CaixaBank renforce ses capacités numériques grâce à IBM Cloud pour les Services Financiers, afin d'accélérer son adoption du Cloud hybride, et rejoint une nouvelle région multizone IBM Cloud en Espagne

IBM a annoncé sa première région multizone IBM Cloud (MZR) en Espagne et un nouvel accord avec CaixaBank, le premier groupe financier d'Espagne, pour renforcer les capacités numériques de la banque en rejoignant cette MZR et en adoptant IBM Cloud pour les Services Financiers.

IBM est un partenaire technologique de CaixaBank depuis plus de 50 ans. Dans le cadre de cet accord, CaixaBank lancera son projet CloudNow qui vise à faire évoluer les principales applications métier de la banque, à améliorer son efficacité et à renforcer sa vision innovante des services financiers avec une disponibilité et une résilience accrues.

Gonzalo Gortazar, CEO de CaixaBank, a déclaré : "IBM est devenu un partenaire indispensable dans le développement des capacités numériques de CaixaBank, non seulement en raison de sa compréhension approfondie des défis du secteur financier, mais aussi parce qu'il nous a permis d'avancer vers le futur de la banque. Cette collaboration nous a permis de combiner nos infrastructures technologiques actuelles avec un environnement actualisé, dynamisé par la technologie Cloud et l'intelligence artificielle (IA). La nouvelle MZR est une étape clé pour continuer à offrir à nos 21 millions de clients la meilleure expérience utilisateur tout en maintenant les plus hauts niveaux de confidentialité et de protection des informations."

L'IBM Cloud pour les Services Financiers intègre des contrôles de sécurité et de conformité pour aider les entreprises à réduire les obstacles réglementaires qui entravent la modernisation du paysage informatique et des applications. Soutenue par un écosystème croissant de plus de 100 partenaires technologiques et FinTechs, la plateforme est conçue pour accélérer les transformations des institutions financières tout en gérant les risques systémiques potentiels du secteur tout au long de la chaîne d'approvisionnement.

Nom : téléchargement (1).png
Affichages : 1408
Taille : 2,9 Ko
Nom : 1632339920558.jpg
Affichages : 295
Taille : 8,8 Ko

Dans le cadre de cet accord, Kyndryl, la nouvelle société publique indépendante qui sera créée suite à la séparation de l'activité Managed Infrastructure Services d'IBM, aidera CaixaBank à intégrer son nouveau modèle de Cloud hybride tandis que la banque tirera parti de l'expertise sectorielle approfondie d'IBM Global Business Services pour soutenir de façon continue ses capacités d'innovation sectorielle.

Les MZR d'IBM sont composées d’au moins trois datacenters, chacun constituant une zone de disponibilité individuelle. Ceci est conçu de sorte qu'un événement de défaillance unique peut affecter seulement un seul datacenter plutôt que toutes les zones - permettant des services Cloud cohérents et une plus grande résilience pour aider les clients à exécuter en continu des applications critiques. CaixaBank et d'autres entreprises à travers l'Europe auront accès aux capacités d'IBM en matière de sécurité, d'automatisation et relatives à Red Hat, ainsi qu'au réseau IBM Cloud, ce qui aidera les clients à respecter la souveraineté des données et les réglementations en matière de conformité au fur et à mesure qu'ils avanceront dans leur transition vers le Cloud hybride.

À propos de CaixaBank

La technologie et la numérisation sont les clés du modèle économique de CaixaBank, dont 70,6 % des clients opèrent via des canaux numériques.

Source : IBM

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Atos crée un Centre d'excellence Cloud en collaboration avec IBM, pour permettre aux clients d'accélérer leur transformation numérique, grâce à la solution IBM Cloud pour les Services financiers

IBM lance IBM Cloud Satellite, qui permet aux clients de tirer les bénéfices du Cloud en toute sécurité dans n'importe quel environnement, y compris pour le edge

Siemens, IBM et Red Hat lancent une initiative de Cloud hybride pour augmenter la valeur en temps réel des données IoT industrielles, Siemens va adopter RedHat OpenShift pour sa plateforme MindSphere