Amazon.com Inc. a nommé Adam Selipsky, ancien cadre supérieur de Salesforce.com Inc., à la tête de son unité de cloud computing à forte marge, Amazon Web Services

Cette décision intervient alors que l'actuel dirigeant d'AWS, Andy Jassy, quitte son poste pour devenir directeur général d'Amazon, après que Jeff Bezos a annoncé son départ en février.

AWS, élément clé de la stratégie de croissance d'Amazon, a permis au plus grand détaillant en ligne du monde d'engranger des bénéfices records et compte parmi ses clients de nombreuses start-ups, de grandes entreprises et de nombreuses agences gouvernementales.

Nom : asset_logo_amazon-web-service.png
Affichages : 213
Taille : 16,8 Ko

Amazon, dont le siège est à Seattle, a déclaré que M. Selipsky, l'un des premiers vice-présidents embauchés chez AWS en 2005, qui a dirigé les ventes, le marketing et le support de la division cloud computing pendant 11 ans, reviendra chez AWS le 17 mai.

Selipsky est devenu le PDG de l'unité Tableau Software de Salesforce.com Inc en 2016, et sous sa direction, la valeur de la division a quadruplé en quelques années, a déclaré Amazon.

Nom : adam_-_approved.jpg
Affichages : 190
Taille : 114,0 Ko
Adam Selipsky

Source : Amazon

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

L'équation des revenus du Cloud : AWS égale à Azure + Google + Alibaba, alors que la reprise du confinement en Europe et les charges de travail liées à la 5G promettent une nouvelle hausse du Cloud

Google Cloud Platform afficherait désormais de meilleures performances que Microsoft Azure et AWS, selon un rapport de Cockroach Labs

Une extension de sa "Digital Cloud Platform" a été annoncée par Capgemini, en collaboration avec AWS pour accompagner les entreprises dans leurs transformations avec SAP

AWS Lambda, la plateforme d'informatique sans serveur d'Amazon, adopte une facturation à la milliseconde, ce plan tarifaire réduit-il vraiment les coûts des fonctions ?