Le marché des PC d'Europe occidentale fait un bond de 48 % au premier trimestre 2021 malgré la pénurie de composants, HP reprend la première place, avec 26 % de part de marché

Au premier trimestre 2021, les ventes de PC (ordinateurs de bureau, ordinateurs portables et stations de travail) en Europe occidentale ont atteint 16,1 millions d'unités, soit une hausse de 48 % en glissement annuel.

La dynamique de la demande de COVID-19 observée en 2020 s'est poursuivie en 2021. Des problèmes persistants autour de composants clés retardent certaines commandes, mais la chaîne d'approvisionnement est en fait en bien meilleure forme qu'au premier trimestre 2020, qui a vu des fermetures soudaines d'usines au milieu des premières épidémies de COVID-19. HP a retrouvé la première place, en expédiant 4,1 millions d'unités et en prenant une part de marché de 26 %. Lenovo suit de près, avec 4,0 millions d'unités expédiées et une part de 25 %. Dell, Apple et Acer complètent le top 5, avec respectivement 14 %, 10 % et 9 % de parts.

HP et Lenovo sont depuis longtemps les fournisseurs qui vendent le plus, mais cette année, la pénurie de composants est un facteur clé qui freine les expéditions. "Alors que la demande reste très élevée, la question est de savoir si l'offre peut y faire face. À l'heure actuelle, les fournisseurs capables de satisfaire les commandes le plus rapidement l'emporteront", a déclaré Trang Pham, analyste de recherche chez Canalys. "Au premier trimestre, plusieurs distributeurs et revendeurs de PC ont fait état d'un fort approvisionnement en appareils HP, notamment pour les modèles AMD. Et dans les cas où les retards d'expédition étaient inévitables, HP a bien géré son réseau, en étant transparent sur les délais d'expédition et en donnant des assurances aux clients, ce qui les a découragés de chercher des alternatives. Lenovo a également connu un trimestre exceptionnel, avec un succès particulier dans les ventes de Chromebook, Google continuant à dépenser beaucoup pour promouvoir sa plateforme auprès des entreprises. Sa nouvelle usine de fabrication en Hongrie va également accélérer l'exécution des commandes en Europe."

Nom : canalys.png
Affichages : 687
Taille : 438,2 Ko

Apple a connu la plus forte croissance du top 5, avec une hausse de 127 % d'une année sur l'autre. Ses nouveaux appareils, alimentés par les puces M1 propres à Apple, ont été le moteur de son succès commercial. "Le succès d'Apple est logique, car l'Europe occidentale dispose d'une base d'utilisateurs de Mac, d'un revenu disponible élevé et d'une forte communauté de passionnés de technologie et d'adeptes précoces", a déclaré M. Pham. "La récente décision d'Apple de concevoir ses propres processeurs témoigne de son ambition. Elle reflète également le retard pris par Intel en matière de processus SoC avec ses puces de 5 nm et 3 nm. En travaillant directement avec TSMC, Apple a été en mesure d'apporter le 5nm au Mac beaucoup plus tôt. Mais cette décision va au-delà des spécifications. Elle témoigne d'un engagement absolu envers la philosophie d'Apple, selon laquelle le matériel, les logiciels et les services fonctionnent mieux lorsqu'ils sont créés ensemble. Cela dit, les responsables informatiques des entreprises peuvent considérer les Macs basés sur M1 comme un ajout complexe à leur parc, et Apple doit maintenant assurer une communication claire sur la facilité de gestion des appareils et l'optimisation des applications sur mesure."

Nom : canalys.png
Affichages : 633
Taille : 336,9 Ko

Le programme de vaccination en Europe occidentale n'a pas amélioré de manière significative l'activité commerciale et sociale au premier trimestre 2021, en raison d'un approvisionnement limité, d'incidents diplomatiques et de l'hésitation des autorités médicales vis-à-vis du vaccin d'AstraZeneca dans certains pays. Au premier trimestre, de nombreux pays, comme la France, l'Allemagne et l'Italie, ont été frappés par de nouvelles vagues de cas de COVID et ont été contraints de réimposer des mesures strictes.

"Le tableau s'améliore certainement, mais nous ne sommes pas encore sortis de l'auberge", a déclaré Ben Stanton, directeur de recherche chez Canalys. "Au fur et à mesure que les vaccinations progressent, les restrictions ont commencé à s'alléger, ce qui ouvrira la voie à la reprise économique. Les écoles, par exemple, ont été rouvertes entre mars et mai dans différents pays. Et les activités commerciales reprennent, les employés retournant à leurs bureaux. Mais le monde qui émerge ne sera pas le même que celui que nous avons laissé derrière nous. La transformation numérique s'est accélérée, les applications et les charges de travail sont de plus en plus basées sur le cloud, et les employés s'attendent désormais à des options de travail à distance et hybride. Il est extrêmement improbable que l'offre de PC puisse répondre à cette augmentation soutenue de la demande au cours des 12 prochains mois. Si un fournisseur est en mesure de fournir, le produit se vendra."

Nom : canalys.png
Affichages : 625
Taille : 20,6 Ko

Source : Canalys

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Votre entreprise a-t-elle dû faire face à des retards de livraison causés par cette pénurie de composants ?

Voir aussi :

La pénurie de puces pourrait durer plusieurs années, selon Intel, la société a annoncé un plan de 20 milliards de dollars pour développer ses capacités de fabrication de puces avancées

Malgré la pénurie mondiale de semi-conducteurs, le marché des PC continue de progresser avec une croissance prévue de 18,1 % en 2021, selon IDC

La pénurie mondiale de semi-conducteurs persistera jusqu'en 2021 et devrait retrouver un niveau normal d'ici le deuxième trimestre de 2022, selon Gartner, Inc.