que pensez-vous du métavers ? La prochaine évolution technologique ou simplement un mot tendance ?
    J ' en pense le plus grand bien , c 'est une façon interessante d ' amortir les couts de ROI des GPU . Les outils de modélisations , d ' intégrations sont la via la suite omniverse de Nvidia , ont ne réinvente pas la roue , on la customise .
    Seriez-vous tenté de faire partie de l'aventure ?
    Oh kue oui !

    Au sujet de Facebook

    Il est minoritaire dans l ' histoire , comme Apple , les poids lourds sont Blender , Pixar , Nvidia , nuance

  8. #8
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    7 154
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 7 154
    Points : 172 373
    Points
    172 373
    Par défaut Facebook va investir au moins 10 milliards de dollars cette année dans sa division consacrée au métavers
    Facebook va investir au moins 10 milliards de dollars cette année dans sa division consacrée au développement du métavers,
    et s'attend à dépenser plus « durant les prochaines années »

    Facebook Inc. a déclaré qu'il va commencer à publier les résultats financiers de Facebook Reality Labs, sa division métavers chargée de créer du matériel, des logiciels et du contenu AR et VR, dans laquelle il prévoit de dépenser au moins 10 milliards de dollars. Facebook, qui a enregistré un bénéfice en hausse de 17 % au troisième trimestre, a averti que les nouveaux changements de confidentialité d'Apple Inc. pèseraient sur son activité numérique durant le trimestre en cours. Une mise à jour sur iOS en avril s'accompagne d'une nouvelle fonctionnalité de confidentialité obligeant les utilisateurs à s'inscrire activement pour permettre aux applications de les suivre sur d'autres applications et sites Web. Le réseau social s'appuie en partie sur ce suivi pour mesurer l'efficacité des publicités.

    Dans son rapport publiant les résultats financiers de son troisième trimestre 2021, Facebook a déclaré :

    « À partir de nos résultats pour le quatrième trimestre 2021, nous prévoyons de diviser Facebook Reality Labs, ou FRL, en un segment de reporting distinct. Comme nous en avons discuté, nous consacrons des ressources importantes à nos produits et services de réalité augmentée et virtuelle, qui constituent une partie importante de notre travail pour développer la prochaine génération d'expériences sociales en ligne. Les nouvelles informations sectorielles fourniront des informations supplémentaires sur la performance de FRL et les investissements que nous réalisons. ».

    « Dans le cadre de cette structure de reporting, nous fournirons des revenus et un bénéfice d'exploitation pour deux segments : le premier segment, Family of Apps, comprendra Facebook, Instagram, Messenger, WhatsApp et d'autres services. Le deuxième segment, Facebook Reality Labs, comprendra du matériel, des logiciels et du contenu liés à la réalité augmentée et virtuelle. Nous prévoyons que notre investissement dans Facebook Reality Labs réduira notre bénéfice d'exploitation global en 2021 d'environ 10 milliards de dollars. Nous nous engageons à donner vie à cette vision à long terme et nous prévoyons d'augmenter nos investissements au cours des prochaines années ».

    La division, qui fabrique déjà le casque Oculus Quest et la gamme d'appareils d'appel Portal, se positionne clairement comme la prochaine grande évolution à l'intérieur de Facebook. Le PDG Mark Zuckerberg a parlé sans arrêt du métavers au cours des derniers mois. Cette fois-ci, Facebook a annoncé qu'il allait commencer à déclarer des bénéfices spécifiquement pour son segment Reality Labs, tandis que la principale activité publicitaire de Facebook, avec un revenu de 28 milliards de dollars au cours du seul dernier trimestre, sera déclarée dans un autre compartiment. C'est un signe pour les investisseurs que l'activité de Reality Labs est importante et qu'elle doit être jugée séparément de la valeur qu'ils accordent à Facebook aujourd'hui.

    Les cadres de Facebook martèlent que Facebook ne cherche pas, avec le « métavers », à construire un nouvel univers fermé, à l'image de son réseau social « aucune entreprise ne possédera ni n'exploitera le métavers ». « Comme Internet, sa caractéristique principale sera son ouverture et son interopérabilité. Pour lui donner vie, la collaboration et la coopération seront nécessaires entre les entreprises, les développeurs, les créateurs et les décideurs politiques », affirment-ils.

    Facebook, qui a massivement investi dans la réalité virtuelle (VR) et la réalité augmentée (AR), notamment en rachetant des sociétés comme Oculus, entend connecter ses près de trois milliards d'utilisateurs grâce à plusieurs appareils et applications.

    Zuckerberg pense que le métavers serait accessible sur VR, AR, PC, appareils mobiles et consoles de jeux.

    « Ce n'est pas un investissement qui va être rentable pour nous dans un avenir proche », a déclaré Zuckerberg aux analystes. « Mais nous pensons fondamentalement que le métavers sera le successeur de l'Internet mobile ».

    Nom : facebook.png
Affichages : 1111
Taille : 108,5 Ko

    L'entreprise a raté les attentes de revenus

    Cette annonce est peut-être une stratégie pour détourner l'attention de ce qui se passe dans les revenus de Facebook. L'entreprise a raté les attentes de revenus d'environ 1 milliard de dollars (bien qu'à l'échelle de Facebook ce ne soit pas énorme), ce qui témoigne de certaines des difficultés de l'entreprise en ce moment. Facebook incrimine un certain nombre de facteurs pour cela : COVID-19, l'économie et les récents changements de suivi des publicités d'Apple (une observation qui a également été faite la semaine dernière lorsque Snap a également annoncé des revenus).

    Le nouveau message d'Apple qui est arrivé dans une mise à jour du logiciel iOS sur les iPhone au début du mois de juin, demande explicitement aux utilisateurs de chaque application s'ils acceptent d'être suivis dans leur activité sur Internet. La plupart disent non, de la société Branch, qui a analysé la croissance des applications mobiles. Selon Branch, ce mois-là, les utilisateurs ont autorisé les applications à suivre leur comportement dans seulement 25 % des cas, ce qui a mis fin à un flux de données qui a alimenté le secteur de la publicité ciblée pendant des années. « Cela a été assez dévastateur pour la majorité des annonceurs. La grande question est la suivante : sommes-nous en présence d'une volatilité à court terme, où nous pouvons nous attendre à un retour à la moyenne, ou s'agit-il d'une nouvelle normalité ? », a déclaré Eric Seufert, un analyste de l'industrie mobile, sur le blog professionnel Mobile Dev Memo.

    Les annonceurs Facebook, en particulier, ont remarqué un impact au cours de juin. Les acheteurs de médias qui gèrent des campagnes publicitaires sur Facebook pour le compte de leurs clients ont déclaré que Facebook n'est plus en mesure de voir de manière fiable combien de ventes ses clients réalisent, il est donc plus difficile de déterminer quelles publicités Facebook fonctionnent. La perte de ces données a également un impact sur la capacité de Facebook à présenter les produits d'une entreprise à de nouveaux clients potentiels. Il est également plus difficile de « recibler » les gens avec des publicités qui montrent aux utilisateurs des articles qu'ils ont regardés en ligne, mais qu'ils n'ont peut-être pas achetés.

    La plupart des sites de vente au détail intègrent un logiciel Facebook qui renvoie des données détaillées sur les clients au réseau social, notamment lorsqu'un utilisateur de Facebook effectue un achat. Facebook peut alors utiliser ces données pour mieux comprendre à quoi ressemble le client cible d'un détaillant et montrer les publicités de ce détaillant à d'autres personnes sur Facebook qui correspondent à ce profil, ce que l'on appelle une audience « similaire ».

    Mais comme les gens ont demandé à Facebook et à d'autres applications de ne pas suivre leur comportement, le réseau social a commencé à perdre l'accès à ces données. Gil David, acheteur média chez Run DMG, qui dépense environ un million de dollars par mois en publicités Facebook pour ses clients, a déclaré que l'entreprise connaissait auparavant la grande majorité des ventes de ses clients. Aujourd'hui, ces données sont incohérentes. Pour un gros client, Facebook n'a capté que 64 % des ventes. Avec un client plus petit, seulement 42 %.

    Facebook a enchaîné les scandales durant ce trimestre

    Facebook a passé quelques semaines difficiles pour Facebook. Une série d'articles dans la presse a détaillé les faux pas importants de l'entreprise, y compris les problèmes de modération et les préoccupations concernant la santé mentale des jeunes utilisateurs. La dénonciatrice qui a divulgué ces documents a ensuite témoigné devant le Congrès.

    Devant un panel du Sénat, elle a déclaré :

    « Si nous avions une surveillance appropriée ou si nous réformions [l'article] 230 pour rendre Facebook responsable des conséquences de leurs décisions de classement intentionnelles, je pense qu'ils se débarrasseraient du classement basé sur l'engagement », a déclaré Haugen. « Parce que cela expose les adolescents à plus de contenu anorexique, cela sépare les familles, et dans des endroits comme l'Éthiopie, cela attise littéralement la violence ethnique ».

    Haugen s'est assuré de faire la distinction entre le contenu généré par les utilisateurs et les algorithmes de Facebook, qui priorisent le contenu dans les fils d'actualité et stimulent l'engagement. Elle a suggéré que Facebook ne devrait pas être responsable du contenu que les utilisateurs publient sur ses plateformes, mais qu'il devrait être tenu responsable une fois que ses algorithmes commencent à prendre des décisions sur le contenu que les gens voient.

    Pourtant, malgré l'appel à la réforme de l'article 230, Haugen a également averti que la réforme à elle seule ne suffirait pas à surveiller de manière adéquate la large portée de l'entreprise. « La gravité de cette crise exige que nous rompions avec les cadres réglementaires précédents », a-t-elle déclaré. « Les modifications apportées aux protections de la vie privée obsolètes ou les modifications apportées à la section 230 ne seront pas suffisantes. »

    Il faut compter également sur la grosse panne qui a affecté les applications Facebook pendant plusieurs heures durant le mois d'octobre.

    Lors d'un appel avec des investisseurs lundi, le PDG Mark Zuckerberg a affirmé que les documents divulgués faisaient partie d'un « effort coordonné » pour « donner une fausse image de notre entreprise ». Il a ensuite changé de sujet en évoquant le travail de Facebook pour courtiser les jeunes et construire le métavers.

    Métavers, qu'est-ce que c'est ?

    Le concept de métavers devient rapidement un mot à la mode dans le domaine de la technologie et des affaires. Mais qu'est-ce que ça veut dire ?

    Métavers est un terme large. Il fait généralement référence à des environnements de monde virtuel partagés auxquels les gens peuvent accéder via Internet. Le terme peut désigner des espaces numériques rendus plus vivants par l'utilisation de la réalité virtuelle (VR) ou de la réalité augmentée (AR). Certaines personnes utilisent également le mot métavers pour décrire les mondes de jeu, dans lesquels les utilisateurs ont un personnage qui peut se promener et interagir avec d'autres joueurs.

    Il existe également un type spécifique de métavers qui utilise la technologie blockchain. Dans ceux-ci, les utilisateurs peuvent acheter des terrains virtuels et d'autres actifs numériques à l'aide de cryptomonnaies.

    De nombreux livres et films de science-fiction se déroulent dans des métavers à part entière (des mondes numériques alternatifs qui ne se distinguent pas du monde physique réel). Mais cela reste de la fiction. Actuellement, la plupart des espaces virtuels ressemblent plus à l'intérieur d'un jeu vidéo qu'à la vraie vie.

    Les fans du métavers y voient la prochaine étape du développement d'Internet.

    En attendant, le plus grand réseau de médias sociaux au monde fait l'objet d'un examen minutieux par les législateurs et les régulateurs mondiaux, y compris par la Federal Trade Commission qui a déposé une plainte antitrust alléguant des pratiques anticoncurrentielles.

    Source : Facebook

    Et vous ?

    Partagez-vous le point de vue de Mark Zuckerberg qui pense que « le métavers sera le successeur de l'Internet mobile » ?
    Quelle lecture faites-vous de ces éléments ?

    Voir aussi :

    Facebook suivrait « secrètement » les utilisateurs d'iPhone, même après le refus de ces utilisateurs
    Comment Apple a réussi à se jouer de Facebook ? La mise à jour iOS 14.5 d'Apple aurait déclenché un effondrement imparable de la capacité de Facebook à collecter les données
    96 % des utilisateurs d'iPhone ont refusé le suivi des applications depuis le lancement d'iOS 14.5, ce qui montre que la grande majorité des gens veulent préserver leur vie privée
    Apple pourrait commencer à appliquer les nouvelles règles de notification de confidentialité des applications, dans les semaines à venir, malgré les démarches de Facebook contre la mesure
    iOS 14 : Facebook incite les utilisateurs à ne pas refuser le pistage publicitaire, assurant que le pistage permet d'aider les entreprises qui reposent sur la publicité
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  9. #9
    Membre éclairé Avatar de AndMax
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    mai 2017
    Messages
    211
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Moselle (Lorraine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : mai 2017
    Messages : 211
    Points : 870
    Points
    870
    Par défaut
    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    Partagez-vous le point de vue de Mark Zuckerberg qui pense que « le métavers sera le successeur de l'Internet mobile » ?
    Non. Les applications de Mark Zuckerberg sur mobile sont déjà réputées pour faire un usage très important des batteries. Je n'ose pas imaginer ce que cela deviendra avec l'intégration d'un métavers qui fera un usage intensif du GPU.

    "Zuckerberg pense que le métavers serait accessible sur VR, AR, PC, appareils mobiles et consoles de jeux." En limitant ainsi le nombre d'appareils qui peuvent s'y connecter, il semble évident qu'il mettra encore une fois en œuvre un logiciel privateur pour la partie client, du code non ouvert, non libre, et donc ça ne pourra en aucun cas être un successeur de l'Internet mobile, mais juste une prison de plus qui tentera de vous influencer, voler vos données, et vous arnaquer, en plus de dégrader les performances de votre batterie ou de rendre obsolète votre matériel. Je pense surtout qu'il veut pousser les gens à acheter ses lunettes VR.

    Lors des débuts de Second Life, toute la presse disait également de cela serait le futur de l'Internet (il y a environ 15 ans). Aujourd'hui même si le PIB annuel dans Second Life semble se situer autour de 650 millions de dollars d'après le site JDN, c'est loin de représenter l'avenir de quelque chose. C'est un métavers parmis d'autres, et pourtant, il a l'avantage de proposer une technologie libre et ouverte. OpenSimulator a le mérite de vous permettre d'héberger vos propres serveurs pour un métavers.

Discussions similaires

  1. Réponses: 4
    Dernier message: 26/11/2020, 12h20
  2. Facebook annonce son assistant numérique personnel baptisé M
    Par Michael Guilloux dans le forum Actualités
    Réponses: 5
    Dernier message: 02/09/2015, 15h04
  3. Réponses: 8
    Dernier message: 27/06/2015, 11h33
  4. Réponses: 0
    Dernier message: 15/03/2015, 00h34

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo