Les entreprises devraient dépenser près de 342 milliards de dollars en solutions d'intelligence artificielle (IA) en 2021, une croissance de 15,2 % par rapport à l'année précédente, selon les prévisions d'IDC

Les revenus mondiaux du marché de l'intelligence artificielle (IA), y compris les logiciels, le matériel et les services, devraient augmenter de 15,2 % par rapport à l'année précédente en 2021 pour atteindre 341,8 milliards de dollars, selon la dernière publication de l'International Data Corporation (IDC) Worldwide Semiannual Artificial Intelligence Tracker. Le marché devrait encore s'accélérer en 2022 avec une croissance de 18,8 % et rester en bonne voie pour franchir la barre des 500 milliards de dollars en 2024.

Parmi les trois catégories technologiques, les logiciels d'IA occupent 88 % du marché global. Toutefois, en termes de croissance, le matériel d'IA devrait connaître la croissance la plus rapide au cours des prochaines années. À partir de 2023, les services d'IA devraient devenir la catégorie à la croissance la plus rapide.

Dans la catégorie des logiciels d'IA, les applications d'IA se taillent la part du lion avec près de 50 % des revenus. En termes de croissance, les plateformes d'IA sont les plus fortes avec un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 33,2 % sur cinq ans. Les logiciels d'infrastructure de systèmes d'IA seront les plus lents avec un TCAC de 14,4 % sur cinq ans, tout en représentant environ 35 % de tous les revenus des logiciels d'IA.

Au sein du marché des applications d'intelligence artificielle, AI ERM devrait connaître une croissance légèrement plus forte que AI CRM au cours des cinq prochaines années. Par ailleurs, les logiciels de cycle de vie de l'IA devraient connaître la croissance la plus rapide parmi les marchés des plateformes d'IA.

Nom : idc.png
Affichages : 450
Taille : 26,4 Ko

"La perturbation est déstabilisante, mais elle peut aussi servir de catalyseur à l'innovation et à la transformation. 2020 a été l'année qui a accéléré la transformation numérique et renforcé la valeur de l'IA d'entreprise", a déclaré Ritu Jyoti, vice-présidente de groupe pour la recherche sur l'IA et l'automatisation chez IDC. "Nous sommes désormais entrés dans le domaine du travail et de la décision augmentés par l'IA dans tous les domaines fonctionnels d'une entreprise. La création et l'utilisation responsables de solutions d'IA capables de détecter, de prédire, de répondre et de s'adapter rapidement constituent un impératif commercial important."

Nom : idc.png
Affichages : 439
Taille : 21,6 Ko

Le marché des services d'IA a été estimé à 19,4 milliards de dollars en 2020, ce qui représente la croissance la plus rapide par rapport au matériel et aux logiciels. Pour 2021, il devrait connaître une croissance de 19,3 %. Au cours des cinq prochaines années, il devrait connaître le meilleur TCAC, à 21 %. Cette catégorie technologique se décompose en deux segments : les services informatiques et les services aux entreprises.

Les services informatiques sont les plus importants des deux, représentant près de 80 % de l'ensemble des revenus des services d'IA. Du point de vue de la croissance, les deux marchés sont similaires avec des TCAC de 21 % sur cinq ans. Globalement, les services d'IA devraient représenter un marché de 50 milliards de dollars d'ici 2025.

Nom : idc.png
Affichages : 447
Taille : 17,9 Ko

Jennifer Hamel, directrice de recherche, Services d'analyse et d'automatisation intelligente, explique : "L'IA s'est imposée comme une composante essentielle de l'entreprise du futur, alimentant la demande de partenaires de services pour aider les organisations à franchir les nombreux obstacles qui se dressent entre les projets pilotes et l'IA d'entreprise. La demande des clients en matière d'expertise dans le développement de solutions d'IA de niveau production et dans la mise en place de l'organisation, de la plateforme, de la gouvernance, des processus d'affaires et des stratégies de talents adéquats pour assurer l'adoption durable de l'IA à grande échelle stimule l'expansion dans les segments des services informatiques et des services aux entreprises."

Près de 190 entreprises ont été incluses dans le marché des services d'IA dans cette édition. Dans la catégorie des services informatiques pour l'IA, les trois premières entreprises en 2020 étaient IBM, Accenture et Tata Consultancy Services. Chacune de ces trois entreprises a réalisé un chiffre d'affaires de plus d'un milliard de dollars et a totalisé une part de marché de 26 %. Au-delà, huit autres entreprises ont généré plus de 500 millions de dollars chacune.

Le top 3 des entreprises de services aux entreprises pour l'IA en 2020 était Ernst & Young, Accenture et Deloitte, représentant une part combinée de 46 %. En dehors de ce top 3, neuf autres entreprises ont franchi la barre des 100 millions de dollars en 2020. Dans l'ensemble, le paysage concurrentiel sur les deux marchés de services pour l'IA reste très fragmenté, où de nombreux acteurs de toute la chaîne de valeur des services continuent d'investir dans des actifs technologiques, des ressources d'innovation et une expertise dans l'application de l'IA pour résoudre des problèmes spécifiques à l'industrie et au domaine pour les clients.

Le matériel d'IA est la plus petite catégorie avec 5 % de part du marché global. Néanmoins, elle devrait connaître la croissance la plus rapide en 2021, à 29,6 % d'une année sur l'autre. Elle devrait également occuper la meilleure place en termes de croissance en 2022. Au cours des cinq prochaines années, son TCAC est estimé à 19,4 %. Cette catégorie technologique se décompose en deux marchés : le serveur et le stockage. Le serveur détient la part la plus importante, soit environ 82 %, tandis que le stockage devrait connaître une meilleure croissance avec un TCAC de 22,1 % sur cinq ans.

Nom : idc.png
Affichages : 444
Taille : 35,7 Ko

"Le marché des serveurs et du stockage de l'IA a été moins touché que prévu par la pandémie de COVID-19 et reprend rapidement de la vigueur, notamment à la périphérie", a déclaré Peter Rutten, directeur de recherche, systèmes, plateformes et technologies d'infrastructure chez IDC. "L'infrastructure de choix se coalise autour du calcul massivement parallèle utilisant des coprocesseurs et des grappes de serveurs avec des interconnexions et des réseaux rapides."

L'IDC Worldwide Semiannual Artificial Intelligence Tracker publie des données sur la part des fournisseurs d'IA et les prévisions de marché sur une base semestrielle. Il fournit des données et des informations sur tous les domaines technologiques clés - serveurs, stockage, logiciels et services - basées sur la méthodologie complète d'IDC, qui comprend la modélisation des produits, des marchés et des charges de travail des fournisseurs. Plus de 700 entreprises sont actuellement publiées dans le Tracker, ce qui garantit que le paysage concurrentiel est bien représenté dans les trois catégories technologiques. Les données sont disponibles pour un total de 27 pays et cinq autres régions. Dans cette version de juillet 2021, une segmentation par type de déploiement est ajoutée pour la première fois aux données sur les logiciels. Grâce à sa couverture large et approfondie, les utilisateurs peuvent compter sur le Tracker pour évaluer les secteurs du marché de l'IA qui devraient croître en cette période exceptionnellement difficile et optimiser leurs plans d'affaires en conséquence. Dans la prochaine version, prévue pour janvier 2022, IDC étoffera le Tracker avec davantage de détails sur le marché, notamment dans le domaine des logiciels.

Source : IDC

Et vous ?

Que pensez-vous de ces prévisions ?
Votre entreprise prévoit-elle d'investir plus dans l'IA ?

Voir aussi :

93 % des entreprises envisagent d'utiliser l'intelligence artificielle pour rationaliser les opérations de leur service d'assistance, selon une nouvelle étude de Freshworks

L'adoption de l'IA par les entreprises en Europe accélérée par la COVID, mais seules 27 % l'ont effectivement déployé dans le cadre de leurs activités, selon IBM

Les entreprises sont motivées pour adopter l'IA malgré les difficultés, dont le manque de personnel qualifié et les difficultés de recrutement, d'après l'enquête sur l'adoption de l'IA d'O'Reilly