IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

OVH Discussion :

Un incendie pourrait coûter 105 millions d'euros à OVHcloud


Sujet :

OVH

  1. #21
    Membre confirmé
    Homme Profil pro
    retraité
    Inscrit en
    septembre 2014
    Messages
    266
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : retraité

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2014
    Messages : 266
    Points : 620
    Points
    620
    Par défaut
    Citation Envoyé par xarkam Voir le message
    Tous les serveurs EU du jeu rust sont parti avec la fumée et aucun backup n'existe.
    https://twitter.com/playrust/status/1369611688539009025
    impossible d'accéder à ce tweet : "Vous ne pouvez pas accéder à ceci."


  2. #22
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Michael Guilloux
    Homme Profil pro
    Data Consultant
    Inscrit en
    juillet 2013
    Messages
    2 482
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : Côte d'Ivoire

    Informations professionnelles :
    Activité : Data Consultant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2013
    Messages : 2 482
    Points : 78 537
    Points
    78 537
    Billets dans le blog
    2
    Par défaut OVHcloud détaille le plan de relance de ses datacenters de Strasbourg après l'incendie
    OVHcloud détaille le plan de relance de ses datacenters de Strasbourg après l'incendie
    qui a mis environ 3,6 millions de sites Web hors ligne

    Un important incendie s'est déclaré dans la nuit du mardi 9 au mercredi 10 mars sur les installations d'OVHcloud à Strasbourg. Conséquence de cet indicent : ce sont « environ 3,6 millions de sites Web répartis sur 464 000 domaines distincts » qui ont été mis hors ligne d'après Netcraft.

    Pour les plus chanceux parmi ces derniers, il s'agissait juste d'une indisponibilité temporaire. C'était par exemple le cas du site data.gouv.fr, qui est rapidement redevenu fonctionnel après la maitrise de l'incendie. Les moins chanceux cependant, ceux qui n'avaient pas prévu de redondance ou de plan de sauvegarde, ont vu leurs données partir en fumée. C'est le cas du studio Facepunch, qui a signalé une perte définitive des données de son jeu vidéo Rust qui étaient stockées sur les serveurs calcinés.

    Entre ces deux groupes, certains sites Web continuent de subir les effets de l'incendie du site d'OVHcloud. En attendant d'avoir les résultats de l'enquête sur ce drame, l'entreprise travaille donc d'arrache-pied pour que cette situation fasse le plus tôt possible partir du passé. Grâce à un parc opérationnel de 15 datacenters en Europe, les équipes techniques et commerciales d'OVHcloud sont pleinement investies pour accompagner les clients, mettre en oeuvre des solutions et pallier l’indisponibilité du site strasbourgeois.

    Parmi ses priorités, OVHcloud compte en effet réserver des infrastructures sur ses autres datacenters pour les clients impactés. L'entreprise dit disposer d'un stock de nouveaux serveurs prêts à être livrés auprès d'une majorité de clients impactés et envisage de renforcer encore la disponibilité dans ces datacenters avec la production de près de 10 000 nouveaux serveurs dans les prochaines semaines. La procédure sera communiquée aux clients concernés dès que possible.

    Le leader français et espoir européen de l'hébergement Web a également annoncé un plan de relance de son site de Strasbourg, du moins pour les trois datacenters qui ne se sont pas partis en fumée.

    Selon le calendrier annoncé par le fondateur d’OVHcloud, Octave Klaba, jusqu'au 15 mars, ils vont redémarrer SBG1 (partiellement touché par le feu), SBG4 (intact, mais arrêté pour des raisons de sécurité) et le réseau. Puis, jusqu'au 19 mars, le datacenter SBG3, également intact, sera à son tour mis en service. Il faudra en tout une à deux semaines pour que tout revienne à la normale.

    Nom : octavekabla.PNG
Affichages : 16370
Taille : 41,4 Ko

    Source : OVHCloud

    Voir aussi :

    OVHcloud lance le processus d'une éventuelle introduction en bourse selon un porte-parole de l'entreprise
    Capgemini et OVHcloud signent un partenariat mondial pour permettre aux organisations de mener leur transformation dans le cloud de manière sécurisée et apporter des solutions cloud robustes
    OVHcloud s'associe à Orange Business Services afin d'accompagner les projets de migration et de transformation vers le cloud OVHcloud dans « une approche multifournisseur »
    OVHcloud s'associe à IBM et Atempo pour offrir aux organisations européennes une solution de stockage dans le cloud souveraine et compétitive, partenariat basé sur les solutions de stockage sur bande
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  3. #23
    Membre à l'essai
    Profil pro
    Inscrit en
    novembre 2004
    Messages
    6
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2004
    Messages : 6
    Points : 15
    Points
    15
    Par défaut
    Pour les plus chanceux parmi ces derniers,
    Pas du tout une question de chance, c'est une question d'organisation.

    Quand on héberge une solution chez un prestataire, ça n’empêche a aucun moment prévoir un plan de reprise d'activité après sinistre et des sauvegardes.

    Dans les contrats OVH Cloud comme visible ici on peut lire :
    L’engagement de Résilience d’OVHcloud ne constitue en aucun cas pour le Client une garantie contre la perte de son contenu et de ses données. Le Client demeure responsable de la sauvegarde de ses données et de la gestion de la continuité de son activité tel que prévu à l’article 4.2 ci-dessus
    C'est malheureusement une chose que l'on appréhende pas bien tant qu'on y est pas confronté une première fois.

  4. #24
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Michael Guilloux
    Homme Profil pro
    Data Consultant
    Inscrit en
    juillet 2013
    Messages
    2 482
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : Côte d'Ivoire

    Informations professionnelles :
    Activité : Data Consultant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2013
    Messages : 2 482
    Points : 78 537
    Points
    78 537
    Billets dans le blog
    2
    Par défaut OVHcloud : Octave Klaba s'excuse et explique qu'un onduleur pourrait être à l'origine de l'incendie
    OVHcloud : Octave Klaba s'excuse et explique qu'un onduleur pourrait être à l'origine de l'incendie
    après une maintenance survenue la veille du sinistre

    Un important incendie s'est déclaré dans la nuit du mardi 9 au mercredi 10 mars sur les installations d'OVHcloud à Strasbourg. Un incident déplorable qui a mis hors ligne environ 3,6 millions de sites Web répartis sur 464 000 domaines distincts. Alors que les enquêtes se poursuivent pour élucider l'affaire, Octave Klaba fait une sortie vidéo pour présenter ses excuses et répondre à une question que tout le monde se pose : qu'est-ce qui a provoqué l'incendie ?

    Depuis la maitrise de l'incendie, le patron d'OVHcloud a multiplié les tweets dans une tentative d'être le plus transparent possible en communiquant sur l'impact du sinistre et sur ce qui est fait pour que tout revienne à la normale. On sait que sur les quatre datacenters du site de Strasbourg, un a été totalement détruit (SGB2), un autre partiellement (SGB1) tandis que les autres ont été épargnés (SGB3 et SGB4). Dans l'une de ses dernières communications, Octave Klaba a dévoilé un plan de relance de ses datacenters : jusqu'au 15 mars, ils vont redémarrer SBG1 (partiellement touché par le feu), SBG4 (intact, mais arrêté pour des raisons de sécurité) et le réseau. Puis, jusqu'au 19 mars, le datacenter SBG3, également intact, sera à son tour mis en service.

    Entre-temps, OVHcloud va mettre à contribution son parc de 15 datacenters opérationnels en Europe pour pallier l’indisponibilité du site strasbourgeois. Sur ses autres datacenters, l'entreprise d'hébergement Web va en effet réserver des infrastructures pour les clients impactés.

    Nom : octaveklaba.jpg
Affichages : 41784
Taille : 106,9 Ko
    Octave Klaba, PDG d'OVHcloud

    Dans une vidéo publiée pour faire le point de la situation, le PDG d'OVHcloud a d'abord présenté ses excuses avant de revenir sur ce qui s'est passé. C'est peu avant 1h du matin qu'ils ont reçu l'alerte incendie. « Les techniciens sur place sont intervenus en quelques dizaines de secondes sur les différentes salles, ils ont vu énormément de fumée immédiatement. Ils ont pris la décision au bout de deux minutes de sortir du datacenter parce que c'était dangereux de rester à l'intérieur », dit-il. Sur l'origine de l'incendie, la piste suivie est celle d'un onduleur qui avait subi une maintenance la veille de l'incendie.

    « Quand les pompiers sont intervenus, avec des caméras thermiques, ils ont vu deux équipements, des onduleurs, en feu. Sur l'un des deux onduleurs, nous avons eu des interventions dans la matinée. Un technicien qui devait faire des maintenances a changé des pièces à l'intérieur. Le matériel a été ensuite remis en route dans l'après-midi », explique Octave Klaba. Pour tenter de comprendre ce qui s'est passé de manière chronologique et tirer des conclusions, ils doivent extraire et analyser les vidéos des 300 caméras de surveillance du datacenter, ce qui devrait être en cours.

    L'enquête se poursuit et l'entreprise travaille toujours d'arrache-pied pour que cette situation fasse le plus tôt possible partir du passé. Pour sa part, M. Klaba promet de tirer des enseignements de ce sinistre et tout faire désormais pour qu'une telle situation « n'arrive plus jamais ». Vous trouverez l'intégralité de ses propos dans la vidéo ci-dessous.


    Voir aussi :

    OVHcloud lance le processus d'une éventuelle introduction en bourse selon un porte-parole de l'entreprise
    Capgemini et OVHcloud signent un partenariat mondial pour permettre aux organisations de mener leur transformation dans le cloud de manière sécurisée et apporter des solutions cloud robustes
    OVHcloud s'associe à Orange Business Services afin d'accompagner les projets de migration et de transformation vers le cloud OVHcloud dans « une approche multifournisseur »
    OVHcloud s'associe à IBM et Atempo pour offrir aux organisations européennes une solution de stockage dans le cloud souveraine et compétitive, partenariat basé sur les solutions de stockage sur bande
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  5. #25
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    1 192
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 1 192
    Points : 4 416
    Points
    4 416
    Par défaut
    C'est pas une excuse "la faute à un onduleur".
    Et appeler ça un "cloud" c'est une mention mensongère, un cloud c'est redonnant, tolérant aux pannes, et c'est pas censé tomber en panne à cause d'un problème d'onduleur, c'est grotesque.
    Bref l'offre d'OVH c'est pas du tout du "cloud", c'est juste des serveurs, qui plus est dans un local mal foutu et à risque, comme ils en faisait il y a 15 ans, rien de plus, sans redondance, et sans sauvegarde (c'est en option chez eux), et quand c'est en panne c'est mort. La nouveauté c'est qu'au lieu d'avoir ses serveurs dans un local en dur adapté, il met maintenant ses serveurs entassés comme des sardines dans un container, c'est totalement n'importe quoi.

    Bref avoir renommé OVH en "OVHcloud" pour faire moderne c'est une totale fumisterie, c'est honteux, c'est rien moins qu'une publicité mensongère.

    Tout ça c'est des bonnes nouvelles pour AWS, Azure, Alibaba et compagnie, des sociétés sérieuses et pas des guignols...
    Le sois disant "cloud à deux balles" d'Octave Klaba à vécu, paix à son âme.

    Pour rappel cet incident c'est une récidive, octave ferait mieux d'embaucher des électriciens compétents, il n'a jamais été foutu de faire une infrastructure fiable qui n'ai pas des pannes tous le temps.
    « L’humour est une forme d'esprit railleuse qui s'attache à souligner le caractère comique, ridicule, absurde ou insolite de certains aspects de la réalité »

  6. #26
    Modérateur
    Avatar de grunk
    Homme Profil pro
    Architecte Web / Android
    Inscrit en
    août 2003
    Messages
    6 379
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : France, Côte d'Or (Bourgogne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte Web / Android
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : août 2003
    Messages : 6 379
    Points : 18 541
    Points
    18 541
    Par défaut
    Bref l'offre d'OVH c'est pas du tout du "cloud", c'est juste des serveurs
    Parce que les autres cloud ils tournent pas sur des serveurs ?

    On parle pas d'un onduleur en panne mais d'une infra complète partie en fumée. Demain si un datacenter azure/aws/google disparais et que tes services étaient dessus , je suis pas convaincu que tu le sente pas passer surtout si tu n'a pas de backup offsite.
    D'ailleurs pour les cas critique il me semble que se reposer sur le fait que "c'est du cloud" n'est pas suffisant , c'est au client d'assurer sa résilience si elle est critique.

    Le problème principale des autres acteurs c'est leur localisation , quand tu as un client qui t'impose une localisation de données et un acteur français ou européen tu n'as pas beaucoup le choix.

    En tout cas le mec qui à fait l'intervention doit être en train de transpirer sévère
    Pry Framework php5 | N'oubliez pas de consulter les FAQ Java et les cours et tutoriels Java

  7. #27
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    1 192
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 1 192
    Points : 4 416
    Points
    4 416
    Par défaut
    On ne met pas une "infra" cruciale sur un seul site et certainement pas dans un container à deux balles.
    OVH a plusieurs sites d'exploitations dans plusieurs villes, OVH aurait très bien plus créer une infrastructure à tolérance de panne, c'est en tout cas ce qu'on du penser tous les gogo qui ont pris une offre "Ovh cloud".

    Pourquoi avoir renommé OVH en "OVH cloud" alors que pour plus de 99% de son offre cela n'a rien à voir avec le cloud, c'est juste des serveurs (dédiés, mutualisés, vps, mais pas du cloud !), pas du tout redondants, et sans aucune sauvegarde, et que pour les 1% des clients qui sont sur offre sois disant "cloud" et bien c'est pas du cloud c'est de la m... sinon en aucun aucun leur site serait tombé en panne plus de 5 secondes.

    Ca s'appelle du Marketing trompeur et de la publicité mensongère.

    Si un Data Center Azure ou AWS prends feux (et c'est peu probable, alors que les pannes électriques chez OVH c'est tous le temps) cela n'empêchera pas le service de fonctionner au niveau mondial, ils ont de très nombreux sites de Data Center dans le monde, c'est justement à ça entre autres que sert le cloud, à ne surtout pas être la victime bêtement d'un serveur en panne quelque part.
    « L’humour est une forme d'esprit railleuse qui s'attache à souligner le caractère comique, ridicule, absurde ou insolite de certains aspects de la réalité »

  8. #28
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    octobre 2017
    Messages
    1 053
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2017
    Messages : 1 053
    Points : 3 654
    Points
    3 654
    Par défaut
    Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
    Bref avoir renommé OVH en "OVHcloud" pour faire moderne c'est une totale fumisterie, c'est honteux, c'est rien moins qu'une publicité mensongère.
    Bon, on a compris... Tu es énervé parce que tu as mis tes données chez OVH sans faire le moindre backup! Si c'est le cas, tu es le seul responsable de la situation! On ne conserve jamais ses données dans un seul endroit!

    Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
    Tout ça c'est des bonnes nouvelles pour AWS, Azure, Alibaba et compagnie, des sociétés sérieuses et pas des guignols...
    Tu as personnellement visité les datacenters de ces sociétés que tu considères comme "sérieuses" pour être aussi sûr de ton jugement?

    Panne mondiale chez Azure: https://web.developpez.com/actu/7743...ft-s-explique/

    Panne du cloud de AWS: https://cloud-computing.developpez.c...s-palliatives/

    Panne de google cloud: https://reseau.developpez.com/actu/2...-l-ingenierie/

    Panne de Alibaba cloud: https://www.programmersought.com/article/47653609101/

    Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
    Le sois disant "cloud à deux balles" d'Octave Klaba à vécu, paix à son âme.
    Tu veux parier? Avec une société qui se paupérise les solutions "low costs" ont un bel avenir... Surtout quand l'entreprise concernée dispose d'un chiffre d'affaire annuel dépassant les 500 millions d'euro!

  9. #29
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    1 192
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 1 192
    Points : 4 416
    Points
    4 416
    Par défaut
    Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
    Bon, on a compris... Tu es énervé parce que tu as mis tes données chez OVH sans faire le moindre backup! Si c'est le cas, tu es le seul responsable de la situation! On ne conserve jamais ses données dans un seul endroit!
    Pas du tout, les sites sur lesquels j'ai travaillé marchent tous, et à ma connaissance il sont en cluster multi sites et avec des sauvegardes multiples.
    Tu fais parti des gens qui pensent que pour débattre il faut faire des agressions personnelles débiles et fausses ? Tu passes juste pour un guignol de mauvaise foi c'est tout, et c'est pas la première fois...

    Je suis juste éberlué par le fait qu'à cause d'un bête incident d'onduleur dans un container, il y ait 3,6 millions de sites en panne, et dont certains sont morts définitivement faute de sauvegarde, c'est une situation totalement grotesque en 2021.

    Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
    Tu as personnellement visité les datacenters de ces sociétés que tu considères comme "sérieuses" pour être aussi sûr de ton jugement?
    Tu parles de pannes qui n'ont rien à voir avec une stupide panne d'onduleurs, et dont un a eu lieu en 2014, soit il y a plus de 7 ans...
    Ce sont des nouvelles technologies, à savoir le vrai cloud, par un bête serveur dans un container, et c'est normal qu'il y ait eu des défauts de jeunesse, et qui sont corrigés à ce jour. Et pour ceux qui ont un cloud avec sauvegarde incluse, ce qui est la norme, personne n’a perdu ses données.

    Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
    Tu veux parier? Avec une société qui se paupérise les solutions "low costs" ont un bel avenir... Surtout quand l'entreprise concernée dispose d'un chiffre d'affaire annuel dépassant les 500 millions d'euro!
    Ouais le low cost sans sauvegarde on voie le résultat
    « L’humour est une forme d'esprit railleuse qui s'attache à souligner le caractère comique, ridicule, absurde ou insolite de certains aspects de la réalité »

  10. #30
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    1 192
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 1 192
    Points : 4 416
    Points
    4 416
    Par défaut
    Citation Envoyé par grunk Voir le message
    Parce que les autres cloud ils tournent pas sur des serveurs ?
    Une offre cloud comme Azure ou AWS n'a rien à voir avec une offre classique chez OVH à savoir mutualisé, dédié ou VPS. Le débat du dernier sondage developpez.com sur le cloud a montré que quasiment 50% des gens ne savent ce qu'est le cloud, y compris ici qui est censé être un site pour les pro, c'est totalement effarant. Donc OVH renomme sa vielle offre ringarde de serveurs mutualisé, dédié et VPS "OVH Cloud" et tous le monde trouve ca normal et personne n'y voie à y redire ? Et bien moi j'ose le dire : C'est une escroquerie, c'est trompeur, et de la publicité mensongère. La preuve un tas de gogos (y compris des sois disant pro dans de grosses sociétés) qui ont cru avoir pris une "offre cloud" (donc implicitement avec tolérance de panne et évidement sauvegarde incluse) se sont retrouvés à découvrir que tout ce qu'ils ont fait c'est de louer en vrai un serveur pourri dans un container pourri avec une infrastructures électrique à deux balles, et ils ont tout perdu.
    Tu peux aller voir sur les réseaux sociaux c'est la panique totale : "pourquoi c'est toujours en panne alors que c'est du "cloud" ??", "pourquoi j'ai pas de sauvegarde alors que c'est du cloud", etc etc des centaines de messages sur le net de clients hébergés qui n'ont rien compris à ce qu'ils ont acheté en vrai : pas du tout du "cloud", mais juste du toc..


    Citation Envoyé par grunk Voir le message
    Le problème principale des autres acteurs c'est leur localisation , quand tu as un client qui t'impose une localisation de données et un acteur français ou européen tu n'as pas beaucoup le choix.
    C'est des balivernes, il y a un tas de fournisseurs cloud professionnels Français et en Europe, et tu peux tout a fait mettre en place une infrastructure localisée en France ou en Europe, sur plusieurs sites géographiques différents en même temps pour la tolérance de pannes, (cloud, cloud hybride, ou simple cluster) avec tolérance de panne multi sites et sauvegardes automatiques et évidement multi sites.
    C'est plus cher et ça demande un peu plus de travail que de prendre un truc en toc à 2 euros par mois chez OVH.

    OVH a plusieurs sites géographiques en France, donc en théorie OVH pouvait parfaitement faire une offre avec tolérance de panne multi sites , en France. Mais c'est pas ce qu'ils ont vendu, ce qu'ils ont vendus sous la dénomination trompeuse "OVH cloud" c'est ce qu'ils vendent depuis 20 ans : un hébergement très très bas de gamme en solde, du low cost. Autrement dit une offre pour les particuliers, pas pour les sociétés.

    Un client qui aurait pris un domaine chez Gandi, et pour hébergement créé un cluster avec deux dédiés différents, ou au minimum une réplications automatique sur au moins deux serveurs et avec des ip failover, donc par exemple un sur strasbourg et l'autre sur Roubaix en aucun cas n'aurait pu être affecté durablement par une panne OVH sur l'un de ses sites. Donc comme quoi c'est possible, et 100% français, et même chez OVH, mais cela a un cout.
    « L’humour est une forme d'esprit railleuse qui s'attache à souligner le caractère comique, ridicule, absurde ou insolite de certains aspects de la réalité »

  11. #31
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2003
    Messages
    31
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2003
    Messages : 31
    Points : 144
    Points
    144
    Par défaut
    On apprend plus de ses erreurs que de ses succès, j'éspère qu'OVH tirera les enseignements. On a besoin d'eux, c'est un gros acteur en Europe et il faut qu'ils progressent.

  12. #32
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    1 192
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 1 192
    Points : 4 416
    Points
    4 416
    Par défaut
    Nom : ovhcloud.jpg
Affichages : 10087
Taille : 33,6 Ko



    Nom : OVHServers.jpg
Affichages : 10081
Taille : 106,2 Ko

    Vive la France et le "Cloud souverain"

    « L’humour est une forme d'esprit railleuse qui s'attache à souligner le caractère comique, ridicule, absurde ou insolite de certains aspects de la réalité »

  13. #33
    Membre régulier
    Profil pro
    Consultant
    Inscrit en
    novembre 2003
    Messages
    18
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2003
    Messages : 18
    Points : 90
    Points
    90
    Par défaut
    Le problème n'est pas qu'un onduleur ai pris feu, ça, ça peut arriver, on va même dire que ça devait arriver tôt ou tard, le vrai problème c'est qu'il ai fait cramer toute la salle serveur.

    Dans un environment géré par des pros, sans vouloir offire une offre à prix cassé et donc de mauvaises économies, l'onduleur prend feu, le système d'extinction automatique éteint le feu en quelques secondes : la salle est à l'arrêt le temps de pouvoir redémarrer sur une source d'énergie de secours, avec peut-être quelques heures de downtime au grand maximum.

    Le deuxième problème, c'est qu'à trop croire les offres d'OVH certains ont cru que faire des backups n'était plus à l'ordre du jour et qu'à la perte physique d'un datacenter, qui n'aurait du faire mal qu'aux assureurs de son propriétaire s'ajoute la perte de data, non couverte par une assurance pour des milliers de clients avec des conséquences bien plus graves.

  14. #34
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    2 077
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 2 077
    Points : 45 983
    Points
    45 983
    Par défaut OVHcloud déclare que certaines données et configurations de clients ne peuvent pas être récupérées
    OVHcloud déclare que certaines données et configurations de clients ne peuvent pas être récupérées après l'incendie
    les centres de données SBG1, SBG3 et SBG4 devraient être remis en service d'ici le 22 mars

    OVHcloud continue de faire l'inventaire des dégâts causés par l'incendie qui a frappé ses quatre centres de données de Strasbourg la semaine dernière. Après le message vidéo du PDG Octave Klaba pour présenter ses excuses et expliquer ce qui a provoqué l'incendie, l'entreprise a publié dimanche de nouvelles informations sur les données hébergées par les centres et a actualisé son plan de relance de ces derniers. Pour faire court, OVHcloud a expliqué à ses clients qu'il ne peut pas garantir la récupération de toutes les données. S'il dispose de sauvegarde de certains systèmes touchés et peut donc récupérer les données concernées, certains systèmes n'ont tout simplement pas de sauvegardes.

    Les clients d'OVHcloud sont de plus en fixés sur la façon dont la société compte relancer ses centres de données SBG1, qui a été partiellement touché par l'incendie, SBG3 et SBG4, qui ont été épargnés par l'incendie du mardi dernier. À cet effet, il y a une bonne et une mauvaise nouvelle pour les clients. La bonne nouvelle est que le fournisseur de service cloud a annoncé dimanche qu'il dispose de sauvegardes de certains systèmes touchés par l'incendie. La mauvaise nouvelle est qu'il n'a pas de sauvegardes pour certains systèmes touchés.

    Nom : 1.png
Affichages : 31562
Taille : 25,7 Ko

    De même, l'entreprise a ajouté qu'elle doit encore déterminer si elle a des sauvegardes viables pour de nombreux services et qu'elle ne peut pas être sûre d'avoir des sauvegardes pour certains services qu'il a classés comme "récupérables". Pour l'instant, la société a publié une page d'état qui indique que les services suivants sont irrécupérables sur la base de l'évaluation par OVH de ses sauvegardes internes :

    • Plesk ;
    • NAS-HA storage ;
    • Datastore ;
    • vRops ;
    • Managed Veeam Backup (Local DC) dans SBG 1 et 2 ;
    • Virtual private servers in some OpenStack zones ;
    • VPS Snapshot Cloud ;
    • Monthly public cloud instances in some OpenStack zones ;
    • EG-HG-SP Backup Instance ;
    • Public Cloud Archive (PCA) ;
    • Public Block Storage (Ceph).

    En outre, le calendrier de restauration actualisé indique que SBG1, partiellement touché par l'incendie, a vu son électricité rétablie temporairement le 13 mars. Le rétablissement définitif du courant est prévu pour le 17 mars et le réseau interne du centre de données sera rétabli le même jour. Le démarrage des serveurs est provisoirement prévu le 22 mars. OVHcloud appelle cela un "redémarrage progressif". Le SBG3, dans lequel aucun serveur n'a été endommagé, a dû être asséché.



    Le nettoyage de la suie du centre de données commencera le 16 mars, suivi de la restauration des réseaux internes un jour plus tard. La date de remise en service est fixée au 22 mars. Le SBG4, également épargné, sera alimenté en électricité et en réseau le 17 et redémarrera progressivement à partir du 22 mars. L'entreprise a également révélé qu'elle avait reçu plus de 3500 nouveaux serveurs et près de 2000 téraoctets de stockage, et qu'une équipe sur place de 60 personnes travaillait 24 heures sur 24 pour remettre le nuage en état. Le PDG Octave Klaba a laissé entendre que les travaux se déroulaient bien.

    L'entreprise a également commencé à accorder des crédits de service aux clients touchés par l'incendie et a également suspendu la facturation. Par ailleurs, en dehors des informations présentées par Klaba dans sa vidéo du vendredi dernier, aucune autre évaluation de la cause de l'incendie n'a été proposée. Enfin, l'entreprise demande à ses clients de faire attention aux campagnes d’hameçonnage dont ils pourraient être victimes. Elle estime qu'en temps de crise, les pirates informatiques en profitent souvent pour lancer de telles attaques.

    « Nous demandons à nos clients de faire preuve de prudence quant aux e-mails qu'ils reçoivent : en temps de crise, il est courant que les activités malveillantes (phishing, spam, etc.) augmentent. Il est plus important que jamais de rester vigilant », a-t-elle mis en garde.

    Source : OVHcloud

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Voir aussi

    OVHcloud : Octave Klaba s'excuse et explique qu'un onduleur pourrait être à l'origine de l'incendie, après une maintenance survenue la veille du sinistre

    OVHcloud détaille le plan de relance de ses datacenters de Strasbourg après l'incendie qui a mis environ 3,6 millions de sites Web hors ligne

    OVHcloud lance le processus d'une éventuelle introduction en bourse, selon un porte-parole de l'entreprise
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  15. #35
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Consultant informatique
    Inscrit en
    avril 2018
    Messages
    1 548
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Côte d'Ivoire

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant informatique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : avril 2018
    Messages : 1 548
    Points : 35 933
    Points
    35 933
    Par défaut Incendie d’OVHcloud : une Normande perd son site Internet et se voit proposer 30 euros de dédommagement
    Incendie d’OVHcloud : une Normande perd son site Internet et se voit proposer 30 euros de dédommagement,
    Après avoir subi un préjudice estimé à 2000 euros

    Après la stupeur de l'incendie survenue dans la nuit du 9 au 10 mars dans le principal bâtiment du site strasbourgeois de l'hébergeur OVHcloud, les répercussions continuent à se faire sentir. D'après l'hébergeur, entre 12 000 à 16 000 personnes seraient concernées par une perte totale ou partielle de leurs données suite à l’incendie, privant ainsi les clients de leurs sites Internet et autres données. Et les gestes commerciaux proposés par la société ne sont pas à la hauteur des attentes. Une professionnelle vendeuse sur Internet perd son site et ne se voit proposer que 30 euros de dédommagement.

    Mathilde Picouret, une jeune vendeuse sur Internet installée à Urville-Nacqueville dans le département de la Manche, utilise son site Web pour présenter ses bijoux aux clients des quatre coins de France. Les commandes passées via le site marchand sont ensuite livrées. Seulement la professionnelle ne peut plus exercer son activité depuis quelques jours à cause de l’incendie qui a ravagé le data center de l’entreprise OVH la semaine dernière, son site comme plusieurs autres n’étant plus en capacité de fonctionner.

    Nom : o01.png
Affichages : 11947
Taille : 144,6 Ko

    « En me levant, je me suis rendu sur mon site, mais il n'était plus actif. J'ai fait le rapprochement avec les informations concernant l'incendie du data center à Strasbourg », a déclaré Picouret, selon France Bleu Cotentin. La vendeuse n’a pas tardé à recevoir la confirmation du fait que le serveur détruit hébergeait effectivement toute son activité sur le Web. Elle a perdu toutes ses données, autrement dit. « Pour moi c'est un vrai préjudice, car ce sont tous mes fichiers clients et mes contacts qui ont disparu », a soupiré la jeune femme.

    Dimanche dernier, OVHcloud a publié d’importantes informations sur les données hébergées par les centres de données et a actualisé son plan de relance de ces derniers. L’entreprise a expliqué à ses clients qu'il ne peut pas garantir la récupération de toutes les données. S'il dispose de sauvegarde de certains systèmes touchés et peut donc récupérer les données concernées, certains systèmes n'ont tout simplement pas de sauvegardes.

    L'entreprise a expliqué qu'elle doit encore déterminer si elle a des sauvegardes viables pour de nombreux services et qu'elle ne peut pas être sûre d'avoir des sauvegardes pour certains services qu'il a classés comme "récupérables". En ce moment-là, la page d’état indiquait les services Plesk, NAS-HA storage, Datastore et vRops, pour ne citer que ceux-là, comme irrécupérables sur la base de l'évaluation par OVH de ses sauvegardes internes.

    30 euros de dédommagement pour le site Internet perdu

    Si vous pensez que votre site hébergé par OVHcloud est défaillant ou si l'entreprise vous a informé d'être parmi les personnes concernées, consultez d'abord votre contrat et particulièrement le « service-level agreement » (SLA), c'est-à-dire la convention de niveau de services. « Si le contrat prévoit, par exemple, un back up, l'hébergeur s'engage à restaurer les données de la dernière sauvegarde effectuée. La gravité dépendra alors de la date de cette sauvegarde », a expliqué Matthieu Bourgeois, avocat spécialiste du droit des données, associé du cabinet KGA Avocats. Si le SLA prévoit une redondance miroir en temps réel – c'est-à-dire une sauvegarde en temps réel sur un autre serveur – les données ne seront pas a priori impactées.

    Rappelons que rien n'oblige légalement un hébergeur a proposer une solution de sauvegarde. C'est au client de faire la démarche en recourant à des options contractuelles. « À ma connaissance, les clients d'OVHcloud ne souscrivent pas de contrat particulier, mais acceptent des conditions générales pour accéder aux services et des conditions particulières dans certains domaines bien précis (hébergement, location…) », a signalé Arnaud Touati, associé fondateur de Hashtag Avocats, spécialistes des contrats numériques. Il est donc possible que les données ne soient pas sauvegardées par défaut.

    C’est le cas de la jeune vendeuse de bijoux sur Internet. Mais heureusement, Picouret a la chance de pouvoir compter sur son conjoint qui s'y connaît en développement et qui travaille d'arrache-pied depuis une semaine pour recréer lui-même un site marchand pour sa compagne. Cela lui évite des frais de création d’un nouveau site, mais le préjudice économique reste lourd pour sa petite entreprise. « Si nous parvenons à lancer notre nouveau site marchand d'ici la fin de cette semaine, j'estime que j'aurai perdu environ 2000 euros », précise Picouret.

    L'entreprise a également indiqué dimanche avoir commencé à accorder des crédits de service aux clients touchés par l'incendie et a également suspendu la facturation. Mais ce n'est pas le "geste commercial" consenti par OVHcloud qui lui permettra de compenser cette perte ! « Ils m'ont proposé un avoir de 30 euros, autrement dit, la gratuité pour six mois d'hébergement de mon site, si je reviens chez eux », a indiqué la jeune femme avant de conclure, « il est hors de question de leur faire à nouveau confiance. J'irai chez un autre hébergeur, et je prendrai l'option garantie de sauvegarde ».

    Le calendrier de restauration actualisé indique que SBG1, qui a été partiellement touché par l'incendie, a vu son électricité rétablie temporairement le 13 mars. Le rétablissement définitif du courant est prévu pour le 17 mars et le réseau interne du centre de données sera rétabli le même jour. Le démarrage des serveurs est provisoirement prévu le 22 mars. Reste la question des données stockées dans le bâtiment SBG2, le plus touché par l'incendie, qui pourraient avoir été perdues à jamais.

    Chez l'hébergeur français OVHcloud, si aucune option payante n'est souscrite, "aucune sauvegarde des données et contenus du client n'est effectuée", précisent les conditions d'utilisation des serveurs dédiés. « Toutes les entreprises, quelle que soit leur taille, doivent prendre conscience que le numérique et plus précisément les data centers sont physiques », insiste Matthieu Bourgeois. Ainsi, même si on a souscrit un contrat avec des conditions particulières de sauvegardes, il est indispensable d'effectuer une copie sur un serveur local.

    Source : France Bleu Cotentin

    Et vous ?

    Qu’en pensez-vous ?
    Quel commentaire faites-vous de la proposition de 30 euros pour le dédommagement ?

    Voir aussi :

    OVHcloud détaille le plan de relance de ses datacenters de Strasbourg après l'incendie, qui a mis environ 3,6 millions de sites Web hors ligne
    OVHcloud déclare que certaines données et configurations de clients ne peuvent pas être récupérées après l'incendie, les centres SBG1, SBG3 et SBG4 devraient être remis en service d'ici le 22 mars
    OVHcloud s'associe à Orange Business Services afin d'accompagner les projets de migration et de transformation vers le cloud OVHCLoud, dans « une approche multifournisseur »
    OVHcloud lance le processus d'une éventuelle introduction en bourse, selon un porte-parole de l'entreprise
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  16. #36
    Expert confirmé
    Homme Profil pro
    Responsable informatique, développeur tout-terrain
    Inscrit en
    juin 2004
    Messages
    910
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 53
    Localisation : France, Puy de Dôme (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable informatique, développeur tout-terrain
    Secteur : High Tech - Électronique et micro-électronique

    Informations forums :
    Inscription : juin 2004
    Messages : 910
    Points : 4 510
    Points
    4 510
    Par défaut
    Citation Envoyé par iclo Voir le message
    Le problème n'est pas qu'un onduleur ai pris feu, ça, ça peut arriver, on va même dire que ça devait arriver tôt ou tard, le vrai problème c'est qu'il ai fait cramer toute la salle serveur.

    Dans un environment géré par des pros, sans vouloir offire une offre à prix cassé et donc de mauvaises économies, l'onduleur prend feu, le système d'extinction automatique éteint le feu en quelques secondes : la salle est à l'arrêt le temps de pouvoir redémarrer sur une source d'énergie de secours, avec peut-être quelques heures de downtime au grand maximum.

    Le deuxième problème, c'est qu'à trop croire les offres d'OVH certains ont cru que faire des backups n'était plus à l'ordre du jour et qu'à la perte physique d'un datacenter, qui n'aurait du faire mal qu'aux assureurs de son propriétaire s'ajoute la perte de data, non couverte par une assurance pour des milliers de clients avec des conséquences bien plus graves.
    Le problème est qu'aussi beaucoup de gens ici qui bavent sur OVH n'ont jamais mis un pieds dans un de leurs DATACENTER, et ne connaissent absolument pas les mesures anti-incendie qui étaient en place (ou pas), donc la critique c'est bien, mais la critique sans un peu de recul c'est nul... Il faut aussi bien avoir à l'esprit que même avec des dispositifs anti-incendie au top, le pire est toujours possible... Défaillance d'un capteur, mauvais déclenchement d'un extincteur, dysfonctionnement d'une centrale anti-incendie, zone non couverte, etc...

    Il y a quelques année l'un des atelier d'un client à brûlé, pourtant ce client fabrique des alarmes et des dispositifs anti-incendie, il devait être au fait de la chose, ça n'a pas empêché le feu de ravager la structure :
    https://www.google.com/url?sa=t&rct=...th0V8M3o27Jb-C

    D'autre part je travaille avec OVH depuis plusieurs année (j'ai plusieurs serveurs chez eux) et c'est bien précisé lorsque l'on loue un mutualisé, un dédié, un VPS de base : qu'il n'y a pas de sauvegarde incluses
    C'est marqué en toutes lettres et de façon VISIBLE

    Donc soit on rajoute l'option sauvegarde, on peut choisir différentes options et dans certains cas de sauvegarder sur un autre DATACENTER c'est mon cas pour des serveurs que j'ai chez eux
    Et c'est pas onéreux au point de ne pouvoir se l'offrir si c'est un serveur critique où un serveur vital pour son activité

    Soit on sauvegarde sur un serveur chez soit (j'ai aussi ce cas là)

    Bref c'est pas les solutions qui manquent, c'est juste la culture de la sauvegarde qui est négligée

  17. #37
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Informaticien
    Inscrit en
    avril 2011
    Messages
    324
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Finistère (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Informaticien

    Informations forums :
    Inscription : avril 2011
    Messages : 324
    Points : 1 287
    Points
    1 287
    Par défaut
    Je n'aimerais pas être à la place de ces petites boîtes et je leur souhaite de passer cet épisode le mieux possible.

    Ceci dit, on en revient toujours à la même chose. Des personnes exerçant une activité pro exclusivement à partir de services ne leur offrant aucunes garanties contractuellement. Ici, un service critique basé sur une offre à 5€/mois (puisque l'avoir proposé couvre 6 mois d'hébergement) peut faire perdre à minima 2000€ pour une semaine lorsqu'il tombe. Au risque d'enfoncer des portes ouvertes, il n'y a pas besoin d'être informaticien pour identifier ce qui a de la valeur pour l'entreprise (fichiers clients, commandes en cours) et de mettre en place une sauvegarde même manuelle. C'est facile à dire après coup, je m'en doute, mais bon...

    Quand à partir à présent chez un autre hébergeur avec l'option de sauvegarde et dénigrer OVH, bon, je ne sais pas quoi en penser...

  18. #38
    Expert confirmé
    Homme Profil pro
    Responsable informatique, développeur tout-terrain
    Inscrit en
    juin 2004
    Messages
    910
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 53
    Localisation : France, Puy de Dôme (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable informatique, développeur tout-terrain
    Secteur : High Tech - Électronique et micro-électronique

    Informations forums :
    Inscription : juin 2004
    Messages : 910
    Points : 4 510
    Points
    4 510
    Par défaut
    J'espère aussi que cet épisode aura un aspect salutaire sur le "tout CLOUD", certains on tendance à croire que c'est magique de tout délocaliser dans des datacenters loin de chez soi (plus de serveurs à renouveler, plus d'infrastructure à maintenir, on vire les admins, etc...)

    Sauf qu'un datacenter c'est pas un lieu hors du monde, hors du temps, ça peut subir des avaries, la centrale de Fukushima à bien été mise à mal par un tsunami, un datacenter peut subir un tremblement de terre, un acte terroriste, des catastrophes de toutes sortes et même avec de la redondance dans tous les sens, il peut y avoir un moment où plus rien ne fonctionne car même si le datacenter est intact l'architecture réseau peut être gravement atteinte...

    La sécurité totale n'existe pas, il faut en avoir conscience et prendre les mesures pour avoir des copies des vos informations sous plusieurs formes et sur plusieurs supports afin de ne pas perdre des années de travail.

  19. #39
    Expert confirmé
    Homme Profil pro
    Responsable informatique, développeur tout-terrain
    Inscrit en
    juin 2004
    Messages
    910
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 53
    Localisation : France, Puy de Dôme (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable informatique, développeur tout-terrain
    Secteur : High Tech - Électronique et micro-électronique

    Informations forums :
    Inscription : juin 2004
    Messages : 910
    Points : 4 510
    Points
    4 510
    Par défaut
    Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
    Nom : ovhcloud.jpg
Affichages : 10087
Taille : 33,6 Ko



    Nom : OVHServers.jpg
Affichages : 10081
Taille : 106,2 Ko

    Vive la France et le "Cloud souverain"

    Franchement c'est ridicule !
    Que soit chez M$, IBM, AMAZON, GOOGLE il finira aussi par y avoir un incident "non anticipé" un jour et les clients se plaindront tout pareil !!!!

  20. #40
    Membre éprouvé Avatar de gabriel21
    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    février 2007
    Messages
    281
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 39
    Localisation : France, Manche (Basse Normandie)

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : février 2007
    Messages : 281
    Points : 988
    Points
    988
    Par défaut
    Citation Envoyé par diabolos29 Voir le message
    Je n'aimerais pas être à la place de ces petites boîtes et je leur souhaite de passer cet épisode le mieux possible.

    Ceci dit, on en revient toujours à la même chose. Des personnes exerçant une activité pro exclusivement à partir de services ne leur offrant aucunes garanties contractuellement. Ici, un service critique basé sur une offre à 5€/mois (puisque l'avoir proposé couvre 6 mois d'hébergement) peut faire perdre à minima 2000€ pour une semaine lorsqu'il tombe. Au risque d'enfoncer des portes ouvertes, il n'y a pas besoin d'être informaticien pour identifier ce qui a de la valeur pour l'entreprise (fichiers clients, commandes en cours) et de mettre en place une sauvegarde même manuelle. C'est facile à dire après coup, je m'en doute, mais bon...

    Quand à partir à présent chez un autre hébergeur avec l'option de sauvegarde et dénigrer OVH, bon, je ne sais pas quoi en penser...
    Mon épouse est dans un cas un peu similaire et si elle n'a pas fait ça après sa formation à la chambre de l'artisanat, c'est uniquement parce que j'ai bondi et maudit l'administration française même si je comprends pourquoi ils font ça. La formation est souvent dispensé par un freelance qui fait de la personnalisation de site Wordpress et Prestaphop et qui propose toute une gamme de service d'hébergement s'appuyant sur des hébergeurs type OVH, mais pas que. Ce sont généralement des gens qui ont un bagage développeur et non pas administrateur système.
    Pour mon épouse, je l’héberge gracieusement sur un serveur dédié qui est chez Kimsufi et qui me sert en premier lieu de service Cloud avec Nextcloud pour la synchronisation de mes données entre mes différents appareils. Son site et sa comptabilité sont sauvegardés une fois par jour pour la base de donnée et une fois par semaine pour les fichiers. Ces fichiers sont en local sur le serveur et rapatrié sur mon PC fixe à la maison et stocké sur un RAID 1. Je dispose aussi de la sauvegarde de tout le répertoire etc du serveur. Celle-ci n'est pas automatisé, et n'est là que si par hasard, je devais recréer de zéro le serveur. De toute façon, mes fichiers de configurations n'évolue pas beaucoup et je fais en manuel une à deux sauvegarde par an, souvent juste avant le changement de version de mon Ubuntu, dès fois que la mise à jour se passe mal, mais je n'ai jamais eu de problème de ce cotés. Cela m'a bien servi lors du changement du serveur. Le serveur est lui aussi en RAID 1. Je fais une fois par an, un test de réinjection de sauvegarde sur un autre serveur, qui héberge mes machines virtuelles et docker de test quand je manipule sur de nouvelles version ou technologie. Cela fait un peu bretelle et ceinture plus parachute... Mais c'est du temps, et cela n'a pas été fait d'un coup.
    Mais bon, au bout de trois ans, elle est contente quand elle arrive à se "payer" de 150 euros par mois. Du coup, les frais sont lourd et 5€ à la place de 25€ par mois et bien en fin d'année cela se voit. Étant dans un processus entièrement créatif, l'administration et la comptabilité lui passe complètement au dessus. Elle n'y comprends rien de rien. Si je n'avais pas été là, elle pourrait être dans cette situation.
    "Les cons, ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît." Michel Audiard - Les tontons flingueurs

Discussions similaires

  1. Google présente un plan d'action en quatre étapes
    Par Patrick Ruiz dans le forum Actualités
    Réponses: 4
    Dernier message: 17/11/2017, 04h02
  2. Réponses: 3
    Dernier message: 25/10/2017, 11h58
  3. Réponses: 2
    Dernier message: 24/11/2016, 14h10
  4. plan mis à jour apres chaque fin de section
    Par étoile de mer dans le forum Beamer
    Réponses: 3
    Dernier message: 24/01/2010, 23h13
  5. Problème de création de plan d'abondance après analyse spectrale
    Par Vagdish dans le forum Traitement d'images
    Réponses: 2
    Dernier message: 09/07/2009, 10h33

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo