Le travail à distance et hybride rend la lutte contre le phishing plus difficile, 53 % des responsables informatiques signalant une augmentation des incidents depuis l'adoption du télétravail, selon Egress

Une nouvelle enquête menée par Egress auprès de 500 responsables informatiques et de 3 000 employés révèle que 73 % des entreprises ont subi des violations de données causées par des attaques de phishing au cours de l'année écoulée.

En outre, 53 % des responsables informatiques signalent une augmentation des incidents dus au phishing depuis l'adoption généralisée du travail à distance. L'avenir du travail hybride suscite également des inquiétudes, 50 % des responsables informatiques estimant qu'il sera plus difficile de prévenir les violations causées par des attaques malveillantes par courrier électronique.

Jack Chapman, vice-président d'Egress chargé des renseignements sur les menaces, déclare : "Les organisations sont bombardées d'attaques de phishing sophistiquées. Les pirates élaborent des campagnes très ciblées qui utilisent des astuces d'ingénierie sociale pour accéder aux données les plus sensibles des entreprises et s'immiscer dans leur chaîne d'approvisionnement. Le phishing est également le point d'entrée le plus courant des ransomwares, avec des conséquences potentiellement dévastatrices."

Nom : egress.png
Affichages : 418
Taille : 4,3 Ko

Les résultats mettent également en évidence le coût humain du phishing, puisqu'ils montrent que dans près d'un quart (23 %) des organisations, les employés qui ont été piratés par un courriel de phishing ont quitté l'organisation - volontairement ou involontairement.

"Le travail à distance a également rendu les employés encore plus vulnérables", ajoute Chapman. "Avec de nombreuses organisations qui planifient un avenir à distance ou hybride, le phishing est un risque qui doit rester au centre des plans de toute équipe de sécurité pour sécuriser leur personnel."

Source : Egress

Et vous ?

Que pensez-vous de ce rapport ? Le trouvez-vous pertinent ?
Le travail à distance a-t-il accentué le nombre d'attaques de phishing contre votre entreprise ?

Voir aussi :

Les entreprises sont en train de perdre la lutte contre le phishing, 85 % d'entre elles affirmant que les tentatives d'attaques sont de plus en plus sophistiquées, d'après Ivanti

60 % des établissements d'enseignement ont été victimes d'attaques de phishing ciblant les données du cloud, il s'agit du taux le plus élevé parmi tous les secteurs analysés, selon Netwrix

Les cybercriminels collaborent et adaptent leurs méthodes pour accroître leurs profits, en vendant l'accès aux systèmes violés à des groupes criminels organisés, selon HP Wolf Security

Les entreprises continuent de rencontrer des difficultés avec la sécurité des applications, alors que les menaces se développent rapidement et ne sont pas détectées à temps, selon NTT Application Security