IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Actualités Discussion :

Chine : une ville déploie la reconnaissance faciale pour lutter contre le Covid-19

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    1 921
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 1 921
    Points : 41 049
    Points
    41 049
    Par défaut Chine : une ville déploie la reconnaissance faciale pour lutter contre le Covid-19
    Chine : une ville déploie la reconnaissance faciale pour lutter contre le Covid-19
    elle permettra de surveiller les mouvements et l'état de santé des gens dans les lieux publics

    Alors que les pays déploient les uns après les autres le pass sanitaire sur le Vieux Continent, Ruili, une petite ville chinoise frontalière du Myanmar (ex-Birmanie), a choisi d'utiliser des caméras de reconnaissance faciale afin de surveiller les déplacements des habitants et d'éradiquer un petit foyer de Covid-19. Pour ce faire, les caméras devraient suivre les mouvements et l'état de santé d'une personne lorsqu'elle entre et sort de zones résidentielles, de supermarchés, de centres de transport et d'autres lieux publics dans la région. Il s'agit du premier cas rapporté publiquement d'utilisation de la reconnaissance faciale dans la lutte contre le Covid-19.

    La Chine est l'un des pays les plus surveillés au monde, le gouvernement aurait fait installer plus de 200 millions de caméras de vidéosurveillance pour couvrir tous les espaces publics au cours des cinq dernières années. La surveillance a été largement utilisée pour combattre le Covid-19 en Chine, qui a été le premier pays à adopter un système de code QR pour enregistrer les résultats des tests et suivre les contacts. Selon les statistiques publiées dernièrement, le pays a presque vaincu le virus, mais de nouveaux petits foyers de propagation voient toujours le jour, comme c'est le cas dans la ville de Ruili.

    Nom : face-mask-iris-recognition-1024x640.jpeg
Affichages : 982
Taille : 116,1 Ko

    Ruili, une ville de plus de 210 000 habitants, est un important point de passage depuis la ville de Muse, au Myanmar voisin, qui connaît des troubles croissants depuis le coup d'État du 1er février. Les autorités chinoises craignent le fait que les gens traversent la frontière chinoise pour échapper à la violence. Selon la Commission provinciale de la santé de la province du Yunnan, près de la moitié des nouveaux cas signalés la semaine dernière étaient des ressortissants du Myanmar, sans que l'on sache exactement comment ils sont entrés dans la ville. Les autorités de la ville ont déclaré avoir découvert 155 cas au cours de la semaine écoulée.

    Ainsi, pour limiter le risque de contagion et éradiquer le virus, ils ont fait appel à la reconnaissance faciale. C'est le premier cas rapporté d'utilisation de la technologie de reconnaissance faciale pour suivre les mouvements et l'état de santé d'une personne lorsqu'elle entre et sort de zones résidentielles, de supermarchés, de centres de transport et d'autres lieux publics. « Toute personne qui entre et sort doit faire scanner son code (de santé) et son visage pour pouvoir passer », ont déclaré à la presse des responsables de Ruili. Ils ont déclaré qu'ils entendent déployer une forte artillerie pour rapidement en finir.

    « Des outils de sécurité tels que des caméras de reconnaissance faciale, des serrures de porte intelligentes, ainsi que des barrières routières (gérées par la police ou des bénévoles de la communauté) ont été mis en place dans les zones clés », ont-ils ajouté. Selon la Radio nationale chinoise, les scanners peuvent également vérifier la température des individus. Pour l'instant, il n'y a pas de détails sur la durée de conservation des données dans la base de données ni sur la fermeture du système, qui est contrôlé par le groupe de travail sur la prévention des pandémies de la ville, une fois l'épidémie contenue.

    En effet, si la tactique peut s'avérer efficace, certains ont toutefois exprimé leur inquiétude quant à la multitude de nouvelles applications de surveillance de la santé déployée dans le pays depuis le début de la crise sanitaire. Selon une enquête du New York Times publiée en janvier, une application très répandue, développée par le géant chinois de l'e-commerce Alibaba et permettant de suivre l'historique des voyages et les tests de dépistage des virus, a partagé des données avec la police.

    Au plus fort de la pandémie, les policiers des grandes villes portaient des casques équipés d'une reconnaissance faciale et de caméras infrarouges qui mesuraient la température des piétons. Pendant ce temps, en France, Laurent Wauquiez veut autoriser la reconnaissance faciale dans les trains et les gares, financer l’achat de logiciel d’analyses comportementales et multiplier les caméras de vidéosurveillance. Contrairement à la ville de Ruili, le projet de Wauquiez n'a pas pour objectif de lutter contre le Covid-19. Pour cela, la France compte déjà sur le pass sanitaire récemment adopté par l'UE.

    Wauquiez veut en effet déployé un programme de surveillance comme ceux rencontrés dans les grandes villes chinoises et dans d'autres pays. Pour certains analystes, le projet de Laurent Wauquiez est un pur projet de Technopolice, dangereux et illégal, que l’assemblée plénière du conseil régional se doit de rejeter. Wauquiez doit présenter un projet qu’il entend bien faire voter. Au programme, notamment :

    • accompagner, dans les trains régionaux et les gares à titre expérimental, un premier dispositif de reconnaissance faciale, uniquement accessible aux autorités compétentes ;
    • déployer la vidéoprotection à l’intérieur des cars scolaires et interurbains ;
    • poursuivre l’équipement en caméras de vidéoprotection en temps réel des trains régionaux ;
    • renforcer le bouclier “vidéoprotection” avec 10 000 caméras supplémentaires et en l’étendant à la vidéoprotection intelligente ainsi qu’à l’expérimentation de systèmes innovants.


    Dans le document qui présente le projet, Wauquiez revient ainsi sur sa politique de sécurité des dernières années : déploiement massif de caméras dans les gares, les trains et les lycées, financement de la vidéosurveillance en temps réel… Selon lui, cela ne suffit toujours pas : il faut surveiller encore plus et « intégrer de nouveaux espaces », comme les « stationnements des vélos, certains ascenseurs, passages souterrains, passerelles », sans oublier « l’ensemble des transports scolaires ». Wauquiez n’est pas le seul avec de tels projets. Il rejoint Christian Estrosi qui désire déployer des projecteurs de lumière ultrapuissants qui se déclencheraient en cas d’attroupements.

    De plus en plus de pays suivent la Chine sur cette voie (l’utilisation de la reconnaissance faciale). Selon un rapport de la Fondation Carnegie pour la paix internationale, au moins 75 pays utilisent de façon active des outils d'intelligence artificielle tels que la reconnaissance faciale pour la surveillance de masse. Dans le cas de la France, la reconnaissance faciale en temps réel n’est toujours pas autorisée. De nombreuses expérimentations ont pourtant déjà lieu, et des sociétés se positionnent, avec dans leur viseur les Jeux olympiques de Paris en 2024.

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Que pensez-vous de l'idée d'utiliser la reconnaissance faciale pour lutter contre le Covid-19 ?
    Que pensez-vous des propositions de loi visant à apporter la reconnaissance faciale dans les lieux publics en France ?

    Voir aussi

    France : selon le Conseil d'État, le pass sanitaire n'est pas manifestement illégal, en réponse aux critiques adressées par la Quadrature du Net

    Laurent Wauquiez veut autoriser la reconnaissance faciale dans les trains et les gares. Cet outil d'IA est une forme de surveillance particulièrement dangereuse pour certains

    Bruxelles annonce la mise en service du pass sanitaire européen, mais des zones de frictions demeurent autour de ces certificats COVID numériques de l'UE
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Rédacteur/Modérateur

    Avatar de yahiko
    Homme Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    juillet 2013
    Messages
    1 311
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Alpes Maritimes (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2013
    Messages : 1 311
    Points : 8 228
    Points
    8 228
    Billets dans le blog
    43
    Par défaut
    La Chine est en train de devenir un monstre dystopique, alors que certains ici-même applaudissent des deux mains cette dictature 2.0, abreuvés à longueur de clics de sites de "réinformation", et croyant dur comme fer que notre pire ennemi sont les Etats-Unis.
    Les Etats-Unis est notre plus grand concurrent économique. Mais c'est la Chine qui est notre pire ennemi, si on défend la Liberté.
    La montée en puissance tant économique, technologique que militaire de l'Empire du Milieu met au défi nos démocraties occidentales.

    Il y a encore des sceptiques sur le caractère totalitaire de la Chine. Que ce qu'il se passe là-bas, ce n'est que de la propagande bobo gauchiste pro US.
    La répression du PCC à Hong Kong, la loi sur la sécurité nationale, les arrestations politiques, les "disparitions" d'opposants, ce ne sont pas des fake news.
    La répression des Oighours non plus.
    La menace qui plane sur Taïwan, modèle de démocratie dont nous ferions bien de nous inspirer chez nous, elle non plus n'est pas fictive ni exagérée.
    Les interdictions de critiquer que ce soit le Parti et encore moins son leader Xi Xinping.
    La mainmise sur les médias
    Il y en aura qui se réjouiront le jour où la dictature chinoise reprendra la main sur l'ancienne Formose.
    D'autres se tueront dans l'indifférence.

    La Chine ne s'interdit rien. Les libertés individuelles n'existent pas. Seul compte désormais ce délire mêlant victimisation quand ça l'arrange, désir de revanche sur l'occident, mais pire, une idéologie nationaliste de plus en plus expansionniste.

    La reconnaissance faciale pour lutter contre le Covid est une mesure disproportionnée eu égard au respect de notre vie privée On peut lutter efficacement contre ce virus autrement. En se vaccinant par exemple et en faisant preuve de civisme, contre-partie de notre liberté.
    C'est finalement un non événement si on veut bien ouvrir les yeux et considérer la Chine pour ce qu'elle est devenue, un régime qui utilise la technologie à des fins totalitaires. George Orwell avait vu juste, il avait simplement près que 40 ans d'avance.
    Tutoriels et FAQ TypeScript

  3. #3
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    8 151
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 8 151
    Points : 14 476
    Points
    14 476
    Par défaut
    Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Au niveau des libertés nous ne sommes pas dans la meilleure période.
    Les gouvernements occidentaux s'inspirent de la Chine, donc nous finiront également par vivre dans des villes dystopiques.

    Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
    Que pensez-vous de l'idée d'utiliser la reconnaissance faciale pour lutter contre le Covid-19 ?
    D'un côté on sait que tester massivement et tracer les infectés aident grandement à ralentir une épidémie, on l'a vu à Singapour et Taiwan par exemple.
    Donc ici le prétexte fonctionne, c'est pas comme en France avec le prétexte du terrorisme, il y avait des caméras de surveillance partout à Nice et il y a quand même un type qui a réalisé un attentat.

    Si il n'y avait pas eu de pandémie le système de surveillance aurait quand même fini par arriver, ça a juste accéléré les choses.
    Je ne pense pas qu'ils vont arrêter d'utiliser le système quand l'épidémie sera terminée.

    Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
    Que pensez-vous des propositions de loi visant à apporter la reconnaissance faciale dans les lieux publics en France ?
    Ça me fait peur, tu te ne sens pas libre quand t'es filmé en permanence.
    Keith Flint 1969 - 2019

  4. #4
    Membre chevronné
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    juillet 2007
    Messages
    831
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 39
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : High Tech - Opérateur de télécommunications

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2007
    Messages : 831
    Points : 1 758
    Points
    1 758
    Par défaut
    Autrefois, on avait coutume de dire que les USA avaient 20 ans d'avance sur la France, aujourd'hui on peut dire que c'est la Chine qui a 20 ans d'avance sur la France. Comme autrefois, on peut dire que c'est à la fois pour notre plus grand bonheur et notre plus grand malheur. On a suivi les technologie américaine mais aussi la mal-bouffe et l'obésité américaine la judiciarisation des liens sociaux... Aujourd'hui on va vers une sécurisation à la chinoise avec un état aussi totalitaire (sans contre-pouvoir mais toujours démocratique) très intrusif dans la vie privé et virtualisé. Mais les USA suivent aussi la Chine comme la Chine suivait aussi les USA.

    Je m'étonne des gens qui réclament le pass-sanitaire et condamnent la vidéo-surveillance chinoise avec reconnaissance faciale (qui plus est sous-prétete de dysproportion). Mais n'est-ce pas totalement exagéré de contrôler votre identité a l'entrée d'un bar (et de l'envoyer à l'Etat) pour une raison sanitaire? Si quelqu'un ne veut pas se soigner eh bien qu'il ne se soigne pas et ne se plaigne pas d'être malade et ensuite évidemment à l'hôpital, il ne sera pas prioritaire. Mais en quoi être vacciné serait équivalent a être non-positif au virus? Les médecins ne l'ont jamais dis pourtant c'est ainsi qu'est justifié cette mascarade.
    Tout ce que j'écris est libre de droits (Licence CC0) et je vous incite à faire de même.

  5. #5
    Membre éclairé
    Profil pro
    Inscrit en
    mars 2012
    Messages
    331
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mars 2012
    Messages : 331
    Points : 693
    Points
    693
    Par défaut
    Le futur de la France en quelque sorte

    Déjà que ces malades mentaux veulent maintenant vacciner les gosse à partir de 3 ans en étendant l'ausweis sanitaire dans les école et universités

  6. #6
    Expert confirmé

    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2011
    Messages
    2 867
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Belgique

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2011
    Messages : 2 867
    Points : 4 140
    Points
    4 140
    Par défaut
    Bonsoir,

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    A la base les caméras étaient un outil et non un moyen en soit ... La Chine a prouvé le contraire . Radar, mouchard, caméra ... Pour du flicage depuis un écran de contrôle. Celui qui ne "rentre pas dans la case du comportement" et un mauvais citoyen.

    Par contre la chasse au grand banditisme de fond , et la grande criminalité, la pas un mot.

    Que pensez-vous de l'idée d'utiliser la reconnaissance faciale pour lutter contre le Covid-19 ?
    Cela fait flicage , intrusif et discriminant.

    Que pensez-vous des propositions de loi visant à apporter la reconnaissance faciale dans les lieux publics en France ?
    Considérez que les propositions sont déjà effectives dans les faits.

Discussions similaires

  1. Réponses: 3
    Dernier message: 08/07/2021, 15h10
  2. Réponses: 25
    Dernier message: 29/10/2019, 19h37
  3. Réponses: 7
    Dernier message: 05/10/2015, 18h08
  4. Réponses: 11
    Dernier message: 18/03/2015, 09h33
  5. Réponses: 23
    Dernier message: 09/12/2010, 09h30

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo