Julia Computing fait une levée de fonds de 24 millions de dollars
pour faire progresser sa plateforme cloud sécurisée et haute performance JuliaHub et pour développer l'écosystème Julia

Julia Computing a annoncé hier la fin d'une levée de fonds de série A de 24 millions de dollars. L'entreprise derrière le langage de programmation Julia a également annoncé que Bob Muglia, ancien PDG de Snowflake et ancien président de Microsoft Servers and Tools, va rejoindre son conseil d'administration. Julia Computing compte utiliser le financement pour développer et faire progresser sa plateforme cloud JuliaHub sécurisée et haute performance et pour développer l'écosystème Julia.

En une décennie, Julia a su se faire une place de choix parmi les meilleurs langages et les plus utilisés pour le calcul scientifique et le calcul haute performance (HPC). Le langage de programmation ne cesse de gagner en adoption au sein de la communauté scientifique. C'est en tout cas ce que laisse croire la forte hausse de ses téléchargements. En 2020 par exemple, ils ont connu une augmentation de 87 %. En comparaison à l’année 2019, c’est une croissance de 10 points de pourcentage. Mais la hausse du nombre de téléchargements n'est pas l'argument le plus solide en faveur de l'adoption de Julia au sein de la communauté scientifique. C'est plutôt son adoption dans les projets de haute importance.

La Federal Aviation Administration (FAA), par exemple, utilise Julia pour le développement de son système d'évitement de collision aéroporté de nouvelle génération (ACAS-X). Julia a été choisi notamment à cause de sa rapidité d'exécution, mais aussi sa syntaxe concise. Le projet ACAS-X nécessite en effet le calcul d'une recherche exhaustive sur 650 milliards de points de décision dans la table logique optimisée afin d'identifier les pannes. Julia a réduit le temps nécessaire pour effectuer ces calculs de plusieurs années.

Cette année encore, Julia a été le lauréat d'un prix de la DARPA pour créer un framework devant permettre de multiplier par 1000 la vitesse de la simulation électronique. L'Agence américaine pour les projets de recherche avancée de défense (DARPA) a octroyé un financement à Julia Computing pour mener à bien cette mission. Précisons que Julia Computing a été fondée en juillet 2015 par 6 cofondateurs, dont les 4 créateurs du langage de programmation Julia. Et sa mission est de développer des produits qui rendent Julia facile à utiliser, à déployer et à faire évoluer.

Considéré comme l'un des langages HPC les plus rapides et les plus simples pour l'intelligence artificielle, l'apprentissage automatique, la modélisation et la simulation, Julia est utilisé par plus de 10 000 entreprises dans le monde, dont AstraZeneca, BlackRock, Google, Intel, Microsoft, Moderna, Pfizer, ainsi que la NASA, la Federal Aviation Administration et la Federal Reserve Bank de New York.

Le langage de programmation Julia a été téléchargé plus de 29 millions de fois par des utilisateurs du monde entier, dont des milliers de développeurs open source qui ont contribué à Julia et à ses 6 000 packages enregistrés. Plus de  500 universités dans le monde utilisent et enseignent Julia, y compris des institutions de classe mondiale telles que le MIT, Stanford et UC Berkeley.

Ces performances et bonnes nouvelles laissent présager un avenir radieux pour le langage de programmation de haut niveau, performant et dynamique pour le calcul scientifique. La levée de fonds de 24 millions de dollars va donc jouer un rôle important dans le développement de Julia et son écosystème.

Nom : julia-brand.PNG
Affichages : 631
Taille : 6,7 Ko

Julia Computing compte en effet utiliser le financement pour développer et faire progresser sa plateforme cloud JuliaHub sécurisée et haute performance et pour développer l'écosystème Julia. JuliaHub facilite le développement, le déploiement et la mise à l'échelle des programmes et modèles Julia que les data scientists et ingénieurs adoptent à un rythme de plus en plus rapide. En plus d'être un produit de cloud computing à part entière, JuliaHub est une plateforme pour d'autres applications révolutionnaires, telles que JuliaSim pour la simulation multiphysique, JuliaSPICE pour la simulation de circuits et Pumas pour le produit de simulation pharmaceutique de la société partenaire de Julia Computing, Pumas-AI.

« Les merveilles du monde d'aujourd'hui sont créées à l'aide de modèles numériques. Les circuits de nos smartphones, les matériaux avancés, les produits pharmaceutiques et l'aéronautique sont tous des exemples de technologies avancées construites à l'aide de la modélisation numérique. Bien que ces avancées aient été incroyables, les outils et les systèmes qui soutiennent ces efforts datent de plusieurs décennies et ne peuvent pas tirer pleinement parti du cloud », a déclaré Bob Muglia, membre du conseil d'administration de Julia Computing. « L'équipe de Julia Computing a secoué ce monde en créant JuliaHub, une plateforme moderne de modélisation technique et scientifique. JuliaHub est sur le point de faire progresser le calcul scientifique et de proposer des solutions qui fourniront de nouvelles générations de produits et de services que nous ne pouvons même pas imaginer aujourd'hui. »

« JuliaHub permet de concevoir de nouveaux médicaments et thérapies, de développer de nouvelles batteries, de simuler une mission spatiale et de cartographier l'univers, tout en utilisant moins de ressources informatiques et en réduisant les émissions des centres de données. Nous sommes vraiment en train de définir l'avenir de la science des données et de la simulation, et il est passionnant d'aider à conduire ces innovations passionnantes. Avec notre dernier financement, nous sommes impatients de développer notre équipe et d'apporter les super pouvoirs de Julia à davantage d'industries et d'applications. » Ajoute Viral Shah, cofondateur et PDG de Julia Computing, et aussi co-créateur de Julia.

Source : Julia Computing

Et vous ?

Que pensez-vous de cette levée de fonds et des ambitions de Julia Computing ?
Pensez-vous que Julia sera demain le langage de facto pour l'intelligence artificielle, la modélisation et la simulation ? Pourquoi ?
Utilisez-vous ou avez-vous déjà utilisé Julia ? Qu'en pensez-vous ? Comment le trouvez-vous par rapport aux langages comme Python, Matlab ou similaires ?