IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Actualités Discussion :

L'Internet par satellite non censuré ébranlera-t-il les régimes autoritaires ?

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    2 084
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 2 084
    Points : 45 989
    Points
    45 989
    Par défaut L'Internet par satellite non censuré ébranlera-t-il les régimes autoritaires ?
    L'Internet par satellite non censuré ébranlera-t-il les régimes autoritaires ?
    certains analystes pensent que oui

    La ruée vers la mise en place de constellations de satellites à basse altitude s'observe depuis quelques années maintenant. Le but des entreprises qui s'y sont lancées est de fournir à la terre une connexion Internet haut débit à moindre coût, en commençant par les zones mal desservies actuellement. Si SpaceX, l'un des protagonistes de cette idée, teste déjà son service dans certains pays, des analystes pensent qu'il s'agit là d'une initiative qui pourrait nuire aux régimes autoritaires, qui contrôlent "soigneusement" les informations qui circulent dans leurs pays.

    Internet par satellite : nuisible aux régimes autoritaires ?

    En dépit des avertissements des astronomes concernant les risques d'un ciel trop éclairé sur l'observation des astres et des corps célestes, beaucoup sont ces entreprises qui se sont aujourd'hui lancées dans la course à la conquête de l'espace. Ainsi, Amazon avec le projet Kuiper, SpaceX avec Starlink (qui fonctionne déjà dans certaines régions d'Amérique du Nord et en Europe) et OneWeb, financé par le Royaume-Uni, visent tous à offrir un service Internet haut débit, à faible latence et à moindre coût depuis l'espace. Le service sera assuré par une constellation de milliers de satellites Internet déployés à basse altitude autour de la terre.



    Cependant, certains estiment que ces projets constituent un défi imminent à la domination de l'information dont jouissent les États autoritaires du monde. Pour eux, la capacité de fournir un accès Internet relativement peu coûteux, hors du contrôle du gouvernement, « est à la fois un défi pour les États autoritaires et une opportunité pour les démocraties ». Une analyse sur le sujet indique que des pays comme l'Iran, la Russie et la Chine allouent des ressources et une énergie considérables pour contrôler la façon dont l'information est diffusée dans leurs nations respectives.

    Les personnes, notamment les dissidents, qui tentent d'accéder à l'Internet ouvert et de communiquer sur cet Internet pourraient ainsi avoir des difficultés dans ces pays. Mais que sont les satellites à basse altitude et à faible latence et pourquoi les États autoritaires en seraient-ils inquiets ? D'après les analystes, le problème (pour ces États) et la promesse (pour les démocraties) seraient la capacité de ces services à fournir un accès Internet à large bande presque partout sur la terre, sans qu'il soit nécessaire d'installer un nouveau terminal au sol. En outre, ces satellites orbitent à seulement quelques centaines de kilomètres (orbite terrestre basse).

    De ce fait, leurs terminaux sont plus petits, portables et plus faciles à dissimuler et à passer en douce. En comparaison, les satellites de télécommunication sont en orbite géostationnaire, soit à une altitude d'environ 35 000 km. Une antenne Starlink, par exemple, mesure environ 48 centimètres de diamètre, soit la taille d'une pizza extralarge, et ne pèse que quelques kilos. Avec l'un de ces terminaux, les utilisateurs pourraient contourner rapidement et à peu de frais les contrôles nationaux sur Internet et l'accès à l'information, et passer des appels téléphoniques ( Skype ou Zoom) en dehors des systèmes contrôlés par les gouvernements.

    Ces solutions Internet peuvent aussi offrir Internet aux zones les plus reculées de la planète. C'est donc cette liberté d'accès à l'information et de communication qui inquiéterait la Russie, la Chine et la Corée du Nord. En outre, elle pourrait offrir aux États démocratiques la possibilité de rééquilibrer leur désavantage actuel en matière d'information. « Je pense que ces satellites offrent aux démocraties la possibilité de prendre le dessus sur les régimes autoritaires en fournissant un accès gratuit ou à faible coût à l'information par le biais de ces systèmes satellitaires », a déclaré Michael Schwille, analyste politique senior chez RAND et spécialiste de la guerre de l'information.

    Chine et Russie : une contre-attaque se préparerait

    Selon les explications des spécialistes, ces régimes autoritaires auraient anticipé la menace et auraient donc commencé par élaborer des idées de contre-attaque. En 2016, Elon Musk, PDG de Starlink, a déclaré aux journalistes que la Chine et ses lois sur Internet étaient une grande préoccupation pour son entreprise. « S'ils s'énervent contre nous, ils peuvent faire exploser nos satellites, ce qui ne serait pas bon. La Chine peut le faire. Donc probablement que nous ne devrions pas diffuser là-bas », a-t-il déclaré dans une interview. Le pays craindrait d'être "infecté" par "les idéaux américains de liberté, de démocratie et de droits de l'homme".

    Pékin, Moscou et Pyongyang (ainsi que Téhéran et d'autres) seraient préoccupés par la menace que représente l'accès non supervisé à l'information. La préoccupation de Pékin semble ne pas être nouvelle et rappelle le projet "Great Firewall of China". Depuis sa mise en place, les contrôles de Pékin se seraient étendus, avec des centaines de milliers de censeurs et des milliards de dollars dépensés pour le contrôle informationnel et sociétal, y compris les systèmes de crédit social particulièrement intrusifs. Enfin, pour contrer Starlink et ses pairs, la Chine se préparerait à lancer sa propre constellation de 10 000 satellites Internet en orbite basse, un projet baptisé StarNet.

    En Corée du Nord, le régime serait également dépendant du contrôle de l'information. Selon les analystes, il s'agit d'un contrôle impressionnant, mais cela constitue également une faiblesse déguisée en force. Si la Chine fait craindre à Musk de voir ses satellites "exploser" tout en préparant un projet similaire, l'on estime que la Corée du Nord pourrait aller plus loin. Le pays, qui interdit à ses citoyens d'accéder à Internet et qui est célèbre pour bombarder les haut-parleurs à l'artillerie et punir les citoyens qui accèdent aux tours de téléphonie cellulaire chinoises, n'a toutefois pas encore commenté publiquement ces services.

    Compte tenu de ces antécédents, il serait peu probable que la réaction de Pyongyang soit très positive. De son côté, la Russie aurait déjà commencé à envisager des lois pour rendre Starlink illégal. Le gouvernement russe aurait déclaré qu'il infligerait aux utilisateurs individuels une amende de 10 000 à 30 000 roubles (environ 200 à 400 USD) et aux entités plus importantes près d'un million de roubles (environ 12 000 USD) s'ils étaient pris en train d'utiliser le service. Le chef de l'espace russe, Dmitry Rogozin, a déclaré en août 2020 que Starlink est « une politique de haute technologie plutôt prédatrice, intelligente et puissante des États-Unis ».

    Il ajoute que « les États-Unis utilisent le système "Shock and Awe" pour faire avancer, avant tout, leurs intérêts militaires ». Rogozin a publiquement déclaré que les aspects plus humanitaires de Starlink, en ce sens qu'il fournirait un accès Internet aux personnes vivant dans des zones reculées, étaient "des absurdités." Il a soulevé des problèmes de souveraineté à l'instar de l'Union européenne. En janvier dernier, l'UE a entrepris une démarche qui semble montrer qu'elle ne souhaite pas laisser Starlink s'assoir sur le marché européen.

    Elle a confié une étude de faisabilité pour un système spatial indépendant de communications aux géants européens de la technologie. L'étude de faisabilité devrait avoir une durée d'un an, coûtera 7,1 millions d'euros et est destinée à concevoir un système spatial indépendant de communications propre à l’Union européenne. Elle est confiée à un consortium de fabricants et d’opérateurs de satellites, d’un opérateur de télécommunication et du fournisseur européen de services de lancement afin d’étudier la conception, le développement et le lancement d’un système spatial européen de communications.

    Source : thedebrief.org

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Pensez-vous que les projets comme Starlink ou Kuiper pourraient porter préjudice aux régimes autoritaires ?
    Selon vous, que risquent les entreprises qui fourniront clandestinement leurs services Internet par satellite aux citoyens de ces pays ?
    Selon vous, l'accès non censuré à l'information est-il nuisible à la démocratie ? Pensez-vous que cela soit la cause de la désinformation et de la mésinformation ?

    Voir aussi

    SpaceX prévoit connecter son réseau Internet par satellite, Starlink, aux véhicules en mouvement : des voitures, aux camions, en passant par les avions à réaction et aux navires

    L'UE ne veut pas laisser l'Internet satellitaire à Starlink, une étude de faisabilité pour un système spatial indépendant de communications a été confiée aux géants européens de la technologie

    Amazon obtient le feu vert des autorités américaines pour son projet Kuiper rival de SpaceX et va investir 10 milliards de dollars dans l'Internet satellitaire

    La moitié de l'Amérique est prête à passer à l'Internet par satellite Starlink, selon une étude de la société d'évaluation de produits et de services Review.org

    OneWeb sort de la faillite et est prêt à lancer d'autres satellites à large bande, d'ici le 17 décembre prochain et tout au long de 2021 et 2022
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre chevronné Avatar de Cpt Anderson
    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    novembre 2005
    Messages
    535
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 47
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2005
    Messages : 535
    Points : 1 992
    Points
    1 992
    Par défaut
    des analystes pensent qu'il s'agit là d'une initiative qui pourrait nuire aux régimes autoritaires, qui contrôlent "soigneusement" les informations qui circulent dans leurs pays.
    bizarre, j'ai la désagréable impression qu'on parle de notre pays.

    Sinon, comme d'habitude, il faut savoir lire entre les lignes : avec cette technologie, les pays occidentaux espèrent voir tomber les pays qui leur résistent. L'occident n'en a que faire des peuples russes, chinois ou je ne sais quoi. Il y a beaucoup de business à faire si ces pays changent de régime et optent pour le système progressiste/mondialiste/globaliste/multiculturel...
    Voici la méthode de mon chef:

    copy (DateTimeToStr(Now),7,4)+
    copy (DateTimeToStr(Now),4,2)+copy (DateTimeToStr(Now),1,2)+copy (DateTimeToStr(Now),12,2)+
    copy (DateTimeToStr(Now),15,2)+copy (DateTimeToStr(Now),18,2)

    Je lui ai dit que FormatDateTime irait surement mieux


  3. #3
    Membre éclairé Avatar de pcdwarf
    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    février 2010
    Messages
    238
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Puy de Dôme (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux
    Secteur : High Tech - Opérateur de télécommunications

    Informations forums :
    Inscription : février 2010
    Messages : 238
    Points : 860
    Points
    860
    Par défaut
    Alors déjà, "Internet par satellite non censuré" ça reste à voir....
    pourquoi est-ce que des résidents de pays dit libres surfent via des vpn dans des pays qui sont sensés l'être moins ?

  4. #4
    Membre expert Avatar de kain_tn
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    mars 2005
    Messages
    1 042
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations forums :
    Inscription : mars 2005
    Messages : 1 042
    Points : 3 874
    Points
    3 874
    Par défaut
    Citation Envoyé par pcdwarf Voir le message
    Alors déjà, "Internet par satellite non censuré" ça reste à voir....
    pourquoi est-ce que des résidents de pays dit libres surfent via des vpn dans des pays qui sont sensés l'être moins ?
    Très bonne question!

    Entre ça et YouTube en défenseur de la liberté d'expression, on nage en plein délire...
    Copier c'est copier; voler c'est vendre un CD une vingtaine d'euros!


    Code C : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    7
    #include <stdio.h>
     
    int main(int argc, char **argv) {
     
        printf("So long, and thanks for the fish, Dennis...\n");
        return 0;
    }

  5. #5
    Membre averti
    Homme Profil pro
    nope
    Inscrit en
    décembre 2012
    Messages
    100
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Loiret (Centre)

    Informations professionnelles :
    Activité : nope

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2012
    Messages : 100
    Points : 348
    Points
    348
    Par défaut
    Citation Envoyé par kain_tn Voir le message
    Très bonne question!

    Entre ça et YouTube en défenseur de la liberté d'expression, on nage en plein délire...
    Mais tellement ... parceque bon si derrière " l'internet par satellite non censuré" on a Facebook qui en tire la plus grosse base de données d'opinion du monde, on est pas gagnant ....

  6. #6
    Expert éminent sénior

    Homme Profil pro
    pdg
    Inscrit en
    juin 2003
    Messages
    5 732
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 39
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : pdg

    Informations forums :
    Inscription : juin 2003
    Messages : 5 732
    Points : 10 546
    Points
    10 546
    Billets dans le blog
    3
    Par défaut
    Citation Envoyé par pcdwarf Voir le message
    Alors déjà, "Internet par satellite non censuré" ça reste à voir....
    pourquoi est-ce que des résidents de pays dit libres surfent via des vpn dans des pays qui sont sensés l'être moins ?
    Je sais pas ce que tu entends par censure dans ce contexte là, mais à en croire l'argumentaire des vendeurs de VPN qui pollue tant de vidéos Youtube, il s'agit surtout d'une censure commerciale, à savoir le fait que le consommateur est "privé" de son droit de consommer le même contenu payant que dans d'autres pays.

    L'argumentaire typique des VPN c'est :
    - "débloquer des sites ou services bloqués / contourner la géolocalisation" => pouvoir mieux profiter de Netflix & Co en fait
    - "protéger ses données des hackers" => le VPN remplace l'antivirus payant comme moyen moderne de s'acheter un sentiment de sécurité en informatique
    - "rester anonyme" => échapper au ciblage publicitaire... tout en passant des heures sur Facebook & Co

    Soyons un peu réalistes : la grosse majorité des gens ne payent pas un VPN pour échapper à la surveillance / censure étatique.

  7. #7
    Membre extrêmement actif

    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2011
    Messages
    3 009
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Belgique

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2011
    Messages : 3 009
    Points : 4 251
    Points
    4 251
    Par défaut
    Bonjour,

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    C'est bizarre ,car des pays pourtant ni démocratie, ni dictature, empêchent totalement ou partiellement l'utilisation de système satellite (Pakistan, Inde, Népal, Bouthan, Indonésie ... ) . En Inde avoir un téléphone ou un co sat pour conduite à la case prison

    Pensez-vous que les projets comme Starlink ou Kuiper pourraient porter préjudice aux régimes autoritaires ?
    Absolument pas. C'est plutôt un javelot qui fait péter un ballon de baudruche. Le bouclier instauré par certains, reste et ne tombe pas ... Au pire un pourcentage infime de la population voit un truc qu'on veut lui cacher.

    Selon vous, que risquent les entreprises qui fourniront clandestinement leurs services Internet par satellite aux citoyens de ces pays ?
    Une destruction ou un brouillage de leur matos.

    Selon vous, l'accès non censuré à l'information est-il nuisible à la démocratie ?
    Non

    Pensez-vous que cela soit la cause de la désinformation et de la mésinformation ?
    Tout dépend du degré de réflexion des lecteurs. Vu qu'une grande majorité, n'a pas d'esprit critique , on peut leur faire gober n'importe quoi.

  8. #8
    Membre expert

    Profil pro
    activité : oui
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    1 164
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : activité : oui

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 1 164
    Points : 3 063
    Points
    3 063
    Par défaut
    La plupart n'as semble-t-il pas d'esprit critique, car, pour la plupart, leur rapport à l'information numérique n'est que trop récent. Les arnaques à la désinformation, les manipulations d'opinion, etc, existent depuis longtemps (journal papier) ...mais un changement drastique tout récent sur le rapport à l'information à drastiquement changé ces dernières 30 années :
    c'est la multitude des acteurs qui produisent de l'information "accessible", ainsi que la cacophonie qui ressort de ce flot ininterrompu.

    Pour l'esprit critique, il faut attendre une à deux générations, que les populations enregistrent et intègres les dérives les plus courantes, apprennent à les détecter, et à s'en prémunir. C'est durant ce processus que l'esprit critique se démocratise. Le même processus a eu lieu dans la renaissance, ou tout et n'importe quoi était transmit ...les établissements de renom ont vite appris à trier et vérifier l'info (dans la mesure du possible) pour dorer leur prestige de qualité et de fiabilité, devenant de fait, des instances incontestés d’autorité du savoir.
    Pensez à utiliser les pouces d’appréciation, pour participer à la visibilité de l'apport d'un propos, ou l'intérêt que vous y prêtez... qu'il soit positif ou négatif.

Discussions similaires

  1. Réponses: 16
    Dernier message: 05/09/2019, 07h17
  2. Réponses: 4
    Dernier message: 07/08/2017, 23h22
  3. Internet par satellite
    Par koKoTis dans le forum Dépannage et Assistance
    Réponses: 3
    Dernier message: 20/07/2007, 18h21
  4. Routeur + conneion Internet par câble
    Par daladim dans le forum Hardware
    Réponses: 7
    Dernier message: 11/12/2005, 14h40
  5. FTP sans internet par modem et RTC
    Par stkam dans le forum Développement
    Réponses: 5
    Dernier message: 03/11/2004, 09h56

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo