IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #61
    Expert confirmé Avatar de AoCannaille
    Inscrit en
    juin 2009
    Messages
    1 285
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juin 2009
    Messages : 1 285
    Points : 4 246
    Points
    4 246
    Par défaut
    Citation Envoyé par _toma_ Voir le message
    Tient, il a arrêté la musique ?
    A une lettre prés, la confusion est vite arrivée ^^

  2. #62
    Expert éminent Avatar de kain_tn
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    mars 2005
    Messages
    1 377
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations forums :
    Inscription : mars 2005
    Messages : 1 377
    Points : 6 127
    Points
    6 127
    Par défaut
    Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
    Sur la papier, c'est tout l'inverse: n'importe qui peut créer des bitcoins, on est donc sur une socialisation du système monétaire. En pratique seuls quelques gros acteurs concentrent la création monétaire, et c'est un soucis.

    Par contre, il ne faut absolument pas croire que le système monétaire est public! Le dollar américain, qui règne en maitre sur les marchés, est complétement géré par la FED. La FED est une sorte d'assemblée de banque privées, et pas du tout une banque centrale comme on peut espérer le comprendre naïvement.
    Elle reçoit bien des objectifs du congrès américain, mais fait bien ce qu'elle veut...

    Donc quand le principal système monétaire mondial est déjà privé, je préfère de loin l'esprit des cryptomonnaies.

    Les cryptomonnaies ont bien des défauts, mais certainement la philosophie d'origine.
    J'ajouterais aussi que pour exercer certaines activités dans le système monétaire actuel, il faut une licence bancaire, ce qui n'est pas accordé à tout le monde.
    Copier c'est copier; voler c'est vendre un CD une vingtaine d'euros!


    Code C : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    7
    #include <stdio.h>
     
    int main(int argc, char **argv) {
     
        printf("So long, and thanks for the fish, Dennis...\n");
        return 0;
    }

  3. #63
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    janvier 2016
    Messages
    172
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Isère (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2016
    Messages : 172
    Points : 740
    Points
    740
    Par défaut
    Le bitcoin est autant une monnaie que si demain on payait en actions boursières.

  4. #64
    Expert confirmé Avatar de AoCannaille
    Inscrit en
    juin 2009
    Messages
    1 285
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juin 2009
    Messages : 1 285
    Points : 4 246
    Points
    4 246
    Par défaut
    Citation Envoyé par Kulvar Voir le message
    Le bitcoin est autant une monnaie que si demain on payait en actions boursières.
    Que crois-tu faire avec du dollar ? Il n'est plus adossé à l'or depuis les années 70.
    Un dollar, c'est un titre de dette des USA envers un créancier, et on espère en permanence que les USA paieront leur dette un jour, et tant que cet espoir existe, le dollar vaut quelquechose. Le jour ou cet espoir s'effondre, le dollar s'effondre. Comme le bitcoin.

    La différence c'est que si le bitcoin s'effondre, il ne causera pas une guerre mondiale.

  5. #65
    Invité
    Invité(e)
    Par défaut
    Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
    Sur la papier, c'est tout l'inverse: n'importe qui peut créer des bitcoins, on est donc sur une socialisation du système monétaire. En pratique seuls quelques gros acteurs concentrent la création monétaire, et c'est un soucis.

    Donc quand le principal système monétaire mondial est déjà privé, je préfère de loin l'esprit des cryptomonnaies.

    Les cryptomonnaies ont bien des défauts, la philosophie d'origine n'en n'est pas un.
    Ça résume bien le problème que j'ai avec les cryptomonnaies en général. C'est un peu comme le communisme des monnaies.

    Philosophiquement, c'est excellent, mais concrètement, c'est surréaliste.
    Comme pour les NFTs, et la blockchain; La technologie est géniale, et offre de nouvelles possibilités mais l'utilisation qui en est faite est médiocre.

  6. #66
    Nouveau membre du Club
    Homme Profil pro
    Développeur Java
    Inscrit en
    avril 2018
    Messages
    11
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 74
    Localisation : France, Tarn et Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Java

    Informations forums :
    Inscription : avril 2018
    Messages : 11
    Points : 32
    Points
    32
    Par défaut Ponzi ou pas ponzi
    OK mais que penser de lehman brothers qui avait pignon sur rue et la respectabilité du monde de la finance
    tout n'est il pas une question d'opinion ?

  7. #67
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    7 305
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 7 305
    Points : 175 464
    Points
    175 464
    Par défaut Le PDG de JP Morgan, Dimon, estime que les jetons cryptographiques sont des « schémas de Ponzi décentralisés »
    Le PDG de JP Morgan, James Dimon, estime que les jetons cryptographiques sont des « schémas de Ponzi décentralisés »
    « Je suis sceptique quant aux jetons cryptographiques, que vous appelez monnaie, comme Bitcoin »

    Lors de son témoignage devant les législateurs des États-Unis, le PDG de JPMorgan Chase, James « Jamie » Dimon, s'est qualifié de « grand sceptique » sur les « jetons cryptographiques, que vous appelez monnaie, comme Bitcoin », les qualifiant de « schémas de Ponzi décentralisés ». Il a été demandé à Dimon ce qui l'empêchait d'être plus actif dans l'espace cryptographique lors d'une audience de surveillance tenue par le House Financial Services Committee ce 21 septembre. Dimon a souligné qu'il voyait de la valeur dans la blockchain, la finance décentralisée (DeFi), les registres, les contrats intelligents et les « jetons qui font quelque chose », mais a ensuite fustigé les jetons cryptographiques qui s'identifient comme des devises.

    Jamie Dimon n'a pas mâché ses mots lorsqu'un législateur américain a mentionné son histoire en matière de critique des cryptomonnaies, allant jusqu'à qualifier les jetons crypto de schémas de Ponzi.

    Les stablecoins (actifs numériques liés à la valeur du dollar américain ou d'autres devises) ne poseraient pas de problème avec une réglementation appropriée, et JPMorgan est actif dans la blockchain, a déclaré Dimon.

    Les commentaires représentent la dernière critique formulée contre les monnaies numériques par Dimon, qui a autrefois qualifié Bitcoin de « fraude » avant de finalement dire qu'il regrettait ses commentaires.

    La présidente du comité des services financiers de la Chambre, Maxine Waters, et le Ranking member (dans la politique des États-Unis, un ranking member est le membre le plus ancien d'un comité législatif du Congrès ou de l'État du parti minoritaire) Patrick McHenry ont travaillé pour parvenir à un accord sur la législation sur les stablecoins. Selon la dernière version du projet de loi, il serait illégal d'émettre ou de créer de nouveaux « stablecoins garantis de manière endogène » tels que ceux similaires à TerraUSD, le stablecoin algorithmique qui s'est effondré plus tôt cette année, selon une copie obtenue par Bloomberg.

    Pour mémoire, Terra et Luna, un ensemble de jetons numériques liés, étaient populaires auprès des traders de cryptomonnaies qui cherchaient à obtenir des rendements élevés grâce à des programmes de prêt connus sous le nom de "staking". Plus précisément, le staking offre aux détenteurs de cryptomonnaies un moyen de faire travailler leurs actifs numériques et de gagner un revenu passif sans avoir besoin de les vendre. Selon un message sur son canal officiel sur l'application Telegram, Binance a annoncé le 6 avril que les investisseurs pouvaient obtenir un rendement de près de 20 % et ajouté que l'opération était "sûre et réjouissante".

    Nom : binance.png
Affichages : 801
Taille : 98,0 Ko
    Publicité de Binance sur son canal Telegram

    Cependant, les investisseurs ont perdu presque toute leur valeur en mai dans l'un des plus grands krachs de l'industrie de la cryptomonnaie. La débâcle de Terra a fait des vagues dans l'espace cryptographique. Cet effondrement aurait effacé jusqu'à 200 milliards de dollars de richesse en une seule journée.

    Selon un rapport, sa promotion de Terra en tant qu'investissement sûr met en évidence la fonction centrale que jouent les bourses de cryptomonnaie dans la sélection des jetons numériques qui sont rendus facilement accessibles aux marchands traditionnels. Ces derniers mois, la publicité pour les investissements en cryptomonnaie est devenue une préoccupation pour les régulateurs de plusieurs pays, qui s'inquiètent des promotions qui minimisent le risque des cryptomonnaies ou encouragent les petits investisseurs à placer leur argent dans des produits d'actifs numériques complexes qui ont peu de protections juridiques.

    Le gouvernement britannique prévoit de renforcer les normes relatives aux publicités sur les cryptomonnaies. Singapour a interdit plus tôt cette année la quasi-totalité des transports publics et des publicités d'influenceurs sur les médias sociaux pour les cryptomonnaies, tandis que l'Espagne a déclaré qu'elle exigerait des influenceurs qu'ils informent à l'avance les régulateurs de leurs publications sur les cryptomonnaies. L'Union européenne a averti les Européens qu'investir dans les cryptomonnaies comporte des risques et qu'en cas d'escroquerie, ils ne pourraient pas récupérer leurs placements. L'UE travaille également sur une réglementation.

    Selon le même rapport, le message Binance a été vu 117 000 fois sur une application largement utilisée par les amateurs de cryptomonnaie. Ce message de Binance n'est accompagné d'aucune autre information, bien qu'un site Web auquel l'annonce renvoie indique que « le commerce des cryptomonnaies est soumis à un risque de marché élevé ». L'année dernière, Binance avait également fait la promotion d'un système de staking Luna comme un investissement « sécurisé ». Après l'effondrement de Terra, Binance a déclaré qu'il était en train de « revoir la manière dont les campagnes pour des projets, tels que Luna, sont évaluées avant d'être annoncées ».

    Ce n'est pas la première fois que les crypto sont taxées de pyramide de Ponzi

    Les cryptomonnaies sont pires que des schémas de ponzi, d'après la banque centrale de l'Inde

    Rabi Sankar de la banque centrale de l'Inde est d'avis que les cryptomonnaies sont des systèmes de Ponzi et en suggère l'interdiction pure et simple. Sa sortie rejoint celle de la Réserve fédérale américaine. C’est une espèce de redite en termes de posture dans le lot des observateurs des cryptomonnaies. Elle divise cependant sur un certain nombre d’aspects. L’une des questions qui font surface est celle de l’utilisation du terme Ponzi. Ce dernier est-il adapté comme qualificatif du Dogecoin et des cryptomonnaies de façon générale ?

    « Les cryptomonnaies ont été spécifiquement développées pour contourner le système financier réglementé et ne sont adossées à aucun flux monétaire sous-jacent. Nous avons également vu que les cryptomonnaies ne se prêtent pas à une définition en tant que monnaie, actif ou marchandise ; elles n'ont pas de flux de trésorerie sous-jacent ; elles n'ont pas de valeur intrinsèque ; qu'elles s'apparentent à des systèmes de Ponzi, et peuvent même être pires », précise-t-il.

    Ces sorties se font dans un contexte de comparaisons entre le dollar (dont les banquiers font l’éloge de la stabilité) et le secteur relativement nouveau des monnaies cryptographiques. « La raison pour laquelle le dollar a une valeur est que le gouvernement américain a un monopole légal sur la production du dollar. Dans le monde des monnaies virtuelles et des cryptomonnaies, il existe des milliers de ces jetons de type shitcoin. Des gens se sont littéralement fait escroquer pour des dizaines de milliards de dollars et la SEC s'est vue obligée de s’impliquer dans la répression de ce phénomène », indique le président de la Banque de la Réserve fédérale américaine.

    Seulement, de Bitcoin à Dogecoin en passant par Ethereum, le constat est le même : le fait d’acheter tôt ne garantit pas de faire une plus-value au moment où l’investisseur sera désireux de procéder à une revente. Tout est une question de cotation à un instant t. Ainsi, un investisseur qui fait l’acquisition de l’euro contre des dollars à un moment où la cotation est faible peut en tirer une plus-value à un moment plus favorable de l’évolution des cours.

    Bitcoin est un schéma de Ponzi postmoderne pour le développeur Stephen Diehl

    Le développeur Haskell Stephen Diehl, auteur de What I Wish I Knew When Learning Haskell, estime que Bitcoin est le Ponzi postmoderne :

    « Un stratagème classique de Ponzi est une fraude financière dans laquelle des individus effectuent des manipulations bancaires ainsi que des manipulations des états comptables pour payer continuellement de nouveaux investisseurs grâce à d'anciens investisseurs tout en maintenant l'illusion des rendements. En termes économiques, investir dans un système de Ponzi est un jeu à somme négative et est une forme de jeu comme le poker ou la roulette. Le jeu est une consommation et, contrairement aux entreprises productives, rien de valeur n'est créé à partir du processus. Il y a une réserve d'argent fixe et chaque personne qui fait un profit le fait nécessairement au détriment de quelqu'un d'autre qui perd. Tout gagnant unique est nécessairement payé par plusieurs perdants. Les jeux à somme négative ne génèrent pas, dans l'ensemble, de la richesse ou de l'utilité et redistribuent simplement les fonds d'entrée à différents participants. Il y a un rendement attendu négatif de s'engager dans cette classe d'activités.

    « Dans le programme de vingt ans de Bernie Madoff, de nombreux investisseurs ont vraiment gagné de l’argent, et investir dans des projets de Ponzi au bon moment peut en effet vous rendre très riche. Certaines personnes deviennent également extrêmement riches en jouant à la roulette, mais ce n'est pas le cas de la majorité et vous n'entendrez jamais parler de ceux qui ont tout perdu. C'est l'essence de la raison pour laquelle les stratagèmes de Ponzi sont illégaux et considérés comme une forme de fraude, ils sont une forme de jeu d'argent qui dépend de l'asymétrie de l'information et de la collusion où le reste de la société supporte les coûts et les externalités négatives pour aider les victimes lorsque la musique s'arrête inévitablement et qu'il n'y a plus de chaises.

    « Bitcoin n'est pas différent. L'achat d'un bitcoin, c'est acheter une entrée dans une base de données comptable, une collection de bits extrêmement coûteuse. Il n'a aucune manifestation dans le monde réel, ne produit rien, n'a pas d'actifs, de revenus, de clients, de trésorerie ou de dividendes. La valeur actuelle nette du bitcoin est nulle et ne peut jamais être différente de zéro. Cette valeur provient uniquement d’une forme de spéculation récursive, une illusion selon laquelle davantage de victimes viendront à spéculer dans la spéculation, perpétuant ainsi l’escroquerie et faisant monter la “valeur “ spéculée plus haut. C'est un contrat à terme avec un sous-jacent sur la crédulité humaine, un pari qu'il y aura plus d'imbéciles à l'avenir pour payer les imbéciles actuels. Einstein a dit un jour: “ Deux choses sont infinies: l'univers et la stupidité humaine; et je ne suis pas sûr pour ce qui concerne l'univers“ et dans l'étrange monde à l'envers d'aujourd'hui, vous pouvez désormais investir dans la thèse d'Einstein et cela s'appelle Bitcoin.

    « Une réserve de valeur ne peut pas être basée uniquement sur la foi en une réserve inépuisable d'imbéciles prêts à payer monotonement davantage pour quelque chose indéfiniment. Il devrait être intuitivement évident pour chaque écolier que ce jeu de chaises musicales ne peut pas durer éternellement et ne durera pas. La réalité a une manière de s'affirmer et à un moment donné, ce schéma épuisera le bassin des imbéciles qui se retrouveront en train de prendre une part pathétique dans l'illusion collective d'une non-monnaie totalement inutile dans le monde réel. Les bitcoins sont totalement inadaptés à des fins monétaires, ils ne soutiennent aucune activité économique, ne sont pas adaptés aux transactions en tant qu'unité d'échange et ne peuvent jamais remplir aucune fonction au-delà d'une bulle spéculative vide.

    « Cette nouvelle classe d'escroquerie diverge de ce Ponzi classique d'une manière significative et juridiquement importante. Au lieu des salles enfumées, nous avons le brouillard d'obscurantisme post-vérité induit par notre nouveau paysage médiatique qui se nourrit d'illusion, de méfiance envers les experts et de confusion comme moyen d'obscurcir le mécanisme sous-jacent du schéma de redistribution des richesses. C'est l'essence de la raison pour laquelle nous appelons cette fraude un schéma “postmoderne“, les investisseurs sophistiqués comprennent parfaitement le mécanisme de la fraude et toutes les opérations sont effectuées en public, mais la fraude dépend de l'ignorance collective et / ou de l'excès de confiance sur le fait que des individus pourront jauger leur temps de sortie du marché correctement tandis que d'autres ne le feront pas. Ce n'est pas différent de l'erreur des joueurs qui croient d'une manière ou d'une autre que leur rotation de la roulette est en quelque sorte bénie par la chance. »

    Conclusion

    Alors que Dimon a été un critique virulent de Bitcoin, la société s'est concentrée sur l'utilisation de la blockchain pour les services financiers. JPMorgan utilise sa blockchain et son jeton personnalisés, JPM Coin, pour conclure des accords de rachat intrajournaliers, ce qui permet à d'autres institutions financières de contracter des prêts à court terme en utilisant des garanties de haute qualité. JPMorgan a également été la première banque de Wall Street à lancer une présence dans le métavers en février.

    Dimon a considéré Bitcoin comme une fraude en 2017, des commentaires qu'il a ensuite regrettés. En octobre, il a déclaré que cela ne valait rien, mais qu'il suivrait les clients et a récemment reconnu que la finance décentralisée - où les banques sont remplacées par des algorithmes - est « réelle ».

    Source : témoignage de James « Jamie » Dimon devant les législateurs des États-Unis

    Et vous ?

    Pyramide de Ponzi ou pas selon vous ? Pourquoi ?
    Que pensez-vous de l'expérience du Salvador qui a introduit le bitcoin dans son économie et a subi un échec monumental ? Leçon à tirer pour faire les choses différemment et éventuellement réussir ou illustration du fait que crypto et économie ne font pas bon ménage ?

    Voir aussi :

    Un an après, l'expérience du Salvador en matière de bitcoin s'est soldée par un échec spectaculaire, le pays a subi d'énormes pertes et sa ville futuriste dédiée au bitcoin n'a jamais vu le jour
    La République centrafricaine devient le premier pays africain à adopter le bitcoin comme monnaie légale et rejoint le Salvador au niveau mondial
    Le portefeuille Bitcoin proposé par le Salvador, un flop ? Oui, selon une étude qui note que la plupart des usagers cessent de s'en servir une fois les 30 $ de bonus en bitcoin récupérés
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  8. #68
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    8 928
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 8 928
    Points : 17 312
    Points
    17 312
    Par défaut
    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    le PDG de JPMorgan Chase, James « Jamie » Dimon, s'est qualifié de « grand sceptique » sur les « jetons cryptographiques, que vous appelez monnaie, comme Bitcoin », les qualifiant de « schémas de Ponzi décentralisés ».
    Forcement, il bosse pour une banque
    L'argent qui est utilisé pour acheter des cryptomonnaies sort du réseau des banques et des états.
    La banque n'a pas intérêt à ce que les gens sortent leur argent des banques. Pour les banques il est important qu'on continue d'utiliser de la monnaie standard.

    Acheter des cryptomonnaies est risqué, mais garder de l'argent sur des comptes également.
    Des monnaies comme l'euro, la livre sterling, le yen sont en train de chuter (par rapport au dollar).
    Les pays sont en récession, l'inflation est forte, les gens ont moins d'argent disponible (une fois qu'ils ont payé le loyer, les factures, les assurances, les abonnements, le carburant, il ne reste plus grand chose), les gouvernements veulent ralentir l'industrie (donc détruire des emplois), etc.

    Il serait judicieux d'investir dans l'immobilier ou dans l'or physique.
    C'est une stratégie safe d'investir dans des valeurs refuges. Il y a des choses qui ne peuvent pas perdre l'intégralité de leur valeur.
    Keith Flint 1969 - 2019

  9. #69
    Membre éprouvé

    Profil pro
    Ingénieur développement matériel électronique
    Inscrit en
    juillet 2010
    Messages
    450
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement matériel électronique
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2010
    Messages : 450
    Points : 1 121
    Points
    1 121
    Par défaut
    Le monde avait déjà fait un analyse de qualité et ça depuis 2014! Ils sont à la traîne chez JP-Morgan.

    https://www.lemonde.fr/blog/finance/...-ponzi-scheme/

  10. #70
    Membre chevronné

    Profil pro
    Chef de Projet / Développeur
    Inscrit en
    juin 2002
    Messages
    567
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chef de Projet / Développeur
    Secteur : Santé

    Informations forums :
    Inscription : juin 2002
    Messages : 567
    Points : 1 830
    Points
    1 830
    Par défaut
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    La banque n'a pas intérêt à ce que les gens sortent leur argent des banques. Pour les banques il est important qu'on continue d'utiliser de la monnaie standard.
    Je ne suis pas certain qui que ce soit, à la JP Morgan, y soit pour un compte chèque courant.
    On y trouve plus des comptes en actions ou obligations ; donc tout sauf du cash.

    De plus, il n'y a plus grand monde pour utiliser des crypto comme monnaie d'échange pour des biens ou des services.
    Les échanges se font essentiellement de monnaies nationales à crypto et de crypto à monnaies nationales.
    L'argent ne "sort" donc pas du système. Il change de mains.

    La question est de savoir si l'échange est équitable entre les 2 parties ou si une des parties est un gogo.

    On a tous un avis la dessus.

    Pas certain que l'avis du PDG de la JP.Morgan soit 100% honnête, mais je pense qu'un gars qui se fait plusieurs dizaines de millions par an, n'a pas grand chose à faire de nos petits avis.
    --
    vanquish

  11. #71
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    8 928
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 8 928
    Points : 17 312
    Points
    17 312
    Par défaut
    Citation Envoyé par vanquish Voir le message
    mais je pense qu'un gars qui se fait plusieurs dizaines de millions par an, n'a pas grand chose à faire de nos petits avis.
    Personnellement je me méfie de la parole des riches et je ne dois pas être le seul.
    Ce n'est que l'avis d'un type, il ne vaut pas plus que l'avis de n'importe quel autre clampin.
    Keith Flint 1969 - 2019

  12. #72
    Membre confirmé
    Homme Profil pro
    nope
    Inscrit en
    décembre 2012
    Messages
    119
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Loiret (Centre)

    Informations professionnelles :
    Activité : nope

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2012
    Messages : 119
    Points : 456
    Points
    456
    Par défaut
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Forcement, il bosse pour une banque
    L'argent qui est utilisé pour acheter des cryptomonnaies sort du réseau des banques et des états.
    La banque n'a pas intérêt à ce que les gens sortent leur argent des banques. Pour les banques il est important qu'on continue d'utiliser de la monnaie standard.
    Hum quand on achète de la crypto sur une palteforme c'est de l'argent qui part de notre compte en banque et qui va ? sur le compte de la banque de la plateforme. what else ?

  13. #73
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    8 928
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 8 928
    Points : 17 312
    Points
    17 312
    Par défaut
    Citation Envoyé par solstyce39 Voir le message
    Hum quand on achète de la crypto sur une palteforme
    Au niveau des plateformes je ne sais pas, par contre je sais que des gens avaient des bitcoins sur des disques durs.
    Un informaticien est, depuis presque 10 ans, à la recherche d'un disque dur avec désormais l'équivalent de 357 millions de $ en bitcoins, Une équipe pluridisciplinaire entre en scène à sa demande
    Keith Flint 1969 - 2019

  14. #74
    Membre confirmé
    Homme Profil pro
    nope
    Inscrit en
    décembre 2012
    Messages
    119
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Loiret (Centre)

    Informations professionnelles :
    Activité : nope

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2012
    Messages : 119
    Points : 456
    Points
    456
    Par défaut
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Si on vulgarise le sujet, des gens qui ont des bitcoin sur des disques (encore que ca doit être un abus de language, y a pas de bitcoin sur des disques il y a plus vraisemblablement, la clé d'un wallet contenant des BTC), ils les ont eu comment en première étape ?
    en les achetant ou en les minant ? dans les deux cas, y a des mouvement d'argent réel. faut pas rêver, de l'argent réel si il sort d'un système bancaire, c'est pour aller dans un autre, ou alors il est juste détruit et ça me semble compliqué d'avoir quelquechose en échange d'une destruction de monnaie.

Discussions similaires

  1. Réponses: 6
    Dernier message: 14/06/2021, 12h41
  2. Réponses: 45
    Dernier message: 28/07/2016, 22h29
  3. Web.config : Impossible de trouver les informations de schéma
    Par Marc_27 dans le forum Développement Web avec .NET
    Réponses: 0
    Dernier message: 07/05/2015, 15h20
  4. [1.x] Question sur les relations mon schéma
    Par Calvein dans le forum Symfony
    Réponses: 3
    Dernier message: 11/06/2010, 16h32
  5. Impossible de trouver les informations de schéma
    Par zarthur dans le forum VB.NET
    Réponses: 0
    Dernier message: 11/03/2010, 16h08

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo