IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    6 375
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 6 375
    Points : 154 911
    Points
    154 911
    Par défaut Apple devrait réduire ses objectifs de production d'iPhone 13 prévus pour 2021 de 10 millions d'unités
    Apple devrait réduire ses objectifs de production d'iPhone 13 prévus pour 2021 de 10 millions d'unités,
    à cause de la pénurie prolongée des puces

    Apple Inc. devrait réduire de 10 millions d'unités ses objectifs de production d'iPhone 13 prévus pour 2021, car des pénuries prolongées de puces frappent son produit phare, selon des personnes connaissant le sujet.

    La société s'attendait à produire 90 millions de nouveaux modèles d'iPhone au cours des trois derniers mois de l'année, mais elle a aurait été contrainte d'indiquer à ses partenaires de fabrication que le total sera inférieur, car Broadcom Inc. et Texas Instruments Inc. ont du mal à fournir suffisamment de composants, selon des personnes au courant de l'affaire et qui ont demandé à ne pas être identifiées, car la situation est privée.

    La grande enseigne technologique est l'un des plus grands acheteurs de puces au monde et définit le rythme annuel de la chaîne d'approvisionnement en électronique. Mais même avec un fort pouvoir d'achat, Apple est aux prises avec les mêmes perturbations d'approvisionnement qui ont fait des ravages dans les industries du monde entier. Les principaux fabricants de puces ont prévenu que la demande continuerait de dépasser l'offre tout au long de l'année prochaine et potentiellement au-delà.

    Apple obtient des pièces d'affichage de Texas Instruments, tandis que Broadcom est son fournisseur de longue date de composants sans fil. Une puce TI en nombre insuffisant pour les derniers iPhones est liée à l'alimentation de l'écran OLED. Apple est également confronté à des pénuries de composants chez d'autres fournisseurs.

    Les pénuries ont déjà pesé sur la capacité d'Apple à livrer de nouveaux modèles aux clients. L'iPhone 13 Pro et l'iPhone 13 Pro Max ont été mis en vente en septembre, mais les commandes ne seront pas livrées depuis le site Web d'Apple avant environ un mois. Et les nouveaux appareils sont répertoriés comme « actuellement indisponibles » pour la vente dans les rayons de plusieurs des magasins de détail de la société. Les transporteurs partenaires d'Apple constatent également des retards de livraisons similaires.

    Les commandes en cours devraient être livrées vers la mi-novembre, de sorte qu'Apple pourrait toujours fournir les nouveaux iPhones aux consommateurs à temps pour la période cruciale des fêtes. Le trimestre de fin d'année devrait être la plus grosse vente éclair d'Apple à ce jour, générant environ 120 milliards de dollars de revenus. Ce serait une augmentation d'environ 7 % par rapport à l'année précédente (ce qui représente plus d'argent qu'Apple a gagné en une année entière il y a dix ans).

    Nom : ecart.png
Affichages : 461
Taille : 10,4 Ko
    L'écart entre la commande d'une puce et la livraison a atteint un record de 21,7 semaines selon Susquehanna Financial Group

    Apple avait déjà indiqué sa vigilance quant à la pénurie de puces

    Les malheurs d'Apple montrent que même l'entreprise technologique avec la capitalisation boursière la plus élevée n'est pas à l'abri des pénuries mondiales aggravées par la pandémie. En plus de faire face à une disponibilité limitée de l'iPhone, la société a eu du mal à tirer suffisamment de l'Apple Watch Series 7 et d'autres produits.

    Plus tôt cette année, Apple a prévenu qu'il serait confronté à des contraintes d'approvisionnement d'iPhone et d'iPad au cours du trimestre qui s'est terminé en septembre. La société basée à Cupertino, en Californie, a cité les pénuries mondiales de puces à l'époque. Cette période comprenait environ une semaine et demie des revenus de l'iPhone 13.

    Durant un appel avec les investisseurs pour la publication des résultats du deuxième trimestre qui a été marqué par le signe de la croissance, les investisseurs n'ont pas manqué de faire valoir qu'ils étaient impressionnés. Cependant, cela ne les a pas empêchés de demander à Apple si cette croissance sera durable. En réponse, la firme estime que, bien que la pandémie ait contribué à l'augmentation du chiffre d'affaires dans les différents domaines d'activité, la pénurie de puces à laquelle l'industrie est actuellement confrontée pourrait affecter ses prévisions pour les prochains semestres. Tim Cook et d'autres membres de l'entreprise ont répondu à certaines questions des investisseurs lors d'une conférence téléphonique en avril.

    Les préoccupations des investisseurs étaient en rapport avec la durabilité de ce type de revenus et de croissance à la lumière d'une transition partielle de l'état d'esprit du confinement en cas de pandémie dans certaines régions. Les analystes et Apple lui-même ont déclaré que les produits de la société ont prospéré au milieu de la pandémie. Par exemple, les ventes de Mac ont considérablement augmenté en partie en raison de l'augmentation du travail et des études à distance, bien que l'introduction de la puce M1 à l'automne dernier ait également joué un rôle.

    Cependant, Cook et ses collaborateurs ont reconnu que la pénurie de semi-conducteurs pourrait menacer la capacité de l'entreprise à répondre à la demande au cours des prochains trimestres. « Les pénuries affectent principalement l'iPad et le Mac », a déclaré Cook. « Nous aurons quelques défis à relever dans ce domaine », a-t-il ajouté, précisant par la suite qu'il pourrait être difficile de s'approvisionner en semi-conducteurs fabriqués à l'aide d'une ancienne technologie de fabrication de puces. Ils ont dit qu'il était difficile de prévoir l'évolution de la situation, et ont à nouveau refusé de faire des prévisions pour le prochain trimestre.

    Ils n'ont pas fourni de prévisions depuis le début de la pandémie mondiale fin 2019. En outre, Cook aurait passé la majeure partie de son temps lors de la conférence téléphonique à récapituler les annonces de produits et de services faites lors de l'événement du 20 avril et des initiatives écologiques de l'entreprise. Pour en revenir à la pénurie de puces que subit l'industrie, plusieurs PDG d'entreprises fondeuses, notamment les dirigeants d'Intel, Nvidia et TSMC, estiment qu'elle pourrait durer jusqu'en 2023. D'ici là, de nombreuses entreprises pourraient se retrouver incapables de livrer certains de leurs produits.

    Des marqueurs laissent penser que la pénurie des puces s'aggrave

    Broadcom ne possède pas d'usines majeures et s'appuie sur des fabricants de puces sous contrat comme Taiwan Semiconductor Manufacturing Co. pour fabriquer ses produits. Texas Instruments fabrique certaines puces en interne, mais s'appuie également sur une fabrication externe. Cela signifie qu'ils font partie d'un combat de plus en plus difficile pour sécuriser la capacité de production de TSMC et d'autres fonderies. Apple est lui-même un client de TSMC (en fait, c'est le plus grand client de l'entreprise). Apple utilise le fabricant pour fabriquer ses processeurs de la série A, mais ils ne semblent pas menacés de pénurie pour le moment.

    Il y a des signes que la pénurie des puces s'aggrave. Les délais de livraison dans l'industrie (l'écart entre la commande de semi-conducteurs et la réception de la livraison) ont augmenté pour le neuvième mois consécutif pour atteindre une moyenne de 21,7 semaines en septembre, selon Susquehanna Financial Group.

    La secrétaire américaine au Commerce, Gina Raimondo, a tweeté plus tôt cette semaine au sujet d'un projet de plan de 52 milliards de dollars pour soutenir la fabrication de puces aux États-Unis. Le Premier ministre japonais Fumio Kishida a également déclaré qu'il travaillerait à l'établissement d'une base de production de puces dans son pays.

    Nom : secretaire.png
Affichages : 438
Taille : 27,3 Ko

    Séparément, une crise énergétique prolongée en Chine pourrait ajouter son lot de tracasseries au fabricant d'iPhone. Le fournisseur d'Apple, TPK Holding Co., a déclaré la semaine dernière que les filiales de la province du Fujian, dans le sud-est de la Chine, modifiaient leur calendrier de production en raison des restrictions d'électricité du gouvernement local. Cela survient moins de deux semaines après que l'assembleur d'iPhone Pegatron Corp. a adopté des mesures d'économie d'énergie au milieu des restrictions de puissance imposées par le gouvernement.

    En septembre, Gelsinger a rappelé qu'Intel prévoit de construire au moins deux nouvelles usines de semi-conducteurs de pointe en Europe, avec des plans d'investissements futurs qui pourraient atteindre 80 milliards d'euros au cours de la prochaine décennie. Il a également détaillé les éléments de la stratégie annoncée par l'entreprise et a expliqué comment ces programmes s'appliqueront spécifiquement aux industries de l'automobile et de la mobilité dans l'Union européenne.

    Les services de fonderie d'Intel, annoncés en mars, sont activement engagés dans des discussions avec des clients potentiels en Europe notamment des entreprises automobiles et leurs fournisseurs. Aujourd'hui, la majorité des puces automobiles sont fabriquées à l'aide de technologies de processus anciennes. À mesure que les applications automobiles s'appuient sur des traitements plus performants, les puces commencent également à migrer vers des technologies de traitement plus avancées.

    Intel s'associe à des acteurs majeurs de l'industrie automobile et engage d'importantes ressources en Europe pour favoriser cette transition dans le monde entier au cours des prochaines années. L'entreprise a annoncé son intention d'établir une capacité de fonderie engagée dans sa fabrique en Irlande et de lancer l'accélérateur de services de fonderie Intel pour aider les concepteurs de puces automobiles à passer aux nœuds avancés. Pour ce faire, Intel a mis en place une nouvelle équipe de conception et propose une propriété intellectuelle personnalisée et standard pour répondre aux besoins uniques des clients du secteur automobile.

    Et vous ?

    Quelle lecture faites-vous de la situation ?

    Voir aussi :

    Intel n'envisage plus de construire une usine au Royaume-Uni à cause du Brexit, l'entreprise va investir jusqu'à 80 milliards de dollars dans la fabrication de puces en Europe
    Apple enregistre un chiffre d'affaires record de 89,6 Md$ au 2T21, soit une hausse de 54 % d'une année à l'autre, mais reste tout de même vigilant quant à la pénurie de puces
    La pénurie de GPU est si grave que des pays entiers ne reçoivent que 20 unités par mois, la demande de semi-conducteurs actuellement supérieure à la production n'aidant pas
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre averti
    Inscrit en
    juin 2005
    Messages
    212
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juin 2005
    Messages : 212
    Points : 386
    Points
    386
    Par défaut
    Voilà une belle opportunité d'augmenter les prix !

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 01/05/2020, 11h17
  2. Réponses: 1
    Dernier message: 25/11/2019, 13h11
  3. Réponses: 4
    Dernier message: 09/01/2019, 15h09

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo