IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Affichage des résultats du sondage: Sondage : abandon de Windows 10 en 2025, qu'espérez-vous du futur Microsoft Windows 11 ?

Votants
76. Vous ne pouvez pas participer à ce sondage.
  • Amélioration des performances du GPU

    31 40,79%
  • Nouvelle fonctionnalité DNS via HTTPS (DoH)

    12 15,79%
  • Gestion moderne des disques dans les paramètres

    27 35,53%
  • Nouveau presse-papiers qui permet d'insérer des emojis et des GIF

    2 2,63%
  • Nouvelles fonctionnalités pour le bureau virtuel

    18 23,68%
  • Nouvelle police système qui s'adapte de manière transparente aux différentes tailles d'écran

    6 7,89%
  • Prise en charge du mode HDR pour les applications de gestion des couleurs

    18 23,68%
  • Meilleure gestion de la batterie avec des graphiques détaillés

    11 14,47%
  • Nouvelle option dans paramètres d'affichage pour contrôler la luminosité en fonction du contenu

    19 25,00%
  • Paramètres de la caméra de Windows afin d'aider à gérer les caméras existantes

    3 3,95%
  • Autres (à préciser dans les commentaires)

    14 18,42%
  • Pas d'avis

    17 22,37%
Sondage à choix multiple
Windows Discussion :

La FSF avertit que Windows 11 prive les utilisateurs de leur liberté et de leur autonomie numérique


Sujet :

Windows

  1. #41
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    novembre 2006
    Messages
    428
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2006
    Messages : 428
    Points : 918
    Points
    918
    Par défaut
    Ceux qui râlent parce que Windows supprime des choses devenues inutiles, faut savoir vivre dans son temps. Je ne vois pas en quoi avoir dix versions d'un logiciel pour faire de la visio apporte si ce n'est le contraire car si pas maintenu, mis à jour, faille de sécurité, si un projet plus récent et avec une meilleure adoption existe, pourquoi ne pas migrer ? Vous êtes encore sur Windows 7 à tous les coups !

    Perso, je ne me plains pas qu'il n'y ait plus de lecteur cassette dans ma voiture, de lecteur VHS avec ma TV, de lecteur disquette / cd sur mon ordi.

    Faut juste s'adapter mais ça demande un effort énorme !! (pour une fois que ma vieille signature de 10 ans a du sens avec mes propos)

    Les mines et centrales au charbon doivent bien vous manquer : "le bon temps"

    Si vous préférez vivre dans le passé, ne faites pas la mise à jour, c'est simple.
    "S'adapter, c'est vaincre" - Cellendhyll de Cortavar

  2. #42
    Membre émérite
    Profil pro
    undef
    Inscrit en
    février 2013
    Messages
    768
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Lot (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : undef

    Informations forums :
    Inscription : février 2013
    Messages : 768
    Points : 2 650
    Points
    2 650
    Par défaut
    Ils se sont fiés aux récoltes de données statistiques de Windows10, comme 95% des utilisateurs se contentent d'ouvrir le navigateur pour aller sur internet, tout ce qu'il y a autour devient superflu. Du coups c'est linux qui va devenir l'OS de référence en matière de rétrocompatibilité. "Heureusement" que Microsoft aspire à faire de Windows l'OS universel capable de lancer tous les logiciels même ceux compilés pour d'autres plateformes.

  3. #43
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    6 384
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 6 384
    Points : 154 966
    Points
    154 966
    Par défaut Windows 11 : voici comment vérifier la compatibilité de votre PC à la mise à jour
    Windows 11 : voici comment vérifier la compatibilité de votre PC à la mise à jour,
    ainsi que les configurations minimales requises

    Microsoft a présenté Windows 11, la nouvelle version de son système d’exploitation qui sera proposée gratuitement sous la forme d’une mise à jour. Cette version s'accompagne de plusieurs nouveautés aussi bien pour les développeurs que pour les utilisateurs finaux. Le menu Démarrer est désormais placé au centre et permet de trouver plus facilement ce dont l’utilisateur a besoin, même sur le cloud.

    Avec Windows 11, Microsoft introduit le Chat de Microsoft, Teams, intégré dans la barre des tâches. Il est désormais possible de se connecter instantanément par texte, chat, voix ou vidéo avec tous les contacts personnels, n'importe où, quels que soient la plateforme ou l'appareil sur lequel ils se trouvent, sur Windows, Android ou iOS. Si la personne avec laquelle l’utilisateur se connecte n'a pas téléchargé l'application Teams, il est toujours possible de se connecter avec elle par SMS. Windows 11 offre également un moyen plus naturel de se connecter avec les amis et la famille par l'intermédiaire de Teams, en permettant de couper et de rétablir instantanément le son, ou de lancer une présentation directement depuis la barre des tâches.

    Windows s’est nettement amélioré pour prendre en compte les besoins des gamers. Windows 11 prend en charge les accessoires et périphériques de jeu PC de ses utilisateurs. Avec Xbox Game Pass pour PC ou Ultimate, les joueurs ont accès à plus de 100 jeux PC, avec de nouveaux jeux ajoutés, et il est toujours aussi possible de trouver des personnes avec qui jouer, qu'elles jouent sur PC ou sur console. Grâce à une collaboration avec Amazon et Intel, notamment via la technologie Intel Bridge, Microsoft va prendre en charge des applications Android sous Windows.

    Exigences spécifiques aux fonctionnalités de Windows 11

    En attendant de pouvoir la télécharger, Microsoft a publié en ligne les configurations minimales requises pour le bon fonctionnement de son système d'exploitation. Certaines fonctionnalités de Windows 11 ont des exigences supérieures à celles répertoriées ci-dessus dans la section sur la configuration minimale requise. Vous trouverez ci-dessous quelques détails supplémentaires concernant les exigences relatives aux fonctionnalités clés :
    • La prise en charge de la 5G nécessite un modem compatible 5G.
    • L’HDR automatique nécessite un écran HDR.
    • BitLocker To Go nécessite une clé USB (disponible dans Windows Professionnel et les éditions ultérieures).
    • Hyper-V client nécessite un processeur avec des capacités de traduction d’adresse de deuxième niveau (Second Level Address Translation ou SLAT, disponibles dans Windows Professionnel et les éditions supérieures).
    • Cortana nécessite un microphone et un haut-parleur et est actuellement disponible sous Windows 11 pour l’Australie, le Brésil, le Canada, la Chine, la France, l’Allemagne, l’Inde, l’Italie, le Japon, le Mexique, l’Espagne, le Royaume-Uni et les États-Unis.
    • La technologie DirectStorage nécessite 1 To ou plus de SSD NVMe pour enregistrer et exécuter des jeux qui utilisent le pilote « Contrôleur NVM Express standard » et un GPU DirectX 12 Ultimate.
    • DirectX 12 Ultimate est disponible pour les jeux et les puces graphiques pris en charge.
    • Présence nécessite un capteur capable de détecter la distance qui sépare l’humain de l’appareil, ou l’intention d’interagir avec ce dernier.
    • La visioconférence intelligente nécessite une caméra, un microphone et un haut-parleur (sortie audio).
    • L’assistant vocal multiple (MVA) nécessite un microphone et un haut-parleur.
    • L’Insertion de trois colonnes à l’écran nécessite que celui-ci ait une largeur de 1 920 pixels effectifs ou plus.
    • L’activation/la désactivation du son dans la barre des tâches nécessite une caméra, un microphone et un haut-parleur (sortie audio). L’application doit être compatible avec cette fonctionnalité pour permettre d’activer ou de désactiver le son de manière globale.
    • Le son spatial nécessite du matériel et des logiciels adaptés.
    • Teams nécessite une caméra, un microphone et un haut-parleur (sortie audio).
    • L’interaction tactile nécessite un écran ou un moniteur prenant en charge le multipoint.
    • L’authentification à deux facteurs nécessite l’utilisation d’un code PIN, de la biométrie (lecteur d’empreintes digitales ou caméra infrarouge illuminée) ou d’un téléphone équipé des fonctions Wi-Fi ou Bluetooth.
    • La saisie vocale nécessite un PC équipé d’un microphone.
    • La fonctionnalité sortie de veille à la voix nécessite une alimentation de veille moderne et un microphone.
    • Le Wi-Fi 6E nécessite les nouveaux matériels et pilotes WLAN IHV ainsi qu’un point d’accès/routeur compatible avec le Wi-Fi 6E.
    • Windows Hello nécessite une caméra configurée pour l’imagerie proche infrarouge ou un lecteur d’empreintes digitales pour l’authentification biométrique. Les appareils sans capteurs biométriques peuvent utiliser Windows Hello avec un code confidentiel ou une clé de sécurité compatible Microsoft portable.
    • La projection Windows nécessite une carte vidéo qui prend en charge le modèle WDDM (Windows Display Driver Model) 2.0 ainsi qu’une carte Wi-Fi qui prend en charge Wi-Fi Direct.
    • (L’application) Xbox nécessite un compte Xbox Live, qui n’est pas disponible dans toutes les régions. Consultez les Pays et régions Xbox Live pour obtenir les informations les plus récentes sur la disponibilité. Certaines fonctionnalités de l’application Xbox requièrent un abonnement Xbox Game Pass actif.

    L'utilitaire Contrôle d'intégrité

    Pour être certain que votre ordinateur répond à tous ces critères, Microsoft a mis en ligne un utilitaire permettant de tester l’éligibilité de votre PC à Windows 11. Il est relativement simple d'utilisation :
    1. Tout d'abord, téléchargez l’utilitaire gratuit PC Health Check mis à disposition par Microsoft.
    2. Une fois le téléchargement terminé, exécutez le fichier d’installation, acceptez les termes du contrat de licence et cliquez sur Installer.
    3. Lorsque l’assistant a terminé l’installation du programme, cliquez sur Terminer pour le lancer. Vous verrez alors un tableau de bord comme celui-ci

      Nom : presentation.png
Affichages : 30443
Taille : 164,4 Ko
    4. Rendu à ce niveau, vous pouvez effectuer le test. Pour vérifier si votre ordinateur est conforme à la configuration requise pour l’installation de Windows 11, cliquez sur le bouton Vérifier maintenant. PC Health Check devrait afficher automatiquement un pop-up dans lequel le résultat du test est indiqué.

      Nom : windows.png
Affichages : 5014
Taille : 90,9 Ko
    5. En supposant que votre système soit compatible, vous devriez alors pouvoir cliquer sur En savoir plus pour recevoir la confirmation que non seulement votre ordinateur exécutera Windows 11, mais que vous êtes éligible pour une mise à niveau gratuite.

    Télécharger l'utilitaire Windows PC Health Check

    Source : Microsoft

    Et vous ?

    Votre PC est-il compatible ?
    Si oui, allez-vous effectuer la mise à jour ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  4. #44
    Membre extrêmement actif
    Profil pro
    Inscrit en
    juin 2010
    Messages
    756
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juin 2010
    Messages : 756
    Points : 901
    Points
    901
    Par défaut
    A noter qu'il faut activer le secure element du CPU. Si vous n'avez pas de secure element intégré vous pouvez simplement en acheter un auprès de votre fabriquant de carte mère toutes les CM ont un port pour ça depuis 2014/2015.

  5. #45
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Consultant en technologies
    Inscrit en
    juin 2013
    Messages
    260
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant en technologies
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : juin 2013
    Messages : 260
    Points : 903
    Points
    903
    Par défaut
    A noter qu'il faut activer le secure element du CPU. Si vous n'avez pas de secure element intégré vous pouvez simplement en acheter un auprès de votre fabriquant de carte mère toutes les CM ont un port pour ça depuis 2014/2015.
    Ce n'est pas obligatoire, il y a la même fonctionnalité en mode "logiciel" dans le controlleur des CPU (au moins pour les 3 dernières générations de amd ryzen pour intel je ne sais pas). De plus j'ai un gros doute sur le fait que windows ne soit pas installable à terme sans cette feature : ça ferait des centaine de millier (millions ?) de devices non compatible, à commencer par les tablette microsoft surface. La version de windows 11, en dehors de celle qui a leak, n'est même pas encore déployé chez les insiders et je pense que c'est quelque chose sur lequel ils vont travailler.

  6. #46
    Membre extrêmement actif
    Profil pro
    Inscrit en
    juin 2010
    Messages
    756
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juin 2010
    Messages : 756
    Points : 901
    Points
    901
    Par défaut
    Citation Envoyé par earhater Voir le message
    Ce n'est pas obligatoire, il y a la même fonctionnalité en mode "logiciel" dans le controlleur des CPU (au moins pour les 3 dernières générations de amd ryzen pour intel je ne sais pas). De plus j'ai un gros doute sur le fait que windows ne soit pas installable à terme sans cette feature : ça ferait des centaine de millier (millions ?) de devices non compatible, à commencer par les tablette microsoft surface. La version de windows 11, en dehors de celle qui a leak, n'est même pas encore déployé chez les insiders et je pense que c'est quelque chose sur lequel ils vont travailler.
    Microsoft est bien obligé d'obliger l'activation du TPM sinon les standards type WebAuthen ne peuvent pas être utilisés.

    Pour les personnes ayant des pc sans TPM ou fTPM et sans port pour TPM il est possible d'utiliser le TPM virtualisé de Windows.


    Code : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    New-HgsGuardian -Name "Guardian11" -GenerateCertificates
    get-hgsguardian
    $owner = get-hgsguardian guardian11
    $kp = New-HgsKeyProtector -Owner $owner -AllowUntrustedRoot
    Set-VMKeyProtector -VMName "TPM" -KeyProtector $kp.RawData
    Enable-VMTPM -VMNAME "TPM"
    Code : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    Enable-WindowsOptionalFeature -Feature IsolatedUserMode -Online
    New-Item -Path HKLM:\SYSTEM\CurrentControlSet\Control\DeviceGuard -Force
    New-ItemProperty -Path HKLM:\SYSTEM\CurrentControlSet\Control\DeviceGuard   -Name EnableVirtualizationBasedSecurity -Value 1 -PropertyType DWord –Force
    ça existe pour les VM dans Hyper-V donc en théorie ça pourrait être une solution si applicable au système hote.

  7. #47
    Membre habitué
    Profil pro
    Inscrit en
    avril 2013
    Messages
    53
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : avril 2013
    Messages : 53
    Points : 143
    Points
    143
    Par défaut
    Citation Envoyé par redcurve Voir le message
    Microsoft est bien obligé d'obliger l'activation du TPM sinon les standards type WebAuthen ne peuvent pas être utilisés.

    Pour les personnes ayant des pc sans TPM ou fTPM et sans port pour TPM il est possible d'utiliser le TPM virtualisé de Windows.

    ça existe pour les VM dans Hyper-V donc en théorie ça pourrait être une solution si applicable au système hote.

    Ca correspond peut être à ça ?

    Windows 11 also supports virtualization-based security, hypervisor-protected code integrity, Secure Boot built-in, and hardware-enforce stack protection for supported hardware from Intel and AMD.
    https://www.windowscentral.com/micro...irement-tpm-20


    Après est ce que c'est pour l'hôte ou juste pour pouvoir avoir des VMs sous Windows 11.

  8. #48
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    novembre 2012
    Messages
    101
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Seine et Marne (Île de France)

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2012
    Messages : 101
    Points : 136
    Points
    136
    Par défaut
    Si votre PC n'est pas compatible, ce soft permet de savoir quel paramètre manque : https://github.com/rcmaehl/WhyNotWin11/

  9. #49
    Membre du Club
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    août 2012
    Messages
    8
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Gironde (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : août 2012
    Messages : 8
    Points : 59
    Points
    59
    Par défaut
    L'application Windows PC Health Check proposée ne fonctionne que sur windows 10 version 1803 ou supérieure.
    Dommage que l'on ne puisse pas l'utiliser depuis Seven vu qu'il s'emblerait que l'on puisse migrer gratuitement.

  10. #50
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    2 086
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 2 086
    Points : 45 999
    Points
    45 999
    Par défaut Microsoft : Les appareils Windows 10 ne recevront la mise à niveau gratuite de Windows 11 qu'en 2022
    Microsoft : Les appareils Windows 10 ne recevront la mise à niveau gratuite de Windows 11 qu'en 2022
    il sera toutefois disponible sur les nouveaux PC avant fin 2021

    Microsoft a officiellement levé le voile sur Windows 11 lors de son événement tenu ce 24 juin. La firme de Redmond a fait de nombreuses déclarations par rapport à son nouveau système d'exploitation, mais est restée muette sur sa date de sortie. On en sait maintenant un peu plus. Microsoft a annoncé vendredi soir sur Twitter que Windows 11 devrait sortir plus tard en 2021 sur les nouveaux PC. Il va plus loin en annonçant que le déploiement de la mise à niveau sur les appareils Windows 10 déjà utilisés aujourd'hui commencera en 2022 et se poursuivra pendant le premier semestre de cette année.

    Microsoft a présenté Windows 11 et, tandis que les utilisateurs finaux ont eu la promesse d'un nouveau design et d'une nouvelle expérience utilisateur sur le système d'exploitation, les développeurs ont eu la promesse de beaucoup plus d'opportunités sur la plateforme. Avec Windows 11, Microsoft a déclaré qu'il ouvre davantage sa plateforme. « Cela signifie que tout le monde a un accès libre pour exécuter la plus large gamme d'applications sur Windows, permettant à tous les développeurs de créer les applications et les expériences qui permettent aux utilisateurs de créer, d'apprendre et de jouer », a indiqué Kevin Gallo de Microsoft.

    Nom : twitter.png
Affichages : 5748
Taille : 27,2 Ko

    Toutefois, il faut patienter encore un peu avant de pouvoir l'essayer, car Windows 11 commencera à être déployé probablement pendant les prochaines vacances sur les nouveaux PC. Dans le cas des appareils Windows 10, et dont la configuration est compatible avec le nouveau système d'exploitation, ils pourront être mis à jour vers Windows 11 à partir du premier semestre 2022. « La sortie de Windows 11 est prévue dans le courant de l'année 2021 et s'étalera sur plusieurs mois. Le déploiement de la mise à niveau sur les appareils Windows 10 déjà utilisés aujourd'hui commencera en 2022 et durera jusqu'au premier semestre de cette année », a écrit Microsoft sur Twitter.

    Bien sûr, il ne s'agit que d'une indication, les dates précises restent encore inconnues. En outre, Microsoft a aussi annoncé que le téléchargement de Windows 11 sera gratuit. Vous pourrez passer à Windows 11 gratuitement si vous êtes déjà un utilisateur de Windows 10. Si votre PC répond aux exigences minimales, vous pourrez effectuer la mise à jour vers Windows 11 de la même manière que vous mettez à jour Windows 10 habituellement. Pour savoir si votre PC Windows 10 actuel est éligible à la mise à jour gratuite vers Windows 11, rendez-vous sur Windows.com pour télécharger l'application PC Health Check.

    Utilisez l'application PC Health Check dès maintenant pour savoir si votre PC sera en mesure d'exécuter le nouveau système d'exploitation de Microsoft. Par ailleurs, si vous souhaitez tester Windows 11 à l'avance, une version bêta précoce sera disponible dans les prochains jours pour les participants au programme Windows Insider, et une version bêta publique sera publiée en juillet. Toutefois, la rédaction vous recommande de n'installer une version bêta que si vous disposez d'un deuxième appareil de test – et non sur votre appareil principal, car il est probable qu'il y ait des bogues.

    Pour faire un petit rappel sur les nouveautés introduites par Microsoft, Windows 11 présente un nouveau design épuré, avec des couleurs pastel, des coins arrondis, un nouveau son de démarrage et un aspect général plus proche de celui de Mac. Le menu Démarrer de Windows a été déplacé du bas à gauche de l'écran vers le milieu, avec des icônes d'applications disposées au centre à côté. Vous trouverez également de nombreux nouveaux outils de bureau, comme des widgets qui vous permettent d'obtenir des informations en un clin d'œil, et une création plus facile de bureaux virtuels.

    Enfin, les applications Android seront intégrées à Windows et pourront être installées à partir du Microsoft Store. La mise à jour marque le premier changement majeur du système d'exploitation de Microsoft depuis le lancement de Windows 10 en 2015. Les rumeurs concernant une refonte majeure de Windows ont circulé au cours de l'année dernière. Lors de la conférence des développeurs Microsoft Build du 25 mai.

    Le PDG Satya Nadella a déclaré que Microsoft prévoyait "l'une des mises à jour de Windows les plus importantes de la dernière décennie", confirmant qu'un changement majeur était à l'horizon pour les 1,3 milliard d'utilisateurs du système d'exploitation en 2021. Et à la mi-juin, Microsoft a discrètement annoncé qu'elle mettrait fin à la prise en charge de Windows 10 en 2025, alors que des images de Windows 11 faisaient l'objet de fuites.

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Voir aussi

    Voici les nouveautés pour les développeurs dans Windows 11 : intégration de Windows Terminal, PWABuilder3 pour créer des Progressive Web App, Game Development Kit et bien d'autres

    Microsoft apporte les applications Android à Windows 11 via l'Appstore d'Amazon et s'associe à Intel pour l'implémenter par sa technologie Intel Bridge

    Microsoft laissera les développeurs garder 100 % des revenus générés par leurs applications Windows 11, à moins qu'il ne s'agisse d'un jeu, s'ils font appel à un système de paiement tiers
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  11. #51
    Membre éclairé
    Femme Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2012
    Messages
    230
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : Italie

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2012
    Messages : 230
    Points : 829
    Points
    829
    Par défaut
    win 10 me fonctione a la perfection, pourquoi perdre une journée a tout reinstaller? Suite abobe et affinity, autocad/revit, tous logiciel de calcul et de programmation, ... une journée ça ne suffit pas

  12. #52
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    6 384
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 6 384
    Points : 154 966
    Points
    154 966
    Par défaut Windows 11 : Microsoft exige le passage aux puces TPM 2.0 dans les configurations minimales
    Windows 11 : Microsoft exige le passage aux puces TPM 2.0 dans les configurations minimales,
    pour pouvoir effectuer la mise à jour vers la nouvelle version de son système d'exploitation

    Microsoft a annoncé que Windows 11 nécessitera des puces TPM (Trusted Platform Module) sur les appareils existants et nouveaux. Les puces TPM fonctionnent en offrant une protection au niveau du matériel au lieu du logiciel uniquement. Elles peuvent être utilisées pour chiffrer des disques à l'aide de fonctionnalités Windows telles que bitLocker, ou pour empêcher les attaques par dictionnaire de mots de passe. Les puces TPM 1.2 existent depuis 2011, mais elles n'ont généralement été largement utilisées que dans les ordinateurs portables et de bureau professionnels gérés par l'informatique. Microsoft veut apporter le même niveau de protection à tous ceux qui utilisent Windows.

    Dans la documentation de Windows, il existe une rubrique qui liste les configurations matérielles minimales requises pour les éditions du système d’exploitation encore prises en charge. Pour Windows 11, l'éditeur a fait une mise à jour pour indiquer qu'il faut impérativement disposer d'un TPM 2.0 pour pouvoir installer Windows 11.

    Nom : requis.png
Affichages : 4031
Taille : 26,8 Ko

    La spécification TPM 2.0 est standardisée (ISO/IEC 11889) depuis 2015. Elle a succédé à TPM 1.2, standardisée quant à elle en 2009.

    En 2016, Microsoft a annoncé un changement dans la configuration matérielle minimum requise pour les dispositifs mobiles et PC qui allaient tourner sur Windows 10, espérant voir les constructeurs les adopter très vite pour des dispositifs plus sécurisés.

    Aussi, depuis le 28 juillet 2016, tous les nouveaux modèles d’appareils doivent embarquer la version 2.0 du TPM (Trusted Platform Module) qui doit être activée par défaut. Le Trusted Platform Module (qui peut également se présenter sous forme de puce et porter le nom de puce TPM ou puce Fritz) est un composant cryptographique matériel, sur lequel s'appuie l'implémentation au niveau matériel du système Next-generation secure computing base (NGSCB). Il est appelé à être intégré sur les cartes mères des ordinateurs et autres équipements électroniques et informatiques conformes aux spécifications du Trusted Computing Group.

    Bien que cette puce soit un composant électronique passif (qui ne peut pas donner d'ordre à l'ordinateur tel que bloquer le système, ou surveiller l'exécution d'une application), elle permet de facilement stocker des secrets (tels que des clés de chiffrement), de manière sécurisée. Aussi, elle va profiter aux utilisateurs en leur offrant une meilleure protection de leurs informations sensibles sur PC par exemple.

    Le TPM 2.0 pourrait également permettre de renforcer la sécurité de la fonctionnalité d’authentification biométrique Windows Hello via laquelle les utilisateurs peuvent se connecter sur leur PC après s’être fait identifier par leurs empreintes digitales, leur visage ou un scan rétinien. Dans ce cas de figure, le TPM 2.0 pourra générer et sauvegarder les clés d’authentification dans une zone sécurisée.

    Pour vérifier de quoi dispose une machine, on peut se rendre dans le gestionnaire de périphériques (commande "Devmgmt.msc" dans exécuter), catégorie « Périphériques de sécurité ». Et, pour obtenir davantage de détails, ouvrir l’outil « Gestion du module de plateforme sécurisée sur l’ordinateur local ».

    Nom : peri.png
Affichages : 3878
Taille : 72,2 Ko

    Si votre TPM est bien utilisé, comme c’est le cas sur notre machine, l’utilitaire va vous donner la version de la spécification utilisée. Dans notre cas, il s'agit de la version 2.0. Si le TPM n’est pas activé sur votre machine, l’utilitaire va afficher le message « Module de plateforme sécurisée compatible introuvable ».

    L'explication de Microsoft concernant Windows 11

    La recommandation de l'éditeur semble être la même. Dans un billet de blog, David Weston, Director of Enterprise and OS Security chez Microsoft, a indiqué :

    « En 2019, nous avons annoncé des PC à cœur sécurisé qui appliquent les meilleures pratiques de sécurité à la couche de micrologiciel, ou cœur de périphérique, qui sous-tend Windows. Ces appareils combinent des protections matérielles, logicielles et du système d'exploitation pour fournir des protections de bout en bout contre les menaces sophistiquées et émergentes telles que celles contre le matériel et les micrologiciels qui sont en augmentation selon le National Institute of Standards and Technology ainsi que le Department of Homeland Security. Notre rapport Security Signals a révélé que 83 % des entreprises ont subi une attaque de micrologiciel et que seulement 29 % allouent des ressources pour protéger cette couche critique.

    « Avec Windows 11, nous permettons aux clients d'obtenir plus facilement une protection contre ces attaques avancées prêtes à l'emploi. Tous les systèmes Windows 11 certifiés seront livrés avec une puce TPM 2.0 pour garantir que les clients bénéficient d'une sécurité soutenue par une racine de confiance matérielle.

    « Le Trusted Platform Module (TPM) est une puce qui est soit intégrée à la carte mère de votre PC, soit ajoutée séparément au CPU. Son objectif est d'aider à protéger les clés de chiffrement, les informations d'identification des utilisateurs et d'autres données sensibles derrière une barrière matérielle afin que les logiciels malveillants et les attaquants ne puissent pas accéder ou falsifier ces données.

    « Les PC du futur ont besoin de cette racine de confiance matérielle moderne pour se protéger contre les attaques courantes et sophistiquées telles que les ransomwares et les attaques plus sophistiquées des États-nations. Exiger le TPM 2.0 élève la norme en matière de sécurité matérielle en exigeant cette racine de confiance intégrée.

    « TPM 2.0 est un élément essentiel pour assurer la sécurité avec Windows Hello et bitLocker afin d'aider les clients à mieux protéger leurs identités et leurs données. En outre, pour de nombreuses entreprises clientes, les TPM contribuent à faciliter la sécurité Zero Trust en fournissant un élément sécurisé pour attester de la santé des appareils ».

    Mais sera-t-il possible d'installer Windows 11 même sans TPM 2.0 ? À priori, la réponse est oui

    Suite à l'annonce du système d'exploitation de nouvelle génération, il y a eu beaucoup d'engouement, mais aussi de confusion. Les utilisateurs sont confus quant à la configuration matérielle minimale requise pour l'installation de Windows 11 et Microsoft a tenté de clarifier la situation en mettant à jour sa documentation.

    Microsoft expose différents scénarios possibles dans un PDF intitulé « Configuration matérielle minimale pour Windows 11 ». Rendez-vous à la section 3.6.1 de ce document et vous lirez ce qui suit*:

    « Tous les modèles, lignes ou séries d'appareils doivent implémenter et être conformes à la norme internationale ISO/IEC 11889:2015 ou à la bibliothèque Trusted Computing Group TPM 2.0 et un composant qui implémente le TPM 2.0 doit être présent et activé par défaut.

    « Les conditions suivantes doivent être remplies :
    • Toutes les configurations TPM doivent être conformes aux lois et réglementations locales.
    • Les composants basés sur le micrologiciel qui implémentent les capacités TPM doivent implémenter la version 2.0 de la spécification TPM.
    • Un certificat EK doit soit être préprovisionné au TPM par le fournisseur de matériel, soit pouvoir être récupéré par l'appareil lors de la première expérience de démarrage.
    • Il doit être livré avec les banques PCR SHA-256 et implémenter les PCR 0 à 23 pour SHA-256. Notez qu'il est acceptable d'expédier les TPM avec une seule banque PCR commutable qui peut être utilisée pour les mesures SHA-256.
    • Il doit prendre en charge la commande TPM2_HMAC ».

    Pour l'instant, rien d'anormal. Mais le document poursuit en disant : « Une option de micrologiciel UEFI pour désactiver le TPM n'est pas requise. Après approbation de Microsoft, les systèmes OEM pour les systèmes commerciaux à usage spécial, les commandes personnalisées et les systèmes clients avec une image personnalisée ne sont pas tenus d'être livrés avec une prise en charge TPM activée ».

    En bref, cela signifie qu'il sera possible d'installer Windows 11 sur des systèmes qui ne répondent pas aux spécifications d'exigences minimales normales et qui n'ont pas TPM 2.0.

    Des méthodes pour contourner cette restriction ont déjà fuité. En effet, en apportant des modifications au registre Windows ou au support d'installation, vous pouvez contourner toutes les restrictions TPM et débloquer Windows 11, ce qui va permettre à quiconque de mettre à niveau sa machine existante vers le nouveau système d'exploitation.

    En plus du TPM, il est également possible de contourner la restriction SecureBoot.

    Sources : David Weston (Director of Enterprise and OS Security chez Microsoft) , documentation Microsoft (Configuration matérielle minimale pour Windows 11 au format PDF), compatibilité Windows 11

    Et vous ?

    Quelle lecture en faites-vous ?
    Le TPM 2.0 est-il nécessaire en toutes circonstances selon vous ? Dans quelle mesure ?
    Images attachées Images attachées
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  13. #53
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Analyste/ Programmeur
    Inscrit en
    juillet 2013
    Messages
    4 075
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste/ Programmeur

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2013
    Messages : 4 075
    Points : 9 141
    Points
    9 141
    Par défaut
    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    Windows 11 : Microsoft exige le passage aux puces TPM 2.0 dans les configurations minimales,
    Cela me fait penser à Palladium en 2003 de Microsoft En 2022, c'est 1 réalité

  14. #54
    Responsable Systèmes


    Homme Profil pro
    Technicien maintenance
    Inscrit en
    août 2011
    Messages
    14 730
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Technicien maintenance
    Secteur : High Tech - Matériel informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2011
    Messages : 14 730
    Points : 34 097
    Points
    34 097
    Par défaut
    TPM n'est peut-être pas obligatoire, mais si présent doit être en version 2.0. Car plein de machine n'ont pas de TPM.

    Edit :
    TPM semble impératif pour installer Windows 11:
    https://windows.developpez.com/actu/...-exploitation/
    Ma page sur developpez.com : http://chrtophe.developpez.com/ (avec mes articles)
    Mon article sur le P2V, mon article sur le cloud
    Consultez nos FAQ : Windows, Linux, Virtualisation

  15. #55
    Membre éclairé
    Femme Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2012
    Messages
    230
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : Italie

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2012
    Messages : 230
    Points : 829
    Points
    829
    Par défaut
    Il y a toujours quelqu'un qui veut décider comme tu dois utiliser ta machine...
    Mon i7 4770K avec 32gb de memoire me suffit et le TPM est et restera desactivé

  16. #56
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    6 384
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 6 384
    Points : 154 966
    Points
    154 966
    Par défaut Microsoft publie la première Preview de Windows 11 qui est disponible pour les Insiders
    Microsoft publie la première Preview de Windows 11 qui est disponible pour les Insiders,
    Voici les nouveautés qui sont disponibles et les éléments qui manquent

    Microsoft a publié la première Preview de Windows 11. Les Windows Insiders peuvent télécharger la Preview Windows 11 (build 2200.51) dès maintenant, qui comprend l'accès au nouveau menu Démarrer, aux fonctionnalités multitâches et au Microsoft Store révisé. Contrairement à la fuite précédente de Windows 11, cette Preview officielle propose également un explorateur de fichiers mis à jour qui remplace le ruban par une barre de commandes pour simplifier un peu plus la gestion des fichiers.

    La plupart des modifications visuelles de Windows 11 révélées par Microsoft il y a quelques jours seront disponibles dans cette Preview initiale. Le nouveau menu Démarrer avec son interface de type lanceur centrée fait partie de cette version, aux côtés des coins arrondis du système d'exploitation et des améliorations apportées au centre de notification, etc. Si votre PC dispose d'un accéléromètre, l'écran de verrouillage de Windows 11 inclura également un effet de mouvement de parallaxe.

    À quoi s'attendre ?

    Voici quelques-uns des changements qui seront disponibles dans cette version :
    • Démarrer : Démarrer met tout ce dont vous avez besoin sur votre PC au centre avec un ensemble d'applications épinglées et une section «*Recommandé*» alimentée par le cloud qui affiche vos fichiers récemment ouverts à partir de votre PC et sur vos appareils comme votre smartphone avec OneDrive.
    • Barre des tâches : la barre des tâches est également centrée avec de belles nouvelles animations. Essayez d'épingler, de lancer, de changer, de réduire et de réorganiser vos applications sur la barre des tâches pour voir les belles nouvelles animations.
    • Centre de notifications et paramètres rapides : le coin inférieur droit de la barre des tâches comporte un bouton pour le centre de notifications (WIN + N) et les paramètres rapides (WIN + A). Le centre de notifications abrite toutes vos notifications dans le système d'exploitation et une vue du calendrier d'un mois complet. Les paramètres rapides vous permettent de gérer rapidement et facilement les paramètres courants du PC, tels que le volume, la luminosité, le Wi-Fi, le Bluetooth et Focus Assist. Directement au-dessus de vos paramètres rapides, vous verrez des commandes de lecture multimédia lors de la lecture de musique ou de vidéos dans Microsoft Edge ou en streaming de musique dans des applications comme Spotify.
    • Explorateur de fichiers : Microsoft a modernisé l'explorateur de fichiers avec un look épuré et une toute nouvelle barre de commandes. Il a également introduit des menus contextuels lors d'un clic droit dans l'explorateur de fichiers ou sur votre bureau. Les développeurs d'applications pourront étendre les nouveaux menus contextuels. Microsoft travaille à publier prochainement une documentation pour les développeurs d'applications sur la façon de procéder avec leurs applications.
    • Thèmes : en plus des tout nouveaux thèmes par défaut pour Windows 11 pour les modes sombre et clair, il comprend également quatre thèmes supplémentaires pour vous permettre de personnaliser Windows au mieux. Tous les nouveaux thèmes ont été conçus pour compléter la barre des tâches centrée. Microsoft a également ajouté de nouveaux thèmes de contraste pour les personnes malvoyantes, comme la sensibilité à la lumière. Pour changer de thème, faites un clic droit sur votre bureau et choisissez "Personnaliser".
    • Sons : les sons de Windows 11 ont été conçus pour être plus légers et plus atmosphériques. Ils sont également légèrement différents selon que votre thème Windows est en mode sombre ou en mode clair. Le son de démarrage pour Windows fait également son retour dans lequel vous entendrez lorsque votre PC démarre à l'écran de verrouillage et est prêt à vous connecter.
    • Widgets : ils vous rapprochent des informations que vous souhaitez et dont vous avez besoin. Cliquez simplement sur l'icône des widgets dans la barre des tâches, balayez depuis la gauche à l'aide du toucher, ou appuyez sur WIN + W sur votre clavier, et vos widgets glissent de la gauche sur votre bureau.
    • Snap layout : passez simplement votre souris sur le bouton Agrandir d'une fenêtre pour voir les dispositions disponibles, puis cliquez sur une zone pour accrocher la fenêtre. Vous serez ensuite guidé pour aligner les fenêtres sur le reste des zones de la mise en page avec l'aide à l'accrochage guidé. Pour les écrans plus petits, un ensemble de 4 mises en page instantanées vous sera proposé. Vous pouvez également appeler le menu volant des mises en page d'accrochage avec le raccourci clavier WIN + Z.
    • Groupes de capture : les groupes de capture sont un moyen de revenir facilement à vos fenêtres capturées. Pour l'essayer, assemblez au moins 2 fenêtres d'applications sur votre écran. Survolez l'une de ces applications ouvertes dans la barre des tâches pour trouver le groupe d'instantanés et cliquez pour revenir rapidement en arrière.
    • Bureaux : accédez à vos bureaux via la vue des tâches (WIN + Tab) dans la barre des tâches. Vous pouvez réorganiser et personnaliser les arrière-plans pour chacun de vos bureaux. Vous pouvez également passer la souris sur la vue des tâches dans la barre des tâches pour un accès rapide à vos bureaux existants ou pour en créer un nouveau*!
    • Taux de rafraîchissement dynamique*: le taux de rafraîchissement dynamique permet à votre PC d'augmenter automatiquement le taux de rafraîchissement lorsque vous écrivez ou faites défiler (ce qui signifie que vous obtiendrez une expérience plus fluide) et de le réduire lorsque vous n'en avez pas besoin afin que votre ordinateur portable puisse économiser de l'énergie. Vous pouvez l'essayer sur votre ordinateur portable via Paramètres > Système > Affichage > Affichage avancé, et sous "Choisir une fréquence de rafraîchissement", sélectionnez une fréquence de rafraîchissement "Dynamique". Le mécanisme est en cours de déploiement pour certains ordinateurs portables exécutant les dernières versions de Windows 11 Insider Preview et seuls les ordinateurs portables dotés du matériel d'affichage et du pilote graphique appropriés auront la fonctionnalité disponible.


    Nom : media.png
Affichages : 1838
Taille : 472,1 Ko
    Nouveaux contrôles multimédias dans Windows 11

    Il existe également une nouvelle expérience de configuration de Windows 11, des paramètres repensés et la prise en charge du Wi-Fi 6E.

    Les autres changements et améliorations incluent*:
    • Microsoft fournit des estimations de la durée d'un redémarrage pour les mises à jour. Lorsque votre PC est en attente de redémarrage pour une mise à jour de qualité, vous pourrez voir des estimations dans votre menu d'alimentation sous Démarrer, dans les notifications de redémarrage, sur la page Paramètres de Windows Update et à l'intérieur de l'icône Windows Update qui apparaît en bas à droite de la barre des tâches. Cette fonctionnalité est déployée dans un premier temps sur un sous-ensemble d'initiés dans le canal de développement, donc tout le monde ne le verra pas tout de suite.
    • Certains initiés auront la possibilité de cliquer avec le bouton droit sur «*Recommandé*» sur Démarrer pour actualiser le contenu. Cela s'étend dans un premier temps à un sous-ensemble d'initiés.

    Les problèmes connus avec la version 2200.51 incluent*:
    • Lors de la mise à niveau vers Windows 11 à partir de Windows 10 ou lors de l'installation d'une mise à jour vers Windows 11, certaines fonctionnalités peuvent être obsolètes ou supprimées. Voir les détails ici.
    • Barre des tâches*:
      • La barre des tâches ne sera pas affichée sur plusieurs moniteurs, mais reviendra dans une prochaine version.
      • La fenêtre d'aperçu peut ne pas afficher l'intégralité de la fenêtre lorsque vous survolez la vue des tâches dans la barre des tâches.
    • Paramètres:
      • Lors de la mise à niveau d'un appareil avec plusieurs comptes d'utilisateurs vers Windows 11, les paramètres ne se lanceront pas.
      • Un petit ensemble de pages héritées des paramètres ainsi que les bogues d'ajustement et de finition seront corrigés dans les versions futures.
      • Le paramètre «*Mode d'alimentation*» n'apparaît pas sur la page Alimentation et batterie.
      • Lors du lancement de l'application Paramètres, un bref clignotement vert peut apparaître.
      • Lorsque vous utilisez les paramètres rapides pour modifier les paramètres d'accessibilité, l'interface utilisateur des paramètres peut ne pas enregistrer l'état sélectionné.
    • Menu Démarrer:
      • Dans certains cas, vous ne pourrez peut-être pas saisir de texte lors de l'utilisation de la recherche à partir du début ou de la barre des tâches. Si vous rencontrez le problème, appuyez sur Win + R sur le clavier pour lancer la boîte de dialogue Exécuter, puis fermez-la.
      • Microsoft travaille à la résolution d'un problème qui empêche le désépinglage des applications de Démarrer, la disparition de la barre de commandes dans l'Explorateur de fichiers ou le masquage du snap. Pour contourner ces problèmes, redémarrez votre PC.
    • Rechercher:
      • Les icônes d'application dans le panneau de recherche peuvent ne pas se charger et apparaître à la place sous forme de carrés gris.
      • Lorsque vous passez votre souris sur l'icône Rechercher dans la barre des tâches, la troisième recherche récente ne se charge pas et reste vide.
      • Après avoir cliqué sur la barre des tâches de l'icône Rechercher, le panneau Rechercher peut ne pas s'ouvrir. Si cela se produit, redémarrez le processus "Windows Explorer" et ouvrez à nouveau le panneau de recherche.
      • Lorsque vous passez votre souris sur l'icône Rechercher dans la barre des tâches, les recherches récentes peuvent ne pas s'afficher. Pour contourner le problème, redémarrez votre appareil.
      • Le panneau de recherche peut apparaître en noir et n'afficher aucun contenu sous la zone de recherche.
    • Widgets*:
      • La mise à l'échelle du texte du système mettra tous les widgets à l'échelle proportionnellement et peut entraîner des widgets rognés.
      • Le lancement de liens à partir du tableau des widgets peut ne pas appeler les applications au premier plan.
      • L'utilisation du lecteur d'écran/narrateur dans les widgets peut ne pas annoncer correctement le contenu
      • Le tableau des widgets peut sembler vide. Pour contourner le problème, vous pouvez vous déconnecter puis vous reconnecter.
      • Lorsque vous utilisez le client Outlook avec un compte Microsoft, les modifications du calendrier et des tâches peuvent ne pas être synchronisées avec les widgets en temps réel.
      • Les widgets peuvent s'afficher dans la mauvaise taille sur les moniteurs externes. Si vous rencontrez cela, vous pouvez d'abord lancer les widgets via un raccourci tactile ou WIN + W sur le moniteur de votre appareil, puis les lancer sur vos moniteurs secondaires.
      • Après avoir ajouté plusieurs widgets rapidement à partir des paramètres des widgets, certains widgets peuvent ne pas être visibles sur le tableau.
    • Store :
      • Le bouton d'installation peut ne pas encore être fonctionnel dans certains scénarios limités.
      • Les notes et les avis ne sont pas disponibles pour certaines applications.

    Plusieurs ont rencontré des problèmes et n'ont pas pu installer la mise à jour

    Le déploiement de la première version de Microsoft Windows 11 Insider a été un peu difficile, de nombreux utilisateurs n'ayant pas pu mettre à niveau car ils ne répondaient pas aux critères matériels, bien que Microsoft ait déclaré que cela ne poserait pas de problème.

    Microsoft a promis :

    «*Tous les Windows Insiders qui ont déjà installé des versions du canal de développement sur leurs PC jusqu'au 24 juin 2021 seront autorisés à continuer d'installer les versions de Windows 11 Insider Preview même si leur PC ne répond pas aux exigences matérielles minimales*».

    Cependant, lorsque des utilisateurs existants du canal «*Dev*» essaient d'installer la Preview, un programme d'installation appelé «*WindowsUpdateBox.exe*» est lancé et indique que le périphérique ne répond pas aux exigences matérielles. Cette erreur s'affiche même pour les utilisateurs du canal «*Dev*» qui ont été informés qu'ils pouvaient toujours installer la Preview de Windows 11*:

    Nom : insiders1.png
Affichages : 1795
Taille : 70,1 Ko

    Pire encore, certains utilisateurs qui répondent clairement aux critères matériels, même selon l'application PC Health Check de Microsoft, ont rencontré des problèmes. Sur le forum de support de Microsoft, l'un d'eux a écrit :

    « Mon système affiche un message indiquant que mon PC ne répond pas aux exigences minimales pour Windows 11, ce qui n'a pas de sens puisque j'ai un RTX 3060 et le dernier Intel de 10e génération ».

    Autre remarque :

    « Pareil pour moi. J'utilise Intel I5 8e génération et GTX 1050 TI et cela montre que mon PC ne répond pas aux exigences minimales. PC Health Check indique que j'ai rempli toutes les conditions requises ».

    Microsoft a indiqué avoir fait une mise à jour pour résoudre ces problèmes et a recommandé aux utilisateurs d'effectuer une mise à jour :

    Nom : update.png
Affichages : 1779
Taille : 11,9 Ko

    Dans un autre billet de blog, l'équipe Windows a avancé :

    « Aujourd'hui, nous lançons notre première version Insider pour Windows 11, et nous attendons avec impatience les informations que vous pourrez tirer de votre installation et de votre utilisation sur une variété de vos PC. L'introduction de Windows 11 la semaine dernière a marqué la première étape de notre parcours pour apporter aux gens la prochaine génération de Windows. Avec une nouvelle génération vient l'opportunité d'adapter les logiciels et le matériel pour suivre le rythme des besoins informatiques des gens d'aujourd'hui et de demain.

    « L'intention de l'article d'aujourd'hui est de reconnaître et de clarifier la confusion causée par notre outil PC Health Check, de partager plus de détails sur les raisons pour lesquelles nous avons mis à jour la configuration requise pour Windows 11 et de définir la manière dont nous allons apprendre et nous ajuster. Vous trouverez ci-dessous les modifications que nous apportons sur la base de ces commentaires, notamment en garantissant que nous avons la possibilité pour Windows Insiders d'installer Windows 11 sur des processeurs de 7e génération pour nous fournir plus de données sur les performances et la sécurité, en mettant à jour notre application PC Health Check pour plus de clarté. , et s'engageant à donner plus de détails techniques sur les principes qui sous-tendent nos décisions. Avec Windows 11, nous nous concentrons sur l'augmentation de la sécurité, l'amélioration de la fiabilité et la garantie de la compatibilité. C'est ce qui motive nos décisions ».

    Après avoir expliqué pourquoi une nouvelle configuration minimale était requise pour Windows 11, l'équipe a déclaré : « En utilisant les principes ci-dessus, nous sommes convaincus que les appareils fonctionnant sur des processeurs Intel de 8e génération et AMD Zen 2 ainsi que Qualcomm 7 et 8 Series respecteront nos principes de sécurité et de fiabilité et la configuration système minimale requise pour Windows 11. et en partenariat avec nos OEM, nous effectuerons des tests pour identifier les appareils fonctionnant sur Intel 7e génération et AMD Zen 1 qui pourraient répondre à nos principes ».

    Puis « En gardant à l'esprit ces exigences minimales du système, l'application PC Health Check était destinée à aider les utilisateurs à vérifier si leur PC Windows 10 actuel pouvait passer à Windows 11. Sur la base des commentaires jusqu'à présent, nous reconnaissons qu'elle n'était pas entièrement préparée à partager le niveau de détail ou de précision que vous attendiez de nous sur les raisons pour lesquelles un PC Windows 10 ne répond pas aux exigences de mise à niveau. Nous supprimons temporairement l'application afin que nos équipes puissent répondre aux commentaires. Nous le remettrons en ligne en prévision de sa disponibilité générale cet automne ».

    Sources : Microsoft (1, 2, 3), en savoir plus sur le taux de rafraîchissement dynamique (Microsoft), présentation de la Preview
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  17. #57
    Membre expert

    Profil pro
    activité : oui
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    1 164
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : activité : oui

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 1 164
    Points : 3 063
    Points
    3 063
    Par défaut
    Il est étrange de voir la confusion régnante concernant le support TPM 2.0 et la génération de processeur.
    Pour rappel, la puce TPM se situe sur la carte-mère, pas dans le processeur (de même que la fonction Secure Boot), et la bibliothèque TPM 2.0 se situe sur le disque dur.
    Est-ce que le fonctionnement des 3 s'appuie sur une fonctionnalité clé du CPU ? pas à ma connaissance, mais si tel est le cas, je ne serais que très peu surpris.

    Ne serait-ce pas plutôt là un moyen de purger tous le matos trop fortement affectés par les failles Spectres et Meltdown (cumulant plus d'une centaine de variantes, non patchable) ?
    Pensez à utiliser les pouces d’appréciation, pour participer à la visibilité de l'apport d'un propos, ou l'intérêt que vous y prêtez... qu'il soit positif ou négatif.

  18. #58
    Membre expert Avatar de kain_tn
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    mars 2005
    Messages
    1 042
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations forums :
    Inscription : mars 2005
    Messages : 1 042
    Points : 3 886
    Points
    3 886
    Par défaut
    Citation Envoyé par Steinvikel Voir le message
    Ne serait-ce pas plutôt là un moyen de purger tous le matos trop fortement affectés par les failles Spectres et Meltdown (cumulant plus d'une centaine de variantes, non patchable) ?
    Je ne pense pas: ils ont déjà ça dans les bacs et ça s'appelle Pluton.

    Là je pense qu'il s'agit d'une nième tentative de verrouillage, comme l'a relevé foetus... C'est sans doute une histoire de DRM et d'ayants droits.
    Copier c'est copier; voler c'est vendre un CD une vingtaine d'euros!


    Code C : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    7
    #include <stdio.h>
     
    int main(int argc, char **argv) {
     
        printf("So long, and thanks for the fish, Dennis...\n");
        return 0;
    }

  19. #59
    Membre expert

    Profil pro
    activité : oui
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    1 164
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : activité : oui

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 1 164
    Points : 3 063
    Points
    3 063
    Par défaut
    le futur processeur, je cite : "un processeur de sécurité qui sera directement intégré dans les FUTURS PC Windows et qui remplacera l'actuel Trusted Platform Module (TPM)"
    ça va dans le sens de mon précédent commentaire : )
    --> "Ne serait-ce pas plutôt là un moyen de purger tous le matos trop fortement affectés par les failles Spectres et Meltdown (cumulant plus d'une centaine de variantes, non patchable) ?"

    pour me répéter si ce n'est pas explicite : 99% du parc Intel en processeur est vulnérable ACTUELLEMENT de manière définitive, seul les prochains CPU règleront le problème.
    Leur vulnérabilité à 2 conséquences majeures directes, et une indirecte :
    d --> il ne sont pas sécurisé
    d --> les patches appliqués réduisent les performances de manière non négligeable pour la base de la pyramide (le marché mainstream > Celeron, i3, i5...)
    i --> cette réduction de perf' place Intel comme un acteur ayant du retard sur le perf' ou au mieux, un leader qui n'arrive plus à tirer son épingle du jeu question performance en mainstream.

    C'est pourquoi, pousser tout le marcher (occidental) à renouveler son matos lui permettrait de balayer ce désagrément, et également de se renflouer au passage. =)
    Pensez à utiliser les pouces d’appréciation, pour participer à la visibilité de l'apport d'un propos, ou l'intérêt que vous y prêtez... qu'il soit positif ou négatif.

  20. #60
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Analyste/ Programmeur
    Inscrit en
    juillet 2013
    Messages
    4 075
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste/ Programmeur

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2013
    Messages : 4 075
    Points : 9 141
    Points
    9 141
    Par défaut
    Citation Envoyé par Steinvikel Voir le message
    C'est pourquoi, pousser tout le marcher (occidental) à renouveler son matos lui permettrait de balayer ce désagrément, et également de se renflouer au passage. =)
    Ouais disons que c'est 1 effet collatéral

    Comme je l'ai dit depuis très longtemps, Microsoft veut tout chiffrer pour des raisons de sécurité. Effectivement, c'est 1 solution ... au dépend de "la vie privée"/ les "choses" ne t'appartiennent + vraiment.
    J'ai relevé cette histoire de Palladium en 2003.

    Mais il y a aussi en 2011, l'histoire du Secure Boot : "UEFI Secure Boot ne permettait pas d'installer l'OS de son choix sur le matériel acheté"
    Donc, cela va dans le sens de l'histoire

    On peut aussi voir cette obligation de TPM, 1 volonté de Microsoft à vouloir en finir avec Windows 7 et éventuellement Windows 8, qui eux ne sont pas compatibles.
    Mais tu as raison dans 1 sens : cette plateforme TPM + ou - obligatoire pour Windows 11 peut créer 1 cassure au niveau matériel et logiciel.

Discussions similaires

  1. Réponses: 47
    Dernier message: 12/06/2021, 20h11
  2. Réponses: 4
    Dernier message: 20/10/2015, 22h16
  3. Réponses: 5
    Dernier message: 21/03/2011, 11h49
  4. Réponses: 17
    Dernier message: 20/07/2009, 23h11
  5. TuneUp Utilities 2009 certifié pour Windows Vista par Microsoft
    Par Marc Lussac dans le forum Actualités
    Réponses: 0
    Dernier message: 27/05/2009, 16h47

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo