IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    2 077
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 2 077
    Points : 45 976
    Points
    45 976
    Par défaut La dernière entreprise de Ray Ozzie est une carte IdO bon marché avec une connectivité forfaitaire
    La dernière entreprise de Ray Ozzie est une carte IdO bon marché avec une connectivité forfaitaire
    la startup a levé 22 millions de dollars auprès de Bill Gates et d'autres investisseurs

    L'IdO (Internet des objets) est l'une des filières les plus porteuses d'avenir de l'IT et selon l'International Data Corporation, il représente un marché estimé à plusieurs centaines de milliards de dollars par an. Ray Ozzie, connu pour avoir contribué à l'arrivée de Microsoft sur le marché du cloud, l'a compris et a lancé la startup Blues Wireless pour en tirer les avantages. À travers Blues Wireless, l'ancien cadre de Microsoft veut connecter des milliards d'appareils IdO dans le monde et a réussi à lever 22 millions de dollars le mois dernier auprès de Bill Gates, XYZ Venture Capital et plusieurs autres investisseurs.

    Ray Ozzie veut s'offrir le marché de l'IdO grâce à sa startup Blues Wireless

    Ray Ozzie, l'homme qui a créé Lotus Notes, le logiciel de groupware racheté par IBM en 1995, et contribué à faire entrer Microsoft dans l'ère du cloud (en dirigeant le développement d'Azure), a un nouvel objectif : aider les appareils domestiques à devenir plus intelligents en les connectant directement aux ondes cellulaires. Pour cela, il a lancé Blues Wireless en 2019, une startup IdO en vue de développer des interfaces qui permettront cette connectivité. La même année, Ray Ozzie a déclaré que sa startup avait commencé à tester avec AT&T un module qui permet de connecter en toute sécurité toutes sortes de produits.

    Nom : software-legend-ray-ozzie-wades-in-lawful-access-tangle-showcase_image-4-p-2621.jpg
Affichages : 771
Taille : 75,3 Ko
    Ray Ozzie

    Cela comprend notamment appareils électroménagers, alarmes, distributeurs automatiques et équipements de construction. Ozzie fait partie des pionniers des logiciels pour PC. Il a d'abord créé Lotus Notes, un des premiers programmes destinés à aider les employés des entreprises à gérer leur courrier électronique et leur calendrier, mais aussi à collaborer. En 2005, il a vendu sa startup Groove Networks à Microsoft et a succédé à Bill Gates en tant qu'architecte logiciel en chef de l'entreprise avant de la quitter à la fin de 2010. En 2015, il a vendu une autre entreprise, la startup de communication vocale Talko, à Microsoft.

    Le 12 juillet dernier, Blues Wireless a annoncé avoir conclu un tour de financement de 22 millions de dollars. Sequoia Capital et l'investisseur providentiel Lachy Groom ont conjointement mené la ronde. L'investissement a aussi inclus la participation de XYZ Venture Capital et de Bill Gates, cofondateur de Microsoft, qui a déjà soutenu Blues Wireless en 2020. L'entreprise a annoncé que les nouveaux fonds serviront à financer la croissance de la technologie de l'entreprise, notamment les ventes, le marketing et le développement de produits. La startup a levé un total de 33 millions de dollars depuis son lancement en 2019.

    La startup vise un large marché. Les entreprises dans de nombreux domaines, notamment l'agriculture, la fabrication et la logistique, déploient des capteurs connectés à Internet tout au long de leurs opérations pour recueillir des données qui peuvent les aider à accroître leur efficacité. En effet, dans les prochaines années, davantage d'appareils seront connectés sans fil dans les années à venir, mais tous les fabricants d'appareils ne voudront probablement pas gérer eux-mêmes la connectivité. La startup d'Ozzie ne sera probablement qu'une des nombreuses entreprises désireuses d'assumer cette tâche.

    La prémisse derrière la nouvelle société d'Ozzie est que tout le monde, des fabricants d'appareils électroménagers aux sociétés de logistique, voudra que leurs produits disposent d'une connexion sans fil sécurisée sans les tracas ou les risques de le faire eux-mêmes. « Les clients ont essayé de connecter pratiquement tout ce qui existe au nuage. C'est plutôt une évidence par rapport à une technologie à la recherche d'un problème », a déclaré Ozzie il y a deux ans. « Les réseaux cellulaires actuels et à venir seront en mesure de concurrencer favorablement le Wi-Fi, offrant plusieurs avantages », a-t-il ajouté.

    Cependant, les connexions cellulaires coûtent de l'argent, et les efforts pour connecter les appareils dans le passé laissaient les clients gérer eux-mêmes les coûts des données. Blues Wireless espère éliminer ces tracas en utilisant un modèle commercial semblable à celui du Kindle, en vendant les modules avec un profit suffisant pour couvrir le coût de l'appareil et les données sans fil que les appareils utiliseront. De plus, Blues Wireless est encore une petite entreprise, qui fait surtout appel à des sous-traitants et qui était auparavant uniquement financée par Ozzie à ses débuts.

    Notecard : le premier produit de Blues Wireless semble être un succès

    Blues Wireless est la dernière d'une série d'entreprises créées par Ozzie. Au cours de sa carrière, il a fondé trois startups distinctes, dont deux ont été rachetées par Microsoft. La troisième, Lotus Development Corp. a été intégrée à IBM par une acquisition en 1995. L'on estime que les précédentes idées d'Ozzie étaient surtout des produits corrects, mais en avance sur leur temps, qui cherchaient à tirer parti des changements dans la façon dont les gens et les ordinateurs interagissent. Cette fois-ci, Ozzie dit qu'il compte faciliter la tâche des entreprises qui souhaitent s'engager dans une tendance matérielle inévitable.

    Nom : feather-1-312b0b72f3fdf8102b2a8390d8adf953.png
Affichages : 830
Taille : 236,4 Ko
    Le Notecard

    Blues Wireless développe et vend une puce appelée Notecard qui peut être attachée aux appareils IdO pour leur permettre de transmettre des données au cloud. Selon le site de la société, le Notecard combine un téléphone cellulaire mondial prépayé, un matériel de faible puissance, une conception logicielle simple et des communications sécurisées dans un seul SoM (system on a module – système sur un module). Grâce au Notecard, un capteur agricole peut envoyer des mesures du champ à une plateforme de surveillance des cultures basée sur le cloud. Il existe beaucoup d'autres cas d'utilisation.

    Une entreprise de livraison pourrait également utiliser la puce pour collecter les données de diagnostic de ses camions. Le Notecard est alimenté par une unité centrale de traitement issue de la gamme de processeurs embarqués Cortex-M4 à faible consommation d'Arm. Des capteurs intégrés permettent aussi de suivre l'emplacement de la puce, son accélération et la température de son environnement. En revanche, le Notecard ne dispose pas d'antennes pour faciliter la transmission des données vers le cloud. Il est toutefois doté de connecteurs qui permettent aux entreprises de fixer leurs propres antennes.

    Les ingénieurs de la société disposent ainsi d'une plus grande souplesse pour personnaliser la manière dont les données sont envoyées de la périphérie du réseau vers le nuage. Lorsqu'un appareil équipé d'un Notecard génère un élément de données, tel qu'un relevé de capteur, ces données sont transmises au Cortex-M4 intégré à la puce. L'unité centrale utilise les antennes fournies par le client pour transmettre les informations au réseau sans fil d'AT&T. Puis, une fois sur l'infrastructure d'AT&T, les informations peuvent rapidement être transmises au centre de données interne de l'entreprise cliente.

    Si elle ne dispose pas d'une infrastructure cloud interne, les données seront envoyées à la plateforme de cloud public où l'entreprise héberge son application dorsale de traitement des données IdO.

    Ozzie et Blues Wireless vont devoir faire face à une forte concurrence

    Le secteur de l'IdO représente un marché à fort potentiel sur lequel la concurrence s'intensifie au fil des ans. Blues Wireless n'est pas la seule entreprise à offrir du matériel pour connecter les systèmes à la périphérie du réseau au cloud. Cependant, la jeune entreprise affirme avoir un avantage clé sur ses rivaux : le prix. Un seul Notecard peut être acheté pour un prix fixe de 49 dollars qui comprend 500 mégabits de bande passante. Selon le site Web de l'entreprise, les clients qui achètent un Notecard n'ont pas besoin d'acheter un abonnement Internet séparé. Il s'agit là d'un prix "dérisoire".



    Blues Wireless affirme que l'achat d'une quantité comparable de bande passante et d'un dispositif de transmission de données coûte normalement plus de 430 dollars, soit plus de huit fois le prix du Notecard. Les 500 mégaoctets de bande passante inclus avec chaque puce ne sont pas beaucoup selon les normes de large bande des consommateurs, mais c'est plus que suffisant pour de nombreux appareils IdO. Selon les experts, ces appareils ne transmettent généralement des données que sporadiquement, lorsqu'un événement intéressant se produit.

    De plus, les informations qu'ils génèrent ont tendance à avoir une empreinte mémoire assez faible, ce qui signifie qu'ils n'ont pas besoin d'une grande capacité réseau pour les prendre en charge. Cependant, si un appareil a besoin d'une bande passante supplémentaire, les clients peuvent acheter plus de capacité. Blues Wireless fournit un service de gestion basé sur le cloud avec le Notecard qui peut automatiquement fournir une largeur de bande supplémentaire lorsqu'une puce est sur le point d'atteindre sa limite par défaut.

    Le service offre aussi des fonctions que les administrateurs peuvent utiliser pour déployer des mises à jour de micrologiciels aux appareils IdO. « Nous offrons une solution simple et abordable à un problème complexe et coûteux : aider les entreprises à connecter leurs produits au cloud, en toute sécurité et avec un minimum d'efforts », a déclaré Ozzie dans un communiqué.

    « Depuis que nous avons mis le Notecard sur le marché, nous avons eu d'excellents retours et une forte demande. Ce financement, combiné à notre équipe de classe mondiale et à nos investisseurs, contribuera à accélérer notre progression vers la connexion au cloud des milliards de biens distants des clients », a-t-il ajouté.

    Source : Blues Wireless

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Que pensez-vous du Notecard de Blues Wireless ?

    Voir aussi

    Les dépenses mondiales consacrées à l'IoT atteindront 745 Md$ en 2019 sous l'impulsion des industries d'assemblage et de transformation, selon l'IDC

    L'IA, l'IdO et la technologie blockchain, principaux moteurs de dépenses en TIC en entreprise cette année ? Oui, selon Gartner

    IDC : les dépenses en IT devraient augmenter de 6 % cette année grâce au déploiement de la 5G, mais la baisse des ventes de PC et les craintes autour du coronavirus vont freiner la croissance globale

    Maison connectée : Amazon a vendu 3,9 millions de produits en Europe au 3T19 et occupe la première place du marché devant Google, selon IDC
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Responsable Arduino et Systèmes Embarqués

    Avatar de f-leb
    Homme Profil pro
    Enseignant
    Inscrit en
    janvier 2009
    Messages
    11 631
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 50
    Localisation : France, Sarthe (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Enseignant

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2009
    Messages : 11 631
    Points : 51 310
    Points
    51 310
    Billets dans le blog
    19
    Par défaut
    Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
    Nom : feather-1-312b0b72f3fdf8102b2a8390d8adf953.png
Affichages : 830
Taille : 236,4 Ko
    Le Notecard
    En fait, la Notecard est la petite carte en haut à droite. La carte à gauche (une Notecarrier) est une carte à microcontrôleur (à base d'ESP32 apparemment) avec le slot pour recevoir la Notecard. Il y a même une carte Notecarrier Pi Hat pour recevoir la Notecard qui peut être enfichée sur le port GPIO du Raspberry Pi

    Si j'ai bien compris, la Notecard embarque une API pour une communication avec des données au format JSON avec le microcontrôleur (liaison série USB, I2C...), et de quoi faire la passerelle internet par le réseau cellulaire, sans abonnement supplémentaire.

    Nom : typical-application-notecard.png
Affichages : 241
Taille : 82,8 Ko
    d'après https://dev.blues.io/hardware/notecard-datasheet/note-wbex-500/#cellular-service

    C'est prometteur... Attention de choisir la Notecard correspondant à sa région (Amérique, Europe, etc.)

Discussions similaires

  1. Réponses: 1
    Dernier message: 16/01/2021, 10h09
  2. Réponses: 0
    Dernier message: 16/10/2020, 14h33
  3. Déterminer si un champ est une clé primaire
    Par fbalien dans le forum Bases de données
    Réponses: 5
    Dernier message: 23/09/2019, 10h19
  4. Directx en pur C , c'est une pure utopie?
    Par acetyle dans le forum DirectX
    Réponses: 61
    Dernier message: 07/07/2005, 15h36
  5. Réponses: 6
    Dernier message: 06/12/2004, 22h18

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo