IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Consultant informatique
    Inscrit en
    avril 2018
    Messages
    1 384
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Côte d'Ivoire

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant informatique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : avril 2018
    Messages : 1 384
    Points : 31 701
    Points
    31 701
    Par défaut Tim Berners-Lee affirme que l'accès à l'Internet devrait être un droit fondamental
    Tim Berners-Lee affirme que l'accès à l'Internet devrait être un droit fondamental,
    Il souhaite que les gouvernements fournissent le haut débit universel d'ici 2030

    Tim Berners-Lee, l'informaticien britannique à qui l'on doit l'invention du Web en 1989, s'inquiète de l'apparition d'une "fracture numérique" mondiale, car trop de jeunes ne peuvent pas se connecter. Dans une lettre publiée vendredi, M. Berners-Lee et Rosemary Leith, tous deux cofondateurs de la Web Foundation, une organisation à but non lucratif, ont écrit : « Beaucoup trop de jeunes restent exclus et incapables d'utiliser le Web pour partager leurs talents et leurs idées ». Pour eux, l'accès à l'Internet devrait être reconnu comme un droit fondamental.

    Dans un nouveau billet à l'occasion du 32e anniversaire de l'Internet et publié vendredi, Tim Berners-Lee, l'inventeur du World Wide Web, a écrit que les gouvernements doivent s'efforcer de garantir un accès mondial au haut débit d'ici à 2030 afin de réduire la fracture numérique et de mieux responsabiliser les entreprises technologiques. « Les gouvernements doivent adopter des lois efficaces qui régissent la technologie et obliger les entreprises à rendre des comptes sur la création de produits et de services responsables », a écrit Berners-Lee dans le billet coécrit par Rosemary Leith.

    Nom : t01.jpg
Affichages : 783
Taille : 22,8 Ko

    « Comme nous l'avons fait avec l'électricité au siècle dernier, nous devons reconnaître l'accès à l'Internet comme un droit fondamental et nous devons travailler pour que tous les jeunes puissent se connecter à un Web qui leur donne le pouvoir de façonner leur monde », affirme le billet de blog.

    « Les conséquences de cette exclusion touchent tout le monde. Combien de jeunes esprits brillants se retrouvent du mauvais côté de la fracture numérique ? », demandent les coauteurs, soulignant que « chaque jeune qui ne peut pas se connecter représente une opportunité perdue pour de nouvelles idées et innovations qui pourraient servir l'humanité ».

    L'ampleur de la fracture numérique a été mise en évidence pendant la pandémie du coronavirus, alors que les gens essayaient de travailler et d'apprendre depuis chez eux, souvent avec des connexions Internet moins qu'idéales. Selon le Pew Research Center, rien qu'aux États-Unis, seuls deux tiers des personnes vivant dans des zones rurales ont accès à la large bande, contre 79 % des personnes vivant dans des banlieues. De plus, les cartes de la Commission fédérale des communications, qui ne sont pas appréciées par tous, ne donnent pas une image totalement claire de l'état de l'accès à la large bande aux États-Unis.

    Berners-Lee et Leith écrivent qu'à l'échelle mondiale, le problème est tout aussi grave. Un tiers des personnes âgées de 15 à 24 ans n'ont pas du tout accès à l'Internet, selon l'agence des Nations unies, l'Union internationale des télécommunications. « Beaucoup d'autres n'ont pas les données, les appareils et la connexion fiable dont ils ont besoin pour tirer le meilleur parti du Web », ont écrit Berners-Lee et Leith dans la lettre annuelle de la Web Foundation.

    « En fait, seul le premier tiers des moins de 25 ans dispose d'une connexion Internet à domicile, selon l'UNICEF, ce qui laisse 2,2 milliards de jeunes sans un accès stable dont ils ont besoin pour apprendre en ligne, ce qui a aidé tant d'autres personnes à poursuivre leurs études pendant la pandémie », lit-on dans le billet.

    Berners-Lee et Leith citent également la nécessité de protéger les jeunes en ligne contre les abus et la désinformation, « qui menacent leur participation et peuvent les forcer à quitter complètement les plateformes », ont-ils écrit. « Cela est particulièrement vrai pour ceux qui sont ciblés de manière disproportionnée en raison de leur race, de leur religion, de leur sexualité, de leurs capacités et de leur sexe ».

    L’accès à l’Internet devrait être considéré comme un droit fondamental, selon Berners-Lee

    Les coauteurs de la lettre demandent, par ailleurs, que l'accès à l'Internet soit reconnu comme un droit fondamental, et affirment que les coûts pour s'assurer que chaque jeune est connecté « sont tout à fait à notre portée. En finançant l'infrastructure des réseaux, en accordant des subventions et en soutenant les réseaux communautaires, nous pouvons mettre le Web entre les mains de tous les jeunes de la planète », disent-ils. « Une poussée générale pour connecter le monde permettra de s'assurer que les jeunes ne passent pas à travers les mailles du filet ».

    Berners-Lee et Leith indiquent que l'Alliance for Affordable Internet (A4AI), une initiative de la Web Foundation, « a calculé que 428 milliards de dollars d'investissements supplémentaires sur dix ans permettraient de fournir à chacun une connexion haut débit de qualité. Pour mettre cela en perspective, cela représente l'équivalent de seulement 116 dollars par personne pour les 3,7 milliards de personnes qui restent hors ligne aujourd'hui ».

    La fourniture d'un accès universel au haut débit au cours des dix prochaines années « permettrait de dégager environ 8,7 billions de dollars de bénéfices économiques directs », écrivent-ils, citant une nouvelle analyse du Tony Blair Institute for Global Change. « Nous ne pouvons pas nous permettre de ne pas le faire ».

    Au Royaume-Uni, par exemple, l'importance de la fracture numérique – le clivage entre ceux qui peuvent accéder à l'Internet et ceux qui ne le peuvent pas – est grave. En mars 2019, alors que la fermeture causée par le coronavirus bloquait les gens à la maison et que les services vitaux étaient poussés en ligne, une enquête publiée par l'Office for National Statistics a montré que plus de cinq millions de Britanniques n'avaient jamais été en ligne ou utilisé Internet au cours des trois mois précédents.

    L'Ofcom a également estimé qu'entre 1,14 million et 1,78 million d'enfants au Royaume-Uni (9 %) n'ont pas accès à domicile à un ordinateur portable, un ordinateur de bureau ou une tablette, et que plus de 880 000 enfants vivent dans un foyer ne disposant que d'une connexion Internet mobile. Comme l'a souligné M. Berners-Lee, cette situation a un effet dramatique sur les personnes vulnérables de la société.

    Sir Berners-Lee affirme qu'un meilleur accès à l'Internet aurait des effets économiques bénéfiques, tout en permettant à davantage de personnes de s'émanciper.

    « En donnant à des milliards de personnes supplémentaires des outils pour apprendre, gagner et créer, cet acompte pour les générations futures produirait des retours incroyables sous la forme de croissance économique et d'autonomisation sociale », indique le billet de bog, qui poursuit en affirmant que le PIB d'une économie pourrait augmenter de 2 % si 10 % de personnes supplémentaires dans ce pays avaient accès à l'Internet.

    « Les jeunes leaders que nous célébrons aujourd'hui sont la plus grande force du Web et la raison pour laquelle nous croyons que, malgré ses défis, le Web est en grande partie une force du bien. Qu'il s'agisse de relever des défis environnementaux ou de veiller à ce que les questions d'identité et de confidentialité numériques soient prises en compte dès la conception d'un produit, leur travail n'illustre que quelques-unes des façons dont les jeunes se mobilisent pour relever les défis auxquels nous sommes confrontés ». Les coauteurs concluent en disant : « Il est temps de s'engager à fournir le Web que nous voulons pour le monde que nous voulons – pour cette génération de jeunes et pour celles à venir ».

    Source : Lettre annuelle

    Et vous ?

    Qu’en pensez-vous ?
    Berners-Lee souhaite que les gouvernements fournissent le haut débit universel d'ici à 2030. Que pensez-vous de cet objectif ?
    L’accès à l’Internet devrait être considéré comme un droit fondamental. Quel commentaire en faites-vous ?

    Voir aussi :

    La startup de Tim Berners-Lee, le père du Web, lance un service axé sur la confidentialité pour sécuriser vos données. Inrupt voudrait que vous contrôliez qui peut avoir accès à vos données
    Tim Berners-Lee lance « Contract for the Web », un plan pour empêcher le Web de sombrer dans la dystopie numérique, énuméré en neuf principes différents
    Tim Berners-Lee, le père du Web, prépare un nouveau projet qui consiste à créer des "pods", stockant des données personnelles contrôlées par l'utilisateur lui-même
    Tim Berners-Lee pense que nous pouvons encore sauver le Web. À l'occasion des 30 ans du WWW, il voudrait le voir « sortir de l'adolescence »
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre averti
    Homme Profil pro
    salarié
    Inscrit en
    septembre 2014
    Messages
    131
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : salarié

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2014
    Messages : 131
    Points : 319
    Points
    319
    Par défaut
    J'aurai plutôt privilégié l'accès à des soins à coûts raisonnables,
    un système de soin plus pérenne quoi.
    Un code du travail serait le bienvenu, pour éviter de se faire jeter comme une merde
    à la moindre humeur d'un patron.
    Et une nourriture de meilleure qualité, pour éviter les problèmes de santé.
    Mais je vais passer pour un affreux franchouillard ringard...

  3. #3
    Membre expert

    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2011
    Messages
    2 727
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Belgique

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2011
    Messages : 2 727
    Points : 3 854
    Points
    3 854
    Par défaut
    Bonsoir,

    Tim Berners-Lee affirme que l'accès à l'Internet devrait être un droit fondamental, il souhaite que les gouvernements fournissent le haut débit universel d'ici 2030

    Qu’en pensez-vous ?
    C'est un voeux pieu.

    Internet comme le téléphone et le courrier necessite des entreprises qui acheminent , donc des infras et du personnel. "Internet" nécessite donc des cout d'entretiens et d'évolutions ... Ce n'est pas "gratuit" . Ou alors cette gratuité se paye d'une façon ou d'une autre.

    Berners-Lee souhaite que les gouvernements fournissent le haut débit universel d'ici à 2030. Que pensez-vous de cet objectif ?
    La encore c'est un voeu pieu.

    Dans les pays riches on est incapable de faire arriver la fibre, le 3/4/5 Go dans les petits patelins ... Des pays comme l'Inde , la Russie et j'en passe interdisent les téléphones satellites ... Alors ne rêvons pas . Pour preuve en Inde posséder un téléphone sat peut envoyer en prison : https://www.20minutes.fr/television/...nes-satellites

    L’accès à l’Internet devrait être considéré comme un droit fondamental. Quel commentaire en faites-vous ?
    Encore une fois voeu pieu ... La culture et le savoir ne sont pas "gratuit". Des personnes ont cherchés et se sont investi. Transmettre un savoir ou des connaissances , se "monnaye" d'une façon ou d'une autre. Parfois mercantile. Parfois "une contribution ou cotisation" dans une communauté ou pour le bien commun ... un livre, une oeuvre, de la musique .

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 12/03/2019, 07h23
  2. Réponses: 6
    Dernier message: 10/11/2018, 22h57
  3. Réponses: 11
    Dernier message: 26/03/2017, 01h39
  4. Tim Berners-Lee estime que le monde a besoin d'une Magna Carta en ligne
    Par Stéphane le calme dans le forum Actualités
    Réponses: 6
    Dernier message: 29/09/2014, 21h39
  5. Tim Berners-Lee indigné par le programme PRISM
    Par Stéphane le calme dans le forum Actualités
    Réponses: 22
    Dernier message: 06/07/2013, 12h13

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo