IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Emploi Discussion :

Développeur, en entreprise, vous aussi vous êtes au bout du rouleau ?


Sujet :

Emploi

  1. #1
    Membre actif

    Profil pro
    Inscrit en
    novembre 2012
    Messages
    36
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2012
    Messages : 36
    Points : 243
    Points
    243
    Par défaut Développeur, en entreprise, vous aussi vous êtes au bout du rouleau ?
    Salut à tous !

    Ça fait 6 ans maintenant que je dév, au moins autant de boites en tant que salarié au compteur, et le constat est le suivant : Ce métier est beaucoup trop exigeant et trop frustrant.

    J'en ai marre de ces projets mal encadrés, avec des produits qui partent en usine à gaz, que ce soit les dévs qui gèrent les features du produit tandis que le PO n'est pas capable de pondre une seule US / Spec... Bah ouais, c'est ça l'agile !
    J'en ai marre que le PO comprenne pas que j'en ai marre de faire la girouette pour des idées qui n'ont rien a voir avec le produit d'origine... Bah ouais, c'est ça l'agile !
    J'en ai marre de faire des tests qui me semble de plus en plus inutiles, de paramétrer des environnements, de me confronter à des bugs d'infra non stop (auth, database, cloud, etc.). Bah ouais c'est ça être Dev Fullstack !
    J'en ai marre de la communauté de plus en plus toxique des dévs. Entre le gars qui a toujours un feedback même quand tu demandes rien, celui qui rabaisse les autres en live, le développeur rockstar élite ++, etc.

    En bref, j'en ai marre de devoir avoir la force de frappe d'une bombe nucléaire pour tuer une mouche quoi...
    Trop de bullshit, trop d'élitisme, trop de boulots qui ne sont pas dans ma fiche de poste, tout ça pour trop peu de concret et de résultats... Si peu satisfaisant...
    Des fois je préfèrerais gagner moins pour me sentir plus utile et plus fier de ce que je fais... Genre, caissier dans un supermarché quoi par exemple...

    Des gens ont ce même constat ? 

  2. #2
    Modérateur
    Avatar de gangsoleil
    Homme Profil pro
    Manager / Cyber Sécurité
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    9 999
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Haute Savoie (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Manager / Cyber Sécurité

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 9 999
    Points : 27 321
    Points
    27 321
    Par défaut
    Bonjour,

    On sent bien que tu es au bout du rouleau. Je pourrai t'expliquer que Agile/Devops/Fullstack ne sont pas le problème, que tu as rencontré de mauvaises implémentations/utilisations, mais ça ne servirait à rien.

    Je vois plusieurs solutions :
    1. Consulte un médecin, explique-lui ta situation. Certains éléments font penser au burn-out, mais je ne suis pas médecin donc je ne sais pas ce qu'il en est.

    2. As-tu pensé à changer de de boite ou de poste -- ou les 2 bien sûr.
    Travailles-tu en SSII ? car 6 boites en 6 ans, ça semble beaucoup (mais je ne connais pas ta situation). Si c'est le cas, pourquoi ne pas regarder hors SSII ?
    Pour le poste, as-tu pensé à évoluer vers de l'architecture, du management de projet, expertise technique, ... ?
    "La route est longue, mais le chemin est libre" -- https://framasoft.org/
    Les règles du forum

  3. #3
    Expert éminent sénior
    Avatar de Glutinus
    Homme Profil pro
    Freelance EURL / Business Intelligence ETL
    Inscrit en
    avril 2005
    Messages
    5 565
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Freelance EURL / Business Intelligence ETL
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : avril 2005
    Messages : 5 565
    Points : 26 290
    Points
    26 290
    Billets dans le blog
    3
    Par défaut
    Hello,

    Des gens ont ce même constat ?
    Oui, plus que jamais, je pense qu'un message sur 5 de ma part sur DVP parle du grand nainwak, de Business Analysts qui comprennent souvent le métier encore moins que moi, que les chefs de projet pensent qu'il n'y a pas que les devs (et la spec / dossier de transfert / test, on verra ça en prod), qu'il y a 1001 profils toxiques.

    Je sais pas la place de l'Agile dedans, j'ai l'impression que, lorsque mal maitrisé, les mauvais côtés sont amplifiés.

    Spoiler Alert : les méthodes agiles sont censées mettre en avant les bonnes pratiques mais surtout le bon sens, la logique, le concret, le simple (au lieu de livrer en prod tout dans 3 ans et en attendant ceux qui ont rédigé les specs ont été promu ou ont changé de mission, si on livrait le plus rapidement pour que le client puisse faire ses retours ?). Au lieu de cela, comme on a toujours réussi à le faire, les vendeurs de vent ont réussi à rajouter une couche supplémentaire ou y placer leurs parasites, leurs incompétents et leurs placardisés.

    Comme dit gangsoleil, la première idée serait peut-être de changer de structure. Des projets en V qui fonctionnent, ça marche (bon , je suis en train d'en faire un, mais je dois avoir 10 jours de dev et tests à peine, c'est un très petit module, mais je sais que ça va bien se passer). L'agile n'est pas la panacée.

    Et le mieux, l'idéal, c'est de prendre du recul. Moi je m'en fiche, les autres prennent leurs décisions, moi je défends mes fesses, je préviens qu'il faut prendre un lance-roquettes pour tuer une mouche, comme tu dis, et je l'écris en gros dans un mail. S'ils préfèrent les enc*ler justement, les mouches, c'est leurs problèmes, moi je suis couvert
    - So.... what exactly is preventing us from doing this?
    - Geometry.
    - Just ignore it !!
    ****
    "The longer he lived, the more he realized that nothing was simple and little was true" A clash of Kings, George R. R. Martin.
    ***
    Quand arrivera l'apocalypse, il restera deux types d'entreprise : les pompes funèbres et les cabinets d'audit. - zecreator, 21/05/2019

  4. #4
    Membre actif

    Profil pro
    Inscrit en
    novembre 2012
    Messages
    36
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2012
    Messages : 36
    Points : 243
    Points
    243
    Par défaut
    J'ai bossé dans une startup, 2 ESN, 2 PME et 1 grosse boite, toujours en tant que salarié.
    J'ai eu une expérience en agile plutôt sympa (avec un projet bien organisé et tout), bon il manquait le salaire... (26k € annuel brut pour 2 ans d'xp)
    Mais pour le reste de mes expériences, c'est beaucoup de bullshit, déployer des moyens overkill ...
    (ex: équipe de 10 personnes, infra tentaculaire, stack et garantie de qualité de haut level, pour faire tourner un simple formulaire utilisé par 30 personnes en interne, vous voyez le tableau ?)

    C'est juste que plus j'avance dans le temps, plus le métier de développeur devient complexe pour moi... Pourtant je fais de plus en plus de veille techno...
    Mais j'ai surtout un sentiment de régression dans mon utilité au quotidien...

    Je pense que la flamme de la passion s'est éteinte, et je réalise seulement dans quoi je me suis embarqué

  5. #5
    Membre chevronné
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    août 2009
    Messages
    454
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations forums :
    Inscription : août 2009
    Messages : 454
    Points : 1 856
    Points
    1 856
    Par défaut
    Bonsoir,

    T'es victime de la dérive malsaine des méthodes agiles. Cumul excessif de sprint. Pause obligatoire.

    Les méthodes agiles cela peut être bien. Mal utilisées c'est une cata sur les entreprises et les gens. cf https://binnie.medium.com/pourquoi-a...s-3d699aa67a33

    Pour moi le principale cause du problème : une métho/pratique issue des ingénieurs logiciels mais détournées par le business.

  6. #6
    Expert éminent sénior
    Avatar de Glutinus
    Homme Profil pro
    Freelance EURL / Business Intelligence ETL
    Inscrit en
    avril 2005
    Messages
    5 565
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Freelance EURL / Business Intelligence ETL
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : avril 2005
    Messages : 5 565
    Points : 26 290
    Points
    26 290
    Billets dans le blog
    3
    Par défaut
    Un lien très très intéressant que tu nous as fourni là Derek Corgan.
    Merki !
    - So.... what exactly is preventing us from doing this?
    - Geometry.
    - Just ignore it !!
    ****
    "The longer he lived, the more he realized that nothing was simple and little was true" A clash of Kings, George R. R. Martin.
    ***
    Quand arrivera l'apocalypse, il restera deux types d'entreprise : les pompes funèbres et les cabinets d'audit. - zecreator, 21/05/2019

  7. #7
    Expert éminent sénior
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    6 664
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 6 664
    Points : 30 892
    Points
    30 892
    Par défaut
    Citation Envoyé par Derek Corgan Voir le message
    Les méthodes agiles cela peut être bien. Mal utilisées c'est une cata sur les entreprises et les gens. cf https://binnie.medium.com/pourquoi-a...s-3d699aa67a33
    (0) J'adore quand je vote up un post, et que le compteur monte de deux. Ca veut dire que quelqu'un d'autre, dans le monde, a eu la même idée que moi au même moment.

    (1) J'adore ton lien, je me le garde précieusement. Un grand merci.

    EDIT :

    Il est bien connu que les créatifs perdent toute créativité lorsqu’on leur demande de s’expliquer pendant qu’ils travaillent.
    ça, ça me parle terriblement.
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  8. #8
    Expert confirmé Avatar de ed73170
    Homme Profil pro
    Développeur indépendant
    Inscrit en
    mai 2009
    Messages
    740
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 59
    Localisation : France, Savoie (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur indépendant

    Informations forums :
    Inscription : mai 2009
    Messages : 740
    Points : 5 343
    Points
    5 343
    Par défaut
    Citation Envoyé par jacjac Voir le message
    C'est juste que plus j'avance dans le temps, plus le métier de développeur devient complexe pour moi... Pourtant je fais de plus en plus de veille techno...
    Mais j'ai surtout un sentiment de régression dans mon utilité au quotidien...
    Bonjour,

    Développeur depuis 1987, j'ai arrêté il y a 6 mois, à 3 ans et demi de la retraite, et je ne reprendrai pas de mission. Ce qui m'a le plus dérangé pendant mes dernières années de pratique ce ne sont pas forcément les méthodes agiles appliquées n'importe comment, les stand up meetings où tout le monde passe son temps à regarder si l'aiguille des secondes de la pendule est bien synchronisée avec celle des minutes (du vécu sur ma dernière mission) sans écouter ce que disent les autres car on s'en fout complètement.

    Là où j'ai vu une nette dégradation de l'intérêt de ce qu'on nous fait faire et des conditions de travail, c'est à l'apparition des outils comme Jira ou TFS qui découpent tout en tâches unitaires pour lesquelles les développeurs peuvent être interchangeables et remplaçables à volonté. Le résultat est effectivement qu'on ne comprend plus la finalité de ce qui est demandé et qu'on ne s'implique plus. Par exemple, pour un bug à corriger, je m'arrangeais pour que ça passe les tests sans me préoccuper des éventuelles régressions, ce que d'ailleurs on ne me demandait pas, le testeur validait, et si quelque temps après il s'apercevait d'une régression il créait un nouveau bug dans TFS et le chef l'affectait à n'importe qui d'autre, plus ou moins au hasard. Inutile de préciser que ce mode de fonctionnement entraîne des usines à gaz très difficilement maintenables.

    En résumé, si maintenant un jeune me demande conseil pour exercer le métier de développeur, je lui dis de s'orienter ailleurs.

  9. #9
    Membre expert
    Profil pro
    engeneer
    Inscrit en
    juin 2007
    Messages
    971
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : engeneer

    Informations forums :
    Inscription : juin 2007
    Messages : 971
    Points : 3 012
    Points
    3 012
    Par défaut
    Citation Envoyé par jacjac Voir le message
    Salut à tous !

    Ça fait 6 ans maintenant que je dév, au moins autant de boites en tant que salarié au compteur, et le constat est le suivant : Ce métier est beaucoup trop exigeant et trop frustrant.

    J'en ai marre de ces projets mal encadrés, avec des produits qui partent en usine à gaz, que ce soit les dévs qui gèrent les features du produit tandis que le PO n'est pas capable de pondre une seule US / Spec... Bah ouais, c'est ça l'agile !
    J'en ai marre que le PO comprenne pas que j'en ai marre de faire la girouette pour des idées qui n'ont rien a voir avec le produit d'origine... Bah ouais, c'est ça l'agile !
    J'en ai marre de faire des tests qui me semble de plus en plus inutiles, de paramétrer des environnements, de me confronter à des bugs d'infra non stop (auth, database, cloud, etc...). Bah ouais c'est ça être Dev Fullstack !
    J'en ai marre de la communauté de plus en plus toxique des dévs. Entre le gars qui a toujours un feedback même quand tu demande rien, celui qui rabaisse les autres en live, le développeur rockstar élite ++, etc...

    En bref, j'en ai marre de devoir avoir la force de frappe d'une bombe nucléaire pour tuer une mouche quoi...
    Trop de bullshit, trop d'élitisme, trop de boulots qui ne sont pas dans ma fiche de poste, tout ça pour trop peu de concret et de résultats... Si peu satisfaisant...
    Des fois je préfèrerait gagner moins pour me sentir plus utile et plus fier de ce que je fait... Genre, caissier dans un supermarché quoi par exemple...

    Des gens ont ce même constat ?
    Ton message me touche . Dans mon service c'est plus ou moins la même chose et j'ai dit stop j'en ai marre, je démissionne et du coup on m'a passé chef de projet hier pour pouvoir remettre de l'ordre dans ce service. J'attends donc la réunion pour finaliser mon avenant de contrat. Par contre, je ne pourrais quasiment plus coder donc ça me fait un peu chier . Donc je leur ai expliqué que l'avantage d'avoir moi en tampon sur l'équipe de dév par rapport à un bullshiter qui ne s'y connait pas en informatique, est que je peux comprendre les problématiques techniques. Comme ça fait + 4 ans que je bosse ici, je connais assez bien le métier du coup et donc je peux voir où sont les problèmes.

    Bref, pour moi un des principes si on veut que ça marche dans ce que j'ai vu dans ma carrière est que le PO doit avoir un passé de dév sénior pour réussir à avoir assez de reculs pour faire ce job. Ceux qui n'étaient pas sénior et qui ont été PO ou autres postes pour encadrer le projet, sont ceux avec une très grande expertise métier et qui sont passés par exemple par la case dev mais pas trop avancé.

  10. #10
    Expert éminent sénior
    Avatar de Glutinus
    Homme Profil pro
    Freelance EURL / Business Intelligence ETL
    Inscrit en
    avril 2005
    Messages
    5 565
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Freelance EURL / Business Intelligence ETL
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : avril 2005
    Messages : 5 565
    Points : 26 290
    Points
    26 290
    Billets dans le blog
    3
    Par défaut
    Développeur depuis 1987, j'ai arrêté il y a 6 mois, à 3 ans et demi de la retraite, et je ne reprendrai pas de mission. Ce qui m'a le plus dérangé pendant mes dernières années de pratique ce ne sont pas forcément les méthodes agiles appliquées n'importe comment, les stand up meetings où tout le monde passe son temps à regarder si l'aiguille des secondes de la pendule est bien synchronisée avec celle des minutes (du vécu sur ma dernière mission) sans écouter ce que disent les autres car on s'en fout complètement.
    Anecdote, lors de mon premier stand-up meeting, je rentre dans la salle de meeting (à ce que j'ai compris, l'idéal c'est de le faire carrément à la machine à café ou dans le couloir histoire que ça dure le moins longtemps possible)... et là je retrouve tout le monde assis, et on me demande :
    - Tu ne t'assieds pas ?
    - Heu, c'est pas censé être un stand-up meeting ?
    - Non, on l'a renommé "Morning Meeting", mais ne t'inquiète pas, ça ne dure pas plus de dix minutes...
    Au bout de deux mois, il durait toujours plus de 75 minutes...

    Là où j'ai vu une nette dégradation de l'intérêt de ce qu'on nous fait faire et des conditions de travail, c'est à l'apparition des outils comme Jira ou TFS qui découpent tout en tâches unitaires pour lesquelles les développeurs peuvent être interchangeables et remplaçables à volonté. Le résultat est effectivement qu'on ne comprend plus la finalité de ce qui est demandé et qu'on ne s'implique plus. Par exemple, pour un bug à corriger, je m'arrangeais pour que ça passe les tests sans me préoccuper des éventuelles régressions, ce que d'ailleurs on ne me demandait pas, le testeur validait, et si quelque temps après il s'apercevait d'une régression il créait un nouveau bug dans TFS et le chef l'affectait à n'importe qui d'autre, plus ou moins au hasard. Inutile de préciser que ce mode de fonctionnement entraîne des usines à gaz très difficilement maintenables.
    Au moins ça permet de tracer, j'avais des utilisateurs qui arrêtaient pas de nous descendre pendant des comités mais quand je leur demandais "vous avez ouvert quand le ticket" c'était que des grommellements... ils passaient leurs temps à esquiver les validations, on ratait les échéances de mise en prod (à l'ancienne, deux fois par an...) et après ils venaient gueuler. Je prenais les devants : je vais les voir dans leurs bureaux, et ils me disent "oui oui on a testé on valide" alors que j'étais venu leur indiquer qu'on avait changé le système d'authentification et apporter leur nouveau mot de passe...

    C'était horrible parce que le ticket JIRA restait chez moi et on se prenait des alertes parce que ça restait en rouge, mais personne ne voulait valider etc. ça a failli coûter ma place (bon, en tant que presta, mais ça la fout pas au moral alors que ton dev il est prêt depuis des semaines...)

    En résumé, si maintenant un jeune me demande conseil pour exercer le métier de développeur, je lui dis de s'orienter ailleurs.
    J'essaie un peu plus de nuancer. J'explique que les compétences techniques sont minimes, devant les difficultés d'organisation voire les comportements toxiques de certains. Qu'il va surtout falloir gérer des gens, des comportements, et des situations. mais bon, en général les juniors prennent en note "organisé, persistant, affinité technique" sur leur bloc-notes...
    - So.... what exactly is preventing us from doing this?
    - Geometry.
    - Just ignore it !!
    ****
    "The longer he lived, the more he realized that nothing was simple and little was true" A clash of Kings, George R. R. Martin.
    ***
    Quand arrivera l'apocalypse, il restera deux types d'entreprise : les pompes funèbres et les cabinets d'audit. - zecreator, 21/05/2019

  11. #11
    Membre averti

    Homme Profil pro
    Développeur en systèmes embarqués
    Inscrit en
    novembre 2017
    Messages
    99
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Aube (Champagne Ardenne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur en systèmes embarqués

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2017
    Messages : 99
    Points : 385
    Points
    385
    Par défaut
    J'ai ressenti exactement la même chose que l'OP, seul les personnes complètement délusionnelle peuvent aimer vraiment être devs aujourd'hui, dans un métier avec je crois aujourd'hui plus de 30% de turn-over impossible de dire qu'il n'y a aucun problème.

    Il y a plein de raison, mais la principale que j'ai remarqué c'est les développeur eux mêmes, et l'extrême toxicité qu'ils trainent. C'est simple la moindre critique en ligne je prend toujours le même torrent de haine, "je suis payé XXk et toi ?","toute façon seul les bons devs réussissent.","tu es pas bon XX ça prend 5 minutes avec le framework XYZ". J'ai jamais vue un environnement de travail plus toxique qu'un open space de développeur, et c'est un sujet tabou, il y a une hyper susceptibilité sur le sujet. La seul fois ou ici j'ai juste écris masculinité toxique, j'ai reçu un truc genre 20/30 pouces rouges pour ce gros mot

    Comme l'OP, je précise que j'ai arrêté définitivement, je vais sans doute perdre 60/70% de mes revenus mais je m'en moque, ce métier n'a aucun sens et n'apporte rien d'enrichissant, aucune reconnaissance.

  12. #12
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Ingénieur avant-vente
    Inscrit en
    septembre 2020
    Messages
    287
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur avant-vente

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2020
    Messages : 287
    Points : 1 177
    Points
    1 177
    Par défaut
    J'avais le même ressenti il y a quelques années. Et puis, j'ai quitté la Région Parisienne. Les conditions de travail ne sont pas forcement meilleures, mais au moins les collègues sont moins cons et puis il y a la mer.

  13. #13
    Membre expérimenté
    Avatar de Madmac
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    juin 2004
    Messages
    1 060
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Alimentation

    Informations forums :
    Inscription : juin 2004
    Messages : 1 060
    Points : 1 470
    Points
    1 470
    Billets dans le blog
    3
    Par défaut
    Développeur en entreprise, vous aussi vous êtes au bout du rouleau ?
    Méthodes agiles mal appliquées ? management irresponsable ? Scrum une vaste blaque ? quelles sont les causes ?
    Le fond du problème est que les méthodes agiles et Scrum sont totalement inutile si le cahier de charge n'est pas précis. Et le cahier de charge n'est jamais précis parce que le client ne sait pas exactement ce qu'il veut et ce qu'il est prêt à payer. Tant que l'utilisation de prototype ne sera pas la norme, les conditions de production seront toujours bordélique.

    C'est pourtant simple à comprendre tant que les besoins ne sont précisément définis, il est impossible de déterminé le type de base de donnée qui sera le mieux adapter pour le travail. Pour du web ce n'est pas qu'un petit détail ...

    Petite parenthèse: Agile est mort

    intel i7
    Mint 20
    Plasma et Cinnamon

  14. #14
    Membre extrêmement actif

    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2011
    Messages
    3 053
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Belgique

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2011
    Messages : 3 053
    Points : 4 382
    Points
    4 382
    Par défaut
    Bonsoir,

    Des gens ont ce même constat ?
    Je taff depuis 2013 (data analyste), je suis passé dans plusieurs secteurs d'activités. De ce que je constate :

    > de plus en un plus de sachants et dirigeants ( un gestion pyramidale)
    > les sachants et dirigeants brassent de plus en plus de vent pour mettre du vert dans une cellule de tableau (futile et superficiel)
    > de moins en moins de techniques
    > les rares techniques deviennent des pisseurs de codes
    > les tenants et aboutissants des process sont de plus mal maitrisés (absence de connaissances de la chaine de valeur/traitement , qui génère une piètre qualité de la donnée , voire on stocke de la merde ... )
    > une forme de flicage envers le bon sens , qui se perd au passage (quand cela ne va pas dans le sens du manager , ou qu'une procédure tordue est "contournée" pour remettre au carré ce qui foire ... )
    > une manque de communication et de plus en plus de personne qui travaillent en mode "sous marin", de peur de se faire fliquer sur le taff

  15. #15
    Membre à l'essai
    Femme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    novembre 2020
    Messages
    4
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Âge : 44
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2020
    Messages : 4
    Points : 14
    Points
    14
    Par défaut
    Citation Envoyé par tanaka59 Voir le message

    > de plus en un plus de sachants et dirigeants ( un gestion pyramidale)
    > les sachants et dirigeants brassent de plus en plus de vent pour mettre du vert dans une cellule de tableau (futile et superficiel)
    > de moins en moins de techniques
    > les rares techniques deviennent des pisseurs de codes
    > les tenants et aboutissants des process sont de plus mal maitrisés (absence de connaissances de la chaine de valeur/traitement , qui génère une piètre qualité de la donnée , voire on stocke de la merde ... )
    > une forme de flicage envers le bon sens , qui se perd au passage (quand cela ne va pas dans le sens du manager , ou qu'une procédure tordue est "contournée" pour remettre au carré ce qui foire ... )
    > une manque de communication et de plus en plus de personne qui travaillent en mode "sous marin", de peur de se faire fliquer sur le taff

    Mais c'est que ça me rappelle méchamment mon boulot et je suis fort éloignée du domaine de l'informatique, et dans la fonction publique. Nos contextes respectifs n'ont rien à voir mais les méthodes de management se ressemblent.
    Je rôde dans le coin parce que j'envisage une reconversion professionnelle.

  16. #16
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    octobre 2017
    Messages
    1 064
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2017
    Messages : 1 064
    Points : 3 751
    Points
    3 751
    Par défaut
    Citation Envoyé par jacjac Voir le message
    Des fois je préfèrerais gagner moins pour me sentir plus utile et plus fier de ce que je fais... Genre, caissier dans un supermarché quoi par exemple...
    Mais qu'est-ce qu'il faut pas lire comme conn...!

    Et bien un bon conseil: Engages-toi comme caissier d'un supermarché pour faire la comparaison... Tu seras en pleurs avant la fin de la première semaine et tu viendras supplier tes ex-patrons de te réengager!!!

  17. #17
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    août 2003
    Messages
    602
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 35
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : août 2003
    Messages : 602
    Points : 1 288
    Points
    1 288
    Par défaut
    Je ne suis pas trop mal loti où je suis on a plutôt une gestion de projet classique mais il arrive d'utiliser des méthodes agiles de temps en temps et dans certains cas.

    Par contre, je suis sur du Delphi/Pascal et après avoir essayé pendant presque 1 an, je conclus que je n'aime vraiment pas cette technologie :
    - très mal documenté --> maintenabilité horrible
    - trop verbeux et je ne trouve pas la lecture du code aussi facile facile qu'en Python ou un langage qui utilise les accolades pour les blocs (JAVA, C++, C#, ...)
    - manque de composants classiques (Set, Map, fonctions de manipulation sur les dates et heures), je passe un temps fou à "bricoler" des choses similaires --> je ne me sens pas productif et je n'ai pas l'impression de produire un travail de qualité
    - n'a pas l'air bien intégré dans des outils de CI/CD
    - l'ergonomie de l'éditeur de code Embarcadero est pas terrible, on ne peut pas folder simplement des blocs, c'est soit la fonction, soit il faut mettre des commentaires spécifiques pour ça

    En plus de cela, la société ne songe même pas à changer de technologie sur une partie des projets et donc :
    - je me suis fait un peu rembarrer quand j'ai voulu proposer des améliorations sur le logiciel principal, peu de chance d'avoir un nouveau langage de programmation car tout le monde dans la société programme en Delphi et c'est donc "plus facile à maintenir" (il y en a un dans la société qui a eu l'obligation d'utiliser un framework web Delphi --> il a exploser le temps sur sa tache qui n'était pas compliqué à développer dans un autre langage)
    - c'est rapide... OK... mais le logiciel développé n'utilise pas de puissance de calcul, ce sont des grosses requêtes qui font tout le travail
    - turnover
    - il y a des alternantes (donc des jeunes) et à l'issu de leur alternance, je suis presque certain qu'ils vont partir
    - difficulté à recruter car les candidats ne veulent pas programmer sur une technologie qui, selon moi, va finir par faire comme le COBOL
    - je peux évidemment demander de l'aide au collègues mais les 3/4 du temps leur réponse m'apporte une solution alternative où je me retrouve encore coincé (c'est souvent le manque de fonctions/composants qui complexifie inutilement le travail).

    Pour le moment je reste car il y a le contexte sanitaire, c'est proche de chez moi, la paye est correcte mais si je trouve quelque chose qui me correspond mieux, je n'hésiterais pas à aller voir ailleurs.

  18. #18
    Rédacteur
    Avatar de eclesia
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2006
    Messages
    2 106
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2006
    Messages : 2 106
    Points : 3 164
    Points
    3 164
    Par défaut
    Citation Envoyé par jacjac Voir le message
    J'ai bossé dans une startup, 2 ESN, 2 PME et 1 grosse boite, toujours en tant que salarié.
    J'ai eu une expérience en agile plutôt sympa (avec un projet bien organisé et tout), bon il manquait le salaire... (26k € annuel brut pour 2 ans d'xp)
    J'ai commencé à 20K il y a 13 ans, 26K€ c'est deja bien pour seulement 2ans, il ne faut pas réver, la vrai valeur d'un dev ce n'est pas à l'école qu'on l'aquiere.
    Le diplome ne fait pas le salaire.

    Toujours dans la meme boite depuis mes débuts et plutot que de passer chef de projet (j'ai décliné l'offre), je suis passé en télétravail complet à la campagne (c'etait avant le covid) et je fais quelques formations chez les clients en plus d'etre responsable de certaines de nos libraires .
    Je ne peux que le conseiller pour ceux qui savent travailler sérieusement 7h par jour en étant seul, pour les autres mieux vaut continuer d'aller au boulot.

    Citation Envoyé par jacjac Voir le message
    Mais pour le reste de mes expériences, c'est beaucoup de bullshit, déployer des moyens overkill ...
    (ex: équipe de 10 personnes, infra tentaculaire, stack et garantie de qualité de haut level, pour faire tourner un simple formulaire utilisé par 30 personnes en interne, vous voyez le tableau ?)
    Je constate la meme chose, docker, kubernetes, tomcat, spring, jvm, angular ... des couches sur des couches partout. et ca ne va pas en s'améliorant ...


    Voici mes conseils :

    1) Cherche la stabilité, spécialise toi
    = moins d'outils
    = moins de souffrance à cause des effets de buzz des nouvelles technos
    = des taches qui auront une certaines routines, donc possibilités de capitaliser, d'améliorer les librairies plutot que d'en changer tout le temps
    = fuis les technos Web, fuis l'administration serveur, les technos Back-end sont plus stables

    2) Ne néglige pas ta vie, ton cadre de travail doit te plaire : maison, région, climat et pas que le lieu de travail
    = on réfléchi mieux quand on n'a pas d'autres éléments de stress
    = quand tous le reste se passe bien on se concentre bien plus facilement, et on arrive souvent à résoudre des problèmes impossibles
    = on est plus diplomate, ce qui permet de mieux communiquer son opinion et d'influencer la direction de la boite et des choix
    Systèmes d'Informations Géographiques
    - Projets : Unlicense.science - Apache.SIS

    Pour un monde sans BigBrother IxQuick ni censure RSF et Les moutons

  19. #19
    Membre averti
    Profil pro
    Inscrit en
    juin 2006
    Messages
    158
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juin 2006
    Messages : 158
    Points : 415
    Points
    415
    Par défaut
    Tout ce que je voie c'est un soucis avec les gens et leur comportement, pas la méthodo. Elle pourrait être agile ou autre, si les gens l'exécute mal et en dépits du bon sens ça sembleras toujours inutile.
    Tout ce que je peux te souhaiter c'est de changer d'environnement et si ça doit passer par une reconversion et bien fait le !

  20. #20
    Membre expert

    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    novembre 2006
    Messages
    604
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Deux Sèvres (Poitou Charente)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2006
    Messages : 604
    Points : 3 236
    Points
    3 236
    Billets dans le blog
    2
    Par défaut
    Je suis d'accord avec le fait que le problème se situe plus au niveau des personnes que de la méthodo.

    Citation Envoyé par smarties Voir le message
    - très mal documenté --> maintenabilité horrible
    La documentation est perfectible, mais je trouve la maintenance bien plus aisée que dans d'autres langages. De plus l'éditeur d'interface WYSIWYG est très pratique, permet d'être très productif pour réaliser les interfaces graphiques et dans la plupart des cas sans avoir à écrire une ligne de code. Un non développeur peut facilement faire des maquettes que le développeur pourra reprendre une fois la maquette validée.

    Citation Envoyé par smarties Voir le message
    - trop verbeux et je ne trouve pas la lecture du code aussi facile facile qu'en Python ou un langage qui utilise les accolades pour les blocs (JAVA, C++, C#, ...)
    Exemple de code :
    Nom : capture.png
Affichages : 2017
Taille : 19,6 Ko
    Effectivement begin/end à la place de {/} c'est plus long à écrire (l'IDE en génère une partie automatiquement) mais la lecture du code n'en est pas vraiment affectée. De plus, il y a des guides de couleurs différentes en fonction des niveaux qui permettent de bien visualiser les blocs.

    Citation Envoyé par smarties Voir le message
    - manque de composants classiques (Set, Map, fonctions de manipulation sur les dates et heures), je passe un temps fou à "bricoler" des choses similaires --> je ne me sens pas productif et je n'ai pas l'impression de produire un travail de qualité
    Ce que vous listez ne sont pas des composants mais des fonctions. Le Pascal n'est pas un langage fonctionnel mais on peut facilement se faire des méthodes de map, reduce, filter :voir cette démo
    Pour les manipulations des dates et heures de manière standard voici la doc officielle : http://docwiki.embarcadero.com/RADSt...d_Time_Support
    Cela me semble assez complet, non ?

    Citation Envoyé par smarties Voir le message
    - n'a pas l'air bien intégré dans des outils de CI/CD
    https://blogs.embarcadero.com/learn-...ns-and-dunitx/

    Citation Envoyé par smarties Voir le message
    - l'ergonomie de l'éditeur de code Embarcadero est pas terrible, on ne peut pas folder simplement des blocs, c'est soit la fonction, soit il faut mettre des commentaires spécifiques pour ça
    Folder des blocs de code, personnellement, je n'aime pas. Je préfère écrire de petites méthodes simples que d'avoir des méthodes lourdes et complexes où l'on soit ensuite obligé de plier des blocs de code pour comprendre ce qui s'y passe...

    Citation Envoyé par smarties Voir le message
    - je me suis fait un peu rembarrer quand j'ai voulu proposer des améliorations sur le logiciel principal, peu de chance d'avoir un nouveau langage de programmation car tout le monde dans la société programme en Delphi et c'est donc "plus facile à maintenir" (il y en a un dans la société qui a eu l'obligation d'utiliser un framework web Delphi --> il a exploser le temps sur sa tache qui n'était pas compliqué à développer dans un autre langage)
    C'est valable dans tous les cas : quand on ne connait pas un framework, il faut le temps de l'apprivoiser... mais malheureusement en entreprise a t'on le temps de faire de la veille techno ?

    Citation Envoyé par smarties Voir le message
    - c'est rapide... OK... mais le logiciel développé n'utilise pas de puissance de calcul, ce sont des grosses requêtes qui font tout le travail
    Parce que dans votre cas vous ne faites pas les calculs dans le code mais dans les requêtes... Cette application par exemple sollicite de la puissance de calcul :

    Autre exemple : https://blogs.embarcadero.com/fr/spe...red-by-delphi/

    Citation Envoyé par smarties Voir le message
    - difficulté à recruter car les candidats ne veulent pas programmer sur une technologie qui, selon moi, va finir par faire comme le COBOL
    Donc un langage qui va durer

    Citation Envoyé par smarties Voir le message
    - je peux évidemment demander de l'aide au collègues mais les 3/4 du temps leur réponse m'apporte une solution alternative où je me retrouve encore coincé (c'est souvent le manque de fonctions/composants qui complexifie inutilement le travail).
    C'est toujours le cas lorsqu'on ne maitrise pas un langage... De manière plus générale, à un problème donné, il y aura autant de solutions qu'il y aura de personnes qui répondent.
    Il y a aussi l'effet inverse : dans certaines communautés il y a X frameworks ou librairies qui adressent une problématique donnée. Il faut faire un choix, puis gérer la(les) dépendance(s) (qui elle même s'appuie sur des dépendances etc.) et cela complexifie la maintenabilité de l'application dans le temps (lorsqu'il faut gérer les montées de versions des dépendances et de ce qu'elles entrainent). De plus, très souvent, on a besoin que d'une petite partie du framework ou de la librairie mais du coup on récupère tout et cela alourdit l'application. On se retrouve avec un bulldozer alors qu'au départ on souhaitait enfoncer un clou.
    Mon site - Mes tutoriels - GitHub - N'oubliez pas de consulter les FAQ Delphi et les cours et tutoriels Delphi

Discussions similaires

  1. Développeur Fonctionnel pour vous c'est quoi ?
    Par petit_skarab dans le forum Structure
    Réponses: 1
    Dernier message: 22/04/2005, 17h31

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo