La version bêta de Fedora 34 est disponible, elle utilise GNOME 40 comme environnement de bureau par défaut,
et apporte une compression transparente du système de fichiers Btrfs

Les responsables du projet Fedora ont publié la dernière version bêta du système d'exploitation : Fedora 34. Cette version préliminaire du prochain système d'exploitation utilise GNOME 40 comme environnement de bureau par défaut. GNOME 40 se distingue par un sélecteur d'espace de travail horizontal qui vise à apporter une plus grande ergonomie de l’environnement de travail en s’inspirant largement des interfaces souvent associées aux tablettes.

« Aujourd'hui, le projet Fedora, une communauté mondiale qui œuvre à l'avancement des logiciels libres et open source, a le plaisir d'annoncer la disponibilité de Fedora 34 bêta , la dernière version du système d'exploitation Fedora. Fedora 34 bêta s'inscrit dans la continuité des éditions du projet Fedora, chacune étant conçue pour répondre à des cas d'utilisation spécifiques pour les développeurs et les équipes informatiques modernes », ont déclaré les responsables du projet sur le blog Red Hat.

Nom : fedora.jpg
Affichages : 2237
Taille : 10,2 Ko

Outre le bureau, qui est bien sûr la porte d’entrée du système d’exploitation, Fedora se décline également en différentes éditions, chacune conçue pour répondre à des cas d'utilisation spécifiques pour les développeurs et les équipes informatiques modernes. C'est le cas de Fedora CoreOS, version qui répond aux besoins des développeurs cloud et conteneurisés.

« Fedora 34 Workstation Beta inclut GNOME 40, la toute dernière version de l'environnement de bureau GNOME. GNOME 40 apporte des améliorations de l'expérience utilisateur à l'aperçu du shell GNOME. Il modifie des fonctionnalités telles que la recherche, les fenêtres, les espaces de travail et les applications pour les rendre plus cohérentes. L'interpréteur de commandes GNOME démarrera également dans la vue d'ensemble après la connexion et l’étape de bienvenue GNOME », explique Matthew Miller, chef du projet Fedora. Voici, ci-dessous, quelques-unes des améliorations apportées à Fedora 34 Beta.

Pour rappel, dans une liste de diffusion, Abderrahim Kitouni, membre de l’équipe de développement de l’environnement du bureau avait annoncé le 24 février la version bêta de GNOME 40. « La version bêta de GNOME 40 est maintenant disponible. Il marque également le début du gel de l'interface utilisateur, des fonctionnalités et des API (collectivement appelé "The Freeze"). Tout changement de chaîne doit être annoncé à la liste de diffusion i18n avant le gel qui devrait commencer le week-end prochain. Si vous souhaitez suivre la plateforme GNOME 40, c'est le meilleur moment pour commencer à tester vos applications ou extensions », avait déclaré Abderrahim Kitouni.

Organisation unifiée de GNOME 40

Fedora Workstation est un système d'exploitation fiable, convivial et puissant créé pour les développeurs et les passionnés de Linux. La dernière version disponible en amont de l'environnement de bureau GNOME, GNOME 40, est incluse dans Fedora 34 Beta.

La nouvelle version de Fedora utilise le nouveau bureau GNOME 40, qui apporte des améliorations de l'expérience utilisateur à la vue d'ensemble de l'interpréteur de commandes GNOME, ses améliorations ont permis de réorganiser des fonctionnalités telles que la recherche, les fenêtres, les espaces de travail et les applications pour les rendre plus cohérentes dans l'espace. GNOME 40 inclut également des améliorations dans la gestion du multimoniteur et permet aux utilisateurs de choisir entre des espaces de travail sur leurs seuls écrans principaux ou des espaces de travail sur tous les écrans.

Compression transparente Btrfs

Btrfs est un système de fichiers doté de fonctionnalités intéressantes telles que l'intégrité des données, la prise en charge de plusieurs périphériques, etc. Btrfs est devenu le système de fichiers par défaut pour les ordinateurs de bureau dans Fedora Linux 33, et Fedora Linux 34 Beta s'appuie sur ce travail en permettant la compression transparente pour plus d'espace de stockage. Ceci est conçu pour aider à augmenter de manière significative la durée de vie des supports flash. Cette compression sera essentielle pour augmenter les performances de lecture et d'écriture de fichiers plus volumineux, avec le potentiel d'ajouter un gain de temps significatif dans les flux de travail.

Remplacement de PulseAudio par PipeWire

L’application PulseAudio est remplacée par PipeWire pour mélanger et gérer le flux audio, avec une faible latence pour les utilisateurs professionnels. Mieux conçu pour répondre aux besoins des conteneurs et des applications expédiées en Flatpaks, ce changement soutient le passage croissant de l'informatique à un monde conteneurisé. Le passage à PipeWire crée également l'espace pour une seule infrastructure audio pouvant répondre aux cas d'utilisations de l'audio personnel et de l'audio professionnel, dans le but de mettre fin à la fragmentation du paysage audio. Selon les responsables du projet Fedora, le projet Fedora prévoit d'étendre l'expérience utilisateur et la configuration de l'infrastructure audio avec une meilleure intégration dans tout le système.


Comme l'a expliqué Matthew Miller, responsable du projet Fedora chez Red Hat, « Fedora intègre des milliers de projets open source "en amont" dans une distribution unifiée selon une cadence de publication de six mois, et de temps en temps Red Hat prend cette collection, bifurque et produit RHEL ».

Comme toujours, l'équipe du projet Fedora souhaite avoir un retour d’expérience utilisateur. « Faites-nous part de tous les bogues ou problèmes que vous rencontrez, car vos commentaires peuvent nous aider à améliorer Fedora 34 », ont laissé entendre les respoonsables du projet sur le blog de Red Hat.

Le projet Fedora est un projet communautaire sponsorisé par Red Hat. Il est en ce moment à la recherche de traducteurs, de testeurs, de créateurs de contenu, de spécialistes du marketing et de designers. « Quelles que soient vos compétences, nous serions ravis de vous compter parmi nous », déclare Red Hat.

Source : Red Hat

Et vous ?

Quel système Linux utilisez-vous ? Pourquoi ?

Avec Fedora 34, quelles sont les améliorations qui vous intéressent le plus ?

Quelles sont vos attentes pour Red Hat ?

Voir aussi :

Fedora atteint maintenant un taux d'intégration de 99 % de paquets débarrassés de Python 2, après avoir poussé les développeurs à migrer vers Python 3 et supprimé des paquets basés sur Python 2

Red Hat présente RHEL for Open Source Infrastructure, une offre gratuite qui étend la prise en charge existante de Red Hat, pour les projets et les communautés open source

La Linux Foundation lance un service gratuit pour vérifier l'origine et l'authenticité des logiciels, grâce à une adoption facile de la signature cryptographique

Le développeur de 7-Zip annonce la première version Linux du logiciel de compression, aucune activité n'ayant été observée sur le portage p7zip ces 4-5 dernières années

La prise en charge de Rust pour le développement du noyau Linux commence à prendre forme, le langage fait un premier pas vers la branche "Linux-Next"