Les responsables de la sécurité ont du mal à se prémunir contre la perte de données, 39 % d'entre eux pensent que le manque de visibilité est le plus grand défi pour y parvenir, selon une nouvelle enquête de SafeGuard Cyber

Une nouvelle étude de la plateforme de protection des risques SafeGuard Cyber montre que les responsables de la cybersécurité comprennent ce qui est nécessaire pour une protection efficace contre les risques numériques, mais qu'ils ont encore du mal à y parvenir.

Le manque de visibilité (39 %) est le plus grand défi pour les responsables de la sécurité qui visent à maintenir la sécurité et la conformité dans toutes les communications de l'entreprise.

En ce qui concerne les risques liés à la communication numérique, les personnes interrogées s'inquiètent surtout de la perte de données (46 %), suivie des attaques de logiciels malveillants et de rançongiciels (37 %). Seuls 10 % des responsables de la cybersécurité disposent d'une pile technologique offrant une visibilité totale pour détecter et répondre aux menaces dans les applications en cloud situées en dehors de leur réseau.

La restriction de l'accès est souvent utilisée comme moyen de gérer les risques lorsque les entreprises ne disposent pas d'une visibilité suffisante. Pour garantir la sécurité et la conformité des applications de médias sociaux, de collaboration et de chat mobile, la plupart des responsables de la sécurité (77 %) se tournent vers des outils qui limitent l'accès aux applications de communication tierces.

Lorsqu'on leur demande d'évaluer les capacités d'atténuation des risques numériques de leur organisation, 78 % d'entre eux indiquent qu'ils ont des limitations et des vulnérabilités qui les empêchent de protéger tous les canaux de communication et les actifs numériques. Actuellement, leur plus grand défi est le manque de visibilité au niveau des messages sur les applications en cloud de tiers, ce qui a été au cœur du récent piratage de Slack d'Electronic Arts.

Nom : safe.png
Affichages : 521
Taille : 3,5 Ko

"Les applications de collaboration sont devenues essentielles pour que les équipes commerciales puissent communiquer, mais elles présentent un grand risque, comme nous l'apprennent les retombées de cette attaque d'EA Games", déclare Jim Zuffoletti, PDG et cofondateur de SafeGuard Cyber. "Nos dernières conclusions confirment que la protection contre les risques numériques doit être pilotée depuis un centre de commandement central où l'ensemble de l'empreinte numérique d'une entreprise peut être vue et gérée de manière proactive."

Source : SafeGuard Cyber

Et vous ?

Que pensez-vous de ce rapport ? Le trouvez-vous pertinent ou pas ?
Comment votre organisation gère-t-elle les risques de perte de données ?

Voir aussi :

Des quantités impressionnantes de données d'entreprise, potentiellement sensibles, sont désormais stockées sur les dispositifs USB des employés, d'après un rapport de Digital Guardian

Près de 80 % des firmes ont subi une fuite de données liée à leurs infrastructures cloud dans les 18 derniers mois, les erreurs de configuration sont en tête des menaces à la sécurité révèle l'IDC