IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    6 379
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 6 379
    Points : 154 934
    Points
    154 934
    Par défaut Python devient le langage de programmation le plus populaire sur TIOBE dans l'édition d'octobre et détrône C
    Python devient le langage de programmation le plus populaire sur TIOBE dans l'édition d'octobre et détrône C,
    une première en plus de 20 ans.

    Le mois dernier, Python a frôlé le trône des langages de programmation les plus populaires occupé par C, d'après le baromètre TIOBE. Le langage avait occupé la deuxième place pendant deux mois consécutifs, après s'être hissé pour la première fois à la deuxième place en novembre dernier.

    Paul Jansen, PDG de TIOBE Software, a commenté les statistiques en ce sens : « Python n'a jamais été aussi proche de la position numéro 1 de l'index TIOBE. Il n'a besoin que de combler 0,16 % pour dépasser C. Cela peut arriver à tout moment maintenant. Si Python devient numéro 1, un nouveau palier aura été franchi dans l'index TIOBE. Jusqu'à présent, seuls 2 autres langages ont dominé le peloton, à savoir C et Java. Voyons ce qui se passe le mois prochain ».

    Cette fois-ci, Python a réussi à se hisser à la première place dans le classement TIOBE, une première en plus de 20 ans. Paul Jansen en a profité pour féliciter le père de Python :

    « Pour la première fois depuis plus de 20 ans, nous avons un nouveau chef de file : le langage de programmation Python. L'hégémonie de longue date de Java et C est terminée. Python, qui a commencé comme un simple langage de script, comme alternative à Perl, est devenu mature. Sa facilité d'apprentissage, son énorme quantité de bibliothèques et son utilisation répandue dans toutes sortes de domaines en ont fait le langage de programmation le plus populaire d'aujourd'hui. Félicitations Guido van Rossum ! Proficiat ! »

    Python est un langage de programmation interprété, multi-paradigme et multi-plateformes. Il favorise la programmation impérative structurée, fonctionnelle et orientée objet. Il est doté d'un typage dynamique fort, d'une gestion automatique de la mémoire par récupérateur de mémoire et d'un système de gestion d'exceptions ; il ressemble ainsi à Perl, Ruby, Scheme, Smalltalk et Tcl.

    Python gagne en popularité ces temps-ci, en partie à cause de l'essor de la science des données et de son écosystème de bibliothèques logicielles d'apprentissage automatique comme NumPy, Pandas, TensorFlow de Google et PyTorch de Facebook.

    En effet, Python continuerait d'être la norme et la compétence la plus recherchée dans le domaine de la science des données, dépassant de loin les autres technologies et outils, comme R, SAS, Hadoop et Java. C'est ce que suggère une analyse réalisée par Terence Shin, un spécialiste des données, qui a indiqué que l'adoption de Python pour la science des données continue de croître alors même que le langage R, plus spécialisé, est en déclin. Bien entendu, cela ne veut pas dire que les spécialistes des données vont abandonner R de sitôt. L'on continuera probablement à voir Python et R utilisés pour leurs forces respectives.

    Python est également un langage facile à apprendre qui a trouvé une niche dans le matériel haut de gamme, mais moins dans les appareils mobiles et le Web – un problème que le créateur de Python, Guido van Rossum, espère résoudre grâce à des améliorations de performances sur lesquelles il travaille chez Microsoft.

    C, pour sa part, passe en deuxième position, suivi par Java.

    Voici le top 10 des langages de programmation les plus populaires en octobre 2021 :
    • Python, avec un pourcentage de 11,27 ;
    • C, avec un pourcentage de 11,16 ;
    • Java, avec un pourcentage de 10,46 ;
    • C++, avec un pourcentage de 7,50 ;
    • C#, avec un pourcentage de 5,26 ;
    • Visual Basic, avec un pourcentage de 5,24 ;
    • JavaScript, avec un pourcentage de 2,19 ;
    • SQL, avec un pourcentage de 2,17 ;
    • PHP, avec un pourcentage de 2,10 ;
    • le langage Assembleur, avec un pourcentage de 2,06.

    Nom : pourcentage.png
Affichages : 210022
Taille : 18,3 Ko

    L'index de la communauté de programmation TIOBE est un indicateur de la popularité des langages de programmation. L'index est mis à jour une fois par mois. Les évaluations sont basées sur le nombre d'ingénieurs qualifiés dans le monde, de cours et de fournisseurs tiers. Les moteurs de recherche populaires tels que Google, Bing, Yahoo!, Wikipedia, Amazon, YouTube et Baidu sont utilisés pour calculer les notes. Il est important de noter que l'index TIOBE ne concerne pas le meilleur langage de programmation ou le langage dans lequel la plupart des lignes de code ont été écrites.

    L'index peut être utilisé pour vérifier si vos compétences en programmation sont toujours à jour ou pour prendre une décision stratégique sur le langage de programmation à adopter lors du démarrage de la création d'un nouveau système logiciel.

    L'étude internationale TIOBE basée sur des données web n'est absolument pas représentative du marché Pro en France, pour vous faire une meilleure idée sur le paysage professionnel dans l'Hexagone :


    La perspective du père de Python sur les langages concurrents

    Environ un an après avoir pris sa retraite en 2019, Guido van Rossum est revenu aux affaires en novembre 2020 avec un nouveau poste chez Microsoft. En rejoignant la firme de Redmond, il a déclaré sur Twitter qu'il s'efforcera de rendre l'utilisation de Python encore meilleure. Cela ne sera pas uniquement sur Windows, mais sur toutes les plateformes, ce qui devrait permettre de le rendre plus attrayant et plus compétitif. En effet, depuis la dernière décennie, Python est en concurrence avec des langages plus jeunes et jugés plus modernes par leurs créateurs et leur communauté.

    Ces langages sont, entre autres, Rust, Go, Julia et TypeScript. Plus tôt cette année, Guido a eu l'occasion de revenir sur cette concurrence lors d'une interview. Il semblait dire qu'il n'y avait pas un meilleur langage de programmation, mais que chaque nouveau langage essayait d'améliorer les tares qu'il a identifiées dans un ou plusieurs langages précédents, ajoutait de nouvelles méthodes et fonctionnalités, etc. L'interprétation de son allocution laisse penser que c'est ce qu'ont fait les créateurs de Rust en rendant plus sûre la gestion de la mémoire.


    Rust

    Rust est un langage de programmation open source qui permet de créer des logiciels fiables et efficaces. Développé par Mozilla Research, la première version du langage est parue en 2010 et il jouit aujourd'hui d'une grande popularité dans toute l'industrie. Pour beaucoup, Rust remplacera à la longue le langage C dans la programmation système. Selon ses partisans, il devrait permettre d'éliminer les bogues de mémoire présents dans le code écrit en C et C++. Poussé par une grande communauté, Rust est entré en 2020 dans le top 20 de l'indice de popularité Tiobe pour la première fois.

    Pour Guido, Rust est un « excellent » langage de programmation qui mérite tout l'enthousiasme à son égard. « Cela semble être un langage génial – pour certaines choses. Rust améliore vraiment C++ dans un domaine particulier – il est beaucoup plus difficile de contourner les contrôles du compilateur. Et bien sûr, il corrige le problème de l'allocation de mémoire d'une manière presque parfaite. Si vous écriviez la même chose en C++, vous ne pourriez pas être aussi sûr, par rapport à Rust, que vous avez obtenu toute votre allocation de mémoire et votre gestion de la mémoire correctement. Rust est donc un langage intéressant », a-t-il déclaré.

    Go et Julia

    Go (Golang) est un langage de programmation open source permettant de construire des logiciels simples, rapides et fiables. Classé actuellement parmi les 20 langages les plus populaires de l’index TIOBE, ce langage connaît une forte adoption dans la communauté des développeurs. Et pour cause, ses auteurs lui concèdent une facilité d’apprentissage. En 2018, un sondage a révélé que le nombre de développeurs qui utilisent Go dans le cadre de leurs activités quotidiennes a atteint 50 % (contre 44 % en 2016).

    Ces chiffres auraient bien évolué depuis lors. En parlant de Go, Guido a simplement déclaré qu'il s'agit également d'un « excellent » langage de programmation et qu'il est actuellement le langage qui se rapproche le plus de Python. « Je continue à penser que Go est un langage très intéressant aussi. De tous les nouveaux langages, Go est probablement le plus proche de Python – ou du moins des nouveaux langages à usage général », a-t-il déclaré.

    Le langage de programmation Julia quant à lui a été conçu, au départ, pour des tâches de programmation scientifique et parallèle. Guido estime qu'il ressemble aussi à Python sous certains angles. « Il y a aussi Julia, qui est une sorte d'approche intéressante de quelque chose qui ressemble à Python. Il a suffisamment de détails qui ressemblent beaucoup à Python pour que vous réalisiez que l'indexation est basée sur un seul élément et que les plages sont inclusives au lieu d'être exclusives. Personne ne devrait jamais essayer de coder en Julia et en Python le même jour », a-t-il expliqué.

    Il a ajouté que Julia est réservé à un marché bien défini sur lequel il est supérieur à Python. « Ma compréhension est que Julia est en quelque sorte un langage de niche, et si vous êtes dans cette niche, il est supérieur parce que le compilateur optimise votre code pour vous d'une manière que Python ne pourra probablement jamais faire. D'un autre côté, il est beaucoup plus limité dans d'autres domaines, et je ne m'attends pas à ce que quelqu'un puisse un jour écrire un serveur Web en Julia et en tirer un grand profit. Et je suis sûr que dans cinq minutes ce sera sur Hacker News avec un contre-exemple », estime Guido.

    Julia est aujourd'hui beaucoup utilisé en science des données. Toutefois, il reste moins populaire que R et Python, mais prend néanmoins son envol. Ses objectifs sont proches de ceux de R (faciliter le calcul scientifique, notamment statistique), mais avec une excellente performance (là où Python et R pêchent).

    TypeScript

    TypeScript est un langage de programmation libre et open source et un surensemble de JavaScript développé par Microsoft. Il a pour but d'améliorer et de sécuriser la production de code JavaScript. TypeScript inclut un bon ensemble de fonctionnalités de programmation orientée objet (POO), qui sont bonnes pour maintenir un code robuste et propre ; cela améliore la qualité et la maintenabilité du code. Ces caractéristiques rendent le code TypeScript très propre et organisé. TypeScript prend en charge les interfaces, les génériques, l'héritage et les modificateurs d'accès aux méthodes.

    Les interfaces sont un moyen de spécifier un contrat. Les génériques aident à fournir une vérification au moment de la compilation, l'héritage permet aux nouveaux objets de prendre les propriétés des objets existants, et les modificateurs d'accès contrôlent l'accessibilité des membres d'une classe. Le créateur de Python estime que tout cela fait de TypeScript un langage « formidable ». « TypeScript est un langage formidable. Vous avez peut-être remarqué qu'au cours des six ou sept dernières années, nous avons ajouté le typage statique optionnel à Python, également connu sous le nom de typage progressif », a-t-il déclaré.

    « Je n'étais pas vraiment au courant de l'existence de TypeScript lorsque nous avons lancé ce projet, et je ne peux donc pas dire que nous avons été inspirés par le langage au départ. TypeScript, parce qu'il a en quelque sorte pris le train en marche de JavaScript – et parce qu'Anders est un gars très intelligent – TypeScript a fait certaines choses que Python attend toujours de comprendre. Donc, aujourd'hui, nous regardons définitivement TypeScript pour des exemples. Nous avons une SIG destinée au typage où nous discutons des extensions de la syntaxe et de la sémantique du typage et du système de type en général pour Python », a-t-il ajouté.

    Guido a continué en disant que JavaScript est plus proche de Python qu'on le pense et que l'équipe de développement de Python s'inspire énormément des améliorations apportées par TypeScript. « Nous proposons parfois de nouvelles fonctionnalités parce que nous savons que certaines fonctionnalités manquaient aussi initialement dans TypeScript, puis ont été ajoutées à TypeScript sur la base de la demande des utilisateurs, et [sont devenues] très populaires dans TypeScript. Et donc maintenant, nous pouvons voir que nous sommes dans la même situation », a-t-il déclaré.

    « Parce que JavaScript et Python sont relativement similaires. Beaucoup plus que Python et, disons C++ ou Rust ou Java. Nous apprenons donc de TypeScript, et de temps en temps, d'après mes conversations avec Anders, il semble que TypeScript apprenne également de Python, tout comme JavaScript a appris de Python dans quelques domaines », a conclu Guido. Anders Hejlsberg est un programmeur danois travaillant chez Microsoft et l'un des grands architectes de TypeScript.

    Sources : Index TIOBE, Developpez.com rubrique emploi

    Et vous ?

    Qu'est-ce qui, selon vous, pourrait expliquer la montée en puissance de Python ?
    Le(s)quel(s) des langages dans le top 10 utilisez-vous en entreprise ? Pour vos projets personnels ?
    Quelle lecture faites-vous de ces statistiques ?

    Voir aussi :

    Python et C++ sont les langages qui ont connu la plus forte croissance de popularité sur l'année 2020, selon les statistiques de l'index TIOBE
    Index TIOBE : Objective-C perd de sa popularité et quitte le top 20 des langages de programmation, alors que l'on assiste à un regain de croissance pour le langage Fortran
    Python domine le classement IEEE Spectrum de juillet 2020 tandis que R se rapproche un peu plus du top 5 sur l'index TIOBE
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Expert confirmé Avatar de marsupial
    Homme Profil pro
    Retraité
    Inscrit en
    mars 2014
    Messages
    1 330
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Autre

    Informations professionnelles :
    Activité : Retraité

    Informations forums :
    Inscription : mars 2014
    Messages : 1 330
    Points : 5 039
    Points
    5 039
    Par défaut
    J'ai trouvé un livre sur Python la semaine dernière mais je ne sais pas lequel a disparu en échange : c'est gentil je vais m'occuper pendant ma retraite.

    edit : j'ai trouvé le bouquin qu'ils m'ont pris : LE Guy Pujolle les réseaux
    Repeat after me
    Le monsieur lutte pour la défense des libertés individuelles et collectives

    Repeat after me...

  3. #3
    Membre régulier
    Profil pro
    Inscrit en
    septembre 2012
    Messages
    89
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2012
    Messages : 89
    Points : 98
    Points
    98
    Par défaut
    "Python gagne en popularité ces temps-ci, en partie à cause de l'essor de la science des données et de son écosystème de bibliothèques logicielles d'apprentissage automatique comme NumPy, Pandas, TensorFlow de Google et PyTorch de Facebook...
    ...
    Python est également un langage facile à apprendre qui a trouvé une niche dans le matériel haut de gamme, mais moins dans les appareils mobiles et le Web..."


    Python est essentiellement utilisé pour le Web. Le reste est l'analyse de données avec Numpy (matrices et tableaux multidimentionnels) et Pandas (tableaux multi-indexés et séries, basé sur Numpy), puis le Machine Learning (principalement avec Scikit-Learn développé par l'Inria). TensorFlow et PyTorch servent à faire de l'apprentissage profond (réseaux de neurones...) mais reste quand même peu utilisé par rapport aux autres.
    Pour ce qui est des apps mobiles, c'est impossible. Tout au plus, on peut faire des webs apps ou convertir le code en Java.

    "Quelle lecture faites-vous de ces statistiques ?"

    Pour Python, c'est les USA qui l'utilise le plus, mais la marge de progression restait faible. Le 2éme est l'Inde et il l'utilisait déjà beaucoup. Idem pour l’Angleterre et l'Allemagne. Cette 1ère place est surement due à la Chine. A part ça, Python est un couteau suisse, pas excellent mais pas mauvais. Quand on cumule (Web, data-sciences, scripting, logiciels...) cela fait plus que le C et Java qui sont moins généralistes mais plus présents dans leurs domaines respectifs.
    Pour ce qui est de VB (langage phare de l'époque du bug de l'an 2000), cela démontre qu'il reste encore beaucoup de maintenance.
    Mais la véritable surprise est le langage assembleur ! Passé de la 17ème à la 10ème en un an, quelle perf pour ce dinosaure sorti d'outre-tombe !

  4. #4
    Expert éminent sénior

    Homme Profil pro
    Directeur des systèmes d'information
    Inscrit en
    avril 2002
    Messages
    2 535
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 61
    Localisation : Luxembourg

    Informations professionnelles :
    Activité : Directeur des systèmes d'information
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : avril 2002
    Messages : 2 535
    Points : 16 955
    Points
    16 955
    Par défaut
    Citation Envoyé par eric44000 Voir le message
    Python est essentiellement utilisé pour le Web.
    Je ne crois pas que la croissance de Python vienne du web, Python est très marginal sur le web comparé à PHP avec seulement 1,4 % des serveurs comparé à 79% pour PHP, et Python est même en baisse par rapport à son maxima de 1,7% en 2014.
    Je pense que cette vague vient en fait de l'utilisation massive de Python par des non développeurs, par exemple en éducation dans des écoles qui ne sont pas spécialisées en informatique, par la communauté scientifique et ce en remplacement de Fortran (Julia n'est pas encore utilisé significativement ), et par les applications en Data science et IA qui sont de plus en plus utilisées. C'est possible de le constater simplement en comparant la situation de Python en numéro 1 sur le Tiobe comparé a une place de 4eme seulement chez les informaticiens pro dans l'étude emploi de développez.
    Ne prenez pas la vie au sérieux, vous n'en sortirez pas vivant ...

  5. #5
    Expert confirmé Avatar de marsupial
    Homme Profil pro
    Retraité
    Inscrit en
    mars 2014
    Messages
    1 330
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Autre

    Informations professionnelles :
    Activité : Retraité

    Informations forums :
    Inscription : mars 2014
    Messages : 1 330
    Points : 5 039
    Points
    5 039
    Par défaut
    L'étude de developpez.com porte uniquement sur la France. Et le domaine de la recherche y est en perdition. Faute de reconnaissance et de motivation. Donc il va falloir attendre comme toujours la reconnaissance à rebours dans 5 ou 10 ans.
    Repeat after me
    Le monsieur lutte pour la défense des libertés individuelles et collectives

    Repeat after me...

  6. #6
    Membre régulier
    Profil pro
    Inscrit en
    septembre 2012
    Messages
    89
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2012
    Messages : 89
    Points : 98
    Points
    98
    Par défaut
    Citation Envoyé par Pierre Louis Chevalier Voir le message
    Je ne crois pas que la croissance de Python vienne du web
    C'est possible. Quand je disais que "Python est essentiellement utilisé pour le Web.", c'était pour infirmer ce qui était dit dans l'article : "Python est également un langage facile à apprendre qui a trouvé une niche dans le matériel haut de gamme, mais moins dans les appareils mobiles et le Web..."

    Je pense que cette vague vient en fait de l'utilisation massive de Python par des non développeurs, par exemple en éducation dans des écoles qui ne sont pas spécialisées en informatique, par la communauté scientifique et ce en remplacement de Fortran (Julia n'est pas encore utilisé significativement ), et par les applications en Data science et IA qui sont de plus en plus utilisées. C'est possible de le constater simplement en comparant la situation de Python en numéro 1 sur le Tiobe comparé a une place de 4eme seulement chez les informaticiens pro dans l'étude emploi de développez.
    Encore une fois c'est possible, mais s'appuyer sur une situation franco-française pour expliquer une situation mondiale me semble pour le moins hasardeux.

  7. #7
    Membre éprouvé
    Profil pro
    programmeur du dimanche
    Inscrit en
    novembre 2003
    Messages
    262
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : programmeur du dimanche
    Secteur : Santé

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2003
    Messages : 262
    Points : 913
    Points
    913
    Par défaut
    Citation Envoyé par eric44000 Voir le message
    Pour ce qui est des apps mobiles, c'est impossible. Tout au plus, on peut faire des webs apps ou convertir le code en Java.
    On peut... mais pas de là à dire que ce soit l'idée du siècle.
    J'ai écrit une app via cordova en brython (transpileur en javascript à l’exécution). ça marche, mais ensuite c'est comme en javascript sauf que le code est du python. C'est assez rapide étrangement (il y a 2s. de chargement) puis après c'est à peu près aussi rapide (ou lent) que cython d'après les dév. de brython. L'app est très mince par contre (1,4 Mo d'apk).

    Il y a aussi kivy censé être cross plateforme et pythonique, mais rien que leur app de démo est moche, lente, lourde et j'ai réussi à la planter.

  8. #8
    Expert éminent sénior

    Homme Profil pro
    Directeur des systèmes d'information
    Inscrit en
    avril 2002
    Messages
    2 535
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 61
    Localisation : Luxembourg

    Informations professionnelles :
    Activité : Directeur des systèmes d'information
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : avril 2002
    Messages : 2 535
    Points : 16 955
    Points
    16 955
    Par défaut
    Citation Envoyé par marsupial Voir le message
    L'étude de developpez.com porte uniquement sur la France. Et le domaine de la recherche y est en perdition. Faute de reconnaissance et de motivation. Donc il va falloir attendre comme toujours la reconnaissance à rebours dans 5 ou 10 ans.
    Citation Envoyé par eric44000 Voir le message
    Encore une fois c'est possible, mais s'appuyer sur une situation franco-française pour expliquer une situation mondiale me semble pour le moins hasardeux.
    La thèse comme quoi pour les offres d'emploi Python serait moins utilisé en France qu'aux USA semble être confirmée par ce graphique, en comparaison de l'étude emploi France.

    Nom : Programming-Languages-Report-Infographics-03.jpg
Affichages : 2508
Taille : 51,6 Ko

    Si on met de coté SQL, Python arrive en 2eme aux USA et seulement en 4 eme en France, pour les offres d'emploi, donc pour les projets pro. Après c'est juste une indication , je ne suis pas sur que ce graphique soit totalement pertinent
    Ne prenez pas la vie au sérieux, vous n'en sortirez pas vivant ...

  9. #9
    Membre confirmé
    Homme Profil pro
    Développeur multiplateformes
    Inscrit en
    mars 2003
    Messages
    263
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur multiplateformes
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mars 2003
    Messages : 263
    Points : 590
    Points
    590
    Par défaut
    Bonjour,
    Tiobe compare des langages qui n'ont rien à voir les uns avec les autres quant à leurs usages.
    Un langage est un outil adapté à un domaine d'utilisation relativement bien déterminé.
    Ce n'est pas une fin en soi.
    Cet indice est cependant utile pour avoir une petite idée de l'évolution des pratiques sur le long terme (>1 an).
    Mais la marge d'erreur est importante et il est important de rappeler que cela n'a aucune valeur qualitative.

    Yves

  10. #10
    Nouveau membre du Club
    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    janvier 2017
    Messages
    11
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Algérie

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2017
    Messages : 11
    Points : 25
    Points
    25
    Par défaut
    Est-ce que l'on sait pourquoi l'assembleur gagne autant en popularité?

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 13/11/2019, 09h16
  2. Réponses: 10
    Dernier message: 14/05/2018, 10h26
  3. Réponses: 31
    Dernier message: 21/02/2018, 18h15
  4. Réponses: 29
    Dernier message: 07/10/2015, 14h30
  5. Réponses: 26
    Dernier message: 20/06/2013, 09h27

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo