2020 – L'année où les revenus des services de cloud computing ont finalement dépassé les dépenses des entreprises en matière de centres de données, d'après de nouvelles recherches de Synergy Research Group

De nouvelles données du Synergy Research Group montrent que les dépenses des entreprises en services d'infrastructure cloud ont continué à augmenter de manière intensive en 2020, avec une croissance de 35 % pour atteindre près de 130 milliards de dollars.


Pendant ce temps, les dépenses des entreprises en matériel et logiciels de centres de données ont chuté de 6 % pour se situer en dessous de 90 milliards de dollars. Cette tendance s'inscrit dans la continuité d'une décennie de croissance explosive du cloud et de quasi-stagnation du marché des équipements de centres de données appartenant aux entreprises. En 2019, les deux marchés étaient de taille presque égale, mais en 2020, la COVID-19 a contribué à alimenter davantage ce changement majeur dans les opérations informatiques mondiales. Au cours de la décennie, la croissance annuelle moyenne des dépenses pour les centres de données n'a été que de 2 % et celle des services cloud (IaaS, PaaS et cloud privé hébergé) de 52 %.

Nom : synergy.png
Affichages : 577
Taille : 94,1 Ko

En 2020, les dépenses mondiales en matériel et logiciels de centres de données d'entreprise (comprenant les serveurs, le stockage, les réseaux, la sécurité et les logiciels associés) se sont élevées à 89 milliards de dollars. Les principaux secteurs ayant enregistré les taux de croissance les plus élevés au cours de la décennie sont les logiciels de virtualisation, les commutateurs Ethernet et la sécurité des réseaux. La part des serveurs sur le marché total des centres de données est restée stable, tandis que la part du stockage a diminué.

Sur le marché des services d'infrastructure de cloud computing (130 milliards de dollars), les principaux segments ayant enregistré les taux de croissance les plus élevés au cours de la décennie sont principalement les PaaS, notamment les bases de données, l'IoT et l'analytique. La part IaaS du marché total est restée relativement stable, tandis que la part des services de cloud privé géré a quelque peu diminué.

"Au cours des dix dernières années, nous avons assisté à une augmentation spectaculaire des capacités informatiques, à des applications d'entreprise de plus en plus sophistiquées et à une explosion de la quantité de données générées et traitées, d'où un besoin sans cesse croissant de capacité pour les centres de données. Cependant, 60 % des serveurs vendus actuellement sont destinés aux centres de données des fournisseurs de cloud et non à ceux des entreprises", a déclaré John Dinsdale, analyste en chef du Synergy Research Group.

"Lorsqu'une entreprise a besoin de puissance de calcul pour gérer ses données et exécuter ses applications métier, elle peut soit investir dans sa propre infrastructure de centre de données, soit utiliser les services de cloud fournis par un fournisseur de cloud public. Il est clair que les entreprises ont voté avec leur porte-monnaie pour savoir ce qui était le plus judicieux pour elles. Nous ne nous attendons pas à une réduction aussi radicale des dépenses consacrées aux centres de données d'entreprise au cours des cinq prochaines années, mais il est certain que nous continuerons à assister à une croissance dynamique du cloud au cours de cette période."

Source : Synergy Research Group

Et vous ?

Que pensez-vous de ces résultats ?
Comment trouvez-vous le marché du cloud computing en France ?

Voir aussi :

Quelle solution de cloud computing utilisez-vous ? Quel modèle de service cloud correspond le plus à vos besoins ? Tour d'horizon du marché

La demande de compétences en matière de cloud computing, d'IA et de robotique augmente malgré la baisse du nombre d'emplois dans le secteur des technologies en 2020, selon Accenture

L'évolution du cloud se poursuit malgré les difficultés, dont la sécurité et la conformité, le temps que cela prend, ainsi que les coûts, d'après un nouveau rapport de Lemongrass