IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    2 135
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 2 135
    Points : 46 065
    Points
    46 065
    Par défaut La FTC estime que Facebook a "acheté et enterré" ses rivaux dans le cadre d'une nouvelle lutte antitrust
    La FTC estime que Facebook a "acheté et enterré" ses rivaux dans le cadre d'une nouvelle lutte antitrust
    et demande une nouvelle fois de forcer Facebook à vendre WhatsApp et Instagram

    La menace d'un démantèlement pèse toujours sur Facebook. Dans une nouvelle plainte antitrust jeudi, la FTC (Federal Trade Commission) a exigé que Facebook soit démantelé, ce qui l'obligerait à vendre Instagram et WhatsApp, les deux autres offres célèbres de la société. Le géant de Menlo Park, et d'autres géants des médias sociaux sont actuellement dans le collimateur des autorités antitrust aux États-Unis et dans l'Union européenne (UE) pour leurs pratiques anticoncurrentielles présumées et pour le rachat de concurrents. L'agence fédérale estime que cette séparation contribuera à faire renaître une concurrence équitable dans le secteur.

    La FTC a réactualisé jeudi son dossier antitrust contre Facebook, ajoutant plus de détails sur l'accusation selon laquelle la société de médias sociaux a écrasé ou acheté des rivaux pour tuer la concurrence dans le domaine. En effet, Instagram et WhatsApp n'appartenaient pas à Facebook à l'origine, mais constituent désormais une part importante du portefeuille de l'entreprise. Facebook a acheté Instagram en 2012 pour environ 1 milliard de dollars et WhatsApp en 2014 pour environ 19 milliards de dollars. Les deux produits ont bien changé depuis et ont permis à Facebook de détenir aujourd'hui la plus grande communauté d'internautes au monde.

    Avec ses 80 pages, la nouvelle plainte est nettement plus longue que l'originale et comprend des données supplémentaires destinées à étayer l'affirmation de la FTC selon laquelle Facebook exerce un monopole sur le secteur. Une partie élargie de la plainte soutient que Facebook domine le marché américain des réseaux sociaux personnels avec plus de 65 % des utilisateurs actifs mensuels depuis 2012. La FTC a voté par 3 voix contre 2 en faveur du dépôt de la plainte modifiée et a rejeté la demande de Facebook de récuser Lina Khan, la directrice de l'agence. Khan a participé au dépôt de la nouvelle plainte.

    Nom : facebook-ftc.jpg
Affichages : 947
Taille : 773,2 Ko

    L'agence a également réitéré sa demande qu'un tribunal ordonne à Facebook de vendre Instagram et WhatsApp. Elle a comparé Facebook à un "système illégal d'achat ou d'enterrement visant à écraser la concurrence" dans le titre du communiqué de presse relatif à sa plainte. Facebook a déclaré qu'il continuerait à se battre contre cette action en justice. « Il est regrettable que, malgré le rejet de la plainte par le tribunal et la conclusion qu'il n'y avait pas de base pour une réclamation, la FTC ait choisi de poursuivre ce procès sans fondement », a déclaré un porte-parole de l'entreprise lors d'une conférence de presse jeudi.

    « Nos acquisitions d'Instagram et de WhatsApp ont été examinées et autorisées il y a plusieurs années, et nos politiques de plateforme étaient légales », a-t-il clarifié. L'affaire très médiatisée de la FTC contre Facebook représente l'un des défis les plus importants que l'agence ait lancés contre une entreprise technologique depuis des décennies. Elle est suivie de près par Washington, qui cherche à s'attaquer au pouvoir de marché considérable des grandes entreprises technologiques. « Malgré le mécontentement important de ses clients, Facebook a réalisé d'énormes bénéfices pendant une période prolongée », indique la nouvelle plainte.

    « Cela qui suggère à la fois qu'il dispose d'un pouvoir de monopole et que ses rivaux dans le secteur des médias sociaux personnels ne sont pas en mesure de surmonter les barrières à l'entrée et de contester sa domination », a écrit la FTC. Afin de démontrer la domination de Facebook dans le domaine des réseaux sociaux personnels, la plainte de la FTC le différencie de l'application de partage de vidéos courtes TikTok et de sites comme Twitter, Reddit et Pinterest, qui, selon elle, ne sont pas axés sur la mise en relation des amis et de la famille. L'action Facebook était toutefois en hausse de 0,2 % à 356,09 dollars dans les échanges de l'après-midi.

    La plainte modifiée intervient après que le juge James Boasberg du tribunal fédéral de district pour le District de Columbia a déclaré en juin que la plainte initiale de la FTC, déposée en décembre, n'apportait pas la preuve que Facebook détenait un pouvoir monopolistique sur le marché des réseaux sociaux. Le juge James Boasberg a rejeté la plainte alors qu'un rapport de la sous-commission antitrust de la Chambre de représentants publié quelques semaines plus tôt accusait les GAFA de détenir un pouvoir monopolistique et d'exercer un contrôle sans précédent sur plusieurs grands pans de l'industrie technologique.

    « Le rapport offre un regard effrayant sur la façon dont Apple, Amazon, Google et Facebook ont utilisé leur puissance pour contrôler la manière dont nous voyons et comprenons le monde », a noté Ken Buck, républicain au sein de la sous-commission antitrust de la Chambre. « Avec un problème aussi important, on ne devrait pas être surpris qu'il y ait une variété de solutions législatives proposées », a-t-il ajouté. Selon la nouvelle plainte de la FTC, à partir de 2007, Facebook a invité d'autres applications sur sa plateforme pour la rendre plus attrayante, mais a réalisé que certaines pouvaient se développer en concurrents.

    Ainsi, en 2013, il a claqué la porte à toute application qui pourrait devenir un rival, mais a fait marche arrière en 2018 sous la pression de l'Europe. « Ayant suspendu ses politiques de plateforme anticoncurrentielles en réponse à l'examen public anticipé, Facebook est susceptible de rétablir ces politiques si cet examen passe », allègue la FTC dans la plainte. John Newman, qui enseigne à la faculté de droit de l'université de Miami, a déclaré que la plainte répond clairement aux préoccupations du juge Boasberg concernant la première version. « Il n'y a pas de nouvelles bombes énormes là-dedans », a-t-il déclaré.

    « Facebook n'avait ni le sens des affaires ni le talent technique pour survivre à la transition vers le mobile. Après avoir échoué à concurrencer les nouveaux innovateurs, Facebook les a illégalement achetés ou enterrés lorsque leur popularité est devenue une menace existentielle. Cette conduite n'est pas moins anticoncurrentielle que si Facebook avait soudoyé les concurrents des applications émergentes pour qu'ils ne se fassent pas concurrence. Les lois antitrust ont été adoptées pour empêcher précisément ce type d'activité illégale de la part des monopoles », a déclaré Holly Vedova, directrice par intérim du Bureau de la concurrence de la FTC.

    « Les actions de Facebook ont supprimé l'innovation et l'amélioration de la qualité des produits. Et elles ont dégradé l'expérience du réseau social, en soumettant les utilisateurs à des niveaux inférieurs de protection de la vie privée et des données et à des publicités plus intrusives. L'action de la FTC aujourd'hui vise à mettre un terme à cette activité illégale et à rétablir la concurrence dans l'intérêt des Américains et des entreprises honnêtes. La FTC a déposé aujourd'hui une plainte modifiée auprès du tribunal fédéral de district du District de Columbia, à la suite de la décision rendue par le tribunal le 28 juin sur la plainte initiale de la FTC », a-t-elle ajouté.

    Par ailleurs, un deuxième expert antitrust a dit qu'il croyait que le tribunal aurait du mal à ordonner la vente d'Instagram ou de WhatsApp parce qu'ils ont été achetés il y a des années. « C'est une meilleure plainte parce qu'elle affirme avec beaucoup plus de spécificité que Facebook a une position dominante dans les réseaux sociaux », a ajouté Seth Bloom de Bloom Strategic Counsel. La sénatrice américaine Amy Klobuchar, présidente de la commission antitrust de la commission judiciaire du Sénat, a déclaré qu'elle était heureuse de voir la FTC tenir Facebook responsable d'une "longue histoire de comportement anticoncurrentiel".

    Alex Harman, du groupe de défense des droits des consommateurs Public Citizen, a déclaré, en référence au nouveau président de la FTC, Khan, que le nouveau dépôt de l'affaire « devrait être un message à Facebook et aux autres monopoles qu'il y a un nouveau shérif en ville et que la fête est terminée ».

    Source : La FTC

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Voir aussi

    USA : le rapport antitrust parlementaire propose un démantèlement des GAFA, alors que de nouvelles informations sur l'acquisition d'Instagram par Facebook retardent la remise du rapport

    La Federal Trade Commission travaillerait sur un procès antitrust qu'elle pourrait éventuellement intenter contre Facebook. L'agence aurait examiné les acquisitions passées de la société

    Le patron de la FTC a annoncé qu'il est prêt à un démantèlement des grandes entreprises technologiques si cela s'avère nécessaire

    Antitrust : les USA pourraient poursuivre Google en justice dès la semaine prochaine, le DOJ cherche à obtenir le soutien des États. Google pourrait faire face à un bloc très difficile à affronter

    Facebook atteint une valeur de 1 000 milliards de dollars après le rejet par un juge des plaintes antitrust, qui visaient à forcer le réseau social à se séparer d'Instagram et de WhatsApp
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    juillet 2008
    Messages
    54
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2008
    Messages : 54
    Points : 92
    Points
    92
    Par défaut
    C’est aussi l’offre d’authentification centralisée qui devrait être visée.
    Débutant en Dotnet/C# mais programmeur "amateur" de différents langages depuis des lustres.
    J'utilise Visual studio 2010 express et le framework 4.0

    Environnement de travail Windows 7 et 2008.
    Administrateur accro en scripting, essentiellement Powershell.

Discussions similaires

  1. Réponses: 2
    Dernier message: 23/03/2021, 21h03
  2. Réponses: 5
    Dernier message: 05/02/2018, 20h05
  3. Réponses: 0
    Dernier message: 05/06/2017, 17h15
  4. Réponses: 8
    Dernier message: 24/08/2015, 10h38
  5. Configuration du pc que je vais certainement acheter
    Par Lorenzox dans le forum Ordinateurs
    Réponses: 11
    Dernier message: 10/04/2007, 16h00

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo