IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    1 790
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 1 790
    Points : 40 470
    Points
    40 470
    Par défaut Pulumi publie Pulumi 3.0, la troisième version majeure de sa plateforme d'infrastructure en tant que code
    Pulumi publie Pulumi 3.0, la troisième version majeure de sa plateforme d'infrastructure en tant que code
    qui prend en charge Google Cloud en tant que fournisseur natif d'infrastructure

    Pulumi est l'une des premières entreprises de ce qui est maintenant un nombre croissant de startups d'infrastructure en tant que code (IaC – infrastructure-as-code). Mardi, à l'occasion de sa conférence dédiée aux développeurs, la société a annoncé la disponibilité de la troisième version majeure de sa plateforme, Pulumi 3.0. La nouvelle version comprend des fonctionnalités allant de la prise en charge de Google Cloud en tant que fournisseur natif d'infrastructure (en avant-première) à une nouvelle API d'automatisation qui transforme Pulumi en une bibliothèque qui peut ensuite être appelée à partir d'autres applications.

    Qu'est-ce que Pulumi et quelles sont ses caractéristiques ?

    Pulumi est une startup à Seattle financée par le capital-risque dont la mission est de permettre à chacun d'exploiter la puissance du cloud, en commercialisant une plateforme open source d'IaC du même nom. Cette dernière permet aux entreprises d'automatiser la gestion de leurs environnements en nuage. En effet, le déploiement d'une application sur une plateforme en nuage implique de nombreuses étapes différentes, notamment le provisionnement et la configuration des ressources d'infrastructure, la définition des règles de sécurité et la mise en place des différents composants de l'application.

    Nom : Pulumi.jpg
Affichages : 693
Taille : 29,8 Ko

    Ces tâches laborieuses sont généralement gérées par l'écriture d'un code qui permet de standardiser les flux de travail à l'aide d'un script réutilisable. Le problème est que chaque plateforme de cloud computing exige des développeurs qu'ils écrivent ces scripts dans un langage de programmation spécifique à un outil particulier, ce qui signifie qu'il y a une courbe d'apprentissage importante pour chacun d'entre eux. Pulumi élimine cette courbe d'apprentissage en permettant d'utiliser des langages de programmation standard tels que Python, JavaScript, TypeScript, Go et .NET/C# pour gérer l'infrastructure du cloud.

    Pulumi affirme que cette approche est beaucoup plus facile, principalement parce qu'ils ont des constructions de code qui facilitent la programmation. « Pulumi offre la plateforme d'IaC la plus complète permettant de construire, déployer et gérer une infrastructure et des applications modernes de cloud computing. Pulumi permet aux ingénieurs en informatique dématérialisée d'utiliser des langages familiers pour décrire leur infrastructure dématérialisée, ce qui leur permet d'utiliser les outils et les pratiques de base de l'ingénierie logicielle pour gérer et tirer le meilleur parti des plateformes dématérialisées de leur choix », explique l'entreprise.

    Nom : meta.png
Affichages : 682
Taille : 338,8 Ko

    Avec 70 nouvelles fonctionnalités et environ 1 000 améliorations depuis la version 2.0, il s'agit de la plus importante version de Pulumi à ce jour. La version 3.0 de Pulumi apporte quelques mises à jour importantes, notamment ce que la société appelle de nouveaux "fournisseurs natifs" pour chacune des principales plateformes de cloud computing. Il s'agit de Microsoft Azure, déjà disponible, de Google Cloud, en avant-première, et d'Amazon Web Services, à venir. Voici ci-dessous les principaux changements intervenus dans Pulumi 3.0.

    L'API d'automatisation de Pulumi

    L'API d'automatisation de Pulumi a été publié en avant-première l'année dernière et est maintenant disponible en tant que partie de Pulumi 3.0. Elle fournit une API pour intégrer Pulumi dans vos propres applications, et supporte tous les langages Pulumi, y compris TypeScript/JavaScript, Python, Go, et C#. Au lieu de travailler directement avec la CLI de Pulumi, ou d'écrire des scripts pour exécuter la CLI dans votre environnement CI/CD, vous pouvez maintenant construire vos propres solutions logicielles qui reposent sur le moteur de déploiement d'infrastructure en tant que code de Pulumi.

    Nom : automation.png
Affichages : 677
Taille : 201,4 Ko

    Selon l'entreprise, il est facile d'intégrer Pulumi dans vos flux de travail définis par logiciel avec seulement quelques lignes de code. D'après elle, cela ouvre de nouvelles possibilités pour la gestion de l'infrastructure en nuage par votre équipe. « Nous avons été témoins de l'incroyable créativité des clients et des communautés de Pulumi qui ont créé des solutions à partir de l'API d'automatisation », a-t-elle déclaré. En outre, l'API d'automatisation de Pulumi alimente plusieurs autres nouvelles fonctionnalités comme Pulumi Kubernetes Operator, Pulumi GitHub Action v3 et le support de Concourse CI pour Pulumi.

    Fournisseurs natifs pour Azure et Google Cloud

    Selon l'équipe de Pulumi, il propose des packages pour gérer l'infrastructure cloud dans plus de 50 applications cloud et SaaS, avec plus d'une douzaine de nouveaux fournisseurs ajoutés depuis Pulumi 2.0, notamment des partenariats avec Civo, Venafi, Okta, Auth0, Equinix Metal, Spot Ocean for Azure et Splunk. Dans le cas des fournisseurs de cloud les plus importants et les plus utilisés, l'équipe a créé quelque chose de nouveau : "les fournisseurs natifs". Selon elle, ces fournisseurs vous offrent l'interface la plus complète et la plus cohérente pour le cloud moderne.

    Ils sont générés automatiquement à partir des API des fournisseurs de cloud et des modèles de ressources qui sont maintenus directement par les équipes de service des fournisseurs de cloud. Cela permet aux fournisseurs natifs d'offrir une couverture d'API à 100 %, une prise en charge le jour même des nouvelles fonctionnalités, l'API exacte conçue par l'équipe de service du fournisseur, et moins de bogues et de problèmes de fiabilité. L'équipe a déclaré que cela fait des fournisseurs natifs le meilleur moyen de gérer l'infrastructure dans les plateformes de cloud computing prises en charge.

    Mardi, l'équipe a également publié un aperçu du nouveau fournisseur "Google Cloud Native". Ce fournisseur natif offre une couverture à 100 % de la plateforme Google Cloud, avec 70 % de propriétés de ressources supplémentaires prises en charge par rapport au fournisseur existant. Il prendrait également en charge chaque version de chaque ressource prise en charge, y compris les offres alpha, bêta et GA (General availability) de Google Cloud. En ce qui concerne AWS, l'équipe a annoncé qu'un fournisseur natif AWS est attendu plus tard cette année.

    Les paquets Pulumi et les composants multilangage

    Les paquets Pulumi sont la technologie de base qui permet de définir une fois le provisionnement des ressources d'infrastructure cloud et de le mettre à la disposition des utilisateurs dans tous les langages supportés par Pulumi. Selon l'équipe, si vous avez déjà utilisé un fournisseur de cloud dans Pulumi, vous avez utilisé un paquet Pulumi. Avec Pulumi 3.0, elle étend les paquets Pulumi pour permettre également la construction et le conditionnement de Pulumi Components : des abstractions de plus haut niveau sur les modèles d'infrastructure de cloud computing décrits comme des programmes Pulumi normaux.

    Nom : l.png
Affichages : 669
Taille : 15,8 Ko

    Cela permet de prendre facilement un programme Pulumi qui définit une collection de ressources et de le transformer en quelque chose de réutilisable : un paquet Pulumi qui peut être publié et utilisé par tous les utilisateurs de Pulumi, dans toutes les langues supportées par Pulumi. Un exemple de construction et d'empaquetage de composants Pulumi en tant que paquet Pulumi est le paquet Pulumi EKS (Amazon Elastic Kubernetes Service). L'équipe a initialement publié un composant permettant de construire et de gérer des clusters EKS prêts pour la production il y a près de deux ans.

    Cependant, il n'était disponible que pour les utilisateurs Node.js de Pulumi sous forme de paquet npm. Elle estime que ce composant a été incroyablement populaire, car il permet d'abstraire une grande partie de la complexité de toutes les pièces mobiles qui doivent être gérées pour mettre en place un cluster EKS à travers les ressources AWS et les ressources Kubernetes en cluster. Récemment, elle a transformé ce composant en un paquet Pulumi, le mettant à la disposition des utilisateurs en Python, Go et .NET, avec une seule implémentation. Pulumi EKS ne serait que le début ; l'équipe prévoit d'autres implémentations dans les mois à venir.

    Des améliorations pour les SDK de Go et de Python

    Les SDK de langage de Pulumi apportent la puissance de la gestion de l'infrastructure cloud dans le langage de votre choix d'une manière naturelle et productive, vous permettant d'utiliser tous vos connaissances et outils de génie logiciel existants pour vos projets d'infrastructure cloud. Dans Pulumi 3.0, l'équipe a apporté des améliorations aux SDK Go et Python pour améliorer la productivité des développeurs et permettre l'utilisation d'outils supplémentaires. Pour les utilisateurs de Go, l'équipe estime que Pulumi 3.0 réduit la taille des binaires de 4 fois et améliore les temps de construction jusqu'à 3 fois.

    Nom : pythoncompletion.png
Affichages : 671
Taille : 75,7 Ko

    Selon elle, cela conduit à une boucle de développement d'infrastructure beaucoup plus rapide. En outre, les API Go permettant de travailler avec les valeurs de sortie de Pulumi ont été simplifiées pour offrir une seule façon de transformer les sorties au lieu de trois options différentes. L'objectif est de rendre le SDK Go plus cohérent et plus facile à prendre en main. Pour les utilisateurs de Python, elle a déclaré que Pulumi 3.0 apporte une nouvelle façon, plus fortement typée, de fournir des entrées aux ressources en nuage, garantissant que les utilisateurs obtiennent des listes de complétion, une vérification de type et plus encore dans l'EDI de leur choix.

    Parallèlement, certaines incohérences dans la dénomination des propriétés d'entrée ont également été supprimées. Désormais, tous les noms de propriétés suivent une convention de dénomination cohérente et prévisible.

    Nouvelles intégrations et fonctionnalités dans Pulumi Service

    En plus de la version open source de Pulumi 3.0, l'équipe met également à disposition de nouvelles fonctionnalités pour les utilisateurs de Pulumi Service : un backend par défaut simple et facile à utiliser pour tous les utilisateurs de Pulumi, avec des fonctionnalités supplémentaires pour les équipes et les entreprises. « L'intégration de Pulumi dans les systèmes CI/CD est une étape clé pour profiter pleinement des avantages de l'infrastructure moderne en tant que code, et nous avons travaillé pour rendre cela plus facile que jamais », a déclaré Luke Hoban de Pulumi.

    Nom : dashboard.png
Affichages : 670
Taille : 400,0 Ko

    Depuis la version 2.0, l'équipe a ajouté des intégrations partenaires avec Spinnaker, GitHub Actions et CodeFresh ainsi qu'un nouveau Pulumi Kubernetes Operator. En outre, elle a introduit un nouvel assistant CI/CD au service pour aider à configurer le contrôle de version et l'intégration CI/CD pour vos projets Pulumi en quelques clics. Pour les utilisateurs professionnels, elle a apporté plusieurs améliorations au support SAML SSO et SCIM. Le support SSO de Pulumi fonctionne désormais de manière transparente avec Okta (ainsi que Google Identity, Azure Active Directory et d'autres).

    Les utilisateurs et les groupes peuvent désormais être synchronisés via le support SCIM de votre fournisseur SAML, et les nouveaux rôles d'administrateur d'équipe devraient simplifier la gestion des équipes pour les grandes organisations. Enfin, le service Pulumi offre désormais une page d'accueil de tableau de bord qui donne un aperçu de votre infrastructure, que vous soyez un utilisateur individuel ou un membre d'une grande organisation.

    Source : Pulumi 3.0

    Et vous ?

    Que pensez-vous des nouvelles fonctionnalités introduites par Pulumi 3.0 ?
    Utilisez-vous Pulumi ou votre organisation l'utilise-t-elle ? Si oui, quel est votre retour d'expérience ?

    Voir aussi

    DevOps avec Azure – Partie 2 : Infrastructure as Code (IaC) avec Azure ARM, un billet d'Hinault Romaric

    Les salaires des DevOps ont continué à augmenter pendant la pandémie, même si toutes les régions n'ont pas connu cette croissance, d'après une enquête de Puppet

    AWS lance Amazon DevOps Guru, un service d'opérations dans le cloud alimenté par l'apprentissage automatique pour améliorer la disponibilité des applications

    Amazon Web Services annonce la disponibilité générale de Bottlerocket, un nouvel OS open source Linux conçu spécialement pour faire fonctionner des conteneurs
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Consultant en technologies
    Inscrit en
    juin 2013
    Messages
    243
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant en technologies
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : juin 2013
    Messages : 243
    Points : 835
    Points
    835
    Par défaut
    Pour avoir testé Pulumi, j'ai préféré à Terraform c'est beaucoup plus agréable

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 28/04/2017, 14h28
  2. Réponses: 0
    Dernier message: 08/05/2014, 18h46
  3. La troisième version de gNewSense est maintenant disponible
    Par gentil2005 dans le forum Distributions
    Réponses: 0
    Dernier message: 06/09/2013, 10h21
  4. [GDC 2013] DICE prépare la troisième version du Frostbite engine
    Par LittleWhite dans le forum Développement 2D, 3D et Jeux
    Réponses: 1
    Dernier message: 29/03/2013, 11h46
  5. La troisième version majeure de Mono est disponible
    Par LittleWhite dans le forum Général Dotnet
    Réponses: 7
    Dernier message: 26/10/2012, 12h23

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo