IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #81
    Expert éminent sénior
    Avatar de Médinoc
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    septembre 2005
    Messages
    27 296
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 38
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2005
    Messages : 27 296
    Points : 41 267
    Points
    41 267
    Par défaut
    parents trop peu responsables pour assumer simplement l'éducation de leur propre enfant..
    Mais même ça, c'est un symptôme d'un autre problème: Les parents n'ont plus le temps (ou l'énergie) de s'occuper de leurs enfants vu qu'ils doivent bosser tous les deux à 1h30 de transports de chez eux...
    SVP, pas de questions techniques par MP. Surtout si je ne vous ai jamais parlé avant.

    "Aw, come on, who would be so stupid as to insert a cast to make an error go away without actually fixing the error?"
    Apparently everyone.
    -- Raymond Chen.
    Traduction obligatoire: "Oh, voyons, qui serait assez stupide pour mettre un cast pour faire disparaitre un message d'erreur sans vraiment corriger l'erreur?" - Apparemment, tout le monde. -- Raymond Chen.

  2. #82
    Modérateur
    Avatar de gangsoleil
    Homme Profil pro
    Manager / Cyber Sécurité
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    10 100
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Haute Savoie (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Manager / Cyber Sécurité

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 10 100
    Points : 27 843
    Points
    27 843
    Par défaut
    Hello,

    Le problème est une simple question de coût : la modération manuelle est lente, et a un coût exponentiel : plus il y a d'utilisateurs plus il y a d'interactions, plus il y a de contenus, donc plus il y a besoin de modération.

    Actuellement, la modération des réseaux sociaux, ce sont soit des IA pas adaptées, soit des humains sous-payés (principalement aux Philippines, mais pas uniquement bien sûr). Ce modèle coûteux, FB/Meta n'en veut pas pour le metavers.... Donc pour le moment il n'y a pas (beaucoup) de modération.

    Meta dit qu'il dispose d'outils qui permettent aux joueurs de bloquer d'autres utilisateurs et cherche à apporter des améliorations à la sécurité « en apprenant comment les gens interagissent dans ces espaces ».
    Traduction : on sait faire avec des humains mais ça coûte vraiment trop cher, on est en train de "faire apprendre" l'IA pour qu'elle identifie ce qui est acceptable (et qui rapporte, donc en fait on veut le laisser) et ce qui ne l'est pas (ce qui choque la population donc fait fuir les gens donc est mauvais pour le business)
    "La route est longue, mais le chemin est libre" -- https://framasoft.org/
    Les règles du forum

  3. #83
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Bruno
    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    mai 2019
    Messages
    1 010
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mai 2019
    Messages : 1 010
    Points : 20 495
    Points
    20 495
    Par défaut La résolution des « problèmes éthiques » de NFT gaming est une priorité
    La résolution des « problèmes éthiques » de NFT gaming est une priorité
    selon le groupe de développeurs de jeux IGDA

    L'Association internationale des développeurs de jeux (IGDA), un groupe professionnel regroupant des milliers de créateurs de jeux du monde entier, s'inquiète de plus en plus du fait que les « questions éthiques » entourant l'utilisation de jetons non fongibles ou NFT dans les jeux représentent une « explosion sociopolitique en attente ». C'est ce qu'affirme le Dr Jakin Vela, fondateur de l'organisation à but non lucratif Games for Me, axée sur la justice sociale. Vela a récemment été nommé directeur par intérim de l'IGDA.

    Rappelons qu’un NFT est un élément de données unique suivi sur un registre numérique. Une fois créé, il est immuable et ne nécessite aucune autre preuve d'authenticité ou d'historique de propriété. Jusqu'à présent, l'utilisation la plus médiatisée de cette technologie est celle d'un certificat de propriété d'un actif numérique tel qu'une œuvre d'art. Mais en Chine, les régulateurs s'apprêtent à lancer une plateforme appelée BSN-DDC (BSN-Distributed Digital Certificate) pour soutenir le marché florissant des NFT dans le pays, ce qui pourrait fournir un cadre pour l'innovation et ainsi que la commercialisation plus large de la technologie. BSN a annoncé que le lancement de BSN-DDC est prévu pour la fin de ce mois.

    Nom : nftB.png
Affichages : 1372
Taille : 96,4 Ko

    À l'heure actuelle, les NFT sont lancés et échangés sur des blockchains publiques, qui sont des plateformes décentralisées donnant accès à toute personne souhaitant écrire et lire des données. Cela dit, les blockchains publiques « sont illégales en Chine », car l'État exige que tous les systèmes Internet vérifient l'identité des utilisateurs et permettent au régulateur d'intervenir en cas d' « activités illégales ». Red Date s'est donc tourné vers une solution appelée open permissioned chain (chaîne ouverte à autorisation), une version adaptée qui peut être régie par un groupe désigné, dans le cadre du développement de BSN-DDC.

    Dans une interview, le Dr Jakin Vela s'est étendu sur la déclaration d'appel à l'action de l'IGDA sur les NFT dans les jeux vidéo de juillet dernier. Cette déclaration critiquait cette technologie et mettait l'accent sur les « méthodes inefficaces sur le plan énergétique » inhérentes aux blockchains « proof-of-work » qui dominent l'espace des cryptomonnaies et des NFT. « Les NFT ne devraient jamais être utilisés [par les développeurs de jeux] lorsqu'une simple table de base de données, beaucoup moins coûteuse, peut être gérée pour fournir les mêmes informations et avantages », a déclaré le groupe.

    Le groupe d'intérêt spécial sur le climat de l'IGDA a également dressé une liste croissante d'arguments contre les NFT dans les jeux. Ce document note que les communautés de joueurs et les développeurs de jeux sont largement désintéressés par cette technologie, 70 % des créateurs de jeux ayant déclaré dans une enquête récente qu'ils n'avaient aucun intérêt à utiliser les NFT dans leurs prochains projets.

    En début d’année, la Chine a annoncé qu’elle s’apprêtait à créer sa propre industrie NFT basée sur une infrastructure blockchain soutenue par l'État. Selon Red Date Technology, le développeur principal du projet, la société Blockchain Services Network (BSN), soutenue par l'État chinois, prévoit de lancer une infrastructure à la fin du mois pour soutenir le déploiement des jetons non fongibles (NFT), une étape majeure dans la création d'une industrie chinoise des NFT indépendante des cryptomonnaies. L'infrastructure est appelée « BSN-Distributed Digital Certificate » (BSN-DDC). Il dissocie les NFT des cryptomonnaies et offrira des interfaces de programmation d'applications pour les entreprises ou les particuliers afin qu'ils puissent créer leurs propres portails d'utilisateurs ou applications pour gérer les NFT.

    L'année dernière, les jetons non fongibles ont fait leur entrée dans le grand public, l'engouement pour le marché volatil des clefs numériques d'œuvres d'art pixélisées ayant fait grimper les ventes à plusieurs milliards. Si l'investissement spéculatif dans des images de singes et d'œuvres de valeur artistique variable a retenu l'attention, les observateurs du secteur estiment que la technologie sous-jacente pourrait peut-être offrir une valeur à long terme si les entreprises cherchent à apporter des solutions à un plus grand nombre de problèmes pratiques.

    Aujourd'hui, Vela explique que le traitement des niveaux croissants d'engouement et d'investissement autour des jeux NFT est toujours « l'une de nos priorités » à l'IGDA. L'organisation est « en train de réviser sa position pour être un peu plus forte, car il y a en fait beaucoup de problèmes éthiques liés aux jeux NFT », a-t-il déclaré. Parmi ces problèmes, Vela a mentionné la prévalence des « systèmes pyramidaux » basés sur les NFT, où de l'argent frais provenant des joueurs plus récents est nécessaire pour augmenter la valeur des achats hautement spéculatifs de NFT des premiers joueurs. Des jeux comme Axie Infinity nécessitent une base de joueurs en constante augmentation pour alimenter leur économie play-to-earn.

    Au-delà de ce type de structure économique, Vela a déclaré qu'il y avait également des problèmes éthiques liés à la création d'une économie de type « avoir/ne pas avoir » dans les économies de jeux NFT, où les « différences de pouvoir peuvent jouer un rôle clé ». Il existe un risque majeur, selon Vela, que les jeux basés sur le NFT divisent les joueurs entre ceux « qui l'utilisent peut-être comme un moyen d'emploi » et « les autres [qui] peuvent tout aussi facilement en tirer profit. C'est une explosion très sociopolitique qui attend de se produire, je pense. »

    Alors que certains considèrent le marché des cryptomonnaies comme un paradis libertaire exempt de réglementations gouvernementales restrictives, Vela voit ce facteur comme une vulnérabilité potentielle majeure pour les joueurs. Les joueurs qui tentent de gagner de l'argent par le biais de jeux NFT sont confrontés à une situation où « l'ensemble de leur investissement dans leurs activités professionnelles dépendent de cet écosystème non réglementé, à l'avenir vraiment incertain, a-t-il déclaré. Et cela peut mettre les gens dans des eaux troubles, je pense. »

    Beaucoup de critiques estiment que non seulement les NFT n'ont aucune « utilité », mais constituent également « une escroquerie ». Pour eux, les NFT et les monnaies numériques ne sont qu'une machination pour soutirer de l'argent aux personnes incultes en matière d'investissement. « Il est vraiment difficile pour la personne moyenne de concevoir pleinement l'inutilité des NFT. Nous sommes habitués à la raison. Si les gens font tant de bruit autour de cette technologie si c'est bien une technologie, alors elle doit bien faire quelque chose non ? La réponse est "non".

    Elle ne fait absolument rien. Elle enregistre une transaction de cryptomonnaie et ajoute des données arbitraires à la transaction. Et c'est tout », a déclaré Holden Shearer, concepteur de jeux, en introduction à une série de tweets pour justifier son point de vue sur les NFT. Selon lui, « les jetons non fongibles sont inutiles et cachent une énorme escroquerie ».

    Une analyse du marché des NFT (non-fungible tokens - jetons non fongibles) a révélé l'année dernière que la plupart des bénéfices tirés des la vente de ces biens numériques sont récupérés par un petit groupe d'initiés. L'étude, réalisée par Chainalysis, a également révélé que les investissements fréquents dans un large éventail de collections rapportent le plus de bénéfices. Elle fait aussi la lumière sur l'inscription sur la liste blanche (whitelisting), une pratique répandue dans l'univers des NFT. Les utilisateurs qui vendent leur nouveau NFT à partir d'une liste blanche réalisent un bénéfice dans 75,7 % des cas, contre seulement 20,8 % pour ceux qui ne le font pas.

    L'IGDA a déclaré que les développeurs qui ne peuvent absolument pas utiliser une base de données centralisée pour leur projet devraient au moins « utiliser la preuve d'enjeu pour les NFT inter-écosystèmes. » Ces systèmes, qui permettent aux utilisateurs de mettre en jeu leur cryptomonnaie pour aider à valider de nouvelles transactions, « sont beaucoup plus économes en énergie que les algorithmes de preuve de travail (PoW) et devraient être préférés chaque fois que possible », avait écrit l'IGDA en juillet. Mais Vela a suggéré que la pensée de l'organisation évolue même sur cette position de compromis. « Même aujourd'hui, les recherches se multiplient et la preuve d'enjeu repose toujours sur des écosystèmes qui augmentent encore les émissions de carbone », a-t-il déclaré.

    Vela a indiqué que l'IGDA travaillait à l'élaboration d'une déclaration plus ciblée sur les questions qui touchent à « plus que l'environnement ». Le groupe « organise des réunions régulières pour s'assurer que nous comprenons tous les aspects de la question ». Ces réunions pourraient s'avérer nécessaires car, comme le dit Vela, il y a « beaucoup de jargon technique qui fait que même des personnes intelligentes se disent : "Attendez, mais quoi ? Mais pourquoi ? J'achète un reçu pour quoi faire ?"... Si les choses étaient démystifiées pour les gens, ce serait un peu plus facile à comprendre et cela permettrait d'éclairer les décisions individuelles. »

    Pour Holden, les NFT vendent simplement du rêve aux ignorants, dans son argumentaire, Holden estime que fondamentalement, la chose sur laquelle il faut se concentrer à propos des NFT est le mot "jeton". Le jeton est la donnée. C'est ce qui distingue un NFT d'une transaction ordinaire de cryptomonnaies. « C'est un jeton : un objet inutile qui peut être échangé contre un objet utile, en théorie. Qu'advient-il de tous vos jetons de minigolf lorsque la salle de minigolf ferme ses portes ? Eh bien, vous vous retrouvez avec un tas de jetons inutiles. Dans le cas de presque tous les NFT, ces jetons existent sans compteur de reprise correspondant », a déclaré Holden.

    « À l'heure actuelle, la plupart des NFT sont échangés contre de nobles promesses qu'un jour, il y aura un comptoir de prix miraculeux où ces jetons pourront être échangés contre toutes sortes de splendeurs merveilleuses. Cette loterie n'existera jamais. Dans de nombreux cas, il ne peut pas exister. Dans les rares cas où les promesses faites ne sont pas carrément impossibles à cause d'obstacles technologiques, logistiques ou juridiques, la chose que le jeton permettrait de réaliser existe déjà sous une forme beaucoup plus pratique », a-t-il poursuivi. Alors, que, exactement, êtes-vous censé faire avec un NFT ?

    Source : IGDA

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Que pensez-vous des arguments de l'Association internationale des développeurs de jeux (IGDA) ?

    Selon vous, les NFT ont-ils une utilité ? Si oui, laquelle ?

    Pensez-vous que la bulle des NFT va s'effondrer à l'avenir ?

    Voir aussi :

    La Chine va créer sa propre industrie NFT basée sur une infrastructure blockchain soutenue par l'État, selon Red Date Technology, le développeur principal du projet

    « Il est difficile pour une personne moyenne de concevoir à quel point les NFT sont inutiles », selon Holden Shearer, un concepteur de jeux vidéo

    Un petit groupe d'initiés récolte la plupart des gains réalisés sur les NFT, selon une étude

    Les NFT (jetons non fongibles) sont-ils une escroquerie ? Oui, selon Stephen Diehl, un ingénieur logiciel
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  4. #84
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Développeur Java
    Inscrit en
    septembre 2011
    Messages
    699
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Java
    Secteur : High Tech - Opérateur de télécommunications

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2011
    Messages : 699
    Points : 2 645
    Points
    2 645
    Par défaut
    Citation Envoyé par Bruno Voir le message
    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Qu'ils devraient arrêter leurs conneries et laisser tomber. Ca se voit bien, non, que les joueurs n'en veulent pas...

    Selon vous, les NFT ont-ils une utilité ? Si oui, laquelle ?
    Ils n'ont qu'une seule utilité : arnaquer les gens. Les microtransactions sont déjà suffisament pompe fric pour qu'ils n'aient pas besoin d'en rajouter une couche...

  5. #85
    Communiqués de presse

    Femme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    mai 2018
    Messages
    1 606
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Âge : 32
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : mai 2018
    Messages : 1 606
    Points : 118 985
    Points
    118 985
    Par défaut La technologie du NFT pourrait bien être en train de s'éteindre, selon un nouveau rapport de Nansen
    La technologie des NFT pourrait bien être en train de s'éteindre : environ un tiers de tous les NFT créés depuis le début de l'année 2021 sont maintenant plus ou moins sans valeur, selon Nansen

    L'explosion du marché des NFT au cours de la seconde moitié de l'année dernière a suscité l'enthousiasme de beaucoup de personnes quant aux perspectives d'utilisation d'une telle technologie.

    Les artistes comme les investisseurs ont eu l'impression qu'ils avaient beaucoup à gagner en expérimentant les NFT, mais un nouveau rapport de Nansen indique que l'engouement pour les NFT pourrait être en train de s'éteindre.

    Environ un tiers de tous les NFT créés depuis le début de l'année 2021 sont maintenant plus ou moins sans valeur. Il n'y a pratiquement pas d'activité commerciale pour ces NFT, et lorsqu'il n'y a pas d'activité commerciale, la valeur de l'actif commence à s'effondrer. On pourrait croire que deux tiers des NFT sont encore rentables, mais malgré cela, un autre tiers d'entre elles sont toujours déficitaires.

    Alors que ce tiers des NFT est échangé, la valeur à laquelle ils sont échangés n'est même pas assez élevée pour couvrir le coût de leur frappe, tout bien considéré et pris en compte. Cela en fait un actif moins qu'idéal pour les traders, car c'est le genre de chose qui pourrait potentiellement leur faire perdre de l'argent à chaque transaction. Seul un tiers environ des 19 millions de NFT analysés dans le cadre de cette étude étaient négociés à un prix plancher supérieur à leur coût de frappe.

    Cela pourrait s'expliquer par le fait que la grande majorité des mineurs de NFT n'investissent pas beaucoup dans leur actif. Ils ne sont pas non plus des négociants actifs, et beaucoup d'entre eux ne font que participer à un engouement sans en comprendre pleinement les implications. Si les NFT qui ont réussi à faire des bénéfices sont rentables dans une très large mesure, ils sont peu nombreux. Les NFT qui perdent leur valeur continuent de le faire, et ils pourraient bientôt ne plus rien valoir du tout.

    Nom : nft.png
Affichages : 2304
Taille : 40,7 Ko
    Coût moyen de la frappe NFT au fil du temps

    Nom : 623c8d40165833f1046fc14a_pCxGsVduUK4VobWCqn8rERojqipPCEvgpGEIyo8NS_ztnbS5sHFat-KyjBPpsB66q6y2iHk.png
Affichages : 2286
Taille : 188,6 Ko

    Source : Nansen

    Et vous ?

    Trouvez-vous cette étude pertinente ?
    Avez-vous déjà investi dans les NFT ?

    Voir aussi :

    La Chine va créer sa propre industrie NFT basée sur une infrastructure blockchain soutenue par l'État, selon Red Date Technology, le développeur principal du projet

    Le marché du NFT (jetons non fongibles) s'est effondré avec une baisse estimée à près de 90 %, le nombre de portefeuilles actifs a également chuté de près de 70 %

    Les traders vendent eux-mêmes leurs propres NFT pour faire monter les prix, d'après un nouveau rapport de Chainalysis de nombreux traders de NFT se livrent à du "wash trading"

    La résolution des « problèmes éthiques » de NFT gaming est une priorité, selon le groupe de développeurs de jeux IGDA
    Publication de communiqués de presse en informatique. Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  6. #86
    Expert éminent sénior Avatar de Uther
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    avril 2002
    Messages
    4 450
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Pyrénées Orientales (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : avril 2002
    Messages : 4 450
    Points : 14 092
    Points
    14 092
    Par défaut
    Je pense que l'article manque complètement le problème du NFT, qui n'est qu'une technologie de jeton. Un NFT n'a pas de valeur en soi, c'est juste une marque de propriété dans un registre. C'est ce qui est enregistré par le NFT qui est censé avoir de la valeur.

    Or cet article comme presque partout parle de NFT comme une fin en soi, ce qui est symptomatique du problème : les NFT sont vus comme une technologie magique pour vendre hors de prix des choses dont la valeur intrinsèque est proche du néant, en jouant sur l'effet de mode et sur le fait que beaucoup ne la comprennent pas vraiment. Finalement, ça reste une bulle spéculative, quand l'effet de mode est passé, le rattrapage est logique. C'est déjà bien si ça se dégonfle en douceur plutôt que d'exploser.

  7. #87
    Membre à l'essai
    Homme Profil pro
    Chargé d'affaire
    Inscrit en
    décembre 2019
    Messages
    7
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Angola

    Informations professionnelles :
    Activité : Chargé d'affaire

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2019
    Messages : 7
    Points : 14
    Points
    14
    Par défaut
    "C'est déjà bien si ça se dégonfle en douceur plutôt que d'exploser"

    D'imploser. Ensuite on tire la chasse d'eau et on invente une nouvelle débilité.

  8. #88
    Expert confirmé

    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    novembre 2010
    Messages
    2 060
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2010
    Messages : 2 060
    Points : 4 220
    Points
    4 220
    Par défaut
    Citation Envoyé par Uther Voir le message
    Je pense que l'article manque complètement le problème du NFT, qui n'est qu'une technologie de jeton. Un NFT n'a pas de valeur en soi, c'est juste une marque de propriété dans un registre. C'est ce qui est enregistré par le NFT qui est censé avoir de la valeur.

    Or cet article comme presque partout parle de NFT comme une fin en soi, ce qui est symptomatique du problème : les NFT sont vus comme une technologie magique pour vendre hors de prix des choses dont la valeur intrinsèque est proche du néant, en jouant sur l'effet de mode et sur le fait que beaucoup ne la comprennent pas vraiment. Finalement, ça reste une bulle spéculative, quand l'effet de mode est passé, le rattrapage est logique. C'est déjà bien si ça se dégonfle en douceur plutôt que d'exploser.
    pour bosser avec c'est clairement à 90% de la spéculation surtout les collections de 1000 singes, sinon il y a des utilisations plus intéressantes comme les jeux, les tickets, j'ai vu un projet ou ils étaient utilisé comme produit financier en y stockant des erc20...

  9. #89
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    7 129
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 7 129
    Points : 171 908
    Points
    171 908
    Par défaut Le restaurant « Bored & Hungry», qui est sur le thème de NFT, n'accepte plus de paiement en crypto
    Le restaurant « Bored & Hungry », qui est sur le thème de NFT, n'accepte plus de paiement en cryptomonnaies
    suite à la chute vertigineuse du marché

    Lorsque « Bored & Hungry » a ouvert ses portes à Long Beach en avril, l'établissement était non seulement décoré sur le thème de la populaire série de NFT Bored Apes, mais a en plus accepté des paiements en cryptomonnaies. Pourtant, moins de trois mois plus tard, dans un contexte de krash crypto qui a poussé certains investisseurs à chercher la porte de sortie, cette option de paiement n'est plus disponible.

    Développé par Yuga Labs, le Bored Ape Yacht Club regroupe 10 000 images de profil « minted » sous forme de NFT sur la blockchain Ethereum. Son propriétaire reçoit un jeton non fongible pour prouver qu’il détient la seule version authentique de l’image.

    Les images représentent un visage de singe avec des caractéristiques et des accessoires générés de manière aléatoire. Chacune de ces images présente un caractère unique. La raison pour laquelle le NFT Bored Ape Yacht Club fait l’objet d’une grande attention tient au fait que ces avatars se vendent pour des sommes considérables. Plus d’un milliard de dollars ont déjà été générés par la vente de ces avatars.

    Pour la petite histoire, en septembre 2021, le développeur du jeu basé sur Ethereum « The Sandbox » a acheté un Bored Ape NFT pour 740 ETH, ce qui valait 2,9 millions de dollars à l’époque.

    Nom : un.png
Affichages : 3814
Taille : 116,4 Ko

    La valeur des avatars NFT Bored Apes est purement spéculative. Elle est totalement subjective, à la manière du prix de la raquette de Yannick Noah qu'il a utilisé pour remporter la finale de Roland-Garros en 1983. Toutefois, les prix n’ont pas atteint de tels sommets par pur hasard. Les célébrités et autres influenceurs du Web ont joué un rôle clef dans l’essor de cette nouvelle mode. Les athlètes, musiciens et autres influenceurs choisissent ces NFT en guise d’avatars sur Twitter.

    Par exemple, l’actrice Gwyneth Paltrow a publié un tweet sur le BoredApeYC, tandis que Jimmy Fallon a interviewé Paris Hilton sur ce sujet. De même, des rappeurs comme Snoop Dogg et Eminem se sont lancés. Ce dernier a dépensé 462 000 $ pour acquérir un avatar. Il n’en fallait pas plus pour que le grand public s’intéresse au phénomène, et lui confère aussitôt une certaine valeur.

    Cependant, rejoindre le Bored Ape Yacht Club procure aussi certains avantages. Comme son nom l’indique, il s’agit en fait d’une société privée. Posséder l’un de ces NFT permet de devenir membre du club. Les membres peuvent accéder à un serveur Discord privé, et être invités à des fêtes exclusives où ils pourront croiser des célébrités. Posséder un Bored Ape permet d’accéder à d’autres NFT, pouvant être revendus pour des sommes massives. Ainsi, Yuga Labs a offert un NFT de chien du Bored Ape Kennel Club à tous les possesseurs de Bored Ape.

    La hype continue avec le restaurant « Bored & Hungry »

    En avril, le Bored & Hungry a ouvert ses portes à Long Beach, en Californie. Il s'agissait du premier restaurant Bored Ape Yacht Club. La particularité de ce restaurant Bored Ape est qu'il acceptait comme paiement, non seulement l’Ethereum (ETH) mais aussi l’ApeCoin (APE). Ce qui en a fait le premier restaurant à accepter la cryptomonnaie comme mode de paiement.

    Le restaurant a été conçu par l’entrepreneur Andy Nguyen en partenariat avec Trill Burgers et Belief Burgers du rappeur Bun B. Connu pour créer des concepts alimentaires passionnants, il est également le co-fondateur de Afters Ice Cream, Matte Black Coffee, Pig Pen Delicacy, Portside Fish Co., Dough & Arrow, Banh Xeo Boys et plus encore.

    Nguyen a acquis le NFT #6184 de la collection Bored Ape Yacht Club de Yuga Labs pour environ 250 000 dollars, lui permettant de mener à bien le projet. Les détenteurs de ces NFT disposent en effet des droits commerciaux sur leurs tokens et peuvent ainsi développer des business autour de leurs « singes blasés ». Le restaurateur possède également deux jetons de la collection secondaire BAYC : les Mutant Ape Yacht Club (MAYC).

    Ainsi, armé de la propriété intellectuelle du Bored Ape Yacht Club (BAYC), Andy Nguyen a transformé l’espace pour montrer comment le potentiel marketing du BAYC et des NFT peut se traduire dans le monde réel avec son entreprise.

    « L’objectif est de redonner à la communauté croissante du Web 3.0. Et d’ouvrir les portes à ceux qui veulent en savoir plus sur ce nouveau monde Web 3/NFT », a-t-il déclaré. « Notre travail est d’éduquer le public sur ce nouveau monde futur. Et montrez aux gens que vous pouvez créer une marque/entreprise à partir de cette propriété intellectuelle. Enlever la stigmatisation de "C’est juste un jpeg". »

    À noter qu'au lancement, les possesseurs de BAYC et MAYC ont bénéficié d’avantages, notamment de plats offerts.

    Nom : deux.png
Affichages : 1853
Taille : 108,1 Ko

    Puis surviennent les krachs boursiers record qui frappent le marché des cryptomonnaies sur leur passage

    Le monde de la cryptomonnaie traverse des difficultés, avec des prix qui chutent à des niveaux jamais vus depuis la fin de 2020. La chute est probablement due à plusieurs facteurs, notamment l'incertitude économique générale observée sur le marché boursier, l'inflation, la panique provoquée par les ventes massives des baleines, etc.

    Cela n'a certainement pas aidé le secteur de la cryptomonnaie lorsque la cryptobanque londonienne Celsius Network a annoncé le gel des retraits, des échanges et des transferts entre comptes plus tôt ce mois-ci.

    Celsius est un réseau de prêt peer-to-peer dans lequel les clients déposent des cryptomonnaies qui sont ensuite prêtées à d'autres. Les cryptobanques comme Celsius s’inspirent du modèle des banques traditionnelles. Elles mettent en commun les dépôts de cryptomonnaies comme le bitcoin et offrent des prêts et des intérêts, souvent supérieurs à 10 %, aux déposants. Le hic, c’est que ces nouveaux acteurs ne sont pas réglementés et que rien ne protège l’argent des déposants. De plus, ils ne sont pas assujettis à un seuil minimal de capital dans leurs réserves, contrairement aux institutions financières traditionnelles.

    Dans les heures qui ont suivi l'annonce de Celsius, les valeurs des cryptomonnaies ont chuté : Bitcoin a chuté de 10 %, Ethereum a perdu 19 % de sa valeur et Dogecoin a perdu près de 15 % de sa valeur, soit environ 0,01 $. Dans son ensemble, le marché total des crytomonnaies pointait sous la barre symbolique des 1 000 milliards de dollars US, contre 3 000 milliards de dollars en novembre dernier.

    Dans le secteur de la cryptomonnaie, les entreprises se serrent la ceinture en s'attendant à ce que les récentes baisses de prix puissent durer un certain temps.

    La société d'échange de cryptomonnaie et de portefeuille Crypto.com a annoncé qu'elle licenciait 260 employés, soit environ 5 % de ses effectifs. Une semaine plus tôt, la bourse de cryptomonnaie Gemini, fondée par les frères Winkelvoss, avait annoncé qu'elle réduisait ses effectifs de 10 %. Les frères ont imputé les coupes dans leurs ressources humaines aux « conditions de marché turbulentes susceptibles de persister pendant un certain temps ».

    L'une des plus grandes sociétés de cryptomonnaie, Coinbase, a récemment annoncé qu'elle gelait toute nouvelle embauche. Cela comprenait le retrait de certaines offres que les candidats avaient déjà acceptées. Le cours de l'action Coinbase a chuté de plus de 80 % depuis son pic de novembre dernier.

    Le battement de tambour régulier des mauvaises nouvelles a conduit à des discussions sur le début d'un autre « hiver crypto ». Le monde de la cryptomonnaie a connu au moins trois de ces périodes. Pendant cette période de repli, il est courant qu'un nombre important de projets et d'entreprises liés à la cryptomonnaie échouent.

    Depuis l'effondrement du marché géant, les sociétés de crypto ont licencié des employés et le Congrès a même fait les premiers pas vers la réglementation de l'industrie pour la première fois de l'histoire.

    Et « Bored & Hungry » n'y échappe pas

    Vendredi, le Los Angeles Times a rapporté que Bored & Hungry n'accepte plus la cryptomonnaie en échange de hamburgers ou de sodas végétaliens. Le quotidien a également déclaré que le propriétaire Andy Nguyen n'avait pas non plus répondu aux e-mails concernant le changement, bien qu'un caissier ait donné des réponses sans engagement et très peu de détails lorsque des questions lui ont été posées.

    Avec les deux jetons dont la valeur a chuté de plus de 60 % depuis début avril et subissant des fluctuations intra-journalières à deux chiffres, il serait compréhensible que toute entreprise hésite à les accepter à la place des dollars. Mais l'utilité peut aussi être un facteur. Lors de la grande ouverture du restaurant, un membre du personnel a déclaré au Times que les paiements crypto étaient lourds et largement ignorés par les clients.

    Le rapport indique que les clients et les amateurs de burger ne semblent pas exactement perturbés par le retour en arrière du restaurant.

    « Oui, ethereum est une monnaie dans le sens où vous pouvez l'échanger contre des NFT et des trucs comme ça… mais en ce qui concerne l'achat de nourriture et tout le reste, peut-être pas », a déclaré un investisseur en crypto au LA Times.

    Un autre client du restaurant Bored & Hungry a déclaré au Los Angeles Times : « Les gens veulent garder leur ethereum. Ils ne vont pas vouloir l'utiliser ». Le client Richard Rubalcaba a déclaré : « Je ne sais pas comment [les achats de cryptomonnaie] fonctionneraient, avec le krach ».

    De nombreux clients du restaurant ont déclaré qu'ils n'étaient pas des amateurs de cryptomonnaie purs et durs, et qu'ils fréquentaient simplement l'établissement pour la nourriture. Une cliente, Jessica Perez, a déclaré : « Nous le classons au même niveau que In-N-Out, peut-être même mieux ».

    Le fait est que même si le marché de la crypto s'est effondré, il y a des clients prêts à acheter. Une startup a augmenté ses embauches et il y a au moins un planificateur financier qui dit aux clients de monter à bord. Que ces gens obtiennent plus qu'un repas de Bored Ape est une tout autre histoire.

    Source : Los Angeles Times

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ?

    Voir aussi :

    « Les cryptomonnaies ont ruiné ma vie ». La crise de la santé mentale frappe durement les investisseurs Bitcoin. Nombreux parmi ceux qui s'engagent n'ont pas de connaissance sur les cryptomonnaies
    Les traders vendent eux-mêmes leurs propres NFT pour faire monter les prix, d'après un nouveau rapport de Chainalysis de nombreux traders de NFT se livrent à du "wash trading"
    Environ 90 % des NFT n'auront plus de valeur dans 3 à 5 ans, prévient Fred Ehrsam le cofondateur de Coinbase
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  10. #90
    Expert éminent sénior
    Avatar de Médinoc
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    septembre 2005
    Messages
    27 296
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 38
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2005
    Messages : 27 296
    Points : 41 267
    Points
    41 267
    Par défaut
    Bienvenue à Itchy & Scratchy Land!
    SVP, pas de questions techniques par MP. Surtout si je ne vous ai jamais parlé avant.

    "Aw, come on, who would be so stupid as to insert a cast to make an error go away without actually fixing the error?"
    Apparently everyone.
    -- Raymond Chen.
    Traduction obligatoire: "Oh, voyons, qui serait assez stupide pour mettre un cast pour faire disparaitre un message d'erreur sans vraiment corriger l'erreur?" - Apparemment, tout le monde. -- Raymond Chen.

  11. #91
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    7 129
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 7 129
    Points : 171 908
    Points
    171 908
    Par défaut Le créateur de Bored Apes poursuit un artiste conceptuel pour avoir copié ses NFT
    La société derrière Bored Ape Yacht Club poursuit l'artiste conceptuel Ryder Ripps pour avoir vendu des doublons de ses NFT Bored Ape
    et évoque un stratagème « calculé, intentionnel et volontaire » pour endommager la réputation de BAYC

    Développé par Yuga Labs, le Bored Ape Yacht Club regroupe 10 000 images de profil « minted » sous forme de NFT sur la blockchain Ethereum. Son propriétaire reçoit un jeton non fongible pour prouver qu’il détient la seule version authentique de l’image.

    Les images représentent un visage de singe avec des caractéristiques et des accessoires générés de manière aléatoire. Chacune de ces images présente un caractère unique. La raison pour laquelle le NFT Bored Ape Yacht Club fait l’objet d’une grande attention tient au fait que ces avatars se vendent pour des sommes considérables. Plus d’un milliard de dollars ont déjà été générés par la vente de ces avatars.

    Pour la petite histoire, en septembre 2021, le développeur du jeu basé sur Ethereum « The Sandbox » a acheté un Bored Ape NFT pour 740 ETH, ce qui valait 2,9 millions de dollars à l’époque.

    Nom : un.png
Affichages : 1732
Taille : 116,4 Ko

    La valeur des avatars NFT Bored Apes est purement spéculative. Elle est totalement subjective, à la manière du prix de la raquette de Yannick Noah qu'il a utilisé pour remporter la finale de Roland-Garros en 1983. Toutefois, les prix n’ont pas atteint de tels sommets par pur hasard. Les célébrités et autres influenceurs du Web ont joué un rôle clef dans l’essor de cette nouvelle mode. Les athlètes, musiciens et autres influenceurs choisissent ces NFT en guise d’avatars sur Twitter.

    Par exemple, l’actrice Gwyneth Paltrow a publié un tweet sur le BoredApeYC, tandis que Jimmy Fallon a interviewé Paris Hilton sur ce sujet. De même, des rappeurs comme Snoop Dogg et Eminem se sont lancés. Ce dernier a dépensé 462 000 $ pour acquérir un avatar. Il n’en fallait pas plus pour que le grand public s’intéresse au phénomène, et lui confère aussitôt une certaine valeur. Notons d'ailleurs que les deux rappeurs ont publié il y a quelques jours un clip vidéo de leur collaboration musicale où ces avatars interviennent :


    Cependant, rejoindre le Bored Ape Yacht Club procure aussi certains avantages. Comme son nom l’indique, il s’agit en fait d’une société privée. Posséder l’un de ces NFT permet de devenir membre du club. Les membres peuvent accéder à un serveur Discord privé, et être invités à des fêtes exclusives où ils pourront croiser des célébrités. Posséder un Bored Ape permet d’accéder à d’autres NFT, pouvant être revendus pour des sommes massives. Ainsi, Yuga Labs a offert un NFT de chien du Bored Ape Kennel Club à tous les possesseurs de Bored Ape.

    La plainte

    La société derrière Bored Ape Yacht Club a poursuivi l'artiste conceptuel Ryder Ripps pour avoir vendu des doublons de ses jetons non fongibles Bored Ape ou NFT. La plainte, déposée devant un tribunal californien ce week-end, accuse Ripps d'un stratagème « calculé, intentionnel et volontaire » pour endommager BAYC tout en faisant la promotion de son propre travail d'imitation.

    Ripps et Yuga Labs sont en désaccord depuis des mois, en partie à cause de la série RR/BAYC NFT de Ripps. La série a utilisé des images BAYC mais les a connectées à un jeton crypto différent et les a vendues pour l'équivalent d'environ 200 $ chacune, une aubaine par rapport à l'originale qui se vend actuellement environ 100 000 $ sur l'entrée de gamme. « Ce n'est pas une simple affaire de singe. Il s'agit d'un effort délibéré pour nuire à Yuga Labs aux dépens des consommateurs en semant la confusion quant à savoir si ces NFT RR / BAYC sont d'une manière ou d'une autre parrainés, affiliés ou connectés au Bored Ape Yacht Club officiel de Yuga Labs », indique la plainte.

    Dans la plainte, Ripps est accusé de publicité mensongère et de contrefaçon de marque, entre autres infractions. Il est demandé des dommages-intérêts et une ordonnance du tribunal exigeant qu'il cesse d'enfreindre le travail de BAYC, y compris l'interdiction d'utiliser des noms de domaine « prêtant à confusion » comme apemarket.com.

    Ripps (qui a également vendu des NFT originaux) a décrit son travail comme une variante de l'art d'appropriation, explorant « le pouvoir des NFT pour changer de sens, établir la provenance et échapper à la censure ». Il a déjà mené des projets similaires, notamment en vendant une version légèrement modifiée d'un CryptoPunk conçu pour se moquer de la série. « La plainte dénature grossièrement le projet RR / BAYC », a-t-il déclaré dans un communiqué sur Twitter, affirmant que les acheteurs avaient été explicitement informés qu'ils n'achetaient pas un Bored Ape officiel.

    Nom : ripps.png
Affichages : 1683
Taille : 146,1 Ko

    Yuga Labs rejette l'affirmation selon laquelle le travail de Ripps est plutôt satirique. Il estime qu'il s'agit plutôt d'une vendetta de plus longue durée contre la société – qui, selon Ripps, traîne son public avec des références racistes. Ripps a allégué que la série BAYC mentionne fréquemment des mots et des symboles suprémacistes blancs codés, y compris les pseudonymes des créateurs, le logo BAYC et la décision de créer des singes humanoïdes, ce qui, selon lui, fait partie de la tradition raciste plus large de comparer les Noirs à singes. Bien qu'il ne soit pas le seul à faire ces affirmations, la Ligue anti-diffamation a exprimé des doutes quant à ses interprétations. Yuga Labs a abordé la théorie plus tôt cette année, la qualifiant de « profondément douloureuse », et le co-fondateur Gordon Goner a longuement réfuté les allégations de Ripps dans un billet de blog :

    Citation Envoyé par billet des cofondateurs
    Pourquoi notre collection NFT présente-t-elle des singes ?

    Il existe une longue histoire de personnes se référant affectueusement à elles-mêmes comme étant des "singes" dans la cryptographie, c'est pourquoi certains des NFT les plus rares et les plus précieux de la collection CryptoPunk, qui remonte à 2017, sont les singes.

    Nous avons aimé l'idée de créer toute une collection autour de singes qui sont devenus si riches à cause de l'essor de la crypto qu'ils sont devenus extrêmement . . . ennuyé. Qu'est-ce qu'un singe s'ennuie à faire? Peut-être se retirer dans un club secret dans le marais.

    Quelle a été l'inspiration pour la conception du logo BAYC ?

    Nous n'avons jamais voulu nous prendre trop au sérieux, alors le look du club est négligé. Tout dans le BAYC visait à transmettre un esprit d'irrévérence et d'absurdité.

    C'est un "Yacht Club" qui est en train de s'effondrer et en plein cœur des Everglades. En tant que tel, il avait besoin d'un logo convenablement intrigant. Nous sommes allés avec un crâne de singe pour aider à exprimer à quel point ces singes s'ennuient - ils s'ennuient à mourir.

    Je suis sûr que notre troll trouvera un moyen de lier le "S.B.C." fanion ici (ou autre chose !) à quelque chose de détestable, mais c'est littéralement juste un drapeau de yacht club vintage que nous avons trouvé.

    Puisque le logo BAYC est devenu un point principal pour ce troll, cela vaut la peine d'exposer ce que la Ligue anti-diffamation avait à dire sur le sujet lorsqu'elle a été contactée :

    « Le Nazi Totenkopf est une conception graphique très spécifique d'un crâne et d'os croisés, et le crâne de singe ne lui ressemble en rien, sauf dans la mesure où tous les crânes se ressemblent dans une certaine mesure ». – Mark Pitcavage, chercheur principal au Centre sur l'extrémisme de l'ADL.

    Qu'en est-il du nom de l'entreprise, "Yuga Labs" ?

    Nous sommes des nerds, et Yuga est le nom d'un méchant de Zelda qui a la capacité de se transformer et de transformer les autres en art 2D. C'est parfaitement logique pour une entreprise NFT. Nous savions également que « Yuga » signifie « ère » en sanskrit. Gordon a passé une décennie à pratiquer l'hindouisme, et le "Kali Yuga" est l'ère actuelle dans laquelle nous nous trouvons selon l'hindouisme. L'ADL a littéralement ri de la suggestion que le terme Kali Yuga avait quelque chose à voir avec la suprématie blanche.
    Ripps est loin d'être la seule préoccupation de Yuga. BAYC a engendré un projet auxiliaire de « métavers » qui a rencontré des difficultés sur la voie du lancement, et il est également affecté par une plus grande baisse du marché de la cryptomonnaie. Cependant, il a atteint un niveau de renommée que la plupart des autres files d'attente NFT n'ont pas grâce à des choses comme un récent clip vidéo d'Eminem et Snoop Dogg faisant la promotion des Bored Apes des artistes.

    Le travail de Ripps – parmi d'autres NFT imitateurs – a soulevé des questions sur la façon dont la loi sur le droit d'auteur devrait s'appliquer à l'art cryptographique. Et Ripps fait référence au fait que les termes du droit d'auteur de BAYC semblent quelque peu déroutants et contradictoires. Mais cette poursuite n'accuse pas Ripps de violation du droit d'auteur. Ainsi, plutôt que d'offrir un premier aperçu de la façon dont les tribunaux traiteront cette question, cela dépendra de facteurs tels que le fait que Ripps induisait en erreur les gens avec son travail – ou si les gens achetaient le projet spécifiquement parce que ce n'était pas BAYC.

    Sources : plainte de BAYC, billet des cofondateurs de BAYC

    Et vous ?

    Quelle lecture faites-vous de cette situation ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  12. #92
    Communiqués de presse

    Femme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    mai 2018
    Messages
    1 606
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Âge : 32
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : mai 2018
    Messages : 1 606
    Points : 118 985
    Points
    118 985
    Par défaut Même si les NFT ont fait fureur ces dernières années, peu de gens savent ce qu'ils sont exactement, selon GWI
    Peu de gens savent ce que sont exactement les NFT : seuls 14 % des répondants à une enquête ont eu raison de penser que les NFT sont des images/objets numériques qu'une personne peut posséder

    Les NFT sont des jetons non fongibles qui sont des formes d'art numérique pouvant être détenues par une seule personne ou entité.

    Qu'est-ce qu'un NFT, me direz-vous ? Les NFT sont des jetons non fongibles qui sont des formes d'art numérique pouvant être détenues par une seule personne ou entité. Non fongible signifie qu'il est unique et qu'il est impossible de le remplacer par un autre. Ainsi, le bitcoin, qui est fongible, signifie que si vous achetez un autre bitcoin après avoir vendu le vôtre, ce sera exactement la même chose.

    Mais peu de gens ont une idée correcte de ce que sont les NFT ou de leur utilité, d'après une enquête menée par GWI qui a demandé aux gens ce qu'ils pensaient des NFT. L'enquête a été menée auprès d'internautes âgés de 16 à 64 ans sur 9 marchés différents. Elle a été réalisée en avril et 12 803 personnes y ont participé.

    L'enquête a révélé que, parmi toutes les personnes qui ont répondu, la majorité (27 %) pensait que les NFT étaient un type de cryptomonnaie, tandis que la deuxième plus grande majorité (22 %) a déclaré qu'elle pensait que les NFT étaient un fichier qui présentait la preuve de la propriété d'un actif numérique.

    Seuls 14 % des personnes ont eu raison de penser que les NFT sont des images/objets numériques qu'une personne peut posséder. 17% des personnes interrogées pensent que les NFT sont un moyen d'enregistrer des paiements numériques. Cela nous amène à la plus petite majorité de personnes qui pensent que les NFT sont une forme d'art numérique. Les 13 % restants disent soit ne pas savoir ce que sont les NFT, soit croire qu'il s'agit d'autre chose.

    Nom : nft-chart.png
Affichages : 1665
Taille : 133,4 Ko

    Les NFT sont une bonne chose, car ils permettent aux artistes de vendre leurs œuvres et de gagner de l'argent avec leur art. Mais le problème est que, même si les NFT peuvent être détenus par une seule personne, ils peuvent toujours faire l'objet de captures d'écran ou être téléchargés sur Internet.

    Même si cela peut se produire, ce qui diminue la valeur du NFT, certaines plateformes de vente de NFT ont une fonction qui permet à l'artiste de recevoir un pourcentage de l'argent lorsque le NFT est vendu de temps en temps.

    Source : GWI

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ?
    Savez-vous ce sont les NFT ? en possédez-vous ?

    Voir aussi :

    Les NFT (jetons non fongibles) sont-ils une escroquerie ? Oui, selon Stephen Diehl, un ingénieur logiciel

    Les traders vendent eux-mêmes leurs propres NFT pour faire monter les prix, d'après un nouveau rapport de Chainalysis de nombreux traders de NFT se livrent à du "wash trading"

    Le marché du NFT (jetons non fongibles) s'est effondré avec une baisse estimée à près de 90 %, le nombre de portefeuilles actifs a également chuté de près de 70 %

    Acheté 2,9 millions, le NFT du premier tweet de l'histoire vaut à peine 10 000 dollars, ce qui montre que la frénésie suscitée par ces actifs numériques s'estompe

    Les NFT et le Metaverse pourraient n'être qu'une mode passagère, malgré l'engouement important qu'ils ont créé, d'après les récentes tendances de recherche de Google
    Publication de communiqués de presse en informatique. Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  13. #93
    Membre actif
    Profil pro
    Inscrit en
    avril 2013
    Messages
    71
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : avril 2013
    Messages : 71
    Points : 219
    Points
    219
    Par défaut
    Définition d'un NFT:
    Les NFT (non-fungible token) sont des certificats numériques de propriété inscrits de manière pérenne et sécurisée sur la blockchain (technologie de stockage d'informations chiffrée).
    Ils sont considérés comme la solution idéale au problème de reproductibilité pour la création numérique.
    Surtout la partie en gras qui est comique au vu de la news.

  14. #94
    Membre à l'essai
    Homme Profil pro
    Médecin/Statisticien
    Inscrit en
    juillet 2013
    Messages
    15
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Médecin/Statisticien
    Secteur : Santé

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2013
    Messages : 15
    Points : 18
    Points
    18
    Par défaut
    Bonjour, d'après l'iconographie un NFT est bien un fichier qui présente la preuve de la propriété d'un actif numérique.

  15. #95
    Nouveau membre du Club
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    juillet 2018
    Messages
    8
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2018
    Messages : 8
    Points : 35
    Points
    35
    Par défaut Une blague ?
    L'article est là pour faire une étude et voir si les gens vont lire la source ? Parce que selon la dite source :
    In a survey we ran in April, when asked which option they felt best described an NFT, 14% of consumers chose the deliberate red herring “a digital image/object that people can own”, but the most popular option of all was “a type of cryptocurrency”, which is also wrong.
    Traduction : "Dans un sondage que nous avons conduit en avril, lorsque l'on a demandé quelle option décrivait le mieux un NFT, 14% des répondants on choisit le hareng rouge (leurre) que nous avions placé "une image/objet numérique qu'une personne peut posséder", mais la réponse la plus populaire de toute fut "un type de cryptomonnaie", qui est aussi fausse."
    Toujours selon la source
    The simplest definition is this: it’s a file that establishes proof of ownership of a digital asset.
    Traduction : "La définition la plus simple est : c'est un fichier qui établit la preuve de l'appartenance d'un actif numérique.".

    Bref je trouve ça dommage de faire un article qui pose en fait quelque chose de démenti par sa propre source. Je n'aime pas penser qu'il y a malhonnêteté là où l'incompétence suffit comme explication, il faudrait sans doute revoir le cycle de soumission d'un article. Si on doit aller vérifier la source à chaque article parce qu'on a plus confiance en la retransmission de l'information que le site offre, autant juste mettre la source et ne pas s'embêter à rédiger quelque chose...

  16. #96
    Membre chevronné
    Profil pro
    retraité
    Inscrit en
    décembre 2010
    Messages
    663
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : retraité

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2010
    Messages : 663
    Points : 1 827
    Points
    1 827
    Par défaut
    Déjà que ces avatars aient rapportés 1 milliards de $ semble déjà incroyable donc le reste cela m'échappe totalement...

  17. #97
    Membre chevronné
    Homme Profil pro
    Ingénieur avant-vente
    Inscrit en
    septembre 2020
    Messages
    422
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur avant-vente

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2020
    Messages : 422
    Points : 1 830
    Points
    1 830
    Par défaut
    Sauf que les NFT ne constituent en rien une preuve de propriété d'une œuvre.

    Tout comme le fait de posséder une médaille de la monnaie de Paris à l'effigie de Notre-Dame ne vous autorise pas à emménager dans la cathédrale.

  18. #98
    Inactif  
    Homme Profil pro
    Expert sécurité informatique
    Inscrit en
    juin 2022
    Messages
    37
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 52
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Expert sécurité informatique
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2022
    Messages : 37
    Points : 104
    Points
    104
    Par défaut
    Personnellement, vous pouvez penser ce que vous voulez de ce que je vais écrire, mais pour moi les NFT ne devraient même pas étiquement être légale.

    C'est purement et simplement, une arnaque, en plus d'être un scandale.

  19. #99
    Membre émérite
    Inscrit en
    janvier 2006
    Messages
    677
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : janvier 2006
    Messages : 677
    Points : 2 494
    Points
    2 494
    Par défaut Sauf...
    Citation Envoyé par Sandra Coret Voir le message
    Peu de gens savent ce que sont exactement les NFT :
    Apparamment vous non plus, je cite:

    Citation Envoyé par Sandra Coret Voir le message
    Les NFT sont des jetons non fongibles qui sont des formes d'art numérique pouvant être détenues par une seule personne ou entité.
    Non, les NFT ne sont pas une forme d'art numérique mais des titres de propriété (ou des certificats) sur une forme d'art numérique, nuance!

    Par contre pour ce qui est de leur valeur (légale ou intrinsèque), ne vous méprenez pas sur ce que j'écris, pour moi c'est parfaitement clair que c'est du vent. En l'ocurence:

    Citation Envoyé par Jeff_67 Voir le message
    Sauf que les NFT ne constituent en rien une preuve de propriété d'une œuvre.

    Tout comme le fait de posséder une médaille de la monnaie de Paris à l'effigie de Notre-Dame ne vous autorise pas à emménager dans la cathédrale.
    Comme tous les titres de propriété, ils n'engagent que ceux qui y croient.
    Quand tu achètes une maison tu reçois un titre de propriété qui légalement te garantit que tu es le seul à pouvoir décider de ce que tu vas en faire (l'habiter ou la louer). En pratique essaie de déloger un squatteur et tu comprendras jusqu'où va la protection légale.
    Sauf si tu as acheté (un titre sur) une cathédrale, là essaie de squatter pour voir...

    Les NFT, c'est comme les titres fonciers avec la garantie de l'Etat en moins puisqu'ils sont émis dans un cadre totalement privé. Mais comme je viens de dire juste au dessus que cette garantie ne volait déjà pas bien haut, à toi de voir si tu leur trouves encore une quelconque valeur.

  20. #100
    Membre actif
    Homme Profil pro
    Entrepreneur
    Inscrit en
    août 2017
    Messages
    114
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Seine Saint Denis (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Entrepreneur

    Informations forums :
    Inscription : août 2017
    Messages : 114
    Points : 231
    Points
    231
    Par défaut
    De toute façon, je ne vois pas la valeur ajouté d'un NFT comparé à un usage des choses numériques sans NFT.
    Les seuls gagnant dedans sont les vendeurs de NFT, vue qu'ils vont récuperer l'argent malgré que ce soit sur du vent, je n'y vois aucun intérêt pour l'acheteur final.

Discussions similaires

  1. Les frameworks de persistance (ORM) sont-ils dangereux pour les performances ?
    Par SQLpro dans le forum Débats sur le développement - Le Best Of
    Réponses: 205
    Dernier message: 04/02/2017, 16h43
  2. Débat : Les stages sont ils une bonne chose pour les jeunes
    Par pmithrandir dans le forum Politique
    Réponses: 23
    Dernier message: 27/05/2011, 01h32
  3. Réponses: 2
    Dernier message: 11/05/2010, 19h36
  4. [Lazarus] Les composants de la JVCL sont-ils utilisables ?
    Par martinus45 dans le forum Lazarus
    Réponses: 3
    Dernier message: 11/09/2009, 19h37
  5. Réponses: 5
    Dernier message: 14/08/2009, 08h55

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo