IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Actualités Discussion :

Apple a bloqué le clavier FlickType Watch puis a annoncé un clone de celui-ci

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    6 461
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 6 461
    Points : 155 302
    Points
    155 302
    Par défaut Apple a bloqué le clavier FlickType Watch puis a annoncé un clone de celui-ci
    Apple a bloqué le clavier FlickType Watch disant que les claviers ne sont pas autorisés sur l'Apple Watch,
    puis a annoncé un clone de celui-ci sur le dispositif

    Apple a tenu sa keynote California Streaming, au cours de laquelle il a dévoilé l'iPhone 13 ainsi que des versions mises à jour de l'Apple Watch et de l'iPad mini. Mais une annonce de produit apparemment mineure a fait sensation dans la communauté des développeurs : le nouveau clavier logiciel complet qu'Apple ajoute à l'Apple Watch.

    Le mois dernier, Kosta Eleftheriou, le développeur derrière FlickType, a déclaré qu'Apple avait rejeté sa dernière mise à jour pour le clavier, affirmant qu'il devait fonctionner même si un utilisateur n'accordait pas un « accès complet » à l'accès au réseau et aux autres fonctionnalités iOS. Eleftheriou a expliqué qu'en fait, le clavier fonctionne sans accès complet ; seule la fonction d'accessibilité VoiceOver doit être activée. VoiceOver est une fonction de lecture d'écran qui permet à FlickType de lire les mots à haute voix au fur et à mesure que l'utilisateur les tape, une fonction destinée à aider les aveugles ou malvoyants à recevoir la confirmation qu'ils ont tapé le mot voulu.

    C'est loin d'être la première fois qu'Eleftheriou était contraint de faire face au processus d'examen opaque d'Apple. Mais il a expliqué que ce dernier rejet était de trop. « Notre historique de rejets s'étend déjà sur plus de QUARANTE pages [sic] remplies de rejets répétés, injustifiés et déraisonnables qui servent à frustrer et à retarder plutôt qu'à avantager les utilisateurs finaux. Et traiter avec App Review ne prend pas seulement du temps. C'est aussi très épuisant sur le plan émotionnel », a-t-il écrit sur Twitter.

    Nom : un.png
Affichages : 30344
Taille : 30,3 Ko

    FlickType est d'abord devenu populaire, car il utilise une narration à contraste élevé et une voix off pour aider les personnes malvoyantes à taper. Le glissement sur Apple Watch n'a été ajouté que plus tard, mais a permis à l'application de gagner en popularité sur l'App Store. Eleftheriou a noté que FlickType compte près d'un demi-million de téléchargements.


    En août, Kosta Eleftheriou a annoncé que son clavier à balayage pour les aveugles serait retiré de l'App Store. Une version distincte pour l'Apple Watch resterait, mais Apple a également retiré celle-ci, indiquant à Eleftheriou que les claviers ne sont pas autorisés sur l'Apple Watch.

    Cette fois-ci, durant sa keynote, Apple a annoncé l'arrivée de son propre clavier presque identique pour l'Apple Watch (et sept ans après le lancement de la smartwatch). Eleftheriou pense qu'il n'y a pas de coïncidence ici. « Alors maintenant, nous savons », a-t-il écrit dans un tweet. « À plus tard au tribunal, [Apple] », a noté le développeur sur twitter.

    Nom : deux.png
Affichages : 3183
Taille : 110,0 Ko

    Eleftheriou a déjà poursuivi Apple pour avoir bloqué son clavier à destination de l'iPhone, une décision qu'il juge anticoncurrentielle.

    La reprise d'idées

    Par le passé, Apple a déjà repris des idées de la communauté des développeurs et les a intégrées à ses produits. Cela s'est produit plusieurs fois, mais dans le contexte actuel où le sentiment des développeurs n'est pas en faveur d'Apple, cela semble particulièrement mauvais.

    Étant basée en Californie, la décision d'Apple contre FlickType pourrait être une violation directe de la loi de l'État sur la concurrence déloyale (Unfair Competition Law - UCL), qui est rédigée de manière large, mais interdit les actes commerciaux déloyaux et permet au tribunal d'ordonner des injonctions pour empêcher la concurrence déloyale. Apple n'autorise pas les développeurs à proposer leurs applications en dehors de l'App Store, ce qui signifie qu'ils doivent suivre ses règles et sont toujours à sa merci.

    C'est en vertu de la loi de l'UCL qu'Apple a récemment été contraint par un juge de modifier ses règles de l'App Store et de permettre aux développeurs de se connecter à des méthodes de paiement externes, où ils n'ont pas à lui payer de commission. Les développeurs soutiennent que l'exigence d'Apple d'utiliser son mode de paiement nuit à la concurrence, car ils pourraient obtenir une meilleure offre d'un autre processeur de paiement si cela était autorisé, et les frais, en général, nuisent aux petites entreprises.

    Un contexte qui n'est pas favorable à Apple

    Apple n'est plus l'entreprise qui se voulait rebelle comme autrefois, mais un géant de 2 500 milliards de dollars qui rapporte beaucoup d'argent. Les développeurs ne peuvent pas absorber aussi facilement les coûts facturés par Apple et courent toujours le risque de perdre leur activité, comme dans le cas de FlickType. Les demandes d'Apple ne semblent plus justes ou raisonnables et les critiques avancent que sa défense selon laquelle il assure un environnement sûr pour les consommateurs est une couverture pour qu'il continue de gagner des milliards avec l'App Store. Des analystes estiment qu'Apple génère chaque année plus de 20 milliards de dollars de revenus sur l'App Store.

    Le développeur de Fortnite, Epic Games, a remporté une victoire surprise la semaine dernière lorsqu'un juge a décidé qu'Apple devait modifier ses règles et permettre aux développeurs d'applications de se connecter à des méthodes de paiement alternatives en dehors de l'App Store, où ils n'ont pas à payer de commission sur les ventes de 15 à 30 % à l'entreprise. Mais la juge Yvonne Gonzalez Rogers a également accordé des dommages-intérêts à Apple pour ses allégations selon lesquelles Epic aurait violé l'accord de développeur initial qu'il avait signé.

    Le procès a été lancé après qu'Epic a tenté d'envoyer des joueurs Fortnite sur un site Web pour payer des articles dans le jeu, contournant les mécanismes d'Apple qui garantissent qu'il obtient une commission.

    À première vue, il semble qu'Epic ait gagné, mais la société est mécontente que le juge ait également décidé qu'Apple peut continuer à prendre des commissions de 30 % sur les achats effectués directement avec l'App Store. Bien que les développeurs devraient pouvoir se connecter à des sites Web externes pour effectuer des achats selon les nouvelles règles, cela laisse encore des zones de frictions qui, selon Epic Games, nuisent aux développeurs qui ne peuvent pas nécessairement se permettre de payer la commission de 30 % d'Apple.

    La juge n'a pas non plus décidé qu'Apple devait réintégrer Fortnite dans l'App Store.

    Apple autorise uniquement les utilisateurs d'iOS à télécharger des applications à partir de sa boutique officielle, Epic doit donc toujours respecter ses règles ou risquer de ne pas figurer dans la deuxième plus grande vitrine d'applications mobiles au monde.

    Des plaintes qui se multiplient

    Eleftheriou est loin d'être le seul développeur à se plaindre du processus d'examen d'Apple pour les applications tierces. Parce que les applications ne peuvent être téléchargées que via l'App Store, les développeurs sont redevables aux demandes d'Apple et aux caprices de ses examinateurs humains. Et ces critiques peuvent être incohérentes dans leurs jugements, comme Eleftheriou l'a expérimenté avec FlickType. Une mise à jour peut être acceptée, mais la prochaine mise à jour, qui n'apporte que des modifications mineures, peut être rejetée par des examinateurs humains d'Apple qui peuvent décider de rejeter les fonctionnalités précédemment approuvées.

    Le contrôle strict d'Apple sur les logiciels sur iOS a fait l'objet d'un examen minutieux au cours de la dernière année, les développeurs se plaignant que ses règles et les frais qu'il facture nuisent à la concurrence et rendent difficile le succès de nouvelles idées sur un marché ouvert. Si Apple n'aime pas une idée, sur la base de sa propre opinion subjective, l'application n'est pas autorisée sur les iPhones ou les iPads. Et même lorsque les applications sont autorisées dans l'App Store, Apple exige une commission de 15 à 30 % sur toutes les ventes intégrées (bien que l'application de cette règle varie, un autre point de discorde parmi les développeurs).

    D'autres plateformes informatiques à usage général telles que Windows et le propre macOS d'Apple n'imposent pas les mêmes contraintes, car un précédent juridique avait révélé qu'un tel comportement était anticoncurrentiel.

    Apple maintient qu'il doit modérer iOS pour protéger les utilisateurs des logiciels malveillants et des virus, mais cet argument est de plus en plus fragile alors que des applications comme FlickType luttent pour survivre.

    Source : FlickType (1, 2)

    Voir aussi :

    Procès Epic : Apple ne pourra plus forcer les développeurs à utiliser son système de paiement, une décision qui pourrait sérieusement nuire aux revenus de l'éditeur sur l'App Store
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre émérite
    Profil pro
    undef
    Inscrit en
    février 2013
    Messages
    772
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Lot (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : undef

    Informations forums :
    Inscription : février 2013
    Messages : 772
    Points : 2 679
    Points
    2 679
    Par défaut
    Apple : DES GENIES !

    Ils sortent à peine d'un procès où ils ont quasi miraculeusement réussi à éviter la condamnation pour position monopolistique et ils apportent eux-même sur un plateau la preuve accusatoire qui manquait à la justice.

  3. #3
    Membre actif
    Profil pro
    Inscrit en
    mars 2012
    Messages
    75
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mars 2012
    Messages : 75
    Points : 253
    Points
    253
    Par défaut
    Le rêve serait que tous les gros studios désertent l'apple store

  4. #4
    Membre régulier
    Profil pro
    Inscrit en
    février 2009
    Messages
    148
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : février 2009
    Messages : 148
    Points : 109
    Points
    109
    Par défaut
    Super !

  5. #5
    Membre expérimenté
    Profil pro
    retraité
    Inscrit en
    décembre 2010
    Messages
    576
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : retraité

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2010
    Messages : 576
    Points : 1 478
    Points
    1 478
    Par défaut
    Comme disait Coluche "il suffirait qu'on arrête d'acheter pour que cela ne se vende plus".

    Si tout le monde acceptait de supprimer ses applications de l'App Store jusqu'à le vider, Apple plierait....mais avant de fédérer tout le monde.

  6. #6
    Expert confirmé Avatar de Zefling
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    avril 2007
    Messages
    1 121
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Puy de Dôme (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : avril 2007
    Messages : 1 121
    Points : 4 346
    Points
    4 346
    Par défaut
    Le problème c'est qu'à part les dév qui est courant de ces agissements ?

    Apple le «*rebelle » est devenu la pire prison doré informatique, à l’opposé des idées d'origine. Google devient pareil ceci dit, avec sont « Don't be evil » qui a fini par doucement disparaître.
    Sur smartphone, je trouve que l'environnement de dév est hyper toxique, soit disant pour protéger les utilisateurs. Je dirais surtout que c'est pour protéger leur monopole avant tout.

  7. #7
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    retraité
    Inscrit en
    septembre 2014
    Messages
    281
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : retraité

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2014
    Messages : 281
    Points : 662
    Points
    662
    Par défaut
    Citation Envoyé par nicopulse Voir le message
    Super !
    C'est à dire ?

  8. #8
    Membre extrêmement actif
    Profil pro
    Inscrit en
    juin 2010
    Messages
    764
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juin 2010
    Messages : 764
    Points : 897
    Points
    897
    Par défaut
    J'avais prévenu leur développeurs de prendre un avocat. Tout ce que j'avas prévu est en cour de réalisation, les développeurs n'ayant pas de notion de modèle économique ce sont rués sur appele store et google store alors que le business modèle de ces boites a toujours rendu évidant ce genre de comportement, on me prenait pour un fou quand je disais qu'il fallait dev pour windows phone même si ça n'était pas rentable au début.

  9. #9
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    8 469
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 8 469
    Points : 15 235
    Points
    15 235
    Par défaut
    Citation Envoyé par redcurve Voir le message
    le business modèle de ces boites a toujours rendu évidant ce genre de comportement
    Il y a des histoires de licences, ou peut-être même de brevet.
    Si les développeurs du clavier FlickType Watch n'ont pas fait n'importe quoi, Apple n'a pas le droit de faire un clone de leur logiciel.

    Citation Envoyé par redcurve Voir le message
    on me prenait pour un fou quand je disais qu'il fallait dev pour windows phone même si ça n'était pas rentable au début.
    Il ne doit pas y avoir des masses d'utilisateurs de Windows 10 Mobile aujourd'hui.
    Et il n'y a pas de problème avec Android.

    C'est dans le store d'Apple qu'il y a parfois des histoires de ce genre, Apple aime bien voler les idées des autres et faire de l'argent avec.
    Keith Flint 1969 - 2019

  10. #10
    Nouveau membre du Club
    Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    octobre 2008
    Messages
    8
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2008
    Messages : 8
    Points : 37
    Points
    37
    Par défaut
    Ah c'est vrai que c'est stylisé, mais en fait c'est pas une pomme c'est une quenelle..

  11. #11
    Expert confirmé
    Avatar de shenron666
    Homme Profil pro
    avancé
    Inscrit en
    avril 2005
    Messages
    2 430
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 45
    Localisation : France, Seine et Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : avancé

    Informations forums :
    Inscription : avril 2005
    Messages : 2 430
    Points : 4 860
    Points
    4 860
    Par défaut
    Quand on sait ce que Apple engrange comme bénéfices chaque année et quand on voit leur comportement digne d'un enfant gâté de maternelle il y a un moment où il faut savoir dire stop.
    Pour ma part, je ne déploie aucune application sur l'Apple store, je n'ai pas le temps de batailler pour justifier même une simple correction de bug

    comme le dit l'article, on peut un jour publier une mise à jour majeure acceptée et quelques temps après publier une mise à jour "bug fix" rejetée car l'humain derrière la validation de la seconde estime que la précédente n'aurait pas dû être acceptée
    en résumé c'est monopolistique et discriminatoire mais aussi totalement irrespectueux envers les développeurs qui font beaucoup (trop) d'efforts
    Tutoriels OpenGL
    Je ne répondrai à aucune question en MP
    - Si c'est simple tu dis que c'est compliqué et tu le fait
    - Si c'est compliqué tu dis que c'est simple et tu le sous-traite ou le fait faire par un stagiaire.

Discussions similaires

  1. Réponses: 14
    Dernier message: 18/09/2020, 15h06
  2. Réponses: 4
    Dernier message: 24/08/2020, 14h14
  3. [WD17] Bloque touche clavier sauf
    Par Nathalie35000 dans le forum WinDev
    Réponses: 2
    Dernier message: 17/10/2013, 12h10
  4. [XP] Démarre puis il se bloque
    Par wissa dans le forum Windows XP
    Réponses: 4
    Dernier message: 09/05/2007, 02h23
  5. Clavier fou puis inopérationnel
    Par pab78 dans le forum Sécurité
    Réponses: 2
    Dernier message: 16/02/2007, 10h23

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo