Google Search met officiellement fin à la prise en charge d'Internet Explorer 11
Microsoft devrait mettre le navigateur à rebut d'ici fin 2022

Google a annoncé le 1er octobre que Search met officiellement fin à la prise en charge d'Internet Explorer 11 (IE11) de Microsoft. Interrogé sur les raisons qui sont à l'origine de ce changement, un représentant a indiqué qu'Internet Explorer ne représentait qu'un très faible pourcentage des recherches dans le monde. À ce propos, un rapport de StatCounter publié cette année indique qu'Explorer détient une part équivalente à un peu plus de 1,32 % du marché des navigateurs. Désormais, Microsoft recommande d'utiliser Edge Chromium qui est passé d'une part de marché de 0,57 % en mars 2020 à 8,03 % en mars 2021.

La nouvelle de la fin du support de Google Search pour IE11 a été annoncée par Malte Ubl, ingénieur logiciel chez Google. Il a expliqué que Google Search offrait désormais aux navigateurs IE11 une "expérience de repli" qui propose une version allégée du moteur de recherche. « Google Search a mis fin à la prise en charge d'IE11 dans son produit principal (vous pouvez toujours effectuer des recherches, mais vous obtiendrez une expérience de repli). Je poste surtout ceci pour que vous puissiez l'envoyer à votre patron. Nous avons fait le calcul. Il est temps », a écrit l'ingénieur sur Twitter vendredi dernier.

Nom : ze.png
Affichages : 6694
Taille : 55,1 Ko

À titre de rappel, Internet Explorer 11 est sorti pour la première fois en 2013 dans le cadre de la version Windows 8.1 de Microsoft, avant d'être porté à nouveau sur le toujours populaire Windows 7. Bien que Microsoft ne l'avait pas dit à l'époque, IE11 serait la dernière version du navigateur Web, souvent décrié, et serait finalement remplacé par Microsoft Edge avec le lancement de Windows 10 en 2015. Jusqu'à ce que Microsoft décide de reconstruire le navigateur Edge avec le moteur Chromium de Google, Edge n'était pas disponible pour ceux dont les appareils étaient équipés d'anciennes versions de Windows.

Cela laissait IE11 comme navigateur par défaut sur Windows 7, 8 et 8.1, à moins que vous ne décidiez d'installer un navigateur tiers comme Google Chrome ou Mozilla Firefox. Pour cette raison, Internet Explorer a tout de même réussi à conserver un taux d'utilisation relativement élevé. Selon StatCounter, le navigateur détient plus de 1 % (environ 1,32 %) des parts de marché des navigateurs de bureau en septembre 2021, contre 67 % pour Google Chrome. Ce chiffre peut sembler faible, mais il faut tenir compte du nombre d'appareils de bureau qui accèdent à l'Internet ; 1 % de ce total est tout de même un chiffre important.

Et c'est sans compter les nombreux utilisateurs en entreprise qui sont contraints d'utiliser IE11 pour certaines applications existantes. Comme on peut s'y attendre, la compatibilité des applications Web avec IE11 nécessite un travail supplémentaire de la part des développeurs, Google ayant choisi jusqu'à présent de maintenir la prise en charge de l'ancien navigateur. Néanmoins, ce support n'existe plus désormais. Selon le tweet de Malte, l'équipe de Google Search a "fait le calcul", ce qui signifie probablement qu'elle a calculé le coût du maintien d'un support adéquat pour IE11 par rapport à la valeur de la conservation de ces clients.

D'après ses dernières décisions, Google a apparemment décidé qu'il était temps d'abandonner IE11, au moins pour Google Search. Il est important de noter que Google n'a pas simplement coupé IE11 de l'utilisation de Google Search, laissant les gens incapables de faire des recherches sur le Web. Les clients d'IE11 disposent toujours d'une "expérience de repli" rudimentaire pour Google Search, qui peut effectuer des recherches de base, mais n'est pas aussi complète que celle des navigateurs modernes. Les pages de résultats sont peu attrayantes, mais au moins exploitables pour ceux qui ne peuvent tout simplement pas utiliser Chrome, Edge ou Firefox.

Si vous voyez cette nouvelle expérience de repli pour Search sur votre propre ordinateur, il serait temps de mettre à jour votre navigateur Web. La page d'accueil de Google vous recommandera d'installer Chrome, mais vous préférerez peut-être utiliser le nouveau navigateur Edge de Microsoft, qui est disponible sur Windows 7 et 8 et comprend même un "mode Internet Explorer" pour la compatibilité avec les anciennes applications. Search étant l'une des applications les plus critiques du Web aujourd'hui, ce ne sera sans doute qu'une question de temps avant que d'autres entreprises et développeurs ne suivent l'exemple.

Cela laisserait IE11 incapable d'accéder à l'Internet au sens large. En outre, si l'abandon de la prise en charge d'IE11 par le produit original de Google est un événement notable, cette décision n'est pas du tout surprenante. Google a déjà supprimé le support d'IE11 pour les applications Workspace/G Suite en mars et a fait de même pour sa plateforme de vidéoconférence Meet en août. Entre tramps, Microsoft a également abandonné la prise en charge de son propre navigateur hérité dans les versions Web des applications Microsoft 365 comme Teams et Outlook en août.

Microsoft prend toujours en charge les applications dépendantes d'IE11 par le biais de son navigateur Edge basé sur Chromium, qu'il a adopté en 2018 après avoir abandonné son moteur de navigation dans le navigateur Edge réservé à Windows pour le projet open source de Google. Le passage à Chromium a permis à Microsoft de disposer d'un navigateur dont le support s'étend de Windows 7 à Windows 10, ainsi que de macOS et Linux. Aujourd'hui, le nouveau Edge permet d'ouvrir les anciens fichiers MHTML d'IE en "mode Internet Explorer". La décision de Google est encore plus logique si l'on considère le calendrier de Microsoft pour IE sur Windows 10.

Microsoft exclura IE11 de nombreuses versions de Windows 10 le 15 juin 2022, sauf pour les versions d'entreprise du système d'exploitation, comme son canal de service à long terme Windows 10. À côté de cela, Windows 11 commencera à être déployé prochainement sur les matériels les plus récents, tandis que Windows 10 atteindra sa fin de vie en octobre 2025. Google a noté que les applications Workspace fonctionneront lorsque les utilisateurs d'IE11 passeront à Chrome, Firefox, Safari ou Edge Chromium. Malheureusement pour Microsoft, Edge est loin d'être un concurrent de Chrome en matière de parts de marché.

Cependant, cela pourrait changer à mesure que Windows 11 est déployé plus largement avec le nouveau Edge Chromium comme navigateur par défaut. Selon StatCounter, Edge détient une part de 8,75 % des ordinateurs de bureau dans le monde, soit un peu moins que les 9,67 % détenus par Safari, le navigateur d'Apple réservé à macOS. Google Chrome domine avec une part de 67 % dans le monde. Selon les chiffres de StatCounter, aux États-Unis, Chrome est en tête avec une part de 61 %, suivi de Safari à 17 % et d'Edge à 12 %.

Source : Malte Ubl

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi

Microsoft va mettre fin au support de la première mouture de Microsoft Edge, ainsi qu'au support des services Microsoft 365 dans Internet Explorer 11 en 2021

Vue.js 3 abandonne finalement son plan visant à prendre en charge Internet Explorer 11. Les développeurs qui supportent le navigateur devront rester sur Vue.js 2.7

Internet Explorer 11 sera retiré le 15 juin 2022, à la place, Microsoft Edge sera le principal navigateur Web proposé aux utilisateurs

Les développeurs considèrent que le navigateur Safari d'Apple est mal foutu et dépassé, pointant du doigt le manque ou le support tardif des nouvelles technologies et API du Web