IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Communiqués de presse

    Femme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    mai 2018
    Messages
    450
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Âge : 30
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : mai 2018
    Messages : 450
    Points : 24 764
    Points
    24 764
    Par défaut L’émergence des développeurs dans les prises de décisions technologiques, par Jasmit Sagoo, Auth0
    L’émergence des développeurs dans les prises de décisions technologiques, par Jasmit Sagoo, Head of Solutions Engineering, International, Auth0

    Les développeurs sont aujourd’hui indispensables aux entreprises, et les dernières études conduites sur le sujet ont démontré qu’une importante part cherche à recruter des personnes spécialisées dans ce domaine. Apple confirme notamment cette tendance, en annonçant la génération de plus de 250 000 emplois en France grâce à son App Store. Apple indique également qu’à ce jour, le développement d’applications en France a généré un total de 2 milliards d’euros de revenus, avec une croissance de 20 % en 2020. Si ce métier est de plus en plus plébiscité, il reste toutefois le parent pauvre des équipes informatiques, à l’heure où son rôle est pourtant plus stratégique que jamais pour le fonctionnement et la productivité des entreprises.

    Nom : Jasmit Sagoo_Head of Solutions Engineering_Auth0.png
Affichages : 56373
Taille : 29,9 Ko
    Jasmit Sagoo

    Avec la crise sanitaire, les logiciels sont plus que jamais devenus essentiels pour permettre aux entreprises d’interagir avec leurs clients. Plus une organisation est en mesure de développer et sortir un logiciel public rapidement, mieux elle peut servir ses clients, optimisant ainsi ses parts de marché – une qualité indispensable à leur survie dans le contexte des restrictions sanitaires et de la mise en place de services de vente à distance pour de nombreux commerces par exemple.

    Or, bien que cela ne soit pas le cas d’Apple, les entreprises semblent néanmoins confrontées à une pénurie de talents capables de développer des applications et des logiciels, et de faire face à la complexité induite par leur intégration. Notamment lorsque ceux-ci sont développés trop rapidement ou en trop grand nombre. Dans ce cas, le niveau de sécurité n’est pas toujours optimal, et les rend vulnérables aux attaques devenues plus nombreuses avec la transformation numérique. Une problématique qui n’est pas tant causée par les développeurs, que par le manque de cohésion entre les différentes équipes techniques et d’outils adéquats leur permettant de sécuriser des applications.

    Au-delà de l’aspect technique, ces derniers mois ont rappelé le rôle clé des développeurs, et la nécessité de les impliquer à la stratégie IT dès le début. En effet, il est essentiel de consulter les personnes directement impliquées dans le développement, la gestion et le déploiement des technologies au sein d’une entreprise afin de prendre des décisions d’investissement éclairées. C’est pourquoi, les développeurs ont à présent une place de choix dans les décisions prises dans les organisations en matière de technologie. Les entreprises et les services ne peuvent plus se permettre de travailler en silos. Le DSI, le RSSI, les équipes IT et les développeurs doivent œuvrer ensemble.

    Adoption généralisée de la numérisation et des services cloud

    Le basculement vers le numérique a placé le développement de logiciels efficaces et performants au cœur des priorités des entreprises. En parallèle, la généralisation de l’adoption du cloud et des logiciels SaaS a également bouleversé le fonctionnement des entreprises, qui ne choisissent plus leurs outils sur la base d’appels d’offres ou de relations professionnelles privilégiées. Au contraire, aujourd’hui ces décisions sont prises par les experts techniques qui utilisent ces solutions au quotidien. À juste titre, les développeurs préfèrent des logiciels faciles d’utilisation et pratiques. Ainsi, les entités sont aujourd’hui incitées à trouver le juste équilibre entre les recommandations de leur équipe de développement et leur budget.

    Le rôle central des professionnels de l’IT dans les organisations a naturellement conduit à l’évolution des allocations budgétaires. Dès lors, il est demandé aux DSI et aux différents responsables informatiques et de développement de proposer une meilleure expérience numérique aux employés et aux clients. Lorsque les budgets sont restreints ou bloqués, les organisations se tournent de plus en plus vers leurs équipes de développement pour tester et utiliser des applications internes qui leur permettent de répondre à leurs besoins. Par conséquent, les entreprises prennent conscience que plus les outils sont mis sur le marché rapidement, mieux elles peuvent servir leurs clients et poursuivre leur développement. Toutefois, cela ne doit pas se faire au détriment de la sécurité, essentielle dans l’expérience client finale.

    Développer la sécurité pour sécuriser le développeur

    Pendant des années, les services informatique et d’achat étaient rarement amenés à interagir, mais aujourd’hui, les équipes opérationnelles sont davantage engagées dans une collaboration transversale. En effet, les exigences imposées aux projets par les évolutions numériques favorisent des synergies entre les services afin de trouver les meilleurs dispositifs à mettre en place. Ainsi, les expertises des services d’achat et des services informatiques sont sollicitées conjointement, ce qui permet aux développeurs de travailler en établissant, dès la conception du programme, les bases de la sécurité. Contrairement aux idées reçues, les développeurs ne sont donc pas les portes d’entrée des cybercriminels vers les systèmes qui menacent la sécurité des entreprises. Ils sont en revanche les premiers garants des fondamentaux de la sécurité informatique d’une organisation.

    Aujourd’hui, les développeurs sont de plus en plus consultés par la direction générale et les responsables des entités, dans le cadre de décisions d’achat critiques. À juste titre, car ils sont souvent les initiateurs et les évaluateurs : ils expérimentent des versions gratuites ou d’essai de produits logiciels, afin de déterminer leurs capacités et leur adéquation avec la mission globale de l’équipe SI et de l’organisation au sens large. Tout comme ce fut le cas pour les RSSI, il y a une dizaine d’années, les développeurs se font une place auprès des directions, et resteront en première ligne de la révolution numérique. Ils orienteront en effet de plus en plus les décisions stratégiques relatives aux choix des solutions SaaS au sein des organisations, et leur expertise facilitera les processus de décision.

    À propos d'Auth0

    Auth0 est une plateforme de gestion d'identité pour les créateurs d'applications, destinée à sécuriser toutes les identités. Auth0 mise sur la simplicité, l'extensibilité et l'expertise pour faire évoluer et protéger les identités dans toute application, pour tout public.

    Source : Auth0

    Et vous ?

    Que pensez-vous de cette analyse par Jasmit Sagoo ?
    Que pensez-vous des solutions de gestion d'identité proposées par la société Auth0 ?
    Publication de communiqués de presse en informatique. Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre averti
    Profil pro
    Inscrit en
    juin 2006
    Messages
    152
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juin 2006
    Messages : 152
    Points : 406
    Points
    406
    Par défaut Surprenant !
    Quoi il faut impliquer ce qui vont faire et maintenir en amont des décisions ??? Et qu'es-ce que l'on va décider sur le terrain de golf alors ? Et nos séjours, qui va nous les financer si on n'a plus la main mise sur ça ?
    A ce rythme là on ne va même plus décider des dates de mise en prod


  3. #3
    Membre expert

    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2011
    Messages
    2 784
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Belgique

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2011
    Messages : 2 784
    Points : 3 964
    Points
    3 964
    Par défaut
    Bonjour,

    Que pensez-vous de cette analyse par Jasmit Sagoo ?
    J'ai l'impression qu'il est a côté de la plaque à plusieurs titres

    1) aux commandes on a souvent des sachants et non des techniques
    2) les services IT sont vu comme des couts et non des "investissements"
    3) l'IT est souvent la dindon de la farce avec les demandes farfelues (voir parfois contradictoires ...) des autres services
    4) l'IT est souvent une variable d'ajustement
    5) entre l'IT VS marketing/service gestion, c'est souvent la guéguerre pour définir des process de gestion ou informatique ... Histoire de se renvoyer la balle en terme de gestion de projet , par contre marketing et service gestion veulent leur data

  4. #4
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    août 2003
    Messages
    470
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : août 2003
    Messages : 470
    Points : 767
    Points
    767
    Par défaut
    J'ai l'impression que la plupart des métiers de production en général (développeurs, usineurs, tourneurs, fraiseurs, paysagistes, artisans, ...) sont exploités sous-payés quand ils ne sont pas à leur compte.
    Les compétences se font donc rares sur le marché et, depuis la crise du COVID et l'explosion des besoins en informatique, le développeur est devenu rare.

    Ensuite, dans mon cas, mon entreprise a besoin de main d’œuvre pour réaliser les projets clients, donc la partie innovation est délaissée au profil de ce que l'on fait déjà.
    J'aimerais pouvoir faire du RUST ou du Python ou encore automatiser ce que l'on fait/utilise à travers Docker mais :
    • Je n'ai pas le temps
    • Je n'ai pas assez de pouvoir car je suis relativement nouveau là ou je travaille
    • J'ai l'impression que la veille technologique est quasiment inexistante donc il est difficile de proposer des idées/améliorations quand l'interlocuteur en face ne s'est pas intéressé un minimum sur le sujet

  5. #5
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    1 063
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 1 063
    Points : 3 934
    Points
    3 934
    Par défaut
    Il y a des développeurs qui gagnent beaucoup plus mais hors de France.

    La France est un pays à part avec ses 55% de charges, ses 35 heures et son code du travail horrible, ce qui explique cette situation franco française.
    Quand on augmente un salarié cela augmente les charges de façon exponentielle, donc un cout salarial horrible, et en France on ne peux pas virer un tire au flanc ou un bon a rien, donc du coup la productivité est quasi nulle, beaucoup de travailleurs IT avouent ne travailler en vrai qu'une ou deux heures par jours.

    Pour payer aux USA un développeurs de 10 000 $ à 100 000 $ par mois on ne garde que ceux qui bossent vraiment et on a pas à payer 55% de charges à l'état. Bon effectivement le gars aux USA il doit payer en sus une assurance privée pour la santé mais il reste largement gagnant.

    La France est socialiste depuis plus de 70 ans, déjà pour rappel De Gaulle était socialiste, il a fait des nationalisations , et c'est le socialisme qui appauvrit toute la population.
    Tous les présidents qui sont passés après guerre étaient des baltringues socialistes, le seul président valable que la France ait eu c'est Chirac car il n'a pas créé de lois à la con, il y n'a pas déclenché de guerres, et il a déboulonné une partie des nationalisations, mais malgré tout il n'a pas pu déboulonner le code du travail ni les 35 heures donc le pays est resté socialiste même pendant son mandat. Le pays était socialiste sous hollande et encore socialiste sous Sarkozy et même sous Macron c'est toujours du socialisme, à savoir pays tenu par la CGT, donc des communistes, et mesures démagogiques avec augmentation massive de la dette, on passe de 2000 milliards à 3000 milliards de dettes, de pire en pire.
    « L’humour est une forme d'esprit railleuse qui s'attache à souligner le caractère comique, ridicule, absurde ou insolite de certains aspects de la réalité »

  6. #6
    Membre habitué

    Homme Profil pro
    Technicien métreur du batiment
    Inscrit en
    septembre 2014
    Messages
    29
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France, Dordogne (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Technicien métreur du batiment
    Secteur : Bâtiment

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2014
    Messages : 29
    Points : 137
    Points
    137
    Par défaut
    Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
    et en France on ne peux pas virer un tire au flanc ou un bon a rien, donc du coup la productivité est quasi nulle, beaucoup de travailleurs IT avouent ne travailler en vrai qu'une ou deux heures par jours.
    C'est intéressant de donner comme source un article qui renvoi à une étude effectuée ... en Angleterre.
    Mais j'imagine que l’Angleterre est aussi un enfer socialiste?

    A propos de dette, peux tu nous rappeler qu'elle est la dette américaine?

  7. #7
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    1 063
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 1 063
    Points : 3 934
    Points
    3 934
    Par défaut
    Citation Envoyé par Petit Vince Voir le message
    C'est intéressant de donner comme source un article qui renvoi à une étude effectuée ... en Angleterre.
    Mais j'imagine que l’Angleterre est aussi un enfer socialiste?
    Bien relevé, bravo, mais il y a des commentaires de français à la suite qui disent la même chose, donc c'est pas spécifique uk. La spécificité française c'est que le français peut refuser d'utiliser un outil de tracking de suivi de travail, et que tu ne peux pas le virer, donc si le gars il travaille que 1 h par jour tu ne peux pas le virer. Dans les autres pays tu peux le tracker puis le virer s'il fou rien.



    Citation Envoyé par Petit Vince Voir le message
    C'est intéressant de donner comme source un article qui renvoi à une étude effectuée ... en Angleterre.
    A propos de dette, peux tu nous rappeler qu'elle est la dette américaine?
    Quel rapport ? j'ai jamais dit que les USA c'est forcément un exemple à suivre, déjà le parti démocrate c'est du socialisme, après il y a eu un défilé de baltringues à la maison blanche du genre Raegan un acteur, les bush des escrocs, trump un clown, etc. Pour la dette les US c'est un cas a part, vu qu'ils gèrent la monnaie mondiale, tant qu'il y a des gogos pour continuer à utiliser le dollars il peuvent continuer à en fabriquer à gogo, mais certains pensent que cela aura une fin et ça sera une apocalypse.

    Si tu veux voir des pays capitalistes qui fonctionnent bien il y a des exemples : Australie, New zealand, Suisse, etc. Quasiment pas de chômage, niveau de vie élevé, etc.
    Je parles des USA parce que j'y suis allé et je connais des développeurs à 100 000 $ par mois qui roulent en voiture de sport, j'ai jamais vu ça en France.
    En France un salaire de 100 000 $ ca voudrais dire sans doute 150 000 $ de charges à payer donc laisse tomber...
    « L’humour est une forme d'esprit railleuse qui s'attache à souligner le caractère comique, ridicule, absurde ou insolite de certains aspects de la réalité »

  8. #8
    Membre habitué

    Homme Profil pro
    Technicien métreur du batiment
    Inscrit en
    septembre 2014
    Messages
    29
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France, Dordogne (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Technicien métreur du batiment
    Secteur : Bâtiment

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2014
    Messages : 29
    Points : 137
    Points
    137
    Par défaut
    Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
    Bien relevé, bravo, mais il y a des commentaires de français à la suite qui disent la même chose, donc c'est pas spécifique uk. La spécificité française c'est que le français peut refuser d'utiliser un outil de tracking de suivi de travail, et que tu ne peux pas le virer, donc si le gars il travaille que 1 h par jour tu ne peux pas le virer. Dans les autres pays tu peux le tracker puis le virer s'il fou rien.
    Alors d'abords, dans d'autres pays, pas tous loin de la. Et c'est pas vrai en fait. Il y a en France une procédure, c'est vrai, mais démontrer une insuffisance professionnelle (notamment un manque de travail) c'est possible et permet de justifier un licenciement.
    Ensuite il suffit de le repérer en amont. Je rappelle qu'en France, on peut exiger d'un salarié 18 mois de CDD PUIS 1 an de période d’essai, soit 2 ans et demi de mise à l'épreuve avant d'arriver au CDI. Il y a quand même moyen de se rendre compte.
    Enfin les commentaires ne sont pas unanimes, et je ne trouve pas d'études équivalentes sur le cas français, peut être peux tu m'en fournir?


    Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
    Quel rapport ? j'ai jamais dit que les USA c'est forcément un exemple à suivre, déjà le parti démocrate c'est du socialisme, après il y a eu un défilé de baltringues à la maison blanche du genre Raegan un acteur, les bush des escrocs, trump un clown, etc. Pour la dette les US c'est un cas a part, vu qu'ils gèrent la monnaie mondiale, tant qu'il y a des gogos pour continuer à utiliser le dollars il peuvent continuer à en fabriquer à gogo, mais certains pensent que cela aura une fin et ça sera une apocalypse.

    Si tu veux voir des pays capitalistes qui fonctionnent bien il y a des exemples : Australie, New zealand, Suisse, etc. Quasiment pas de chômage, niveau de vie élevé, etc.
    Je parles des USA parce que j'y suis allé et je connais des développeurs à 100 000 $ par mois qui roulent en voiture de sport, j'ai jamais vu ça en France.
    En France un salaire de 100 000 $ ca voudrais dire sans doute 150 000 $ de charges à payer donc laisse tomber...
    Alors pardon, mais c’était le seul exemple de pays étranger, et celui avec lequel tu compare les salaires, donc c’était pertinent de suivre la comparaison. Bon les USA aussi c'est du socialisme, mais avec des développeurs à 100 K, okay, donc le problème n'est pas le socialisme en fait, mais, je cite "Les Baltringues". Alors je trouve pas ça inintéressant comme concept, mais je ne trouve pas de définition exacte. Je cherche à approfondir le sujet, as tu une étude ou à défaut une définition scientifique pour m'aiguiller? Quels sont les auteurs spécialisés du domaine de la Baltringuerie?

  9. #9
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    1 063
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 1 063
    Points : 3 934
    Points
    3 934
    Par défaut
    Citation Envoyé par Petit Vince Voir le message
    Alors d'abords, dans d'autres pays, pas tous loin de la. Et c'est pas vrai en fait. Il y a en France une procédure, c'est vrai, mais démontrer une insuffisance professionnelle (notamment un manque de travail) c'est possible et permet de justifier un licenciement.
    Oui enfin dans les faits avec un code du travail 99% à l'avantage des salariés et 1% à l'avantage des employeurs, plus les syndicats qui ont tout pouvoir, ca n'arrive presque jamais.


    Citation Envoyé par Petit Vince Voir le message
    Ensuite il suffit de le repérer en amont. Je rappelle qu'en France, on peut exiger d'un salarié 18 mois de CDD PUIS 1 an de période d’essai, soit 2 ans et demi de mise à l'épreuve avant d'arriver au CDI. Il y a quand même moyen de se rendre compte.
    Ton exemple n'est pas pertinent, un salarié peut très bien se tenir a carreau pendant le CDD, puis après se comporter comme une merde une fois qu'il a son CDI, c'est un classique.


    Pour ce qui est de mon exemple sur les USA mon propos n'est pas d'idéaliser les USA ou leurs présidents, loin de la, c'est de parler des charges, à savoir qu'en France tout compris on arrive à plus de 50% de charges cumulées, alors qu'on est à environ 22% tout compris aux USA, soit moins que les charges en France de 24% pour les auto entreprises, mais surtout que c'est plafonné, c'est à dire que sur les très hauts revenus du coup les charges n'augmentent pas après un certain seuil, et donc le pourcentage de charges baisse, ce qui n'est pas le cas en France.

    Donc pour les charges, les USA c'est plus intéressant pour les hauts revenus, parce qu'un patron US peu payer un développeur très cher sans payer un surcout d'augmentation de charges alors qu'en France un patron plus il paie un salarié plus les charges augmentent, et c'est le double de charges en France.

    Après il y a des pays ou les charges c'est 8%, et dans un contexte de mondialisation le fait que la France soit un pays à part sur les charges fait que cela provoque une énorme fuite des cerveaux, puisque les meilleurs chercheurs ou ingénieurs ou développeurs partent pour cette raison.

    La France est dans une situation dramatique, en effet les études supérieures sont gratuites, et une fois qu'un étudiant d'élite à fini son master ou son doctorat, ce qui as un cout colossal pour l'état, il part travailler à l'étranger, c'est mieux payé, et donc n'aura jamais l'occasion de rembourser l'état via ses futurs impôts. Et ca c'est une politique socialiste, et tout ce qui est socialiste est démagogique, c'est à dire que ça a l'air beau de prime abord, mais dans les faits ca provoque toujours une catastrophe sur le long terme, car c'est anti naturel. Grace au socialisme, la France est en train de passer de statut de pays leader économique et scientifique à pays pauvre et attardé.
    « L’humour est une forme d'esprit railleuse qui s'attache à souligner le caractère comique, ridicule, absurde ou insolite de certains aspects de la réalité »

  10. #10
    Membre habitué

    Homme Profil pro
    Technicien métreur du batiment
    Inscrit en
    septembre 2014
    Messages
    29
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France, Dordogne (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Technicien métreur du batiment
    Secteur : Bâtiment

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2014
    Messages : 29
    Points : 137
    Points
    137
    Par défaut
    Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
    Oui enfin dans les faits avec un code du travail 99% à l'avantage des salariés et 1% à l'avantage des employeurs, plus les syndicats qui ont tout pouvoir, ca n'arrive presque jamais.
    Euh, source? Notamment concernant cette répartition toute binaire des avantages du code du travail.
    Je rappelle qu'en France, les conseils des prud'hommes sont paritaires, composés de moitié représentant des salariés, moitié représentant des employeurs. Mais peut être que les syndicats patronaux sont eux aussi socialistes?

    Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
    Ton exemple n'est pas pertinent, un salarié peut très bien se tenir a carreau pendant le CDD, puis après se comporter comme une merde une fois qu'il a son CDI, c'est un classique.
    Pendant 2ans et demi, sans que personne ne se rende compte de rien, ne détecte rien? Ben qu'on leur offre un molière ou un césar alors. Et je veux bien une étude quantitative.

    Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
    Pour ce qui est de mon exemple sur les USA mon propos n'est pas d'idéaliser les USA ou leurs présidents, loin de la, c'est de parler des charges,
    A mais ça j'avais bien compris dès la première lecture, mais tu appuis ton idée d'arguments/assertions proprement extraordinaires :
    - Les salariés bossent très peu, une à deux heure par jour (moi je suis dans le bâtiment, je connais pas ce genre d'individus, je suis un peu surpris)
    - La France socialiste depuis 70 ans ( ça contredit quand même la totalité des sciences politiques)
    - Le seul président valable était Chirac (quelle clémence)
    - Pays tenu par la CGT (qui n'est plus le syndicat majoritaire des salariés, et dont les dernières manifs ont été des échecs. Donc ils tiennent quoi en fait?)
    - CGT tenue par les communistes ( sciences politiques, rapports de forces, beaucoup de chercheurs pas d'accord non plus)
    - L'augmentation de la dette est une spécificité française ( La c'est les économistes en PLS)
    - Le parti démocrate US est socialiste ( Même eux ils osent pas le dire, mais heureusement que tu as enquêté dur)
    - Les présidents US républicains étaient des baltringues (vu que tu défini pas le terme, pourquoi pas)
    - La France est un pays a part sur les charges (on n'est pas les seuls à maintenir un semblant d'état social)
    - Les meilleurs chercheurs partent à cause des charges ( Moi j'avais compris que c'était a cause du manque de financement de la recherche, mais concernant les labos et les projets, pas les salaires)
    - La politique française est socialiste et démagogique (dommage pour les ultra-riches qui financent les campagnes présidentielles FR, à se demander pourquoi ils claquent de l'argent la dedans)
    - La France à perdu son statut de leader éco et scientifique à cause du socialisme ( Sachant que le leader eco, ça à été l’Angleterre tout le 19eme puis les USA, ca veut dire que le pays est socialiste depuis la révolution de 1789 en fait? Leader scientifique, bof hein. On a bien eu deux trois génies, mais XIXeme/début XXeme les allemands et anglais sont devant nous déjà)

    Et aucune de ses assertions ci-dessus n'est appuyé sur rien. J'aimerais des sources.

  11. #11
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    août 2003
    Messages
    470
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : août 2003
    Messages : 470
    Points : 767
    Points
    767
    Par défaut
    Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
    La France est dans une situation dramatique, en effet les études supérieures sont gratuites, et une fois qu'un étudiant d'élite à fini son master ou son doctorat, ce qui as un cout colossal pour l'état, il part travailler à l'étranger, c'est mieux payé, et donc n'aura jamais l'occasion de rembourser l'état via ses futurs impôts. Et ca c'est une politique socialiste, et tout ce qui est socialiste est démagogique, c'est à dire que ça a l'air beau de prime abord, mais dans les faits ca provoque toujours une catastrophe sur le long terme, car c'est anti naturel. Grace au socialisme, la France est en train de passer de statut de pays leader économique et scientifique à pays pauvre et attardé.
    Je confirme, j'ai une amie qui est partie en Suède suite à son doctorat (dans le domaine de la biologie) car elle autant voir plus d'avantage qu'en France : bon salaire, couverture sociale et pas besoin de chercher des financements pour la recherche

Discussions similaires

  1. [EasyPHP] problème de visibilité des variable dans les includes
    Par d1g-2-d1g dans le forum EDI, CMS, Outils, Scripts et API
    Réponses: 4
    Dernier message: 23/10/2005, 01h55

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo