Microsoft permet à davantage de services Azure de s'exécuter n'importe où grâce à Azure Arc

Microsoft continue d’investir dans le domaine du Cloud par le biais de diverses lignes de produits, permettant à un plus grand nombre de ses services Azure de s'exécuter sur d'autres Clouds, sur site, et maintenant, sur des clusters Kubernetes. Mardi, Microsoft a annoncé l’extension des services d'application Azure avec Azure Arc. Il s'agit de l'étape suivante dans son voyage vers les charges de travail multicloud et hybrides, vous permettant d'exécuter Azure Platform-as-a-service (PaaS) n'importe où comme s'il était sur Microsoft Azure. Microsoft ajoute également de nouvelles capacités incrémentielles à sa nouvelle marque "Azure Applied AI Services".

L'objectif de Microsoft a toujours été de permettre aux clients d'utiliser la technologie Azure là où ils en ont besoin. Cela peut être pour des charges de travail entièrement sur site ou hybrides. En faisant un petit retour en arrière pour voir le chemin parcouru, la première tentative de Microsoft dans ce sens a été le pack Windows Azure pour Windows Server. Il vous permettait d'installer Azure sur votre matériel afin que vous puissiez utiliser Service Bus, Web Apps, VMs, etc. sur site. Mais cela avait des limites, était lourd à installer et à gérer, et finalement, il n'a plus été maintenu par Microsoft.

Nom : mi01.png
Affichages : 681
Taille : 8,7 Ko

Plus tard, Microsoft a annoncé ce qui allait devenir la famille Azure Stack, vous permettant d'utiliser une gamme de matériels conformes qui apportent Azure à votre centre de données. Avec Azure Arc, Microsoft pousse ce concept encore plus loin en vous permettant de gérer les ressources à partir d'Azure alors qu'elles peuvent être exécutées pratiquement n'importe où.

Microsoft a dévoilé Azure Arc, son plan de gestion centralisée d'Azure, en 2019. Azure Arc permet aux utilisateurs de tout gérer, de l'inventaire et de la gouvernance à la configuration et à l'organisation des serveurs, de manière centralisée, quel que soit l'emplacement de ces charges de travail de serveur. Azure Arc permet aux utilisateurs de projeter leurs ressources sur site et dans le cloud – serveurs virtuels ou physiques et clusters Kubernetes – dans Azure Resource Manager pour gérer les ressources comme si elles s'exécutaient dans Azure, en utilisant un seul panneau de visualisation.

Depuis cette semaine, d'autres services Cloud de Microsoft, dont Azure App Service, Functions, Logic Apps, API Management et Event Grid, sont tous compatibles avec Arc (à l’étape Preview). Cela signifie qu'ils peuvent être exécutés sur des clusters Kubernetes, ainsi que sur des environnements sur site, multiCloud et périphériques utilisant Azure. Les responsables de Microsoft ont déclaré que tout cluster Kubernetes conforme à la Cloud Native Computing Foundation (CNCF) connecté via Azure Arc peut devenir une cible de déploiement pour ces services applicatifs Azure.

« Les services d'applications sont désormais compatibles avec Azure Arc, ce qui signifie que les clients peuvent déployer des services Web Apps, Functions, API gateways, Logic Apps et Event Grid sur des clusters Kubernetes préprovisionnés », a expliqué Microsoft dans son "Book of News" annuel pour la Build de cette année. « Cela permet de profiter de fonctionnalités telles que les créneaux de déploiement pour les tests A/B, les déclencheurs de file d'attente de stockage et les connecteurs prêts à l'emploi des services d'applications, quel que soit l'emplacement d'exécution. Grâce à ces services portables clés en main, les clients peuvent gagner du temps dans la création d'applications, puis les gérer de manière cohérente dans des environnements hybrides et multiclouds grâce à Azure Arc », lit-on.

Nom : mi02.png
Affichages : 687
Taille : 62,7 Ko

Maintenant, Azure Arc vous permet de gérer les types de ressources suivantes hébergées en dehors d'Azure : les serveurs – machines physiques et virtuelles exécutant Windows ou Linux ; clusters Kubernetes – prise en charge de plusieurs distributions Kubernetes ; services de données Azure – services Azure SQL Database et PostgreSQL Hyperscale.

Un nouveau groupe de services dédié à l'IA : "Azure Applied AI Services"

Microsoft a également annoncé mardi lors de la conférence Build qu'il regroupait un certain nombre de ses services d’Azure AI et les rebaptisait "Azure Applied AI Services". Les services concernés sont Azure Bot Service, Azure Metrics Advisor, Azure Video Analyzer, Azure Cognitive Search, Azure Form Recognizer et Azure Immersive Reader, qui sont maintenant collectivement désignés sous la nouvelle marque Azure Applied AI Services.

Les services Azure Applied AI sont destinés aux clients qui souhaitent les utiliser comme base pour élaborer des solutions spécifiques à l'intelligence artificielle pour leurs entreprises. Ils sont construits sur la base d'Azure Cognitive Services, un ensemble de modèles et d'outils d'IA de Microsoft qui permettent d'extraire le sens du texte, d'intégrer la parole dans les applications et les services et d'analyser le contenu des images et des vidéos.

Microsoft tente de faciliter l'utilisation de l'intelligence artificielle en donnant aux clients un ensemble de processus commerciaux couramment utilisés qu'ils peuvent personnaliser, plutôt que de devoir construire eux-mêmes ce type de services fondamentaux de manière répétée. Bon nombre des services Azure Applied AI s'appuient sur des outils que Microsoft a développés pour son propre usage interne. Les responsables ont cité en exemple Azure Metrics Advisor, qui est issu des travaux de l'équipe Bing visant à détecter les écarts par rapport aux opérations normales. Ce travail a donné naissance au service cognitif Azure Anomaly Detector.

En outre, Microsoft ajoute de nouvelles fonctionnalités à ses services de communication Azure (ACS). ACS est censé permettre aux clients et aux partenaires d'accéder aux mêmes services de voix, de vidéo, de chat et de texto que ceux utilisés par Microsoft pour alimenter Teams. ACS se dote d'une bibliothèque d'interface utilisateur (disponible dès maintenant en Preview), de l'enregistrement des appels (le mois prochain et également en Preview), du routage direct (le mois prochain en Preview), de la prise en charge du protocole TURN (disponible dès maintenant en Preview) et d'un kit de développement logiciel d'appel pour Windows UWP.

Source : Microsoft

Et vous ?

Que pensez-vous de l’extension des services d'applications Azure avec Azure Arc ?
Quel commentaire faites-vous du nouveau groupe de services "Azure Applied AI Services" ?

Voir aussi :

Azure Open Source Week : découvrez les grands axes de collaboration et contributions de Microsoft au niveau mondial, du 7 au 11 juin prochain en ligne
Microsoft annonce la disponibilité de .NET 6 Preview 4 qui apporte l'expérience Hot Reload, à Visual Studio et aux outils de ligne de commande
Visual Studio 2019 v16.10 et la première Preview de la version 16.11 sont disponibles depuis mardi, en voici les nouveautés
Microsoft tente une nouvelle fois de créer un service de grands livres alimenté par la blockchain, passant « d'une offre orientée produit à une solution orientée partenaire »