IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Solutions d'entreprise Discussion :

Microsoft a reconstruit Teams de A à Z et promet des performances deux fois plus élevées


Sujet :

Solutions d'entreprise

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Dirigeant
    Inscrit en
    Juin 2016
    Messages
    3 160
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Dirigeant
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2016
    Messages : 3 160
    Points : 66 277
    Points
    66 277
    Par défaut Microsoft a reconstruit Teams de A à Z et promet des performances deux fois plus élevées
    Microsoft Teams 2 utilisera deux fois moins de mémoire et abandonnera Electron pour Edge Webview2
    l'application devrait être intégrée à la barre des tâches de Windows 11

    Microsoft a dévoilé Windows 11 avec plusieurs changements majeurs ainsi que la prise en charge de nombreuses nouvelles fonctionnalités. En ce qui concerne Teams, son application de visioconférence et de travail collaboratif, Microsoft a annoncé qu'une nouvelle version majeure sera livrée dans les prochains mois. Microsoft Teams 2 devrait utiliser deux fois moins de mémoire que la version actuelle, abandonnera le framework Electron pour Edge Webview2 et devrait afficher des performances nettement supérieures à la version actuelle. Teams 2 devrait être également directement intégré dans Windows 11 et sera visible dans la barre des tâches.

    Microsoft Teams 2 fera partie intégrante de Windows 11

    « Nous sommes ravis d'introduire le Chat de Microsoft Teams intégré dans la barre des tâches de Windows 11. Vous pouvez désormais vous connecter instantanément par texte, chat, voix ou vidéo avec tous vos contacts personnels, n'importe où, quels que soient la plateforme ou l'appareil sur lequel ils se trouvent, sur Windows, iOS ou Android. Si la personne avec qui vous vous connectez n'a pas téléchargé l'application Teams, vous pouvez toujours vous connecter avec elle par SMS bidirectionnel », a écrit Microsoft dans son billet de blogue présentant les nouveautés introduites dans Windows 11.

    Nom : 2bd5ced13abf58cb3c8f57921355e.jpeg
Affichages : 19156
Taille : 293,2 Ko

    « Windows 11 vous offre également un moyen plus naturel de vous connecter avec vos amis et votre famille par le biais de Teams, en vous permettant de couper et de rétablir instantanément le son, ou de lancer une présentation directement depuis la barre des tâches », a-t-il ajouté. En outre, avec l'arrivée de Windows 11, Microsoft Teams ainsi que des centaines d'autres applications (Visual Studio, Disney+, Adobe Creative Cloud, Zoom, Canva, etc.) devraient être téléchargeables depuis le nouveau Microsoft Store. La société a annoncé que cela permettra à son équipe de sécurité de mieux tester les applications.

    En avril dernier, Microsoft a annoncé qu'en moins de 4 ans, Teams a atteint 145 millions d'utilisateurs actifs quotidiens. Le service a connu des difficultés et des pannes occasionnelles, en partie à cause de cette croissance massive. Microsoft a lancé la version grand public gratuite de Teams en mai. Au début du mois, il a présenté en avant-première une nouvelle disposition en "première ligne" qui sera intégrée à l'application plus tard dans l'année. Cette fonctionnalité est conçue pour améliorer les situations de travail hybrides où certaines personnes sont au bureau et d'autres participent à des réunions à distance.

    Nom : der.png
Affichages : 8379
Taille : 39,7 Ko

    Parallèlement à ces déclarations, Rish Tandon, le CVP Engineering de Microsoft Teams, a également partagé sur Twitter des informations sur les changements à venir dans l'architecture de Microsoft Teams. Voici l'essentiel de ce qui devrait changer :

    • Microsoft Teams passe d'Electron à Edge Webview2 ;
    • Angular a disparu et Teams est maintenant 100 % sur Reactjs ;
    • Teams s'appuie également sur Apollo Graphql ;
    • Teams/Microsoft continuera à contribuer aux projets apollo, graphql, reactjs et chromium.

    Que représentent ces changements pour Teams ?

    Les informations fournies par Tandon montrent que Teams évolue vers une pile technologique davantage contrôlée par Microsoft. Selon certains analystes, cela pourrait être synonyme d'une meilleure expérience client et de plus de performance. En effet, Microsoft Teams utilise actuellement Electron. Pour rappel, Electron est un framework permettant de créer des applications de bureau à l'aide de technologies Web telles que JavaScript, HTML et CSS. Il est populaire auprès de certains développeurs pour sa flexibilité. Cependant, Electron est également beaucoup critiqué et est considéré comme un monstre de mémoire.

    Nom : pa.png
Affichages : 8334
Taille : 33,9 Ko

    Microsoft a d'ailleurs une page de documentation sur Teams expliquant pourquoi pour lesquelles Teams peut avoir une utilisation élevée de la mémoire. Electron utilise Chromium pour le rendu et le comportement de Chromium consiste à détecter la quantité de mémoire système disponible et à utiliser une partie suffisante de cette mémoire pour optimiser le rendu. Si d'autres applications ou services signalent qu'ils ont besoin de mémoire système, Chromium cède de la mémoire à ces processus. Cela a moins d'importance sur les PC haut de gamme dotés d'une grande quantité de mémoire vive.

    Mais les performances peuvent vraiment en pâtir sur les machines moins performantes dotées de moins de mémoire vive, comme c'est souvent le cas dans le secteur de l'éducation. Selon Microsoft, au-delà de la simple utilisation de la mémoire, Edge Webview2 présenterait d'autres avantages. Mais qu'est-ce que Webview2 ? Il s'agit du nouveau contrôle Web intégré de Microsoft, construit au-dessus de Microsoft Edge (Chromium). Ainsi, en tant que développeur d'applications Windows, vous aurez désormais accès aux dernières technologies Web dans vos applications existantes et nouvelles.

    Il vous permet de combiner la facilité et l'agilité du développement Web (HTML, CSS et JavaScript) avec la puissance de la création d'une application de bureau native. WebView2 offre deux modèles de distribution différents, notamment Evergreen et Fixed Version. Evergreen WebView2 est le mode dans lequel la plateforme Web sous-jacente (WebView2 Runtime) est toujours à jour et automatiquement mise à jour par Microsoft, ce qui vous donne accès aux dernières fonctionnalités Web et aux derniers correctifs de sécurité. Le Runtime WebView2 Evergreen est également partagé par toutes les applications qui adoptent le modèle Evergreen.

    Nom : image_thumb-60.png
Affichages : 8305
Taille : 27,9 Ko

    Cela permet de réduire l'encombrement du disque. Ainsi, Teams pourra désormais tirer parti d'une autre technologie de pointe de Microsoft, au lieu de devoir attendre, exploiter et intégrer Electron, un projet open source distinct. En d'autres termes, si une application est écrite avec le mode de distribution Evergreen, le Runtime WebView2 est mis à jour automatiquement, de sorte que le développeur n'a pas besoin de le gérer. Toutes les applications qui utilisent le mode Evergreen utilisent une copie partagée du Runtime WebView2 Evergreen, ce qui signifie qu'il ne doit pas être distribué par chaque application.

    Cela réduit la taille de l'application, ce qui donne une application plus petite à télécharger et à mettre à jour. Microsoft a poussé le Runtime Edge WebView2 sur les PC avec Microsoft 365 Apps for Enterprise. Selon les annonces de Microsoft, la version grand public de Teams 2 sera le premier client à exploiter Edge Webview2. Plus tard, la version entreprise de Teams passera à son tour d'Electron à Edge Webview2. Enfin, l'intégration de Teams par défaut dans Windows 11 devrait signifier la fin de l'intégration par défaut de Skype dont la popularité connait une forte baisse ces dernières années. À l'avenir, vous devriez télécharger Skype via le nouveau Microsoft Store pour pouvoir l'utiliser.

    Source : Microsoft Edge Webview2

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Que pensez-vous du probable remplacement de Skype par Teams ?
    L'intégration par défaut de Teams dans Windows 11 est-elle une concurrence déloyale ?

    Voir aussi

    Windows 11 : voici comment vérifier la compatibilité de votre PC à la mise à jour, ainsi que les configurations minimales requises

    Microsoft apporte les applications Android à Windows 11 via l'Appstore d'Amazon et s'associe à Intel pour l'implémenter par sa technologie Intel Bridge

    Windows 11 : Microsoft va supprimer des fonctionnalités et applications Windows 10 : l'assistant vocal Cortana, Chronologie et Internet Explorer entre autres sont concernés

    Voici les nouveautés pour les développeurs dans Windows 11 : intégration de Windows Terminal, PWABuilder3 pour créer des Progressive Web App, Game Development Kit et bien d'autres

  2. #2
    Membre actif
    Profil pro
    Inscrit en
    Octobre 2011
    Messages
    197
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations forums :
    Inscription : Octobre 2011
    Messages : 197
    Points : 225
    Points
    225
    Par défaut
    tant mieux, car teams est insupportable, trop lourd

  3. #3
    Membre expérimenté
    Profil pro
    Inscrit en
    Juin 2006
    Messages
    1 354
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 49
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2006
    Messages : 1 354
    Points : 1 419
    Points
    1 419
    Par défaut
    pourquoi ont-ils laisser tomber react native for windows pour une version electron ?

  4. #4
    Membre expert

    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    Novembre 2006
    Messages
    664
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Deux Sèvres (Poitou Charente)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : Novembre 2006
    Messages : 664
    Points : 3 642
    Points
    3 642
    Billets dans le blog
    2
    Par défaut
    C'est une bonne chose en effet pour rendre Teams moins lourd. Si ça fonctionne, il faudra également voir pour que VSCode ne soit plus basé sur Electron...

  5. #5
    Rédacteur/Modérateur

    Avatar de yahiko
    Homme Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    Juillet 2013
    Messages
    1 424
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Alpes Maritimes (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur

    Informations forums :
    Inscription : Juillet 2013
    Messages : 1 424
    Points : 8 705
    Points
    8 705
    Billets dans le blog
    43
    Par défaut
    Voilà une autre preuve éclatante que l'Open Source est loin d'être la panacée en matière d'innovation et favorise plutôt le conservatisme et le consensus mou.

    Microsoft a fait le bon choix en délaissant Electron, sclérosé par une communauté de geeks libristes aux avis contradictoires, pour se tourner vers son excellente technologie propriétaire Edge WebView 2 sur laquelle la firme de Redmond a les mains libres pour innover, améliorer les performances et l'expérience utilisateur.

  6. #6
    Expert éminent sénior Avatar de Uther
    Homme Profil pro
    Tourneur Fraiseur
    Inscrit en
    Avril 2002
    Messages
    4 570
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Pyrénées Orientales (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Tourneur Fraiseur

    Informations forums :
    Inscription : Avril 2002
    Messages : 4 570
    Points : 15 537
    Points
    15 537
    Par défaut
    Le conservatisme n'a rien de particulier à l'Open-Source. Qu'ils soient Open-Source ou propriétaires, certains soft ont une approche très conservatrice alors que d'autres sont dans la perpétuelle fuite en avant. Ça dépend juste des personnes à la tête des projets.

    Et c'est justement parce que Chromium est Open-source que Microsoft a pu le réutiliser comme base de Edge WebView 2.

  7. #7
    Membre éprouvé

    Profil pro
    Inscrit en
    Novembre 2009
    Messages
    506
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Belgique

    Informations forums :
    Inscription : Novembre 2009
    Messages : 506
    Points : 1 291
    Points
    1 291
    Par défaut
    Quelqu'un ici sait-il si edge view2 est utilisable librement ? Si c'est le cas j'essaierais bien de remplacer notre code electron pour voir

  8. #8
    Membre actif
    Homme Profil pro
    Chercheur en informatique
    Inscrit en
    Août 2018
    Messages
    83
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chercheur en informatique

    Informations forums :
    Inscription : Août 2018
    Messages : 83
    Points : 228
    Points
    228
    Par défaut
    Le retour de MSN Messenger.

  9. #9
    Modérateur
    Avatar de grunk
    Homme Profil pro
    Lead dév - Architecte
    Inscrit en
    Août 2003
    Messages
    6 691
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : France, Côte d'Or (Bourgogne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Lead dév - Architecte
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : Août 2003
    Messages : 6 691
    Points : 20 230
    Points
    20 230
    Par défaut
    Se débarasser d'electron n'est pas forcément une mauvaise chose.

    Par contre pour moi teams est avant tout un outil pro et je vois pas bien l'intérêt de l'intégrer à windows si ce n'est de vouloir concurrencer les zoom et compagnie qui se veulent plus grand publique.

  10. #10
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Consultant en technologies
    Inscrit en
    Juin 2013
    Messages
    277
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant en technologies
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2013
    Messages : 277
    Points : 1 011
    Points
    1 011
    Par défaut
    Quelqu'un ici sait-il si edge view2 est utilisable librement ? Si c'est le cas j'essaierais bien de remplacer notre code electron pour voir
    .

    Oui tout à fait. La documentation ce trouve ici https://docs.microsoft.com/en-us/mic...edge/webview2/. Faites attention vous perdez les avantage du cross-platform (compatible que windows) et les tooling associé (par exemple pas d'auto update de votre application inclus nativement). Il faudra refaire le code métier de 0 en c#. C'est uniquement compatible avec les langages / librairies suivantes :

    • c / c++
    • WPF
    • Winforms
    • WinUI3

  11. #11
    Membre éprouvé

    Profil pro
    Inscrit en
    Novembre 2009
    Messages
    506
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Belgique

    Informations forums :
    Inscription : Novembre 2009
    Messages : 506
    Points : 1 291
    Points
    1 291
    Par défaut
    Citation Envoyé par earhater Voir le message
    Il faudra refaire le code métier de 0 en c#.
    Pourquoi?

    Notre solution actuelle est:

    [Electron - React Typescript avec code métier] ==> [C# wep.api "passthrough only" - pas de code métier] ==> [SQL Server stored procedures avec code métier]

    Je ne comprends pas vraiment quelle partie devrait migrer en C#? Ou bien vous voulez dire la partie "pure" Electron non React? C'est vrai que chez nous c'est presque une coquille vide, uniquement un lien vers Python et vers la lecture/écriture de fichiers locaux.

    Nous mettons le maximum en dehors d'Electron afin que la version web de l'application permette de faire "presque" tout, uniquement les fonctionnalités pour lesquelles il est impossible de sortir d'Electron sont en Electron

  12. #12
    Expert confirmé Avatar de AoCannaille
    Inscrit en
    Juin 2009
    Messages
    1 419
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : Juin 2009
    Messages : 1 419
    Points : 4 758
    Points
    4 758
    Par défaut
    Citation Envoyé par grunk Voir le message
    Par contre pour moi teams est avant tout un outil pro et je vois pas bien l'intérêt de l'intégrer à windows si ce n'est de vouloir concurrencer les zoom et compagnie qui se veulent plus grand publique.
    Je pense que Microsoft avait pour plan de racheter Discord pour la partie grand public. Mais Discord s'est finalement retiré. Microsoft se rabat sur ce qu'il a

  13. #13
    Membre émérite
    Inscrit en
    Janvier 2006
    Messages
    722
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : Janvier 2006
    Messages : 722
    Points : 2 727
    Points
    2 727
    Par défaut
    Citation Envoyé par grunk Voir le message
    Par contre pour moi teams est avant tout un outil pro et je vois pas bien l'intérêt de l'intégrer à windows si ce n'est de vouloir concurrencer les zoom et compagnie qui se veulent plus grand publique.
    Bah ça ressemble quand même pas mal à la technique qu'ils ont autrefois utilisée pour imposer Internet Explorer ou leur lecteur multimédia, non?
    La Commissiion va peut-être nous refaire le coup de l'écran imposé à l'installation pour préserver la concurrence... mais elle n'ira pas plus loin, sachant qu'elle utilise beaucoup Teams depuis le confinement!

    Citation Envoyé par gstratege Voir le message
    tant mieux, car teams est insupportable, trop lourd
    Lourd oui, moi je le trouve surtout envahissant, j'ai dû l'insaller pour communiquer pendant le confinement, mais le voir tous les matins alors qu'on a pas forcément une réunion, c'est lassant à force
    Après, quand on voit à quel point on insiste sur Teams dans les articles sur Windows 11, je me demande si W11 ne va pas ressembler à un composant autour de Teams plutôt que l'inverse !

  14. #14
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    Mars 2013
    Messages
    8 697
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2013
    Messages : 8 697
    Points : 202 475
    Points
    202 475
    Par défaut Microsoft prépare une nouvelle version de Teams entièrement reconstruite avec de meilleures performances
    Microsoft prépare une nouvelle version de Teams entièrement reconstruite avec de meilleures performances
    dont une préversion est prévue pour mars, selon un rapport

    Microsoft se prépare à lancer le mois prochain une nouvelle version de Microsoft Teams qui a été entièrement reconstruite pour améliorer considérablement l'utilisation des ressources système sur les PC et les ordinateurs portables, selon un rapport. Ce dernier cite des sources familières avec les plans de Microsoft selon lesquelles la grande enseigne du logiciel a récemment commencé à tester ce nouveau client Teams au sein de Microsoft, avec des plans pour déployer une préversion aux utilisateurs de Microsoft Teams en mars.

    Ce développement aurait commencé il y a plusieurs années et aboutirait à une mouture consommant moitié moins de mémoire vive, moins de ressources processeur, et améliorant l’autonomie des ordinateurs portables sur lesquelles l’application est lancée. Une partie de ces travaux préliminaires a été livrée dans l'expérience Teams intégrée pour les consommateurs dans Windows 11.


    Connue sous le nom de Teams 2.0 ou 2.1 en interne, l'application devrait utiliser 50 % de mémoire en moins, moins solliciter le processeur et offrir une meilleure autonomie aux ordinateurs portables.

    Alors que Microsoft a livré une partie de ces premiers travaux dans l'expérience Teams intégrée pour les consommateurs dans Windows 11, les entreprises exécutant Teams ont préféré se servir de l'ancien client Teams en raison de la quantité de travail nécessaire à Microsoft pour reconstruire le client. Avec cette application, Teams pourra abandonner Electron au profit de la technologie Edge Webview2 de Microsoft. La firme a également adopté React, une bibliothèque Javascript, et abandonné Angular, venant ainsi améliorer l’interface utilisateur.

    Dans un fil Twitter détaillant les premières améliorations de Microsoft Teams pour Windows 11 en 2021, l'ancien responsable de l'ingénierie de Microsoft Teams, Rish Tandon, a déclaré que la nouvelle architecture de Microsoft serait la clé des futures améliorations de Teams. « Cette architecture nous aidera à ajouter la prise en charge de plusieurs comptes, des scénarios de vie professionnelle, de la prévisibilité des versions et de l'évolutivité pour le client », a déclaré Tandon. « Ce sera un voyage, mais avec Windows 11, nous avons franchi les premières étapes clés ».

    Les améliorations devraient signifier que Teams s'ouvre beaucoup plus rapidement ou semble plus réactif lorsque vous présentez une réunion ou répondez à des messages. La nouvelle application Teams devrait répondre à de nombreuses critiques et plaintes concernant les performances de Teams, en particulier sur les ordinateurs portables plus anciens.

    Des changements amorcés avec la version Teams sur Windows 11

    « Nous sommes ravis d'introduire le Chat de Microsoft Teams intégré dans la barre des tâches de Windows 11. Vous pouvez désormais vous connecter instantanément par texte, chat, voix ou vidéo avec tous vos contacts personnels, n'importe où, quels que soient la plateforme ou l'appareil sur lequel ils se trouvent, sur Windows, iOS ou Android. Si la personne avec qui vous vous connectez n'a pas téléchargé l'application Teams, vous pouvez toujours vous connecter avec elle par SMS bidirectionnel », a écrit Microsoft dans son billet de blog présentant les nouveautés introduites dans Windows 11.

    Rish Tandon, qui était alors Corporate Vice President, Teams Engineering chez Microsoft (et est désormais Vice President of Engineering, Messenger chez Meta), a alors partagé sur Twitter des informations sur les changements à venir dans l'architecture de Microsoft Teams. Voici l'essentiel de ce qui devrait changer :
    • Microsoft Teams va passer d'Electron à Edge Webview2 ;
    • Angular n'est plus et Teams est désormais à 100 % sur Reactjs ;
    • Teams s'appuie également sur Apollo Graphql ;
    • Teams/Microsoft continuera à contribuer aux projets apollo, graphql, reactjs et chromium.

    Nom : tandon.png
Affichages : 3291
Taille : 46,4 Ko

    Les informations fournies par Tandon montrent que Teams évolue vers une pile technologique davantage contrôlée par Microsoft. Selon certains analystes, cela pourrait être synonyme d'une meilleure expérience client et de plus de performance. Au moment de l'annonce, Microsoft Teams utilisait Electron, le framework permettant de créer des applications de bureau à l'aide de technologies Web telles que JavaScript, HTML et CSS. Il est populaire auprès de certains développeurs pour sa flexibilité. Cependant, Electron est également beaucoup critiqué et est considéré comme un monstre de mémoire.

    Microsoft a d'ailleurs une page de documentation sur Teams expliquant pourquoi pour lesquelles Teams peut avoir une utilisation élevée de la mémoire. Electron utilise Chromium pour le rendu et le comportement de Chromium consiste à détecter la quantité de mémoire système disponible et à utiliser une partie suffisante de cette mémoire pour optimiser le rendu. Si d'autres applications ou services signalent qu'ils ont besoin de mémoire système, Chromium cède de la mémoire à ces processus. Cela a moins d'importance sur les PC haut de gamme dotés d'une grande quantité de mémoire vive.

    Mais les performances peuvent vraiment en pâtir sur les machines moins performantes dotées de moins de mémoire vive, comme c'est souvent le cas dans le secteur de l'éducation. Selon Microsoft, au-delà de la simple utilisation de la mémoire, Edge Webview2 présenterait d'autres avantages.

    Le contrôle Microsoft Edge WebView2 vous permet d'intégrer des technologies Web (HTML, CSS et JavaScript) dans vos applications natives. Le contrôle WebView2 utilise Microsoft Edge comme moteur de rendu pour afficher le contenu web dans les applications natives. Avec WebView2, vous pouvez incorporer du code web dans différentes parties de votre application native ou créer l’ensemble de l’application native au sein d’une instance WebView2 unique.

    Nom : webview.png
Affichages : 2586
Taille : 39,6 Ko

    Voici les avantages qu'apporte une utilisation de Webview2 :
    • Écosystème web et compétences. Utiliser l'ensemble de la plateforme web, des bibliothèques, des outils et des talents qui existent au sein de l'écosystème web.
    • Innovation rapide. Le développement web permet un déploiement et une itération plus rapides.
    • Windows 10 et 11. Prise en charge d’une expérience utilisateur cohérente entre Windows 10 et Windows 11.
    • Capacités natives. Accédez à l'ensemble des API natives.
    • Partage de code. L'ajout de code web à votre base de code permet une réutilisation accrue sur plusieurs plateformes.
    • Support Microsoft. Microsoft fournit un support et ajoute de nouvelles demandes de fonctionnalités sur les plateformes prises en charge.
    • Distribution Evergreen. Faites confiance à une version actualisée de Chromium avec des mises à jour régulières de la plateforme et des correctifs de sécurité.
    • Distribution de version fixe. Vous avez la possibilité de packager une version spécifique Chromium bits dans votre application.
    • Adoption progressive. Ajoutez des composants web élément par élément à votre application.

    WebView2 offre deux modèles de distribution différents, notamment Evergreen et Fixed Version. Evergreen WebView2 est le mode dans lequel la plateforme Web sous-jacente (WebView2 Runtime) est toujours à jour et automatiquement mise à jour par Microsoft, ce qui vous donne accès aux dernières fonctionnalités Web et aux derniers correctifs de sécurité. Le Runtime WebView2 Evergreen est également partagé par toutes les applications qui adoptent le modèle Evergreen.


    Cela permet de réduire l'encombrement du disque. Ainsi, Teams pourra désormais tirer parti d'une autre technologie de pointe de Microsoft, au lieu de devoir attendre, exploiter et intégrer Electron, un projet open source distinct. En d'autres termes, si une application est écrite avec le mode de distribution Evergreen, le Runtime WebView2 est mis à jour automatiquement, de sorte que le développeur n'a pas besoin de le gérer. Toutes les applications qui utilisent le mode Evergreen utilisent une copie partagée du Runtime WebView2 Evergreen, ce qui signifie qu'il ne doit pas être distribué par chaque application.

    Cela réduit la taille de l'application, ce qui donne une application plus petite à télécharger et à mettre à jour. Microsoft a poussé le Runtime Edge WebView2 sur les PC avec Microsoft 365 Apps for Enterprise. Selon les annonces de Microsoft, la version grand public de Teams 2 sera le premier client à exploiter Edge Webview2. Plus tard, la version entreprise de Teams passera à son tour d'Electron à Edge Webview2. Enfin, l'intégration de Teams par défaut dans Windows 11 devrait signifier la fin de l'intégration par défaut de Skype dont la popularité connait une forte baisse ces dernières années. À l'avenir, vous devriez télécharger Skype via le nouveau Microsoft Store pour pouvoir l'utiliser.

    Microsoft Teams Premium

    Le rapport tombe après une annonce de Microsoft au sujet de Teams.

    Avec le déploiement de Microsoft Teams Premium, certaines organisations devront peut-être passer à une autre version de Teams. Bien qu'une version gratuite de Teams conçue pour les petites entreprises continuera d'être disponible (la version classique actuelle sera retirée le 12 avril 2023), elle portera un nom différent de l'offre actuelle. De plus, les données ne seront pas transférées de la version gratuite actuelle de Teams vers la nouvelle version gratuite.

    Pour conserver les discussions, les fichiers, les équipes et les réunions qui ont été créés et stockés sur Microsoft Teams Free (classique), les organisations devront passer à un forfait payant. Le message de Microsoft expliquant la transition recommande de passer à un plan Teams Essentials (4 $ par utilisateur/mois) ou à un plan Microsoft 365 Business Basic (6 $ par utilisateur/mois).


    Si votre organisation ne souhaite pas payer pour Teams, Microsoft Teams (gratuit) sera disponible. Malheureusement, les données ne seront pas transférées de l'ancienne version gratuite vers la nouvelle version gratuite. Vous pourrez enregistrer manuellement des fichiers, puis les enregistrer dans Microsoft Teams (gratuit), mais ce n'est pas une solution aussi élégante que celle proposée à ceux qui paient. Il ne semble pas y avoir de moyen de migrer les chats et les réunions vers la nouvelle version gratuite. D'ailleurs, le plus grand intérêt du nouveau service Microsoft Teams Premium, qui est disponible généralement, sera sans aucun doute l'inclusion de GPT 3.5 « pour rendre les réunions plus intelligentes ». Un axe essentiel selon Microsoft, l’augmentation du temps passé en réunion virtuelle ayant explosé ces dernières années. Afin d’alléger la charge des travailleurs, l’IA va notamment se charger de générer des comptes rendus. Une récapitulation intelligente qui vous permet de vous concentrer sur la réunion en elle-même plutôt que sur la prise de notes. Et cela s'applique même si vous ne vous connectez pas à la réunion.

    Au-delà de la génération de texte, Teams Premium fera généralement un meilleur travail pour savoir ce que vous avez vu et n'avez pas vu ou entendu pendant une réunion, et facilitera la recherche des informations pertinentes pour vous. De plus, la récapitulation intelligente générera automatiquement des chapitres étiquetés pour les réunions et créera des « marqueurs de ligne de temps personnalisés » aux endroits où vous vous êtes connecté et déconnecté des réunions enregistrées afin que vous puissiez revenir aux parties que vous avez manquées.

    Source : rapport

    Et vous ?

    Utilisez-vous Teams ? Qu'en pensez-vous ?
    Que pensez-vous de la stratégie de Microsoft concernant son outil de productivité ?
    Que pensez-vous de l'utilisation de WebView2 qui vient remplacer Electron ?
    Que pensez-vous du fait que Teams s'appuie également sur Apollo Graphql ?

  15. #15
    Membre averti Avatar de sami_c
    Profil pro
    Chef de projet
    Inscrit en
    Mai 2002
    Messages
    754
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Tunisie

    Informations professionnelles :
    Activité : Chef de projet

    Informations forums :
    Inscription : Mai 2002
    Messages : 754
    Points : 388
    Points
    388
    Par défaut
    Je suis sous Ubuntu et j'avais compris que la version "native" n'est pas bien maintenue du coup je n'utilise que la version webapp et pourtant ça ne cesse de montrer que c'est de la daube : instable, très lourde, fonctionnement aléatoire, bouffe beaucoup de ressources ...

  16. #16
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Bruno
    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    Mai 2019
    Messages
    1 914
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : Mai 2019
    Messages : 1 914
    Points : 37 402
    Points
    37 402
    Par défaut Microsoft a reconstruit Teams de A à Z et promet des performances deux fois plus élevées
    Microsoft a reconstruit Teams de A à Z et promet des performances deux fois plus élevées,
    la nouvelle application Teams est deux fois plus rapide et utilise 50 % de ressources en moins

    Microsoft a annoncé la sortie de la nouvelle version de Microsoft Teams dans un post publié le 27 mars. Elle arrive avec d'importantes améliorations des performances et des changements d'interface utilisateur. Microsoft Teams a été totalement remanié pour fonctionner plus rapidement et avoir une interface plus simplifiée. Microsoft Teams a été entièrement repensé, et un nouvel aperçu est disponible pour permettre aux entreprises d’essayer la grande refonte qui a été élaborée pendant des années. « Le nouveau Teams est plus rapide, plus simple et plus flexible que jamais », déclare Sumi Singh, CVP de l'ingénierie pour Microsoft Teams, dans une interview. « Nous avons fait d'énormes progrès en matière de performances et de convivialité. La nouvelle application Teams est deux fois plus rapide et utilise 50 % de ressources en moins.

    Microsoft Teams est une application de communication collaborative propriétaire en mode SaaS officiellement lancée par Microsoft en novembre 2016. L'installation de la nouvelle application Microsoft Teams devrait être trois fois plus rapide et le lancement ou la participation à des réunions deux fois plus rapide. Microsoft indique que la nouvelle application Microsoft Teams devrait également consommer 50 % de mémoire en moins et 70 % d'espace disque en moins. Il s'agit là d'améliorations significatives des performances, en particulier si l’utilisateur constate des ralentissements dans l'application Teams actuelle.

    Microsoft Teams : Avantages de la nouvelle architecture

    Microsoft Teams a réalisé un investissement important dans la réarchitecture de son client de bureau, en mettant l'accent sur la simplification de l'expérience utilisateur. Ce billet donne un aperçu des objectifs et des avantages attendus de la modularisation et de la stratification qui ont été mises en œuvre. La version grand public de Microsoft Teams a déjà commencé à utiliser cette nouvelle architecture, et la version preview de la mise à jour pour les clients commerciaux sera d'abord disponible pour Windows, avec une prise en charge pour le web, Mac, EDU (éducation), et VDI (infrastructure de bureau virtuel) qui suivra plus tard dans l'année.


    Le client classique de Microsoft Teams utilisait des logiciels open-source tels qu'Electron comme hôte, AngularJS comme cadre de développement web, et une variété de contrôles personnalisés construits à l'aide de HTML et CSS. Lorsque le développement de Teams a commencé en 2015, ces choix ont permis la livraison rapide de clients multiplateformes pour le web et les ordinateurs de bureau. Cependant, au fur et à mesure que les capacités et l'innovation de Teams se sont développées de manière significative au fil du temps, elles ont mis à rude épreuve les ressources des appareils.

    Consciente de cette situation, l'équipe a commencé à analyser les technologies disponibles, à effectuer des analyses comparatives, à construire des prototypes et à définir la nouvelle architecture, connue en interne sous le nom d'« étoile polaire ». Parmi les décisions clés prises, citons la participation et la normalisation de la collection de contrôles UX Fluent UI, le passage d'Angular à React pour la construction des interfaces utilisateur, le déplacement du traitement des données du fil principal vers un travailleur de couche de données client et, enfin, le passage d'Electron à l'utilisation de WebView2 en tant qu'hôte.

    Nom : Team1.jpg
Affichages : 8368
Taille : 40,0 Ko

    Afin d'assurer une transition en douceur pour nos clients et de continuer à fournir une nouvelle valeur pendant le développement de la nouvelle architecture, l'approche stratégique suivante a été mise en œuvre. Nous avons d'abord intégré certains des composants construits à l'aide de React/Fluent dans le client Teams classique.

    Bien que cela ait amélioré les performances des composants, cela a entraîné une lenteur générale et une utilisation accrue des ressources, car nous faisions fonctionner deux frameworks dans le client Teams classique. Le client grand public a ensuite été construit sur la base de la nouvelle architecture, parce qu'il nécessitait moins de fonctionnalités que le client commercial et ne disposait pas d'un client Teams classique à partir duquel basculer.

    Cela a réduit les risques en nous permettant de valider les mesures de performance et de fiabilité de la nouvelle architecture dans le client grand public et, en parallèle, de continuer à ajouter des fonctionnalités très demandées dans le client Teams classique. La phase suivante a consisté à étendre la base de code du client grand public afin d'ajouter la prise en charge des fonctionnalités commerciales pour soutenir cette nouvelle version de Teams tout en validant les résultats de l'amélioration des performances.

    Chaque couche comporte des avantages et des bénéfices pour une nouvelle expérience Teams :

    Fluent UI

    La collection de contrôles d'expérience utilisateur (UX) Fluent UI nous a permis de standardiser les composants communs et d'obtenir des résultats cohérents sur toutes les plateformes. L'utilisation de ces styles et contrôles réactifs et multiplateformes a permis d'améliorer la réactivité par rapport à la plupart de nos contrôles personnalisés et d'assurer une expérience cohérente et cohésive sur tous les appareils. Nous sommes en train de migrer vers Fluent v9, qui offre des avantages notables en termes de performances avec CSS-in-JavaScript.

    React

    La décision de passer d'AngularJS à React a été principalement basée sur les caractéristiques de performance et les résultats d'analyse comparative spécifiques à nos cas d'utilisation. Ce changement et les choix avec la réécriture ont abouti à une base de code plus petite et plus modulaire, un meilleur support pour les composants partageables et une réactivité accrue. Nous avons observé que React était mieux adapté à nos scénarios et que ce changement a été bénéfique pour les performances globales de l'application.

    Couche de données du client

    L'une des principales caractéristiques de JavaScript est sa nature monothématique. Pour surmonter cette limitation, nous avons mis en œuvre une solution en déplaçant la gestion des données vers un travailleur séparé, connu sous le nom de couche de données du client. Cela a permis de récupérer des données, de les stocker, d'effectuer des opérations de conformité des données, de transmettre des notifications push et d'exécuter des fonctionnalités hors ligne dans des threads parallèles, sans ajouter de contention au thread principal de l'interface utilisateur.

    La couche de données du client est accessible via une couche GraphQL à partir du fil d'exécution principal, et la communication interprocessus (IPC) sert de connexion entre ces couches. En déchargeant le traitement des données du fil principal, nous avons observé une amélioration de la réactivité de l'expérience utilisateur. En outre, la séparation des tâches a permis d'obtenir un code plus propre et plus optimisé.

    WebView2

    Les principaux avantages observés lors de la transition d'Electron à WebView2 sont une utilisation réduite de la mémoire et une empreinte disque réduite, les ressources étant partagées avec Edge. En outre, nous avons été en mesure de tirer un meilleur parti des capacités natives fournies par WebView2 et d'assurer la prise en charge de versions plus récentes de Chromium (dernières mises à jour de performance et de sécurité).

    WebView2 est disponible en tant que SDK pour la création d'applications hybrides multiplateformes, ce qui permet une utilisation plus efficace des ressources et une meilleure intégration avec la plateforme sous-jacente, avec pour résultat une application plus performante et plus fiable. Cette transition a été une étape positive pour offrir une meilleure expérience à l'utilisateur.

    Au-delà de la mise à niveau de la technologie de base, Microsoft a également investi massivement dans la performance, la stabilité, la facilité d'utilisation et une plus grande flexibilité. Voici quelques exemples de ces investissements.

    Nom : Team2.jpg
Affichages : 3742
Taille : 40,7 Ko

    Pipeline de rendu vidéo amélioré

    Les habitudes et les attentes des gens en matière de réunions en ligne ont considérablement changé pendant la pandémie. La demande d'utilisation accrue de la vidéo dans les réunions et l'intensité de cette utilisation ont explosé.

    Alors que l'équipe de Teams s'efforcait d'augmenter rapidement son infrastructure dorsale de diffusion audio/vidéo, elle a également reconstruit l'architecture de rendu vidéo côté client dans Teams pour l'adapter à la complexité et à l'intensité de l'utilisation de la vidéo. Microsoft a développé de A à Z un plan de réunion plus efficace pour une meilleure gestion de la vidéo, une liste virtualisée pour une navigation plus fluide, et nous sommes passés à un compositeur et à un moteur de rendu natifs pour le traitement des médias.

    La nouvelle architecture vidéo est beaucoup plus efficace dans le traitement vidéo, ce qui se traduit par une consommation d'énergie réduite de 50 % et permet à l'application Teams de prendre en charge des fonctions vidéo plus complexes et plus avancées (par exemple, une grille vidéo 7x7, des vues dynamiques) sur un plus large éventail de matériel.

    Ces améliorations ont été introduites dans Teams classique, mais elles sont également prises en charge dans Teams nouveau et d'autres améliorations sont à venir.

    Adopter l'Open Source

    Microsoft se dit toujours déterminé à utiliser du code source ouvert dans son processus de développement. Par exemple, elle a mis en œuvre l'utilisation de lage, ce qui a permis d'accélérer les temps de construction. En outre, Playwright s'est avéré être un framework fiable pour les tests et l'automatisation. « Cela nous a rendu plus agiles, et nous avons constaté que souvent ces paquets open source offrent le meilleur de la race et apportent les meilleures caractéristiques de performance », a déclaré Sumi Singh de Microsoft Teams.

    Dans la nouvelle application Teams, Microsoft a également ajouté un clavier plus efficace pour Activity, Chat et Teams, une aide contextuelle pour les raccourcis clavier, le support de Windows 11 High Contrast, et une performance améliorée pour les utilisateurs de lecteurs d'écran. Tirant parti de l’intégration native avec Windows 11, la nouvelle version de Teams exploite les notifications de toasts du système d'exploitation qui respectent les paramètres de Windows 11 tels que « Ne pas déranger » et le centre de notification.

    Nouvelle architecture du bureau Teams

    Le diagramme ci-joint présente une vue d'ensemble des principaux éléments qui composent l'architecture du client de bureau. L'hôte natif tire parti de Edge WebView2, GraphQL est utilisé pour abstraire la couche de données du client, la communication inter-processus (IPC) fait office d'agent de connexion, et ReactJS, TypeScript et Fluent UI sont les technologies normalisées utilisées pour l'expérience utilisateur. Les applications construites sur la plateforme Teams n'ont plus besoin d'un wrapper WebView. Les applications sont désormais hébergées dans une iFrame hors processus à l'aide du processus Edge Renderer.

    Nom : Team3.jpg
Affichages : 3744
Taille : 42,4 Ko

    Réunions à grande échelle

    Les réunions Teams sont largement utilisées pour les communications à grande échelle au niveau de l'organisation ou de l'entreprise, au-delà de la collaboration point à point en petits groupes. Nous avons apporté des améliorations ciblées en termes de performances et d'échelle dans nos expériences de réunions à grande échelle dans Teams, où il y a généralement des milliers ou plus de participants simultanés avec une forte utilisation de la vidéo et des chats.

    Les optimisations ont porté sur la mise en lot et la réduction des événements IPC, la réduction du nombre de rendus de l'interface utilisateur et l'élimination des expériences bruyantes. Grâce à ce travail d'optimisation, nous pouvons désormais offrir une latence de connexion aux réunions plus rapide et cohérente, ainsi qu'une réactivité de l'application, quelle que soit la taille de la réunion.

    Multi-comptes / Multi-tenants

    Microsoft a entrepris une révision complète de notre support pour les organisations multi-locataires et multi-comptes. Cela inclut des améliorations significatives des processus d'authentification, de synchronisation et de notification. Les données de stockage des utilisateurs, y compris les applications créées sur les plateformes Teams, sont isolées à travers les locataires et les comptes.

    Par conséquent, les utilisateurs peuvent désormais s'attendre à une expérience de collaboration fluide et améliorée entre les locataires et les comptes, avec des notifications de chat, d'appel et de début de réunion provenant de tous les locataires ou comptes connectés, simultanément, quel que soit le locataire ou le compte dans lequel ils sont actuellement actifs. Le passage d'un locataire à l'autre se fera également de manière transparente et beaucoup plus rapidement qu'auparavant.

    Rationalisation de l'installation des applications (MSIX)

    Afin d'améliorer la distribution de notre client sur les appareils Windows, nous avons mis en place un support pour MSIX. Il en résulte une nette amélioration de la fiabilité des installations et des mises à jour d'applications, ainsi qu'une diminution de l'utilisation de la bande passante du réseau et de l'espace disque. L'installation dans le dossier Program Data permet une installation unique pour tous les utilisateurs d'un appareil. En outre, les administrateurs locataires peuvent s'appuyer sur Microsoft Intune pour gérer les déploiements de Teams et alléger le fardeau de l'installation pour les utilisateurs.

    Renforcer la sécurité

    Nous avons pris des mesures pour renforcer la protection de notre système en adoptant des types de confiance et en mettant en œuvre une politique de sécurité du contenu plus stricte. Ces efforts ont permis de renforcer notre protection contre les attaques de type cross-site scripting (XSS). Un autre avantage clé de l'installation MSIX de Teams est qu'elle installe l'application dans le dossier de données du programme plutôt que dans le dossier du profil de l'utilisateur qui n'est pas accessible en écriture par l'utilisateur, ce qui ajoute une meilleure protection contre les attaques qui tentent de modifier l'installation.

    Obtenez ce dont vous avez besoin (données partielles)

    Pour relever le défi de la gestion de quantités importantes de données et de threads au sein de Teams, qui peut avoir un impact négatif sur les performances, nous sommes passés à un modèle de données partielles. Cette approche consiste à n'extraire que les données nécessaires au rendu d'un écran, plutôt que d'extraire toutes les données par défaut. Cela a également permis d'améliorer considérablement l'utilisation de la mémoire et du disque du produit.

    Passage du polling aux notifications push

    Nous sommes passés d'un système de sondage pour la mise à jour des politiques, des événements du calendrier et des canaux épinglés à un modèle de push. Cette approche améliore l'expérience de l'utilisateur et réduit la charge de travail du client.

    Optimiser la mémoire

    Certaines stratégies utilisées pour améliorer les performances ont parfois un coût en termes de mémoire (par exemple, la mise en cache des données dans la mémoire, la récupération anticipée des données ou le préchargement du code). Bien que certaines de ces techniques aient un coût en termes de mémoire, nous avons ajouté la possibilité de faire ces choix de manière dynamique en fonction du modèle d'utilisation observé par le client.

    En outre, plusieurs des optimisations en matière de performances, qui ont consisté à réduire la quantité de données recherchées, traitées et stockées localement, ont permis de réduire de manière significative la consommation de mémoire. L'un des éléments clés de notre architecture consistait en de meilleures stratégies de regroupement du code afin de ne fournir que le code nécessaire. Microsoft a également vidé périodiquement la mémoire inutilisée en exploitant les API de Windows et de webview2.

    Développer l'infrastructure et les outils de performance

    Dans le but d'atteindre les objectifs de performance, l'équipe de Teams a développé son infrastructure et ses outils de performance internes. Des tests automatisés étendus sont exécutés et doivent passer par des portes établies, et des tableaux de bord d'expérimentation qui peuvent bloquer les demandes d'extraction, après chaque vérification, et tout changement qui entraîne une régression des performances est soit annulé, soit optimisé pour résoudre le problème.

    Ce processus est soutenu par des tableaux de bord complets, des systèmes d'alerte et une équipe dédiée à la performance. En outre, grâce à un partenariat continu avec Edge, l'équipe de Teams a mis à la disposition de tous plusieurs améliorations de l'outillage.


    Cela a été un véritable parcours du combattant et nous continuerons à pousser et à investir des ressources pour optimiser l'expérience. Le nouveau Teams prend en charge les plateformes Windows Intel, AMD et ARM et sera bientôt disponible pour toutes les principales plates-formes, y compris le Web, les Macs natifs M1, M2 et Intel, ainsi que les VDI. Microsoft prévoit de partager des gains de performance significatifs au fur et à mesure que la prise en charge de chacune de ces plateformes sera disponible.

    En ce qui concerne l'IA, le nouveau client Teams est également considéré comme la base du travail futur de Microsoft avec son assistant Copilot et d'autres fonctionnalités basées sur l'IA pour Teams. « Les expériences d'IA nécessitent toutes une itération et une expérimentation très rapides », explique M. Singh. « Vous n'obtiendrez pas la perfection du premier coup, il y a donc beaucoup d'apprentissage supervisé, d'apprentissage non supervisé, d'apprentissage à partir des utilisateurs, et cette architecture nous permet vraiment de faire cela ».

    Microsoft a déjà détaillé ses plans pour Copilot dans Microsoft Teams, où vous serez en mesure d'inviter l'assistant IA dans les discussions de groupe pour effectuer des tâches telles que la planification des réunions, ou il apparaîtra dans les réunions et les discussions sur la barre latérale pour aider à des tâches telles que le résumé, les récapitulatifs ou les questions d'ordre général. La fonction de chat professionnel de Copilot existera également dans Teams sous la forme d'un chatbot que vous pourrez utiliser comme assistant personnel pour extraire des données et des informations de l'ensemble des services et des applications de Microsoft 365.

    Le nouveau client Teams de Microsoft sera disponible en mode preview dès aujourd'hui, car l'entreprise recueille des commentaires avant de le déployer plus largement dans le courant de l'année. Les entreprises devront faire partie de l'aperçu public de Microsoft Teams pour y avoir accès, et un nouveau bouton « essayer le nouveau Teams » apparaîtra dans le coin supérieur gauche de l'application existante. Vous pourrez revenir à l'application Teams classique si nécessaire.

    Il y a cependant quelques lacunes dans les fonctionnalités de la version préliminaire. Les entreprises ne pourront pas accéder à des applications tierces ou à des applications de ligne d'activité (LOB) dans la version préliminaire, ce qui constitue pour l'instant un grand absent de la nouvelle expérience Teams. Certaines fonctions d'appel avancées, comme les files d'attente, sont également absentes, de même que des fonctions de réunion avancées, comme les salles de réunion.

    Vous devrez également utiliser Windows pour accéder au nouveau client Teams. Microsoft travaille sur une version Mac améliorée, mais elle ne sera pas disponible en avant-première dans l'immédiat. Le nouvel aperçu de Teams n'est pour l'instant disponible que pour les utilisateurs commerciaux, et Microsoft indique qu'il prévoit de l'apporter à l'éducation, aux nuages gouvernementaux et à des plateformes telles que VDI et le web plus tard dans l'année.

    Source : Microsoft

    Et vous ?

    Utilisez-vous Microsoft Teams pour votre communication collaborative ? Sinon, quel outil utilisez-vous ?

    Que pensez-vous de Microsoft Teams ? Quelle appréciation faites-vous des améliorations apportées par Microsoft à Teams ?

    Voir aussi :

    Microsoft prépare une nouvelle version de Teams entièrement reconstruite avec de meilleures performances dont une préversion est prévue pour mars, selon un rapport

    Microsoft Teams compte désormais plus de 270 millions d'utilisateurs actifs mensuels, soit 20 millions d'utilisateurs mensuels de plus que six mois auparavant

    Microsoft effacera les données des utilisateurs pros Teams sur la version gratuite s'ils ne passent pas à une offre payante, le nouveau Teams gratuit ne conservera pas les discussions ou les réunions

    Microsoft lancera Teams Premium, une version payante de Teams destinée aux entreprises, en février 2023 et certaines fonctionnalités actuellement accessibles à tous seront désormais payantes

  17. #17
    Membre émérite
    Profil pro
    retraité
    Inscrit en
    Décembre 2010
    Messages
    814
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : retraité

    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2010
    Messages : 814
    Points : 2 334
    Points
    2 334
    Par défaut
    Pourquoi ne pas le faire en C++ avec un framework multi-plateforme ? Sauf erreur il y a un rapport 2 de vitesse entre javascript et le C++. Il me semble que Skype, racheté pas Microsoft, était fait soit en Pascal (Delphi) soit en C++ en fonction de l'OS.

  18. #18
    Nouveau membre du Club
    Profil pro
    Inscrit en
    Juin 2004
    Messages
    20
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 41
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2004
    Messages : 20
    Points : 38
    Points
    38
    Par défaut
    Voila pour les constations ancien vs nouveau teams en terme de ressources mémoire et occupation disque
    Nom : 2023_11_02 - new MS Teams vs old MS Teams resources consumption.png
Affichages : 740
Taille : 83,5 Ko

Discussions similaires

  1. Le nouveau solaire deux fois moins cher que l'EPR
    Par Mingolito dans le forum Écologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 26/04/2017, 16h09
  2. Réponses: 12
    Dernier message: 01/03/2014, 00h58
  3. Hosteur.com les panne au moins deux fois par semaine
    Par Akim13 dans le forum Hébergement
    Réponses: 2
    Dernier message: 20/10/2011, 01h51
  4. Réponses: 34
    Dernier message: 24/01/2011, 10h02
  5. Réponses: 7
    Dernier message: 04/05/2007, 14h29

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo