IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Affichage des résultats du sondage: Sondage : abandon de Windows 10 en 2025, qu'espérez-vous du futur Microsoft Windows 11 ?

Votants
68. Vous ne pouvez pas participer à ce sondage.
  • Amélioration des performances du GPU

    29 42,65%
  • Nouvelle fonctionnalité DNS via HTTPS (DoH)

    12 17,65%
  • Gestion moderne des disques dans les paramètres

    25 36,76%
  • Nouveau presse-papiers qui permet d'insérer des emojis et des GIF

    2 2,94%
  • Nouvelles fonctionnalités pour le bureau virtuel

    18 26,47%
  • Nouvelle police système qui s'adapte de manière transparente aux différentes tailles d'écran

    5 7,35%
  • Prise en charge du mode HDR pour les applications de gestion des couleurs

    17 25,00%
  • Meilleure gestion de la batterie avec des graphiques détaillés

    9 13,24%
  • Nouvelle option dans paramètres d'affichage pour contrôler la luminosité en fonction du contenu

    17 25,00%
  • Paramètres de la caméra de Windows afin d'aider à gérer les caméras existantes

    2 2,94%
  • Autres (à préciser dans les commentaires)

    13 19,12%
  • Pas d'avis

    12 17,65%
Sondage à choix multiple
Windows Discussion :

Windows 11 : l'utilitaire PC Health Check affiche des résultats plus complets quant à la compatibilité


Sujet :

Windows

  1. #21
    Membre chevronné
    Inscrit en
    janvier 2006
    Messages
    601
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : janvier 2006
    Messages : 601
    Points : 2 049
    Points
    2 049
    Par défaut Pas la seule
    Citation Envoyé par stardeath Voir le message
    puisque j'aime bien tester par moi même et que j'ai vu des affirmations, j'ai installé une ubuntu 21.04 (gnome 3.38.5) pour vérifier.

    donc, déjà le coup des raccourcis sur le bureau, bon bah, pas de base, ou alors j'ai pas trouvé, mais pas moyen de créer un raccourci ... je comprends maintenant pourquoi c'est vide.
    Gnome n'est pas la seule interface graphique sous Linux. Si tu viens du monde Windows, essaie plutôt KDE, donc KUbuntu plutôt que Ubuntu, la philosophie de l'interface graphique est plus proche.
    Moi même j'utilise KDE plutôt que Gnome, donc j'aurais aussi du mal au début si je dois utiliser Gnome. Mais par chance sous linux on peut choisir. Tout le contraire de l'interface Windows 10 dont le nouveau classement de la barre des tâches me fait perdre un temps fou. Sur certaines machines j'ai pu installer Classic Shell mais sur d'autres je galère et là pas possible d'avoir un autre environnement pour mieux m'y retrouver.

    Citation Envoyé par foetus Voir le message
    En réalité c'est très simple
    Il faut créer dans le dossier bureau 1 fichier .desktop, qui est 1 fichier clef=valeur.
    C'est totalement différent de Windows qui pour lui 1 raccourci, c'est 1 ligne de commande. Sous Linux tu peux spéciifier, 1 nom, 1 entreprise, 1 icône, ... faire des localisations.

    Le hic, ce n'est pas mis en avant (@Machin0410 parle de philosophie), que l'ensemble des clef=valeur n'est pas très clair (il faut lire des tutoriels) et qu'il n'y aucune interface graphique/ drag'n'drop pour le faire (après ce n'est pas 1 ligne de commande, il y a pleins de champs)
    En effet. Sous Windows aussi c'est un fichier mais avec beaucoup moins d'options, et pas de localisation.
    Par contre pour ce qui est d'avoir une interface pour créer ces fichiers desktop, là encore tu oublies qu'il y a plusieurs environnements de bureau: sous KDE je peux le faire directement avec un menu contextuel (clic droit), soit depuis le bureau soit depuis le menu K, suivant l'endroit où je veux placer le raccourci. Et miracle, un raccourci créé sous KDE peut fonctionner sous Gnome, le format .desktop est commun à tous les bureaux!
    En plus ça ne m'étonnerait pas que le logiciel de configuration de ta distribution contienne un onglet pour configurer les raccourcis. Comme le format .desktop est totalement ouvert, tu peux avoir plusieurs outils pour les créer et les manipuler, graphiques ou non: il y a plus d'une manière de faire!

  2. #22
    Membre à l'essai
    Inscrit en
    mars 2006
    Messages
    5
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : mars 2006
    Messages : 5
    Points : 10
    Points
    10
    Par défaut
    Citation Envoyé par foetus Voir le message
    En réalité c'est très simple
    Il faut créer dans le dossier bureau 1 fichier .desktop, qui est 1 fichier clef=valeur.
    C'est totalement différent de Windows qui pour lui 1 raccourci, c'est 1 ligne de commande. Sous Linux tu peux spéciifier, 1 nom, 1 entreprise, 1 icône, ... faire des localisations.

    Le hic, ce n'est pas mis en avant (@Machin0410 parle de philosophie), que l'ensemble des clef=valeur n'est pas très clair (il faut lire des tutoriels) et qu'il n'y aucune interface graphique/ drag'n'drop pour le faire (après ce n'est pas 1 ligne de commande, il y a pleins de champs)
    Quoique, il me semble que sur Linux Mint/ Mate le drag'n'drop fonctionne

    Gnome c'est vraiment 1 philosophie : il t'en colle de partout
    Parce que le bureau est vide, mais tu as 1 barre au-dessus juste pour les notifications, la barre des tâches flottante, 1 menu rétractable pour la liste des applications (il me semble que la modification c'est assez hardcore) et 1 menu rétractable des activités.
    Avec tout ce bord*l, il faut connaître les raccourcis clavier et bien paramétrer les coins/ zones actives.
    Et effectivement, il me semble dans la prochaine version (40) il va y avoir en + 1 ersatz de Mission Control
    Il faudra bientôt 1 écran 4K 21:9 pour afficher 2 fenêtres
    Beaucoup d'ironie ici.

    Je me répète, c'est pas très simple de créer des lanceur sur l'espace de travail Gnome car en fait ça sert pas (plus) à grand chose. Et c'est bien pareil sous Windows d'ailleurs. Aujourd’hui, j'ai 3 layout différent d’affichage sur mon laptop pro en Windows 10 selon que je sois en télétravail chez moi avec un écran aditionel 27 pouces, au taf avec un 23 pouce ou nomade, mono écran. En fonction de ça, les icônes du bureau passe leurs temps à se balader et l'utilisateur à les chercher. En plus c'est en mode mosaïque avec un fond d'écran en prime, autant dire qu'en terme de lisibilité on fait mieux.

    Ensuite des raccourcis pour quoi ?
    A) application -> les barre de lancement rapide existe depuis w2k, peut être même bien depuis w98, je me rappelle plus. Depuis Seven, MS a fusionné le lancement rapide avec la barre des tâches, ce qui est encore plus élégant
    B) Document -> Depuis Seven, on peut aussi épingler des documents dans la barre de tâches, ça c'est une innovation super pratique, c'est plus stable que les icônes du bureau et ça permet d'avoir accès aux documents sans masquer les fenêtres et peut importe l'endroit où ils se trouvent et pas seulement sur le bureau.

    Perso le "Bureau", je ne m'en sert plus que d'espace de stockage temporaire, quand il faut que j'enregistre un truc quelque part, pour pouvoir le récupérer ailleurs et que le drag and drop n'est pas applicable.

    Après, la ou MS fait fort c'est dans la conduite de changement : on garde les vieux truc pour pas trop déstabiliser les utilisateurs en ajoutant des nouvelle fonctionnalités derrières pour arriver à un truc qui, à mon sens, perd de plus en plus de cohérence au fil du temps

    Gnome, c'est le contraire, lors du passage à la version 3, ils ont été assez radicaux, et ils ont perdu du monde au passage il y a plus de 10 ans maintenant. Aujourd'hui, même Linus y revient. Gnome offre une approche assez différente de Windows, alors oui il faut apprendre à l'utiliser mais une fois que c'est fait, on perçoit bien l’intérêt de la vue activités et de la séparation entre l'endroit où l'on utilise le contenu des fenêtres et l'endroit ou l'on gère les fenêtres. En 10 ans, ça n'a quasiment pas bougé parce que c'était révolutionnaire au lancement et vraiment efficace à l'usage pour peut que l'on passe la barrière du changement ce qui nécessite un vrai effort de l'utilisateur.

    Dans le style, on vous en rajoute dans tout les coins, MS et son explorateur se pose là : le panneau d’arborescence, avec les favori, les bibliothèques (doublon de favoris ?) une entrée objet 3D dont je ne sais que faire, les entrées oneDrive qui se baladent là dedans, c'est de pire en pire pour retrouver quelque chose. Gnome à côté, c'est monacal.

    Enfin, le coup des raccourcis clavier me faire bien rire aussi, on peut tout faire à la souris, tout pareil que sous W10. Il y a aussi des raccourcis clavier, comme W10 et on reste libre de les utiliser ou non, comme W10.

    Alors, avant de faire des critiques à l'emporte pièce, il faut savoir de quoi on parle, je suis un utilisateur quotidien des 2 : W10 en Pro et Debian / Gnome en perso il y a des bonnes choses et des moins bonnes choses des 2 côtés.

    Linux, j'y suis venu par accident, suite au crash du NT loader de mon W2k de l'époque irrécupérable. Comme tout bon geek, j'avais un dual boot Debian Sarge qui servais pour se donner un genre hackerz. A l'époque, c'était pas comme maintenant : 1 seul PC, 1 seul disque dur, pas de graveur, que dalle pour réparer et pas envie de tout perdre. J'ai (re) booter linux et au final, j'y suis resté car, à mon sens, le ratio avantage / inconvénient balance largement de ce côté.

  3. #23
    Membre actif
    Inscrit en
    mai 2008
    Messages
    93
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : mai 2008
    Messages : 93
    Points : 272
    Points
    272
    Par défaut
    ça bricole, ça bricole et pendant ce temps le système de recherche est toujours aussi pourri, lourd et lent! Peut-être que d'ici-là ils auront réussi à implémenter un cache pour les résultats?

  4. #24
    Membre confirmé
    Profil pro
    Inscrit en
    avril 2008
    Messages
    447
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : avril 2008
    Messages : 447
    Points : 592
    Points
    592
    Par défaut
    Déjà dit, mais ils devraient surtout travailler à rendre l'interface moins fourre-tout, regrouper différentes fonctionnalités quasi semblables sous une seule.

    Si on se met à la place d'un novice...

    Pour naviguer entre ses différentes fenêtres, c'est assez tordu qu'il faille regarder en haut (barre d'onglets) et en bas (barre de tâches)

    Pour ouvrir une nouvelle fenêtre, c'est aussi tordu qu'il faille parfois appuyer sur le bouton [+] (nouvelle onglet) ou le bouton [+] (démarrer)

    Ces notions devraient être fusionnées

  5. #25
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    2 028
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 2 028
    Points : 45 711
    Points
    45 711
    Par défaut Microsoft riposte à la fuite de Windows 11 et demande à Google de retirer les pages distribuant l'ISO
    Microsoft riposte à la fuite de Windows 11 et demande à Google de retirer les pages distribuant l'ISO
    à quelques jours de l'événement sur l'avenir du système d'exploitation

    De nombreuses rumeurs sur l'arrivée d'un éventuel Windows 11 ont circulé ces derniers mois, mais Microsoft n'a confirmé ni infirmé aucune d'entre elles. Toutefois, la fuite d'un fichier ISO de ce "fameux" Windows 11 dévoilant un tout nouveau design et plusieurs changements dans le système d'exploitation a, semble-t-il, mis en rogne la firme de Redmond. La société a émis une série d'avis de retrait DMCA à l'encontre Google et de divers sites qui, selon elle, distribuent "une copie secrète de la version inédite de Windows 11". La réponse de Microsoft a été tardive, mais confirme indirectement qu'un nouveau Windows est bel et bien en cours de route.

    Microsoft a annoncé qu'il se préparait à dévoiler la prochaine génération de Windows lors d'un événement ce 24 juin et est resté avare de détails. Cependant, Internet regorge depuis quelques mois de plusieurs articles sur ce que sera cette prochaine génération : un présumé Windows 11. Jusque-là, la société a laissé libre cours aux rumeurs, mais s'est vue obliger de réagir lorsqu'un ISO du prétendu Windows 11 a été divulgué à quelques jours de la tenue de l'événement. Microsoft a en effet rapidement émis une série d'avis de retrait DMCA (Digital Millennium Copyright Act) à l'encontre de Google et divers sites distribuant l'ISO.

    Nom : windows-11-sun-valley-screenshot-frandroid-1-1200x900.jpg
Affichages : 3545
Taille : 105,5 Ko

    Selon la société, « ces sites distribuent une copie confidentielle de la version inédite de Windows 11 ». La plainte indique que les droits d'auteurs sur l'ISO qui a fuité appartiennent à Microsoft, ce qui semble confirmer son authenticité et le nom du système d'exploitation. La plainte, déposée le 17 juin et consultable en ligne, vise le géant de la recherche Google pour avoir fait figurer l'article dans ses résultats de recherche. L'on ne sait pas si d'autres sites distribuant directement la fuite de l'ISO reçoivent également des avis de retrait, mais cela semble probable une fois qu'ils sont découverts. Voici un extrait du contenu de la plainte de Microsoft :

    « L'article de Beebom.com distribue l'ISO de Windows 11 (dont les droits d'auteur appartiennent à Microsoft). Veuillez retirer cet article des résultats de recherche. Il s'agit d'une copie divulguée de la version non publiée de Windows 11 ». Par ailleurs, malgré la plainte, Microsoft aurait réfuté l'idée selon laquelle cet ISO a été divulgué intentionnellement par ses équipes et démenti la rumeur alléguant que le nom du nouveau système d'exploitation est Windows 11. Sur d'autres sites, on peut lire que la fuite de l'ISO est une première version de Windows 11 datant de mai et n'est pas l'OS complet qui sera livré plus tard en octobre sous forme de mise à jour gratuite.

    Le système d'exploitation "next-gen" de Microsoft comporte de nombreuses révisions par rapport à l'actuel Windows 10, principalement autour d'une nouvelle couche d'interface utilisateur. D'après la fuite, Windows 11 est rempli de petits changements visuels, dont :

    • les icônes de la barre des tâches sont centrées, ce qui donne à Windows un aspect résolument macOS (ne paniquez pas toutefois, elle peut être justifiée à gauche si vous êtes de la vieille école) ;
    • le menu Démarrer abandonne les tuiles vivantes au profit des applications épinglées ;
    • il y a un nouveau logo Windows : quatre rectangles de taille égale au lieu du trapèze que Microsoft utilisait pour Windows depuis la version 2012 de Windows 8 ;
    • toutes les icônes de Windows 11 ont été redessinées avec un dégradé plus coloré et un aspect légèrement plus 3D ;
    • Windows 11 aura des coins arrondis ;
    • lorsque vous cliquez sur le bouton de maximisation, vous obtenez des options sur la façon dont vous voulez verrouiller la fenêtre en place – côte à côte avec une autre application, une grille de trois ou une grille de quatre ;
    • il dispose de nouveaux fonds d'écran fantaisistes qui abandonnent les photos stylisées de lumière à travers les fenêtres pour quelque chose de plus floral ;
    • etc.

    Alors que Microsoft a annulé son système d'exploitation Windows 10X, l'entreprise réutilise clairement de grandes parties de ce travail avec Windows 11. Windows 10X a été conçu à l'origine pour les appareils à double écran, avant de s'orienter vers les ordinateurs portables traditionnels, puis d'être annulé. Windows 10X comprenait un certain nombre d'aspects raffinés et simplifiés de Windows, et la plupart de ces travaux sont présents dans cette version de Windows 11. Malheureusement, il ne semble pas y avoir de grandes mises à jour du Windows Store pour le moment.

    L'interface du Windows Store est en grande partie la même que celle qui existe actuellement dans Windows 10, avec un accès à toutes les mêmes applications qui sont disponibles aujourd'hui. Microsoft aurait travaillé sur un nouveau magasin d'applications pour Windows au cours des derniers mois, et les rumeurs suggèrent que ce sera un grand changement par rapport à ce qui existe aujourd'hui. Le PDG de Microsoft, Satya Nadella, a promis de "débloquer de plus grandes opportunités économiques pour les développeurs et les créateurs" avec Windows, et cela se fera probablement sous la forme d'une nouvelle boutique.

    Microsoft serait en train de remanier sa boutique d'applications Windows pour permettre aux développeurs de soumettre n'importe quelle application Windows, y compris des navigateurs comme Chrome ou Firefox. Il envisagerait également d'autoriser les plateformes de paiement tierces dans les applications, ce qui permettrait aux développeurs d'éviter la commission que Microsoft prélève habituellement sur les systèmes d'achat in-app. De même, Microsoft améliore l'expérience Xbox dans ce prétendu Windows 11. La nouvelle application Xbox est désormais intégrée à Windows 11, offrant un accès rapide aux jeux Xbox Game Pass, aux parties sociales du réseau Xbox et à la boutique Xbox.

    La barre de jeu Xbox et le mode jeu Windows restent identiques à ceux de Windows 10 dans cette version préliminaire. Comme il s'agit d'une version préliminaire, il est probable que toutes les mises à jour prévues par Microsoft n'apparaissent pas encore. L'on attend de voir plus de changements dans les applications intégrées à Windows 11, mais la plupart d'entre eux ne semblent pas encore être présents. Une grande partie du système d'exploitation semble toutefois terminée.

    Source : Avis de retrait DMCA auprès de Google

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Que pensez-vous de la réaction de Microsoft ?
    Avez-vous déjà testé l'ISO ? Si oui, quels sont vos commentaires ?

    Voir aussi

    Abandon de Windows 10 en 2025 : un ISO du présumé Windows 11 fait l'objet de fuite et révèle une nouvelle UI, et un menu démarrer rénové parmi d'autres nouveautés à découvrir

    Microsoft espère révolutionner l'expérience utilisateur sur Windows 10 et renforce ses équipes pour apporter un rajeunissement visuel à son système d'exploitation

    Le PDG de Microsoft confirme la prochaine génération de Windows 10, plus ouverte aux développeurs, avec de grands changements dès l'été prochain

    Microsoft serait en train de travailler sur une profonde refonte de l'interface utilisateur Windows 10 au nom de code Sun Valley, la mise à jour est prévue pour l'automne 2021
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  6. #26
    Membre actif
    Profil pro
    Inscrit en
    mars 2012
    Messages
    66
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mars 2012
    Messages : 66
    Points : 239
    Points
    239
    Par défaut
    Étonnante leur communication, ça fait bien 1 mois que tout le monde parle de cette nouvelle version et du fameux iso leaké...
    Mais bon maintenant c'est sur on n'apprendra rien de nouveau le 24 Juin.

  7. #27
    Membre expert
    Inscrit en
    juin 2009
    Messages
    1 049
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juin 2009
    Messages : 1 049
    Points : 3 214
    Points
    3 214
    Par défaut
    Citation Envoyé par ormond94470 Voir le message
    Étonnante leur communication, ça fait bien 1 mois que tout le monde parle de cette nouvelle version et du fameux iso leaké...
    Mais bon maintenant c'est sur on n'apprendra rien de nouveau le 24 Juin.
    Sauf si cette fuite est absolument volontaire, qu'ils prennent la température sur les éléments graphiques précis, et que les vrais "révolutions" ne sont pas dedans.

  8. #28
    Membre confirmé
    Homme Profil pro
    Développeur multiplateformes
    Inscrit en
    mars 2003
    Messages
    262
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur multiplateformes
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mars 2003
    Messages : 262
    Points : 584
    Points
    584
    Par défaut
    Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
    Sauf si cette fuite est absolument volontaire, qu'ils prennent la température sur les éléments graphiques précis, et que les vrais "révolutions" ne sont pas dedans.
    C'est fort possible : ces "fuites" sont maintenant quasi systématiques chez tous les éditeurs et constructeurs d'importance.
    Et cela ressemble de plus en plus à une vraie technique de communication pour préparer les "projecteurs" avant l'évènement.

    Y.

  9. #29
    Membre émérite
    Profil pro
    undef
    Inscrit en
    février 2013
    Messages
    763
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Lot (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : undef

    Informations forums :
    Inscription : février 2013
    Messages : 763
    Points : 2 622
    Points
    2 622
    Par défaut
    Le look Apple semble être fait pour récupérer des clients de ce bord. Perso, je n'aime pas ; le classique reste le plus efficace.

  10. #30
    Membre actif
    Avatar de VBurel
    Profil pro
    Développeur Indépendant
    Inscrit en
    août 2004
    Messages
    95
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Indépendant
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2004
    Messages : 95
    Points : 230
    Points
    230
    Billets dans le blog
    1
    Par défaut Où sont les journalistes du métier ?
    Comment peut-on faire un article sur Windows 11 avec aussi peu d'info ?
    La première chose qui intéresse ici, c'est le ou les justificatifs...

    Pourquoi Microsoft ferait une version 11 ?
    Quelle vont être les améliorations ou changement dans le système (driver, gestion de périphériques, gestion des mises à jour, pérennité / compatibilité ascendante, dépendance au net...).

    La GUI c'est de la cosmétique qui change tout le temps, la Store c'est une page Web, alors est-ce qu'on pourrait avoir des info sur le système lui-même ?

  11. #31
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    6 308
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 6 308
    Points : 154 504
    Points
    154 504
    Par défaut Voici les nouveautés pour les développeurs dans Windows 11 : intégration de Windows Terminal
    Voici les nouveautés pour les développeurs dans Windows 11 : intégration de Windows Terminal,
    PWABuilder3 pour créer des Progressive Web App, Game Development Kit et bien d'autres

    Microsoft a présenté Windows 11 et, tandis que les utilisateurs finaux ont eu la promesse d'un nouveau design et d'une nouvelle expérience utilisateur sur le système d'exploitation, les développeurs ont eu la promesse de beaucoup plus d'opportunités sur la plateforme.

    Dans un billet de blog, Microsoft a donné un bref aperçu de la façon dont l'éditeur l'a matérialisé en adoptant le principe selon lequel Windows est une plateforme ouverte : « Cela signifie que tout le monde a un accès libre pour exécuter la plus large gamme d'applications sur Windows, permettant à tous les développeurs de créer les applications et les expériences qui permettent aux utilisateurs de créer, d'apprendre et de jouer », a indiqué Kevin Gallo, Chief Of Staff / Principal Program Manager Lead chez Microsoft.

    Microsoft s'est concentré sur cinq domaines clés d'amélioration pour Windows 11 :
    • Le nouveau Microsoft Store
    • Les améliorations du développement Web de bout en bout;
    • Les nouvelles fonctionnalités à venir pour les applications Windows natives ;
    • Le système de conception Fluent et WinUI ; et
    • le développement de jeux pour PC et console.

    Profiter du nouveau Microsoft Store

    Microsoft a dévoilé le nouveau Microsoft Store sur Windows et a annoncé sa prise en charge de plus de types d'applications telles que Win32, .NET et PWA, ainsi que la prise en charge des applications Android de l'Amazon Appstore. Le Store est également repensé pour garder vos clients dans leur flux et faciliter la recherche et la découverte d'histoires et de collections organisées. Avec de nouvelles fonctionnalités telles que le Store « pop-up », vos utilisateurs peuvent installer des applications directement à partir du navigateur. Vous aurez également plus d'options de partage des revenus, telles que le maintien à 100 % lorsque vous apportez votre propre plateforme de commerce pour le Store pour votre application (cela n'inclut pas les jeux PC). Un aperçu du nouveau Store sera bientôt disponible pour les Windows Insiders.

    Nom : un.png
Affichages : 19343
Taille : 303,2 Ko
    La nouvelle section Spotlight du Microsoft Store sur la page d'accueil.

    L'utilisation des outils de développement pour améliorer le développement d'applications Web et Windows natives

    Avec Windows 11, Microsoft déclare embrasser toutes vos applications et travailler pour que toutes les applications se sentent comme chez elles sur Windows. Et, avec le nouveau PWABuilder3, vous pouvez créer une PWA (Progressive Web App) à partir de votre application Web en quelques minutes. L'environnement d'exécution à feuilles persistantes WebView2 est également inclus avec Windows 11, ce qui permet de tirer plus facilement parti de sa plateforme Web en tant que moyen performant et sécurisé pour créer des applications Web hybrides. Bien sûr, vous pouvez continuer à utiliser des offres de développement puissantes telles que Windows Terminal et les nouveaux Microsoft Edge DevTools, car ils sont désormais intégrés.

    Le SDK de l'application Windows, anciennement connu sous le nom de Project Reunion, vous permettra d'intégrer plus facilement les fonctionnalités de Windows 11 dans vos applications tout en vous permettant d'atteindre plus d'un milliard d'utilisateurs sur Windows 10. Microsoft va continuer à développer le SDK de l'application Windows en coopération avec la communauté et à partir d'aujourd'hui, vous pouvez utiliser la version Windows App SDK 0.8 Stable (encore appelée Project Reunion dans le package NuGet et Visual Studio Marketplace). Dans cette version, vous trouverez des mises à jour de stabilité pour WinUI3 et une prise en charge du développement pour Visual Studio 16.10. Le Windows App SDK 1.0 sera publié plus tard cette année.

    Vous pouvez également créer des applications qui s'exécutent nativement sur Windows sur ARM avec la nouvelle ABI compatible avec l'émulation ARM64. En utilisant l'ARM64EC, vous pouvez mélanger du code ARM natif et du code x64 émulé dans le même processus ou module. Cette interopérabilité signifie que vous pouvez optimiser votre application pour qu'elle s'exécute sur Windows sur ARM même si votre application a des dépendances x64 ou charge des plugins x64 que vous ne contrôlez pas.

    Nom : deux.png
Affichages : 3341
Taille : 129,5 Ko
    Raccourcis de PWA intégrés à Windows

    Progressive Web App, petit rappel

    Avec un trafic web mobile en pleine croissance, les applications web ciblent de plus en plus les dispositifs mobiles. Mais dans ce domaine, il y a un débat qui est né et qui reste d'actualité : que choisir entre une application web et une application native ?

    Si le web offre de nombreux avantages, il a certainement beaucoup à envier aux applications natives en ce qui concerne l’expérience utilisateur et bien d’autres fonctionnalités. Commençons par présenter la différence entre une application web mobile et une application native. Une application native est développée spécifiquement pour une plateforme (Android, iOS, etc.), avec un langage spécifique, est installable et est distribuée à partir d’un magasin d’applications. À l’opposé, une application web (Web app) est une application mobile développée avec les technologies du web (HTML, CSS, JS) et qui peut être exécutée sur tous les systèmes mobiles via un simple navigateur.

    Ces deux concepts présentent à la fois des avantages et des inconvénients, c’est ce qui justifie leur coexistence. Une application native a de nombreux avantages. Accessible hors connexion, elle offre également une meilleure expérience utilisateur (plus rapide et fluide, mode plein écran, accès aux fonctionnalités du téléphone, notifications Push, etc.). Elle est également mieux référencée grâce des téléchargements sur les plateformes d’applications. Toutefois, le coût de développement est important si le développeur doit encore concevoir une version pour chaque plateforme cible. L’utilisateur doit en plus gérer les mises à jour manuellement à chaque nouvelle version.

    Par contre, une Web app a un coût de développement plus faible avec un seul code pour les différentes plateformes et est compatible avec tous les navigateurs. Les mises à jour sont en plus gérées de manière transparente. Le hic, c’est qu’elle n’est pas accessible hors connexion (sauf avec mise cache) et ne peut accéder aux fonctionnalités du téléphone.

    Pour essayer de concilier les deux modèles, les applications hybrides sont nées en combinant quelques éléments des applications web et des applications natives, mais Google voulait quelque chose de beaucoup plus évolué. Le concept de Mountain View baptisé « Progressive Web Apps » a été présenté lors du Chrome Dev Summit 2015. Selon la société, les progressive web apps (PWA) « combinent le meilleur du web et le meilleur des applications ». Elles utilisent les fonctionnalités modernes du web pour offrir une expérience utilisateur de type application.

    Les PWA exploitent plusieurs technologies clés et reposent essentiellement sur une combinaison de l’architecture « application shell » et des service workers. Un service worker est un script qui est exécuté dans le navigateur et qui permet de supporter des expériences hors ligne. Les service workers apportent également des gains de performance grâce à une mise en cache hors ligne intelligente et le chargement instantané pour des visites répétées sur votre site ou application web. Ils incluent d’autres fonctionnalités comme les notifications Push avec la capacité d’intercepter et de traiter les requêtes de réseau.

    En ce qui concerne l’architecture application shell, il s’agit d’une architecture d’application web moderne qui tire parti d’un service worker pour mettre en cache la « coque » de votre application hors ligne et remplir son contenu en utilisant JS, quand la coque est chargée (comme illustrée dans l’image suivante). La coque (shell en anglais) d’une application fait allusion au code HTML, CSS et JavaScript minimal qui alimente l’interface utilisateur.

    Nom : PWA.png
Affichages : 3317
Taille : 148,8 Ko

    Entre autres caractéristiques des progressive web apps, on peut noter qu’elles sont :
    • progressives : elles sont construites avec l'amélioration progressive comme un principe de base et fonctionnent pour chaque utilisateur, quel que soit le choix du navigateur ;
    • responsives : s’adaptent à tout facteur de forme à savoir bureau, mobile, tablette, etc. ;
    • indépendantes de la connectivité : capables de fonctionner hors ligne ou sur les réseaux de faible qualité grâce aux service workers ;
    • toujours à jour grâce aux service workers ;
    • sûres : servies via HTTPS pour prévenir l’espionnage et assurer que le contenu n’a pas été altéré ;
    • elles offrent une expérience avec des interactions de style application et de la navigation ;
    • elles peuvent être partagées facilement via une URL ;
    • elles disposent d’une icône qui peut être affichée sur l’écran d’accueil.

    Actualiser vos applications et vos expériences pour qu'elles soient plus attrayantes

    Si vous souhaitez rajeunir la conception et les expériences de votre application pour vous sentir comme chez vous sur Windows 11, vous pouvez utiliser WinUI3 pour profiter de la mise à jour intégrée de l'interface utilisateur, telle que la géométrie arrondie, l'iconographie actualisée, la nouvelle typographie, les micro-interactions amusantes (telles que animation Lottie) et une palette de couleurs rafraîchie. De nouveaux matériaux comme le Mica ajoutent également une hiérarchie significative, et plus encore. Les mises en page Snap garantiront également que vous et vos utilisateurs serez productifs sur Windows 11.

    Vous pouvez également créer et gérer facilement les fenêtres de votre application à l'aide de Reunion Windowing. Il fonctionne avec votre code d'application existant, simplifie les opérations courantes et apporte de nouvelles fonctionnalités à vos applications de bureau, telles que le comportement de rejet léger, le mode image dans l'image et une personnalisation plus facile de la barre de titre.

    Nom : Design-Blog-Image.gif
Affichages : 3370
Taille : 1,94 Mo

    Développer des jeux pour PC et console

    Afin de simplifier le développement de jeux pour PC, Microsoft met son Game Development Kit (GDK) à la disposition du public gratuitement sur GitHub. Le GDK contient les outils communs, les bibliothèques et la documentation nécessaires pour créer des jeux pour PC et est le même GDK de base utilisé par des milliers de développeurs aujourd'hui pour offrir de grandes expériences aux joueurs du monde entier. Le GDK s'ajoute à la collection de technologies Game Stack que Microsoft propose aujourd'hui pour aider les développeurs à créer, publier, monétiser et faire évoluer leurs jeux.

    Nom : jeux.png
Affichages : 3304
Taille : 359,5 Ko

    Source : Microsoft

    Et vous ?

    Quelles sont les nouveautés qui vous intéressent le plus ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  12. #32
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    6 308
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 6 308
    Points : 154 504
    Points
    154 504
    Par défaut Windows 11 : Microsoft va supprimer des fonctionnalités et applications Windows 10
    Windows 11 : Microsoft va supprimer des fonctionnalités et applications Windows 10,
    l'assistant vocal Cortana, Chronologie et Internet Explorer entre autres sont concernés

    La venue d'une nouvelle version s'accompagne d'une dépréciation de certaines de ses fonctionnalités qui peuvent être jugées obsolètes pour la nouvelle expérience ou redondantes s'il y a des fonctionnalités plus modernes qui sont proposées. Windows 11 ne fait pas figure d'exception. Bien que Windows 11 lancera de nombreuses nouvelles fonctionnalités, notamment les widgets, Teams Chat et la prise en charge des applications Android, certaines des fonctionnalités auxquelles vous êtes habitué dans Windows 10 pourraient bien prendre fin.

    Voici une petite liste :
    • L’assistant vocal Cortana ne sera plus inclus dans la première expérience de démarrage, ni épinglé à la barre des tâches.
    • Fond d’écran de bureau ne peut pas être déplacé vers ou depuis l’appareil lorsqu’il est connecté sur un compte Microsoft.
    • Internet Explorer est désactivé. Microsoft Edge est recommandé à la place et inclut le mode IE qui peut être utile dans certains scénarios. Pour mémoire, Microsoft a commencé par déployer la version stable du nouveau Microsoft Edge basé sur le projet Chromium en janvier 2020. Selon Microsoft, il offre d'excellentes performances, de nombreuses fonctionnalités « utiles » et surtout il peut utiliser toutes les extensions existantes de Chrome.
    • Le Panneau de saisie mathématique est supprimé. Le moteur de reconnaissance d’écriture mathématique s’installe à la demande, et inclut le contrôle de saisie mathématique ainsi que le module de reconnaissance. L’entrée manuscrite mathématique dans les applications telles que OneNote n’est pas affectée par ce changement.
    • Les actualités et centres d’intérêt sont supprimés de la barre des tâches. Les widgets fourniront des fonctionnalités qui peuvent être utilisées à la place. « Au fur et à mesure que les gens passent plus de temps sur leur PC Windows, à travailler, à apprendre, à se connecter et à créer, nous facilitons l'accès à un contenu personnalisé qui est disponible en un coup d'œil et mis à jour tout au long de la journée », expliquait Microsoft dans un billet publié le 22 avril 2021 qui annonçait que la fonctionnalité allait être déployée « dans les semaines à venir ». « Il devrait être facile de rattraper le retard sur les choses qui nous tiennent à cœur. Pourtant, nous sommes souvent coincés à jongler avec les appareils, à sauter entre les sites Web et à parcourir les sources avant d'obtenir enfin ce que nous recherchons : un contenu pertinent et de haute qualité. Les actualités et les centres d'intérêt de la barre des tâches Windows simplifient ce processus avec une expérience pratique et personnalisée centrée autour de vous ».

      Nom : news.png
Affichages : 9800
Taille : 108,2 Ko
    • État rapide de l’écran de verrouillage et les paramètres associés sont supprimés.
    • La fonctionnalité Mode S, qui empêche les administrateurs et les utilisateurs standard d'installer des applications depuis l'extérieur du Store et bloque de nombreux outils d'administration Windows, ne sera disponible que pour l'édition Windows 11 Home.
    • « Démarrer une réunion » dans Skype est remplacé par « Conversation ».
    • L’outil Capture d’écran reste disponible, mais les anciennes conception et fonctionnalité de la version Windows 10 ont été remplacées par celles de l’application précédemment connue sous le nom de Capture d’écran et croquis.
    • Le menu Démarrer est considérablement modifié dans Windows 11, y compris les principales dépréciations et suppressions suivantes*:
      • Les groupes et dossiers d’applications nommés ne sont plus pris en charge et la disposition ne peut pas être redimensionnée.
      • Les applications et sites épinglés ne migreront pas lors de la mise à niveau à partir de Windows 10.
      • Les vignettes dynamiques ne sont plus disponibles. Pour un contenu dynamique visible, consultez la nouvelle fonctionnalité Widgets.
    • Le mode tablette est supprimé, laissant place à de nouvelles fonctionnalités et capacités pour attacher ou détacher le clavier.
    • La barre des tâches est modifiée, notamment*:
      • Les contacts ne s’affichent plus dans la barre des tâches.
      • Certaines icônes peuvent ne plus apparaître dans la barre d’état système des appareils mis à niveau, y compris les anciennes personnalisations.
      • L’alignement au bas de l’écran est le seul emplacement autorisé.
      • Les applications ne peuvent plus personnaliser les zones de la barre des tâches.
    • L'une des décisions qui pourraient être les plus surprenantes est la suppression de la fonction Chronologie, qui était autrefois la vedette des démos de Windows 10. Selon une note d'assistance sur la documentation du développeur de Microsoft pour la fonctionnalité, les utilisateurs de Windows 10 qui se connectent avec un compte Microsoft ne pourront plus télécharger de nouvelle activité dans Chronologie à partir de juillet 2021. Mais la fonctionnalité sera complètement obsolète avec la mise à jour Windows 11.

      Microsoft la décrit ainsi : « Windows 10 aide les utilisateurs à s’y retrouver, en quelques secondes. Un simple clic sur le bouton Affichage des tâches permet en effet de retrouver facilement les fichiers et documents ouverts au cours des 30 derniers jours, classés chronologiquement, et ce, indépendamment des appareils sur lesquels ils ont été consultés ». Avec cet outil, l'utilisateur a donc à sa disposition l’historique de ses activités des 30 derniers jours. Il pourra ainsi retrouver les applications ouvertes, les fichiers ou encore les sites web consultés.

      Microsoft note que certaines fonctionnalités similaires sont disponibles dans Microsoft Edge.
    • Le clavier tactile n’affichera et ne masquera plus les dispositions de clavier sur les écrans de 18 pouces et plus.
    • Le portefeuille est supprimé.

    Les applications suivantes ne seront pas supprimées lors de la mise à niveau, mais ne seront plus installées sur les nouveaux appareils ou lors de l'installation propre de Windows 11. Elles sont disponibles en téléchargement sur le Store*:
    • 3D Viewer
    • OneNote for Windows 10
    • Paint 3D
    • Skype

    Source : Microsoft

    Et vous ?

    Que pensez-vous de ces décisions ? Y a-t-il des outils que vous auriez souhaité conserver dans Windows 11 ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  13. #33
    Membre émérite

    Homme Profil pro
    Ranger
    Inscrit en
    avril 2006
    Messages
    661
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 81
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ranger
    Secteur : Service public

    Informations forums :
    Inscription : avril 2006
    Messages : 661
    Points : 2 740
    Points
    2 740
    Billets dans le blog
    1
    Par défaut
    Je suis le seul qui trouve abominable la mode que les nouveautés d'une version consiste à supprimer des fonctionnalités en masse ? On dirait que c'est ce que fait Microsoft dernièrement. Outre Windows ici, Skype est aussi un exemple criant, chaque nouvelle version enlève une fonctionnalité et on est censé sauter de joie devant tant de génie d'ingénierie logicielle.

    D'un autre côté, la disparition de Cortana est une excellente nouvelle, ce truc n'aurait jamais dû être ajouté à Windows 10. Idem pour le mode tablette et le "mode S". Mais ça, n'importe qui avec suffisamment d'expérience l'aurait deviné avant la mise en place de ces "nouveautés". C'est à ce demander si Microsoft est devenu le spécialiste des mauvais choix.

  14. #34
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    6 308
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 6 308
    Points : 154 504
    Points
    154 504
    Par défaut Windows 11 : les développeurs pourront garder 100% de leurs revenus, à moins qu'il ne s'agisse d'un jeu
    Microsoft laissera les développeurs garder 100 % des revenus générés par leurs applications Windows 11, à moins qu'il ne s'agisse d'un jeu,
    s'ils font appel à un système de paiement tiers

    Dans le cadre de ses annonces Windows 11 jeudi, Microsoft a révélé un changement de politique majeur pour inciter les développeurs à créer des applications pour le Microsoft Store : à partir du 28 juillet, si un développeur utilise son propre système de paiement ou un système de paiement tiers dans son application, Microsoft lui permettra de garder 100 pour cent des revenus. Mais l'accord a une mise en garde importante: il ne s'applique pas aux jeux.

    Cette omission brouille davantage le débat en cours sur les différences entre une application et un jeu ainsi que sur les politiques d'une vitrine de téléchargement régissant les applications, une distinction qui est l'un des principaux problèmes dans la bataille juridique en cours entre l'éditeur du jeu Fortnite, Epic Games, et Apple.

    Microsoft est en grande partie du côté de la distinction entre les applications et les jeux, car ses résultats en dépendent. Au cours du procès Epic, la société a déclaré qu'elle vendait du matériel Xbox coûteux à perte et qu'elle réalisait ses bénéfices grâce à la commission de 30% qu'elle prenait sur les ventes de jeux et les abonnements. Mais il semblait également que Microsoft disait que les jeux PC étaient différents : la société a récemment annoncé qu'elle réduirait sa commission des revenus des jeux dans le Microsoft Store qui va passer de 30 à 12% à partir du 1er août.

    « Aujourd'hui, nous avons présenté Windows 11. Ce qui rend fait de Windows Windows, c'est la variété d'applications disponibles – des jeux de base aux jeux occasionnels, des suites de productivité sophistiquées aux expériences sociales, des outils de créativité aux applications d'amateur de niche, des outils de développement aux environnements virtualisés entiers. .

    « Il y a quelques années, nous avons lancé le Microsoft Store sur Windows. Le Microsoft Store est désormais l'une des applications les plus utilisées sur les PC, et les clients nous disent qu'ils apprécient la commodité et l'assurance qu'il apporte, par rapport aux risques liés à l'installation d'applications à partir du Web. Cependant, les développeurs d'applications nous ont dit que les contraintes techniques et politiques intégrées aux fondations d'origine du Store rendaient parfois difficile la publication de leurs applications. Nous avons utilisé ces commentaires pour repenser et reconstruire le Microsoft Store, afin qu'il puisse répondre aux besoins des clients et des développeurs.

    Nom : store.png
Affichages : 4979
Taille : 410,3 Ko

    Présentation d'un nouveau Microsoft Store

    « Aujourd'hui, nous sommes ravis de présenter un nouveau Microsoft Store bientôt disponible sur Windows 11 et Windows 10. Il vous aidera à découvrir et à installer les meilleures applications, jeux, films et même des offres spéciales, comme des remises de films uniques pour les membres Xbox Game Pass. Tout le contenu du Microsoft Store est testé pour la sécurité, la sécurité familiale et la compatibilité des appareils.

    « Nous avons donné à quelques éditeurs d'applications un aperçu de nos plans, et aujourd'hui, nous sommes ravis de partager que plusieurs applications impressionnantes, y compris Adobe Creative Cloud, Disney +, TikTok, Zoom et certaines de nos propres applications comme Microsoft Teams, Visual Studio , et même le Bloc-notes et Paint arriveront sur le Microsoft Store sous Windows.

    « Nous avons entièrement repensé le Microsoft Store, en faisant de la place pour plus de contenu, en gardant l'expérience utilisateur simple et réactive. Voici un aperçu de certaines des fonctionnalités à venir au cours des prochains mois*:

    • Découvrez les meilleurs applications et jeux avec des histoires et des collections organisées : Nous voulons que le Microsoft Store soit l'endroit où trouver toutes vos applications préférées, y compris celles dont vous n'avez pas encore entendu parler…*! Nous introduisons des Stories, un contenu éditorial riche pour vous tenir informé des meilleures applications et vous inciter à en faire plus avec votre appareil.

      Nom : stories.jpg
Affichages : 2138
Taille : 69,5 Ko
    • Exécutez vos jeux et applications mobiles Android préférés sur Windows : Nous avons également annoncé un partenariat avec Amazon pour amener leur catalogue d'applications et de jeux Android sur Windows. Les clients Windows pourront découvrir les applications Android dans le Microsoft Store et les acquérir via l'Amazon Appstore.

      Nom : amazon.png
Affichages : 2116
Taille : 397,4 Ko
    • Un «*pop-up*» Store qui aide à installer des applications à partir du Web Avec le nouveau pop-up Store, nous facilitons l'installation d'applications à partir du navigateur ; Lorsque vous cliquez sur un badge de téléchargement du Microsoft Store sur une page Web, le Microsoft Store s'affiche pour gérer l'installation, sans vous éloigner de ce que vous faisiez.
    • Un Microsoft Store plus ouvert pour les développeurs : Nous pensons que les boutiques d'applications doivent être fondées sur le choix, l'équité et l'innovation. Inspiré par ces principes, notre nouveau Microsoft Store prend deux étapes importantes pour répondre aux commentaires des développeurs sur ce qu'une boutique d'applications peut faire pour eux :
      • Prise en charge de plus de types d'applications : À partir d'aujourd'hui, les développeurs Windows peuvent publier tout type d'applications, quels que soient le framework d'application et la technologie de packaging, tels que Win32, .NET, UWP, Xamarin, Electron, React Native, Java et même des Progressive Web App. Les développeurs peuvent s'inscrire pour publier des applications desktop, ou créer et conditionner des PWA à l'aide de notre dernier outil open source PWABuilder 3.
      • Flexibilité et choix de la plateforme de commerce : De nombreux développeurs aiment la plateforme Microsoft Commerce en raison de sa simplicité, de sa distribution mondiale, de son intégration à la plateforme et de ses conditions de partage des revenus concurrentielles à 85/15 pour les applications et 88/12 pour les jeux. À partir du 28 juillet, les développeurs d'applications auront également la possibilité d'apporter leur propre plateforme de commerce ou une plateforme de commerce tierce dans leurs applications, et s'ils le font, ils n'ont pas besoin de payer de frais à Microsoft. Ils peuvent conserver 100% de leurs revenus ».

    Bien que la nouvelle option de partage de revenus à 100% ne s'applique pas aux jeux, il s'agit toujours d'un changement de politique important – un changement sur lequel le chef de Windows, Panos Panay, et le PDG de Microsoft, Satya Nadella, ont fait grand cas dans leurs remarques lors de la conférence de jeudi. Il ne nous reste plus qu'à voir si le nouveau modèle est suffisamment attrayant pour attirer davantage de développeurs sur le Microsoft Store et si la pression conduira d'autres détenteurs de plateformes comme Apple et Google à apporter des modifications similaires.

    Source : Microsoft

    Et vous ?

    Que pensez-vous de la décision de Microsoft de laisser aux développeurs 100 % de leurs revenus s'ils ne se servent pas de la plateforme de paiement de Microsoft, à condition que leurs applications ne soient pas des jeux ?
    Une pression possible qui pourrait être exercée sur d'autres détenteurs de vitrine de téléchargement comme Apple et Google ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  15. #35
    Membre expert
    Inscrit en
    juin 2009
    Messages
    1 049
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juin 2009
    Messages : 1 049
    Points : 3 214
    Points
    3 214
    Par défaut
    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    Que pensez-vous de la décision de Microsoft de laisser aux développeurs 100 % de leurs revenus s'ils ne se servent pas de la plateforme de paiement de Microsoft, à condition que leurs applications ne soient pas des jeux ?
    Il s'agit de B2B ici. Tout service mérite rémunération. 30% de commission, c'est du racket, mais 0%, c'est louche... Peut être un prix fixe de mise en place? Ou alors des frais fixes pour pouvoir déployer dans le store?

    Bon, si MS a choisi cette stratégie, je suppose que ça ne met pas en péril leur business model...

  16. #36
    Membre averti
    Homme Profil pro
    Enseignant
    Inscrit en
    juin 2004
    Messages
    427
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Meurthe et Moselle (Lorraine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Enseignant

    Informations forums :
    Inscription : juin 2004
    Messages : 427
    Points : 440
    Points
    440
    Par défaut
    Citation Envoyé par Chuck_Norris Voir le message
    Je suis le seul qui trouve abominable la mode que les nouveautés d'une version consiste à supprimer des fonctionnalités en masse ? On dirait que c'est ce que fait Microsoft dernièrement. Outre Windows ici, Skype est aussi un exemple criant, chaque nouvelle version enlève une fonctionnalité et on est censé sauter de joie devant tant de génie d'ingénierie logicielle.
    Pour ma part je préfère avoir le choix que de me voir imposer tout un tas de fonctionnalités dont je n'ai pas besoin. Je trouve donc que l'évolution sur ce point va dans le bon sens.

  17. #37
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Bruno
    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    mai 2019
    Messages
    399
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Autre

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mai 2019
    Messages : 399
    Points : 7 763
    Points
    7 763
    Par défaut Microsoft présente Windows 11, elle prend désormais en charge des applications Android
    Microsoft présente Windows 11, elle prend désormais en charge des applications Android
    et introduit le Chat de Microsoft, Teams, dans la barre des tâches

    L'équipe de développement de Windows a présenté le 24 juin la version 11 de son système d’exploitation. Cette version a été redessinée pour la productivité, la créativité et la facilité. « Le web est né et a grandi sur Windows. C'est l'endroit où beaucoup d'entre nous ont écrit leur premier courriel, joué à leur premier jeu sur PC et écrit leur première ligne de code. Au cours des 18 derniers mois, nous avons assisté à un changement incroyable dans la façon dont nous utilisions nos PC ; nous sommes passés de l'intégration du PC dans nos vies à l'intégration de nos vies entières dans le PC. Aujourd'hui, c'est avec humilité et enthousiasme que je vous présente Windows 11, le Windows qui vous rapproche de ce que vous aimez », déclare Panos Panay, chef de produit, Windows chez Microsoft.

    Selon Microsoft, le design et l'expérience utilisateur ont été simplifiés pour renforcer la productivité et inspirer la créativité. Du nouveau bouton Démarrer et de la nouvelle barre des tâches à chaque son, police et icône, tout a été fait intentionnellement pour donner le contrôle aux utilisateurs Windows et leur apporter un sentiment de calme et de facilité. Le bouton Start a été placé au centre et dorénavant, il permet de trouver plus facilement ce dont l’utilisateur a besoin. Start utilise la puissance du cloud et de Microsoft 365 pour montrer les fichiers récents de l’utilisateur, quel que soit la plateforme ou l'appareil sur lequel l’utilisateur les a consultés auparavant, même si c'était sur un appareil Android ou iOS.

    Nom : Win11B.png
Affichages : 2086
Taille : 177,6 Ko

    « Windows a toujours eu pour objectif de vous aider à travailler comme vous le souhaitez, en vous offrant la flexibilité de plusieurs fenêtres et la possibilité de placer des applications côte à côte. Dans Windows 11, nous introduisons des agencements instantanés, des groupes instantanés et des bureaux pour vous offrir un moyen encore plus puissant de travailler en multitâche et de rester maître de ce que vous avez à faire. Ces nouvelles fonctionnalités sont conçues pour vous aider à organiser vos fenêtres et à optimiser la surface de votre écran afin que vous puissiez voir ce dont vous avez besoin comme vous le souhaitez dans une disposition visuellement claire », déclare Microsoft.

    Avec Windows 11, Microsoft introduit le Chat de Microsoft, Teams, intégré dans la barre des tâches. Il est désormais possible de se connecter instantanément par texte, chat, voix ou vidéo avec tous les contacts personnels, n'importe où, quel que soit la plateforme ou l'appareil sur lequel ils se trouvent, sur Windows, Android ou iOS. Si la personne avec laquelle l’utilisateur se connecte n'a pas téléchargé l'application Teams, il est toujours possible de se connecter avec elle par SMS. Windows 11 offre également un moyen plus naturel de se connecter avec les amis et la famille par l'intermédiaire de Teams, en permettant de couper et de rétablir instantanément le son, ou de lancer une présentation directement depuis la barre des tâches.
    Et les Gamers alors ?

    Windows s’est nettement amélioré pour prendre en compte les besoins des gamers. « Le jeu a toujours été un élément fondamental de la nature de Windows. Aujourd'hui, des centaines de millions de personnes dans le monde jouent sur Windows et trouvent de la joie et une connexion avec leurs proches et leurs amis à travers le jeu. Windows 11 libère tout le potentiel du matériel de votre système, en mettant à votre service certaines des dernières technologies de jeu », souligne Microsoft. Windows 11 met en oeuvre :

    • DirectX 12 Ultimate, qui peut permettre des graphismes immersifs avec des fréquences d'images élevées ;
    • DirectStorage pour des temps de chargement plus rapides et des mondes de jeu plus détaillés ;
    • Auto HDR pour une gamme de couleurs plus large et plus vive pour une expérience visuelle acceptable.

    Windows 11 prend en charge les accessoires et périphériques de jeu PC de ses utilisateurs. Avec Xbox Game Pass pour PC ou Ultimate, les joueurs ont accès à plus de 100 jeux PC, avec de nouveaux jeux ajoutés, et il est toujours aussi possible de trouver des personnes avec qui jouer, qu'elles jouent sur PC ou sur console. Grâce à une collaboration fructueuse avec Amazon et Intel, qui utilise la technologie Intel Bridge, Microsoft annonce qu’elle prend désormais en charge, et ce, pour la première fois des applications Android sous Windows. Dès la fin de l'année, les utilisateurs pourront découvrir des applications Android dans le Microsoft Store et les télécharger via l'Amazon Appstore. L’utilisateur Windows peut enregistrer et publier une vidéo depuis TikTok ou utiliser Khan Academy Kids pour un apprentissage virtuel directement depuis votre PC.

    Nouvelles possibilités aux développeurs et aux créateurs

    « Nous prenons des mesures pour ouvrir davantage le Microsoft Store afin de libérer de nouvelles opportunités économiques pour les créateurs et les développeurs. Nous permettons aux développeurs et aux éditeurs de logiciels indépendants (ISV) de proposer leurs applications, qu'elles soient conçues sous forme de Win32, d'applications Web progressives (PWA), d'applications Windows universelles (UWP) ou de tout autre framework, ce qui permet de toucher et d'engager davantage de personnes », souligne Microsoft. Microsoft a également engagé un changement progressif de sa politique de partage des revenus. Les développeurs d'applications peuvent désormais introduire leur propre commerce dans la boutique Microsoft et conserver 100 % des revenus. Cependant, les développeurs d'applications peuvent toujours utiliser la plateforme commerciale de Microsoft avec cette fois-ci, un partage des revenus.


    Pour l'informatique, Windows 11 est construit sur la base cohérente, compatible et familière de Windows 10. Le déploiement de Windows 11 reste similaire à ce qui est fait avec Windows 10. La mise à niveau vers Windows 11 sera comme une mise à jour de Windows 10. Les expériences de gestion familières que l’utilisateur a en place aujourd’hui comme Microsoft Endpoint Manager, la configuration du cloud, Windows Update for Business et Autopilot prendront en charge le prochain environnement de demain à mesure que l’utilisateur intègre Windows 11.

    Tout comme avec Windows 10, la compatibilité des applications est effective sur Windows 11. Windows 11 est également sécurisé par sa conception, avec de nouvelles technologies de sécurité intégrées qui ajouteront une protection de la puce au cloud, tout en permettant la productivité et de nouvelles expériences. La configuration matérielle minimale requise pour Windows 11 est un PC équipé d'un processeur 64 bits à double cœur, de 4 Go de RAM et de 64 Go d'espace de stockage.

    Et vous :

    Quelle version de Windows utilisez-vous ?

    Que pensez-vous de Windows 11 ?

    Voir aussi :

    Microsoft laissera les développeurs garder 100 % des revenus générés par leurs applications Windows 11, à moins qu'il ne s'agisse d'un jeu, s'ils font appel à un système de paiement tiers

    Abandon de Windows 10 en 2025 : un ISO de présumé Windows 11 fait l'objet de fuite et révèle une nouvelle UI et un menu démarrer rénové parmi d'autres nouveautés à découvrir

    Sondage : abandon de Windows 10 en 2025, qu'espérez-vous du futur Microsoft Windows 11 ?

    Microsoft riposte à la fuite de Windows 11 et demande à Google de retirer les pages distribuant l'ISO à quelques jours de l'événement sur l'avenir du système d'exploitation
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  18. #38
    Membre expérimenté
    Profil pro
    Inscrit en
    juin 2009
    Messages
    457
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juin 2009
    Messages : 457
    Points : 1 516
    Points
    1 516
    Par défaut
    Je suis le seul qui trouve abominable la mode que les nouveautés d'une version consiste à supprimer des fonctionnalités en masse ? On dirait que c'est ce que fait Microsoft dernièrement. Outre Windows ici, Skype est aussi un exemple criant, chaque nouvelle version enlève une fonctionnalité et on est censé sauter de joie devant tant de génie d'ingénierie logicielle.
    Est ce que tu as déjà dû maintenir un logiciel de plus de 10ans dans lequel rien n'a jamais enlevé mais on a toujours ajouter + maintenu l'existant ? Ca a un coût exorbitant sur le long terme.

    Personnellement les trucs où on se contente de toujours empiler et jamais rien "nettoyer" je pense pas pouvoir crier au "génie d’ingénierie logicielle", enfin plutôt au "génie de la gestion projet/direction". On pourrait dire la même chose d'une voiture dans laquelle une option n'est plus proposé dans la série d'après.

  19. #39
    Membre du Club
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    décembre 2006
    Messages
    15
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2006
    Messages : 15
    Points : 44
    Points
    44
    Par défaut
    Windows App SDK, ARM64EC, Progressive Web App Builder 3, WinUI3, Service Workers, Reunion Windowing, Game Development Kit, Game Stack...

    En espérant que l'adoption suive.
    Personnellement, la majorité des applications que j'utilise au quotidien sont un mélange de GUI et de SDK plutôt exotique, pas beaucoup de « Windows Universal ».

  20. #40
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    6 308
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 6 308
    Points : 154 504
    Points
    154 504
    Par défaut Microsoft apporte les applications Android à Windows 11 via l'Appstore d'Amazon
    Microsoft apporte les applications Android à Windows 11 via l'Appstore d'Amazon
    et s'associe à Intel pour l'implémenter par sa technologie Intel Bridge

    Bien que l'annonce de Windows 11 ait introduit de nombreuses fonctionnalités nouvelles et intéressantes pour le nouveau système d'exploitation, la prise en charge native des applications Android était peut-être la plus impressionnante.

    Les utilisateurs pourront trouver et télécharger des applications Android directement via le nouveau Microsoft Store amélioré, mais vous ne pourrez pas récupérer vos favoris via Google Play, car il n'est pas pris en charge. Au lieu de cela, Microsoft a opté pour l'Appstore d'Amazon. Les applications seront répertoriées dans le nouveau magasin Windows et peuvent être épinglées dans la barre des tâches ou accrochées aux applications Windows traditionnelles. Microsoft s'associe également à Intel pour utiliser sa technologie Intel Bridge pour en faire une réalité, bien que les applications Android fonctionneront toujours avec les systèmes AMD et Arm.

    « Nous sommes également ravis d'annoncer que nous apportons pour la première fois des applications Android à Windows. Plus tard cette année, les gens pourront découvrir des applications Android dans le Microsoft Store et les télécharger via l'Amazon Appstore – imaginez enregistrer et publier une vidéo de TikTok ou utiliser Khan Academy Kids pour un apprentissage virtuel directement depuis votre PC. Nous aurons plus à partager sur cette expérience dans les mois à venir. Nous attendons avec impatience ce partenariat avec Amazon et Intel utilisant leur technologie Intel Bridge ».

    Nom : android.png
Affichages : 4139
Taille : 264,0 Ko

    Les applications Android sur Windows 11 sont une réponse évidente aux progrès d'Apple avec ses puces M1 et l'exécution d'applications iOS sur macOS. Bien qu'il existe de nombreux équivalents Web aux applications mobiles, ils sont souvent ternes, et certaines applications comme Snapchat, Ring, Venmo, Roomba et la majorité des applications domotiques ne sont pas disponibles sur le Web.

    Microsoft a présenté des applications comme TikTok fonctionnant sous Windows 11. Le Windows Store que Microsoft a montré répertorie Ring, Yahoo, Uber et d'autres, nous verrons donc probablement un accès complet à l'Appstore d'Amazon. Il n'est pas immédiatement clair dans quelle mesure de nombreux appareils existants prendront en charge les applications Android avec Windows 11, car Microsoft préconise la prise en charge de la technologie Intel Bridge comme moyen privilégié d'exécuter ces applications.


    (Enfin) Une matérialisation du projet Astoria ?

    Cette annonce surprise fait suite au projet initial de Microsoft de laisser les développeurs Windows retravailler leurs applications Android existantes pour Windows en 2015. En avril de cette année, lors de son évènement Build 2015 pour les développeurs, l'entreprise a dévoilé quatre grands projets pour le portage des applications tierces sur son système Windows 10. Il s’agissait notamment du projet Westminster, pour le portage des applications Web ; le projet Centennial, pour le portage des applications classiques Win32 ; le projet Islandwood, pour le portage des applications iOS et le projet Astoria, pour l’émulation des applications Android.

    Le but de ces projets était de réduire le fossé, en ce qui concerne le nombre d’applications, entre Windows et ses concurrents. En effet, depuis l’ouverture de sa boutique d’applications, Microsoft n’a pas été en mesure d’attirer suffisamment de développeurs. Comme résultat, on a eu un Windows Store plutôt pauvre en applications, comparativement au Play Store de Google ou à l’App Store d’Apple. Le projet Astoria, comme Microsoft l'appelait, était une méthode pour essayer de convaincre les développeurs de porter des applications et de faciliter leur tâche.

    Courant 2015, si Microsoft avançait plutôt bien sur les autres projets, la firme de Redmond sembait beaucoup moins enthousiaste en ce qui concerne le projet Android. L'éditeur a laissé planer une incertitude sur l’avenir du projet Astoria, sans toutefois confirmer son abandon. À ce moment, la firme de Redmond évoquait seulement un retard ou une difficulté à avancer sur le projet. Cela a été suivi par une inaccessibilité momentanée de la page officielle du projet Astoria, ce qui a été vu par les développeurs comme la preuve de l’abandon du projet même si Microsoft a essayé de rassurer ces derniers :

    « Nous nous sommes engagés à offrir aux développeurs de nombreuses options pour apporter leurs applications à la plateforme Windows, y compris les ponts maintenant disponibles pour le Web et iOS, et bientôt Win32. Le pont Astoria n’est pas encore prêt, mais d’autres outils offrent de grandes possibilités pour les développeurs. Par exemple, le pont iOS permet aux développeurs d’écrire une application universelle Windows native qui appelle une API UWP directement à partir d’Objective-C, et de mélanger et apparier des concepts UWP et iOS tels que XAML et UIKit. Les développeurs peuvent écrire des applications qui fonctionnent sur tous les appareils Windows 10 et profiter des fonctionnalités natives de Windows facilement. Nous sommes reconnaissants à la rétroaction de la communauté des développeurs et nous sommes impatients de les soutenir alors qu’ils développent des applications pour Windows 10. »

    Aussi, sans surprise, en février 2016, Microsoft a confirmé le retrait du pont Android de ses projets de portage d’applications tierces sur Windows 10. L’annonce est venue avec l’acquisition de la startup Xamarin, qui pour Microsoft offre une réelle opportunité de concevoir des applications universelles.

    Dans un billet de blog, Microsoft a expliqué avoir reçu les commentaires de la communauté au sujet de ses différents projets de portage d’applications tierces sur Windows 10 (ponts). Après avoir examiné attentivement ces commentaires, la société a retenu que le fait « d'avoir deux technologies de pont pour apporter le code des systèmes d’exploitation mobiles sur Windows était inutile, et le choix entre ces deux options pourrait être source de confusion ». Sur la base de ces commentaires, la firme de Redmond a donc décidé de concentrer ses efforts sur le pont de Windows pour iOS et en faire l’unique option pour apporter le code mobile à tous les appareils Windows 10, y compris Xbox et PC.

    Aux développeurs qui ont manifesté un intérêt pour le pont Android, Microsoft a recommandé le pont Android et l’option offerte par Xamarin comme de grandes solutions.

    Source : Microsoft

    Et vous ?

    Que pensez-vous de cette décision ?
    Êtes-vous intéressé par l'utilisation d'applications Android sur Windows 11 ?
    Quelles implications potentielles pour les développeurs ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

Discussions similaires

  1. Réponses: 47
    Dernier message: 12/06/2021, 20h11
  2. Réponses: 4
    Dernier message: 20/10/2015, 22h16
  3. Réponses: 5
    Dernier message: 21/03/2011, 11h49
  4. Réponses: 17
    Dernier message: 20/07/2009, 23h11
  5. TuneUp Utilities 2009 certifié pour Windows Vista par Microsoft
    Par Marc Lussac dans le forum Actualités
    Réponses: 0
    Dernier message: 27/05/2009, 16h47

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo