IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Cloud Computing Discussion :

France : Thales et Google créent une coentreprise française de cloud souverain


Sujet :

Cloud Computing

  1. #1
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Bruno
    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    mai 2019
    Messages
    427
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Autre

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mai 2019
    Messages : 427
    Points : 7 939
    Points
    7 939
    Par défaut France : Thales et Google créent une coentreprise française de cloud souverain
    France : Thales et Google créent une coentreprise française de cloud souverain,
    une offre conçue en France et pour la France

    Le géant Français de la défense, Thales, et Google ont annoncé la création d'une nouvelle entreprise commune pour offrir un service de cloud souverain en France. « En adressant à la fois les aspects techniques et juridiques du label “cloud de confiance'' du gouvernement français, cette approche illustre notre compréhension commune des enjeux et bénéfices du cloud pour les entreprises et institutions françaises, et la volonté de collaborer étroitement et concrètement, en France, pour créer des conditions favorables à l’innovation, de façon ouverte et autonome », a déclaré Samuel Bonamigo, Vice President EMEA South, pour Google Cloud

    Thales annonce une nouvelle collaboration avec Google Cloud qui accélérera la capacité des entreprises à migrer en toute sécurité des données sensibles entre des infrastructures informatiques à base de clouds publics, hybrides et privés. Ensemble, les deux sociétés offriront de nouvelles fonctionnalités permettant aux équipes de sécurité des entreprises de posséder et de contrôler leurs clés de chiffrement tout en contribuant à répondre aux exigences réglementaires accrues, le tout en supportant des environnements de travail de plus en plus répartis, a indiqué l’entreprise française sur son Site officiel.

    Nom : Google cloud.PNG
Affichages : 11270
Taille : 2,0 Ko

    « Innover et fournir de nouvelles capacités est essentiel pour la migration et la sécurité dans le cloud, surtout avec une telle accélération de la croissance dans ce domaine », a déclaré Sunil Potti, vice-président et directeur général de Google Cloud Security. « Fidèles à notre mission, nous avons établi cette relation plus étroite avec Thales afin de mieux protéger les informations les plus sensibles de nos clients. Les entreprises de tous types et tailles sont confrontées à un environnement business extrêmement instable et dynamique où même les meilleures lignes de défense sont constamment mises à l'épreuve. Tout comme Thales, nous sommes conscients du panorama actuel et restons vigilants pour fournir à nos clients les solutions les plus avancées et capables de répondre aux besoins d'aujourd'hui et de demain en matière de cybersécurité. »

    La nouvelle société offrira des services de cloud aux entreprises publiques et privées locales qui répondent aux exigences françaises de "cloud de confiance" définies par l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (ANSSI).

    « Grâce à cette collaboration unique avec Google Cloud, nous pourrons contribuer à alimenter la transformation numérique des organisations de toutes tailles et de tous secteurs qui souhaitent garder le contrôle et la souveraineté sur leurs données et celles de leurs clients. Ensemble, nous répondrons aux critères définis par le gouvernement pour un cloud de confiance, ainsi qu'aux objectifs environnementaux avec une approche durable pour l'infrastructure que nous construirons », a déclaré Marc Darmon, EVP, Responsable de la communications sécurisées et systèmes d'information chez Thales.

    Nom : Thales.PNG
Affichages : 3396
Taille : 2,3 Ko

    Le géant Français de la défense Thales sera l'actionnaire majoritaire de la nouvelle société, qui n'a pas encore de nom, et qui offrira les services de Google Cloud à partir d'un réseau distinct et de serveurs hébergés en France. Le nouveau cloud sera sécurisé localement, la gestion des identités, le cryptage des données, l'administration et la supervision étant assurés par la nouvelle société. « La stratégie nationale de cloud du gouvernement précise clairement la volonté de l'État d'utiliser et de promouvoir des offres de cloud performantes et de confiance. L'ANSSI accueille donc avec enthousiasme ce projet ambitieux qui répond à ces critères », a déclaré Guillaume Poupard, directeur général de l'ANSSI.

    En mai, le gouvernement français a déclaré que les données les plus sensibles de l'État et des entreprises du pays pourraient être stockées dans le cloud en utilisant les technologies de Google et de Microsoft si elles sont concédées à des entreprises françaises. « Certaines des données les plus sensibles de l'État français et des entreprises peuvent être stockées en toute sécurité en utilisant la technologie cloud développée par Google et Microsoft, si elle est concédée à des entreprises françaises », avait déclaré le Gouvernement français.

    Rappelons qu’à l’occasion de la conférence Criteo IA Labs qui s’était tenue à Paris le 3 octobre 2019, le ministre des Finances Bruno Le Maire avait annoncé que la France a engagé les sociétés Dassault Systemes et OVH pour élaborer des plans visant à briser la domination des entreprises américaines en matière de cloud computing. « Sur la base de ces résultats, nous voulons construire un cloud digne de confiance pour stocker les données les plus sensibles de nos entreprises », avait-il alors déclaré, ajoutant que le projet serait réalisé au niveau franco-allemand dans un premier temps et éventuellement au niveau européen.

    En début de l'année, Capgemini et Orange ont annoncé leur intention de créer une nouvelle société d'informatique dématérialisée, baptisée Bleu, afin de répondre aux exigences strictes de souveraineté de l'État français et des infrastructures critiques et de revendre des services Microsoft.

    En partenariat avec Microsoft, Bleu met à disposition de ses clients les solutions sécurisées cloud du géant Américain, en l'occurrence les suites de collaboration et de productivité Microsoft 365 ainsi que l'ensemble des services de la plateforme cloud Microsoft Azure. « Bleu fournira ses solutions aux Opérateurs d’Importance Vitale (OIV), aux Opérateurs de Services Essentiels (OSE), à l’État français, à la fonction publique, aux hôpitaux et aux collectivités territoriales requérant la mise en place d’un cloud de confiance adapté au degré de sensibilité de leurs données et à leur charge de travail », précise le communiqué produit à cet effet.

    Avec ce partenariat, Capgemini et Orange ont l’intention de créer une nouvelle société, baptisée « Bleu », qui fournira un « cloud de confiance » conçu pour répondre aux besoins de souveraineté de l’État français, des administrations publiques et des entreprises dotées d’infrastructures critiques soumises à des exigences particulières en termes de confidentialité, de sécurité et de résilience, telles que définies par l’État français. « Bleu vise à proposer à ses clients un nouveau cloud de confiance indépendant doté d’un riche catalogue de solutions numériques et les meilleurs outils collaboratifs. Ce partenariat contribuera à accélérer la transformation numérique de la France », indique le communiqué.

    Une offre conçue en France et pour la France

    La notion de souveraineté est au cœur de la stratégie gouvernementale sur le cloud computing et au cœur de l’offre proposée par Google et Thales au Français. L’objectif est réellement de permettre aux entreprises et aux institutions publiques françaises de migrer en toute confiance leurs applications critiques et leurs données sensibles dans le cloud, en conformité avec les exigences du label « cloud de confiance ».

    Les organisations des secteurs concernés pourront bénéficier d’un ensemble de services cloud opéré par une nouvelle société dédiée et de droit français, majoritairement détenue par Thales, hébergé en France, au sein d’une infrastructure séparée de celle de Google Cloud dont le réseau et les serveurs seront contrôlés et opérés par cette nouvelle entité. Le support client et la sécurité des services seront réalisés en local par la nouvelle société, notamment la gestion des identités, le chiffrement des données, l’administration ou encore la supervision. Les mises à jour des services Google Cloud seront réceptionnées, évaluées et validées de manière continue au sein d’un sas de sécurité piloté par Thales.


    « Nous avons travaillé sur ces différents points, à la fois juridiques et techniques, avec les autorités concernées, pour répondre aux exigences du label Cloud de Confiance et satisfaire les critères de certification SecNumCloud », indique Google. La proposition de valeur conjuguera les forces des deux sociétés : avec Thales, la confiance, les niveaux de sécurité et les garanties de souveraineté requis en France (gestion des clés de chiffrement, des accès et des identités et la supervision cyber) ; avec Google Cloud l’innovation, l’ouverture à l'open source, l’élasticité, l’agilité, la réversibilité, les capacités d’analyse et d’intelligence des données.

    Sources : Google, Thales

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Êtes-vous pour une cause commune contre les GAFA ou alors pour des partenariats avec ces derniers ?

    Selon vous, peut-on parler de cloud souverain dans un partenariat avec une entreprise américaine ?

    Voir aussi :

    Capgemini et Orange annoncent le projet de créer « Bleu », une société qui fournira un « cloud de confiance » en France

    La France choisit Google et Microsoft pour la protection des données sensibles, Bruno Le Maire, Amélie de Montchalin et Cédric O ont présenté la stratégie nationale pour le cloud

    Octave Klaba annonce un "nouvel" OVHcloud et s'apprête à concurrencer Office 365 et Google Workspace, dans le domaine des applications professionnelles en ligne

    La France sollicite Dassault Systèmes et OVH pour retenter l'aventure du cloud souverain, elle s'attend à avoir « les premiers résultats en décembre 2019 »
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Analyste programmeur
    Inscrit en
    juin 2015
    Messages
    147
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Puy de Dôme (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste programmeur
    Secteur : Industrie Pharmaceutique

    Informations forums :
    Inscription : juin 2015
    Messages : 147
    Points : 815
    Points
    815
    Par défaut
    Citation Envoyé par Bruno Voir le message
    France : Thales et Google créent une coentreprise française de cloud souverain,
    Thales et Google deux entreprises de confiance, qui n'ont absolument pas d'historique controversé dans les abus de pouvoirs.

    Encore un peu et on va assister à la naissance de l'entreprise "Tha-gle", assieds-toi et écoute.

  3. #3
    Membre expert
    Inscrit en
    juin 2009
    Messages
    1 066
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juin 2009
    Messages : 1 066
    Points : 3 300
    Points
    3 300
    Par défaut
    Citation Envoyé par Jesus63 Voir le message
    Thales et Google deux entreprises de confiance, qui n'ont absolument pas d'historique controversé dans les abus de pouvoirs.

    Encore un peu et on va assister à la naissance de l'entreprise "Tha-gle", assieds-toi et écoute.
    Pour avoir travaillé dans un projet issue d'un Join Venture entre Thales et une entreprise Américaine, je peux prédire que ça va mal se passer. La culture d'entreprise est bien trop différente.

  4. #4
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Consultant Ingenierie mécanique
    Inscrit en
    mars 2006
    Messages
    1 248
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant Ingenierie mécanique
    Secteur : Transports

    Informations forums :
    Inscription : mars 2006
    Messages : 1 248
    Points : 2 862
    Points
    2 862
    Par défaut
    je comprends pas comment on peut etre aussi bete.

    au bout du compte on va encore ce faire avoir, comme a chaque fois avec le ricains.

    on a pas besoin d'eux, on peut tout faire nous meme !!!

  5. #5
    Membre du Club
    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2011
    Messages
    18
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2011
    Messages : 18
    Points : 45
    Points
    45
    Par défaut
    j'aurai préféré une opération Thales OVH Sicli

  6. #6
    Expert éminent sénior

    Homme Profil pro
    Directeur des systèmes d'information
    Inscrit en
    avril 2002
    Messages
    2 533
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 61
    Localisation : Luxembourg

    Informations professionnelles :
    Activité : Directeur des systèmes d'information
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : avril 2002
    Messages : 2 533
    Points : 16 924
    Points
    16 924
    Par défaut
    La France n'a pas de technologie Cloud en terme d'API et de services Clouds comme ce que propose par exemple Microsoft Azure, Google, IBM ou AWS, donc ces nouvelles offres de "Cloud souverain" c'est juste de la technologie américaine mais hébergée par des Data Center gérés pas des sociétés Françaises.

    Ca fait une différence puisque la c'est pas la CIA, la NSA ou le FBI qui va faire des demandes d'accès aux données sur les serveurs de Google, de Microsoft, d'IBM ou d'Apple, mais la justice Française ou la police Française qui fera des demandes sur les serveurs de Thales ou d'OVH, ou d'autres, c'est totalement différent

    En tout cas du point de vue du gouvernement c'est satisfaisant, puisqu'ils auront tout pouvoir en France, c'est ça leur but. Pour rappel l'état surveille déjà les FAI en France.
    Ne prenez pas la vie au sérieux, vous n'en sortirez pas vivant ...

  7. #7
    Expert confirmé Avatar de marsupial
    Homme Profil pro
    Retraité
    Inscrit en
    mars 2014
    Messages
    1 306
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Autre

    Informations professionnelles :
    Activité : Retraité

    Informations forums :
    Inscription : mars 2014
    Messages : 1 306
    Points : 4 986
    Points
    4 986
    Par défaut
    L'un est ouvert au dialogue, l'autre est complètement fermé. Mes maigres acquis, mon sens du service et ma gestion d'équipe ont eu des récompenses diverses chez l'un et l'autre. Mais c'est logique car ils n'ont pas le même business bien qu'ils peuvent avoir des clients commun. L'un est terriblement élitiste l'autre est plus peuple. Réussir aux Etats-Unis vient de l'american dream. Réussir en France passe par beaucoup de clivage et la récompense du talent se fait à travers des grilles, des normes, des standards. Pour un cheveu de travers, on peut perdre beaucoup. Je n'en dis pas plus car je n'ai pas expérimenté réellement les deux modèles mais en France on vous met dans une case sans possibilité de rédemption.
    Repeat after me
    Le monsieur lutte pour la défense des libertés individuelles et collectives

    Repeat after me...

  8. #8
    Membre chevronné
    Homme Profil pro
    Chercheur en informatique
    Inscrit en
    octobre 2019
    Messages
    495
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 39
    Localisation : France, Aube (Champagne Ardenne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chercheur en informatique
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2019
    Messages : 495
    Points : 1 990
    Points
    1 990
    Par défaut
    c'est un bon début MAIS:
    Nous devons créer un géant du e-commerce 100% francais et souverain avec l'aide d'alibaba
    Nous devons créer un géant du microprocesseur 100% francais et souverain avec l'aide d'intel
    Nous devons créer un OS 100% francais et souverain avec l'aide de Microsoft
    bon ok j'arrête la blague.

    c'est pas comme ci en France on avait pas de très bon ingénieurs qui connaissent Linux, Kubernetes, KVM et qui savent coder des API et de belles IHM en html5.
    Soit on veut du souverain soit on en veut pas mais on invite pas une Gafam sur ce projet...

    Et que viens faire Thales la dedans ?! Il faut équiper le cloud souverain de mouchard et de missile sol-air ?
    C'est pas comme ci OVH était un spécialiste du cloud et qu'on avait un assembleur de datacenter en France: BULL/ATOS. J'aurais plutot vu ces 2 boites comme partenaire de choix.

  9. #9
    Expert éminent sénior

    Homme Profil pro
    Directeur des systèmes d'information
    Inscrit en
    avril 2002
    Messages
    2 533
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 61
    Localisation : Luxembourg

    Informations professionnelles :
    Activité : Directeur des systèmes d'information
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : avril 2002
    Messages : 2 533
    Points : 16 924
    Points
    16 924
    Par défaut
    Citation Envoyé par calvaire Voir le message
    Et que viens faire Thales la dedans ?!
    Thales a des Data centers, et ça peut pas être pire que les Data center d'OVH qui sont des empilements de containers qui entassent un tas de serveurs bas de gamme et sans aucune sécurité électrique, et avec des serveurs présumés de sauvegardes sur le même site et à 2 pas des serveurs qu'ils sont censés sauvegarder, ce qui est une faute lourde. OVH c'est du bas de gamme pas cher mal foutu, ca vise en vrai les particuliers, certaines entreprises qui ont fait confiance à OVH ont tout perdu après l'incendie, et le contrat OVH en fait empêche tout recours, tu sais écrit en petit caractère, sur les CGV de 100 pages que personne ne lis jamais : "En cas d'incendie et de perte de toutes vos données vous aurez le droit à rien". Thales ça vise les entreprises.
    Ne prenez pas la vie au sérieux, vous n'en sortirez pas vivant ...

  10. #10
    Membre à l'essai
    Femme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    janvier 2021
    Messages
    8
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : Congo-Brazzaville

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2021
    Messages : 8
    Points : 19
    Points
    19
    Par défaut
    Citation Envoyé par Aiekick Voir le message
    je comprends pas comment on peut etre aussi bete.

    au bout du compte on va encore ce faire avoir, comme a chaque fois avec le ricains.
    on a pas besoin d'eux, on peut tout faire nous meme !!!
    Est-ce un souci de moyens financiers ou de compétences ?
    Comment peut on convoquer la notion de souveraineté et signer de tels partenariats ?
    Y'a t-il une explication ?

  11. #11
    Futur Membre du Club
    Homme Profil pro
    Ingénieur DevOps
    Inscrit en
    octobre 2021
    Messages
    2
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur DevOps

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2021
    Messages : 2
    Points : 8
    Points
    8
    Par défaut
    Envoyé par sunzoo
    j'aurai préféré une opération Thales OVH Sicli
    Et pourquoi pas également Thales Scaleway ?

  12. #12
    Membre à l'essai
    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    décembre 2009
    Messages
    3
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2009
    Messages : 3
    Points : 14
    Points
    14
    Par défaut
    Allez AWS et sopra Steria aussi lol

  13. #13
    Futur Membre du Club
    Homme Profil pro
    Ingénieur DevOps
    Inscrit en
    octobre 2021
    Messages
    2
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur DevOps

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2021
    Messages : 2
    Points : 8
    Points
    8
    Par défaut
    Envoyé par Pierre Louis Chevalier

    La France n'a pas de technologie Cloud en terme d'API et de services Clouds comme ce que propose par exemple Microsoft Azure, Google, IBM ou AWS, donc ces nouvelles offres de "Cloud souverain" c'est juste de la technologie américaine mais hébergée par des Data Center gérés pas des sociétés Françaises.
    Ben si... Scaleway API !!!

    Et quand tu sais que...



    ... Je ne comprends pas cette notion de "Cloud souverain" avec Google...
    Ou serait-ce un nouveau moyen détourné qu'aurait trouvé Bercy pour offrir à Google une solution pour qu'il ne paie pas les "15%" de taxe GAFAM en déclarant être un service/produit réalisé en France et en Europe ???

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 29/09/2017, 18h19
  2. Réponses: 11
    Dernier message: 12/05/2011, 23h14
  3. Réponses: 0
    Dernier message: 10/05/2011, 13h01
  4. Réponses: 3
    Dernier message: 01/08/2005, 12h15

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo