Ubuntu 21.10 est disponible avec le noyau Linux 5.13, PHP 8, GCC 11, GNOME 40
et d'autres fonctionnalités pour l'innovation en IA/ML

Canonical a publié Ubuntu 21.10 jeudi, après une brève période de bêta-test. Ubuntu 21.10 est enfin disponible au téléchargement sous sa forme stable "finale". Sous le nom de code "Impish Indri", cette version d'Ubuntu n'est pas une version LTS (Long Term Support), elle n'est donc supportée que pendant neuf mois. Canonical décrit la nouvelle mouture de son système d'exploitation comme l'environnement le plus productif pour les développeurs cloud natif et les innovateurs en IA/ML sur le bureau, les appareils et le cloud. Voici les points forts de cette version.

Conçu pour les développeurs Ubuntu, où qu'ils se trouvent

« Alors que l'open source devient la nouvelle valeur par défaut, notre objectif est d'amener Ubuntu dans tous les coins de l'entreprise et dans tous les endroits où les développeurs veulent innover. Des plus grands clouds publics aux plus petits appareils, des serveurs DGX aux stations de travail Windows WSL, l'open source est le tremplin des nouvelles idées et Ubuntu rend ce tremplin sûr, sécurisé et cohérent », a déclaré Mark Shuttleworth, fondateur et PDG de Canonical. Ainsi, Ubuntu 21.10 est livré avec le noyau Linux 5.13 et apporte les toutes nouvelles versions de PHP 8 et de GCC 11, y compris la prise en charge complète de l'analyse statique.

Nom : ubuntu-21-10-head.jpg
Affichages : 30180
Taille : 50,5 Ko

L'équipe Ubuntu a déclaré que cela améliore considérablement la sensibilisation des développeurs à la sécurité de la programmation de bas niveau. Ubuntu 21.10 est livré avec le bureau Gnome 40, ce qui permet aux utilisateurs de bénéficier d'espaces de travail dynamiques et de gestes sur le pavé tactile. Le nouveau Firefox Snap, publié par Mozilla, améliorerait la sécurité et garantirait l'accès à la fois à la dernière version et à la version de support étendu du navigateur. Les mêmes versions du navigateur sont disponibles sur plusieurs versions différentes d'Ubuntu, ce qui simplifie la gestion de la plateforme des développeurs d'entreprise.

Au cours de l'année dernière, le nombre de snaps publiés dans la boutique a augmenté de 25 %, et la boutique Snap sert désormais plus de 10 millions de systèmes par jour. Pour mémoire, les snaps sont des applications empaquetées avec toutes leurs dépendances pour fonctionner sur toutes les distributions Linux populaires à partir d'une seule construction. Elles se mettent à jour automatiquement. Les snaps peuvent être découverts et installés à partir du Snap Store.

Cloud natif de la périphérie à l'ordinateur central

Canonical estime que les pratiques de développement modernes dépendent de plus en plus des images conteneurisées, mais assurer la provenance des images de logiciels open source peut s'avérer difficile. Les développeurs d'applications exigent des images de conteneurs cohérentes et dignes de confiance provenant d'une source fiable. Ainsi, l'image Ubuntu 21.10 OCI est disponible sur Docker Hub et Amazon ECR Public Registry. En plus de l'image de base Ubuntu, Canonical maintient un ensemble d'images d'applications. Les images Docker LTS offrent des engagements conviviaux pour les entreprises en matière de conformité.

Elles offrent aussi des mises à jour de sécurité et sont supportées par Canonical pendant toute la durée de vie de la version LTS, soit au moins 10 ans. Les dernières images Docker LTS de Canonical comprennent Grafana, Prometheus et NGINX. Apache Cassandra v4 est une nouveauté, avec un scraping en temps réel, des alertes et une intégration Prometheus améliorée. Squid, un proxy de mise en cache, et Bind9, un système DNS complet, rejoignent également le portefeuille des images Docker LTS. MicroK8s installe Kubernetes en une seule commande et forme un cluster périphérique Kubernetes en deux commandes seulement.

Selon l'équipe, MicroK8s propose maintenant la dernière version de Kubernetes 1.22 certifiée par la CNCF dans le canal stable. Les conteneurs Kata sont un nouveau moyen passionnant d'exécuter des conteneurs avec une virtualisation légère, ce qui améliore la sécurité du déploiement. Les conteneurs Kata sont maintenant activés dans MicroK8s avec un simple microk8s enable kata. La prise en charge de MicroK8s pour IBM Z est disponible pour un test bêta dès maintenant. Avec la prise en charge de MicroK8s pour IBM Z, les utilisateurs bénéficient d'un DevOps cloud natif ainsi que de la stabilité et de la sécurité du mainframe.

De nouveaux outils pour l'innovation en IA/ML

Selon l'équipe, Les ingénieurs du monde entier choisissent Ubuntu comme leur plateforme préférée pour exécuter des données sophistiquées et des charges de travail d'IA/ML (intelligence artificielle/apprentissage automatique). Avec Ubuntu 21.10, Canonical propose Apache Cassandra empaqueté en un clin d'œil, ce qui permet aux équipes de DataOps de mettre en place un cluster Cassandra. Dans le cadre d'une collaboration avec NVIDIA, Ubuntu 18.04 LTS et Ubuntu 20.04 LTS prennent en charge le vGPU sur Ubuntu KVM. Les utilisateurs peuvent partager des périphériques GPU physiques entre les VM invitées en tant que GPU virtuels.

Nom : QiwO909tv_b-WBvK9Eznr2WPfVWBDAq-HLrOnCZ-1EUdBvuwjEBA5rwGheUD22-lzejI2R5GB7IrfFz2cvL1xR8S0VwXSDp0.jpg
Affichages : 2962
Taille : 42,7 Ko

Ils bénéficient ainsi de meilleures performances et d'une efficacité accrues. La collection croissante de modules complémentaires de la communauté MicroK8s comprend l'opérateur GPU NVIDIA 1.7.0, qui simplifie l'exécution des charges de travail AI/ML sur Kubernetes. En outre, selon l'équipe, avec le noyau 5.13, Ubuntu 21.10 ajoute la prise en charge de Kernel Electric Fence (KFENCE), un nouveau détecteur d'erreurs de mémoire à l'exécution conçu pour les environnements de production. KFENCE maintient une faible surcharge tout en détectant les erreurs de mémoire les plus courantes.

Activé par défaut, Ubuntu 21.10 randomise l'emplacement mémoire de la pile du noyau à chaque entrée d'appel système sur les architectures amd64 et arm64 avec un impact minimal sur les performances. Ubuntu 21.10 Impish Indri est la dernière version intermédiaire avant la prochaine version LTS d'Ubuntu prévue pour avril 2022. Les développeurs peuvent utiliser Ubuntu 21.10 pour préparer leur travail pour le prochain LTS, qui sera supporté au moins jusqu'en 2032.

Autres changements et améliorations dans Ubuntu 21.10

Améliorations de la sécurité

  • nftables est maintenant le backend par défaut pour le pare-feu.


Système de base

  • systemd passe à la hiérarchie cgroup "unifiée" (cgroup v2) par défaut. Si, pour une raison quelconque, vous devez conserver l'ancienne hiérarchie cgroup v1, vous pouvez la sélectionner via un paramètre du noyau au démarrage : systemd.unified_cgroup_hierarchy=0.


Bureau Ubuntu

  • les sessions Wayland sont désormais disponibles lors de l'utilisation du pilote propriétaire Nvidia ;
  • PulseAudio 15 introduit la prise en charge des codecs Bluetooth LDAC et AptX, ainsi que des profils Bluetooth HFP offrant une meilleure qualité audio ;
  • la fonction de clé de récupération lors de l'installation a été améliorée. La clé de récupération est maintenant optionnelle, plus forte et modifiable.


OpenStack

Ubuntu 21.10 inclut la dernière version d'OpenStack, Xena, y compris les composants suivants :

  • OpenStack Identity - Keystone
  • OpenStack Imaging - Glance
  • OpenStack Block Storage - Cinder
  • OpenStack Compute - Nova
  • OpenStack Networking - Neutron
  • OpenStack Telemetry - Ceilometer, Aodh, Gnocchi
  • OpenStack Orchestration - Heat
  • OpenStack Dashboard - Horizon
  • OpenStack Object Storage - Swift
  • OpenStack DNS - Designate
  • OpenStack Bare-metal - Ironic
  • OpenStack Filesystem - Manila
  • OpenStack Key Manager - Barbican
  • OpenStack Load Balancer - Octavia
  • OpenStack Instance HA - Masakari


Source : Ubuntu 21.10, Notes de version Ubuntu 21.10

Et vous ?

Que pensez-vous des changements et modifications dans Ubuntu 21.10 ?

Voir aussi

Ubuntu fait de Flutter un « choix par défaut » pour les futures applications de bureau. Canonical veut parier sur le futur du framework libre et open source de développement d'UI proposé par Google

Ubuntu 21.04 est disponible, elle apporte l'intégration de Ms Active Directory et SQL Server. L'intégration d'outils Microsoft sur Linux n'est-elle pas préjudiciable pour la communauté open source ?

Retour d'expérience Raspberry Pi 4 B (8Go de RAM) + ubuntu 20.10, par ericb2