IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Consultant informatique
    Inscrit en
    avril 2018
    Messages
    1 385
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Côte d'Ivoire

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant informatique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : avril 2018
    Messages : 1 385
    Points : 31 706
    Points
    31 706
    Par défaut Activision Blizzard critiqué pour un bonus de 200 millions de dollars accordé à son PDG
    Activision Blizzard critiqué pour un bonus de 200 millions de dollars accordé à son PDG,
    Alors que l’entreprise a annoncé le licenciement des dizaines d’employés

    Nous apprenions, cette semaine, une bien triste nouvelle concernant Activision Blizzard Entertainment. Bien que l’éditeur de jeux vidéo continue d'afficher des chiffres records, la société a pris la décision de licencier des dizaines d’employés de la société. Comme si les licenciements ne suffisaient pas, une polémique est maintenant d'actualité. L'énorme bonus de 200 millions de dollars accordé à Bobby Kotick, PDG d'Activision Blizzard, alors qu’il vient d’annoncer le licenciement de 190 employés, a été critiqué à la fois par les joueurs et par CtW Investment Group.

    Le PDG Kotick reçoit régulièrement des millions de bonus d’actions chaque année en fonction des performances de l’entreprise grâce à une clause de son contrat qui lui permet d'obtenir la totalité du paiement compensatoire des années précédentes, que les objectifs aient été atteints ou non. Considérant que la valeur des actions a augmenté de 66 % depuis 2019, Kotick recevra les paiements supplémentaires. Et parce que l’année 2020 a vu l’accélération de cette hausse de l’action de la société alors que des millions de personnes se tournent vers les jeux pour se distraire pendant la pandémie, Kotick est en passe de recevoir un énorme record.

    Nom : a01.jpg
Affichages : 1793
Taille : 22,1 Ko

    L'entreprise de développement et d'édition de jeux vidéo estime que cette prime est justifiée par la hausse du cours de l'action de la société. C'est le point le plus élevé que l'action a atteint depuis 1984. Mais le fonds d'investissement CtW, un actionnaire d'Activision Blizzard, a critiqué cette démarche dans une déclaration officielle.

    D'après l'organisation CtW Investment Group, Bobby Kotick, le patron d'Activision Blizzard, a touché un beau chèque lié à la santé financière de son entreprise en Bourse. Ainsi, le principal intéressé aurait empoché environ 200 millions de dollars. Ce montant est composé de divers bonus accumulés au fil des années et de plusieurs clauses rattachées à son contrat.
    Il faut dire qu'Activision Blizzard a largement profité de la pandémie. Les confinements successifs ont poussé les joueurs à se connecter en masse aux jeux de l'éditeur. Ainsi, l'action du groupe atteignait 55 dollars en mars 2020 et pointe désormais à 91 dollars un an plus tard. Un pic à plus de 103 dollars a même été atteint en février dernier.

    CtW n'est pas seulement l'un des investisseurs d'Activision-Blizzard, c'est aussi un organisme de surveillance des entreprises qui travaille avec des fonds de pension parrainés par les syndicats. Il a pour mission de tenir "les administrateurs responsables du comportement irresponsable et contraire à l'éthique des entreprises". CtW a condamné le bonus de 200 millions de dollars que Bobby Kotick est appelé à recevoir dans le cadre d’une disposition "Incitation à la création de valeur pour les actionnaires" dans son contrat de travail.

    « Bien que l'augmentation du prix de l'action d'Activision soit quelque peu louable, comme nous l'avons dit l'année dernière et continuons à l'affirmer, cette réalisation ne justifie pas en soi un paiement aussi important au PDG », a déclaré Michael Verner, directeur de la recherche sur la rémunération des cadres chez le groupe d'investissement. Selon ses propres termes, de nombreux facteurs peuvent contribuer à l'augmentation de la valeur des actions qui ne sont pas forcément « attribuables au leadership de Robert Kotick ».

    Et il ajoute : « L'utilisation des jeux vidéo comme l'une des seules options de divertissement pendant la pandémie de civid-19, par exemple, a été une bénédiction pour de nombreuses entreprises du secteur des jeux vidéo », ce qui n'est pas lié aux décisions stratégiques de ses dirigeants, selon Verner.

    Ce bonus intervient alors que l’entreprise licenciait 190 employés

    Ce qui a fait tiquer les fans, c'est que Kotick recevait ce bonus alors que l'entreprise licenciait 190 employés, tous départements confondus. À cause de la crise liée à l'épidémie de coronavirus, les principaux événements physiques liés à l'e-sport ont été massivement annulés l'année dernière. Dans le but de réaliser des économies, Activision Blizzard a effectué des coupes au sein de ses effectifs. Un premier rapport publié par Sports Business Journal parlait de 50 employés remerciés par la multinationale.

    Mais d’autres rapports ont suivi annonçant qu’il ne s'agirait que de la face cachée de l'iceberg. Au final, un peu moins de 2 % des effectifs mondiaux d'Activision Blizzard, soit environ 190 personnes, auraient finalement été licenciés. Une anomalie est pourtant pointée du doigt. En effet, l'entreprise a réalisé des recettes record en 2020, ce qui a valu d'énormes bonus accordés aux dirigeants.

    Selon Tony Petitti, directeur général de l’entreprise, cette décision est le résultat de la manière dont le groupe a dû se réinventer dans le contexte de la pandémie de coronavirus. Dans une interview accordée mardi au Sports Business Journal, Petitti n'a pas donné de détails sur les postes qui seraient touchés. Mais il a souligné que la division – qui gère l'Overwatch League et la Call of Duty League – se prépare à un avenir où son activité sera différente et moins dépendante des événements en direct.

    Toutefois, Petitti a précisé qu'Activision Blizzard Esports ne s'éloigne pas à 100 % des événements en direct et qu'au contraire, il cherchera à y revenir dans une certaine mesure lorsque cela sera possible. Cependant, OWL et CDL ont changé le concept de leurs ligues pendant la pandémie, passant d'événements en direct, en personne à domicile ou à l'extérieur, comparables à des ligues "stick-and-ball", à des ligues entièrement en ligne. Il est possible que les matchs en ligne constituent une part importante du calendrier des ligues OWL et CDL à l'avenir.

    Nom : a02.jpg
Affichages : 1734
Taille : 26,7 Ko

    Il a reconnu que les licenciements sont dus à la fois à la nécessité de réduire les coûts et de réaffecter certaines ressources à d'autres domaines :

    « Nous avons beaucoup appris l'année dernière sur la façon dont les ligues peuvent être structurées pour le jeu en ligne, et nous chercherons à appliquer les meilleures pratiques qui en découlent », a déclaré Petitti, qui a rejoint Activision Blizzard en tant que président des sports et du divertissement en août dernier. « En termes de calendrier, il s'agit d'une réaction aux réalités de la façon dont les ligues évoluent et des ressources que nous devons allouer pour servir au mieux la ligue, les propriétaires, les équipes et les fans ».

    Le directeur général, qui rend compte au PDG Bobby Kotick, a indiqué qu'il y avait eu des discussions sur la meilleure façon de structurer la ligue avant même qu'il ne commence. La décision a pris du temps, en partie parce qu’ « on ne prend jamais une telle chose à la légère ; il s'agit de nos collègues et on passe beaucoup de temps à réfléchir pour prendre les meilleures décisions possible ». En fin de compte, la société a déclaré qu'elle avait conservé la grande majorité de son personnel en 2020, mais qu'elle devait maintenant mettre en œuvre des changements.

    Les joueurs et CtW ont attaqué Activision alors même qu'il offrait 90 jours d'indemnités de licenciement, un an d'assurance maladie continue et 200 dollars de cartes-cadeaux Battle.net aux employés licenciés, a rapporté Estnn. Les joueurs ont critiqué l’éditeur pour ses licenciements massifs en période de turbulences économiques, alors même que l'entreprise annonçait d'énormes bénéfices.

    Ce n'est pas la première fois que l’éditeur de jeux se sépare des employés. En 2019, malgré le fait que les résultats de 2018 étaient les meilleurs de l'histoire de l'entreprise (à cette date) avec un chiffre d'affaires de plus de 7,5 milliards de dollars, Bobby Kotick a estimé qu’ Activision Blizzard n'avait pas exploité tout son potentiel. Pour l'aider à l'atteindre ses objectifs, la société a déclaré qu’elle devra se séparer d'environ 800 employés, soit 8 % de ses effectifs.

    En juin dernier, CtW avait aussi critiqué la rémunération excessive Kotick. Entre 2016 et 2020, Kotick aurait reçu plus de 96,5 millions de dollars de revenus cumulés. L’organisme a déclaré que la rémunération massive de Kotick est particulièrement préoccupante à la lumière de la vague de près de 800 licenciements que l'entreprise a déployés en 2019.

    Le groupe d'investissement a critiqué le salaire du PDG en ces termes : « Au cours des quatre dernières années, le PDG d'Activision Blizzard, Robert Kotick, a reçu plus de 20 millions de dollars d'actions / options combinées par an. Ces subventions en actions ont toujours été supérieures au salaire total (la somme du salaire de base, de la prime annuelle et de la rémunération en actions) des PDG de sociétés similaires. Plus précisément, au cours des quatre dernières années, Kotick a reçu 96,5 millions de dollars cumulativement en attributions combinées d'actions et d'options seulement ».

    Par ailleurs, l’année 2020 a vu la société annoncer son intention de fermer son bureau français installé à Versailles, où pas moins de 400 personnes étaient employées depuis le début de l'année 2019.

    Activision a justifié son dernier bonus accordé à son PDG, mais selon un commentateur, rien ne peut justifier une telle prime. « Je ne vois vraiment pas une situation où un bonus de 200 millions de dollars est justifiable. Si un mec inventait seul le vaccin contre le covid-19, je penserais que c'est excessif... Ce bonus est plus que les coûts de développement de plusieurs grands jeux », a-t-il écrit. Et vous, qu’en pensez-vous ?

    Sources : Estnn, SBJ

    Et vous ?

    Que pensez vous du bonus de 200 millions de dollars accordé au PDG d’Activision alors que 190 employés étaient en train d’être licenciés ?
    Quel est votre avis sur les rémunérations excessives versées aux dirigeants d’entreprises ?

    Voir aussi :

    Les investisseurs d'Activision Blizzard s'opposent à la rémunération excessive du PDG de l'entreprise, qui défend le salaire de son PDG en citant la bonne performance des actions d'Activision
    Activision Blizzard supprime 800 emplois en 2019 malgré un chiffre d'affaires record en 2018, pour se consacrer au développement de ses franchises
    Les travailleurs de Blizzard partagent leurs salaires en signe de révolte contre les disparités salariales, certains employés sautant des repas, tandis que les cadres sont bien rémunérés
    Le développeur et éditeur de jeux Activision Blizzard prévoit de fermer ses bureaux en France, des centaines emplois sont menacés
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    août 2003
    Messages
    451
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : août 2003
    Messages : 451
    Points : 705
    Points
    705
    Par défaut
    Que pensez vous du bonus de 200 millions de dollars accordé au PDG d’Activision alors que 190 employés était en train d’être licenciés ?
    C'est anormal car en plus l'entreprise a fait des recettes en 2020. Il aurait été intelligent de réaffecter les équipes à d'autres projets en cours, inventer de nouveaux jeux, innover, ...

    Quel est votre avis sur les rémunérations excessives versées aux dirigeants d’entreprises ?
    Son salaire doit être déjà confortable mais une telle prime c'est scandaleux.
    Quand on connait les conditions de travail dans ce milieu... Une très grosse prime auraient pu être verser aux équipes.
    Ce n'est pas étonnant que de petits studios commencent à voir le jour.

  3. #3
    Nouveau membre du Club
    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    octobre 2018
    Messages
    16
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2018
    Messages : 16
    Points : 27
    Points
    27
    Par défaut
    Ces gens sont pas humains c'est pas possible..

  4. #4
    Expert éminent sénior
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    6 518
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 6 518
    Points : 30 503
    Points
    30 503
    Par défaut
    Citation Envoyé par Kelfo Voir le message
    Ces gens sont pas humains c'est pas possible..
    Hmmmm, au contraire, c'est très humain. quand j'allais à l'école, les mecs qui sortaient avec toutes les filles trouvaient très rigolo de tabasser ceux qui n'en sortaient aucune (genre moi). Ils étaient très humains, pourtant. "Tout pour moi", c'est très humain. Et c'est pour ça qu'il faut des système de protection.
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  5. #5
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    octobre 2017
    Messages
    955
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2017
    Messages : 955
    Points : 3 374
    Points
    3 374
    Par défaut
    Citation Envoyé par smarties Voir le message
    Que pensez vous du bonus de 200 millions de dollars accordé au PDG d’Activision alors que 190 employés était en train d’être licenciés ?
    C'est anormal car en plus l'entreprise a fait des recettes en 2020. Il aurait été intelligent de réaffecter les équipes à d'autres projets en cours, inventer de nouveaux jeux, innover,
    Une société privée appartient à des actionnaires qui par leurs votes définissent la stratégie de l'entreprise. Le PDG ne fait qu'appliquer les ordres d'un conseil d'administration composés d'administrateurs élus par les actionnaires.

    Il n'y a pas de notion d' "intelligence" à faire une chose ou l'autre... Les actionnaires risquent leur argent et ils en font ce qu'ils en veulent! Ils décident et ils en paieront le prix: Si leur décision n'est pas "intelligente", ils perdront leur pognon!

    Si le PDG a obtenu un bonus, cela veut dire que son travail a été apprécié par les propriétaires de la société...

    On peut se plaindre du capitalisme, mais jusqu'à preuve du contraire on n'a pas trouvé de meilleur système à ce jour!

    Citation Envoyé par smarties Voir le message
    Quel est votre avis sur les rémunérations excessives versées aux dirigeants d’entreprises ?
    Son salaire doit être déjà confortable mais une telle prime c'est scandaleux.
    Quand on connait les conditions de travail dans ce milieu... Une très grosse prime auraient pu être verser aux équipes.
    Ce n'est pas étonnant que de petits studios commencent à voir le jour.
    Si les conditions de travail ne plaisent pas, le développeur a tout loisir de le quitter et trouver un meilleur emploi ailleurs. D'autant plus que le développeur a la chance d'avoir un métier très demandé.

    Et que l'on soit clair, Activision Blizzard occupe 9200 personnes. Dans une entreprise, le pourcentage de salariés qui changent d'emploi de leur propre chef chaque année s'élève à plus de 20%, soit presque 2000 personnes par an dans le cas d'Activision... Personne n'en fait un scandale!

    Si ces licenciés ne sont pas gardés dans l'entreprise pour combler les 2000 postes disponibles, c'est tout simplement que ces personnes n'ont pas répondu aux attentes de leur employeur.

    J'attends déjà une avalanche d'avis négatifs, mais tous les gens qui ont à gérer du personnel comprendront: Le poste de travail n'est pas un droit! C'est un marché donnant-donnant: Le salarié apporte quelque chose à l'entreprise qui le paie pour son travail...

  6. #6
    Membre à l'essai
    Profil pro
    Inscrit en
    septembre 2008
    Messages
    6
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 43
    Localisation : France, Côte d'Or (Bourgogne)

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2008
    Messages : 6
    Points : 10
    Points
    10
    Par défaut
    C'est un marché donnant-donnant: Le salarié apporte quelque chose à l'entreprise qui le paie pour son travail...
    Tous ces developpeurs, game designer, ... avec des compétences très elevées qui doivent faire des heures pas possible sur une longue durée pour gagner (en salaire annuel) 0.1% du bonus du PDG, j'ai du mal à trouver ça donnant-donnant.

  7. #7
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Développeur Java
    Inscrit en
    septembre 2011
    Messages
    593
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Java
    Secteur : High Tech - Opérateur de télécommunications

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2011
    Messages : 593
    Points : 2 185
    Points
    2 185
    Par défaut
    Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
    Le PDG ne fait qu'appliquer les ordres d'un conseil d'administration composés d'administrateurs élus par les actionnaires.
    Si je me rappelle bien, ledit PDG a fait modifier son contrat pour se filer des bonus quoi qu'il arrive, et pas des dégueux. Mais bon, Kotick est le PDG le plus haï des boites de jeux vidéo par les joueurs (les clients, donc), alors quoi qu'il fasse, que ça soit scandaleux ou non, ça ne changera pas son statut.

  8. #8
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    octobre 2017
    Messages
    955
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2017
    Messages : 955
    Points : 3 374
    Points
    3 374
    Par défaut
    Citation Envoyé par Renaud21 Voir le message
    Tous ces developpeurs, game designer, ... avec des compétences très elevées qui doivent faire des heures pas possible sur une longue durée pour gagner (en salaire annuel) 0.1% du bonus du PDG, j'ai du mal à trouver ça donnant-donnant.
    Jusqu'à preuve du contraire, on ne parle pas ici d'esclavagisme! Si les développeurs "aux compétences très élevées" ne sont pas contents de leur sort et considèrent que le "donnant-donnant" n'est pas équilibré, ils ont toute liberté d'aller offrir leur "compétences très élevées" à une autre entreprise!

    Il y a vraiment un problème de génération aujourd'hui: On a le droit qu'à des "pleureuses" qui considèrent que tout leur est dû et que l'on ne peut rien exiger de leur part!

    Quand on parle de "droits", on parle de "devoirs"!!!

  9. #9
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    octobre 2017
    Messages
    955
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2017
    Messages : 955
    Points : 3 374
    Points
    3 374
    Par défaut
    Citation Envoyé par DevTroglodyte Voir le message
    Si je me rappelle bien, ledit PDG a fait modifier son contrat pour se filer des bonus quoi qu'il arrive, et pas des dégueux. Mais bon, Kotick est le PDG le plus haï des boites de jeux vidéo par les joueurs (les clients, donc), alors quoi qu'il fasse, que ça soit scandaleux ou non, ça ne changera pas son statut.
    S'il a fait modifier le contrat, c'est qu'il a fait une demande qui a été accepté par les membres du conseil d'administration représentant les propriétaires de l'entreprise!!!

    Rien ne peut donc lui être reproché! On peut tout au plus reprocher aux propriétaires de l'entreprise de dépenser leur argent de manière idiote.

  10. #10
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    1 048
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 1 048
    Points : 3 909
    Points
    3 909
    Par défaut
    Patron c'est un travail très dur, ils doivent supporter d'avoir à gérer le plus souvent un gros tas de bon à riens feignants. De tout façon la programmation c'est plutôt un hobby, pas un vrai travail, déjà le fait qu'ils soient payés pour développer des jeux c'est un énorme privilège, les développeurs de jeux indépendant par comparaisons gagnent quedalle le plus souvent, il postent juste des jeux sur steam pour flatter leur égo et ils ne sont pas payés car personne ne veux acheter des jeux aussi pourris.

    Ce patron a une vrai compétence, en arrivant à faire payer un max tout un tas de gogos pour leur faire payer des jeux très moyens à des prix exorbitants, tout en payant un minimum les salariés pour +60 heures de travail payés au smic seulement pour 35 heures déclarées, bref le même système que dans les restaurants, ça c'est la grande classe !

    Personne ne veux faire patron, donc il n'y pas d'autres choix que de les payer une fortune, c'est juste la loi de l'offre et de la demande.

    Dans la boite ou je travaille c'est pareil, personne ne veux faire chef de projets, tous le monde préfère rester programmeur, faire semblant de travailler, et jouer à des jeux vidéos ou regarder youporn dès que le boss à le dos tourné.
    « L’humour est une forme d'esprit railleuse qui s'attache à souligner le caractère comique, ridicule, absurde ou insolite de certains aspects de la réalité »

Discussions similaires

  1. Réponses: 20
    Dernier message: 10/05/2019, 14h39
  2. Zone critique pour 2 threads
    Par TrEiZe85 dans le forum Windows Forms
    Réponses: 13
    Dernier message: 06/09/2007, 18h15
  3. Vos critiques pour le site SamSoft V.2
    Par _SamSoft_ dans le forum Mon site
    Réponses: 4
    Dernier message: 18/05/2007, 13h02
  4. Critiques pour livre
    Par aure-sky dans le forum Flash
    Réponses: 1
    Dernier message: 03/02/2007, 23h22

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo