IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Emploi Discussion :

Plus de 60 % des travailleurs US renonceraient à 10 à 50 % de leur paie pour demeurer en télétravail


Sujet :

Emploi

  1. #181
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    8 255
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 8 255
    Points : 14 787
    Points
    14 787
    Par défaut
    Citation Envoyé par yento Voir le message
    WeWork se porte tres bien.
    Ben c'est pas flagrant quand on regarde les articles de presse de 2021 :
    WeWork a perdu 3,2 milliards de dollars en 2020
    WeWork essuie de lourdes pertes et cherche 1 milliard de dollars
    Keith Flint 1969 - 2019

  2. #182
    Membre expert
    Profil pro
    HFT/Quant
    Inscrit en
    juillet 2006
    Messages
    942
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Royaume-Uni

    Informations professionnelles :
    Activité : HFT/Quant

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2006
    Messages : 942
    Points : 3 641
    Points
    3 641
    Par défaut
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Ben c'est pas flagrant quand on regarde les articles de presse de 2021 :
    WeWork a perdu 3,2 milliards de dollars en 2020
    WeWork essuie de lourdes pertes et cherche 1 milliard de dollars
    Article de presse de 2021?
    Le fondateur de WeWork recoit 445 millions de dollars https://www.theguardian.com/business...s-exit-package

    Article de 2019 pour reference, le fondateur de WeWork possede certains des locaux loues par WeWork, generant un conflit d'interet
    https://www.bizjournals.com/sanjose/...owned-ipo.html


    Comment va WeWork? On pourrait aussi bien argumenter dans les deux sens.
    - L'entreprise se porte tres bien rapportant des milliards a son fondateur.
    - L'entreprise se porte tres mal, essuyant des milliards de pertes.
    Il se pourrait qu'il y ait un lien entre les deux

  3. #183
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    8 255
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 8 255
    Points : 14 787
    Points
    14 787
    Par défaut
    Citation Envoyé par yento Voir le message
    Le fondateur de WeWork recoit 445 millions de dollars https://www.theguardian.com/business...s-exit-package
    Il a pu négocier en échange des parts qu'il avait dans l'entreprise (quelque part c'est un peu comme un parachute doré). Son successeur sera peut-être moins nul que lui, il va devoir trouver où faire des économies.

    Là c'est un article de mai 2021 :
    WeWork Reportedly Lost More Than $2 Billion In 1st Quarter
    L'entreprise se porte mal en ce moment et ça ne risque pas de s'améliorer prochainement.
    Keith Flint 1969 - 2019

  4. #184
    Membre expert
    Profil pro
    HFT/Quant
    Inscrit en
    juillet 2006
    Messages
    942
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Royaume-Uni

    Informations professionnelles :
    Activité : HFT/Quant

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2006
    Messages : 942
    Points : 3 641
    Points
    3 641
    Par défaut
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Là c'est un article de mai 2021 :
    WeWork Reportedly Lost More Than $2 Billion In 1st Quarter
    L'entreprise se porte mal en ce moment et ça ne risque pas de s'améliorer prochainement.
    2 milliards c'est negligeable:

    - C'est le prix d'un immeuble dans une grande ville.
    - C'est ce que le fondateur a detourne (estimation $1.7 milliards).
    - C'est le prix du batiment ou je bossais l'annee derniere, autour de $2 milliards maintenant et autour de $1 milliard quand il a ete revendu il y a 15 ans.

    WeWork a pris une enorme baffe a cause du COVID, les valuations et le taux d'occupation se sont casse la gueule, mais c'est passager, ca n'a aucun impact sur le long terme.
    L'immobilier et l'image de marque s'evaluent sur du long terme. Il faut pas croire les titres des journaux.

    Et ils sont finances par les fonds des Émirats Arabes Unis, qui ont 100+ milliards a placer. Ils savent pas quoi faire de leur argent. S'il faut sortir quelques milliards temporairement pour couvrir un creu, c'est pas un probleme, il suffit de demander.

    Je sens qu'on va encore me downvote parce que je dis que des milliards c'est des cacahuetes, mais c'est la realite.
    Pour faire une analogie pour ceux qui ne travaillent pas en finance Americaine. 2 milliards pour une entreprise publique c'est comme 2 restaurants pour vous. Vous devez bien manger dehors de temps en temps? On paye un restaurant, ca coute tout de suite 200 balles entres les enfants, la femme, le vin, la belle famille (mais pourquoi je l'ai ai invite?). Pour une entreprise, il faut bien se loger et investir, ca fait vite 2 milliard de dollars, entre un petit gratte ciel pour les employes, un penthouse pour le CEO, un yatch, un telescope de 50 metres (mais pourquoi on a achete un telescope?).

  5. #185
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Patrick Ruiz
    Homme Profil pro
    Redacteur web
    Inscrit en
    février 2017
    Messages
    1 243
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Redacteur web
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : février 2017
    Messages : 1 243
    Points : 38 173
    Points
    38 173
    Par défaut Plus de 60 % des travailleurs US renonceraient à 10 à 50 % de leur paie pour demeurer en télétravail
    Êtes-vous pour une baisse de salaire pour poursuivre en télétravail pour votre entreprise ? Plus de 60 % des travailleurs US renonceraient à 10 à 50 % de leur paie
    D’après un récent sondage

    Que sacrifieriez-vous pour demeurer en télétravail ? Un peu de votre salaire ? Des jours de congés ? Augmenter votre quota horaire hebdomadaire ? Une nouvelle étude donne des éléments de réponse pour ce qui est de travailleurs américains. Plus de 60 % d’un échantillon de 3500 renonceraient à 10 à 50 % de leur salaire.

    Alors qu'Apple et d'autres grandes entreprises technologiques reportent leur retour prévu aux bureaux physiques, une enquête révèle que les travailleurs des États-Unis seraient prêts à renoncer à beaucoup de choses pour demeurer sur la formule travail à distance. De l'enquête de GoodHire, il ressort que plus des deux tiers (68 %) choisiraient le travail à distance plutôt que le travail dans un bureau. 61 % des personnes interrogées ont déclaré qu'elles seraient prêtes à accepter une baisse de salaire en échange de la possibilité de travailler à domicile de façon permanente. Certains ont même suggéré qu'ils sacrifieraient jusqu'à 50 % de leur salaire actuel pour le faire. Néanmoins, le lot le plus important s’est positionné pour une baisse de salaire maximale de 10 %.

    Les salaires ne sont pas la seule chose à laquelle les employés sont prêts à renoncer en échange du travail à distance. 70 % des personnes interrogées ont déclaré qu'elles renonceraient à des avantages tels qu'une assurance maladie, dentaire ou visuelle, des congés payés, des abonnements à des salles de sport, etc.

    Nom : 1.png
Affichages : 1568
Taille : 107,8 Ko

    45 % des participants à l'enquête ont déclaré qu'ils quitteraient immédiatement leur emploi ou commenceraient à chercher un nouvel emploi à distance s'ils étaient contraints par leur employeur à retourner au bureau à plein temps.

    Nom : 2].png
Affichages : 1562
Taille : 109,4 Ko

    Grosso modo, les participants au sondage ont fait montre d’une envie de demeurer en télétravail de façon permanente ou au moins sur l’approche mixte après la pandémie.

    Nom : 3.png
Affichages : 1550
Taille : 113,9 Ko

    Cette enquête fait suite à un sondage sur developpez.com qui a révélé que la majorité, soit 56,57 %, des votants sont pour rester en télétravail de façon permanente après la crise. Une autre enquête publiée à mi-parcours de l’année précédente par OnePoll en collaboration avec GoTo mettait en avant des tendances similaires. Le sondage réalisé auprès de 1000 employés de bureau aux USA, 250 employés de bureau en Inde, au Royaume-Uni, au Brésil et en Allemagne, 125 employés de bureau en Australie et 125 employés de bureau en Nouvelle-Zélande avait révélé que :

    • 48 % étaient prêts à accepter une baisse de salaire pour rester en télétravail ;
    • 77 % des répondants estimaient que la formule télétravail est le meilleur moyen d’aider l’environnement en raison d’une baisse importante des trajets domicile-travail.

    D’une étude à l’autre, les avantages mis en avant en faveur du volet télétravail reviennent : horaire de travail flexible, moins de stress lié au trajet, des économies et un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. D'un autre côté, les principales préoccupations sont la diminution des mouvements physiques au cours de la journée, le manque d'interaction avec les collègues, la fatigue de l'écran et l'impossibilité de collaborer ou de communiquer efficacement. Une récente publication met en avant un nouvel inconvénient : les employeurs pourraient retourner l’option télétravail en leur faveur et exiger plus d’heures de travail de leurs employés lancés sur cette option.

    Source : GoodHire

    Et vous ?

    Que pensez-vous de ces tendances ? Sont-elles cohérentes avec la réalité dont vous êtes au fait ?
    Êtes-vous en télétravail ? Accepteriez-vous une diminution de votre salaire pour y rester après la pandémie ? Que pensez-vous de l’approche travail à distance de façon générale ?

    Voir aussi :

    Microsoft autorise ses employés à travailler à domicile, alors que la nouvelle épidémie de coronavirus continue de se propager dans les pays du monde entier
    En Chine, le coronavirus force la plus grande expérience de travail à domicile au monde, le télétravail semble être la seule solution dont disposent les entreprises
    Coronavirus : après avoir recommandé le travail à domicile, Twitter demande à ses employés de travailler chez eux. Une mesure adoptée par les grandes enseignes de la tech comme Google
    La crise du coronavirus : un afflux massif vers le travail à domicile crée une opportunité pour les pirates informatiques, selon des experts en cybersécurité
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  6. #186
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    8 255
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 8 255
    Points : 14 787
    Points
    14 787
    Par défaut
    Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
    61 % des personnes interrogées ont déclaré qu'elles seraient prêtes à accepter une baisse de salaire en échange de la possibilité de travailler à domicile de façon permanente. Certains ont même suggéré qu'ils sacrifieraient jusqu'à 50 % de leur salaire actuel pour le faire. Néanmoins, le lot le plus important s’est positionné pour une baisse de salaire maximale de 10 %.
    Il y a plein de choses qui peuvent expliquer ça :
    - ils vivent à 1h du boulot
    - ils touchent un salaire de la Silicon Valley, et 90% de ce salaire représente une fortune surtout si on déménage dans une zone moins cher
    - l'ambiance dans l'entreprise est toxique

    Perso j'aimerais bien travailler à 100% en télétravail pour une entreprise parisienne et être payé 90% du salaire parisien .
    Ou mieux : faire pareil avec une entreprise Suisse .

    Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
    Les salaires ne sont pas la seule chose à laquelle les employés sont prêts à renoncer en échange du travail à distance. 70 % des personnes interrogées ont déclaré qu'elles renonceraient à des avantages tels qu'une assurance maladie, dentaire ou visuelle, des congés payés, des abonnements à des salles de sport, etc.
    C'est de la folie de renoncer à ces assurances. Les soins coutent une fortune aux USA.

    Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
    45 % des participants à l'enquête ont déclaré qu'ils quitteraient immédiatement leur emploi ou commenceraient à chercher un nouvel emploi à distance s'ils étaient contraints par leur employeur à retourner au bureau à plein temps.
    Si ce sondage est représentatif de la réalité (ce qu'on ne peut jamais savoir), ça devrait motiver les entreprises à laisser un peu de télétravail pour ceux qui veulent.
    Keith Flint 1969 - 2019

  7. #187
    Modérateur
    Avatar de grunk
    Homme Profil pro
    Architecte Web / Android
    Inscrit en
    août 2003
    Messages
    6 368
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : France, Côte d'Or (Bourgogne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte Web / Android
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : août 2003
    Messages : 6 368
    Points : 18 487
    Points
    18 487
    Par défaut
    C'est quand même étrange :
    - Plus besoin de bureau pour l'employé => frais en moins
    - Globalement plus de productivité => argent en plus

    Et on veux baisser les salaires ?

    Soit le salaire est artificiellement gonflé pour assumer le coût de la vie dans certaines villes/région (typiquement SF et la silicon valley) et à ce moment là il faudrait clairement dissocier cette partie du salaire.
    Soit le travail réalisé en télétravail est jugé moins qualitatif est c'est pas normal.

    Perso j'ai télétravaillé sans demander un centime à mon employeur alors que j'aurais pu être défrayé pour la mise à disposition de mon internet , de mon electricité , de mon bureau , d'un écran , etc ... Donc accepter une baisse de salaire , certainement pas.

    Perso j'aimerais bien travailler à 100% en télétravail pour une entreprise parisienne et être payé 90% du salaire parisien
    Le salaire parisien c'est un peu un mythe , il existe certes une différence mais clairement bien inférieur à la différence du coût de la vie. Ce qui donne cette impression c'est qu'il y'a globalement plus de grands groupes en RP qui peuvent se permettre de sortir de gros salaires là ou la province à plus de PME avec moins de moyens.
    Pry Framework php5 | N'oubliez pas de consulter les FAQ Java et les cours et tutoriels Java

  8. #188
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    8 255
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 8 255
    Points : 14 787
    Points
    14 787
    Par défaut
    Citation Envoyé par grunk Voir le message
    Et on veux baisser les salaires ?
    Les entreprises sont gagnantes de tous les côtés avec le télétravail :
    - elles font des économies de loyer et de salaire
    - les employés sont plus productif et moins stressé

    Bon après les managers aiment bien voir les employés, ça les rassurent, ils se disent "au moins ils sont là physiquement, ils ne doivent pas glander à 100%" alors qu'en télétravail les managers doivent se dire "si ça se trouve ils sont en train de faire leur vaisselle au lieu de bosser".
    Les entreprises ont du mal à la modernité, même chez Google, Apple, Amazon, etc, le télétravail passe mal. Ça fait chier les patrons que les employés soient chez eux.

    Citation Envoyé par grunk Voir le message
    Soit le travail réalisé en télétravail est jugé moins qualitatif est c'est pas normal.
    Je ne vois pas les choses comme ça.
    C'est juste qu'il y a des employés qui sont prêt à perdre du salaire, juste pour ne plus avoir à se rendre au bureau tous les jours. (les ambiances sont parfois toxiques, regardez chez Apple par exemple ).
    Aucun patron ne va dire "ton travail est excellent en ce moment, le télétravail a un impact positif sur tes performances, je vais t'augmenter", les patrons vont dire "ça me fait chier que tu travailles depuis chez toi alors tu vas te ramener au bureau le plus tôt possible".

    Citation Envoyé par grunk Voir le message
    Le salaire parisien c'est un peu un mythe
    En tout cas ça doit être forcément beaucoup plus élevé que mon salaire actuel.
    Keith Flint 1969 - 2019

  9. #189
    Membre chevronné
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    juillet 2007
    Messages
    836
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 39
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : High Tech - Opérateur de télécommunications

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2007
    Messages : 836
    Points : 1 787
    Points
    1 787
    Par défaut
    Avec 10% minimum de baisse de salaire et 3 à 4 jours de télétravail je ne perd pas d argent (économie en transport) et je polue moins la planète. A cela j ajoute un confort de vie (pouvoir faire 10 min de sieste après le déjeuner ou voir les enfants en journée, profiter du soleil dans le jardin pour arracher une mauvaise herbe) qui vaut bien 10% de baisse de salaire supplémentaire. Et comme ce repos est bien plus détendant que d aller sur le net regarder un site, je gagne en productivité...
    Tout ce que j'écris est libre de droits (Licence CC0) et je vous incite à faire de même.

  10. #190
    Membre confirmé Avatar de Gunny
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    avril 2007
    Messages
    183
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : Danemark

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : avril 2007
    Messages : 183
    Points : 572
    Points
    572
    Par défaut
    Cette "enquête" est un énorme foutage de gueule, encore une fois. Si on demande aux gens "si la seule facon de télétravailler est d'avoir une coupe de salaire, le feriez-vous ?", beaucoup vont répondre oui, sauf que dans la réalité, ils vont vite s'enfuir vers les boîtes qui leur offriront un meilleur salaire ET du télétravail. Les travailleurs IT sont en pénurie en ce moment, ce qui signifie qu'il n'y a absolument aucune raison de perdre du salaire, c'est l'inverse.
    De plus, je rigole un peu que toute ma carrière on m'a dit que mon salaire dépend de la valeur que j'apporte à l'entreprise. Soudainement ce n'est plus le cas ? Mon employeur trouve que j'ai besoin de moins d'argent donc il peut me payer moins ? Est-ce que ça veut dire que je peux demander plus de salaire si je déménage plus loin du bureau ? Ou que les gens sans enfants peuvent aussi être payés moins ?
    Ça n'a aucune espèce de sens autre que les grosses boîtes veulent le beurre et l'argent du beurre. Ne vous laissez pas avoir, le télétravail leur fait déjà économiser de l'argent.

  11. #191
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    8 255
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 8 255
    Points : 14 787
    Points
    14 787
    Par défaut
    Citation Envoyé par Gunny Voir le message
    Les travailleurs IT sont en pénurie en ce moment, ce qui signifie qu'il n'y a absolument aucune raison de perdre du salaire, c'est l'inverse.
    De plus, je rigole un peu que toute ma carrière on m'a dit que mon salaire dépend de la valeur que j'apporte à l'entreprise.
    L'histoire du "le salaire dépend de la valeur que j'apporte à l'entreprise" je ne l'ai jamais entendu. Dans le monde réel ce ne sont jamais ceux qui bossent le mieux qui gagnent le plus.
    Pour avoir un bon salaire il faut savoir se vendre et savoir négocier son salaire.
    Si tu sais te vendre tu peux trouver du travail ailleurs, donc si l'entreprise veut te garder elle va être contrainte de t'augmenter.
    Alors que si quelqu'un est nul en recherche d'emploi, il va se faire sous payer par son entreprise pendant des années, parce qu'il ne trouve pas mieux ailleurs.
    (il y a des histoires de lécher les bottes de la hiérarchie, mais je ne connais pas le sujet, je ne sais pas si ça peut fonctionner réellement)

    Citation Envoyé par Gunny Voir le message
    Les travailleurs IT sont en pénurie en ce moment, ce qui signifie qu'il n'y a absolument aucune raison de perdre du salaire, c'est l'inverse.
    Si des gens sont prêt à accepter des salaires plus faibles en échange de pouvoir faire du télétravail, les entreprises ont raison d'en profiter.
    Il y a 2 offres d'emplois :
    - 0% télétravail, payé x
    - 100% télétravail, payé 0,9x
    Je ne vois pas ce qu'il y a de mal à accepter la seconde offre si on préfère travailler à la maison. Elle va recevoir des tonnes de candidatures.

    Citation Envoyé par Gunny Voir le message
    Ça n'a aucune espèce de sens autre que les grosses boîtes veulent le beurre et l'argent du beurre. Ne vous laissez pas avoir, le télétravail leur fait déjà économiser de l'argent.
    L'entreprise veut faire le maximum d'économie possible, chaque centime qui ne part pas dans les salaires est précieux.

    Par exemple, pour faire des économies les entreprises Françaises demandent aux sociétés de prestation de créer des plateaux au Maroc, parce que les ingénieurs marocains coutent moins cher que les ingénieurs Français. (il y a aussi l'Inde et la Chine)
    Keith Flint 1969 - 2019

  12. #192
    Membre chevronné
    Homme Profil pro
    Chercheur en informatique
    Inscrit en
    octobre 2019
    Messages
    468
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 39
    Localisation : France, Aube (Champagne Ardenne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chercheur en informatique
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2019
    Messages : 468
    Points : 1 866
    Points
    1 866
    Par défaut
    j'étais dans une boite du cac40 il y'a 1ans et aujourd'hui j'en suis dans 1 autre...

    je me suis barré cette année car après plus de 2ans sans augmentation et avec une prime d'intéressement de 70€ hum hum...
    pourtant pendant le covid j'ai et tous le monde dans ma boite a bosser a plein temps, la boite à fait des milliards d'€ de bénéfice et les dividende pour les actionnaires ont augmenter.
    Les augmentations était gelée depuis 2ans et je me suis tiré quand mon manager à embauché un type a un poste similaire que le mien mais mieux payer que moi car "le budget embauche et augmentation est différent et que aujourd'hui pour attirer des salariées a venir fallait payer plus que moi à l'époque".
    Grosse vague de départ depuis ces 4 derniers mois pour aller ailleurs mieux payer et télétravaille 3j/sem acquis d'office dans le contrat


    Donc ce genre de raisonnement (télétravail en échange d'un salaire <) moi je dis fuck et je me tire chez le concurrent, je peux trouver du boulot en moins d'1 semaine.
    Il faut arrêter de ce faire arnaquer.

    Barrer vous de ces boites de merde et quand elles auront plus personnes de compétents elles se poseront surement les bonnes questions.
    D'une manière générale aujourd'hui plus personne ne fait carrière dans la meme boite toute sa vie, le seul moyen de gagner plus c'est de changer de boite, enfin c'est que comme ça pour ma part que j'ai pu avoir de vrai augmentation de 20%.
    Rester dans la boite au moins 1-2ans (sauf si ca crain niveau ambiance et charge) et ne pas hésiter a prospecter sur LinkedIn histoire de voir combien on vous propose, si un jour on vous fait une super offre foncer ! n'ayez aucune loyauté envers votre entreprise car elle s'en tape de vous.
    L'erreur c'est d'attendre le dernnier moment quand on en peut plus et de se barrer sans boulot derriere ou alors d'un taff pris d'en l'urgence qui vous rémunère pas a votre juste valeur ou de missions qui ne correspondent pas a vos attentes

  13. #193
    Rédacteur/Modérateur


    Homme Profil pro
    Network game programmer
    Inscrit en
    juin 2010
    Messages
    6 765
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Network game programmer

    Informations forums :
    Inscription : juin 2010
    Messages : 6 765
    Points : 31 007
    Points
    31 007
    Billets dans le blog
    4
    Par défaut
    Citation Envoyé par calvaire Voir le message
    embauché un type a un poste similaire que le mien mais mieux payer que moi car "le budget embauche et augmentation est différent et que aujourd'hui pour attirer des salariées a venir fallait payer plus que moi à l'époque".
    En voilà une belle connerie et hypocrisie qui m'a toujours fait rire : une boîte ne veut pas t'augmenter, mais pour embaucher quelqu'un elle est prête à signer un gros chèque.
    On préfère payer plus cher un nouveau et faire un pari sur ce qu'il va donner une fois dans l'équipe que compenser une personne en poste qui a l'ancienneté, l'historique et les connaissances.
    On marche sur la tête.
    Pensez à consulter la FAQ ou les cours et tutoriels de la section C++.
    Un peu de programmation réseau ?
    Aucune aide via MP ne sera dispensée. Merci d'utiliser les forums prévus à cet effet.

  14. #194
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    8 255
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 8 255
    Points : 14 787
    Points
    14 787
    Par défaut
    Citation Envoyé par calvaire Voir le message
    moi je dis fuck et je me tire chez le concurrent, je peux trouver du boulot en moins d'1 semaine.
    Vous avez bien de la chance, parce que selon où on se trouve ça peut être l'enfer, parfois il y a 0 offre et des centaines de candidats. De mon point de vue, plus t'es diplômé, plus il est difficile de trouver un travail. (toutes les entreprises n'ont pas besoin d'ingénieur de développement)
    Généralement dans les conventions cadre/ingénieur (je sais pas quoi), il y a un préavis de 3 mois, donc si vous trouvez un job ailleurs vous pourrez ne le commencer que 3 mois après. (ça se négocie avec l'entreprise, mais elle n'a pas de raison d'être sympa avec un gars qui se barre)

    Citation Envoyé par Bousk Voir le message
    On préfère payer plus cher un nouveau et faire un pari sur ce qu'il va donner une fois dans l'équipe que compenser une personne en poste qui a l'ancienneté, l'historique et les connaissances.
    Le gars accepte d'être sous payé depuis des années, pourquoi l'entreprise l'augmenterait ? (j'ai perdu plein de collègues quand ils ont vu que les augmentations étaient de 50€ brut/mois).
    Il faut négocier un gros salaire au moment de l'embauche après c'est trop tard. Si vous voulez un meilleur salaire il faut changer d'entreprise.

    Ce serait génial si il existait un lien entre la qualité du travail réalisé et le salaire, mais en France ça n'existe pas.
    Keith Flint 1969 - 2019

  15. #195
    Expert éminent sénior
    Avatar de Glutinus
    Homme Profil pro
    Freelance EURL / Business Intelligence ETL
    Inscrit en
    avril 2005
    Messages
    5 484
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Freelance EURL / Business Intelligence ETL
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : avril 2005
    Messages : 5 484
    Points : 26 025
    Points
    26 025
    Billets dans le blog
    3
    Par défaut
    Citation Envoyé par Bousk Voir le message
    En voilà une belle connerie et hypocrisie qui m'a toujours fait rire : une boîte ne veut pas t'augmenter, mais pour embaucher quelqu'un elle est prête à signer un gros chèque.
    On préfère payer plus cher un nouveau et faire un pari sur ce qu'il va donner une fois dans l'équipe que compenser une personne en poste qui a l'ancienneté, l'historique et les connaissances.
    On marche sur la tête.
    C'était bien beau, ça, chez Choupa-Stevia (anciennement Choupa Group) ça a recruté en 2004 alors qu'on était en creux de vague des ingénieurs à prix cassé. Trois ans plus tard les salaires étaient plus qu'au beau fixe. Un ingénieur, 3 ans d'expérience, était moins bien payé qu'un JD avec un mastère en optique et reformé 3 semaines à l'arrache sur Java et Cobol...

    Je parle même pas de la cheffe de projet qui était payée moins de 30K sous prétexte qu'elle n'avait pas de formation de chef de projet (mais un bac+5 en statistique, comme si c'était amha pas suffisant pour faire correctement de l'IT...). Elle a passé 2 ans à faire une formation diplômable, bossé tous les soirs du lundi au vendredi et le samedi toute la journée sans voir son mari. Au final, quand elle est venue fièrement annoncer, comme à son habitude le manager a dit :
    - Oui mais tu sais, tu n'as pas de formation chef de projet
    - Ben si, je suis venue te dire que je viens d'avoir !
    - Ha, mais tu m'as mal compris... il fallait que tu fasses de missions de chef de projet !
    - Mais je suis cheffe de projet depuis 3 ans !
    - Ha, mais, heu, ho t'as vu le ciel il est pas bleu aujourd'hui...

    Je rigole pour cette dernière phrase, je sais pas ce qui lui a été répondu, elle m'a jamais raconté la suite, mais bon elle s'est barrée après 3 ans de farce. En attendant, avant la crise, elle était payée moins 10K de moins qu'un ingé expérimenté de 2 ans qui vient de se faire recruter...
    - So.... what exactly is preventing us from doing this?
    - Geometry.
    - Just ignore it !!
    ****
    "The longer he lived, the more he realized that nothing was simple and little was true" A clash of Kings, George R. R. Martin.
    ***
    Quand arrivera l'apocalypse, il restera deux types d'entreprise : les pompes funèbres et les cabinets d'audit. - zecreator, 21/05/2019

  16. #196
    Membre chevronné
    Homme Profil pro
    Chercheur en informatique
    Inscrit en
    octobre 2019
    Messages
    468
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 39
    Localisation : France, Aube (Champagne Ardenne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chercheur en informatique
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2019
    Messages : 468
    Points : 1 866
    Points
    1 866
    Par défaut
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Vous avez bien de la chance, parce que selon où on se trouve ça peut être l'enfer, parfois il y a 0 offre et des centaines de candidats. De mon point de vue, plus t'es diplômé, plus il est difficile de trouver un travail. (toutes les entreprises n'ont pas besoin d'ingénieur de développement)
    Généralement dans les conventions cadre/ingénieur (je sais pas quoi), il y a un préavis de 3 mois, donc si vous trouvez un job ailleurs vous pourrez ne le commencer que 3 mois après. (ça se négocie avec l'entreprise, mais elle n'a pas de raison d'être sympa avec un gars qui se barre)
    oui ils peuvent te faire chier pour que tu restes 3 mois, mais... toi tu peux aussi glander pendant ces 3 mois.
    Quand tu donne ta lettre démission, tu négocie pour partir plus tot si tu le (souhaite) en argumentant que "la motivation de bosser sur ce projet n'y est plus" histoire de faire comprendre les choses.
    Moi j'ai eu le culot de lui demander une prime de départ en échange de faire de la bonne pub a la boite, j'ai pu avoir 500€ Faut savoir négocier et trouver les bons mots.


    J'habite a coté d'une grosse ville, j'ai beaucoup d'offre d'emploie. Si tu habites en cambrousse oui c'est sur tu trouveras pas un autre poste. Mais dans ce cas tu dois accepter d'etre sous payer toute ta vie ou bien déménager. C'est triste mais de mon expérience y'a pas d'autre solution, les boites n'augmente pas en France (meme si elles te le promettent toute pendant l'entretient d'embauche, vous savez la phase bullshit du recruteur quand il parle de ça merveilleuse boite). Enfin je précise que j'ai toujours bossé pour de très gros groupes. Je ne suis jamais allé dans des startup/tpe/pme.

  17. #197
    Membre chevronné
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    août 2009
    Messages
    441
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations forums :
    Inscription : août 2009
    Messages : 441
    Points : 1 815
    Points
    1 815
    Par défaut
    Citation Envoyé par Bousk Voir le message
    En voilà une belle connerie et hypocrisie qui m'a toujours fait rire : une boîte ne veut pas t'augmenter, mais pour embaucher quelqu'un elle est prête à signer un gros chèque.
    On préfère payer plus cher un nouveau et faire un pari sur ce qu'il va donner une fois dans l'équipe que compenser une personne en poste qui a l'ancienneté, l'historique et les connaissances.
    On marche sur la tête.
    C'est pas de la connerie c'est du cynisme induit par le system "ESN".

    Les clients veulent des presta pas cher. Les prix ne sont pas forcément réévalué chaque année. Donc les presta en place tu ne les augmentent pas sauf si leur poste évolué auquel cas tu peux changer la tarification (enfin c'est pas si simple).
    Par contre tu as besoin de recruter afin de répondre aux besoins supplémentaire. Si le besoin est urgent, cela peut couter cher de recruter un nouveau. Si tu as le temps, tu peux recruter à bon prix et monter des formations (à destination de non-informaticien par ex.).


    Le fond du problème ce sont les clients qui sélectionnent les presta en fonction de critère de prix et non de compétences !

  18. #198
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    8 255
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 8 255
    Points : 14 787
    Points
    14 787
    Par défaut
    Citation Envoyé par Glutinus Voir le message
    comme à son habitude le manager a dit :
    Ça doit faire partie de la formation de manager de trouver des prétextes bidons pour justifier de ne pas augmenter le salaire de quelqu'un, mes collègues ont bien connus ça lors de leur entretiens annuel. Pour justifier que l'augmentation était de 50€ les managers rabaissaient les travailleurs, en disant n'importe quoi. Le manager actuel n'a pas fait les mêmes études, lui il dit juste "on m'a donné une enveloppe, j'aimerais bien faire plus, mais je ne peux pas", ce qui est moins méchant je trouve.
    Parce qu'avait c'était plus "t'es un connard, tu glandes rien, tu ne mérites pas ces 50€ mais t'as de la chance on est super sympa, tu peux nous remercier parce qu'on a du se battre pour débloquer cet argent".
    Keith Flint 1969 - 2019

  19. #199
    Expert éminent sénior
    Avatar de Glutinus
    Homme Profil pro
    Freelance EURL / Business Intelligence ETL
    Inscrit en
    avril 2005
    Messages
    5 484
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Freelance EURL / Business Intelligence ETL
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : avril 2005
    Messages : 5 484
    Points : 26 025
    Points
    26 025
    Billets dans le blog
    3
    Par défaut
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Ça doit faire partie de la formation de manager de trouver des prétextes bidons pour justifier de ne pas augmenter le salaire de quelqu'un, mes collègues ont bien connus ça lors de leur entretiens annuel. Pour justifier que l'augmentation était de 50€ les managers rabaissaient les travailleurs, en disant n'importe quoi. Le manager actuel n'a pas fait les mêmes études, lui il dit juste "on m'a donné une enveloppe, j'aimerais bien faire plus, mais je ne peux pas", ce qui est moins méchant je trouve.
    Parce qu'avait c'était plus "t'es un connard, tu glandes rien, tu ne mérites pas ces 50€ mais t'as de la chance on est super sympa, tu peux nous remercier parce qu'on a du se battre pour débloquer cet argent".
    Pour la majorité des collègues avec qui on ne faisait pas de remous - il y en avait quelques-uns qui étaient plus problématiques ceux-là étaient poussé à la porte de sortie - cela ne se faisait pas comme ça.

    1- Mon premier chef de projet était jeune, il était parti 3 jours en formation "chef de projet", et il nous a confirmé à la cantine chez notre client qu'il fallait le moins possible parler d'argent chez Choupa Group. Prime, augmentation, réévaluation de salaire, dès que tu entendais ce nom tu étais formé à réagir sur la défensive, à pleurer, écarquiller les yeux, soupirer en disant "mais tu n'as pas compris", à la manière d'un footballeur qui s'effondre en se tenant la cheville

    2- De ce fait, lors de mon premier entretien, ma manageuse (qui faisait juste le suivi de carrière, j'ai jamais bossé avec elle) m'avait dit que "l'entretien annuel n'était pas fait pour parler des augmentations". Pour faire ça, tu envoies ta lettre au père Noël après tel comité de septembre mais avant tel comité de novembre autre (avec un gros clin d'oeil : "Rien que pour toi, j'ai l'astuce : tu l'envoies précisément début octobre parce qu'après le responsable de la BU part en vacances"). A

    près, toujours d'après le décret officiel, ta demande d'augmentation passe en comité, où elle peut être bloqué par n'importe quel manager, même s'il te connaît pas, juste par délit de sale nom.

    Et si jamais ça passe, la demande remonte au PDG France (oui oui, de Choupa Group, le mec valide officiellement les demandes d'augmentation de dizaines de milliers de développeurs...). Et finalement ça redescend un mois plus tard, mon responsable de Business Unit, à qui j'en ai profité pour en parler pendant que j'étais en intercontrat en pleine crise et qui essayait de convaincre n'importe qui d'accepter n'importe quoi, qui a la grosse larme "Tu sais, j'ai demandé expressément à BigPDG, t'es mon meilleur élément, je lui ai supplié de t'augmenter mais il a rien voulu entendre".

    True stories.
    - So.... what exactly is preventing us from doing this?
    - Geometry.
    - Just ignore it !!
    ****
    "The longer he lived, the more he realized that nothing was simple and little was true" A clash of Kings, George R. R. Martin.
    ***
    Quand arrivera l'apocalypse, il restera deux types d'entreprise : les pompes funèbres et les cabinets d'audit. - zecreator, 21/05/2019

  20. #200
    Membre confirmé Avatar de Gunny
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    avril 2007
    Messages
    183
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : Danemark

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : avril 2007
    Messages : 183
    Points : 572
    Points
    572
    Par défaut
    Citation Envoyé par Derek Corgan Voir le message
    C'est pas de la connerie c'est du cynisme induit par le system "ESN".

    Les clients veulent des presta pas cher. Les prix ne sont pas forcément réévalué chaque année. Donc les presta en place tu ne les augmentent pas sauf si leur poste évolué auquel cas tu peux changer la tarification (enfin c'est pas si simple).
    Par contre tu as besoin de recruter afin de répondre aux besoins supplémentaire. Si le besoin est urgent, cela peut couter cher de recruter un nouveau. Si tu as le temps, tu peux recruter à bon prix et monter des formations (à destination de non-informaticien par ex.).


    Le fond du problème ce sont les clients qui sélectionnent les presta en fonction de critère de prix et non de compétences !
    Le vrai fond du problème c'est que 90% du temps le "client" ferait mieux d'embaucher en interne plutôt que de recruter des prestas.

    note : je suis d'accord avec toi, surtout que techniquement, le client est sensé payer pour une prestation et non pas pour une personne en particulier (on se rapproche dangereusement du délit de marchandage)

Discussions similaires

  1. Réponses: 16
    Dernier message: 12/05/2020, 09h11
  2. Accepter une perte de salaire pour être chef de projet
    Par GreatDeveloerOnizuka dans le forum Emploi
    Réponses: 13
    Dernier message: 26/10/2019, 16h37
  3. "Premier" salaire pour premier travail, developpeur .NET
    Par Naografix dans le forum Salaires
    Réponses: 5
    Dernier message: 09/06/2015, 15h20
  4. Réponses: 39
    Dernier message: 06/07/2010, 13h33
  5. Accepter une baisse de salaire pour un nouveau travail?
    Par Santocha dans le forum Salaires
    Réponses: 3
    Dernier message: 28/01/2009, 14h46

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo