Les dépenses informatiques des gouvernements dans le monde vont augmenter de 6,5 % en 2022, pour atteindre 557,3 milliards de dollars, selon les prévisions de Gatner

"Les gouvernements continueront à accélérer leurs investissements dans les technologies numériques pour répondre et se remettre de l'évolution continue des incertitudes en matière de santé publique dues à la pandémie de COVID-19", a déclaré Irma Fabular, vice-présidente de la recherche chez Gartner. "Les perturbations causées par la pandémie ont également renforcé un principe clé du gouvernement numérique, à savoir que les politiques publiques et la technologie sont indissociables."

En 2022, l'augmentation des investissements dans les technologies numériques verra les gouvernements consacrer 64 % des dépenses informatiques totales aux services et logiciels informatiques afin d'améliorer la réactivité et la résilience des services publics (voir tableau 1). Il s'agit notamment d'investissements visant à améliorer l'expérience des clients et des employés, à renforcer les capacités analytiques et à mettre à l'échelle l'agilité opérationnelle.

Tableau 1. Prévisions des dépenses informatiques des administrations publiques par secteur, 2021-2022, dans le monde (en millions de dollars américains)

Nom : gartner.png
Affichages : 413
Taille : 52,8 Ko

La modernisation de l'infrastructure et des applications informatiques ainsi que la transformation numérique du gouvernement resteront des priorités gouvernementales élevées en 2022. En outre, les programmes de financement de l'aide économique COVID-19, tels que la loi sur le plan de sauvetage américain en mars 2021 et NextGenEU, entraîneront un financement supplémentaire de l'habilitation numérique, y compris le soutien à la croissance durable, les programmes sociaux, l'éducation, la cybersécurité et l'inclusion numérique.

Adoption accrue des stratégies d'informatique dans le Cloud et de l'identité numérique des citoyens

La pandémie a amplifié la nécessité pour les gouvernements de faire évoluer rapidement l'infrastructure informatique et les systèmes d'application et de répondre à des demandes publiques sans précédent. Gartner estime que d'ici 2025, plus de 50 % des agences gouvernementales auront modernisé les applications centrales essentielles héritées du passé afin d'améliorer la résilience et l'agilité.

"Les gouvernements repensent leurs stratégies de cloud public pour accélérer la modernisation de l'informatique, améliorer l'efficacité et renforcer la sécurité des données", a déclaré Fabular.

La crise de la COVID-19 a encore intensifié la nécessité d'adopter l'identité numérique des citoyens comme élément essentiel de la transformation numérique des gouvernements. "L'identité numérique va au-delà de l'authentification des citoyens en ligne et de la signature des transactions à distance", a expliqué Fabular. "Pour augmenter les chances d'une plus grande adoption de l'identité numérique, les gouvernements doivent traiter la vie privée, la sécurité et le confort de l'utilisateur comme des facteurs de réussite essentiels."

Source : Gartner

Et vous ?

Que pensez-vous de ces prévisions ?
Quel est votre avis sur les identités numériques pour les citoyens ?

Voir aussi :

La France présente son plan de relance de 100 milliards d'euros. 7 milliards iront au numérique, pour soutenir les startups, réduire la fracture numérique et accélérer la transition numérique

Les investissements en infrastructure cloud aux États-Unis augmentent de 29 % au premier trimestre 2021 pour atteindre 18,6 milliards de dollars US, d'après Canalys

Les dépenses mondiales en technologies de l'information vont augmenter de 6.2 % en 2021 d'après les prévisions de Gartne, la transformation numérique ayant atténué l'effet négatif de la COVID-19