IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Raspberry Pi Discussion :

Extinction propre et complète de l'alimentation


Sujet :

Raspberry Pi

  1. #1
    Membre confirmé Avatar de electroremy
    Homme Profil pro
    Ingénieur sécurité
    Inscrit en
    juin 2007
    Messages
    680
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur sécurité
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : juin 2007
    Messages : 680
    Points : 607
    Points
    607
    Par défaut Extinction propre et complète de l'alimentation
    Bonjour,

    J'ai un Raspberry Pi 3 B avec un HifiBerry DAC+ Pro utilisé comme lecteur audio avec la distribution Moode Audio

    Il rempli bien son rôle, en plus Moode Audio permet de se connecter en bluetooth avec un smartphone ce qui permet d'écouter des podcasts.

    Mais il y a un détail ennuyeux : l'absence totale de gestion de l'alimentation.

    Pour éteindre le Raspberry Pi :
    - il faut aller dans le menu de l'interface web et choisir shutdown
    - puis il faut attendre une ou deux minutes
    - et enfin débrancher l'adaptateur secteur

    Je voudrais installer des boutons marche/arrêt pour éteindre proprement et complètement le Raspberry Pi

    Complètement signifie déconnecter l'alimentation 5V du secteur.

    Il est inenvisageable pour moi d'éteindre le Rapsberry Pi en laissant son adaptateur secteur branché en permanence.
    La consommation électrique à vide n'est pas énorme, mais il y a un risque de sécurité électrique.
    Les blocs d'alimentation et chargeurs sont une des principales causes d'incendie.

    Je n'ai pas de problème avec la partie électronique :
    - un relais va connecter ou déconnecter le 230V qui va à l'adaptateur secteur
    - pour la mise en route, un bouton poussoir 230V en parallèle avec le contact du relais relier le 230V à l'adaptateur secteur
    - un circuit de commande analogique autoalimente la bobine du relais
    - pour l'extinction, un bouton poussoir va demander via une GPIO au Raspberry Pi de s'éteindre
    - une broche GPIO devra s'allumer (ou s'éteindre) pour dire au circuit de commande analogique qu'il peut couper l'alimentation de la bobine du relais
    - je pense utiliser un relais bistable qui se contente d'une impulsion sur une bobine pour fermer son contact, et une impulsion sur une autre bobine pour ouvrir son contact
    - en cas de plantage (c'est à dire si le Raspberry Pi refuse de s'éteindre alors que l'ordre d'arrêt a été donné), une temporisation analogique coupera l'alimentation quand même au bout de 4 minutes.
    - un raffinement supplémentaire est de prévoir une petite batterie pour, en cas de coupure secteur, demander l'arrêt, la batterie permettant de faire l'arrêt proprement.

    Il est inenvisageable qu'un bug empêche la coupure de l'alimentation.

    Il y a donc une partie logiciel à faire sur le Raspberry Pi, il faudra que ce soit compatible avec Moode Audio et le HifiBerry DAC+ Pro
    C'est là dessus que j'ai besoin de renseignements

    Je trouve un peu surprenant et décevant que cette fonctionnalité n'ai pas été prévue d'office sur les Raspberry Pi.
    Je ne dit pas qu'il faut inclure le relais et les boutons, car ça prend de la place, ça coûte cher et tout le monde n'en a pas besoin.
    Mais au moins prévoir les entrées sorties pour gérer boutons marche/arrêt et un relais de coupure, ainsi que la couche logicielle au niveau du système.

    Le Raspberry Pi est autant voire plus utilisé comme "appareil électronique", sans clavier ni écran, que comme ordinateur.
    Dans ce cas de figure, la gestion de l'alimentation est problématique.
    Devoir se connecter avec un ordinateur (ou un smartphone) juste pour l'éteindre est une gageure.

    Le temps que met un Raspberry Pi à s'éteindre est trop important pour permettre une protection contre les coupures secteur juste avec des condensateurs.
    D'où mon idée de mettre une batterie (ou alors alimenter le Raspberry Pi derrière mon onduleur)
    Là aussi c'est une gageure.
    C'est comme avec les ordinateurs, c'est un truc que je ne comprend pas, pourquoi ils mettent autant de temps à s'éteindre
    Vider les caches et finir les opérations d'écriture en cours ça ne devrait prendre qu'une fraction de seconde.

    Les microcontrôleurs (Arduino et compagnie) n'ont pas ce type de problème.
    A de rares exceptions près, on peut les éteindre à n'importe quel moment sans risquer de corrompre le programme et/ou les données.
    Leur temps de démarrage est quasi instantané.
    Et quand ils bugguent, un appui sur le bouton "RESET" et hop c'est repartit.
    Certes les microcontrôleurs sont moins puissants que les ordinateurs monocartes mais bien mieux adaptés à un usage en tant qu'objets.

    A bientôt
    Quand deux personnes échangent un euro, chacun repart avec un euro.
    Quand deux personnes échangent une idée, chacun repart avec deux idées.

  2. #2
    Membre averti
    Homme Profil pro
    Enseignant
    Inscrit en
    juin 2004
    Messages
    419
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Meurthe et Moselle (Lorraine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Enseignant

    Informations forums :
    Inscription : juin 2004
    Messages : 419
    Points : 420
    Points
    420
    Par défaut
    La grosse différence, c'est qu'une Raspberry pi fait tourner un OS (et donc un système de fichiers) alors que l'arduino non. Ce n'est donc pas comparable.

    D'autre part, une Raspberry s'éteint en moins d'une minute il me semble (je ne peux pas vérifier car j'utilise rarement clavier / écran avec).

    Concernant la gestion de l'alim, une solution élégante et d'utiliser un hat POE. Bon, c'est pas donné, et il faut un switch POE, mais c'est envisageable.
    Et dans le cas général, puisque tu sembles bien te débrouiller en électronique, un hat de gestion des alims peut être une solution plus générale, en s'inspirant de celui-ci par exemple.

  3. #3
    Modérateur

    Avatar de Vincent PETIT
    Homme Profil pro
    Ancien développeur matériel électronique (Hard/Soft)
    Inscrit en
    avril 2002
    Messages
    3 003
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : France, Pas de Calais (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ancien développeur matériel électronique (Hard/Soft)
    Secteur : Service public

    Informations forums :
    Inscription : avril 2002
    Messages : 3 003
    Points : 10 788
    Points
    10 788
    Par défaut
    Bonjour Rémy,
    Citation Envoyé par electroremy Voir le message
    Pour éteindre le Raspberry Pi :
    - il faut aller dans le menu de l'interface web et choisir shutdown
    - puis il faut attendre une ou deux minutes
    - et enfin débrancher l'adaptateur secteur

    Je voudrais installer des boutons marche/arrêt pour éteindre proprement et complètement le Raspberry Pi
    Petite question :
    Si tu mets une GPIO à 1 avec un multimètre dessus (donc tu mesureras 3.3V de mémoire), qu'est ce qui se passe si tu fais un "shutdown" dans le logiciel ?

    Le micro du RPI passe simplement en veille (Le GPIO restera à 1) ?
    Le micro du RPI se réinitialise (Le GPIO passe à 0) ?
    La science ne nous apprend rien : c'est l'expérience qui nous apprend quelque chose.
    Richard Feynman

  4. #4
    Membre confirmé Avatar de electroremy
    Homme Profil pro
    Ingénieur sécurité
    Inscrit en
    juin 2007
    Messages
    680
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur sécurité
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : juin 2007
    Messages : 680
    Points : 607
    Points
    607
    Par défaut
    Bonjour

    Oui tout à fait le Raspberry Pi est un ordinateur avec un OS, ce qui a des avantages mais aussi des inconvénients
    Beaucoup de gens sont séduit par la puissance du Raspberry Pi et préfère l'utiliser à la place d'un Arduino mais ne font pas attention à ça.

    Je viens de jeter un œil au HAT https://www.waveshare.com/power-management-hat.htm
    Impressionnant, mais c'est assez lourd pour juste avoir un marche / arrêt
    Et surtout, est-il compatible avec le HiFiBerry DAC ?

    Ce que je veux faire serait possible :
    - en éditant le fichier config.txt : https://www.raspberrypi.org/document...on/config-txt/
    - en installant un script en python : https://www.quartoknows.com/page/ras...wn%20procedure.

    Avoir un script qui surveille une broche GPIO et fait un shutdown logiciel à l'air facile à faire

    En revanche, faire en sorte qu'après le shutdown une broche GPIO change d'état pour dire "OK on peut couper l'alimentation" à l'air plus difficile...

    Du coup je me demande si je ne vais pas uniquement faire une temporisation analogique pour couper la puissance

    Une autre solution serait d'utiliser une photodiode installée à proximité d'une des LED du Raspberry Pi qui est allumée quand le Raspberry Pi est en marche, et éteinte quand Linux est arrêté.
    Ou alors trouver une broche du Raspberry Pi alimentée en marche et coupée lorsque Linux est arrêté.
    L'avantage de cette solution, c'est que si je fais un shutdown logiciel, alors ça va aussi couper la puissance.

    A bientôt
    Quand deux personnes échangent un euro, chacun repart avec un euro.
    Quand deux personnes échangent une idée, chacun repart avec deux idées.

  5. #5
    Membre confirmé Avatar de electroremy
    Homme Profil pro
    Ingénieur sécurité
    Inscrit en
    juin 2007
    Messages
    680
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur sécurité
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : juin 2007
    Messages : 680
    Points : 607
    Points
    607
    Par défaut
    Voici d'autres infos ici :
    - https://www.hifiberry.com/docs/hardw...iberry-boards/
    - https://raspberrypi.stackexchange.co...iberry-amp-hat

    Il semblerait qu'une broche prévue pour la mise en route et le restart est en conflit avec l'I2C

    La bonne nouvelle, c'est que je n'ai pas besoin de demander au Raspberry Pi :
    - de faire un restart
    - de démarrer
    car je vais gérer la mise en marche moi-même

    Je veux juste :
    - que le Raspberry Pi fasse un shutdown logiciel quand j'envoie une impulsion sur une broche GPIO : https://www.stderr.nl/Blog/Hardware/...werButton.html
    - idéalement, que le Raspberry Pi me renvoie une info disant que Linux est shudown et qu'il est prêt à éteindre

    Je vais faire des tests pour voir ce que ça donne

    A bientôt
    Quand deux personnes échangent un euro, chacun repart avec un euro.
    Quand deux personnes échangent une idée, chacun repart avec deux idées.

  6. #6
    Modérateur

    Avatar de Vincent PETIT
    Homme Profil pro
    Ancien développeur matériel électronique (Hard/Soft)
    Inscrit en
    avril 2002
    Messages
    3 003
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : France, Pas de Calais (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ancien développeur matériel électronique (Hard/Soft)
    Secteur : Service public

    Informations forums :
    Inscription : avril 2002
    Messages : 3 003
    Points : 10 788
    Points
    10 788
    Par défaut
    Citation Envoyé par electroremy Voir le message
    - idéalement, que le Raspberry Pi me renvoie une info disant que Linux est shudown et qu'il est prêt à éteindre
    C'était le but de ma question.

    Avoir un GPIO en entrée avec un poussoir pour qu'il attrape l'évènement "arrêt"
    Le RPI place GPIO en sortie à 1
    De l’électronique dédié se retrouve alimenté par cette broche et la scrute. Si celle ci repasse à 0 (le micro est réinitialisé) on coupe l'alimentation principale.

    La question que je posais, était : qu'est ce qui se passe si on place un GPIO à 1 et qu'on fait un shutdown logiciel.

    C'est une vraie question que je pose, je n'en ai aucune idée.
    La science ne nous apprend rien : c'est l'expérience qui nous apprend quelque chose.
    Richard Feynman

  7. #7
    Membre confirmé Avatar de electroremy
    Homme Profil pro
    Ingénieur sécurité
    Inscrit en
    juin 2007
    Messages
    680
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur sécurité
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : juin 2007
    Messages : 680
    Points : 607
    Points
    607
    Par défaut
    Citation Envoyé par Vincent PETIT Voir le message
    La question que je posais, était : qu'est ce qui se passe si on place un GPIO à 1 et qu'on fait un shutdown logiciel.

    C'est une vraie question que je pose, je n'en ai aucune idée.
    Je n'en ai aucune idée non plus

    Je vais tester... en faisant attention de ne pas griller mon précieux RPi et le Hifi DAC qui va avec

    Il faut aussi faire attention à la chose suivante : si j'arrive à mettre une GPIO à 1, cela ne va se faire que lorsque le RPi aura démarré

    Autrement dit, cette GPIO sera à zéro pendant le démarrage, à 1 un fois que Linux aura fini de démarrer.
    Quand deux personnes échangent un euro, chacun repart avec un euro.
    Quand deux personnes échangent une idée, chacun repart avec deux idées.

  8. #8
    Modérateur

    Avatar de Vincent PETIT
    Homme Profil pro
    Ancien développeur matériel électronique (Hard/Soft)
    Inscrit en
    avril 2002
    Messages
    3 003
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : France, Pas de Calais (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ancien développeur matériel électronique (Hard/Soft)
    Secteur : Service public

    Informations forums :
    Inscription : avril 2002
    Messages : 3 003
    Points : 10 788
    Points
    10 788
    Par défaut
    Citation Envoyé par electroremy Voir le message
    Je vais tester... en faisant attention de ne pas griller mon précieux RPi et le Hifi DAC qui va avec
    D'accord dans ce cas peut être avec juste un voltmètre sur un GPIO placé à 1 avant shutdown.

    Citation Envoyé par electroremy Voir le message
    Il faut aussi faire attention à la chose suivante : si j'arrive à mettre une GPIO à 1, cela ne va se faire que lorsque le RPi aura démarré
    Autrement dit, cette GPIO sera à zéro pendant le démarrage, à 1 un fois que Linux aura fini de démarrer.
    Tout à fait. C'est un poil plus complexe.

    Au premier appui sur le bouton le RPI démarre, au second appui il faut une séquence de détection du shutdown pour couper l'alimentation
    La science ne nous apprend rien : c'est l'expérience qui nous apprend quelque chose.
    Richard Feynman

  9. #9
    Membre confirmé Avatar de electroremy
    Homme Profil pro
    Ingénieur sécurité
    Inscrit en
    juin 2007
    Messages
    680
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur sécurité
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : juin 2007
    Messages : 680
    Points : 607
    Points
    607
    Par défaut
    Bonjour,

    Alors voici ce que j'ai fait

    D'abord, un petit point sur les GPIO :

    Nom : RPi_HiffiBerryDAC_GPIO.jpg
Affichages : 382
Taille : 426,1 Ko

    Ensuite, allumer le Pi

    Se connecter au Pi avec PuTTY en SSH : comme expliqué ici : http://moodeaudio.org/forum/showthread.php?tid=159
    - Lancer PuTTY
    - login "pi"
    - password "moodeaudio"

    Puis, éditer le fichier /boot/config.txt comme expliqué ici au §2 : https://www.makeuseof.com/tag/edit-b...-raspberry-pi/
    - taper "cd /"
    - taper "ls"
    - taper "cd /boot"
    - taper "sudo nano config.txt"

    Dans le fichier /boot/config.txt, ajouter une ligne "dtoverlay=gpio_shutdown,gpio_pin=23"
    (j'utilise la GPIO 23 qui correspond à la pin n°16)

    Remarque la touche Verr Num peut ne pas marcher... pour les chiffres et le tiret utiliser les touches au dessus des lettres et pas le pavé numérique

    - taper CTRL+X pour enregistrer le fichier
    - taper exit

    Éteindre le Pi, en utilisant la commande shutdown de l'interface web Moode Audio.

    On peut alors brancher un bouton poussoir entre la broche choisie (ici la broche 16 qui correspond à GPIO23) et la masse.

    Je rallume le Pi, et ça fonctionne, le bouton poussoir déclenche le shutdown.

    J'ai fait un test d'extinction "brutale" c'est à dire lorsqu'une musique est en cours de lecture.
    Ca fonctionne aussi, le shutdown est fait tout de suite.
    Au redémarrage suivant, pas de problème.

    Voilà, la première partie est faite.

    Reste à savoir comment déterminer que le Pi est arrêté...
    Le +5V est toujours présent.
    Les diodes LED ne sont d'aucune utilité.
    Quoi que la LED verte clignote de temps en temps lorsque le PI est en activité mais je ne sais pas si c'est fiable, de plus elle est très proche de la LED rouge qui es très lumineuse, donc difficile d'utiliser une photodiode.

    A bientôt
    Quand deux personnes échangent un euro, chacun repart avec un euro.
    Quand deux personnes échangent une idée, chacun repart avec deux idées.

  10. #10
    Membre confirmé Avatar de electroremy
    Homme Profil pro
    Ingénieur sécurité
    Inscrit en
    juin 2007
    Messages
    680
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur sécurité
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : juin 2007
    Messages : 680
    Points : 607
    Points
    607
    Par défaut
    Alors j'ai trouvé

    Il suffit, comme expliqué précédemment, d'ajouter une autre ligne sans le fameux fichier setup.txt :

    "dtoverlay=gpio-poweroff,gpiopin=25"

    Ici c'est la GPIO 25 qui correspond à la pin n°22

    Cette pin est à 0V en permanence, sauf lorsque le Pi a fini son shutdown, alors là elle passe à 3.3V et le reste.

    Peut importe que le shutdown soit fait via le bouton poussoir ou le logiciel.

    Exactement ce qu'il faut pour piloter un transistor qui alimente la bobine "reset" d'un relais bistable.

    En fait c'est très simple : deux lignes à ajouter dans le fichier /boot/setup.txt et une poignée de composants analogiques

    Le plus difficile a été... de trouver les bonnes informations
    ...et de ne pas se laisser "impressionner" par les solutions plus complexes

    Nom : RPi_HiffiBerryDAC_configTXT.jpg
Affichages : 374
Taille : 95,1 Ko

    Nom : RPi_HiffiBerryDAC_GPIO.jpg
Affichages : 376
Taille : 428,0 Ko

    A bientôt
    Quand deux personnes échangent un euro, chacun repart avec un euro.
    Quand deux personnes échangent une idée, chacun repart avec deux idées.

  11. #11
    Expert éminent sénior Avatar de Artemus24
    Homme Profil pro
    Agent secret au service du président Ulysses S. Grant !
    Inscrit en
    février 2011
    Messages
    4 900
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Agent secret au service du président Ulysses S. Grant !
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : février 2011
    Messages : 4 900
    Points : 13 933
    Points
    13 933
    Par défaut
    Salut à tous.

    Intéressant comme sujet !

    J'ai sur mes RPi 4B / 8GB, une carte de refroidissement Argon Fat Hat, avec un bouton poussoir.
    Pour l'instant, je ne me suis pas encore penché sur cette question, mais j'aimerai faire en sorte que la pression de ce bouton puisse effectuer le shutdown de la RPi.
    Après l'arrêt complet de RPi, j'aimerai que mon disque dur ne soit plus alimenté.

    Inversement, quand l'arrêt a été effectué, j'aimerai si j'appuie à nouveau sur le bouton poussoir, effectué le redémarrage de la RPi.

    Voici un didacticiel qui explique l'usage du "dtoverlay=gpio-shutdown".
    Et un autre didacticiel.

    Vous pouvez consulter le device tree du gpio-shutdown.
    J'ai recréé le device tree de mon TFT 1.8" de chez Joy-it, ce qui permet de l'adapter à votre environnement et surtout de corriger les bugs existants.

    @+
    Si vous êtes de mon aide, vous pouvez cliquer sur .
    Mon site : http://www.jcz.fr

  12. #12
    Membre confirmé Avatar de electroremy
    Homme Profil pro
    Ingénieur sécurité
    Inscrit en
    juin 2007
    Messages
    680
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur sécurité
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : juin 2007
    Messages : 680
    Points : 607
    Points
    607
    Par défaut
    Citation Envoyé par Artemus24 Voir le message
    Intéressant comme sujet !
    Merci

    Certes avec ce post je n'ai pas inventé l'eau chaude

    mais au moins ce sujet regroupe les différentes choses à savoir pour parvenir au résultat de la façon la plus simple

    A bientôt
    Quand deux personnes échangent un euro, chacun repart avec un euro.
    Quand deux personnes échangent une idée, chacun repart avec deux idées.

  13. #13
    Membre confirmé Avatar de electroremy
    Homme Profil pro
    Ingénieur sécurité
    Inscrit en
    juin 2007
    Messages
    680
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur sécurité
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : juin 2007
    Messages : 680
    Points : 607
    Points
    607
    Par défaut
    Je viens de réaliser un petit circuit de mise en route avec un relais

    Il y a un petit problème la sortie qui se met à 3.3V pour le shutdown repasse furtivement à 0V avant rester à 3.3V

    Je ne l'avais pas vu lors des mesures au multimètre

    Ce n'est pas gênant mais il faut le savoir (prévoir un filtre passe bas sur la commande d'extinction)

    A bientôt
    Quand deux personnes échangent un euro, chacun repart avec un euro.
    Quand deux personnes échangent une idée, chacun repart avec deux idées.

  14. #14
    Modérateur

    Avatar de Vincent PETIT
    Homme Profil pro
    Ancien développeur matériel électronique (Hard/Soft)
    Inscrit en
    avril 2002
    Messages
    3 003
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : France, Pas de Calais (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ancien développeur matériel électronique (Hard/Soft)
    Secteur : Service public

    Informations forums :
    Inscription : avril 2002
    Messages : 3 003
    Points : 10 788
    Points
    10 788
    Par défaut
    Bonjour,
    Je ne comprends pas, la broche est dans quel état en fonctionnement ?

    Elle est à 3.3V (fonctionnement) puis elle passe à 0V (shutdown en cours) puis repasse à 3.3V (shutdown) ?
    La science ne nous apprend rien : c'est l'expérience qui nous apprend quelque chose.
    Richard Feynman

  15. #15
    Membre confirmé Avatar de electroremy
    Homme Profil pro
    Ingénieur sécurité
    Inscrit en
    juin 2007
    Messages
    680
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur sécurité
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : juin 2007
    Messages : 680
    Points : 607
    Points
    607
    Par défaut
    Salut,

    Voici le schéma de mon circuit d'allumage et d'extinction, avec un chronogramme, je pense que c'est plus clair :

    Nom : RPi_On_Off_Circuit.jpg
Affichages : 263
Taille : 137,2 Ko

    Comme je l'ai dit, la broche "poweroff" passe de 0V à 3,3V puis de nouveau à 0V très briévement pour rester à 3,3V ; ce comportement explique la présence du condensateur de 47µf dans mon schéma pour jouer le rôle de filtre passe-bas pour "passer" le passage à 0V

    A bientôt
    Quand deux personnes échangent un euro, chacun repart avec un euro.
    Quand deux personnes échangent une idée, chacun repart avec deux idées.

  16. #16
    Modérateur

    Avatar de Vincent PETIT
    Homme Profil pro
    Ancien développeur matériel électronique (Hard/Soft)
    Inscrit en
    avril 2002
    Messages
    3 003
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : France, Pas de Calais (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ancien développeur matériel électronique (Hard/Soft)
    Secteur : Service public

    Informations forums :
    Inscription : avril 2002
    Messages : 3 003
    Points : 10 788
    Points
    10 788
    Par défaut
    Salut Rémi,
    D'accord je comprends mieux. Le RPi déclenche une impulsion pour signaler qu'il peut être coupé.

    Très bonne idée la tempo !

    D'après le schéma j'imagine que le bouton est un levier 2 positions ? Ce n'est pas un momentané (poussoir ?)

    La durée de cette impulsion n'était pas compatible avec un relai bistable ?
    La science ne nous apprend rien : c'est l'expérience qui nous apprend quelque chose.
    Richard Feynman

  17. #17
    Expert éminent sénior
    Avatar de Auteur
    Profil pro
    Inscrit en
    avril 2004
    Messages
    7 384
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : avril 2004
    Messages : 7 384
    Points : 10 303
    Points
    10 303
    Par défaut
    Bonjour,

    je n'aurais pas mis un relai pour piloter le 220V, mais une combinaison optotriac et triac :
    http://www.sonelec-musique.com/elect...pteur_001.html
    https://www.developpez.net/forums/d1...me-sous-60v-c/

    Et là tu peux facilement piloter l'ensemble avec un TTL.

  18. #18
    Membre confirmé Avatar de electroremy
    Homme Profil pro
    Ingénieur sécurité
    Inscrit en
    juin 2007
    Messages
    680
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur sécurité
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : juin 2007
    Messages : 680
    Points : 607
    Points
    607
    Par défaut
    Citation Envoyé par Auteur Voir le message
    je n'aurais pas mis un relai pour piloter le 220V, mais une combinaison optotriac et triac :
    Seul un relais apporte une vraie isolation.

    Ce que je voulais c'est déconnecter l'alimentation du PI du secteur

    A bientôt
    Quand deux personnes échangent un euro, chacun repart avec un euro.
    Quand deux personnes échangent une idée, chacun repart avec deux idées.

  19. #19
    Membre confirmé Avatar de electroremy
    Homme Profil pro
    Ingénieur sécurité
    Inscrit en
    juin 2007
    Messages
    680
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur sécurité
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : juin 2007
    Messages : 680
    Points : 607
    Points
    607
    Par défaut
    Citation Envoyé par Vincent PETIT Voir le message
    D'après le schéma j'imagine que le bouton est un levier 2 positions ? Ce n'est pas un momentané (poussoir ?)
    Ce sont bien des boutons poussoirs (momentanés)

    Citation Envoyé par Vincent PETIT Voir le message
    La durée de cette impulsion n'était pas compatible avec un relai bistable ?
    Pour l'extinction, pas de problème pour un relais bistable

    En revanche, pour l'allumage, il faudrait modifier le circuit de commande pour ne pas alimenter en permanence la bobine "set" du relais bistable

    Cordialement
    Quand deux personnes échangent un euro, chacun repart avec un euro.
    Quand deux personnes échangent une idée, chacun repart avec deux idées.

  20. #20
    Expert éminent sénior Avatar de Artemus24
    Homme Profil pro
    Agent secret au service du président Ulysses S. Grant !
    Inscrit en
    février 2011
    Messages
    4 900
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Agent secret au service du président Ulysses S. Grant !
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : février 2011
    Messages : 4 900
    Points : 13 933
    Points
    13 933
    Par défaut
    Salut à tous.

    J'ai voulu faire un test avec mon RPi 4B et mon Argon Fan Hat.
    Pourquoi l'Argon Fan Hat ? Il possède un bouton poussoir.
    Au préalable, j'ai désinstallé tout ce qui concerne Argon one.

    J'ai vérifié et la broche physique est bien la N°7, c'est-à-dire la GPIO04.
    D'ailleurs dans le programme argononed.py, je lis bien "shutdown_pin=4".

    J'ai mis dans le fichier config.txt :
    Code : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    dtoverlay=gpio-shutdown,gpio_pin=4
    mais il ne se passe rien.

    Comment tester le bouton poussoir afin d'arrêter la raspberry ? A moins que je m'y prends mal.

    @+
    Si vous êtes de mon aide, vous pouvez cliquer sur .
    Mon site : http://www.jcz.fr

+ Répondre à la discussion
Cette discussion est résolue.
Page 1 sur 2 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Réponses: 4
    Dernier message: 26/01/2018, 12h50
  2. Une doc VBScript complète et compacte
    Par jérôme dans le forum ASP
    Réponses: 5
    Dernier message: 13/03/2013, 09h46
  3. Réponses: 15
    Dernier message: 04/01/2007, 11h15
  4. Alimentation d'un SGBDR depuis un autre SGBR
    Par samyl dans le forum Décisions SGBD
    Réponses: 2
    Dernier message: 17/09/2003, 15h57
  5. Recherche de documentation complète en algorithmes
    Par Anonymous dans le forum Algorithmes et structures de données
    Réponses: 1
    Dernier message: 29/03/2002, 12h09

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo