Hewlett Packard Enterprise sélectionnée pour construire un supercalculateur pour la Maison de l'Intelligence Artificielle à Sophia Antipolis, et soutenir l'innovation et la recherche en France

L’implantation à la Maison de l’Intelligence Artificielle (MIA), lieu unique en France et en Europe, d’une plateforme de calcul, propulsée par Hewlett Packard Enterprise et financée par le Département des Alpes-Maritimes et Université Côte d’Azur, permettra aux étudiants, chercheurs et startups d’accéder à une infrastructure performante pour mener des projets d’intelligence artificielle et de machine learning.

Hewlett Packard Enterprise (NYSE: HPE) a annoncé aujourd'hui qu'elle a été choisie pour construire une plateforme de calcul et d’apprentissage machine pour la Maison de l'Intelligence Artificielle (MIA). Cet espace public, créé par Charles Ange Ginésy, Président des Alpes-Maritimes et Président du Syndicat mixte de la Maison de l’Intelligence Artificielle et situé à Sophia Antipolis, dans le sud de la France, le plus grand parc technologique d'Europe est entièrement consacré à l’Intelligence Artificielle et ses applications. HPE a été sélectionné par le Conseil Départemental des Alpes-Maritimes, la Maison de l’Intelligence Artificielle et Université Côte d'Azur pour fournir une infrastructure de bout en bout basée sur ses solutions de calcul haute performance (HPC) et d'intelligence artificielle (IA), à la pointe de l'industrie, alimentées par les Systèmes HPE Apollo ainsi que les capacités de stockage HPE Nimble Storage.

Dès janvier 2018, conscient de la transformation sociétale et industrielle en cours, Charles Ange Ginésy, a mis en œuvre un plan de transition numérique, le SMART Deal, avec en tête les enjeux de l’IA et de l’exploitation des données. Cette initiative avait notamment pour vocation de moderniser le fonctionnement de l’administration et de développer les services rendus aux usagers tout en répondant aux enjeux du territoire afin d’améliorer la qualité de vie de ses habitants.

C’est à ce titre que le projet de la Maison de l’Intelligence Artificielle a vu le jour, en partenariat avec Université Côte d’Azur, la Communauté d’Agglomération de Sophia-Antipolis et la Chambre de Commerce et d’Industrie Nice Côte d’Azur, s’inscrivant également dans la logique du 3IA Côte d’Azur et l’ambition du gouvernement français visant à faire de la France un leader en matière d’IA.

« La Maison de l’Intelligence Artificielle, lieu d’acculturation unique en France, permet à chacun de découvrir et expérimenter les intelligences artificielles. L’ensemble des acteurs de l’écosystème IA Côte d’Azur peuvent s’y rassembler pour coconstruire l’expertise du territoire. La plateforme de calcul fournie par HPE rentre dans cette optique et sera mutualisée avec un accès gratuit. En effet, cette solution de nouvelle génération et de haute performance sera mise à la disposition de start-ups hébergées à la MIA, de projets expérimentaux pour le territoire, mais également d’étudiants d’Université Côte d’Azur pour leur permettre de mener différents projets de recherche et d’innovation. La MIA a été inaugurée en mars 2020 : au travers d’elle, nous espérons insuffler une dynamique nationale, peut-être européenne autour de l’Intelligence Artificielle, afin de gagner notre place sur la scène internationale, aujourd’hui dominée par l’Amérique et l’Asie », explique Charles Ange Ginésy, Président du Département des Alpes-Maritimes et président du Syndicat Mixte de la MIA.

Nom : hewlett.jpg
Affichages : 1116
Taille : 11,8 Ko

Pour soutenir la mission de la MIA, HPE a conçu une infrastructure de bout en bout qui combine des capacités de calcul avancées et de stockage intelligent. Cette nouvelle infrastructure sera mise en œuvre par HPE Pointnext Services et s'appuiera sur les Systèmes HPE Apollo 6500 Gen10 spécialement conçus pour le calcul haute performance (HPC) et les capacités d'apprentissage approfondi avec les GPU NVIDIA® Quadro RTX™ 6000. Le système utilisera également HPE Nimble Storage, une plateforme de stockage intelligente et autogérée pour permettre aux utilisateurs de la MIA d'exécuter, de traiter et de stocker en toute sécurité de grandes quantités de données et des modèles complexes.

La MIA offre donc un accès 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 à ses ressources de calcul et de stockage à de nombreux étudiants d’UCA et à des start-ups hébergées sur place grâce à un partenariat avec l’Incubateur Paca-Est pour traiter leurs tâches complexes et leurs modèles d'apprentissage profond. À noter que dans sa mission première, la MIA est également ouverte aux collégiens et au grand public pour découvrir l’IA au travers de différentes activités, démonstrateurs et évènements.

Voici quelques exemples de projets pour lesquels les étudiants, chercheurs ou ingénieurs utiliseront les ressources de la Maison de l’Intelligence Artificielle :

  • Développer la prochaine génération de voitures à conduite autonome (AD) – les étudiants d’Université Côte d’Azur étudieront et développeront des systèmes AD en créant des algorithmes pour reconnaître la signalisation routière et analyser les conditions de circulation pour soutenir les futures solutions de conduite autonome.

  • Accélérer les ressources pour lutter contre le cancer – dans le cadre de l'appel à projets du conseil général axé sur la santé, les chercheurs vont concentrer leurs efforts pour accélérer les recherches sur différents cancers et traitements.

  • La détection, la reconnaissance et le comptage du loup dans le parc du Mercantour, filmé par une quarantaine de caméras installées par les gardes du parc, pour ensuite croiser les données spatio-temporelles sur le passage des animaux avec toute une série d’autres informations (empreintes, analyses génétiques…) pour réaliser une modélisation très large de l’activité de l’espèce avec la possibilité future de tracer les loups à titre individuel. Le travail pourra ensuite se dupliquer sur d’autres espèces du Parc afin d’en étudier la biodiversité.


Nom : MIA.jpg
Affichages : 779
Taille : 24,3 Ko

« Nous sommes fiers de collaborer avec la Maison de l'Intelligence Artificielle pour soutenir les efforts de recherche et contribuer à encourager les initiatives globales de la France en matière d'IA », a déclaré Jérôme Riboulon, directeur régional de l'avant-vente d'Hybrid IT et directeur du centre de R&D HPE à Sophia Antipolis. « Nos innovations et notre expertise en matière de calcul haute performance et notre plateforme de données intelligentes offrent au Département des Alpes-Maritimes et à ses partenaires universitaires et institutionnels un environnement idéal pour soutenir les tâches complexes de modélisation, de simulation, d'IA et d'analyse de la Maison de l'Intelligence Artificielle ».

Cette collaboration technologique avec la MIA renforce encore l'investissement important de HPE en France, en soutenant l'innovation à l'aide des dernières technologies de calcul haute performance et d'IA.

Source : Hewlett Packard Enterprise

Et vous ?

Que pensez-vous de cette collaboration d'HPE avec La Maison de l'Intelligence Artificielle ?

Voir aussi :

Hewlett Packard Enterprise (HPE) perfectionne sa plateforme de stockage Intelligente

HPE accompagne Thésée Datacenter dans son implantation en région parisienne et l'intègre à son portefeuille de solutions « as a service » HPE GreenLake

Hewlett Packard Enterprise s'associe à Microsoft pour connecter Microsoft Azure à la station spatiale internationale, pour fournir des services d'IA à la station

Après Tesla et Hewlett Packard, Oracle quitte la Californie et déménage son siège social au Texas, l'entreprise évoque un changement qui va offrir à son personnel plus de flexibilité

Hewlett Packard Enterprise remporte un contrat de plus de 160 millions de dollars pour équiper l'un des supercalculateurs les plus rapides au monde, basé en Finlande