IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Actualités Discussion :

L'UE cherche à renforcer l'intégration avec la carte d'identité numérique

  1. #1
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Bruno
    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    mai 2019
    Messages
    427
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Autre

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mai 2019
    Messages : 427
    Points : 7 939
    Points
    7 939
    Par défaut L'UE cherche à renforcer l'intégration avec la carte d'identité numérique
    L'UE cherche à renforcer l'intégration avec la carte d'identité numérique,
    après la dette commune pour la relance de l'économie

    La Commission européenne a annoncé jeudi une plateforme pour une identité numérique européenne qui sera accessible à tous les citoyens, résidents et entreprises de l'UE. Avec cette plateforme, les citoyens de l'Union européenne de s'identifier numériquement et de stocker des données d'identité et des documents officiels tels que des permis de conduire, des prescriptions médicales ou des diplômes. Les gouvernements de l'Union ont également introduit des certificats interopérables permettant aux personnes vaccinées, séronégatives ou guéries du virus de voyager à l'intérieur de l'Union européenne.

    « L'identité numérique européenne nous permettra de faire dans n'importe quel État membre ce que nous faisons chez nous, sans coût supplémentaire et avec moins d'obstacles. Que ce soit pour louer un appartement ou ouvrir un compte bancaire en dehors de notre pays d'origine. Et de le faire d'une manière sûre et transparente. Nous pourrons ainsi décider de la quantité d'informations que nous souhaitons partager sur nous-mêmes, avec qui et dans quel but. Il s'agit d'une occasion unique de nous amener tous à expérimenter plus avant ce que signifie vivre en Europe, et être européen », a déclaré Margrethe Vestager, vice-présidente exécutive pour une Europe adaptée à l'ère numérique.

    Nom : ue.PNG
Affichages : 1776
Taille : 5,7 Ko

    Disponible pour tous ceux qui veulent l'utiliser : tout citoyen, résident et entreprise de l'Union européenne qui souhaite utiliser l'identité numérique européenne pourra le faire. Les utilisateurs auront le contrôle de leurs données : Les portefeuilles d'identité numérique européenne permettront aux personnes de choisir les aspects de leur identité, de leurs données et de leurs certificats qu'elles partagent avec des tiers, et de garder trace de ce partage. Le contrôle de l'utilisateur garantit que seules les informations qui doivent être partagées le seront.

    Le commissaire chargé du marché intérieur, Thierry Breton, a déclaré pour sa part que : « les citoyens de l'UE attendent non seulement un niveau élevé de sécurité, mais aussi de commodité, qu'ils traitent avec les administrations nationales, par exemple pour soumettre une déclaration d'impôts, ou pour s'inscrire dans une université européenne où ils ont besoin d'une identification officielle. Les portefeuilles d'identité numérique européenne leur offrent une nouvelle possibilité de stocker et d'utiliser des données pour toutes sortes de services, de l'enregistrement à l'aéroport à la location d'une voiture. Il s'agit de donner un choix aux consommateurs, un choix européen. Nos entreprises européennes, grandes et petites, bénéficieront également de cette identité numérique, elles pourront proposer un large éventail de nouveaux services puisque la proposition offre une solution pour des services d'identification sûrs et fiables ».

    Rappelons qu’en 2018 en France, un sénateur avait plaidé pour les cartes d'identité électroniques qu'il estimait alors être utiles pour offrir une meilleure protection contre l'usurpation d'identité. Dans une question écrite adressée au ministre de l'Intérieur, Cyril Pellevat avait interpellé le gouvernement au sujet de la carte d’identité électronique. Soutenant que les cartes d’identité numériques présentent beaucoup plus d’avantages comparativement aux cartes traditionnelles. De plus, la France possède sur son territoire plusieurs entreprises capables de subvenir aux exigences technologiques de ce programme.

    Cependant, les dernières actualités ne pas montrer comme l’avait laissé entendre Cyril que « la France possède des champions nationaux, de grands groupes industriels ou des start-ups innovantes, qui proposent, à travers le monde, des solutions technologiques parmi les meilleures du marché ». En effet, le gouvernement français n’a pas hésité à choisir les compagnies américaines Google et Microsoft pour la protection des données sensibles. « Certaines des données les plus sensibles de l'État français et des entreprises peuvent être stockées en toute sécurité en utilisant la technologie cloud développée par Google et Microsoft, si elle est concédée à des entreprises françaises », avait déclaré le Gouvernement français le mois dernier.

    La pandémie de Covid-19 a accéléré le processus d'intégration européenne. L'an dernier, les États membres se sont mis d'accord sur un programme commun de relance économique axé sur les investissements verts et numériques et soutenu par l'émission d'une dette commune. Les gouvernements de l'Union ont également chargé la Commission de se procurer les vaccins Covid-19 en leur nom et ont convenu de partager les doses disponibles en fonction de leur population. Ils ont également introduit des certificats interopérables permettant aux personnes vaccinées, séronégatives ou guéries du virus de voyager à l'intérieur du bloc.

    En mars de cette année, Google a annoncé sa volonté de normaliser la prise en charge des clés numériques pour véhicules, permis de conduire, cartes d'identité nationales, autour d'un programme logiciel, appelé « Android Ready SE Alliance ». « Afin d'accélérer l'adoption de ces nouveaux cas d'utilisation d'Android, nous annonçons la formation de l'Android Ready SE Alliance. Les fournisseurs d’éléments sécurisés s'associent à Google pour créer un ensemble d'applets SE open source, validés et prêts à l'emploi », a annoncé Google sur son blog le 25 mars. « Aujourd'hui, nous lançons la version General Availability (GA) de StrongBox pour SE. Cet applet est qualifié et prêt à être utilisé par nos partenaires OEM (original Equipment manufacturer). Il est actuellement disponible auprès de Giesecke+Devrient, Kigen, NXP, STMicroelectronics et Thales », a précisé l’entreprise.

    Grâce aux nouveaux portefeuilles d'identification semblable à celles utilisées dans les téléphones Android et Apple, les citoyens de l'UE pourront accéder à des services en ligne sans devoir utiliser des méthodes d'identification privées ou partager inutilement des données personnelles. Ils auront le plein contrôle des données qu'ils partagent, louer des voitures en dehors de leur pays d'origine, prouver leur âge, demander des prêts, ouvrir un compte bancaire, soumettre des déclarations fiscales ou s'inscrire dans une université.

    Même si, la politique de numérisation suscite énormément de doutes dans la tête de bon nombre de citoyens de l’UE, qui sont pour la plupart des sceptiques inquiétés par la difficulté de s’identifier en ligne ainsi que la difficulté des états de l’UE de s’accorder sur certains sujets de données sensibles.

    La crainte chez les Français est en partie motivée par le fait qu’à la fin du mois d’octobre 2017, le gouvernement français avait fait publier un décret pour donner le coup d’envoi à la création d’un fichier qui rassemblera les données personnelles et biométriques de la quasi-totalité des Français. Les craintes sont surtout liées à la première partie du projet lancée par le gouvernement qui est la création du TES (titres électroniques sécurisés), n’ont pas empêché le gouvernement de lancer les travaux de construction et de déploiement d’un parcours d’identification numérique après les assises de l’identité numérique tenue du 25 au 26 avril 2018.

    Dans le cadre du projet de la Commission européenne a annoncé jeudi, la Commission souhaite publier une boîte à outils technique pouvant être utilisée pour l'introduction des portefeuilles d'ici à octobre 2022.

    Source : Communiqué de presse

    Et vous ?

    Que pensez-vous de la proposition de l'UE sur l'identité numérique pour tous les Européens ?

    Quel est votre avis su le doute suscité par la politique de numérisation ?

    Voir aussi :

    Google veut normaliser la prise en charge des clés numériques pour véhicules, permis de conduire, cartes d'identité nationales, autour d'un programme logiciel, appelé « Android Ready SE Alliance »

    Un sénateur plaide pour les cartes d'identité électroniques qu'il juge utiles, pour offrir une meilleure protection contre l'usurpation d'identité

    Chine : le pays lance un programme pilote de CNI numérique sur le réseau social WeChat, qui pourra aussi servir de plateforme pour porter plainte

    Combien pourrait coûter une nouvelle identité numérique ? Un ingénieur parcourt le Dark Web pour y répondre !
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre expert Avatar de kain_tn
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    mars 2005
    Messages
    1 041
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations forums :
    Inscription : mars 2005
    Messages : 1 041
    Points : 3 864
    Points
    3 864
    Par défaut
    Citation Envoyé par Bruno Voir le message
    Que pensez-vous de la proposition de l'UE sur l'identité numérique pour tous les Européens ?
    Le doute suscité par politique de numérisation ? Dans quelles mesures ?
    Même escroquerie, même réponse!

    Du fichage et de la surveillance généralisée qui se met en place pendant que chacun rêve de pouvoir enfin prendre des vacances au soleil.
    Copier c'est copier; voler c'est vendre un CD une vingtaine d'euros!


    Code C : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    7
    #include <stdio.h>
     
    int main(int argc, char **argv) {
     
        printf("So long, and thanks for the fish, Dennis...\n");
        return 0;
    }

  3. #3
    Rédacteur/Modérateur

    Avatar de yahiko
    Homme Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    juillet 2013
    Messages
    1 317
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Alpes Maritimes (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2013
    Messages : 1 317
    Points : 8 280
    Points
    8 280
    Billets dans le blog
    43
    Par défaut
    Nous pouvons être le continent qui parvient à concilier d'une part les technologies facilitant les démarches administratives et d'autre part le respect des libertés individuelles.
    C'est une belle ambition face à des Etats-Unis, première puissance technologique, certes, mais coincés paradoxalement dans des archaïsmes sur les sujets comme le vote ou la carte d'identité, ou la Chine qui n'a aucun scrupule à déployer des solutions technologiques dignes de 1984, sans se préoccuper le moins du monde des libertés individuelles.
    Tutoriels et FAQ TypeScript

  4. #4
    Membre expert Avatar de kain_tn
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    mars 2005
    Messages
    1 041
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations forums :
    Inscription : mars 2005
    Messages : 1 041
    Points : 3 864
    Points
    3 864
    Par défaut
    Citation Envoyé par yahiko Voir le message
    Nous pouvons être le continent qui parvient à concilier d'une part les technologies facilitant les démarches administratives et d'autre part le respect des libertés individuelles.
    C'est une belle ambition face à des Etats-Unis, première puissance technologique, certes, mais coincés paradoxalement dans des archaïsmes sur les sujets comme le vote ou la carte d'identité, ou la Chine qui n'a aucun scrupule à déployer des solutions technologiques dignes de 1984, sans se préoccuper le moins du monde des libertés individuelles.
    Le respect des libertés individuelles en s'appuyant sur des GAFAM?

    EDIT:
    Citation Envoyé par Bruno Voir le message
    Le commissaire chargé du marché intérieur, Thierry Breton, a déclaré pour sa part que : « les citoyens de l'UE attendent non seulement un niveau élevé de sécurité, mais aussi de commodité, qu'ils traitent avec les administrations nationales, par exemple pour soumettre une déclaration d'impôts, ou pour s'inscrire dans une université européenne où ils ont besoin d'une identification officielle.
    Non, les citoyens de l'UE n'attendent rien de tout ça: ils attendent seulement que l'on arrête de leur imposer des saletés de ce genre. Par contre ils attendent plus de places dans les universités et dans les études en général: l'Europe va traiter ce problème aussi??

    On voit quand même bien qu'ils n'ont aucun argument en faveur de leur truc, là. Ils nous proposent de résoudre des problèmes déjà résolus. C'est une technique de marchand de tapis pour nous vendre un truc dont on n'a pas besoin - mais qui arrange le marchand, lui.
    Copier c'est copier; voler c'est vendre un CD une vingtaine d'euros!


    Code C : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    7
    #include <stdio.h>
     
    int main(int argc, char **argv) {
     
        printf("So long, and thanks for the fish, Dennis...\n");
        return 0;
    }

  5. #5
    Expert confirmé Avatar de marsupial
    Homme Profil pro
    Retraité
    Inscrit en
    mars 2014
    Messages
    1 306
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Autre

    Informations professionnelles :
    Activité : Retraité

    Informations forums :
    Inscription : mars 2014
    Messages : 1 306
    Points : 4 987
    Points
    4 987
    Par défaut
    Citation Envoyé par yahiko Voir le message
    Nous pouvons être le continent qui parvient à concilier d'une part les technologies facilitant les démarches administratives et d'autre part le respect des libertés individuelles.
    C'est une belle ambition face à des Etats-Unis, première puissance technologique, certes, mais coincés paradoxalement dans des archaïsmes sur les sujets comme le vote ou la carte d'identité, ou la Chine qui n'a aucun scrupule à déployer des solutions technologiques dignes de 1984, sans se préoccuper le moins du monde des libertés individuelles.
    Et le jour où le système est piraté, reste plus que les yeux pour pleurer. La NSA, première servie par l'intermédiaire de Google et Microsoft, et tous les services du monde entier, sans parler des cybercriminels, vont être friands de cette nouvelle immense base de données où tout ce qui a trait à l'identité est regroupé, sans évoquer tous les accès de ce pour quoi elle sera utilisée.

    Que pensez-vous de la proposition de l'UE sur l'identité numérique pour tous les Européens ?
    Il s'agit d'une immense connerie de la part de Thierry Breton.

    Quel est votre avis sur le doute suscité par la politique de numérisation ?
    Je souhaite bien du plaisir à ceux qui seront en charge de sécuriser cet attrape gogo.
    Repeat after me
    Le monsieur lutte pour la défense des libertés individuelles et collectives

    Repeat after me...

  6. #6
    Membre éprouvé
    Profil pro
    programmeur du dimanche
    Inscrit en
    novembre 2003
    Messages
    259
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : programmeur du dimanche
    Secteur : Santé

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2003
    Messages : 259
    Points : 902
    Points
    902
    Par défaut
    1) je pense pas que les citoyens européens demandaient vraiment ça. Déjà, ne plus avoir des paradis fiscaux intra-européens et avoir des institutions qui marchent ce serait pas mal (ex : la crise des frontières depuis quelque chose comme 6 ans sans réponse communautaire à ce jour à part déléguer aux pays extra-européens les frontières de l'Europe c'est pas fou, ou la plan de relance du covid de 2020, s'il arrive en 2030 sans budget ...).

    2)
    Citation Envoyé par marsupial Voir le message
    Et le jour où le système est piraté, reste plus que les yeux pour pleurer.
    Je dirais, "ça dépend comment c'est fait". Actuellement, les bases de données existent déjà et sont gérées par les états et je ne pense pas qu'elles soient forcément résistantes au piratage.
    Rien n'oblige à faire un système centralisé. Les bases peuvent rester gérées par les états, et on ajoute "juste" une puce chiffrée quasi inviolable dans les cartes d'identité qui sert à authentifier la carte vers l'état qui lui peut servir d'intermédiaire de confiance vers les autres états. Après tout, on a déjà un truc du genre pour le système bancaire et (presque) personne ne se promène avec sa fortune en espèces pour éviter d'être fiché. Personne n'a non plus réussi à extraire un PIN facilement d'une CB. Ensuite, si ça implique un système central ou les GAFAM ou sans un token matériel durci, je n'aurais aucune confiance non plus.

    Il faut se rendre compte que faute de système informatique fiable, beaucoup de papiers émis par les états sont faux. Il y a une décennie, (encore vrai ?), il était possible d'usurper une identité en France en déclarant la perte des papiers de quelqu'un d'autre puis de produire à l'administration divers justificatifs aisément volables ou falsifiables (acte de naissance...).

    Si on présente des papiers nationaux hongrois ou lituaniens à un fonctionnaire d'un autre pays membre, je lui souhaite bon courage pour les authentifier.

  7. #7
    Membre extrêmement actif

    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2011
    Messages
    2 981
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Belgique

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2011
    Messages : 2 981
    Points : 4 247
    Points
    4 247
    Par défaut
    Bonsoir,

    Que pensez-vous de la proposition de l'UE sur l'identité numérique pour tous les Européens ?
    Sans une Europe Fédéral ce service ne sert strictement à rien. L'Europe et les pays alliers sont encore trop morcelés

    Quel est votre avis su le doute suscité par la politique de numérisation ?
    L'UE est un état bureaucratique et technocratique. Le service pensé derrière est en somme son image virtuelle . Il y a des freins :

    > linguistiquement
    > administrativement
    > juridiquement

    Combien de langues et de juridictions différentes ? 30/40 ?

    Je vois bien le service pensé par et pour des personnes soit d'un certain niveau social, soit avec des intérêts intra européen et extraterritorial à leur propre pays :

    > les travailleurs qui voyagent beaucoup en europe (location régulières aux 4 coins de l'UE de voiture ou locations meublés)
    > les étudiants qui sont à l'étranger (le parisien à Barcelone ou Bruxelles par exemple )
    > les propriétaires d'un bien immo dans un autre pays (l'allemand qui a une maison de vacances en Espagne ou l'anglais qui a une résidence secondaire dans le Périgord )

    Je prend l'exemple de Mr Schmidt qui habite Berlin et a un appartement sur la côte Espagnole . Au lieu de faire ces démarches et courriers en Espagnol, on lui "offre" la possibilité de le faire en Allemand pour communiquer avec le fisc espagnol et allemand , sans gérer 15 milles papiers.

    Pour le quidam moyen Suisse, Belge, François, Hongrois, Norvégiens qui ne quitte jamais son pays ... on s'en tamponne royalement de ces services . On est orienté sur des CSP+/++ comme publique cible.

    Le truc qui me chiffonne : qui va "gérer cette boite noire" ? L'irlandais aura ses datas sauvegardées sur un serveur grecque (en cyrillique ?) ? Idem le Polynésien aura ses datas sur un serveur dans les caraïbes néerlandaise à Saint Martin avec sa data en estonien ?

    Je caricature volontairement , pour montrer que l'UE et les pays alliers c'est vaste ...

    Ce qui me chiffonne aussi c'est les pays "suradministrées" ou avec un mille feuille administratif comme la France , l'Espagne, l'Italie, le Portugal, la Roumanie , la Pologne ... Des administrations hyper tatillonnes qui coutent plus qu'autres choses ... Pas du tout efficace. Comparativement des pays comme les pays germains ou d'europe du nord bien plus "carrés" et "efficaces"

    Citation Envoyé par Fagus
    Je dirais, "ça dépend comment c'est fait". Actuellement, les bases de données existent déjà et sont gérées par les états et je ne pense pas qu'elles soient forcément résistantes au piratage.
    Rien n'oblige à faire un système centralisé. Les bases peuvent rester gérées par les états, et on ajoute "juste" une puce chiffrée quasi inviolable dans les cartes d'identité qui sert à authentifier la carte vers l'état qui lui peut servir d'intermédiaire de confiance vers les autres états. Après tout, on a déjà un truc du genre pour le système bancaire et (presque) personne ne se promène avec sa fortune en espèces pour éviter d'être fiché. Personne n'a non plus réussi à extraire un PIN facilement d'une CB. Ensuite, si ça implique un système central ou les GAFAM ou sans un token matériel durci, je n'aurais aucune confiance non plus.
    Je ne préfère même pas imaginer le gueule du SI , ni être décideur pour réussir à fédérer autant de monde sur le plan administratif .

    C'est déjà un bordel sans nom avec les frontières ...

    Citation Envoyé par Fagus
    Il faut se rendre compte que faute de système informatique fiable, beaucoup de papiers émis par les états sont faux. Il y a une décennie, (encore vrai ?), il était possible d'usurper une identité en France en déclarant la perte des papiers de quelqu'un d'autre puis de produire à l'administration divers justificatifs aisément volables ou falsifiables (acte de naissance...).
    C'est l'un des principaux risque , et il ne faudrait pas que les mauvaises pratiques d'un pays déteignent chez un voisin . Frauder avec des faux documents en France, faut pas par exemple que le faussaire arrive à aller en Belgique ou Italie et recommence avec l'équivalent d'une autre administration. La on ouvre une boite de pandore énorme en terme de sécu !

    Citation Envoyé par Fagus
    Si on présente des papiers nationaux hongrois ou lituaniens à un fonctionnaire d'un autre pays membre, je lui souhaite bon courage pour les authentifier.
    Je vais prendre un exemple tordu :

    > un personne né en Norvège
    > de nationalité roumaine
    > travaillant en Polynésie française
    > avec des papiers grecques



    Allez bon courage

  8. #8
    Membre extrêmement actif
    Profil pro
    Inscrit en
    juin 2010
    Messages
    756
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juin 2010
    Messages : 756
    Points : 901
    Points
    901
    Par défaut
    J'ai conçu plusieurs protos de ce système, le problème n'est pas l'identité numérique qui peut être complètement décentralisé mais le stockage des documents. Si quelqu'un scan un document déjà nous le mettons où ? Sur un de nos protos c'était IPFS + signature avec une KPI + chiffrage grace à un VC. Alors niveau sécurité cela est béton mais du coup l'état ne peut pas fliquer ils n'ont pas aimé.

  9. #9
    Membre extrêmement actif
    Profil pro
    Inscrit en
    juin 2010
    Messages
    756
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juin 2010
    Messages : 756
    Points : 901
    Points
    901
    Par défaut
    Citation Envoyé par yahiko Voir le message
    Nous pouvons être le continent qui parvient à concilier d'une part les technologies facilitant les démarches administratives et d'autre part le respect des libertés individuelles.
    C'est une belle ambition face à des Etats-Unis, première puissance technologique, certes, mais coincés paradoxalement dans des archaïsmes sur les sujets comme le vote ou la carte d'identité, ou la Chine qui n'a aucun scrupule à déployer des solutions technologiques dignes de 1984, sans se préoccuper le moins du monde des libertés individuelles.
    Rectification ce ne sont pas les USA mais les états démocrates la nuance est grande.

  10. #10
    Membre extrêmement actif
    Profil pro
    Inscrit en
    juin 2010
    Messages
    756
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juin 2010
    Messages : 756
    Points : 901
    Points
    901
    Par défaut
    Citation Envoyé par kain_tn Voir le message
    Le respect des libertés individuelles en s'appuyant sur des GAFAM?

    EDIT:


    Non, les citoyens de l'UE n'attendent rien de tout ça: ils attendent seulement que l'on arrête de leur imposer des saletés de ce genre. Par contre ils attendent plus de places dans les universités et dans les études en général: l'Europe va traiter ce problème aussi??

    On voit quand même bien qu'ils n'ont aucun argument en faveur de leur truc, là. Ils nous proposent de résoudre des problèmes déjà résolus. C'est une technique de marchand de tapis pour nous vendre un truc dont on n'a pas besoin - mais qui arrange le marchand, lui.
    Bonjour ayant travaillé sur le sujet, la solution repose sur un VC l'état n'intervient pour ainsi dire pas vu que tout est décentralisé le seul moment ou l'état fait quelque chose s'est apposer une signature numérique dans le VC parmi toutes les autres comme pour le passeport, la CNIE.

    Nous avons fait un proto, reposant sur VC + IPFS , pareil pour le MDL toutes les technos sont open source et standard.

Discussions similaires

  1. Intégration avec Winforms ?
    Par shifty.net dans le forum Ogre
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/05/2007, 16h16
  2. cherche tuto: developpement graphique avec visual C++ .net
    Par chrono23 dans le forum VC++ .NET
    Réponses: 2
    Dernier message: 05/09/2006, 10h06
  3. [ImageMagick] Cherche à faire une image avec texte et image
    Par dnipro dans le forum Bibliothèques et frameworks
    Réponses: 4
    Dernier message: 18/05/2006, 14h08
  4. Cherche débutant pour débuter avec moi ;)
    Par systemofaxav dans le forum OpenGL
    Réponses: 6
    Dernier message: 24/02/2006, 11h13
  5. [Vc++ 2005] intégration avec Qt
    Par Creasy dans le forum MFC
    Réponses: 2
    Dernier message: 06/11/2005, 23h55

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo