IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    2 084
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 2 084
    Points : 45 989
    Points
    45 989
    Par défaut Certains mineurs industriels de bitcoins déménagent au Texas où l'énergie est bon marché
    La Chine expulse plus de la moitié des mineurs de bitcoins du monde
    et un grand nombre d'entre eux pourraient migrer vers le Texas

    La Chine a pris de nombreuses réglementations à l'encontre du Bitcoin depuis que le pays a décidé d'introduire sa propre monnaie électronique, mais aussi pour d'autres raisons. Entre autres mesures, Pékin a appelé à une sévère répression de l'extraction et de l'échange de bitcoins en mai, déclenchant ce que l'industrie appelle "la grande migration minière". À en croire les analystes, les mineurs expulsés de la Chine pourraient faire route vers le Texas où il y a une abondance d'énergie solaire et éolienne. Le marché texan serait également un atout pour les mineurs en raison de son caractère non réglementé et de sa position politique favorable aux cryptomonnaies.

    La Chine invite les mineurs de bitcoins à quitter le pays

    Les données de 2021 sur la répartition mondiale de la puissance minière ne sont pas encore disponibles, mais les estimations passées auraient montré que 65 à 75 % de l'extraction de bitcoins dans le monde se faisait en Chine, principalement dans quatre provinces chinoises : Xinjiang, Mongolie intérieure (Inner Mongolia), Sichuan et Yunnan. Cependant, en mai dernier, Pékin a décidé de les faire partir au plus vite. Ainsi, le gouvernement a appelé à une sévère répression de l'extraction et du commerce de bitcoins, donnant lieu à une grande migration minière. Le Texas serait leur prochaine destination.

    Nom : cb.png
Affichages : 16121
Taille : 572,0 Ko

    La réduction du nombre de mineurs aurait déjà commencé en Mongolie intérieure. En effet, après avoir échoué à atteindre les objectifs climatiques de Pékin, les dirigeants de la province ont décidé de donner deux mois aux mineurs de bitcoins pour partir. Ils auraient rejeté explicitement la faute de ses carences énergétiques sur les mines de cryptomonnaies. « Il semble que l'on passe de la déclaration de politique générale à la mise en œuvre effective dans un délai relativement court », a déclaré Nic Carter, partenaire fondateur de Castle Island Ventures. Cet exode est mesuré à l'aide d'un baromètre appelé "hashrate".

    Il s'agit d'un terme utilisé dans le secteur pour décrire la puissance de calcul de tous les mineurs du réseau bitcoin. « Compte tenu de la baisse du hashrate, il semble probable que les installations soient éteintes dans tout le pays », a poursuivi Carter, qui pense également que probablement 50 à 60 % de l'ensemble du hashrate du bitcoin quittera finalement la Chine. Cependant, l'une des principales caractéristiques du bitcoin est qu'il est totalement indépendant du lieu d'extraction. Les mineurs n'ont besoin que d'une connexion Internet, contrairement à d'autres industries qui doivent être relativement proches de leurs utilisateurs finaux.

    « Ce qu'il y a de bien avec le bitcoin, et qui est sous-estimé par beaucoup d'opposants, c'est qu'il s'agit d'un marché portable ; vous pouvez l'amener directement à la source d'énergie », a déclaré Steve Barbour, fondateur d'Upstream Data, une société qui fabrique et fournit des solutions minières portables pour les installations pétrolières et gazières. Cela dit, l'exode pourrait ne pas être instantané, en partie parce qu'il faudra du temps aux mineurs pour déplacer leurs machines hors de Chine ou liquider leurs actifs et s'installer ailleurs.

    Les mineurs pourraient quitter la Chine pour le Texas

    Après la vague de migration des sociétés technologiques de la Silicon Valley (ou de la Californie) vers le Texas, cela pourrait être au tour des mineurs de cryptomonnaies à la recherche d'un cadre attrayant. En effet, l'extraction minière est un processus à forte intensité énergétique qui permet à la fois de créer de nouvelles pièces et de conserver un registre de toutes les transactions des jetons numériques existants. Cependant, malgré un manque de réserves qui a provoqué des pannes d'électricité pendant plusieurs jours l'hiver dernier, le Texas affiche souvent des prix de l'énergie parmi les plus bas du monde.

    Sa part d'énergies renouvelables augmenterait au fil du temps, avec 20 % de son énergie provenant de l'éolien à partir de 2019. Il disposerait d'un réseau électrique déréglementé permettant aux clients de choisir entre les fournisseurs d'électricité. En outre, ses dirigeants politiques seraient favorables aux cryptomonnaies, des conditions de rêve pour un mineur à la recherche d'un lieu discret et de sources d'énergie bon marché. « Vous allez assister à un changement spectaculaire au cours des prochains mois », a déclaré Brandon Arvanaghi, précédemment ingénieur en sécurité chez la bourse de cryptomonnaies Gemini.

    « Nous avons des gouverneurs comme Greg Abbott au Texas qui encouragent le minage de bitcoin. Cela va devenir une véritable industrie aux États-Unis, ce qui va être incroyable », a-t-il ajouté. Toutefois, une autre destination probable est le voisin immédiat de la Chine, le Kazakhstan. Ses mines de charbon constitueraient un approvisionnement énergétique bon marché et abondant. Le Kazakhstan aurait également une attitude plus laxiste en matière de construction, ce qui serait de bon augure pour les mineurs qui doivent construire des installations physiques en peu de temps.

    Cela dit, le Kazakhstan pourrait juste faire l'objet d'une escale ou une étape dans ce qui devrait être une longue migration vers l'ouest. « Le Texas a non seulement l'électricité la moins chère des États-Unis, mais aussi l'une des moins chères du monde », a déclaré Didar Bekbauov, qui dirige Xive, une entreprise qui fournit des services d'hébergement aux mineurs internationaux. « Il est également très facile de créer une société minière si vous avez 30 ou 40 millions de dollars, vous pouvez être un mineur de premier plan aux États-Unis », a-t-il ajouté. Selon d'autres personnes, le Wyoming pourrait être aussi une destination minière de choix.

    Les États-Unis : la nouvelle capitale minière mondiale ?

    D'après les analystes, il y a quelques limitations majeures à cela. Tout d'abord, le délai de construction de l'infrastructure physique nécessaire pour accueillir les mineurs serait probablement de six à neuf mois, a déclaré Carter. « Les États-Unis ne peuvent probablement pas être aussi souples que d'autres pays en matière de délocalisation de ces mineurs errants », a-t-il déclaré. La logistique du déménagement pourrait également s'avérer difficile. Il y aurait une pénurie de conteneurs d'expédition, en raison des vents arrière de la pandémie du Covid-19.

    Mais la plus grande question est sans doute celle de la fiabilité du réseau électrique du Texas. La tempête qui a dévasté une grande partie de l'État en 2021 a relancé le débat sur la nécessité pour le Texas de protéger ses systèmes contre l'hiver, un projet potentiellement coûteux qui pourrait avoir une incidence sur les taxes ou autres frais pour ceux qui cherchent à se connecter au réseau électrique de l'État. Les choses seraient telles que, récemment, ERCOT, l'organisation qui gère le réseau électrique du Texas, a demandé aux consommateurs d'économiser l'énergie pour éviter les pannes.

    Il n'est pas certain que l'exode minier en Chine fasse pencher la balance en faveur des adeptes du bitcoin dans le débat sur l'empreinte carbone du jeton. Jusqu'à présent, le discours dominant était qu'une grande partie du bitcoin mondial était extrait avec des ressources chinoises. Si tous les mineurs finissent par quitter la Chine, cela signifiera moins d'exploitation minière alimentée par des combustibles fossiles, mais cela signifiera aussi que la part du réseau dans l'exploitation minière alimentée par des énergies renouvelables diminuera.

    C'est pourquoi la question de la destination de ces mineurs migrants pourrait s'avérer cruciale pour l'avenir du bitcoin. « C'est la plus grande histoire de l'année pour le bitcoin », a déclaré Carter. « L'exploitation minière est sensible aux prix, de sorte que l'on recherche l'énergie la moins chère, et l'énergie la moins chère tend à être renouvelable, car si vous brûlez des combustibles fossiles, il y a des coûts d'extraction, de raffinage et de transport », explique Adam Back, PDG de Blockstream.
    Chaque année, la banque d'investissement Lazard publie une ventilation des coûts énergétiques par source.

    Son rapport de 2020 montrerait que bon nombre des sources d'énergie renouvelables les plus courantes sont équivalentes ou moins chères que les sources d'énergie conventionnelles comme le charbon et le gaz. Et le coût de l'énergie renouvelable ne cesserait de baisser. Mais il y aurait des limites au minage de cryptomonnaies uniquement à partir d'énergies renouvelables. Bien que l'énergie solaire et l'énergie éolienne soient aujourd'hui les sources d'énergie les moins chères au monde, ces deux sources d'énergie seraient confrontées à des limites à l'échelle.

    Cela suscite des inquiétudes quant à la viabilité des mineurs qui se tourneraient exclusivement vers l'énergie éolienne ou solaire. Pour l'instant, il n'y a pas beaucoup de capacité minière dans le monde qui soit prête à absorber la diaspora des mineurs chinois. En pratique, cela signifierait que tous les mineurs restants sont plus rentables pendant un certain temps. Une plus grande dispersion géographique rétablirait l'équilibre mondial du pouvoir et réduirait également la capacité d'une nation souveraine à coopter ou à contrôler le réseau.

    En outre, l'on pourrait également voir apparaître des zones économiques cryptographiques spéciales dans les prochains mois. « Vous verrez des juridictions adopter une position très favorable et créer l'équivalent de zones spéciales pour encourager les mineurs à s'héberger localement », a déclaré Carter. « Nous sommes en train de le voir au niveau de l'État ici. Vous allez également le voir au niveau du pays, vous pourriez même voir de l'électricité subventionnée pour l'exploitation minière », a-t-il conclu.

    Source : Le gouvernement chinois

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Quels impacts la décision de la Chine pourrait avoir sur le réseau Bitcoin ?
    L'hypothèse du déplacement des mineurs de bitcoin vers le Texas est-elle plausible ou plutôt douteuse compte tenu des récents problèmes sur le réseau électrique du Texas ?

    Voir aussi

    Le bitcoin pourrait soit devenir la devise préférée pour le commerce international, soit faire face à une "implosion spéculative", selon Citi

    Le bitcoin consomme plus d'énergie électrique par an que l'Argentine tout entière, suggère une analyse de l'université de Cambridge. Peut-il faire oublier cette tare en s'imposant comme monnaie ?

    L'investisseur milliardaire Ray Dalio déclare qu'il y a de fortes chances que les États-Unis interdisent complètement le bitcoin, comme ils ont interdit l'or il y a près de 100 ans
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Ingénieur avant-vente
    Inscrit en
    septembre 2020
    Messages
    275
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur avant-vente

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2020
    Messages : 275
    Points : 1 095
    Points
    1 095
    Par défaut
    Je vois mal les cryptomineurs chinois s'installer aux Texas sans heurts au vu des relations actuelles entre les deux pays. Ce sont plutôt des nouvelles sociétés texanes qui vont se développer aux dépens des chinoises.

  3. #3
    Membre émérite
    Profil pro
    undef
    Inscrit en
    février 2013
    Messages
    768
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Lot (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : undef

    Informations forums :
    Inscription : février 2013
    Messages : 768
    Points : 2 650
    Points
    2 650
    Par défaut
    Le Texas n'a pas la capacité électrique requise pour cela.

  4. #4
    Nouveau membre du Club
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2014
    Messages
    5
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2014
    Messages : 5
    Points : 31
    Points
    31
    Par défaut
    La ruée vers l'or, version 2.0
    A quand l'arrêt de ce massacre écologique amplifié par ces cryptomonnaies !!

  5. #5
    Membre averti
    Homme Profil pro
    CAO/DAO/Ingé Electrotechnique
    Inscrit en
    décembre 2014
    Messages
    187
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 44
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : CAO/DAO/Ingé Electrotechnique

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2014
    Messages : 187
    Points : 322
    Points
    322
    Par défaut
    Ils ont aussi le choix d'arrêter. je suis content que la Chine fasse le ménage, en espérant que les USA refusent... c'est une hérésie le cryptominage.

  6. #6
    Membre habitué
    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2008
    Messages
    93
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Belgique

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2008
    Messages : 93
    Points : 133
    Points
    133
    Par défaut
    Ecoutez un expert parler de ça avant de critiquer n'importe comment



    Après ça vous pourrez conclure !

  7. #7
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    1 206
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 1 206
    Points : 4 507
    Points
    4 507
    Par défaut
    Il y a des gens qui ont des raisons de défendre le Bitcoin, comme ceux qui ont une plateforme d'échange de monnaie, les mineurs, et ceux qui spéculent sur le bitcoin, c'est pas pour autant qu'ils vont pas raconter un tas de balivernes.

    Pour l'instant le Bitcoin c'est un désastre, puisque ça sert à favoriser les Ransomwares, la criminalité, l'évasion fiscale, les commandes de meurtres, la vente de drogue, la génération de gaz à effet de serre, cela participe à la pénurie mondiale de composants électroniques donc cela fait monter les prix pour tous le monde, et cela créé des black out d'électricités dans un tas de pays. Certains pays sont partis pour le bannir c'est sans doute la meilleure décision.

    C'est possible de critiquer la Chine pour certaines choses, mais souvent quand il font les choses c'est qu'ils ont raison de le faire, en tout cas ici c'est le cas. Si le bitcoin devient inaccessible en Chine, les gangs ransomware devront rançonner d'autres pays ou le bitcoin est facile à acheter, comme les USA et l'Europe.
    « L’humour est une forme d'esprit railleuse qui s'attache à souligner le caractère comique, ridicule, absurde ou insolite de certains aspects de la réalité »

  8. #8
    Nouveau membre du Club
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2014
    Messages
    5
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2014
    Messages : 5
    Points : 31
    Points
    31
    Par défaut
    Citation Envoyé par tmcuh Voir le message
    Ecoutez un expert parler de ça avant de critiquer n'importe comment



    Après ça vous pourrez conclure !
    Que c'est il passé lorsqu'il y a eu une impossibilité d'exploiter les mines de charbons en Chine ?
    Je doute très fortement que la personne qui parle dans cette vidéo se contente du "surplu" d'énergie des centrales électriques pour faire tourner son parc de minage. Je crois plutôt qu'il se sert simplement du fait qu'il arrive à avoir le meilleur prix pour de l'énergie pour lui pour faire fonctionner sa ferme.

    Il fait à juste titre la comparaison avec l'exploitation de matières dans d'autres domaines, est ce que le bitcoin et les cryptomonnaies répondent réellement à un besoin par rapport à la l'utilisation de l'aluminium pour rester dans l'exemple que tu donnes ?

    Je crois sincèrement pour être réaliste, que les cryptomonnaies sont en vogue uniquement car des personnes pensent qu'à leur échelle, cela leur donne l'illusion de gagner de l'argent, et ça sans se soucier des conséquences.

    Pour illustrer mes propos, combien d'énergie faut il pour générer une même somme d'argent en "stable coin" et en cryptomonnaie?

  9. #9
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    8 383
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 8 383
    Points : 15 034
    Points
    15 034
    Par défaut
    Miner au Texas ça doit couter cher en climatisation l'été
    L'hiver il y a parfois des problèmes :
    La vague de froid au Texas fait exploser le prix de l'électricité
    Poumon énergétique des Etats-Unis, le Texas est, de loin, le premier producteur de pétrole brut et de gaz naturel du pays, mais est aussi un poids lourd de l'éolien et de l'énergie solaire. Attaché à son indépendance dans ce domaine, c'est le seul Etat dont le réseau de distribution fonctionne en vase clos, ce qui l'empêche d'importer de l'énergie depuis le reste du pays. La crise actuelle souligne les limites de ce système.
    Keith Flint 1969 - 2019

  10. #10
    Expert éminent sénior
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    6 641
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 6 641
    Points : 30 740
    Points
    30 740
    Par défaut
    Citation Envoyé par natponch Voir le message
    Pour illustrer mes propos, combien d'énergie faut il pour générer une même somme d'argent en "stable coin" et en cryptomonnaie?
    Code COBOL
    Code : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    ADD 1000000 TO SOLDE-COMPTE-GENERAL
    .
    Voilà, je viens de créer un million d'euros (ou 10 000 si ça compte en centimes, ce que j'ai parfois vu). Je laisse au lecteur le soin d'estimer l'ampleur de la consommation électrique. Correctement compilé - et avec des formats de variables bien choisis, le COBOL est quasiment aussi performant qu'un C bien optimisé.

    Bon; j'exagère un peu, il y a plein de contrôles qui vont suivre, et il y a sans doute 15/20 batches distincts qui vont avoir chacun une ligne en plus à traiter pour gérer cette création de monnaie, mais ça reste dérisoire, même en comptant le fait qu'on aie à alimenter une ou deux bases de données avec ça.
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  11. #11
    Membre averti
    Profil pro
    Inscrit en
    juin 2006
    Messages
    179
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juin 2006
    Messages : 179
    Points : 387
    Points
    387
    Par défaut
    @tmcuh : Le type a un business de minage, il a un conflit d'intérêt énorme !

    Ça ne veut pas dire qu'il est malhonnête ou qu'il a tord, bien sûr, mais c'est quand même son gagne pain qui est en jeu.

    Pour convaincre les gens, tu penses pas que tu devrais donner une source experte plus neutre ? (un scientifique, un gars qui bosse chez edf, un vulgarisateur dans le domaine qui n'a pas de portefeuille crypto...)

  12. #12
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    2 084
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 2 084
    Points : 45 989
    Points
    45 989
    Par défaut L'interdiction du bitcoin fait chuter le prix des cartes graphiques en Chine
    L'interdiction du bitcoin fait chuter le prix des cartes graphiques de 66 % en Chine
    après que la Mongolie-Intérieure, le Xinjiang et le Sichuan ont mis fin aux opérations minières

    La répression de l'extraction et de l'échange de bitcoins déclenchée en mai dernier par la Chine a commencé à avoir des manifestations sur son marché. Les cartes graphiques de sociétés telles que Nvidia et Asus auraient vu leurs prix chuter de deux tiers (soit 66 % – la baisse était évaluée à environ 45 % la semaine passée) sur les plateformes de commerce électronique du pays quelques semaines après le début des hostilités. Les analystes prévoient que les conséquences de la répression seraient nombreuses, mais seraient également toutes positives à la fois pour la Chine et le monde.

    Les médias locaux ont rapporté que le Sichuan, qui dépend largement de l'énergie hydroélectrique renouvelable, a ordonné la fermeture des opérations de minage de cryptomonnaies, après la Mongolie-Intérieure et le Xinjiang. La presse estime que ces provinces ont demandé aux mineurs de quitter leur territoire après avoir échoué à atteindre les objectifs climatiques de Pékin. Les dirigeants auraient rejeté explicitement la faute de ses carences énergétiques sur les mines de cryptomonnaies. Cette semaine, les premiers rapports montrent que la conséquence première de la répression est la baisse radicale du prix des GPU.

    Nom : pai.png
Affichages : 3403
Taille : 38,9 Ko

    En effet, en raison de la pénurie de puces qui frappe l'industrie, mais aussi du fait que les mineurs de cryptomonnaies sont prêts à payer de fortes sommes pour accaparer les GPU, trouver de nouvelles cartes graphiques à des prix raisonnables a été presque impossible ces derniers temps. Lundi, le média South China Morning Post (SCMP) a rapporté que la répression a entraîné une chute de la demande de cartes graphiques et des baisses de prix importantes pour les GPU chez un certain nombre de grands détaillants en ligne de Chine. À en croire le rapport, le prix des GPU aurait chuté de plus de 66 % par rapport à début mai.

    Le prix d'un GPU Nvidia RTX 3060 n'était que de 4 699 yuans (environ 725 dollars), alors qu'il avait atteint des sommets de 13 499 yuans (environ 2 085 dollars) début mai. Et tandis qu'un prix d'environ 725 $ est toujours le double du MSRP typique de Nvidia d'environ 330 $ pour une carte RTX 3060, c'est toujours une énorme baisse de prix en un peu plus d'un mois. Bien que la gamme de cartes Quadro de Nvidia ne soit généralement pas destinée au grand public, le prix d'un GPU Quadro P1000 d'entrée de gamme est passé d'environ 3 000 yuans (environ 465 $) à 2 429 yuans (environ 375 $) au cours de la même période.

    Les variations de prix ont été suivies par le fournisseur d'informations sur le commerce électronique Manmanbuy. La semaine dernière, des rapports avaient montré que les prix des cartes actuelles avaient chuté de 4 à 12 % au cours des deux premières semaines de juin, en fonction du modèle spécifique. Cela dit, avec des cartes comme la RTX 3070 de Nvidia et la 6800 XT d'AMD qui coûtent encore le double de leur PDSF, il faudra attendre un certain temps avant que les prix n'approchent de ce que la plupart des gens considèrent comme normal. Beaucoup sont toutefois optimistes estimant que cela ne tardera pas à arriver.

    Pour mémoire, les cartes graphiques, généralement associées aux ordinateurs utilisés pour les jeux vidéo, sont un composant matériel important pour le minage de cryptomonnaies en raison de la puissance de traitement supplémentaire qu'elles fournissent pour le hachage, les calculs complexes utilisés pour créer davantage de monnaie numérique et vérifier les transactions sur la blockchain. De ce fait, plus un mineur contrôle de puissance de calcul, plus il a de chances de battre les autres mineurs de cryptomonnaies pour ajouter de nouveaux blocs à la blockchain du réseau et d'en récolter les fruits.

    Avant la répression, la Chine était "la capitale minière mondiale", le pays comportait le plus nombre de mineurs de cryptomonnaies au monde. Les données de 2021 sur la répartition mondiale de la puissance minière ne sont pas encore disponibles, mais les estimations passées auraient montré que 65 à 75 % de l'extraction de bitcoins dans le monde se faisait en Chine, principalement dans quatre provinces chinoises : Xinjiang, Mongolie intérieure (Inner Mongolia), Sichuan et Yunnan. Cependant, le gouvernement chinois a appelé en mai à une sévère répression de l'extraction et du commerce de bitcoins.

    Selon des rapports sur le sujet, Pékin cherche depuis un moment à se débarrasser des cryptomonnaies pour de nombreuses raisons : le yuan numérique, la volatilité des cryptomonnaies ainsi que la consommation énergétique. Ainsi, la sévère répression de Pékin fait suite à la récente volatilité des prix qui a vu la valeur du bitcoin chuter de plus de 40 % en mai. Outre la volatilité des prix, la quantité massive d'électricité nécessaire pour le hachage constant est aussi devenue une préoccupation pour la Chine, qui vise à atteindre le seuil des émissions de carbone d'ici 2030 et à devenir neutre en carbone d'ici 2060.

    Par conséquent, la Mongolie-Intérieure, le Xinjiang et le Sichuan, qui avaient été des lieux attrayants pour les mineurs de cryptomonnaies en raison de leur électricité bon marché, sont désormais des environnements hostiles. La Mongolie-Intérieure et le Xinjiang ont émis des avis ce mois-ci pour que les mineurs commencent à arrêter leurs activités. Le Sichuan, qui s'appuie pourtant sur une énergie hydraulique plus propre que le charbon, a ordonné la semaine dernière l'arrêt de toutes les opérations de minage de cryptomonnaies.

    Il a également demandé aux fournisseurs d'électricité d'examiner leurs clients pour déterminer s'ils sont impliqués dans des opérations minières et de communiquer les résultats avant le 25 juin. Jusqu'à la répression, ces trois provinces représentaient une part importante du taux de hachage mondial du réseau bitcoin, qui mesure la puissance de calcul du réseau. Selon les chiffres de l'indice de consommation d'électricité de Cambridge Bitcoin d'avril 2020, le Xinjiang représentait à lui seul 36 %. Aujourd'hui, de nombreux mineurs chinois ont suspendu leurs activités ou prévoient de partir à l'étranger.

    De récents rapports avancent que leur prochaine destination pourrait être le Texas, aux États-Unis. L'arrêt du minage en Chine a réduit l'activité du réseau et a un impact sur la productivité du minage de bitcoins dans le monde entier. Selon le site btc.com, le taux de hachage moyen quotidien du bitcoin est tombé à 104 opérations de hachage (exahash) par seconde au cours des dernières 24 heures, contre une moyenne de 110 eh/s au cours des trois derniers jours et de 120 eh/s au cours de la dernière semaine. En avril, le chiffre était de plus de 200 eh/s.

    « Ce sera un moment important de passer sous la barre des 100 eh/s », a déclaré Winston Ma, professeur adjoint à la faculté de droit de l'université de New York, qui a écrit sur la technologie en Chine. Enfin, bien que les prix des GPU en dehors de la Chine n'aient pas chuté de manière aussi spectaculaire, il y aurait des indications que les prix des GPU aux États-Unis commencent à se redresser également.

    Source : South China Morning Post

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Que pensez-vous de la baisse du prix des GPU ?
    Pensez-vous que la tendance va se répandre sur tous les marchés ?

    Voir aussi

    La Chine expulse plus de la moitié des mineurs de bitcoins du monde et un grand nombre d'entre eux pourraient migrer vers le Texas

    Le bitcoin pourrait soit devenir la devise préférée pour le commerce international, soit faire face à une "implosion spéculative", selon Citi

    Le bitcoin consomme plus d'énergie électrique par an que l'Argentine tout entière, suggère une analyse de l'université de Cambridge : peut-il faire oublier cette tare en s'imposant comme monnaie ?
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  13. #13
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    août 2003
    Messages
    587
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 35
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : août 2003
    Messages : 587
    Points : 1 216
    Points
    1 216
    Par défaut
    Si il y a de plus en plus de règlementation et de restrictions sur les cartes graphiques, je vais peut être pouvoir en acheter une fin 2021 ou en 2022...

  14. #14
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Chef de projet
    Inscrit en
    mars 2018
    Messages
    31
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chef de projet
    Secteur : Administration - Collectivité locale

    Informations forums :
    Inscription : mars 2018
    Messages : 31
    Points : 104
    Points
    104
    Par défaut
    Le prix d'un GPU Nvidia RTX 3060 n'était que de 4 699 yuans (environ 725 dollars), alors qu'il avait atteint des sommets de 13 499 yuans (environ 2 085 dollars) début mai. Et tandis qu'un prix d'environ 725 $ est toujours le double du MSRP typique de Nvidia d'environ 330 $ pour une carte RTX 3060, c'est toujours une énorme baisse de prix en un peu plus d'un mois.
    Je serais tout de même curieux de savoir combien de RTX 3060 se sont vendues en mai au tarif de 2085$...

    Un tel tarif n'a de sens ni pour le gaming (on trouve mieux pour moins cher, y compris des RTX 3080/3090) ni pour le mining (ROI de plusieurs années alors que l'ETH, la principale cryptomonnaie qui peut se miner avec des GPU, sera probablement passée en POS d'ici là et qu'elle ne pourra donc plus être minée).

    Après on trouve partout, en Europe comme en Chine ou aux USA, des vendeurs demandant des prix exorbitants en espérant profiter de la pénurie.
    On peut donc très bien trouver des prix affichés tout à fait déraisonnables. De là à dire que c'est le tarif habituellement constaté et auquel se vendaient effectivement la majorité des cartes il y a un pas qu'on ne devrait pas franchir... sauf bien sûr si on veut faire un titre accrocheur en disant que le prix des cartes a été divisé par 3.

  15. #15
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    2 084
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 2 084
    Points : 45 989
    Points
    45 989
    Par défaut Certains mineurs industriels de bitcoins déménagent au Texas où l'énergie est bon marché
    Certains mineurs industriels de bitcoins déménagent au Texas où l'énergie est bon marché
    l'État serait en bonne voie pour devenir la nouvelle capitale minière mondiale

    Après la vague de migration d'entreprises de plusieurs secteurs de la Californie vers le Texas, c'est au tour des mineurs de cryptomonnaies chassés par la Chine, et d'autres à la recherche d'un cadre plus attrayant, de poser leurs valises dans cet État de la région Centre-Sud des États-Unis. Malgré la pénurie d'énergie qui menace le Texas, les fournisseurs auraient trouvé le moyen de continuer à alimenter en électricité les grandes fermes de cryptomonnaies, ce qui fait de l'État l'une des destinations les plus prisées par les mineurs. Il attire davantage de mineurs et pourrait succéder à la Chine comme nouvelle capitale minière mondiale dans les mois à venir.

    Dans le souci de respecter ses engagements climatiques, la Chine s'est lancée dans une répression des cryptomonnaies, demandant aux mineurs exerçant dans le pays de trouver un nouveau point de chute. Plusieurs d'entre eux se sont dirigés vers le voisin immédiat de la Chine, le Kazakhstan. Le pays disposerait de plusieurs mines de charbon qui constituent un approvisionnement énergétique bon marché et abondant. Cela dit, le Kazakhstan pourrait juste faire l'objet d'une escale ou une étape dans ce qui devrait être une longue migration vers l'ouest, notamment vers le Texas qui semble proposer de l'énergie à un faible coût.

    Nom : Texas-House-Passes-Bill-That-Recognizes-Cryptocurrencies-Under-Commercial-law.png
Affichages : 1305
Taille : 178,5 Ko

    Malgré le fait qu'il soit confronté à de sérieux problèmes de pénurie d'énergie depuis quelques mois, ce qui a occasionné la fermeture temporaire de plusieurs fermes de minage de cryptomonnaies et a plongé plusieurs ménages dans le noir en juin, le Texas continuerait de vendre de l'énergie bon marché. Dans le monde de l'extraction de cryptomonnaies, l'arrêt simultané de tous les ordinateurs pendant plusieurs heures, comme ce fut le cas en juin, ressemble à une catastrophe. Les mineurs sont en effet en concurrence les uns avec les autres dans le monde entier pour générer le code informatique qui permet de produire une seule unité.

    Dans le cas du bitcoin, l'algorithme qui régit la production de bitcoins ne permet de produire que 6,25 bitcoins toutes les 10 minutes, parmi les quelque 70 000 mines de cryptomonnaies qui fonctionnent dans le monde. Si vous n'êtes pas en mesure de générer le code, mais que vos rivaux le peuvent, vous n'avez pas de chance. Mais des rapports indiquent que grâce à la manière dont les compagnies d'électricité du Texas traitent les gros consommateurs d'électricité, la grande majorité des fermes de minage de cryptomonnaies ne souffriraient pas des longues pannes d'électricité qu'a subies le Texas au cours de ces derniers mois.

    Au contraire, un rapport estime que l'opérateur électrique de l'État, l'Electric Reliability Council of Texas (ERCOT), aurait payé certains d'entre eux, pour avoir accepté de cesser d'acheter de l'électricité dans un contexte de demande accrue. Selon l'un de ces rapports, ce type d'arrangement a contribué à faire de l'État l'un des lieux de prédilection des entrepreneurs en cryptomonnaies en pleine expansion dans le monde entier, malgré les problèmes persistants de pénurie d'électricité. L'une des fermes de minage de cryptomonnaies qui bénéficierait actuellement de ces avantages est l'entreprise Whinstone.

    Les propriétaires de Whinstone entreprendraient une expansion de leurs installations à l'extérieur de Rockdale, au Texas. Lorsqu'elle sera pleinement développée, la mine de cryptomonnaies devrait avoir besoin de 750 mégawatts d'électricité, soit suffisamment pour alimenter plus de 150 000 foyers texans en période de pointe. Et il n'y a pas que Whinstone. D'autres fermes de minage de cryptomonnaies veulent s'installer dans la région. Ces dernières feraient partie des fermes qui ont quitté la Chine, celles-ci ayant ordonné aux compagnies d'électricité de ne pas leur vendre de l'électricité à ces entreprises.

    La société bit Mining, basée à Shenzhen, a déclaré en mai qu'elle prévoyait d'investir plus de 25 millions de dollars dans un centre de données au Texas, tandis que la société de serveurs bitmain, basée à Pékin, serait déjà en train de moderniser l'ancienne usine d'aluminium située en face de l'installation de Whinstone dans la région de Rockdale. Le rapport indique que le maire de la ville Rockdale, John King, qui est lui-même un mineur de bitcoins avec un rack d'ordinateurs à son domicile, affirme avoir rencontré au moins une autre entreprise intéressée par une implantation dans la région.

    Selon Chad Harris, PDG de Whinstone, qui loue des étagères sur son campus pour les serveurs d'autres mineurs de cryptomonnaies, l'entreprise a été contactée par de nombreux autres mineurs. En outre, cela ne se passerait pas seulement près de Rockdale. La société de minage de cryptomonnaies Layer1 Technologies, soutenue par Peter Thiel, aurait ouvert l'année dernière une usine près de Pyote, dans l'ouest du Texas. En février, la société canadienne Argo Blockchain aurait annoncé son intention d'acheter 129 hectares (environ 320 acres) de terrain dans la même région de l'ouest du Texas d'ici un an.

    L'on estime que les événements en Chine pourraient rendre l'exploitation minière encore plus rentable pour les fermes du Texas. Selon le service de données sur les bitcoins BTC.com, si la répression des cryptomonnaies en Chine a fait chuter le taux de production de bitcoins dans le monde, la production de nouveaux bitcoins s'est améliorée de 28 % depuis le début du mois de juillet. Les analystes estiment que ce boom est à la fois une source d'inquiétude et une opportunité, selon la perspective que l'on choisit d'adopter. Après son expansion, Whinstone pourrait être capable de créer environ 500 bitcoins par mois.

    À la valeur actuelle du bitcoin, soit environ 34 000 dollars, cela représente 17 millions de dollars. Selon certaines critiques, cela explique pourquoi Riot Blockchain, une entreprise cotée en bourse, a payé 80 millions de dollars en mai pour acquérir Whinstone. En sus de cela, l'expansion serait également une entreprise coûteuse. Chaque bâtiment de Whinstone coûte environ 40 millions de dollars à construire. Pourtant, Whinstone est optimiste quant à son avenir au Texas. Plusieurs rapports estiment que l'État offre une myriade de conditions idéales pour l'exploitation minière.

    Tout d'abord, il dispose d'un paysage électrique déréglementé qui permet aux clients de choisir leur fournisseur. Il offre souvent des prix de l'énergie parmi les plus bas du pays. Et cette région aride, connue pour ses activités pétrolières et gazières, est le premier producteur d'énergie du pays. Ainsi, les fermes de cryptomonnaies qui ont besoin d'une quantité apparemment infinie d'énergie savent où la trouver. Par ailleurs, lorsque les prix de l'électricité commencent à augmenter en raison d'une demande croissante, des logiciels permettraient aux mineurs d'ajuster leur consommation d'énergie en conséquence.

    Le code est interfacé avec les avis en ligne de l'ERCOT, ce qui déclenche la mise hors tension des serveurs en cas de pénurie extrême d'énergie. « Notre problème ici était d'obtenir suffisamment de capital pour construire plus rapidement », a déclaré David Schatz, vice-président des opérations chez Whinstone. « Nous disposions pratiquement d'une source d'énergie inépuisable, alors que d'autres entreprises, nos concurrents, leur problème est de mettre à l'échelle leur puissance », a-t-il ajouté.

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Voir aussi

    La Chine expulse plus de la moitié des mineurs de bitcoins du monde et un grand nombre d'entre eux pourraient migrer vers le Texas

    L'interdiction du bitcoin fait chuter le prix des cartes graphiques de 66 % en Chine, après que la Mongolie intérieure, le Xinjiang et le Sichuan ont mis fin aux opérations minières

    Le bitcoin consomme plus d'énergie électrique par an que l'Argentine tout entière, suggère une analyse de l'université de Cambridge : peut-il faire oublier cette tare en s'imposant comme monnaie ?

    L'investisseur milliardaire Ray Dalio déclare qu'il y a de fortes chances que les États-Unis interdisent complètement le bitcoin, comme ils ont interdit l'or il y a près de 100 ans
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  16. #16
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Ingénieur avant-vente
    Inscrit en
    septembre 2020
    Messages
    275
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur avant-vente

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2020
    Messages : 275
    Points : 1 095
    Points
    1 095
    Par défaut
    Quid de la consommation d'eau des datacenters ? J'avais lu ici il y a quelque temps que les habitants des régions arides luttaient contre l'installation de datacenters justement à cause de ça.

  17. #17
    Membre expérimenté
    Profil pro
    retraité
    Inscrit en
    décembre 2010
    Messages
    563
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : retraité

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2010
    Messages : 563
    Points : 1 418
    Points
    1 418
    Par défaut
    Tout cela c'est de la spéculation sur un truc qui "n'apporte rien". On a une sorte de chaîne de Ponzi, les premiers qui ont mis des billes dans le Bitcoin ont fait x100 voire plus, par contre ceux qui vont arriver "trop tard" ben ils vont faire -90% à la fin.

    Le pire est que l'on sacrifie des ressources pour cela.

  18. #18
    Membre éclairé

    Profil pro
    Ingénieur développement matériel électronique
    Inscrit en
    juillet 2010
    Messages
    349
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement matériel électronique
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2010
    Messages : 349
    Points : 749
    Points
    749
    Par défaut
    Preuve de travail => Centralisation géographique

Discussions similaires

  1. Réponses: 11
    Dernier message: 29/10/2016, 21h55
  2. Réponses: 2
    Dernier message: 29/07/2014, 14h12
  3. Réponses: 23
    Dernier message: 24/04/2014, 12h56
  4. Réponses: 4
    Dernier message: 23/07/2013, 00h19
  5. Réponses: 13
    Dernier message: 22/03/2012, 16h26

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo