Google Earth est désormais une machine à remonter le temps en 3D,
20 pétaoctets de données satellitaires historiques ont été compilées pour y parvenir

Google Earth a lancé une nouvelle fonctionnalité de Time-Lapse qui permet aux utilisateurs de remonter le temps et de voir comment le monde a évolué sur plus d’une décennie. Cette fonctionnalité utilise des dizaines de millions d'images satellite prises au cours des 37 dernières années pour permettre aux utilisateurs de faire défiler le temps. Elle permet de voir, par exemple, le recul des glaciers parallèlement au réchauffement climatique, ou la déforestation au fil du temps. Selon l'entreprise, il s'agit de la plus importante mise à jour de Google Earth depuis quatre ans. Timelapse dans Google Earth « est la plus grande vidéo de la planète, de notre planète », a dit Google dans un billet de blog.

Dans la « plus grande mise à jour » de Google Earth depuis 2017, Google a ajouté une nouvelle fonctionnalité Timelapse sur sa plateforme. Alors que Time-Lapse existe séparément depuis des années et fait partie de Google Earth Engine, l'entreprise l'intègre désormais directement dans Google Earth. Auparavant disponible qu'en 2D, désormais, Google a cartographié toutes ces données sur le globe Google Earth en 3D, où vous pouvez observer la construction des villes, l'abattage des forêts et le recul des glaciers.


La mise à jour inclut des images des 37 dernières années, permettant aux utilisateurs de suivre les changements de l’environnement entre 1984 et 2020. L'entreprise affirme avoir utilisé 24 millions de photos satellite au cours des 37 dernières années pour créer cette fonctionnalité. Google a déclaré qu'elle mettrait à jour Timelapse chaque année avec de nouvelles images au cours de la prochaine décennie.

Il y a également cinq histoires thématiques créées dans la fonctionnalité de voyage dans le temps de Google Earth, qui donnera aux utilisateurs des visites guidées sur « le changement des forêts, la croissance urbaine, le réchauffement des températures, les sources d'énergie et la beauté fragile de notre monde ». En outre, Timelapse couvrait jusqu'à présent les années 1984 à 2018, mais Google l'a porté jusqu'en 2020 maintenant.

Google Earth Timelapse ne représente pas seulement une énorme quantité de données ; pour les cartographier correctement sur le globe, il faut corriger les images pour éliminer les artefacts et les problèmes. La société a dû éliminer les nuages, corriger la perspective des images et assurer une transition transparente entre les niveaux de zoom. Heureusement, Google dispose des outils pour cela, de très gros ordinateurs pour gérer cette charge. L'entreprise explique ce qu'il a fallu pour réaliser Timelapse :

« La réalisation d'une vidéo Timelapse de la taille d'une planète a nécessité une quantité importante de ce que nous appelons le "pixel crunching" dans Earth Engine, la plateforme Cloud de Google pour l'analyse géospatiale. Pour ajouter des images animées Timelapse à Google Earth, nous avons rassemblé plus de 24 millions d'images satellite de 1984 à 2020, ce qui représente des quadrillions de pixels. Il a fallu plus de deux millions d'heures de traitement sur des milliers de machines dans Google Cloud pour compiler 20 pétaoctets d'images satellite en une seule mosaïque vidéo de 4,4 térapixels, soit l'équivalent de 530 000 vidéos en résolution 4K ! »

Google a aussi bénéficié du soutien des partenaires sans lesquels ce travail n’aurait pas été possible. La société a travaillé avec des experts du CREATE Lab de l'Université Carnegie Mellon pour créer la technologie qui sous-tend Timelapse, et a travaillé à nouveau avec eux pour donner un sens au résultat d’aujourd’hui. Google a également bénéficié de l’engagement du gouvernement américain et de l'Union européenne en faveur de l'ouverture et de l'accessibilité des données. D’autres programmes sont intervenus dans la mise en œuvre de Timelapse tels que le programme Landsat de la NASA.

Comment utiliser Timelapse dans Google Earth ?

Pour accéder à la frise chronologique, ouvrez Google Earth sur le Web, cliquez sur l'icône de la roue de navigation et appuyez sur le gros bouton "Timelapse dans Google Earth" – ou allez simplement sur g.co/timelapse. Une fois Timelapse ouvert, vous obtenez un grand panneau sur le côté droit, avec une ligne de temps allant de 1984 à aujourd'hui, et quelques raccourcis vers des lieux que Google juge particulièrement intéressants, y compris Dubaï. Google dit que vous pouvez également utiliser la barre de recherche très pratique pour choisir n'importe quel endroit de la planète où vous souhaitez voir le temps en mouvement.

Nom : g01.png
Affichages : 9886
Taille : 210,5 Ko

Toutefois, Google Earth Timelapse ne fonctionne pas encore parfaitement dans le monde entier. Certains endroits, comme la ville de New York aux États-Unis, apparaissent désespérément flous, même lorsque vous réglez le temps sur 2020.

En plus de proposer une nouvelle fonctionnalité amusante dans Google Earth, Google présente Timelapse comme un outil pédagogique sur le changement climatique. « Timelapse dans Google Earth consiste à faire un zoom arrière pour évaluer la santé et le bien-être de notre seule maison et constitue un outil qui peut éduquer et inspirer des actions », a déclaré la société dans son billet de blog.

Si vous souhaitez obtenir ces informations dans un format beaucoup plus portable que Google Earth, Google a créé un grand nombre de vidéos Timelapse Earth mettant en évidence « l'expansion urbaine, les impacts miniers, les méandres des rivières, la croissance des mégapoles, la déforestation et l'expansion agricole ». Les vidéos sont placées sous licence Creative Commons Attribution 4.0. Vous êtes donc libre de les utiliser pour ce que vous voulez, à condition de mentionner Google.

La nouvelle fonctionnalité pourrait être utile aux journalistes, aux scientifiques et aux chercheurs, qui peuvent utiliser des données sur l'épuisement des forêts, le réchauffement climatique et d'autres changements liés au climat dans le monde. « Nous espérons que cette vision de la planète permettra d'alimenter les débats, d'encourager la découverte et de modifier les perspectives sur certains des problèmes mondiaux les plus urgents », a dit Google.

Malgré quelques lacunes comme le problème évoqué plus haut avec la ville de New York, les objets tels que les bâtiments en 3D qui n'apparaissent pas en mode Timelapse et la difficulté à charger les cartes à certains endroits, Google Earth Timelapse en 3D est cependant une plateforme pour l'avenir. Avec quelques ajustements et les mises à jour annuelles de la fonctionnalité « tout au long de la prochaine décennie », le programme pourrait encore mieux fonctionner.

Source : Google

Et vous ?

Avez-vous testé Google Earth Timelapse ? Qu’en pensez-vous ?
En quoi cette fonctionnalité vous sera utile ?

Voir aussi :

Un nouveau Google Earth est disponible, mais uniquement sur Chrome et Android, pour le moment
Google Maps va désormais afficher les limites de vitesse et la position des radars de vitesse routiers, lors des trajets, sur Android et iOS
Google Maps décide de passer du planisphère à un globe afin de mieux représenter le monde, tentative de séduction après l'explosion des prix ?